Par Siana
Après bientôt trois ans d'études à Amiens dans ma si merveilleuse faculté, je me décide enfin à prendre ma voiture et à partir à la découverte de cette baie picarde si populaire en France.
Février 2018
1 jour
Partager ce carnet de voyage
1

Aujourd'hui c'est décidé, je prends ma Djianafi (nom de ma petite voiture), et je pars à "l'aventure" en compagnie de Djihane et Rabah. Départ prévu à 11h, qui s'est plutôt terminé en 12h (les algériens...), direction Saint-Valéry-sur-Somme.

Sur la route, entre moi qui fait n'importe quoi sur l'autoroute, Dji le Didji et Rabah que j'aperçois twerker dans mon rétro gauche avec les fesses qui sortent de la fenêtre, je n'ai pas le temps de m'ennuyer et je ne vois pas l'heure passer.

En arrivant, un paysage magnifique: une étendue mêlant sable et mer à perte de vue, surplombée d'un soleil qui ne nous a pas quitté de la journée.

Saint-Valery-sur-Somme

Sur la côte, de superbes maisons s'entremêlent parfaitement avec le paysage...

Petites maisons au bord de l'eau 

Après avoir tourné pendant plus d'une heure dans la ville, et après avoir compris que les phoques ne seraient pas au rendez-vous aujourd'hui, nous décidons de "prendre le large" et de partir à la découverte de nouvelles villes plus au sud de la côte.

Le trio infernal

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

On reprend la route pour mettre les pieds dans une toute petite ville non loin de Saint-Valéry-sur-Somme. Une petite plage de galets en hauteur nous attend. C'est ici que l'on décide de faire une petite pause, c'est un endroit parfait pour se ressourcer et respirer l'air marin de la baie (même si on se les caille)

Sur place il n'y a pratiquement rien, si ce n'est deux ou trois maisons.

...
3

Malgré l'ambiance agréable et paisible, nous partons une nouvelle fois à la découverte d'autres lieux, avec pour principale motivation: la voiture bien chaude et ses sièges tout moelleux qui nous attendent!

Notre ventre nous envoyant quelques signaux d'alertes, nous sommes allés nous acheter deux trois bricoles à se mettre sous la dent (ou plutôt cinq ou six, oups!) pour les déguster au bord de l'eau de Cayeux-sur-Mer.

Je dois dire que j'ai été un peu trop passionné par mon casse-croute, et j'ai oublié de faire des photos. Mais en voilà une représentative de ce que nous N'avons PAS vu (nous avons aussi un peu oublié de visiter, oupsX2!).

Petites maisonnettes de Cayeux-sur-Mer 
4

On descend encore un peu plus le long de la baie, pour atterrir à Mers-les-Bains. Là-bas, c'est comme qui dirait la cerise sur le gâteau.

Ses petites maisons sont pleines de charme, avec une architecture à l'ancienne, pleines de couleurs, avec pour décor de somptueuses falaises et la mer à perte de vue.

Sur le bord de la mer 

En remontant l'allée, le soleil commence à se coucher sur la ville, qui se révèle être encore plus belle au crépuscule.

...
Coucher du soleil sur Mers-les-Bains

C'est une fois le spectacle terminé que nous décidons de rentrer à Amiens. Bien sûr, un marchand de churros s'est malencontreusement trouvé sur notre passage et nous a forcé à acheter 10 churros (non pas 1 mais 10, non pas 2 mais 10, non pas 3 ma... on connaît la suite). J'aurais dû nommer ce voyage : en route vers l'obésité.

Sur le retour, l'ambiance est plus calme, la journée fût relativement fatigante, et ça pionce sec derrière (pour le bonheur de mes oreilles ahah).


Bilan de cette journée:

La Baie de Somme est un endroit incontournable pour tout picard qui se respecte. Descendre la baie tout en long (du nord au sud) s'est révélé être une super idée.

L'été, ce doit être une ambiance complétement différente, alors pourquoi pas retenter l'expérience?

Merci à mes potos du sang de la veine, qui ont su égayer avec brio ce petit road trip improvisé.