Nous sommes partis une dizaine de jours en camping-car à la découverte des fjords de l'Ouest norvégiens
Juin 2023
10 jours
Partager ce carnet de voyage

Pour ce road-trip dans les fjords de l'Ouest Norvégiens, nous avons décidé de le réaliser en camping-car ! Contrairement à la France, le camping sauvage est encore possible en Norvège et pour un pays très nature ce fut un véritable plaisir de se poser chaque jour dans un nouvel endroit. De plus, la vie en Norvège étant très cher, ce choix du camping-car fut aussi économique.

Camping-car RoadSurfer & Ferry danois 

Nous avons pour cela loué notre camping-car à Hambourg, en Allemagne avant de rejoindre Hirtshals, au Danemark, afin d'emprunter le ferry. La traversée de la Mer du Nord jusqu'à Kristiansand se fait en moins de 3h. Enfin, nous poursuivons la route sur la E39, que nous venions de quitter pour le ferry, afin de rejoindre l'Ouest de la Norvège.

Utilisation de l'application de Park4night

Nous sommes partis une dizaine de jours fin juin, c'est également l'été en Norvège, il y fait beau et doux. A cette époque là de l'année, nous avons assisté chaque nuit au "soleil de minuit" : la nuit noir n'est pas présente, seul reste un léger crépuscule.

La monnaie est la couronne norvégienne, attention aux conditions de change

2

Notre première étape de ce road-trip fut une halte à Stavanger dans le Sud Ouest de la Norvège, une ville portuaire, attrayante et attractive. Une balade dans la vieille ville vaut vraiment le détour en visitant ses 2 principaux quartiers : Gamle Stavanger & Øvre Holmegate. Le premier est un quartier historique composé de ruelles fleuries et de 170 cottages en bois blancs. Le second est un rue animée remplie de maisons colorées.

 Gamle Stavanger

Matbaren Bistro by Renaa, restaurant bistronomique élégant du chef Sven Erik Renaa

 Øvre Holmegate

La ville comprend aussi une multitude de musées et de monuments historiques préservés. Un billet est valable la journée pour donner accès à ces derniers. A côté, Stavanger est l'une des villes les plus chers du pays, notamment du fait qu'elle soit la principale ville pétrolière de Norvège. Enfin c'est un endroit stratégique pour les touristes car elle se trouve à proximité du fameux rocher de Preikestolen, lieu que nous avons rejoint le lendemain.

3

Le rocher de Preikestolen est un des sites les plus spectaculaires de Norvège : une falaise presque lisse culminant à plus de 600 mètres et surplombant le fjord de Lysefjord. Pour y arriver une belle randonnée de près de 4 kilomètres, 380 mètres de dénivelés, en moins de 4h aller-retour retour est à réaliser. Une randonnée facile mais avec plusieurs passages glissants dus à l'humidité. Une fois arrivés au célèbre rocher, la vue est à couper de souffle ! Celui-ci se détache de la montagne pour culminer au-dessus du fjord. De nombreuses personnes s'approchent du vide pour une LA photo souvenir, sensation forte garantie car aucune protection n'est présente. De notre côté ce jour là, le vent étant fort présent nous avons donc profité du paysage de loin.

 Preikestolen & Lysefjord

Après avoir repris des forces en dégustants un cinnamon buns à la cannelle, nous avons repris la route en empruntant la route historique des fjords, la route 13 allant de Stavanger à Bergen. Nous avons dormi sur une aire de stationnement aux pieds de la cascade Flesefossen.

 Cascade Flesefossen
4

Après cette nuit près de la cascade, nous avons poursuivi notre itinéraire sur la route 13 jusqu'à Roldal. Une halte dans ce petit village pour découvrir une église en bois debout datant du XIIIème siècle et qui était un important lieu de pèlerinage du Moyen-Age. Cette dernière fait partie des 28 églises de ce style et époque encore présente sur le territoire norvégien.

Église en bois debout de Roldal

Pour rejoindra Odda, nous avons emprunté la route et tunnel traversant les montagnes plutôt que l'ancienne route sinueuse, qui est pourtant magnifique. La région là est davantage prisée en hiver lors de la saison de ski.

