Carnet de voyage

Copenhague après Reykjavik

Par
17 étapes
27 commentaires
Par Silvie
Juillet 2019, il fait très chaud à Montréal. Nous avons décidé d'aller à Copenhague où il fait plus frais l'été mais jamais aussi froid que nous l'hiver. On aime les pays nordiques.
Juillet 2019
18 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Ça y est notre première étape, Reykjavik est terminée. Nous sommes partis à 7h30 de l'appart et nous avons décollé à 11h pour Copenhague, 3h de vol, c'est plus qu'acceptable pour des Québécois sans oublier les 3h de décalage.

Arrivés à Copenhague, on voudrait bien acheter une carte SIM pour mettre dans notre cel mais ils n'en vendent pas!!! On réussit à téléphoner au locateur grâce à l'Internet de l'aéroport et Hangout. Ouf

On prend le métro et on trouve relativement facilement notre appart. Il est au 3e, nous sommes en Europe alors c'est au 4e. C'est une jeune qui est venue nous accueillir et elle s'offre gentiment de monter ma valise merci beaucoup.

C'est très bien l'appart, difficile d'être plus central mais la salle de bain....... la douche est avec la toilette, pas terrible.

Pas de cafetière, je le mentionne à la jeune fille, elle me montre la bouilloire et la bouteille de Nescafé.... Nous avons acheté une cafetière Bodum aujourd'hui.

Au 4e donc nous avons une belle vue de l'appart

Nous sommes très contents de l'appart  

On repart faire les courses et partout à qui on demande où acheter la fameuse carte SIM, tout le monde nous mentionne le 7/11. il y en a partout et on y trouve de tout. Cependant, on en fait 4 pour finir par trouver.

Au coin de notre rue 
Ça commence bien 

Nous trouvons l'épicerie, on se promène un peu et on revient à la maison.

On se croirait à Amsterdam, le vélo est roi.

Le vélo est roi ici, il faut faire attention quand on marche.  
2

C'est samedi, il y a un marché ouvert seulement la FDS alors pourquoi ne pas commencer mollo. C'est un peu loin, 30 min à pied mais nous avons notre fidèle Maria avec nous.

Au 19e siècle s'était un quartier de bouchers et de marchands. Aujourd'hui les artistes ont remplacé les ouvriers.

J'ai l'impression d'être en Europe de l'est  
C'est désert  
On a fait le tour, pas un chat, il est midi c'est peut-être trop tôt. 

Tant pis on prend une rue et on admire, c'est différent

Mais c'est encore bien coloré  
Mais, qu'est ce que c'est ?  

C'est la porte d'entrée d'un parc où il y a plein de jeux pour les enfants. wooow impressionnant de passer cette porte.

C'est encore la porte mais de l'intérieur du parc
Là c'est une des entrées de la gigantesque Ronde de Copenhague,  le parc Tivoli
Nous avons mangé au jardin du parc Tivoli. Devant le Taj Mahal? 
Très agréable comme resto-cafétéria  
Tu choisis ta bouffe à l'intérieur et tu t'installes dehors, un peu comme à Madrid au Marché San Miguel.  
Les tapas danois se nomment Smorrebrod. Il y a un grand choix, miam miam 

On continue un peu au hasard

On attend la lumière pour traverser la rue 
Sur les places, il y a toujours une statue, une fontaine 
Yves apprivoise 3 dragons 
Quel beau passage, on se croirait à Paris  
Audacieux comme architecture  
Des vélos à l'entrée d'un  métro. Il y en a beaucoup plus qu'au métro Mont-Royal! 
Les 3 Grâces vous souhaitent une bonne fin de journée 
3

Aujourd'hui dimanche, risque de pluie élevé alors on n'ira pas très loin et comme nous sommes chanceux, la fameuse photo qui symbolise Copenhague, Nyhavn avec son canal, ses bateaux et toutes ses terrasses, est à peine à 10 min.

Avant, nous aimerions aller à l'information touristique pour une carte de la ville et quelques infos.

Marche, marche, clique clique

La porte de l'église était fermée  

Zut de flûte, on arrive à l'adresse de l'Information Touristique, il n'y a rien.... Reykjavik qui est une toute petite ville avait des Infos partout. Ici, c'est une grande ville, nous sommes dans le SPOT et rien!?!?

Nous finissons par en trouver une, minuscule. Il n'y a personne mais il y a des dépliants. On a ce qu'on veut.

On continue notre chemin.

On croise une belle  cour interieure 

Et là, nous voilà le long du fameux canal, il ne fait pas beau mais au moins il ne pleut pas.

C'est magnifique  
Pince-moi 
On aime 

On s'installe à une terrasse le temps d'une pluie.

Enfin une photo de nous deux 
La plus vieille maison de Copenhague date de 1681 quand même ! 
Partout dans Copenhague nous retrouvons des cabanes à hot dog. C'est vraiment populaire.
Petit détour par la cour intérieure d'un hôtel . Original l'arbre fait de bouteilles.

Au retour nous passons par la Place Kongens Nytorv, très grande et bien entourée

Un côté de la place 
L'Hôtel  d'Angleterre est un bel édifice blanc et il y en a un en coin juste à côté 
Le théâtre royal au travers la construction  

Nous arrivons à la maison juste comme il commence à pleuvoir, nous avons été chanceux.

4

Je me suis levée cette nuit, vers les 4 heures et j'ai photographié la lune.

Il est environ 3 - 4 heures du matin et il fait clair.

Il ne fait pas très beau, risque de pluie. On aurait aimé en profiter pour visiter un musée mais ils sont fermés le lundi.

Tant pis on fait nos braves et va faire le tour de bus à arrêts multiples.

Il y a un arrêt à 2 coins de rue. On se renseigne, un billet de 48 h nous donne accès au bus comme on veut mais aussi à un tour de bateau d'une heure ET un tour de bateau à arrêts multiples.

On décide de faire le tour de bateau d'une heure, il est facile de baisser la vitre s'il se met à pleuvoir.

Et là, on commence à se pâââmer.

.
L'ancien poste de douane transformé en resto
.
Le magnifique petit canal Nyhavn, vu de l'eau
Qu'est-ce que c'est?
C'est "royal" 

La Petite Sirène est le titre d’un conte de fées de l’écrivain danois Hans Christian andersen paru en 1837. Les enfants d'aujourd'hui connaissent surtout le film de Walt Dysney sur Ariel la Petite Sirène paru en 1989.

La statue fut érigée en 1913, elle a plus de 100 ans. La pauvre petite fut vandalisée à plusieurs reprises mais heureusement à chaque fois restaurée.

On approche de la Petite Sirène qui est vraiment petite et loin d'être seule.

Elle ne s'ennuie certainement pas. 
En bus, nous nous sommes arrêtés pour voir la Petite de face. Il y a autant de monde mais pas 3 bateaux autour. 
J'aime bien la couleur ocre. 2 bateaux-maisons juste à côté.
D'anciens hangars transformés en habitation ou en bureaux
La voiture d'eau à la porte

Que diriez vous d'habiter dans un de ces condos?

Toute une surprise en passant devant !
 Une reproduction du David de Michel-Ange.
Ceux-là le long d'un canal 
Un autre canal 

Le tour de bateau est terminé. Toujours agréable être sur l'eau. Nous allons marcher jusqu'à la Petite Sirène et prendre le bus à arrêts multiples pour le retour.

Nous n'étions pas seuls! 
Nous avons passé sous de nombreux ponts, très bas et vraiment pas large 
Celui-là était le plus étroit oh là là  

Une fois descendus, nous voulions aller dîner pour faire une pause.

Il n'y avait qu'un seul resto, les prix étaient ridiculement élevés et l'attente trop longue.

Belle terrasse mais trop chère et l'attente est trop longue.

Je n'ai malheureusement pas mes noix….

