Deuxième partie de notre tour d'Europe !!! Nous voilà maintenant en Norvège pour découvrir et redécouvrir ce merveilleux pays qui nous fascine.
Du 16 septembre au 31 octobre 2022
46 jours
Partager ce carnet de voyage
16
sept

Aujourd'hui, on a perdu un temps fou pour trouver où jeter nos poubelles, prendre de l'eau (il n'y a pas d'aire de services comme dans les autres oays... on trouve de l'eau dans les stations service en demandant ou sur certains parkings mais c'est très mal indiqué...) et surtout vider les eaux grises... Bref on a galéré !


On a voulu passer à la douane pour montrer Milky et prouver qu'on avait fait le nécessaire mais personne n'est sorti quand on est passé... Donc on a poursuivi notre route.


Nous voilà en Norvège, notre première halte se fait à Drøbak, là où le père Noël a établi sa seconde maison 😉 c'est finalement plus un magasin d'articles de Noël scandinaves mais ça n'enlève en rien le côté féerique de l'affaire 🎄🎅

On se promène dans les ruelles de la petite ville, on arpente le port, Tom est stupéfait d'une opération de pompiers qui partent à tout allure en mer...

On roule pour se rapprocher d'Oslo et on se pose face à la baie d'Oslo pour profiter du paysage 🌇

17
sept

Aujourd'hui on part à la découverte d'Oslo, capitale de Norvège. Évidemment on a choisi LE jour du marathon d'Oslo... Bravo Lili... Très malin... On pensait galérer pour se garer et circuler mais pas du tout, tout était super bien organisé !!!

On arpente la ville à pied toute la journée, nos yeux vont de surprises en surprises. L'architecture est surprenante et très variée suivant les quartiers. Les rues sont très larges et très propres, beaucoup de parcs, de verdure... C'est très agréable de se promener dans le quartier branché de Grünerløkka, le quartier d'Aker Brygge, la cathédrale, la citadelle, à proximité du théâtre ...

Le palais royal surplombe le tout avec prestance.

Bien-sûr nous montons tout en haut de l'opéra d'Oslo, chef d'oeuvre architectural.

On s'arrête à Salt pour manger de la street food... Bon, c'était bon mais pour 35€ c'était light...

Tom découvre un tracteur multicolore et profite d'une belle aire de jeux. On est fan des toilettes du parc 🤣.

On totalise en fin de journée 9km de marche, un record pour moi...même si je déguste sacrément ce soir, ça valait le coup !!!

Pour finir cette belle journée, on part dormir chez un agriculteur du coin grâce à Nortrip. Là encore une très belle rencontre, un échange très intéressant.

18
sept

Stavkirke signifie "église en bois debout". Nous partons à la découverte de la Stavkirke de Heddal dans le Telemark. Cette église est réalisée à base de matériaux en bois uniquement et elle défie les siècles malgré les pluies, les incendies ou même l’usure. 700 ans après sa construction, elle tient toujours debout avec son charme d'antan. Heddal fait partie des quelques 28 dernières églises en bois debout sur le millier initial que comptait la Norvège. En arrivant sur le site, une cérémonie avait lieu en costume d'époque, peut être un mariage, nous sommes restés là à les regarder à distance tellement nous étions subjugués.

Au vue de la fatigue accumulée des jours précédents, on décide de se poser à Seljord dans un petit camping directement sur un lac et faire nos lessives 😃 Tom et Kakou trempent leurs pieds dans l'eau gelée et Milky y fonce toute entière en faisant la folle. 🐾

Tom découvre avec émerveillement les jeux du camping... Plusieurs cabanes, château fort, toboggan, tracteurs 🚜... Il ne sait plus où donner de la tête... Milky est même conviée à le suivre dans ses histoires 🤣

Le soir venu, on profite des étoiles, un petit champagne pour fêter notre arrivée au coeur de la nature norvègienne et une petite pizza maison🍕

19
sept

Normalement, on avait dit repos au calme au camping... Bon ça c'était normalement... Finalement Kakou nous lance l'idée d'une petite ballade matinale au départ du camping (Je tiens à préciser : l'idée ne vient pas de moi)... Allez soyons fou... Bon même si c'est une randonnée bleue il y a de quoi de poser des questions.... Une pente raide, des cailloux et racines partout... 4km hard au final... Mais le jeu en valait la chandelle ! On a pris tellement de hauteur qu'on avait une vue incroyable sur le lac.

Dans l'aprem, Tom fait une longue sieste puis profite à nouveau des jeux du camping.

J'oubliais... Kakou a fait un plouf dans le lac glacial où rode le fameux serpent de mer prénommé Selma.. Parlons un peu de ce lac 🤣 c'est tout à fait par hasard que nous avons atterri ici, devant le lac Seljordsvatn... Selon les dires, il y aurait un serpent de mer 🐍 dans le lac, un cousin du Lock Ness en gros, long de 4m... Sa première apparition fut notée en 1750 puis à plusieurs reprises, il fut aperçu par des pêcheurs, chercheurs, touristes et pris en photo.... Une tour de guet a même été créée et des expéditions scientifiques aussi... Légende pour attirer la foule touristique ou réalité nul ne le sait...

Le soir on est peut être 7-8 allers retours pour faire nos machines et sécheuses... Le linge n'était jamais assez sec... Perte de temps énorme ... Il aura fallu près de 3h pour sécher le tout en sèche linge ... bref au moins ça y est tout est propre ...

20
sept

Ce matin, Tom profite des jeux pleinement.

Après un grand nettoyage, on reprend la route pour traverser le parc national du Telemark et rejoindre le parc national de Hardangervidda. On passe de paysages ayant une multitudes de sapins et de lacs (nous faisant penser au Canada) à un plateau dans les tons rouges orangés, avec peu de verdure, et des étendues d'eau et de la neige eternelle. C'est magnifique !

Ce soir on passe la soirée avec Cora & Juju, Max et Mimi leurs enfants et Plume au plus grand bonheur de Milky. Encore une excellente soirée !

Ça y est le thermomètre descend durement par ici, 10°C en journée et là 0°C ce soir... Dur dur 🤣 cela ne nous empêche pas de profiter du ciel étoilé incroyable que nous avons au dessus de nos têtes. Un pur bonheur ! (La qualité des photos nocturnes est diminuée au téléchargement, on vous remettra les originaux à partir du pc un peu plus tard )

21
sept

On profite de la matinée avec les copains, un peu de vélo et c'est parti...

