Carnet de voyage

Chantal au bout du monde

23 étapes
48 commentaires
24 abonnés
Dernière étape postée il y a 11 jours
Me voilà partie de l'autre côté du monde avec mon chéri. Il y a habité...pendant longtemps, il a un appart à Nouméa. Covid oblige, ça fait un moment qu'on attend pour y aller...
Décembre 2021
24 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 26 décembre 2021

Paris Helsinki Tokio Nouméa .... Nous avons mis un peu plus de 25 heures pour arriver....

26h de voyage....20 000 km...10h de décalage horaire

2
2
Publié le 27 décembre 2021

Le décalage horaire, la végétation, les rythmes , les odeurs tout ici est nouveau, je perds un peu mes repères... De plus pas très prévoyante, je n'avais pas encore choisi un site de blog, erreur... J ai trouvé ce site hier (merci Daniel ), donc je vais résumer vite fait.... avec des images.

Donc en vrac: les banians (arbres de mangrove), les cocotiers, la végétation luxuriante, la mer (on en reparlera), le scooter (mais faut un permis pour le conduire, c'est un 200cc), la visite des environs immédiats et surtout la chaleur. Partis de -3, nous voilà à +30

On profite de la septaine pour peaufiner l'installation chez Christian, où nous allons passer quelques mois.

3
3
Publié le 27 décembre 2021

😄Le voisin de la rue de derrière a un délire de Noël. Il illumine tout le tour de sa maison. C'est bien connu dans Nouméa, il y a même des petits trains genre promène touristes qui ramènent des bambins et leurs parents pour voir. Bon , Noël est passé mais ça donne ça , avec la neige...

Ou même ça.... 


🐣🍀Bon nous voilà sortis de septaine, négatifs et autorisés à aller sur tout le territoire🏕⛰🏖..🏝🏜. Joyeuses fêtes ! 🍷🥗🥂🍹🍸

4
4
Publié le 1er janvier 2022


Liberty ( le scooter ) nous permet de nous déplacer rapidement en ville, et d'ignorer les embouteillages. En route pour le marché.

Grand marché couvert, il y a plusieurs bâtiments  
Je découvre les vrais goûts des fruits "exotiques". Mangues, bananes, ananas...papayes vertes, citrons 4 saisons
Là  c'est sûr,  il est frais le poisson 

C'est un vrai bonheur le marché, ça grouille de vie, de couleurs et d'odeurs.

Il y a aussi le marché aux vêtements/objets mais je ne m'y suis pas encore attardée.

Après le marché, direction le bistrot "le bout du monde" pour un café. Celui de la buvette du marché n'est pas top🙁. Faut bien des bémols dans cette histoire😊

La nuit tombe tôt. A 7 h il fait nuit et on est dans les jours les plus grands ( on vient de passer le solstice d'été ). On habite pas loin de la baie des citrons, avec ses bars, ses restau, ses plages.... et ses bières, fait chaud

Voilà mais il manque l'épicerie du coin, la boulangerie, tout ce qui compte aussi quoi... une autre fois😉

5
5
Publié le 5 janvier 2022

On se promène tôt le matin, il est préférable d'être rentrés avant 9h30.

Après il fait trop chaud... et oui....

Plein de cocotiers et tout du long, vue sur la mer...

Les Banians avec leurs drôles de racines(?) qui redescendent 
Ciel plutôt gris, avantage on n'a pas trop chaud
Mais fait quand même soif , c'est prévu 
Les grands arbres hauts en triangle sont des pins colonaires 
Bois de fer, bois très dur , on y casse les scies dessus😉

Mais c'est pas tout, on va rentrer pour le petit déjeuner, en prenant le raccourci de l'hippodrome (pas loin de chez nous, mais pas de courses en été 🙁)

Voilà,  l'exposé se termine sous l'arbre du voyageur 
Il y a un grand lac au milieu  de l'hippodrome
6
6
Publié le 5 janvier 2022

Je suis impressionnée par les fleurs, leur taille, leurs couleurs et le nombre ...

Il y en au moins une que je connaissais, mais en plus petit 
On a fêté le nouvel an.. 