On s'est fait un ami 

On continue et nous avons visité une petite église qui est juste a côté, l’église Saint-Alban est la seule église anglicane de Copenhague.

Une loi de 1665 du roi Frederik III du Danemark interdit à toute église autre que luthérienne d’être implantée au Danemark. Avec le temps, de plus en plus de tolérance a été accordée.

Cette église anglicane fut construite en 1885 grâce à l’intervention de la princesse danoise Alexandra, l’épouse du futur roi du Royaume-Uni Édouard VII.

La seule église anglicane de Copenhague
En musique de fond, il y avait entre autre, la Marche Nuptiale!
Les vitraux sont incroyables  

Il reste pas mal à visiter avant de prendre le bus de retour, il faut que je mange. Yves trouve un resto, grâce à Maria, il ne semble pas loin.

Juste au coin nous trouvons un resto gastronomique

On repassera pour la gastronomie, il y en a partout de ces cabanes sur roulettes. Celle-là est au coin chez nous
L'occasion était  là. La Frankfort de Yves,  ma saucisse déborde du pain.

Pour bien digérer, nous poursuivons notre route en faisant quelques arrêts.

Voulez-vous que je vous raconte une légende concernant la plus grande fontaine de Copenhague?

Cette fontaine a été construite en 1907, elle est dédiée à la déesse Gefion qui avait transformé ses quatre fils en boeufs, pour répondre à la promesse faite au roi Gylfe de Suède : labourer en une nuit toute une terre qui lui appartiendrait si elle parvenait à effectuer ce travail herculéen, ce qu'elle fit ! Ainsi naquit la Seeland qui est l'île sur laquelle est la ville de Copenhague, la plus grande et importante.

La déesse Gefion qui gagna son pari sur le roi Gylfe de Suède.

La fontaine se trouve à l'entrée de la citadelle qui est l’une des fortification les mieux conservée d’Europe du Nord.

Un pont conduit à la citadelle : elle avait été construite en 1661 (par Christian IV, une fois de plus) pour protéger l'entrée du port de Copenhague. Une partie des remparts est encore intacte.

J'ai toujours trouvé ça impressionnant de traverser un pont pour avoir accès à une forteresse 
On voit l'église que nous venons de visiter  
La particularité de cette citadelle  est sa forme, une étoile à cinq branches et est entourée d'eau.

C'est plutôt désert, mais il semblerait que certains bâtiments sont toujours utilisés par l'armée danoise et par l'OTAN. Ils ont été restaurés en 1996 et sont ouverts au public.

Il n'y a pas de gardes à la porte 
J'aime bien les couleurs. Les canons ne font pas trop peur! 
On prend le bus de retour près de la Petite Sirène qui mérite bien une autre photo. 

L'énergie éolienne est une source d'énergie majeure au Danemark, pays qui a joué un rôle pionnier dans le développement de cette technique. Le Danemark était en 2018 au 8e rang européen pour la production d'électricité éolienne.

Le Danemark était en 2018 au 8e rang européen pour la production d'électricité éolienne.

Toute la journée nous avons été ravis de voir tant d'originalité dans l'architecture.

L'opéra de Copenhague a été inauguré en 2005 et est dédié à la reine Marguerite. Il est construit sur les anciens docks à Holmen
Le Théâtre  National 
Le Blox, édifice multifonction qui abrite des expositions, ateliers et toute une variété d’institutions culturelles et créatives 
J'adore ces fenêtres toute différentes

Il y a encore plein d'autres photos

Avec le bus nous sommes repassés près de Nyhavn. J'en met une dernière.

Comment s'en lasser de Nyhavn! 

On s'en est mis plein la vue. Que c'est beau!

5

Mardi, 23 juillet

Nous pouvons encore utiliser notre billet de bus et bateau. Nous décidons d'aller au plus loin dans la zone industrielle au Street Food Reffen, coin perdu au milieu de nulle part. C'est un peu le principe du 1er vendredi du mois au Stade Olympique où s'installent les camions de bouffe. Cependant, ici, c'est tous les jours.

On prend le bus et on reviendra en bateau.

Arrivés à destination, le chauffeur nous dit que le bus passe à l'heure seulement!!

On a un bon bout à marcher, pas d'indication, on suit les gens.

On doit approcher! 

Oh là là, ça y est, ils sont une cinquantaine. Ce ne sont pas des camions mais des cabanes, des conteneurs, tout ce qui peut être utilisé pour installer une cuisinette.

Il y a des tables installées au bord du canal. Elles sont en plein soleil, merci pour nous. Heureusement il y a aussi des tables couvertes d'un toit, des petits groupes de tables avec des parasols. Là encore il y en a pour tous les goûts.

On fait un grand tour, pas évident de choisir. J'aurais aimé un Smorrebrod, le tapas danois, c'est un des rares kiosques qui est fermé.

Il y en a pour tous les goûts  
C'est le plus coloré  

Notre choix s'arrête au canard confit en sandwich, des frites de patates douces et 2 bières locales.

Bonne idée la carte du monde peinte sur un conteneur 

Nous quittons et espérons trouver le bateau pour le retour. On longe l'eau.

C'est une maison faite de conteneurs.

Un peu partout dans Copenhague, d'anciennes baraques de l'armée ont été transformées en espace de bureau ou en habitation.

Ça fait zen 

Il y a aussi des bateaux-maisons

Il est énorme celui-là  
Original celui-ci  

On a marché beaucoup, on a vu le bateau mais on n'a trouvé aucune indication où le prendre zut de flûte

On prend le bus, on fait les courses et, retour à la maison.

Il faut toujours regarder en haut.

Il a fait chaud aujourd'hui, on est content de notre journée.

6

Mercredi le 24

Heureusement que j'écris le jour et la date, ça me permet de me situer.

On prend notre temps le matin, c'est parfait surtout que ça va être encore une journée chaude.

On va dîner dans des Halles, un marché, Torvellerne.

On passe par des rues piétonnes pour se rendre au Marché, c'est vraiment très agréable et il n'y a pas trop de vélo.

Belle maison à colombage

En fait, ce sont 2 marchés séparés par des marchands de fleurs et de légumes.

Les halles sont transparentes, il y a plein de commerces de bouffe, drink, café et plein plein de pâtisseries.

il y a des tables tout autour, ombre ou soleil.
Fruits et légumes entre les 2 halles
Très grand choix 
Miam 
La crème glacée attire toujours beaucoup de monde  
Appétissant  
Belle variété de pain 

Nous avons choisi des Smorrebrods, les tapas danois miam miam.

Nous étions assis sur le côté d'une belle place 
J'en ai profité pour prendre une photo de leurs lumières de rue.

Nous continuons dans la rue piétonne, nous passons devant l'université qui est la plus ancienne et la plus grande institution d'enseignement et de recherche du Danemark avec près de 35 000 étudiants dont une majorité de femmes. Nous continuons vers la cathédrale Notre-Dame.

De belles statues devant l'université  

La Vor Frue Kirke a été construit en 1829 et est la cathédrale du Danemark depuis 1924. Au début, à cet endroit, il y avait une église du XIIème siècle, qui a été détruite par un incendie.

La tour a une apparence médiévale, elle fait 60m de haut et possède quatre cloches dont une des 4 tonnes.

La cathédrale est toute blanche à l'intérieur. À la place d'un chemin de croix, nous retrouvons la statue des 12 apôtres, ce n'est pas catholique!!

La cathédrale n'est pas catholique mais luthérienne.
Jésus est à l'honneur  
Saint-Pierre et Saint-Jean, remarquez ce qu'ils ont dans leur main.
Saint-Paul et Saint-Mathieu 
Judas et Saint-Thomas 

Est-ce que je dois dire "saint" Judas?