On décolle pour la stavkirke de Røldal ce matin, une autre église en bois debout construite au XIIIeme siècle.

On découvre les cascades au fur et à mesure de notre route. Tout d'abord Langfossen.

Le glacier de BUER apparaît au loin, puis Låtefossen où Kakou nous fait de belles images en drone (n'oubliez pas de regardez les story Instagram ou Facebook quotidiennement 😉 ) Le temps change...devient brumeux, nuageux et froid...

On trouve un petit endroit pour se poser pour la nuit avec vue sur le glacier et d'autres cascades.. Best Time !

22
sept

Ce matin, direction la rando des 4 cascades vers Kinsarvik. On croise une multitude de vergers... pommes, poires... avec les petites boîte aux lettres ou guitoune où l'on se sert en autonomie au bord des route (manque de bol on n'a pas de liquide...et pas d'ATM en vue). On trouve le parking, c'est déjà un bon point, après les choses se gâtent... Pour rejoindre le début de la rando il faut faire près de 2km... Bon on y croit dur comme fer, on y va. Sur le chemin les paysages sont magnifiques.

On arrive enfin à la première cascade, lieu de départ de la randonnée de 4km, c'est très beau, on est impressionné par le débit : 4000L/seconde (en été c'est 10000L/sec et 500L/sec en hiver). Sur place on voit la centrale hydraulique en fonctionnement.

Et là les choses se corsent ... On se lance sur le chemin de rando qui est à 100% de l'escalade... On se lance en se disant que la seconde cascade n'est qu'à 500m...olala l'erreur 🤣🤣🤣 dans quoi on s'est embarqué... Une pente raide de chez raide avec en prime un peu de pluie pour rendre la caillasse plus glissante...au bout de 260m on fait demi-tour au vue de la difficulté...oh le bazar ! Bon on est entier c'est l'essentiel mais dans quel pétrin on s'était mis... On se prend une douche chaude en revenant au parking tellement on était trempé !


On part pour une autre cascade : Vøringfossen, en longeant Eidfjord. Là c'est le drame, on enchaine les descentes et qui a eu la bonne idée de laisser le bouchon du bac à douche ouvert : c'est Lili.... Le van s'innonde en 2 sec et on ne peut pas s'arrêter... La catastrophe s'enchaîne 🤣😱

On croise nos premiers tunnels avec rond point 🤣 et nos premières routes à s'en faire des nœuds au cerveau.

Une fois arrivés, c'est le top et ça égaie la journée. On a pris de l'altitude (on est à 770m), la végétation a changé une nouvelle fois, l'automne est bien là dans les hauteurs et même de la neige est annoncée pour lundi prochain.

23
sept

Au réveil, on est littéralement la tête dans les nuages... le brouillard nous entoure. Heureusement qu'on est allé voir la cascade hier. Normalement, nous devions prendre la route pour Bergen ce matin, mais cela nous fait faire un aller retour sur la même route et 7h30 de route ... Donc on change de programme.


On se dirige vers la cascade Skjervsfossen Waterfall, de 150m de hauteur, petit souvenir pour nous car nous étions déjà passés par là il y a 4 ans avec une aire de repos et ses toilettes panoramiques XXL - 5 étoiles.

On se dirige vers Flåm. Les panoramas sont somptueux tout au long de la route. Les nuages sont pris au piège entre les montagnes.

Ça y est, on est posé pour la nuit devant le Aurlandsfjord. Le ciel s'éclaircir. Les couleurs se subliment entre elles c'est top !


Petite mésaventure du soir : l'histoire du tique ! Milky se promène avec Kakou, en rentrant je la brosse, vérifie ses pattes...et je vois un petit tique qui s'était invité sur son pelage et essaye de s'y faufiler... Je l'enlève et pense l'écraser avec un sopalin...je finis de brosser Mimi et quand je veux jeter mon sopalin, plus de tique ! Il avait disparu... J'ai passé 30min à chercher où cette mini bestiole avait pu se glisser... (C'est à la fois si petit et si dangereux... Porteur de la maladie de Lyme) mais heureusement l'intrus fut retrouvé !

24
sept

Ce matin on prend le train à Flåm. Le chemin de fer de Flåm est reconnu comme l’un des plus beaux voyages en train au monde. Le voyage offre à la vue tous les trésors des magnifiques paysages de l’ouest de la Norvège. En l’espace d’une heure, le train vous emmène du niveau de la mer sur les berges de l’Aurlandsfjord à Flåm jusqu’à la gare de montagne de Myrdal, située à 867 mètre d’altitude, en s'arrêtant aux chutes de Kjosfossen.

C'est l'un des chemins de fer ayant le plus fort dénivelé au monde : 20 km de long avec une descente de 865 mètres et une pente de 5,55 %. Le trajet est également jalonné de 20 tunnels pour une longueur totale de 6 km. C'est la preuve que cette ligne est une prouesse d'ingénierie dans l'histoire des chemins de fer norvégiens

De notre côté, un voyage en train avec un enfant de 2 ans c'est...comment dire...parfois compliqué et long pour lui... Rester assis n'était pas du tout son fort...


Après avoir fait l'aller retour en train, on fait quelques emplettes pour Kakou : une veste et un pull qui lui ont tapés dans l'oeil et une casquette et tour de cou 🧢🧥🧦

On prend la route pour le fameux point de vue Stegastein après une route en épingle de 10km pour monter de 800m... Kakou très heureux...

Une fois la haut, le spectacle est mérité une fois de plus, c'est magnifique.

A la place de prendre le tunnel de 25km, on prend la route panoramique de montagne et décidons d'y dormir. Plus on monte, plus le paysage change... Les sapins verts laissent place à de la végétation rouge, orange, jaune puis à un sol plus aride, moins fertile où l'eau ruisselle de partout... On en prend plein les yeux. Pour l'avoir fait en été il y a 4 ans, on a adoré le refaire, les paysages n'ont rien à voir ...

Les glaciers apparaissent au loin sous nos yeux. On est encore seul au monde. Un vrai bonheur. Le seul hic niveau sécurité : pas de réseau et notre batterie cellule qui n'était pas full, on craignait que le chauffage puise trop dedans la nuit...

Les températures sont descendues... Au début à 5°C puis 3 puis 0... Le panneau solaire et les lanterneaux se sont mis à givrer... Un troupeau de vaches est venu à notre rencontre. Des randonneurs sont venus plantés leur tente. Milky et Tom se sont fait de longs câlins...

