Carnet de voyage

Week-end express chez les Belges

13 étapes
2 commentaires
1
Je vous invite à la découverte de la Belgique, ce petit pays surprenant à deux pas de chez nous, que nous pensons connaitre mais que nous connaissons pourtant si mal. Bruxelles et Bruges c'est parti !
Février 2019
2 jours
Partager ce carnet de voyage
1


Nous posons nos valises en Belgique pour un bref séjour : il faut aller à l'essentiel. Nous passons par Bruges puis Bruxelles pour visiter les lieux incontournables de l'identité nationale belge.

2

Notre première étape Bruges ; la capitale flamande, la ville du romantisme, la Venise du Nord... Une ville avec beaucoup d'attraits qui promet de vous séduire et de vous surprendre. L'hiver lui fait perdre ses feuilles mais pas son charme, même si Bruges est une ville fleurie qu'il convient de visiter au printemps, la visite est tout aussi plaisante en hiver, si toutefois quelques rayons de soleil daignent percer les nuages.

Alors, par quelles étapes faut-il passer pour ne rien manquer de son séjour à Bruges ?

N'oubliez pas ! Contrairement à Bruxelles, les habitants de Bruges ne parlent pas français mais flamand, vous devrez user de votre plus bel anglais dans certains lieux mais la plupart du temps les commerçants comprennent notre langue, rassurez-vous.

Une carte globale de Belgique pour situer Bruges  
3

La Grand-place est le nerf de la ville de Bruges, l'emplacement qui constitue son histoire, sa singularité et son identité. Il s'agit d'une gigantesque place pavée qui recouvre près d'un hectare d'espace. Elle n'est pas entièrement piétonne mais essentiellement, il est donc très agréable de s'y promener. Anciennement place de marché, la tradition ne s'est pas effacée et tous les mercredis matin prend place aux aurores le marché de Bruges.

Désormais haut lieu de tourisme, la place est bordée par différents grands monuments de la ville. Vous pourrez contempler et visiter :

La grande statue de Pieter de Coninck et Jan Breydel

Ces personnalités sont les héros de la révolution de 1307 qui luttèrent contre les privilèges de sang. Ils trônent fièrement au centre de la place.

Le beffroi de Bruges et la halle aux draps

Le beffroi de Bruges surplombe la place et la ville du haut de ses 83 mètres de hauteur et se dresse comme la plus haute tour de Bruges.

Le beffroi vu de l'extérieur : un moment imposant  

Datant du Moyen-Age, ce gigantesque beffroi n'avait pas qu'une fonction esthétique mais avait bien une mission : il renfermait la charte, le sceau et la caisse de la ville. Il abrite un carillon de 47 cloches qui avaient pour fonction d'annoncer différents événements ou moments de la journée comme les heures de travail par exemple.

L'explication des différentes cloches et de leur fonction

Désormais, ce monument, symbole brugeois, est conservé comme patrimoine mondial et a été modifié pour accueillir les visiteurs au détour d'un parcours explicatif. Effectivement, vous pouvez monter dans ce beffroi : vous serez amener à comprendre le système de l'horlogerie de salle en salle et votre longue ascension de 366 marches sera récompensée par une vue panoramique sur la ville, un pur régal.

Le mécanisme de l'horlogerie (qui ne rend pas grand chose en photo...)  

Vous pouvez visiter le beffroi tous les jours de 9h30 à 18h, mais la billetterie ferme à 16h15.

Attention, le beffroi est fermé le 1er janvier, le 25 décembre et lors de l'Ascension.

Une entrée adulte : 10 euros

La vue depuis le beffroi  

Le beffroi s'insère dans une structure plus grande : la halle aux draps.

La place en image 

Prenez le temps de déambuler sur cette fabuleuse place pour prendre en photos les jolies façades colorées...

4

Bruges est une ville intimement reliée à l'eau, il est donc impossible de ne pas se laisser tenter par un petit tour de bateau : embarquez et laissez-vous guider par les flots pour découvrir des lieux qu'il n'est pas possible de voir depuis la terre.

Il y a différents quais pour embarquer, le tour coûte 10 euros par personne pour 30 minutes de bateau avec un guide qui vous donne des indications sur la ville.

Attention, pas toutes les embarcations ne sont accessibles en hiver.

Si vous avez le mal de mer, un plus petit budget ou pas d'espèce sur vous (comme nous...) vous pouvez opter pour une option plus saine : la marche ! Promenez vous le long des canaux, faites des photos, asseyez-vous sur un banc... bref, Bruges est une ville qui contente tout le monde !