Un ange veille sur tous. Admirez le détail des ailes. J'ai un faible pour les anges. 
Je suis bien concentrée en plaçant un lampion pour maman  

Juste en face de la cathédrale, il y a une sorte d'obélisque décoré de bas-reliefs de bronze, le monument à la Réforme commandé en 1936 pour célébrer le quatrième centenaire du choix de l'église luthérienne comme église nationale par Christian III.

Monument  commandé en 1936

Les bas-relief représentent entre autres scènes pieuses de prédications, des soldats en train de chasser des moines catholiques, et le souverain annoncer sa décision à une foule en liesse sur Gammeltorv.

C'est presqu'en 3 dimensions, époustouflant 
Vraiment beau 

C'est une belle journée ensoleillée chaude mais agréable à l'ombre. On continue notre marche et on fait une halte thé, bière à la Place des Frères-Gris avec son bel arbre qui donne de l'ombre.

Belle grande place avec son gros arbre qui donne de l'ombre  
Charmante place avec ses belles couleurs 

Notre pause est prise, retour à la maison avec un aŕrêt à l'épicerie et à la boulangerie.

À demain

7

Jeudi le 25

Je vais vous faire mon petit cours d'histoire sur le Danemark.

Le Danemark existe depuis 980 c'est pas jeune jeune.

Jusqu'au XIe siècle les Danois ont participé aux expéditions vikings, colonisant, commerçant et pillant partout en Europe.

Le mot "viking" est tabou, les Suédois, les Danois sont plus portés à dire qu'ils étaient des commerçants, ils ne veulent pas être associés aux Vikings pilleurs.

Fait important à mentionner est que le Danemark a longtemps tenu un rôle majeur en Europe du Nord. Le royaume contrôle, à un moment ou à un autre, l'Angleterre, la Suède, la Norvège, la mer Baltique et des territoires en Allemagne.

Pour vous donner une petite idée de l'étendue du territoire. 

Une date importante, le Danemark est devenu une monarchie constitutionnelle en 1849.

Petite anecdote:

Le roi Christian IX fut surnommé le « beau-père de l’Europe ». Sa fille Alexandra épousa en effet le roi d’Angleterre Edouard VII, sa fille Dagmar épousa le Tsar de Russie Alexandre III, et sa fille Thyra épousa le duc Ernst Auguste de Cumberland. En 1863 son fils devint roi de Grèce sous le nom de Georges I et en 1905 le petit-fils de Christian IX devint roi de Norvège sous le nom de Haakon VII. La Maison Royale de Danemark se trouvait ainsi liée directement à plusieurs monarchies d’Europe.

Il veut faire compétion à Marie-Thérèse d'Autriche qui disait: '' l'Autriche ne se bat pas, elle se marie". En effet, Marie-Thérèse a su marier ses enfants aux Grands de ce monde. Nous connaissons sa plus jeune fille Marie-Antoinette qui eut un destin tragique.

La Reine Margarethe 11 semble appréciée de ses sujets. C'est la monarchie qui est contestée à cause des coûts. 

2 autres points importants: sa neutralité pendant la première guerre mondiale et, en 1940 l'Allemagne a envahi le Danemark. Le pays fut occupé pendant toute la guerre malgré les efforts des résistants.

Après la guerre, le Danemark renonça à sa neutralité et rejoignit l'OTAN et l'Union Européenne.

Voilà pour une histoire bien condensée.

8

Jeudi le 25

Le palais Amalien est un ensemble de 4 palais rococo identiques, face à face sur une place monumentale avec au centre, une statue équestre du fondateur d’Amalienborg.

Une des entrées  

Je vous montre 2 palais, vous verrez qu'ils sont identiques.

Les 4 palais sont identiques.
Un autre 
On a vu la fin de la relève de la garde. Après la spectaculaire relève à Madrid, Nous ne voulions pas être déçus. 
La statue équestre du roi Frédéric V de Danemark.

C'est un très bel ensemble et nous pouvons marcher de là jusqu'au canal.

J'ai pris cette photo sur Internet pour vous donner une idée de l'ensemble. On voit l'Opéra de l'autre côté de l'eau.
Cette photo, prise de l'autre sens, vous donne une idée de l'ensemble. Au loin l'église de Marbre. 

L'église de Marbre est beaucoup plus belle que la cathédrale. Son extérieur est très impressionnant à cause de son dôme qui fut inspiré, parait-t-il, par celui de Saint-Pierre de Rome.

Le quart seulement de l'église est en marbre car il y a eu un manque de financement et d'intérêt, l'église est restée inachevée pendant presque 150 ans, pour finalement être ouverte au public en 1894.

Marmorkirken est magnifique  
On n'a pas pu faire le tour inaccessible à cause de travaux mais j'ai photographié un côté. Presqu'aussi beau que le devant.
L'église est ronde, j'aimerais bien entendre une chorale au son de l'orgue.  Ça doit être féérique. 
Wow, cette église est beaucoup plus majestueuse que la sobre cathédrale.

Sur la même rue, un peu plus loin, nous visitons Alexander Nevskij Kirke, la seule église orthodoxe russe du pays. On voit de loin ses dômes dorés qui brillent au soleil.

Les dômes de l'église russe brillent au soleil, c'est spectaculaire. La photo  ne rend pas justice.

Elle fut construite par le gouvernement russe entre 1881 et 1883 à la suite du mariage de la princesse Dagmar du Danemark avec Alexandre Alexandrovitch en 1866. Plus tard, ils accédèrent au trône comme le Tsar Alexandre 111 et la Tsarista Maria Feoderovna. La Tsariste s'étant convertie à la religion de son mari, elle pouvait prier lors de ses visites à sa famille.

Que c'est romantique!

C'est la première église de ce genre que je visite.  

En entrant dans l'église, il y a un grand escalier que nous devons monter pour accéder à l'église.

Dans les marches se trouve une très belle icône.  
Sombre mais magnifique. 

Nous sommes tout près du palais Amalien, nous revenons sur nos pas pour marcher sur les quais d'où les bateaux partaient pour l'Amérique.

Près de l'eau, une belle fontaine avec en toile de fond, l'église de Marbre. 

Je me suis pââmée sur la promenade, j'en ai oublié de prendre des photos. Nous étions face à l'Opéra.

Cette immense statue se trouve sur la Promenade. 
Partout, partout les gens peuvent acheter un excellent café grâce à ces petits kiosques. 
Partout, partout les gens peuvent acheter un hot dog. Ici, ce n'est pas la poutine le mets national mais le hot dog ha ha ha
Même sur les belles grandes places, les gens peuvent acheter un hot dog.

On continue notre promenade.

Charmante terrasse à l'ombre  d'une église. 
L'ambassade de France qui est très bien placée tout près de Nyhavn 

Le Théâtre royal danois a été inauguré en 1874 et offre le Ballet royal du Danemark et des concerts musique classique (L'Orchestre royal du Danemark, qui date de 1448). Le Théâtre peut accueillir 1600 visiteurs et dispose d'un logement pour la famille royale.

Le Théâtre est situé sur la grandiose place Kongens Nytorv  qui est en rénovation majeure.
Un détail de la façade  MAGNIFIQUE 
Un auteur, un acteur, un chanteur?? 

Le Magasin du Nord n'a de français que le nom. Les propriétaires s'étaient installés dans le chic Hôtel du Nord. Au fil des années, après plusieurs agrandissements, les proprios achetèrent l'hôtel au complet en 1893.

Impressionnant comme magasin! 
Sous cette splendide fresque se trouve l'entrée d'un stationnement. Pas mal non! 

Nous avons un petit creux à combler. Nous nous dirigeons vers le quartier Nyboder.

Nyboder est un quartier historique de maisons en rangée de l'ancienne caserne navale de Copenhague. Il avait été conçu et construit en 1681 pour répondre aux besoins de logement du personnel de la marine royale danoise en pleine croissance et de leurs familles au cours de cette période.