Montagnes de Roldal 

Sur la route, nous avons fait une halte aux cascades de Lafetossen qui se trouvent tout juste sur le bas côté. Très touristique c’est un peu compliqué d’y stationner et prendre des photos. La quantité d’eau qui se jette dans cette cascade est impressionnante, le bruit n’en est pas des moindres.

Cascades de Latefossen 

Nous avons ensuite rejoint le Parc national de Folgefonna, comprenant le 3ème plus grand glacier de Norvège. Pour aller sur le glacier, il faut s'adresser à des compagnies spécialisées avec des guides. De notre côté, nous avons approché ce dernier grâce à une randonnée au départ du parking de Buer Restaurant nous emmenant jusqu'au point de vue de Buerbreen. Cette randonnée est un aller-retour de 5,5 kilomètres et de 400 mètres de dénivelés, qui se réalise en moins de 3 heures. Elle comporte des passages difficiles avec des cordes pour grimper sur certains rochers et des ponts à traverser au-dessus de ruisseau. L'eau est d'ailleurs omniprésente dans cette randonnée, elle coule et ruisselle de multitude de cascades à travers la montagne et dans la vallée. Nous la suivons et remontons donc jusqu'à la langue du glacier de Buerbreen.

 Buerbreen, randonnée jusqu’au glacier

Après cette randonnée, nous sommes restés à l'emplacement de Buer, un supplément pour la nuit est à payer au restaurant pour camper. Il faut d'ailleurs compter 180 couronnes pour la journée et 150 couronnes supplémentaires pour la nuit.

5

Le Trolltunga est l'un des sites les plus visités et photographiés de Norvège et c'est donc tout bonnement que nous avons décidé de découvrir cette merveille. Trolltunga est certes célèbre, donc à savoir assez touristique, mais également une randonnée à ne pas prendre à la légère. En effet, il faudra compter près de 20 kilomètres aller-retour avec 600 mètres de dénivelés soit environ 8h.

Pour démarrer cette randonnée de Trolltunga, plusieurs départs sont envisageables, selon votre lieu de stationnement et la prise de navette. De notre côté, comme nous étions en camping-car nous n'avons pas eu le choix de stationner au P1 à Tyssedal et d'emprunter la navette jusqu'au P2 Skjeggedal. Puis nous avons décidé de prendre la seconde navette jusqu'au P3 Mågelitopp afin d'éviter les 4 kilomètres de randonnée en plein bitume et les 400 mètres de dénivelés positifs déjà à cet endroit.

Pensez à réserver en amont les parkings et navettes - Comptez un petit budget au cumul

Une fois arrivés à Mågelitopp, c'est parti pour une journée de plaisir, car les paysages sont grandiose tout le long. Nous commençons par un premier kilomètre de plat, puis environ 3 kilomètre de rude montée à même la roche et enfin tout le restant de 7 kilomètres d'alternance entre pentes légères et plat. Même en plein mois de juin, avec l'altitude, nous sommes entourés de quelques manteaux neigeux, la fraicheur est donc bien présente.

Les premiers kilomètres de Trolltunga 

Vous saurez que vous êtes arrivés au célèbre rocher dès que vous verrez le nombre de touristes accumulés au même endroit. Il faut le savoir avant de se lancer, mais la randonnée et le paysage tout du long et à l’arrivée en vaut la chandelle ! Nous vous conseillons de faire confiance aux autres personnes et de suivre la file afin de se faire prendre en photo afin de garder un mémorable souvenir des lieux.

Trolltunga 

Le retour se réalise par le même chemin que l’aller. Puis il convient d’être patient en attendant les différentes navettes jusqu’au retour aux parkings. Nous avons repris des forces le soir en mangeant un délicieux repas de produits frais et locaux au restaurant Gløyp Spiseri à Kinsarvik et de dormir sur un parking à côté.

 Kinsarvik

Restaurant Gløyp Spiseri à Kinsarvik

6

Lors de cette journée, nous sommes partis à la découverte de nombreux endroit le long de Hardangerfjord. Il s'agit du 2ème plus grand fjord du pays et le 4ème au monde. Nous l'avons parcouru à travers une belle route panoramique entouré de vergers. Nous avons fait une première halte avant tout à 20 kms du fjord, aux cascades de Vøringfossen. Ces chutes spectaculaires proviennent du plateau de Hardangervidda et tombent dans le canyon, la plus vertigineuse se déversant de 45 mètres de haut. L'ensemble du lieu est parfaitement aménagé permettant une promenade de passerelles en passerelles afin de profiter pleinement de plusieurs points de vue. Nous sommes ensuite redescendus au bord du fjord en rejoignant la petite bourgade de Eidfjord.