Alors meilleurs voeux

Merci Glenda et François pour votre annonce
7
7
Publié le 6 janvier 2022

Voici un endroit bien spécial. Je ne sais pas si c'est spécifique à la Nouvelle-Calédonie ou pas.. Vérification faite, pas du tout. C'est une "mode" qui est venue du Vanuatu . Le Nakamal est un établissement dédié à la consommation du kava (supermot pour jouer au scrabble, on peut l'écrire avec w aussi) . La plante qui y est consommée vient du Vanuatu . La racine est râpée, on fait une décoction à froid, on filtre et on boit. C'est carrément pas bon, goût de terre. C'est supposé être relaxant. Perso, à part la convivialité malgré le mauvais goût, je n'ai pas vu de différence en moi. Peut être suis-je tellement cool et détendue que ça ne me change pas 😂

C'était (c'est ? ) utilisé pour les discussions tribales car ça rend plus cool, moins agressif et c'est donc propice à un échange courtois. On pourrait l'instaurer à l'assemblée , ça ressemble plus à la vente à la criée actuellement, ça changerait.

Il y a un petit cérémonial, on va "lever" le sel (=bol) , en se disant santé avec un mot qui m'échappe.. (mais en cas de besoin, je vous le retrouverai), on se rince la bouche (c'est un peu comme quand on boit de l'argile, côté texture dans la bouche), et on retourne s'asseoir et on peut papoter, se taire, jouer... Alcool et drogue sont interdits, c'est écrit à l'entrée 😉

Ce sont des endroits sympas, cools, calmes. Je ne résiste pas et je vous mets quelques photos du nakamal de Malaoui , c'était trop sympa comme coin.

A part ça, si on palette depuis peu en métropole , là-bas ça fait un moment. Le Nakamal ça respire la récup, l'hétéroclite et le cool.

Tout se fait dans la légalité, pass sanitaire à l'entrée, vente en bouteilles fermées.

8
8
Publié le 15 janvier 2022

Il est sur notre baie d'Anse Vata, donc pas loin. Il a été entièrement rénové. On y trouve les poissons du coin, des requins de récif (pour qui l'humain n'est pas comestible 😊), et des coraux. Il y a des lumières ultraviolettes pour voir les coraux fluorescents. Et pour finir, on va dehors voir un bassin avec d'énormes tortues



On l'a visité un samedi, on n'était pas les seuls à avoir eu cette idée

• • •
Voilà le résumé des poissons 
J'ai même vu un poisson avec des pattes (au début je ne voulais pas le croire) notre ancêtre, dans la mangrove, limite eau air

Un résumé des coraux

Celle là je  l'aime bien , je la remets
 Ben oui, c'est forcément mélangé 
Les coraux éclairés aux ultra violets  

Et quand on en avait fini avec l'intérieur, et bien on a fait un tour dehors et là, à nouveau, un sentiment d'irréalité



D'abord la rencontre avec les gardiens

Puis avec les tortues et les requins et les poissons...

Pour l'échelle, j'ai utilisé mes pieds

Désolée, j'avais des vidéos mais ce faiseur de blog ne prend que celles de YouTube vimeo ou dailymotion... Quel snob..

Et on est reparti..

9
9
Publié le 19 janvier 2022

On ne fait pas que des choses extraordinaires, même si j'en ai l'impression. Voici quelques photos de l'ordinaire

Au fait, pour vous réchauffer, vu les températures chez vous, j'aurais bien affiché la météo mais on n'a pas de thermomètre dehors

Pour info le lien vers la météo des 15 prochains jours... et à titre informatif températures prévues aujourd'hui entre 23 et 27, et des alisés

https://m.weatheravenue.com/fr/oceania/nc/new-caledonia/noumea-meteo-15-jours.html


Christian va à la déchetterie  
Il bricole 

Bon, je donne l'impression de ne pas faire grand chose, ce qui est inexact, déjà je prends des photos quand il bosse, lui pas. Il préfère quand je suis souriante


en train d'attendre le coucher du soleil avec la bière locale, par exemple

Le pré  coucher du soleil à la bodega  

Suivi du coucher...

On fait les courses aussi, je ferai une visite de supermarché pour une copine à moi... mais une autre fois

Le magasin de Noémie  

A la CAFAT, dans la file d'attente, puis on attend encore un autre coucher de soleil, mais comme il n'était pas au rendez-vous on est parti boire un pot

On marche, c'est bon pour la santé,  on se baigne aussi mais pas de photo  du bain

On a regardé les kites sur la plage, avec les foils (prononce fooyle)

Sinon, on envisage une voiture, le scooter c'est bien en ville mais ça a des limites,va falloir se mettre d'accord sur ce qu'on veut

 Notez le nombre de phares sur la jeep, 
10
10
Publié le 23 janvier 2022

Comme le ciel était couvert ce jour-là, je suis partie jusqu'à la cathédrale en longeant le bord de mer, par les baies.