Les maisons de Nyboder abritent encore et toujours le personnel de la Marine danoise, l’Armée de Terre et la Force aérienne. Heureusement, la liste d’attente est également ouverte aux civils et depuis 2006, la priorité n’est plus donnée au personnel militaire.

 Les maisons ont été retapées, les murs ont été peinturés ocre. C'est super beau. De plus, c'est très  bien placé dans la ville. 
Les restaurations ne sont pas terminées  
C'est devenu un quartier recherché.
J'aurais bien aimé m'inviter.  
Un quartier de monsieur et madame tout le monde.

Nous nous sommes arrêtés dans un resto de quartier, sur une terrasse pour déguster les fameux tapas danois, les Smorrebrods.

Mais quelle présentation !! 
En plus c'est délicieux miam miam  

Il y avait d'autres touristes à l'intérieur du resto pas loin de nous, des Asiatiques. Un des leurs semblait se pâmer sur une de leurs assiettes. Le proprio est venu leur parler de la provenance de l'assiette, Yves était juste à côté, il n'a pas pu s'empêcher d'écouter et de rire avec eux. Le proprio a fini par donner l'assiette à l'Asiatique. Nous étions bien contents pour lui. Beau souvenir.

Le proprio vient nous voir, placote placote, il nous donne plein d'infos et fini par nous donner une assiette à nous aussi disant qu'elle représentait l'ancre que nous retrouvons au quai de Nyhavn. Bien gentil de sa part. Pour nous aussi, ça va être un beau souvenir pas seulement une assiette achetée dans un pays lointain.

En quittant le resto, nous avons pris un raccourci, il semblait y avoir un chemin qui traversait un pâté de maisons.

Je ne sais pas trop ce qu'était cet ensemble mais tout était occupé et en état sauf une maison qui jurait dans le décor mais qui mériterait une restauration pour lui redonner son cachet.

La maison de gauche  a été  rénovée de façon très moderne.

Nous avons marché beaucoup, c'est très agréable et nous sommes bien contents de revenir à la maison.

9

Vendredi le 25

Nous sommes partis plus tard aujourd'hui, nous commençons par aller dîner sur un ponton.

Wooow nos premiers palmiers..... Ils sont dans des pots! 
Un bateau passe et ça bouge. 
Nous sommes au Danemark, il faut bien boire leur bière la plus connue pour nous, la Calsberg.
Nous devons franchir un pont pour changer de quartier .

Nous allons visiter Christiana une petite ville dans la grande ville.

En 1971, un groupe de Squatters, de chômeurs et de Hippies s'installe dans un ancien quartier militaire et l'autoproclame "ville libre de Christiana".

Christiania devient un quartier autogéré situé en plein cœur de Copenhague. Ici, le concept de liberté est un véritable art de vivre depuis plus de 45 ans, une grosse Commune.

Ils se sont installés et ont rafistolé du mieux qu'ils pouvaient les anciens baraquements avec beaucoup d'imagination et de créativité.

Il y a un côté champêtre en plein coeur de la capitale.

Les artistes se sont installés aussi. Il y a des oeuvres d'art peintent un peu partout sur les murs.

J'adore l'Art de la rue
C'est très coloré, j'aime beaucoup 
Il y en a partout. 

Ce quartier est très visité par les touristes qui sont beaucoup plus nombreux que les Locaux. J'ai même vu des groupes accompagnés de guide!!

Les locaux en ont ras-le-pompon. Quand tu marches et qu'un habitant est sur ton chemin, tu as intérêt à te tasser. À 2 reprises j'ai eu un costaud qui "fonçait" sur moi. Je n'ai pas aimé du tout même si je les comprends.

Il y a des cafés, bars, salles de concert, des terrasses qui attirent les touristes.

On y vend aussi des bijoux et des vêtements dans un grand marché. 

Il y a comme un petit quartier avec des sentiers, des maisons bric-à-brac, beaucoup de jardins, j'ai même vu des ruches. Des parcs aussi pour que les enfants s'amusent. C'était charmant mais nous étions dans leur intimité, je n'ai pas osé photographier.

Qui dit enfants dit école. C'est peut être l'école !  
La rue avec les lanternes chinoises se nomme Pusher Street 

Ben oui, Pusher Street, je n'ai jamais vu de si gros bloc de H. Interdiction de prendre des photos dans cette rue. Il semble que les Gangs contrôlent la vente.

La ville tolère mais voudrait bien reprendre ce quartier, depuis des années.

Malheureusement, il n'y avait pas de muffins.

En quittant, nous avons vu un groupe de policiers avec caméra à la poitrine et casque anti-émeute à la ceinture. Je ne sais pas pourquoi, j'étais contente d'avoir terminé ma visite.

Les artistes récupèrent des bouts de métal, quelle belle créativité!
Bien originale cette table. 
Voici la sortie. 

Ensuite nous faisons un arrêt fort intéressant en visitant l'église de Notre-Sauveur dont le clocher en spirale est un symbole et un point de repère de la ville. C'est une des plus grandes attractions touristiques du Danemark. L'église est un trésor national. Elle fut construite en 1660. L'eglise est énorme.

 Nous n'avons pas monté les 400 marches pour avoir une vue imprenable sur la ville 

Le carillon de l'église de Notre-Sauveur est mondialement connu parce que l'église est visitée par plus de touristes qu'aucune autre église danoise.

C'est l'organiste qui eut, au siècle dernier dans les années vingts, l'idée d'installer dans la flèche unique le plus grand instrument de musique du monde : un carillon. Le premier carillon a 33 cloches plus tard il fut agrandi jusqu'à 48 cloches. Nous les entendons très bien, c'est très agréable comme mélodie.

Belle église  
Autel majestueux. 
Il y a des anges partout dans cette église.  
Ces chérubins entourent les fonts baptismaux  
C'est bien les fonts baptismaux avec la haie de chérubins  

L'orgue est imposant et sur 3 étages. Cet orgue a comme surnom: le "Stradivarius des orgues".

Regardez à droite, nous avons eu la chance d'entendre un trompettiste qui se pratiquait avec l'orgue.  Wow quel son!
Les éléphants supportent cet orgue parce que Christian V a fait de l'ordre des éléphants, l'ordre le plus distingué du royaume. 

Vous allez trouver cette église bien différente, elle se nomme église de Christian (Il y a eu de nombreux rois qui se nommaient Christian). Elle se trouve au bout d'une petite rue. Elle fut construite en 1754.

Agrandissez la photo, vous verrez que le début du clocher est formé de plaque de marbre de différentes couleurs. C'est bien joli. 

Elle est surnommée l'église-théâtre, on comprend pourquoi lorsqu'on y entre.

Les murs sont couverts par des loges comme un théâtre  ou un opéra 
L'architecte  a également dessiné les plans du premier théâtre royal de Copenhague construit en 1748.
Le prêtre fait son sermon dans la chaire située au-dessus de l'autel comme un acteur .
En face de l'autel, au-dessus de l'entrée se trouve la loge royale 

De nos jours, l’église de Christian est toujours le théâtre de nombreuses performances artistiques. Son aménagement intérieur fait de cet espace un lieu idéal pour les concerts.

Nous revenons tranquillement dans notre quartier.

Mignon kiosque 
Nous refranchissons un pont

Nous voilà de retour à la maison.

10

Le 27 juillet

Aujourd'hui, on se la coule douce, on ne va vraiment pas loin. Faut dire que tout n'est pas très loin.

On a bien entendu parler du design danois alors Yves voulait aller faire un tour au super Magasin du Nord.

Il doit certainement y avoir du design dans cet énorme magasin 

On a vu des lampes, chaises, tables, d'une belle originalité MAIS on a trouvé beaucoup plus, on a trouvé un endroit où dîner semblable au 9e de Madrid et on a trouvé une très belle épicerie.