 Vøringfossen

Plutôt que de suivre la E16 pour rejoindre Bergen, nous avons continué le long de Hardangerfjord en empruntant l'ancienne route historique Fv7. Durant près de 40 kms, nous profitons de paysages magnifiques, entre la vue sur le fjord, le glacier au loin sur les hauteurs et les différentes couleurs des maisons et vergers que nous traversons. Nous atteignons Norheimsund, une bourgade charmante, la plus grande de ce versant du fjord, assez fréquenté par les bateaux de pêcheurs et ferries.

Sur les bords d’Hardangerfjord

A 1 km à l'ouest de Norheimsund, la cascade de Steinsdalfossen chute de 50 mètres de haut. Et il est possible de profiter d’une belle expérience en passant derrière le rideau d’eau.

 Steinsdalfossen

Le lendemain direction Bergen, nous avons donc essayé tant bien que mal de trouver un lieu pour dormir en amont de la ville.

7

Bergen se trouve être la deuxième plus grande ville de la Norvège. Historiquement même, elle fut la capitale du pays en XIIème et XIIIème siècle.

Monuments historiques de Bergen 

Le quartier de Bryygen est le quartier le plus emblématique de la ville mais aussi le plus ancien, bâti en 1702 après un terrible incendie. De nos jours, il reste au bord du quai une cinquantaine de maisons en bois. Dans le quartier d'à côté, vous trouverez entre autre la forteresse médiévale de Bergenhus construite au XIIIème siècle.

Quartier de Bryygen 

Ville de pêcheurs, vous trouverez au marché de Torget le meilleur endroit pour déguster les produits de la mer. De notre côté nous avons déjeuné au restaurant Fjellskal.

Restaurant Fjellskal 

Après un délicieux repas, nous avons rejoint le Mont Floyen, une des 7 collines qui dominent la ville de Bergen. Pour cela nous avons emprunté le funiculaire Floibanen, qui part toutes les 15 minutes. Il est également possible de monter au Mont Floyen à pieds, le dénivelé est de 320 m. Une fois arrivés en haut, nous découvrons un lieu où les norvégiens ont l'habitude de flâner. Nous avons emprunté de nombreux sentiers de marches à travers les bois.

Mont Floyen 

Si vous restez une journée supplémentaire, de nombreux musées sont à visiter ou une excursion dans les fjords en bateau peut être réalisé. Pour nous, avec le camping-car, pas facile de trouver un lieu pour rester sur Bergen, donc nous y avons passé la journée seulement puis avons rejoint Voss pour y dormir.

8

Avant de partir à notre excursion du jour, et ayant campé tout à côté, nous avons suivi le plan et le sentier vert pour profiter des différents points de vue des Gorges Bordalsgjelet, à environ 5 kilomètres de Voss.

Gorges Bordalsgjelet 

Sur la route pour rejoindre Nærøyfjord, à 12 kilomètres au nord de Voss, nous faisons une halte à la cascade de Tvindefossen. Haute de près de 150 mètres, vous ne pouvez pas la louper quand vous arrivez de la route.

Cascade de Tvindefossen 

Nous arrivons enfin au Nærøyfjord, le fjord le plus étroit de Norvège, avec ses 250 mètres seulement de large à certains endroits et ses 17 kilomètres de long. Pour partir à sa découverte, nous avions réservé une excursion en canoë kayak d'une demi-journée en partance de Gudvangen. Naviguer sur ce fjord, fut une belle expérience ! Certaines falaises culminaient à 1200 mètres au dessus de nous, de quoi prendre encore plus conscience des paysages vertigineux.

Sortie en canoë kayak au Nærøyfjord avec Nordic Ventures

Canoë kayak au Nærøyfjord 
9

Nous avions dormi la veille sur les hauteurs du village d'Undredal, c'est donc tout naturellement que nous avons débuté cette journée par sa visite. Quelle belle surprise, c'est un tout petit village (environ 110 habitants) rempli de charme. Nous avons adoré sa petite église blanche en bois debout, ses cabanes de toutes les couleurs et le sentier vers Sokko qui longe le fjord.