La baie d'Anse Vata, au fond on voit l'île aux canards 


Ici, le vent pousse les noix de coco dans le caniveau  

Après, la baie des citrons... la baie de l'orphelinat

On a chaud mais cet été est plutôt pluvieux. Ça va, la pluie est tiède.  

Puis port Moselle, vu d'en haut, ça monte et ça descend de partout ici.

Les Banians , ceux là m'impressionnent. Ils se font même des noeuds tout seuls.

En route pour la cathédrale

Pour les dates sur les photos ne vous y fiez pas, je n'ai rien compris au paramétrage de l'appareil photo.

Les écoles c'est pareil que ce que je connais sauf le décor . La récré sous les palmiers et les cocotiers, ça change...

Et puis voilà le Graal du jour, la cathédrale. Je crois comprendre que la religion est importante. En tout cas, il y a du monde à la messe. Le bâtiment n'est pas très vieux, l'intérieur très clair. Beaux bouquets.

• • •
Vue sur la mer en sortant 
11
11
Publié le 23 janvier 2022

C'est l'îlot d'en face, réserve intégrale, on ne pêche pas, on ne cueille pas de coraux, on respecte la nature. Je vous raconte tout ce que vous ne verrez pas car on a suivi le sentier sous marin avec nos palmes et nos tubas, on a vu des coraux magnifiques avec de belles couleurs, une bande de poissons perroquets ondulant sous le soleil, des bancs de petits poissons colorés, des poursuites de poissons, des jaunes et noir, des noirs, des jaunes, des bleus.... etc..pffff.. Pas de photos sous marines, on a juste profité... journée eau et plage.

Un temps radieux.

Seul bémol : on a vu 0 canard.

Les sculptures sont des oeuvres d'artistes contemporains et locaux.


On reviendra 
12
12


On nous a prêté une voiture. Première virée dans le sud direction baie de Prony. Je suis un peu à la bourre, tellement je prends le temps pour faire les choses et apprécier un quotidien différent. Je ne m'en lasse pas. En vrai on y est allé en janvier, le 18... il y a 2 semaines.

Petite carte succinte. Après Plum on a roulé à 30kmh quand on était à fond. Du coup c'est un peu loin. Les routes sont assez abîmées par endroits et comme notre petite Clio était un peu délicate, elle ne roulait pas vite sur des routes qui ressemblent plus à des pistes (selon mon regard) , on a passé des radiers avec un peu d'eau et évité les nids de très grosses poules creusés par les camions de l'usine de nickel et les 4x4. Arrivés sur la route de Yate on a retrouvé une belle route pour le retour.

• • •

C'est la terre rouge dont on m'a parlé. C'est vraiment rouge, gras parce que c'est bien arrosé cette année et ça colore de façon quasi indélébile .

On va vers  le village de Prony, ça m'intéresse car quand Christian en parle il a des étoiles dans les yeux. 

Arrêt paysage

Au fond la baie de Prony. On n'est pas embêté par les touristes 

Après piste en terre rouge 3km lentement

Après la baie, je vous montre le village, vite fait, on reviendra 
quand le temps sera meilleur, on viendra camper 

Et puis on est rentré en longeant le lac de Yaté, 40km2, lac de barrage.

Agrandissez la dernière photo, pour lire la banderole 
13
13
Publié le 2 février 2022

Quelques activités "normales"

La pétanque place des cocotiers avec les copains 
On va au marché,  le poulpe c'est pour Christian  
Balade à la mangrove de Ouemo,

Quand on va au nord ouest de Nouméa, on passe sur la voie rapide, pas loin de la SLN. Cette usine me fascine, c'est crade, ça fait rouillé et polluant à voir comme ça, par moment ça fume horriblement mais je lui trouve un certain charme...



Au fond la SLN(société le nickel) 


Le chantier naval de Nouville où on cherche notre vendeur de (peut être) future voiture, mais il n'a pas le temps, il a son bateau à caréner et à repeindre... C'est un bateau en bois, je vous laisse le trouver. Faut pas croire que je vais tout vous pré mâcher 😂

Même si c'est pas pré mâché,  il y a un indice de taille pour les néophytes 

Je pourrais vous mettre des photos de plats je suppose mais bon c'est comme à la maison, on va pas se raconter des histoires, c'est parfois vraiment vite fait, d'autres fois non, et j'ai préféré les photos des poissons nageant plutôt que des poissons tranchés. Au bout du compte ils sont trop beaux pour finir en assiette.