Il y en a une épicerie pas très loin mais qui est plus qu'ordinaire alors qu'ici, c'est du haut de gamme à prix agréable avec des mets prêt-à-manger et c'est ma semaine de bouffe qui commence lundi. Je suis enchantée.

Nous avons dîné au 5e des Smorrebrods avec une vue incroyable.

Attendez, je vais vous montrer ce qu'est la vue. 
Vue sur le magnifique Théâtre Royal. Pas mal non! 
Si vous regardez sur la droite, on voit le clocher en spirale. Super! 

On se dit qu'on reviendra en fin de journée faire les courses.

On fait un petit arrêt pour visiter la Chapelle royale. L’histoire de cette chapelle est liée à celle du palais Christiansborg. Elle fut construite entre 1733 et 1745. Le premier incendie du palais de Christiansborg, en 1794, la détruisit. Sa nouvelle inauguration en 1826 a permis de commémorer les 1000 ans de christianisation du royaume du Danemark.

La première cérémonie royale eut lieu en 1828, avec le mariage du futur roi Frederik VII.

La Chapelle Royale 
Imaginez le prêtre faisant son sermon 
Imaginez la famille royale, dans sa loge drapée de rouge, en train d'écouter le prêtre faisant son sermon.

La chapelle sert quelques fois à la famille royale.

Un petit de la royauté vient d'être baptisé. 
C'est dans ces fonts baptismaux que le petit fut baptisé. 
Comment ne pas remarquer ce plafond. 

Chaque année les membres du Parlement assistent à un office, juste avant l'ouverture officielle du Parlement, début octobre.

2 statues encadrent la porte de sortie. 

On continue notre promenade.

On retrouve beaucoup d'édifices tout blancs
Que c'est beau, ça fait un peu penser à Amsterdam. 

Dans le Cartoville on a vu qu'il y a 2 brocantes le samedi tout près.

Où devait avoir lieu le premier, il y a un gros chantier donc pas de marché pour plusieurs samedis et le 2e est une vraie risée.

Il n'y a que 3-4 tables sur cette grande place. Ça valait le déplacement juste pour la marche.

On retraverse un pont.

Je soupire 
La maison bleue date de 1675! 

On s'arrête pour prendre un café et un délicieux gâteau au fromage.

Petite rue piétonne  

Ensuite, nous nous dirigeons vers notre super épicerie en faisant une halte dans un autre grand magasin. Nous avions la puce à l'oreille et nous avons bien fait de vérifier car celui-là aussi possède un supermarché au sous-sol. Comme c'est souvent le cas en Europe. Je suis certaine qu'on ne va pas l'oublier cette fois-ci.

Retour à la maison.

Nous avons terminé notre soirée en allant prendre un verre sur une terrasse au coin de la rue.

Un Spritz et une bière  
Il est 8 heures du soir, quelle belle lumière !  

Au retour j'ai eu la chance de parler avec mon amie Loulou grâce à Messenger. À chaque voyage, le hasard fait que nous sommes en ligne en même temps. C'est bien agréable.

11

Aujourd'hui lundi le 29 juillet, c'est la journée la plus chaude à Copenhague. On s'est dit que c'était le bon moment pour faire une visite à l'intérieur. Les musées sont fermés le lundi mais pas les châteaux. Notre choix s'arrête au château Rosenborg qui est à 15 min à pied.

Avant la visite on s'installe sur une terrasse pour dîner dans un quartier du vrai monde. Il y a de l'action, autos, camions, vélos, trottinettes, piétons oh là là

Les gens laissent les trottinettes en libre-service n'importe où. On voit les couleurs du 7 eleven très très populaire.
Le château est au bout d'un grand parc. 
On approche 

Ce château a 400 ans et a été construit par Christian 1V l'un des rois les plus célèbres de la Scandinavie.

Le roi Christian IV fit bâtir en 1606 un modeste pavillon d'été. Rapidement, le pavillon a été agrandi pour devenir un véritable château de style renaissance. Au fil du temps on y aménagea les techniques les plus avancées de l'époque comme une salle de bain avec l'eau courante. Depuis le 18ème siècle, Rosenborg n'est plus la résidence royale. Le château est ouvert en tant que musée depuis 1838 !

On doit traverser un pont-levis qui n'a jamais servi de défense.  

Le dernier roi ayant habité Rosenborg est Frederik IV. En 1720, le château de Frederiksberg fut préféré à Rosenborg.

Du pont-levis, on voit la douve, avec d'un côté le parc et des canards dans l'eau. 
De l'autre côté, il y a des carpes. Est-ce qu'elles manquent d'eau, nous les voyons très bien. Non, Je pense qu'elles ont faim.

Pendant le 18ème siècle un grand nombre d’objets précieux ont été rassemblés à Rosenborg à la suite de successions royales, ainsi qu’après l’incendie de Christiansborg en 1794. Le musée de Rosenborg, créé en 1833, marque la naissance de la « Collection chronologique des souverains danois ».

Les pièces sont petites, en enfilade et souvent très chargées.  
Le peintre n'a pas dû avoir de difficultés à ce que ce monsieur ne bouge pas! 
Beaucoup de tableaux en 3 dimensions et même un plafond en 3D. 
Il a l'air plus sympa Christian V111 
Les horloges sont très populaires par leur rareté. Ce n'est pas seulement utile, c'est aussi une oeuvre d'art.
Il y en avait plusieurs horloges dans le château, toutes très décorées  
Wow les plafonds! 
Un plafond en 3D, fabuleux
 Beaux chérubins au plafond 
Beaucoup de murs étaient recouverts de tapisseries. Quel talent!  À gauche une porte est cachée!
Le roi tire sans regarder ce qu'il vise!
C'est toute une armada!
Beau secrétaire

La chambre de marbre est un exemple d'une technique italienne du 16ème siècle qui consistait à utiliser du stuc pour imiter le marbre. Cette technique appelée la scagliola permettait de faire des économies.

 Les décorations rendent hommage au monarque absolu.
Tout en marbre
Salutations à Carol et tire la barbichette
La couronne de Christian V date de 1596. Elle a été utilisée pour tous les couronnements jusqu’en 1840. 

La collection a continué à s'accroître et les bijoux sont encore aujourd’hui à la disposition de Sa Majesté la Reine, qui les utilise pour certaines occasions officielles telles les visites de chefs d’états étrangers ou les cérémonies de présentation des vœux.

Dans la grande salle, on trouve à une extrémité le trône du roi en ivoire et de la reine en argent.


Trônes en ivoire et en argent
Il y avait aussi une salle où étaient exposés des armes, mais très peu. 
Nous sommes sur la mer Baltique où on trouve beaucoup d'ambre. Il y en a dans les boutiques aussi.
C'est très bien agencé  
Ce château avait des toilettes et l'eau courante.  
Nous avons assisté à la relève de la garde. Une petite relève.  
De beaux jardins font partie de l'ensemble du château. Par cette grande chaleur, les gens viennent s'asseoir au pied des arbres.
Dur dur pour les pieds. 

Sur le chemin du retour, nous croisons cette belle maison à colombage

Cette belle maison est un resto. Voyez tous les vélos garés devant.
12

Mardi le 30 juillet

Nous avons vu à plusieurs reprises le bus maritime et aujourd'hui est une bonne journée pour un tour de bateau.

Le bus maritime coûte le même prix que le bus ou le métro.  

À Venise, il y a le vaparetto qui est LE bus de Venise, c'est-à-dire un bateau qui sert de bus sur les canaux. Nous l'avons utilisé à plusieurs reprises mais nous avons aussi fait un tour complet, c'est très agréable.

C'est ce que nous faisons aujourd'hui. Menace de pluie donc nous nous sommes installés à l'intérieur sur le bord de la fenêtre pour prendre des photos. La fenêtre est sale, on voit des taches dans les photos. Tant pis ce n'est pas un concours de photo.