L'apothéose est à venir... Après mangé, on se fait une petite séance photo étoiles 🌟💫 (on a l'air fin, au vue du froid, seuls nos têtes dépassent du lanterneau de la pièce de vie, l'appareil photo posé sur le toit 🤣😱. Là encore on est subjugué ! La voie lactée au dessus de nos têtes 🌌. Tout est d'une clarté c'est incroyable.

Et d'un coup, Kakou prend une photo et me dit "Lili ce ne serait pas une aurore boréale?!" En voyant la photo, on est stupéfait, normalement à cette période les aurores ne se voient qu'au dessus du cercle polaire et nous n'y sommes pas encore. Ce que nous prenions pour un léger voile brouillard bleu très clair au loin est en réalité notre première aurore boréale... ❤️💚💙

Avec la grande ours... La classe 😱😃🔭

25
sept

Ce matin, le mélange des couleurs automnales saisit notre regard et on prend le temps de s'y promener.

On visite la grotte d'un ours 🐻 au grand étonnement de Milky. Tom, lui, nous cite tous les objets que l'ours a amassé et nous dit qu'il fait un GROOOS dodo 🤣

On part à la découverte de la Stavkirke de Borgund. Elle est considérée comme l'église paroissiale la plus préservée intérieurement des "églises en bois debout" de Norvège.

Le temps se gâte, il pleut beaucoup, pour recharger à fond la batterie cellule, on se pose dans un camping le reste de la journée. La pluie n'est que le cadet des soucis de Tom qui passe toute l'après midi dehors 😱😬. Il profite des jeux du camping, de petit karting à proximité. On fait une lessive : 10€ pour une machine et un sèche linge... 🤯

26
sept

Ce matin, Tom profite des jeux du camping sous la pluie (à nouveau). En début d'après midi, on prend la route. Cela commence par un ferry, puis on longe le fjord pour rejoindre la route panoramique 55.

La route 55 commence par des virages en tête d'épingle... Le palpitant de Kakou monte surtout quand on croise des camions... Le paysage change à mesure qu'on prend de l'altitude. Une fois encore, on passe d'un paysage verdoyant à un paysage automnale. La neige sur les monts apparaît en fond pour le plaisir des yeux.

On prend de plus en plus d'altitude et l'on croise tout d'abord quelques glaçons sur la route puis carrément des tas de neige. Nous voilà maintenant à 1397m, nous sommes entourés par la neige. Un panorama somptueux en dehors de nos attentes. On est comme des enfants. Tom descend du van mais n'apprécie pas trop le froid de la neige sur ses petites mains. Milky fait la folle dans la poudreuse.

Kakou a pu tester ses pneus neige dans la poudreuse et se sent rassuré de la conduite. Un bon premier test. On hésite à rester dormir sur place mais la météo annoncée nous incite à redescendre de quelques centaines de mètres. On se trouve néanmoins un spot bien au calme avec une vue incroyable.

27
sept

Au réveil : crêpes pour tout le monde et c'est Tom qui prépare la pâte ! Petite nouveauté chez mon kakou...je vous laisse deviner... assez flagrant...

On quitte le glacier de Jotunheim pour aller vers la cascade de Videfossen et Gamle Strynefjellsvegen. Les couleurs nous saisissent comme chaque matin. Kakou nous fait quelques films en drone 😉 à découvrir bientôt.... La couleur de l'eau ne cesse de nous étonner.

Bon...quelques déconvenues sur la route : beaucoup de travaux dans deux tunnels, circulation alternée, on doit attendre 25min pour pouvoir accéder à chacun... Le fait d'arrêter le van réveille Tom de sa sieste... Puis à quelques kilomètres de la cascade route fermée ...

Nous continuons notre route jusqu'à Oldevatnet, on trouve un camping avec des jeux pour Tom car la route a été longue et peu récompensée pour ce petit bonhomme.

On profite des couleurs changeantes du ciel et pour se réchauffer on se fait une petite calzone au BBQ. Demain, une ascension vers le glacier de Jostedalsbreen nous attend...

28
sept

Ce matin, Tom profite des jeux du camping.

On part pour la fameuse randonnée du glacier de Jostedalsbreen 🥶 6km nous attendent. La montée est raide mais la récompense est à l'arrivée.

Le Jostedalsbreen ou glacier de Jostedal, plus grand glacier d'Europe continentale mesurant 486km2, se tient devant nous. Nous voyons uniquement une de ses nombreuses langues glacières. Ayant faite cette randonnée il y a 4 ans, on remarque que le glacier a encore reculé 😔.

Milky goûte l'eau glaciale avec un peu trop d'engouement. Tom y met ses petits doigts. Le vent est glacial et puissant, si bien qu'on ne peut pas sortir le drone 😕

Une belle victoire d'être monté jusque là 😃 mais il faut penser à la descente. Nos yeux profitent de la puissance de la cascade en contre bas.

Une fois redescendu on prend la route pour trouver un endroit de dodo.

Et les ennuis commencent, peut être la pire soirée, Tom n'ayant pas fait de sieste a fait caprice sur caprice, des colères sans fin... Et pour le coucher c'était pire... Bref très dure soirée alors que le cadre était super !

29
sept

Journée plutôt cool pour permettre à notre loulou de se reposer et de récupérer. On prend la route pour le point de vue sur le fjord de Geiranger (on abandonne l'idée de le traverser en ferry à cause du coût : 170€) et ça ne nous rajoute pas trop de route pour autant.

On va jusqu'à la fameuse route des Trolls : Trollstigen, avec ses lacets périlleux. Le paysage est sublime, la cascade est toujours aussi puissante.

Bienvenue au royaume des trolls, ces géants de pierre, créatures emblématiques du folklore nordique ! Pas étonnant que le lieu porte un nom tout aussi fantastique que le paysage : le Trollstigen, c’est-à-dire très littéralement « l’échelle du troll ». Créature légendaire de la mythologie norvégienne, le troll est un être peu amical. On en distinguerait deux types : ceux vivant dans les forêts et ceux vivant dans les cavernes.

En revenant sur le parking, on aperçoit le panneau de rénovation du café, en réalité il n'est pas fermé pour fin de saison mais parce qu'une avalanche en avril de cette année a fait des dégâts.

Tom a l'occasion de grimper sur une sacrée pelleteuse.

On se pose pour la nuit non loin de là, au sein du calme des montagnes.