Un coup d'oeil sur les dégâts de la dépression tropicale forte Lucas en 2021. La plage est partie. A refaire...

Et puis... un repas domenical chez notre copain Marcel, bel hibiscus, non?

14
14
Publié le 15 février 2022

Destination îlot maitre.... le 3 février, oui, on est loin il faut du temps pour que les photos voyagent...

Une journée sur une île... j'ai vu encore plein de beaux coraux, des poissons colorés et une grosse tortue nager.... tout ça avec un masque, des palmes et un tuba. C'est étrange quand tu restes un grand moment dessous, avec juste ton souffle. L'impression de changer de réalité....

Et après... tout est possible.... 
On voit les bungalows de l'hôtel,  on va aller sur la plage â gauche, sous l'ombre des arbres, et revenir en palmes vers le ponton

Vue de rêve sur les couleurs du lagon....

Mon guide parfaitement en harmonie avec le paysage😍

Puis on va prendre un café au bistrot de l'hôtel ...

Un peu bruyant à notre goût  

Et on repart chausser nos palmes, voir le récif de corail vers le ponton. C'est en revenant vers la plage que mon chemin a croisé celui d'une tortue, une bonne grosse tortue, carapace genre taille d'une bassine à vaisselle (pas terrible comme référence mais bon....) qui nageait, elle aussi.

On a fait le tour de l'île pour voir Nouméa de loin...

Une journée de rêve.....

15
15
Publié le 18 février 2022

On est allé voir des cagous au parc forestier, mais en volière

Quelques banians du parc forestier

Encore le parc forestier

Les parcs pas loin de la maison, avec de beaux arbres....

Beaucoup de verdure à Nouméa malgré le grand nombre de maisons 

Dumbea en allant vers le pic Malaoui. Promenade en voiture jusqu'à l'auberge (fermée ) des koghis. On reviendra. La taille des fleurs de datura est époustouflante

Classique coucher de soleil

La ville, en rentrant du côté de Dumbea, avec un détour par le marché, typique 😉😍

16

Hou la la... L'indolence me gagne, je suis dépassée par les jours qui s'écoulent.. je vais essayer de combler le retard du mois de février déjà...

Nous sommes partis à Bourail, logés à Pohé par des amis.

Facile, on est parti de Nouméa,  on a suivi le chemin blanc jusqu'à la croix... 😉

On a croisé des autochtones

Voyageur en embarcation de bois flotté,  typique de Pohe 

C'était superbe.... pour ne pas changer, une autre vision du lagon. Plus de vagues, des baies .. aux noms évocateurs : roche percée, baie des tortues ...

J'ai un peu oublié de prendre des photos, c'était trop beau!

J'ai par contre fait plein de photos des fruitiers locaux dans le parc de la maison où nous avons logé, magnifique parc...


Cocotier, jeune pamplemousse(?), arbre à pain,, papaye, noni   entre autres....

C'était un beau week-end

Voyageur arrivé à  bon port, accueilli par une super vahiné 
17

En entrant dans la forêt des Koghis, j'ai d'abord été arrêtée par le gardien. Il m'a fait un peu peur...

Mais comme je n'avais pas de mauvaises intentions, il m'a laissée passer.

Christian était déjà loin...


Je me suis faufilée sur le sentier.






Plus loin à la croisée des chemins,

J'ai suivi la voie de l'est pour aller

à la cascade magique.

Les farfadets des bois avaient posé des pièges

tout au long du chemin.


Il fallait être très attentif.

Les pièges sont bien cachés  , parfois on ne les voit pas

Un jour, quelqu'un est tombé dans leur piège et s'est brisé l'épaule.

😥

Puis je suis arrivée à l'arbre qui protège de la pluie.

Il a fallu traverser les terres rouges,

franchir le ruisseau qui danse

et éviter de regarder trop fort les champignons du destin

Arrivée à la cascade...

j'ai entendu le chant cristallin des Koghis.



Ils ont chanté plus fort quand je suis entrée dans l'eau mais ils ne se sont pas montrés .

Je suis repartie, un peu triste de ne pas les avoir vus....

Au dernier moment, ils m'ont fait trébucher et j'ai vu le chemin de l'autre cascade, la cascade cachée.



Ils m'ont offert un bain massant et j'ai retrouvé Christian qui se baignait là .