Il y a de nombreux arrêts des 2 côtés du canal. Nous allons aller dans un coin de Copenhague que nous ne connaissons pas.

Ça va encore être une journée axée sur l'architecture  
On va y arriver à l'architecture moderne mais nous commençons par un splendide vieux bâtiment. 
Remarquez les passerelles entre les bâtiments. Le moderne avec le vieux clocher en arrière plan et un magnifique saule pleureur.
Pas mal original! 
Ça ressemble un peu aux fenêtres de Gaudi!
Partout il y a de ces petits bateaux électriques comme à Amsterdam.  
Mon coup de coeur pour les condos modernes. 
Remarquez les balcons, ils ne sont pas droits. 
Encore une forme ronde. Il y a plusieurs ponts avec piste cyclable, piétons et voitures.
Tous les balcons ont une vue sur l'eau.  
Il est mignon ce pont! 
.
Le théâtre royal

Nous avons fait presque 2 heures de bateau. Nous sommes descendus 2 arrêts avant le nôtre à Nyhavn. C'est l'endroit le plus touristique de Copenhague.

 Ce n'est pas sans raison, c'est le plus beau. 
Un dîner de poisson dans un site enchanteur.  

Une petite parenthèse sur le métro de Copenhague qui existe depuis 2002. Il comprend 2 lignes et est ouvert 24 heures. Il y a toujours une place assise même aux heures de pointe car les gens préfèrent prendre leur vélo que le métro.

2 nouvelles lignes sont en construction. Nous comprenons maintenant pourquoi les grandes places sont en chantier. C'est triste pour nous.

Que font-ils de toute cette terre à évacuer? Ils empiètent sur l'eau pour construire de nouveaux condos.

On a vu plusieurs chantiers en faisant notre tour de bateau.

Tout est près de notre appart donc on a tout fait à pied. Nous avons pris le métro de l'aéroport à la maison, 8 stations. Nous le reprendrons pour le retour, lundi prochain.

Très rare les voiliers avec des voiles en action. Le peu qu'on a vu était à moteur. 
13

Aujourd'hui, il pleut donc une visite à l'intérieur s'impose pourquoi pas le château de Christiansborg.

Depuis la forteresse primitive de 1167 tout a évolué au fil du temps. 5 châteaux se sont succédés toujours au même endoit depuis 800 ans, sur l'îlot de Slosholmen. Agrandi, incendié, reconstruit, le château actuel fut terminé en 1928.

Le château de Christiansborg est surnommé « Borgen ». Il y a eu une série télévisée qui s'appelait Borgen. Je ne la connais pas.

Le palais actuel accueille les réunions parlementaires depuis 1918.

Ce n'est qu'une infime partie du château 
Vue d'un autre côté. Voyez les 3 couronnes du haut de la flèche. 
Voici la maquette du château ça donne une bien meilleure idée. 

Pourquoi ne pas commencer par la photo de la famille royale. La Reine et son mari ont eu 2 fils qui sont mariés et qui ont eu des enfants.

La famille royale danoise 
C'est encore très protocolaire  

Ce qui est le plus intéressant de ce château ce sont ses salles de réception. Elles sont magnifiques, très grandes, très bien entretenues. Les lustres sont majestueux, les tapisseries surprenantes par leur couleur et le plancher de bois est remarquable.

Continuons dans le même esprit avec la salle du trône.
Une première grande  salle de réception 
 Il faut tout regarder, le plafond et son lustre, le plancher, les murs. 
Wooow une bibliothèque immmmmmense 
J'ai toujours aimé les murs couverts de livres. 
Ce n'est sûrement pas la Comtesse de Ségur qui m'a fait rêver petite fille.
De très belles horloges 
De nombreux tableaux 

Les tapisseries ont toujours été importantes dans les châteaux, pour décorer mais aussi pour réchauffer les pièces.

Une tapisserie comme on a l'habitude de voir. Celle-là à la particularité de suivre le mur qui est rond. 

Je vous présente ma pièce Coup de Coeur. La pièce aux tapisseries.

Les 17 tapisseries  modernes et colorées sont époustouflantes  

A la fin du 20ème siècle, un groupe d’entreprises danoises décidèrent d’offrir une série moderne de tapisseries à la reine Margrethe 11 à l’occasion de ses 50 ans. Ça coûter beaucoup plus cher que prévu et ça été aussi beaucoup plus long. Le cadeau fut offert pour les 60 ans de la reine.

Il y a des navires en feu! 

Les tapisseries racontent 1000 années de l’Histoire du Danemark : les vikings, le moyen-âge, les monarchies absolues en Europe, les familles royales, le roi Christian 1V le bâtisseur et le guerrier, la Réforme, incendies, bombardements, guerres….

Je trouve ses tapisseries extraordinaires avec ses couleurs vives et ses dessins modernes. On aime ou on aime pas.

.
La reine actuelle
Pouvez-vous imaginer un repas dans une telle pièce ?  
Cette salle à dîner aussi est magnifique 
Les balcons sont-ils pour les musiciens? 
Quelques plats de service 
Nous redescendons par le majestueux escalier 
Nous voici à la cuisine du  château. J'ai de la difficulté à imaginer le nombre de personnes nécessaires lors d'un banquet.
Il devait y avoir des jeunes qui ne servaient qu'à frotter le cuivre. 

Il y a longtemps que je voulais visiter une cuisine de château. Il y a tout un monde qui fourmille autour de la famille royale ou bien de familles riches. J'ai bien aimé la série Downton Abbey qui montrait la vie des Maîtres et des Valets.

Dans les cuisines aussi il y a une hiérarchie. Ici, un coin bureau et un coin pour manger à part. 

Nous sommes descendus encore plus bas pour voir les ruines.

Plusieurs châteaux se sont succédés sur le même emplacement. Certaines des ruines datent de 1167, du 1er château.

J'ai l'impression d'être au Musée Pointe-à-Callières  
Hommage à mon arrière grand-père tailleur de pierres. Gravure représentant un tailleur en 1249. 

La vie à la cour était extraordinaire jusqu'au 26 février 1794 où un incendie se déclara. Il semblerait qu'il débuta dans la cheminée des appartements du prince héritier, dans l'aile principale du palais. L'incendie se propagea en quelques heures, et une grande foule se mobilisa pour sauver non seulement le palais et ses biens, mais aussi les bâtiments environnants touchés par le brasier.

Malheureusement, il y eut de nombreuses pertes humaines et matérielles, notamment parmi les meubles et œuvres d'art du roi.

Lisez sur Copenhague, il y est toujours mention de cet incendie qui changea l'histoire de la ville et de la famille royale
Le feu partit d'un poêle de ce genre. Les seaux d'eau servaient à éteindre le feu. On comprend pourquoi le feu s'est propagé. 

Nous terminons notre visite par les écuries royales. Malheureusement, nous ne voyons aucun chevaux même s'il en reste une vingtaine. Cependant, ça sent l'écurie tout comme la cuisine sentait la bouffe. Quelle bonne idée!

Les écuries furent construites entre 1738 et 1745. En 1745 les écuries royales abritaient environ 270 chevaux, aujourd’hui il y a une vingtaine.

Belle présentation  

Certaines parties des écuries royales n’ont pas changé depuis 1746.

C'est impeccable mais ça devait l'être aussi quand les stalles étaient occupées 
Les chevaux ont été indispensables bien longtemps.
Ils sont encore utilisés tirant un carrosse lors d'événements spéciaux comme l'arrivée d'un nouvel ambassadeur.
Nous reconnaissons  la reine  Margrethe
Ils ne doivent pas sortir souvent avec un attelage de 8  chevaux , ça doit être très difficile à contrôler. 
Elle est mignonne cette vieille calèche  
Celle-là est beaucoup plus sévère  
Pays du Nord, il faut bien des traîneaux  

Visite fantastique, très enrichissante et très variée.