30
sept

Ce matin, on rencontre un couple de français super sympa avec qui on discute un long moment.

Kakou me sort une nouveauté et pas des moindres : "Lili, on va s'arrêter dans une concession de camping car pour acheter une batterie lithium" ... Moi super étonnée, sachant que notre batterie cellule est neuve de 3 semaines et qu'à mon goût on avait suffisamment galéré à ce sujet. Mais loulou avait fait des petites recherches, en Norvège étonnamment les batteries lithium sont moins cher qu'en France 850€ contre 1300€, elle se décharge bcp moins vite que les AGM, se recharge totalement en 1h de conduite...bref que des avantages et en plus il y a une application reliée à la batterie pour connaître sa consommation en direct...elle ne peut pas tomber en décharge profonde... Hypothétiquement on n'aurait plus besoin de se brancher donc des nuits de camping économisées... Bref au vue de tous ces arguments,.soyons fou on y va...patati patacoufin on l'a prise... On espère pouvoir revendre l'autre maintenant... Bref quel sac de noeud.

Après ce Big méga gros achat, on fait le plein d'eau, la vidange et on se dirige vers un nouveau parc national. En chemin on rencontre une mamie troll sur sa Harley et la cascade tumultueuse de Slettafossen 😃.

On s'arrête sur une petite aire avec des jeux pour le plus grand bonheur de Tom.

Demain une autre paire de manche nous attend : une de nos deux bouteilles de gaz est vide, on va tenter de recharger cela ... Puis direction une rando qui on espère nous permettra de faire de merveilleux clichés, ça sera la surprise...

1
oct

Ce matin, tout va bien, Kakou est super content de la nouvelle batterie qui malgré une nuit bien froide est à 60% de sa charge mais d'un coup d'un seul, dans crier gare, c'est le drame... Notre disjoncteur s'éteint, on n'arrive pas à le rallumer, Kakou ne capte plus la batterie sur son application téléphone... Rien n'y fait. En redémarrant le moteur, elle se rallume bien à 60% de capacité mais dès qu'on éteint le moteur paf elle s'éteint... On est samedi et du coup on n'arrive pas à joindre Adria France où notre concessionnaire pour nous aider... On appelle la concession norvégienne qui nous a vendu la batterie, après explication, il nous dit de revenir lundi pour qu'on change la batterie 🔋... Ça change complètement nos plans et notre trajet... Et surtout on ne comprend tjr pas ce qui se passe, s'est elle mise en sécurité ? Était elle défectueuse ? On s'interroge toute la journée... Cela nous tue le moral. On fait des concessions pour s'offrir cette batterie nous permettant normalement de faire des économies sur des nuits de camping et bam même pas au bout de 24h on est dans le souci.


A part cela, notre première bouteille de gaz est vide, ici il est autorisé de les remplir avec un professionnel, donc on va à une station et là désillusion... Ils sont capable de remplir les bombonnes de plus de 10kg mais pas les nôtres de 5kg... La galère commence alors que nous étions partis avec des adaptateurs pour l'Europe mais non le gars n'a jamais vu ce type d'embout... Génial... Va falloir cogiter et se renseigner car ici quand tu achètes une petite bouteille 30€ gaz + 70€ la bouteille, le prix de la bouteille n'est pas une caution... Tu perds définitivement ces 70€ et fait acheter la lyre à gaz qui va avec... Bon histoire à suivre ... Il va falloir faire des recherches et discuter avec des concessions pour trouver une solution.


Pour se changer les idées, on va quand même au point de vue de randonnée prévue: snohetta. Les paysages sont magnifiques mais notre tête est bien préoccupée. On commence la rando sous la grêle 🥶 on a mis les pantalons et manteaux de ski 🤣

Ce parc national de Dovrefjell-Sunndalsfjella est le seul parc national de Norvège où il y a des Moskus : le boeuf musqué. Le seul sanctuaire européen. Une rando de 5km nous permet de monter au belvédère. Les paysages sont magnifiques mais pas de Moskus ni renne ou élan. 🥺 On discute avec des norvégiens qui viennent tous les WE et les voient quasi tout le temps... ils nous montrent leurs photos, c'est magnifique.... On redescend bredouille et fatigué.

On se pose dans un camping à proximité pour l'électricité afin de recharger notre ancienne batterie... Bref journée loin d'être top... À oublier.

2
oct

Ce matin, on refait la rando de 5km avec douleurs mais ténacité et surtout espoir de voir les boeufs musqués... En vain 😕😔 au loin, avec jumelles, nous apercevons un groupe de 6 individus (mais sous forme de tâches noires mouvantes... Rien de très probant...). Après le déjeuner, nous reprenons la route pour revenir en arrière afin d'être lundi matin au concessionnaire pour la fameuse batterie...

3
oct

Ce matin, grand nettoyage du van au Karcher, remplissage eau, regonflage des pneus et surtout on va échanger notre batterie 🔋. La concession nous dit qu'effectivement il a eu quelques cas de batteries défaillantes (une dizaine en deux ans...) On a eu la poisse quoi... Donc on en récupérer une d'une autre marque, plus performante et l'application est encore plus sophistiquée avec un contrôle permanent et en temps réel de la batterie. Donc normalement ça y est on reprend le contrôle du voyage !!!

Direction l'océan et la route de l'Atlantique. La route est construite sur plusieurs petites îles et récifs et emprunte, reliés par huit ponts, plusieurs chaussées et viaducs. Cette route a une vue sur la mer ouverte, ce qui est rare sur les routes du long de la côte norvégienne. On peut voir les fjords et les montagnes à proximité de la route.

On y dort au plus grand plaisir de nos yeux 🤩

Ce matin, on récupère les photos prises avec le drone en Norvège !!! On vous fait partager ces vues incroyables !!!

4
oct

Ce matin, Kakou a le courage de tremper ses pieds dans l'eau gelée de la mer de Norvège.

Avant que le temps ne se regâte, on sort notre petit drone pour faire de magnifiques photos.

On trouve une aire de jeux pour loulou dans Kristiansand.

Puis on poursuit notre route direction Trondheim. On s'arrête au milieu de la route chez un Nortrip pour dormir en sécurité. La nuit s'annonce compliquée pour une raison que nous ignorons Tom nous fait un sketch...

5
oct

Ce matin, le paysage est brumeux, magnifique, comme sorti d'un polar...