Village d'Undredal

Nous avons ensuite été à Flam, au fond de l'Aurlandsfjord, mais nous avons vite fuit cet endroit rempli de personnes arrivant par bateau de croisière. Selon nous, hormis le train de l'ancienne ligne de chemin de fer, il n'y a rien d'autre à voir. Nous avons donc seulement profité du lieu et du marché afin de manger une pizza au fromage de chèvre local dans un foodtruck à Flam avant de réaliser notre activité. La Flåmsbana, la ligne ferroviaire de Flam, est la plus abrupte du monde à fonctionner sans câble. Elle permet de grimper à 864 mètres d'altitude en 20 kilomètres et près d'1 heure sur une pente de 18 % et traverse 20 tunnels pour arriver jusqu'à Myrdal. De belles cascades sont à observer et photographier tout du long. Pensez à réserver en amont !

 La Flåmsbana
10

Moins animé que Flam, nous avons rejoint Aurland, une ville à une dizaine de kilomètres en amont. C'est une ville très agréable pour se promener, notamment le long de l'Aurlandsfjord. De notre côté, nous en avions également profité pour faire le plein de courses et d'essence avant de prendre la route de Aurlandsfjellet.

Ville d’Aurland 

La route sinueuse d'Aurlandsfjellet, longue de 45 kilomètres, est la route historique partant d'Aurland vers Laerdal. Si vous n'avez peu de temps devant vous et/ou que vous ne souhaitez pas vous lancer dans cette ascension de route en lacets, vous pouvez prendre Lærdalstunnelen (ce que nous avons fait au retour). Ce tunnel routier est le plus long au monde avec ses 24,5 kilomètres. Nous nous lançons donc sur Aurlandsfjellet et au fur et à mesure que nous prenons de la hauteur, la vue en est de plus en plus époustouflante. Nous arrivons après 8 kilomètres de route en lacets, et de croisements avec de nombreux véhicules, à la plateforme de Steigastein. Cette dernière totalement réalisée en bois s'élève à 620 mètres d'altitude et permet de profiter d'un panorama à couper le souffle.

Vue sur l'Aurlandsfjord de Steigastein

Après cette halte, nous reprenons la route, cette fois moins chargée, vers les hauts plateaux arides et les massifs montagneux. Cette route offre de superbes panoramas et traverse de grandes étendues rocheuses et herbeuses recouvertes de neige. Nous avons voulu profiter de cet endroit un maximum et avons donc décidé de le choisir comme spot pour la nuit (attention nous sommes en altitude, la température y est donc très basse).

 Aurlandsvegen, entre Aurland et Lærdal   

Ce fut un de nos coups de coeur de notre road-trip !

 Aurlandsvegen, entre Aurland et Lærdal    

À la suite des ces 45 kilomètres de routes de montagnes sinueuses, nous avons profité d’arriver à Lærdal pour se poser un peu. Nous avons ainsi visité le Centre norvégien du Saumon sauvage, qui retrace l'histoire du saumon. Puis nous en avons dégusté directement à la cafétéria du centre.

11

Dernière journée pleine en Norvège, et pas des moindres car nous avions plus de 500 kilomètres à parcourir pour rejoindre Kristiansand. Plusieurs itinéraires de retour étaient possibles en partance de Lærdalsøyri. De notre côté nous avons choisi de passer par les hauts plateaux d’Hardangervidda. Ce n'était certes pas le plus rapide mais ce lieu nous a fasciné et nous a notamment donné envie de revenir dans un futur voyage découvrir plus en profondeur ces lieux.

Le parc national d’Hardangervidda est le plus grand de Norvège par sa superficie et est le plus vaste haut plateau d'Europe. Il constitue également l'habitat de la plus grande harde de rennes sauvages du pays. Et c'est enfin une terre de randonnée par excellence, avec d'innombrables circuits possibles.

Les hauts plateaux d’Hardangervidda 

Après cette journée entière sur la route, nous avons dû trouver un parking pour stationner pour notre dernière nuit à Kristiansand afin de ne pas nous trouver éloigné du ferry que nous avions à prendre tôt le lendemain afin de clôturer ce road-trip merveilleux.