Frederic V11 regarde au loin!

Le château et la chapelle attenante sont tout près, nous sommes passés souvent à côté

Les bâtisses sont encore là mais disons que l'environnement a changé.  

Il pleuvait assez fort lorsque nous sommes partis visiter le château. La visite dura plus de 2 heures et à notre sortie, finie la pluie.




14

Vendredi le 2 août, il fait beau, pas trop chaud, nous décidons d'aller passer la journée en Suède.

J'espère y rencontrer l'inspecteur Wallander bien connu par les lecteurs de polars scandinaves. Il y a eu aussi une télésérie que j'ai bien appréciée.

Mais non, la vraie raison est que Malmö est à moins d'une heure de Copenhague en train et que c'est la 3e ville en importance de la Suède.

Malmo se situe en Scanie, l'extrémité sud de la Suède. C'est un peu l’équivalent suédois de la Toscane.

Un tout petit peu d'histoire. La ville de Malmö apparaît au treizième siècle. En 1437, Erik de Poméranie lui confère ses armoiries, le griffon, qui est aujourd’hui l’emblème officiel de la ville. L'emblème est un griffon! Pourquoi pas un Poméranien? Ha ha ha je me trouve bien drôle.

Ce qui est encore plus intéressant est que Malmö se situe à l'endroit où le pont de l'Öresund relie la Suède avec le Danemark et l'Europe depuis 2000.

Le Pont a connu une rénommée internationale grâce à la série polar télévisée Bron/Broen (le Pont). Je l'ai vue et j'ai bien aimé cette série.

Ce pont se distingue par son tablier suspendu par des haubans (cette structure s’étend sur près de 490 mètres) mais aussi par sa longueur (7,845 km dont 1092 m suspendu à 160 câbles). La partie surélevée parcourt plus de la moitié de la distance Danemark-Suède.

Le pont passe par une île artificielle aménagée dans le détroit de l’Øresund. En plus, nous allons non seulement voyager au-dessus de l’eau mais aussi sous terre. On l'appelle le "pont-tunnel".

La photo a été prise sur Internet, nous n'avons pas vu du tout le pont. 

Nous étions très confortables dans le train. Le trajet a durée moins d'une heure ce que nous avons apprécié.

Yves et moi placotions et une femme nous a dit de nous taire!!! Une folle....... C'est vrai que le wagon était silencieux.

Elle aurait été mieux de nous montrer  ce symbole, nous aurions compris tout de suite. C'est la première fois que je voies ça.

La gare de Malmo est en 2 parties. Une partie a un côté très moderne, tout en vitre l'autre est très ancienne. Les 2 ont chacune leur cachet.

La partie moderne de la gare.
Les deux parties ont beaucoup de style. 

Notre visite débute par un tour sur les canaux. Nous sommes partis du port, ensuite la partie industrielle, Malmo plus moderne avec de beaux parcs et le vieux Malmo.

Un de leur plus vieux brise-glace qui fonctionnait à la vapeur. 
Nous sommes tout près de la mer Baltique. 
Ici aussi il y a beaucoup de travaux. J'aime bien ce bâtiment envahi par la verdure.
Le moulin du château et un autre canal. 
Beaucoup de verdure tout le long du canal. 
Un poste d'observation  
Le poste de police de Wallander ha ha ha 

J'ai été agréablement surprise, les canaux zigzaguent à travers la ville. C'est une première, J'ai toujours vu des canaux qui allaient en ligne droite. C'est charmant, ça fait plus l'effet d'une rivière.

Voici maintenant de très beaux édifices modernes.

Très coloré  
Belle originalité  
On dirait qu'il est fait avec des pneus recyclés! 

Le tour de canaux est terminé. Nous nous dirigeons vers le vieux Malmo et nous visitons l'église St-Petri

L'église Saint-Pierre a été construite au début du 14ème siècle, vers 1300, en remplacement de l’ancienne église.

.
Toujours difficile de prendre une photo extérieure d'une église, pas assez de recul 
Splendide  
Je suis prête à écouter un sermon. 
Il y a longtemps qu'on n'a pas vu de tombes au sol. Il y en a partout dans cette église  
L'orgue est moderne! 
Le vieil orgue est toujours là  
Pensez-vous que c'est cet orgue qui est utilisé aujourd'hui ?
Mon coup de coeur, les fonts baptismaux 
De toute beauté! 
Les plafonds sont splendides. 

Maintenant, allons dans le vieux Malmo et commençons par une pharmacie qui date de 1647 et qui est encore une pharmacie aujourd'hui. Est-ce croyable!

C'est encore une pharmacie, Apoteket Lejonet
Des vieux pots de céramique comme à l'époque  
Ne vous inquiètez pas, les médicaments sont d'aujourd'hui 
La vieille place Lila Torg et ses maisons à colombage
Il faut passer par la porte pour arriver à une cour intérieure pleine de boutiques 
J'y ai trouvé un beau foulard. 
C'est le temps d'une petite pause! 
Un passage 
Une très belle maison en brique 
Elle est bien mignonne!  
Une toute petite 
L'hôtel de ville est magnifique
Sur la place de l'hôtel de ville, on voit la boutique de l'apoticaire avec ces vieilles affiches sur le côté. 
Probablement celui qui a fondé Malmo 
Belle fontaine qui bouillonne 
Dans un des grands parcs de la ville 
En pleine rue du vieux Malmo 

Évidemment je me dois de parler de la Tour emblématique de Malmo. C'est le premier gratte-ciel au monde à avoir cette forme torsadée. Elle a été inaugurée en 2005.

195 mètres,  54 étages  
Elle domine Malmo 

Notre escapade est terminée, de retour en train.

Nous devons traverser le canal. Je salue mon ami Tintin. 
Nous sommes tout près de la gare. 

Nous sommes de retour à Copenhague et très contents de notre escapade.

Où est Charlie? ( Yves) 
15

C'est notre dernier samedi, on prend ça mollo.

Je vous présente la Tour Ronde qui possède le plus vieil observatoire encore en fonction.

Au 17e siècle, le Danemark était réputé dans le monde de l’astronomie grâce à l’astronome Tycho Brahe. Lorsque Brahe meurt en 1601, Christian IV souhaite poursuivre ses travaux de recherche avec un observatoire universitaire. D’où la construction de la Tour Ronde.

Ce qui est unique mais que nous n'avons pas vérifié, est le chemin qui monte à la plate-forme panoramique tout en haut. C'est une rampe en colimaçon de 209 mètres de long, qui monte en tournant sept fois et demie autour du centre creux de la Tour, pas d'escalier. C'est unique dans l'histoire de l'architecture européenne. Cette rampe permettait aux chevaux de monter jusqu'au sommet.

Petite anecdote, en 1716, le tsar Pierre le Grand aurait emprunté cette voie singulière avec un carrosse tiré par six chevaux !

La Tour Ronde construite en 1642 

L'observatoire a servi jusqu’en 1861, date à laquelle un nouvel observatoire plus moderne et contemporain a été utilisé.

L'entrée de la Tour est impressionnante.  
Une belle place avec son kiosque 

Le bâtiment de la Bourse est aussi commandé par Christian IV et construit entre 1619 et 1640, constituant ainsi la plus ancienne bourse du Danemark.

Ce qu'il faut surtout remarquer, c'est la flèche autour de laquelle s'enroulent les queues de quatre dragons. On la voit de loin.

Les queues de 4 dragons s'enroulent 
On voit les queues de dragons à droite. 
Quelle belle façade !  
Palais de Justice
Encore un passage 
Le détail d'une fontaine 
Il y a toujours une foule qui attend pour entrer dans cette boutique LEGO! 
Ahhhhh quel beau voyage ! 

Au hasard des rues!