On veut absolument régler notre souci gaz aujourd'hui alors on se rend dans un pompiste de propane. Pour rappel, nous avons 2 bouteilles de gaz propane 12kg (5.6kg de gaz) de type Elfi. L'une vient de se finir. En Norvège et même dans plusieurs autres pays européens il est tout à fait légal de les remplir en toute sécurité, du moment de ne pas dépasser les 80% de remplissage. Aucun souci pour les bouteilles de plus de 9-11kg de gaz mais pour les formats plus petit c'est le bordel, personne connait les adaptateurs... Et oui on est en Europe mais chaque bouteille a des embouts différents et chaque pays a des bouteilles différentes...

Nous avions apparemment qu'un seul choix : acheter une bouteille en Norvège (70€ attention ce n'est pas une caution, ces 70€ on les perd définitivement) + 30€ de gaz qui vont dedans et 30€ une nouvelle lyre / adaptateur pour notre van à ce type de bouteille. Il était hors de question de prendre une bouteille norvégienne que nous devons de plus rendre à la frontière...donc après moultes échanges et négociations, le vendeur nous aide et contacte quelque concessions de camping car aux alentours... Son but : nous aider à trouver une bouteille petit format allemande pour qu'on puisse la remplir partout en Europe (normalement) avec les adaptateurs que j'avais acheté avant le départ. L'un d'eux pense avoir ce qu'il faut, nous partons à sa rencontre et là miracle il a la bouteille qu'il faut, il nous la donne même (car ne peuvent pas vendre des bouteilles autres que norvégiennes). Il récupère ce genre de bouteilles lors de la location de camping car et que les loueurs partent hors Norvège. Bref, cerise sur le gâteau il a la lyre qu'il faut pour notre van c'est top ! Nous pensions devoir remplir la bouteille mais non elle est quasi pleine ! Comme dit Kakou c'est un miracle ! On est tombé sur des gens très aidants et sympathiques et au lieu de payer 130€ pour rien on a trouvé une alternative pour 0€ donc tout bénef !!! On y a passé quasi toute l'aprem mais le gaz c'est réglé ☑️


On passe à Biltema pour trouver du WD40 et on trouve des minis engins de chantier pour le plus grand bonheur de Tom qui commence à jouer tout seul. Tom monte aussi sur un tracteur tout neuf dans le magasin, bon il a les yeux bien chaos...

On part faire notre lessive et visiter Trondheim en même temps, ville colorée que nous avions bcp aimé il y a 4ans.

Il se fait très tard avec tout ça, on part, grâce à Nortrip, se poser chez un boulanger ayant une ferme et de grands espaces. Le petit dej de demain s'annonce topissime !!!!

6
oct

On discute une bonne partie de la matinée avec les locaux qui tiennent la boulangerie. Au moment où je vais à leur rencontre, une journaliste était là aussi. Nous avons discuté toutes les 3 un bon moment sur nos différences de culture, éducation, façon de travailler, manière de manger... Un super moment !

Avec tout ça, on prend la fin du petit dej à 11h puis on prend la route.

On se pose pour déjeuner face à la mer dans un cadre très sympa. Kakou part même courir avec Milky. Les maisons ici sont incroyablement grandes et surtout le garage est aussi grand que la maison...

On prend la route pour le cercle polaire que nous atteindrons sans doute d'ici 2-3 jours. On se pose dans un parc national pour dormir en pleine forêt.

7
oct

Ce matin, on profite d'une accalmie pour se balader. Tom demande à faire de la draisienne et fait de gros progrès. On amorce une petite randonnée dans le parc national et Tom la commence en draisienne... Logique comme bonjour...

Nous apprenons au fil des panneaux d'informations le long de la balade, que nous sommes dans le creux d'une ancienne vallée glacière qui a formé les lacs présents en contre bas. A la fin de la ballade de 3km, Tom est tout fier de marquer son nom sur le journal de bord présent dans la cabane du parking, comme de nombreux randonneurs avant nous.

Après le repas, nous reprenons la route en direction du cercle polaire. On passe le territoire de la Norvège du nord. La pluie tombe à nouveau... On s'arrête à la cascade : Laksforsen, haute de 17m, alimentée par les montagnes du parc national de Børgefjell. Tom en profite pour ressortir sa draisienne... On ne l'arrête plus 🤣🚴‍♂️

8
oct

Au réveil, Tom profite de sa draisienne une bonne partie de la matinée sous la pluie et rencontre une étrange créature 🌧️.

On prend la route à nouveau en direction du cercle polaire. Les paysages changent à mesure qu'on se dirige vers le nord. Le drone nous aide à avoir une vue d'ensemble.

On s'arrête à une aire de jeux pour le goûter (elles sont de plus en plus rares), et Tom rencontrent deux petits norvégiens de 6 et 8 ans qui parlent anglais très très bien. On est resté bouche bée de pouvoir avoir une conversation claire avec de si jeunes enfants.

On croise une pesette pour notre van Maverick II 🤣⚖️

On arrive au but de cette belle journée, nous sommes au cercle polaire. Nous voyons 3 rennes au loin mais il fait déjà sombre et une petite tempête de neige fait son apparition. Ça y est 18h30 il fait nuit noire ! Place aux jeux de Playmobil, Lego, jeux de l'oie, livres et coloriages pour Tom jusqu'au dodo. A 23h, il neige toujours bien mais ça n'a pas l'air de tenir au sol... On verra demain par contre on est stupéfait de l'éclairage d'un coup, tout est blanc, très clair, lumineux... Les clichet de l'appareil sont aussi surprenant... Sans doute les aurores boréales derrière cette grosse couche nuageuse qui essayent de percer... A voir...

9
oct

Il a neigé quasi toute la nuit. Au réveil c'est tout blanc, tout est immaculé ! C'est magnifique, on n'ose pas marcher dessus...

Kakou commence par nous faire quelques belles images en drone.

Milky et Tom se font des câlins.

On s'habille chaudement et c'est parti... Tom s'initie au vélo sur neige et sur glace... C'est un concept ... 🤣

On se dirige vers le centre du cercle polaire arctique pour faire tamponner nos passeports🤩. Tom est stupéfait de la grande boîte aux lettres / poste à l'entrée et des animaux taille réelle.

On fait une rencontre des plus émouvantes... 🤍💚🤍

On prend la route pour Bodø ; en route on s'arrête à Saltstraumen : les courants les plus forts d'Europe. Toutes les six heures, 400 millions de mètres cube d’eau s’engouffrent à des vitesses pouvant atteindre 20 nœuds (40 kilomètres/heure) dans un bras de mer de 150 mètres de large et 3 kilomètres de long qui relie le Saltenfjord et le Skjerstadfjord.