Je suis repartie, le sourire aux lèvres et l'esprit en paix. Les farfadets n'étaient plus là...

J 'ai salué le gardien avant de partir.

Je n'ai pas vu les koghis mais ce sera pour une prochaine fois.

18
18
Publié le 20 mars 2022

On continue de tourismer, de profiter, même si autour de nous ça s'assombrit.


Est-ce raisonnable de continuer ce journal? Finalement je me réponds oui, mais on suit l'actualité. Suivre, on ne peut faire que ça.


J ai redécouvert la fonction magique "dessin" de l'appareil photo. Donc re visite de Nouméa.

Le rond point de l'angle de la rue,  la terrasse de la maison, port  CNC, la mer 

On est parti se baigner dans le parc de la rivière bleue, d'abord on s'est baladé sous la pluie (tiède), puis quand on est sorti de la forêt, on a regretté qu'il ne pleuve plus, et on a rejoint la rivière au moment où on pensait ne plus pouvoir arriver... tant on avait chaud...

On a croisé le grand kaori, 



Un cagou nous a regardé manger, puis il est reparti et nous aussi 

Quelle délicieuse baignade. Seuls, en VIP, au milieu de 22000ha . Comme on était les derniers, le chauffeur de la navette nous a récupérés dans son 4x4 plutôt que de prendre le minibus.

Avantage des retraités qui se baladent en semaine les lendemains des jours de pluie quand ça menace encore...



Et puis on est allé au phare Amédé, je vous laisse chercher les détails du phare sur Internet si ça vous intéresse, ou je vous dirai en rentrant.

Là, on n'a pas eu le vertige en haut du phare...pour moi c'était pas gagné. On a fait visite touristique avec buffet et danses tahitiennes, ce n'est pas notre habitude mais ça se présentait comme ça.


Avec toujours les totems gardiens 
L'attrapeur de rêves du phare Amédé 
19
19
Publié le 18 avril 2022

Marché de Farino, à côté de la Foa

Forêt des grandes fougères, près de la Foa

Ranch à la calédonienne, avec un nombre d'hectares incroyable pour moi


Château Hagen à Nouméa



Place du marché à Nouméa, la clôture

20

C'était une simple visite mais qui grâce à une visiteuse (amie des lieux et des propriétaires au temps d'avant le déclin) s'est transformée en voyage dans le temps. Un dialogue constructif et bienveillant entre les souvenirs d'enfance de cette ancienne amie de la famille et le guide qui semble aimer vraiment cette demeure. Cette amie a défendu bec et ongle mademoiselle Célières qui avait été surnommée calamity Jane.

• • •

Une maison du temps des colons ... maison bâtie sur des pilotis avec un système d'aération naturelle pour la tenir au frais. Une autre époque où les domestiques logeaient dans l'habitation principale et où cuisine et cabinet de toilette étaient dans un bâtiment de l'autre côté de la galerie ouverte. Maison bourgeoise avec une façade sur rue genre mise en scène et une partie plus vivante à l'arrière.

Et les cabinets tout court dans le jardin ,encore plus loin pour l'hygiène 

J'ai entendu les cris et les rires des enfants , les accords d'un piano de plus en plus désaccordé et le bruit de la canne pour ponctuer les cris et les grondements acariâtres de la vieille dame Madame Célières, la mère de Calamity ...

Et voilà bye bye la maison Célières

Prochaine étape en bateau jusqu'à Prony...

21
21
• • •
Capitaine Marcel tee shirt bleu, second Christian casquette, mousses Catherine et Chantal, l'équipe au complet 
Le trajet maritime, première nuit mouillage ilot Mato 5 , puis arrivée baie du carénage,  retour en une étape 



Les activités à terre, balades, baignades et découvertes ou pèlerinages suivant les individus

Les activités nautiques, paddle pour aller à terre, pour pêcher, photographier ou pour le plaisir de la balade

Le retour en une étape, pas trop facile, du temps jamais vu pour cette navigation dixit le capitaine. Deux nouveaux passagers Michel qui a laissé son bateau au mouillage à la baie du Carénage et son chat.

En noir et blanc la dernière photo avant de quitter le bord 
22
22
Publié le 16 mai 2022

Pour faire le tour de Calédonie, on monte au nord via la côte Ouest, Poé, Pouembout, Kiné, puis on traverse la chaîne à Koumac, direction Ouegoua et Pouébo et on redescend par la côte Est, donc Hienghene, Poindimié, Ponérihouen. On a coupé par la transversale qui va de Houaïlou à Bourail, Poé puis retour à Nouméa. C'était du 28 avril au 6 mai.