L'accès maritime de la ville de Bruges est une tradition et une fierté locale, depuis des siècles, les différents canaux alimentent la ville et permettent sa prospérité économique. Ils représentent une activité à part entière de la ville de Bruges, très plaisante à visiter.

5


Comment clôturer une journée de visites sur une note d'humour et de bonne humeur ? En visitant le musée de la frite bien-sûr ! Unique en Belgique et au monde, ce musée a ouvert ses portes au public en 2008 pour faire découvrir aux touristes l'origine de ce plat si délicieux qui régale petits et grands !




Il est ouvert tous les jours de 10h à 17h.

Vlamingstraat 33, 8000 Brugge

Tarif plein : 7 euros

L'agencement du musée est très interactif et ludique, il n'a rien d'un musée monotone et ennuyeux, chacun sort d'ici en ayant appris quelque chose ! Et oui, car finalement nous savons si peu de chose sur les frites ; en ressortant du musée vous serez devenus de véritables spécialistes et vous serez en mesure de faire des frites aussi délicieuses que celles de nos amis belges.


Le musée retrace l'arrivée de la pomme de terre en Europe en revenant sur ses origines péruviennes, l'origine de la frite dans une petite région de Belgique, l'enracinement de la frite dans la culture populaire belge puis l'universalisation de ce produit que seuls les Belges produisent avec tant d'habileté.

Ce musée délivre même la recette d'une si bonne frite belge... alors foncez !

6

Nous voilà en direction de la deuxième et dernière étape de notre bref séjour en Belgique : Bruxelles, la capitale du pays.

7

À l'image de Bruges, la Grande Place de Bruxelles est le lieu le plus animé et vivant de la capitale. Entièrement pavée, cette grande place est bordée par des bâtiments d'une architecture grandiose comme :

L'hotel de ville 

Véritable joyau architectural gothique de la fin du Moyen-Age, l'hôtel de ville est l'un des plus beaux et des plus prestigieux bâtiments de la capitale. On le repère de loin avec sa gigantesque tour de 96 mètres de hauteur. Il est possible de faire une visite du bâtiment, qui s'avère tout aussi beau à l'intérieur qu'à l'extérieur. Cette exubérance témoigne de la richesse d'un pays, on se sent très petit face à une telle structure... à vos appareils photos ! L'hôtel de ville vaut le coup d'oeil.

La Maison du roi

Autrefois la demeure des rois, ce célèbre édifice néogothique abrite désormais le musée de l'histoire de la ville de Bruxelles. Il abrite 7 000 pièces très variées ; sculptures, tableaux...

Prix adultes : 8€

Du mardi au dimanche : de 10h00 à 17h00.

Fermé : 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre.


Maison des Ducs de Brabant

Il s'agit d'un ensemble de 7 maisons regroupées sous la même façade.

La maison du pigeon


Cette résidence a accueilli Victor Hugo lors de son exil en Belgique, la grande place a beaucoup inspiré ce grand nom de la littérature française.




Aller boire une bière en terrasse et profitez de la vue !

8

Envie d'une escale shopping originale, d'une bouffée de culture et d'histoire ou bien même d'un moment de répit contre le froid ? Visitez la Galerie Royale Saint-Hubert à Bruxelles !

Ce sont les plus anciennes galeries d'Europe, inaugurées en 1847, l'allée principale se divise en branche secondaires. Vous pourrez trouver des boutiques de luxe en tout genre, des cafés, des boutiques de chocolats belges, un théâtre, un cinéma, une librairie...

En été ou en hiver vous serrez protégés du climat par la grande verrière ! Un bon refuge contre le froid en hiver...

9

Comment aller à Bruxelles sans prendre le temps d'aller saluer le plus ancien habitant de la ville ? Le Mannenken Pis, littéralement "le petit bonhomme qui pisse" est une minuscule statuette qui fait office de fontaine. Chaque année de nombreux touristes fascinés par ce tout petit personnage, se ruent pour le photographier.

Devenu un véritable symbole, le Manneken Pis est un habitant à part entière et se voit offrir chaque années de nombreuses tenues ; sa garde-robe compte aujourd'hui 900 pièces environs (qui sont conservées au musée de l'histoire de la ville).

Cependant, il avait avant tout un rôle essentiel dans la distribution de l'eau potable au XIVème siècle, la fontaine aujourd'hui fermée est un symbole folklorique, qui prête à sourire pour sa capacité d'autodérision.