Les puissants tourbillons peuvent atteindre de 10 mètres de diamètre et 4 à 5 mètres de profondeur.

10
oct

Ce matin, on prend le temps de trouver des gardes boue pour les pneus avant du van (après la neige, le sel...on veut préserver au maximum le châssis). On arrive à en trouver finalement dans une concession de camping car. 160€ les deux ça pique, surtout que c'est 60€ en France ! Le responsable nous explique que le prix est dû à l'importation, les taxes, leur marge... Bref... Comme c'est le mois de l'Oktoberfest ils font 25% sur leur produit...par chance... On paye donc 119€... C'est déjà ça.

Par la suite, Kakou souhaite faire un réglage sur le système de contrôle du panneau solaire dû à notre changement de batterie, il nous faut trouver 2 cavaliers / jumper ... Très très compliqué à trouver même dans les boutiques d'informatique. On finit par nous donner quelque chose de similaire... Ça fera l'affaire, on bricole le truc et ça passe 😀


On programme notre départ pour les îles Lofoten dans l'après midi. Normalement le ferry est à 100€, on trouve une astuce (grâce aux conseils d'autres français rencontrés) qui est de prendre 2 ferrys gratuits, l'un pour Værøy, une petite île oubliée des Lofoten, puis un second 30h plus tard pour Moskenes. Du coup on part là dessus. On prend le ferry à 16h et on y retrouve nos chers français 😉


La traversée a été monstrueuse... On a été obligé de laisser Milky dans le van. 3h15 au total à avoir des hauts de coeur, le bateau tapait les vagues, une houle incroyable... Bref au secours... On devenait tous blanc sauf les norvégiens qui mangeaient en même temps... Tom a été excessivement courageux et s'est même endormi sur moi, "bercé" par les vagues.

On débarque enfin à 19h, nuit noire, Milky était très heureuse de nous retrouver, blottie au fond du siège passager... On traverse la petite île de 18km2 pour se trouver un spot face à la mer avec les français que nous avons rencontrés, magnifique ! Le ciel est clair, on fait quelques photos astro et les choses se gâtent... Le vent se lève, la pluie aussi...on se prend une sacrée tempête, 100km/h et des rafales plus puissantes s'engouffrent dans le van en le faisant tremblé de tous les côtés. 22h...23h... Tom dormait bien mais nous, nous étions sacrément inquiets...on était secoué comme dans une montagne russe... On tente de déplacer le van pour l'orienter mieux mais rien à faire...la cata... On décide de bouger, refaire toute la route pour aller de l'autre côté de l'île en espérant y avoir moins de vent, Tom a dû être réveillé pour être mis dans son siège auto et tout... Une galère monstre à 1h du mat. Nos potes nous suivent également... On trouve un coin un peu mieux mais la tempête englobe la petite île...on tente de se rendormir...Tom avait peur et a eu besoin que je dorme avec lui... Bref nuit chaotique !!!!

11
oct

On vient de passer une nuit entrecoupée, la tempête est toujours présente... On attend que le vent se calme un peu pour bouger. Mes jambes ne fonctionnent pas bien du tout donc ce sera visite en van de tous les recoins de l'île aujourd'hui.

Væroy est la perle du sud des Lofoten, souvent oubliée car très petite et accessible qu'en ferry. C'est le paradis des randonneurs... Il est possible de monter sur les crêtes de cette ile et d'avoir une vue magnifique, malheureusement on ne le tentera pas aujourd'hui... Rien qu'en faisant le tour en van on découvre ses différentes facettes.

On fait une rencontre inattendue 🦭🦭🦭 3 phoques pointent leur petit museau 🤩

On profite d'un rayon de soleil pour que Tom fasse de la draisienne et des jeux 😉

Puis on se trouve un petit spot dans les terres, espérons que le vent nous ballote moins cette nuit... Les français nous y retrouve. On passe la fin d'aprem ensemble à 7 dans notre van 🤣 ça passe lol. Tom s'endort sur Kakou... à 19h on le transvase dans son lit pour la nuit ... Il est chao...

Nuit courte en prévision, cette nuit on prend le ferry à 5h15 pour les Lofoten et on doit se présenter à 4h15.... Donc un tout petit dodo nous attend...

12
oct

Ce matin, réveil à 3h15, départ à 4h15 pour l'enregistrement du ferry 45min avant le départ, 5h15 départ ! Tom a été très mimi ... On lui en fait voir quand même...

La traversée s'est bien passée malgré quelques secousses. A 6h30, on arrive à Moskenes. On s'arrête sur un parking pour profiter du levé de soleil à 8h et prendre le petit déjeuner. Tom en profite pour jouer avec sa dinette et son camping car Playmobil puis lire des livres avec son papa.

On part découvrir le petit village de pêcheur Reine avec ses maisons rouges typiques et ses séchoirs à morue.

On poursuit notre route pour le village de Ramberg et sa plage de sable fin.

Milky profite à fond de la liberté et des embruns et Tom court dans le sable de tous les côtés. Au vue de la couleur très clair du sable, Tom nous demande souvent si c'est de la neige 😀

Kakou nous fait profiter des images du ciel avec son drone à 70m de hauteur ... Que du bonheur !

En aprem, on se pose sur un spot que nous avons découvert il y a 4 ans, face à l'immensité de l'océan... On profite 😀

Le soir venu, nos potes français que nous avons rencontrés il y a quelques jours, nous rejoignent, on prend l'apéro ensemble 😃

13
oct

Ce matin, on décolle pour Nusfjord, petit village de pêcheurs, incroyable tout est payant : le parking et se balader dans le village, du coup on s'en approche sans le visiter vraiment... 😕

La route pour y accéder est somptueuse avec plusieurs fines cascades.

On va manger à proximité de deux autres plages de sable fin, Uttakleiv et Hauckland beach.

On prend la route pour Svolvær afin de faire un appoint course, un tour à Biltema et une lessive. Sur la route, les paysages changent... La ville est très mignonne avec son port et ses maisons colorées. Malheureusement pour nous pas de lessive, l'Office du tourisme où nous devions récupérer les jetons a fermé à 16h au lieu de 18h comme indiqué... Bon va falloir trouver une autre solution...

Le soir venue, Tom goûte sa première soupe tout seul, il adore ça, et surtout sa première glace.