Partis un jeudi, de retour  8 jours plus tard 

Jeudi 28

vers Bourail, Poe, on finit dans la voiture, la tente n'est plus imperméable...

Le gardien de la grande case traditionnelle de Deva vers Bourail et la gardienne
 Détails, chambranle, intérieur, autres gardiens....


Le camping de Poé et ses arbres admirables....

• • •

Vendredi et samedi, on a dormi chez Georgina et Philippe à Koné


Georgina vend des plantes et fait de l'entretien de jardin

Georgina a plein de supers petits coins, ils ont aussi construit une case traditionnelle, comme celle de la tribu.

Les jardins et la case 

Dimanche on est allé à Pouébo au camping de Payatch, chez le guérisseur qu'on n'a pas vu

 On a même visité des grottes

Lundi on est allé dormir en tribu, chez Julie, dans la chaîne, à 24km de Hienghene, pas loin de la tribu Tchibaou. C'était chouette, on a joué au bingo le soir... J'ai passé le dernier bac qu'il me manquait , le bac de la Ouaïème...


Beaucoup de religion.... à la mode canaque aussi ...
Le village de la tribu Tendo de Julie, accueil garanti🤗  un végétation  luxuriante

J ai failli oublier de montrer l'école

 Pas osé la photographier avec les élèves 

On a vu la poule de Hienghene, l'épicerie, le centre culturel. La vie du coin, quoi...

J 'ai eu une longue discussion avec la jeune femme de l'autre magasin... je ne sais pas son nom, on ne se reverra sans doute jamais mais je m'en souviendrai longtemps , belle rencontre.

Quelques photos du centre culturel, la culture canaque et ses symboles

Le mardi, on est allé dans le camping d'un copain de Christian. Ça faisait un bail qu'ils ne s'étaient pas vus.

A marée basse, les coraux sont à l'air. 

Il y avait un magnifique tombant et on a vu des superbes coraux mais là, vous devez me croire sur parole... mon appareil photo n'est pas amphibie.



Le mercredi on est retourné en tribu, chez Hélène, dans la vallée de la Tchamba au pied d'un sentier de grande randonnée, le GR1

Le jeudi, on a un peu traîné sur le GR1


Puis on a visité un temple, la chapelle d'ometeux, le pont en x et le col des Roussettes. On a retraversé la chaîne pour retourner à Poé


Dernière nuit à Poé, sans la pluie, dernier matin avant de rentrer sur Nouméa

23
23
Publié le 12 mai 2022

Regardez toutes les belles robes colorées des kanaques, belles couleurs qui les mettent en valeur, mais uniformité de formes... c'est la fameuse coupe robe-mission inventées par les pères missionnaires pour voiler toutes ces nudités... "Cachez ce sein que je ne saurais voir...." elles ont gardé le look mais arrangé les couleurs.

C'est la première île Loyauté pour moi. C'est magnifique.

Accueillis par les copains

Plantation de vanille

C'est bientôt le temps de la récolte des gousses 

Notre loueur et notre logis

L'after school c'est son bar/club privé  qu'il a installé chez lui

Les cocoteraies

Ne pas se promener sous les cocotiers les jours de grand vent... le coco c'est hyper utile, nourriture humaine, animale  soins... 

Les femmes en Kanaky

Restau, marchés,  champs, artisanat, art..

Pas spécialement facile pour elles. Nous avons discuté avec le mari (zoreille) de la sculptrice. On est dans l'hégémonie masculine. Il lui a fallu du courage pour oser mettre son panneau à l'entrée de son terrain. Ce sont pourtant les femmes en brousse et dans les îles qui rapportent "les pièces ". Peu à peu on espère qu'elles vont s'en sortir...

Je ne dis pas qu'il n'y a que les femmes qui bossent mais qu'elles bossent le plus... et ne sont pas les égales des hommes côté droits.


Les paysages, les cases, les rochers

Le trou aux tortues

Cool.... 


Les institutions

Les plages, des kilomètres de sable fin et une eau... bleue lagon avec tous les dégradés possibles... Quand c'est bleu foncé, c'est l'océan, de l'autre côté de la barrière qui protège le lagon. C'est beau.... on peut rester là longtemps, juste à regarder la poésie de l'eau.


 Ps pour la  dernière photo,  on buvait un cocktail au "paradis d'Ouvéa"