Jeanneke Pis 

N'oubliez pas de passer faire un coucou à son analogue, beaucoup moins connue, la Jeanneke Pis. Effectivement, construite plus tardivement et moins chargée d'histoire, il est intéressant d'aller voir cette version féminine du Mannenken Pis. Ouvrez les yeux, elle n'est pas facile à dénicher ! Par contre, il vous faudra être très habiles avec votre appareil photo pour saisir cette petite fille car elle est entièrement recouverte d'une grille...

Comme la visite est très rapide, profitez en pour aller boire une bière dans le Delirium café qui se trouve juste en face et qui propose une carte pour le moins variée : vous pourrez choisir parmi plus de 200 bières ! Et oui, amateurs de bière vous ne rêvez pas, 200 !

10

Le centre belge de BD est un véritable temple dédié au neuvième art, installé dans une très jolie structure, rénovée spécialement pour accueillir ce musée. À la fois un hommage pour les fameux héros de cet univers comme Tintin et les Schtroumpfs mais aussi un tremplin pour les BD plus contemporaines.

Tous les jours de 8h à 18h 

Adultes : 10,00 €

Senior+65 ans : 8,00€

12-25 ans : 7,00€

Enfants - 12 ans : 3,50€

Au rez-de-chaussée vous pourrez admirer de fantastiques grandes statues de nos héros de bandes dessinées préférés.

Une fois les escaliers gravis, vous trouverez des expositions temporaires. Lors de notre séjour, la première exposition retraçait l'histoire et l'apparition de la BD.

Puis une seconde exposition sur le processus de création d'une bande dessinée ; les différentes étapes, le brouillon, les techniques de couleurs etc.

Enfin, une partie de l'exposition revient sur la grande variété de BD ; didactique, réaliste, impressionniste, comique, historique, fantastique... il en existe pour tous les goûts !

Un parcours très instructif au détour de manuscrits et brouillons de bandes dessinées qui permettent de se rendre compte du travail qui se cache derrière une BD.

Évolution de processus de création  
Les photos qui ont inspiré cet auteur de BD 

Aux étages supérieurs se trouvent les expositions permanentes avec deux espaces dédiés spécialement aux grandes auteurs de BD belges : Hergé et Peyo.

Peyo et ses Schtroumpfs
Hergé et Tintin 

Vous trouverez également un historique très intéressant sur la structure du bâtiment qui a été totalement rénovée.


Faites un détour par la très jolie librairie avant de sortir

Le musée en image :

11

Produit de l'exposition universelle de 1958, l'Atomium est une représentation d'un atome, symbole d'un bel espoir en l'avenir et le progrès.


Nous avons admiré cette structure onirique qui semble arrivée tout droit d'une autre planète seulement de l'extérieur... Il était trop tard et le bâtiment était fermé. Néanmoins, l'heure déjà bien avancée de la journée nous a offert un très beau spectacle car le soleil qui se couchait au loin se reflétait dans les 9 sphères métalliques.

il y a un espace de verdure devant l'Atomium, en été prenez le temps de vous allonger sur l'herbe face à ce fabuleux monument.

Il y a des places pour se garer devant, elles sont payantes mais méfiez-vous, en pleine journée les places libres doivent être rares.

À l'intérieur du bâtiment vous vous baladez de boules en boules dans les tubes, avec des panneaux explicatifs et une vue panoramique sur Bruxelles et ses alentours.

L'entrée est de 15 pour les adultes.

Vous trouverez plus de détails sur le site officiel de l'Atomium.

Ce monument est vraiment impressionnant, il se dresse devant vous fièrement et témoigne de l'immense place du progrès dans notre société.

12

Au même titre que le chocolat, la bière et les frites, les gaufres doivent faire parties de votre voyage culinaire (peu diététique...) en Belgique !

LES GAUFRES SONT TRÈS BOURRATIVES (et pas données...) donc si vous êtes des petits mangeurs optez pour une gaufre pour deux ! Ne faites pas la même erreur que nous.

Vous trouverez des "gaufreries" aux alentours du Mannenken Pis.

13

Bruxelles est une ville très dynamique et jeune dans laquelle il est plaisant de se perdre dans les ruelles.

J'ai adoré suivre les traces de Tintin ! Qui se cache un peu partout dans la ville...

Quant à Bruges, c'est une ville authentique et pleine de douceur, un véritable délice de s'y promener.

J'ai adoré la forme des maisons qui est très originale.

Merci d'avoir suivi ce nouveau blog, et à bientôt pour de nouvelles aventures...

Sarah.