Une fois loulou couché, nos amis nous envoient un message : aurores aurores !!! Olala on se dépêche pour sortir notre tête par le lanterneau et oui elle est là, notre première aurore boréale au dessus de notre tête. Au début un voile bleu clair mais qui surprend les yeux, quelque chose de peu habituel puis sa couleur s'intensifie à un vert pâle. L'appareil photo révèle ses couleurs incroyables ! On en prend plein les yeux le temps d'1h-1h30 jusqu'à ce que la couche nuageuse s'intensifie...

14
oct

Aujourd'hui, on traverse les îles Lofoten et leurs fabuleux paysages. Mes jambes ne nous permettent pas de marcher alors le van et la conduite de Kakou nous permettent d'admirer ces somptueux paysages. Après quelques petites réparations de fusibles dans le van et le plein de liquide lave glace c'est parti...

On s'arrête à midi où un avion en 1917 s'était craché, le moteur y est tjr en place.

Souci de lessive : l'après midi on s'arrête pour faire notre lessive. Manque de bol la machine est déjà occupée et il reste 1h à attendre...je décidé donc de la faire à la main et de profiter du sèche linge pas encore occupé.... On met en route, au début ça nous annonce 1h puis après 48min puis 3h40... Raz le bol des machines qui fonctionnent correctement un coup sûr quatre, on récupère notre linge trempé... Très pratique de tout étendre dans le van... Seul point positif : Tom a fait de la draisienne en attendant et a fait de gros progrès.

On poursuit notre route pour se poser directement au Polar Park à Bardu qu'on va visiter demain.

Vers 23h30, le ciel s'illumine pour quelques minutes 😀 (on foire les premiers clichers mais c'est là on l'on avait du rose et du vert en même temps...) Parfois on les voyait à l'oeil nu très légèrement.

15
oct

Aujourd'hui, on visite polar Park. Nos amis nous rejoignent. Ce parc ne ressemble pas à un zoo traditionnel, il n'y a que 12 enclos sur une superficie de 114 hectares, tout en ayant préservé leur habitat naturel. On a l'impression de voir les enclos de jurassic parc. La méthode de nourrissage préserve leur instinct de chasse et est calé sur leur rythme biologique naturel. Le but du parc est de présenter les animaux peuplant la Norvège en se préoccupant principalement de leur bien-être. Nous l'avons arpenté pendant 4h durant. Je suis bien heureuse d'avoir un objectif assez puissant, cela nous a permis de faire de très belles photos de loin des loups, boeufs musqués, renard polaire, Wolverine (carcajou ou glouton), biche, élan, lynx, ours brun.


Les imposants boeufs musqués: Ils ont été réintroduits en Scandinavie (Svalbard en Norvège) et dans l'Arctique russe d'où il avait disparu il y a environ 2.000 ans. Ils vivent en petits groupes de 7-12 individus.

Quelques biches viennent pas loin de nous, mais pas de cerf en vue.

Un lynx nous fonce dessus, peut être a t'il senti l'odeur de Milky sur nous...il ne nous quitte pas et nous fait savoir qui est le chef des lieux.

Les petits renards Arctic, très mignons, viennent à notre rencontre pour ronronner, mais aussi très curieux et naïfs comme l'explique la guide que nous avons eu...et se font vite avoir par les chasseurs. Ils raffolent des oeufs

Nous avons vu juste un elan

Les loups étaient en plein repas (apparemment de l'élan🙃🤨)

Le glouton ou Wolverine vivant en solitaire... Un animal bien curieux !

Les ours avaient un enclos immense, mais n'ont pas succombé à l'appel de la nourriture proposée par le guide. Dans un second enclos, il y avait une ours albinos de 13 ans et son frères, rejetés du groupe de part la différence de la femelle.

Nous n'avons pas vu les rennes qui étaient sans doute en vadrouille dans leur immense espace. Tom a pu rencontré aussi des biquettes 😀

A 16h le parc ferme. On tente une sieste pour Tom qui était archi chao... On reste sur place pour la nuit et on profite de la douche mis à disposition. Tom prend un bain d'1h30 🛁. Pas d'aurore pour nous ce soir, il pleut et il y a une couverture nuageuse bcp trop intense. On finit de sécher nos derniers vêtements...enfin... Dehors -1°C.

16
oct

Ce matin, Tom profite de faire de la draisienne sur le parking du Polar Park accompagné des hurlements des loups. Il fait de plus en plus de progrès et est très à l'aise.

On prend la direction de Senja. Senja était notre coup de coeur il y a 4 ans, l'une des plus grande île de Norvège mais un secret bien préservé, loin de la foule de touristes. Elle n'est pas facile d'accès. C'est un concentré de Norvège à elle toute seule: fjord, cascades, océan, montagnes enneigées, plateau de steppe, lacs, paradis des aurores boréales, villages de pêcheurs, route panoramique 862... Bref une pépite pour les yeux.

Il est 15h et le soleil est déjà bien bas...et oui chez nous il fait nuit à 17h45.

Premier point de vue, une plate-forme de 44 mètres de long, vous pouvez profiter de la vue grandiose sur le Bergsfjord et les sommets environnant.

Deuxième point de vue : L'aire de repos de Tungeneset se trouve sur la pointe du promontoire qui sépare le Steinsfjord et l'Ersfjord. Une passerelle construite en mélèze de Sibérie mène au-dessus des rochers pour offrir une vue sur la mer du Nord à l'ouest et la montagne Oksen avec ses pics acérés au nord.

On va se poser sur la plage ersfjordstranda : grande plage de sable fin entourée de nombreux pics rocheux. Tom profite à nouveau de sa draisienne sur sable cette fois ci 😀

On assiste à un beau coucher de soleil.

Papa fait du drone pour nous offrir de belles images en prenant de la hauteur.

Le soir, le ciel se dégage pour nous permettre de contempler les étoiles dans un premier temps...

Puis quelques aurores boréales pointent leur bout de nez quelques minutes. On les voit vert clair à l'œil nu mais ce n'est pas encore très prononcé. Les photos pose longue ont un meilleur rendu avec des couleurs roses, vertes, violettes. (Avec la grande ours à droite 😉)

17
oct

Ce matin, on profite à nouveau de la plage et de la draisienne pour Tom un bon moment. On part visiter le joli petit village à quelques minutes de là et on retrouve une voiture de Cars 🤣

Bon Big déconvenue, nous devions prendre un ferry à quelques minutes de nous en direction des abords de Tromsø... Mauvaise surprise pour nous : il n'y a plus de ferry depuis mi septembre.... Génial... Bon on doit rebrousser chemin... Au lieu de mettre 1h pour Tromsø on mettra 3h40... La boulette... Sur la route on a une bonne surprise : 3 rennes majestueux avec des bois incroyables, moment magique !!!