Mignon!
Devinez? il faut dire qu'ils vous manquent l'odeur ha ha ha

Lorsqu'il y a la relève de la garde, les gardes défilent dans les rues de la ville aux sons d’une fanfare pour se rendre à Amalienborg.

Nous avons eu la chance de les croiser.
Demi tour à gauche, gauche
16

Dimanche le 4 août est notre dernière journée à Copenhague que nous avons beaucoup aimé.

On a décidé de refaire le vaparetto (bus maritime) danois et de se rendre jusqu'au bout de la ligne, bouffer.

Ciel que c'est beau!

Cette maison, le long du canal, date de 1733 
Celle-ci est certainement aussi vieille 
C'est pas toujours très facile de tourner avec ces bateaux qui sont très longs et très larges 
Les bateaux sur la gauche sont des bateaux-maisons
La maison jaune est vraiment belle 
J'adore ce lampadaire, j'ai l'impression d'être au Moyen Âge 
Nous avons vu beaucoup de ces maisons ocres , j'adore cette couleur.
Nous sommes sur le bateau-bus, je vous présente une seconde fois mon coup de coeur  condo 
Belle architecture avec ce pont! 
Les sentinelles du canal! 
Là, on voit un bel édifice, les queues des dragons et les trois couronnes sur la flèche. Bel ensemble! 
Il faut bien encore Nihahv, une dernière fois
Un mur végétal!  
Nous sommes retournés à  Reffen pour notre dernier dîner à Copenhague 
Belle façon de terminer ce voyage  
 Bye bye Copenhague  
Le vaparetto danois 
J'aurais bien aimé m'arrêter à cette terrasse sur le bord du canal

Quelques belles fontaines

On l'a vue tous les jours, nous passions toujours sur cette place.
.
Chaque grande place a son kiosque
17

Montréal, lundi le 5 août

Toute bonne chose a une fin. FINI le voyage.

Le voyage de retour comprenait une escale à Reykjavik. Ça bien été sauf un événement exceptionnel que nous n'avons jamais vécu.

Nous avions un avion de 200 passagers pour le vol Reykjavik-Montréal. 3 personnes vérifiaient les passeports, 1 gars et 2 filles. Ils demandaient aux hommes d'enlever leur casquette, ils prenaient leur temps pour bien vérifier si la photo correspondait bien à la personne. Le gars demandait même à certaines personnes de montrer des photos prises par leur cel!?! Le gars vérifiait chaque page du passeport en le mettant au dessus de sa tête, à contre-jour ........

Heureusement, il était souriant, les 2 filles étaient plus neutres. C'est évident qu'ils ont dû avoir une alerte. Ils vérifiait les passeports des filles mais plus rapidement. Jeune ou vieux, passeport canadien ou autre!? Mystère et boule de gomme.

Mais qu'est-ce qui se passe??

C'est triste la fin d'un voyage mais je suis aussi contente de retrouver ma maison, mon oreiller, mon lit, ma douche, mon divan et fini les 4 étages à monter à la fin de la journée. À Montréal, nous sommes au 3e et je prends souvent l'escalier, ça va très bien je suis habituée. À Copenhague, quand j'arrivais au 3e, ça allait bien mais zut de flûte, il restait un étage à monter ha ha ha! Ici je peux prendre l'ascenseur si je veux.

Dernière photo prise de la fenêtre de l'appart.  

Ce que nous avons le plus apprécié de Copenhague est l'architecture ancienne et moderne. Nous nous sommes promenés dans les rues impressionnés par tant de beauté. Nous étions dans le quartier historique alors l'architecture moderne, nous l'avons plus admiré de l'eau grâce au bus maritime que nous avons pris à 2 reprises.

L'eau est très présente à Copenhague, c'est très agréable tous ces canaux que nous pouvons facilement traverser par des ponts. Beaucoup de circulation sur les canaux, surtout des bateaux de touristes qui sont longs et très larges. Nous avons croisé plusieurs bateaux-maisons, quelle belle façon de vivre. C'est quand même très différent d'Amsterdam.

Un mignon bateau-maison
Lui, il est énorme
Joli
Que diriez-vous d'avoir votre voiture d'eau amarrée à votre porte?

Nous y étions en plein mois de juillet, nous avons été agréablement étonnés de n'avoir jamais dû faire une longue attente pour nos visites. Il y a énormément de piétons.

Tout ce beau monde nous aide à traverser une rue en sécurité. On suit la foule!

Il y a de très nombreuses pistes cyclables très utilisées, beaucoup de vélos cargo, c'est comme ça qu'on appelle la boîte qui sert à transporter à peu près n'importe quoi. À Amsterdam j'ai surtout vu des enfants dans cette boite, quelques fois même 4 enfants. Ici, ce sont les enfants oui mais c'est aussi le chum qui transporte sa blonde ou une fille qui transporte une copine. Bien amusant.

Il y a beaucoup de rues piétonnes, nous avons bien aimé. Les gens étaient astucieux pour transporter la marchandise.

Ce vélo avec cette boîte fermée sert à transporter des vêtements sur un support. Brillant!

On a vu beaucoup de familles, 2-3 ados avec leurs parents. C'est rare pour nous car nous voyageons rarement l'été, les jeunes sont à l'école mais beaucoup de parents voyagent avec des enfants d'âge préscolaire, souvent bien petits et souvent plus qu'un. Quel courage!

Il y a peu de circulation automobile, là encore, c'est étonnant.

À chaque coin de rue, nous retrouvons ces cabanes à Hot Dog que le proprio amène matin et soir. Il le tire à la main mais il y a un moteur qui l'aide. Bien pensé.

On retrouve les cabanes à hot-dog même dans les coins les plus chics.

Le délicieux café que l'on croise partout aussi. Très ingénieux, c'est tout petit mais il y a tout ce qu'il faut pour faire un expresso, un latte…. Quelques-uns offraient même une limonade maison.

Un café ou une bonne limonade maison?

Très souvent il y avait une odeur de bacon à toute heure du jour!!!!! Nous avons réalisé que les Smorrebrods sont souvent accompagnés de bacon.

miam miam

Fait rare, il y a très peu de marchés publics, de brocantes à Copenhague. Ça nous a manqué.

Fait important à mentionner est la qualité de l'anglais des Danois et des Islandais. Ils doivent certainement l'apprendre à l'école comme langue seconde. Ils sont faciles à comprendre. Ce fut très apprécié.

Autre chose remarquable, LA CLARTÉ. Le soleil ne se couche vraiment pas longtemps. À Reykjavik nous avions un rideau très opaque mais pas à Copenhague, Yves a eu de la difficulté à dormir.

Il est 4 heures du matin!


Les Vikings, quels Vikings?!

Maria nous a dit que nous avons marché 62 km et nous avons été 15 heures dans un véhicule. Intéressant comme info.

C'et vrai que c'est cher mais ça vaut le coup et le coût.

Je termine avec une petite histoire, celle du drapeau danois:

Cela se passe au Moyen Âge, pendant les croisades, ces pèlerinages armés mené contre des païens pour les convertir à la foi chrétienne. Les guerriers danois sont en mauvaise posture, la bataille se perd. Mais soudain, un grand tissu rouge, barré d'une grand croix blanche, tombe du ciel. Or la croix est justement le symbole des croisés. On s'empare donc de la bannière et, par miracle, on obtient la victoire!! On ne sait pas si l'histoire est vraie, mais en tout cas, le drapeau est le plus ancien des drapeaux nationaux utilisé dans le monde depuis 1625.

La croix blanche des Croisés, le rouge du sang versé sur les champs de bataille. Officiellement depuis 1844

Au plaisir de vous revoir dans une prochaine Aventure de Silvie et Yves.

Je vous laisse avec de belles photos.

.
Des cadenas! quelle surprise!
Une affiche sur une librairie
C'EST FINI!