On s'arrête pour quelques courses et pour Tom à des jeux extérieurs.

Le soir venu, une petite pizza est bien méritée 🤩. De la neige commence à tomber 🥰 il n'y aura pas d'aurore ce soie. Milky fait sa princesse et demande des câlins 🤣

18
oct

On se réveille avec de plus en plus de neige sur les cimes

Sur la route les paysages deviennent de plus en plus enneigés.

On arrive à la cathédrale de l'Arctique de Tromsø, une architecture bien particulière, en forme de triangles multiples. La Cathédrale arctique (en norvégien : Ishavskatedralen) est une église protestante construite en 1965. On décide de la visiter, bon 11€ on trouve cela cher mais bon ...

Puis, on prend le téléphérique Fjellheisen qui nous emmène à 420m de hauteur pour voir toute l'île de Tromsø. Il y a bcp de neige là haut pour notre plus grand bonheur.

On trouve même des jeux pour Tom. Milky est très contente dans la neige 🤣

On marche dans la poudreuse pour un autre point de vue.

Une bataille de neige s'annonce 🤣 on fout le boxon dans la belle poudreuse sous les rires des autres visiteurs. Une tempête de neige nous arrive dessus, c'est cool on aura vraiment bien profité ❄️

On part découvrir Tromsø, de très beaux hôtels, belles rues piétonnes, maisons colorées parfois.

On part s'installer pour la nuit sur l'île de Kvaløya toute enneigée.

J'allais oublier, quelques soucis du soir : d'un seul coup notre pompe à eau ne fonctionne plus... On ne comprend pas, on teste tout, fusible ok, batterie ok... En éteignant le chauffe eau ça refonctionne... Peut être pas assez de puissance ... On ne sait pas trop ... Ou peut être qu'on a pas assez d'eau... On verra demain...

Au dessus de nous, on entend une intervention de secours en hélicoptère... Ça dure un sacré moment.

Autre grand questionnement sur notre trajet futur : normalement nous devions faire un safari baleines à partir de Tromsø sauf qu'en appelant les compagnies, les baleines et orques ne sont pas encore là... Peut être dans 10j... Elles ont pris plus leur temps cette année... Sauf qu'on ne veut pas rester au même endroit pendant 10j alors on va cogiter... Apparemment pas de compagnie safari plus au nord alors.... Mystère , il va falloir cogiter.

19
oct

Voici notre lieu de dodo de jour 😃 Bon... il a plu toute la nuit, comme vous pouvez le constater on a eu un bon temps d'automne bien pourri... Loin des 26°C de chez nous en ce moment 🤣

On part en direction de la plage de Sandviksletta, Tom y fait de la draisienne, Milky s'en donne à coeur joie de gambader sur cette belle plage de sable fin et Kakou fait du drone 😉

Après le déjeuner, on part découvrir l'île de Sommarøya, petit archipel très mignon.

Tom s'endort, Kakou part en randonnée avec Milky, pour 1h, afin d'avoir une vue à quasi 360°... Une rando dite facile sur le papier... Moins en réalité.

On se pose face à la plage pour le dodo de ce soir, espérant voir des aurores boréales mais avec cette couverture nuageuse je pense que c'est cuit...

20
oct

Aujourd'hui, journée cool, on prend notre temps à la plage où l'on a dormi. Tom refait de la draisienne. Les montagnes enneigées apparaissent en fond de tableau, c'est superbe. Kakou, dans un élan de folie, met ses pieds dans l'eau alors que le sable alentours est gelé... Milky, à sa manière, préserve l'environnement en nous ramenant une bouteille plastique de sur la plage...

On prend la route pour les Alpes de Lyngen. On doit repasser par Tromsø alors on s'arrête dans le magasin suédois Jula pour acheter de nouvelles bottes fourrées pour Tom et des gants de neige plus grands (et oui ça pousse ces petites bêtes là). Sur le trottoir se promènent deux rennes, l'air de rien, tranquille... L'air de faire leurs petites emplettes 🤣

Il fait nuit à 16h45 ici, donc on se pose de plus en plus tôt (pour se poser en sécurité de jour), après c'est jeux avec Tom... Le ciel se découvre petit à petit, il fait -1°C et les aurores commencent à apparaître 😃😃😃 Progressivement on voit du vert clair à l'oeil nu et l'appareil photo laisse transparaître du vert, du violet et quelques étoiles filantes.

21
oct

Au réveil, on a un peu de neige partout. Tom est content de faire du vélo dans la neige.

Je vois sur le plan que Tromsø Lapland n'est pas loin, c'est un lieu d'activités autour de la vie Sami. Nous avions visité un camp Sami en Suède il y a 4 ans c'était très accueillant et très sympa. On tente donc d'aller y jeter un oeil.... Quelle erreur...

On s'explique, on arrive au centre, un bus de touristes venant de Tromsø est là. On demande à un guide si on peut juste aller montrer les rennes à Tom, il nous dit d'aller voir le chef là haut, on y va mais il est occupé...on voit les rennes, les touristes présents leur donnent à manger. Je trouve l'enclos bien petit pour cette multitude de rennes et ne me sens pas à l'aise dans cet endroit...et souhaite partir... Un autre guide nous tombe dessus en nous disant qu'il faut payer pour voir les rennes 90€/personne... (Donner à manger aux rennes et repas sur place 200€/pers) On dit qu'on vient d'arriver et que c'est juste pour notre fils... Il finit par nous laisser partir et arrivés au van un autre nous rejoint et commence à embêter Kakou pour qu'il paye... Kakou repart avec le guide pour aller voir le chef... Je me sentais tellement mal, acculée, m'être juste intéressée à ce lieu demande de payer ... Au secours... Une pompe à frics... Kakou finit par obtenir gain de cause et on s'en va... Ça m'a tourné les boyaux toute la journée... On s'est senti tellement oppressé...

On poursuit notre route, direction l'extrémité des alpes de Lyngen pour une petite randonnée jusqu'à un phare.

Il est 15h, on se dépêche un peu car il fait nuit à 16h30... 7km nous attendent...