Handicap et voyages c'est possible !!! ça y est nous y sommes !!! Notre projet SED Aventures continue...On profite d'un long week end pour découvrir quelques villes, espaces qui nous sont inconnus...
Du 30 mai au 2 juin 2019
4 jours
Partager ce carnet de voyage

On profite d'un long week end pour se remettre de nos émotions et découvrir quelques villes, grands espaces qui nous sont inconnus... Direction les jardins botaniques d'Yves Rocher à La Gacilly, l'un des plus beaux villages de France : Rochefort en Terre, et sur les traces des fées, de Merlin et d'Arthur, lieu plein de mystères et de légendes : la forêt de Brocéliande.

Jeudi aprem, après s'être occupé de la maison et du jardin, on prend la route pour l'île aux Pies : la petite perle du canal de Nantes à Brest !

Au réveil, une brume pesante... un paysage presque mystique... Quelques pêcheurs levés de bon matin et les cygnes sont au rendez vous.

Le beau temps montre rapidement le bout de son nez et la chaleur aussi...

Direction le jardin botanique d'Yves Rocher à La Gacilly... Une flore très vaste et envoûtante...

Petite séance photo pour Milky à l'ombre 😀

Direction la ville même de La Gacilly... maisons ayant beaucoup de charme... On y déjeune merveilleusement bien à "Le Coin des Artistes"

On part découvrir l'un des plus beaux villages de France : Rochefort en Terre, une ville remplie de charme ! (PS: papa, une petite photo t'est dédicacée 😀 hihi)

papa je pense à tes papilles :)

Le soir, on part vers Pleucadeuc chez des producteurs de cidre grâce à France Passion !!! Merci pour leur accueil ! Un très bel espace très reposant !!! Quoi de mieux qu'une petite calzone revisitée avec de la pâte feuilletée et un film avec le vidéoprojecteur pour bien commencer la soirée.

3

Êtes-vous prêts à découvrir les mystères de Trécesson ?La légende la plus connue est certainement l’histoire de la Dame Blanche. À l’époque où le château appartient à Monsieur de Trécesson, des braconniers surprennent une étrange scène dans les bois. Un attelage tiré par deux chevaux s’arrête, deux hommes sortent et commencent à creuser une fosse. Puis, les deux hommes reviennent à l’attelage et empoignent violemment une jeune femme coiffée d’une couronne de fleurs et vêtue d’une robe de soie blanche. La jeune fiancée est jetée dans la fosse et enterrée vivante… Depuis cette effroyable nuit, l’esprit de la jeune femme apparaîtrait sur les toits du château les soirs de pleine lune…

L'Hotié de Viviane ou le tombeau des druides...

L'abbaye La Joie Notre Dame 

Dans le patrimoine naturel de Tréhorenteuc, nous entrons dans le pays des fées... Devant nous le "miroir aux fées"; ancien « étang du moulin de la Vallée » jusqu’au début du XXième siècle devenu ce lac magique qui ne cesse de surprendre les promeneurs attentifs et les enfants observateurs. Ouvre grands tes yeux et peut-être verras-tu quelques fées dans le brouillard…. De l'histoire naît un conte : "Les sept fées du Miroir aux Fées" initialement écrit par les enfants de l’école de Concoret. Ses eaux « vives et claires comme l’argent » aurait servi, dit-on, de demeure à 7 fées, toutes sœurs. Un jour, poussée par la curiosité, la plus jeune d’entre elles s’approche d’un humain et tombe follement amoureuse. Les deux amants vivent de doux moments en secret jusqu’à ce que les fées découvrent leur histoire et décident de se venger… Vous l’aurez compris, les fées peuvent parfois s’avérer impitoyables ! Mais si vous vous penchez au-dessus du Miroir aux fées, peut-être apercevrez-vous leurs visages…

A quelques pas, l'arbre d'OR ... une oeuvre d’art créé par François Davin en 1991. En 1990, un terrible incendie a dévasté plus de 400 ha de landes. Cet arbre recouvert de véritables feuilles d’or symbolise la renaissance de la forêt, mais aussi le caractère fragile et précieux de la forêt. Il est entouré de 5 arbres calcinés qui représentent la disparition de la nature.

Mes deux plus beaux poussins ...

On décide de se trouver un petit coin tranquille pour dormir ... c'est parti pour l'inspection tiques chez Milky !!!!

4

Nous partons découvrir le jardin aux moines dont est tirée la légende « Les pierres maudites de Tréhorenteuc ». Milky s'est trouvée une petite résidence secondaire...

Mythique et fabuleuse, la discrète fontaine de Barenton séduit par son charme désuet. Cachée dans la forêt de Brocéliande au-dessus du village de Folles Pensées, ses pouvoirs surnaturels sont connus depuis des siècles. En effet, elle bouillonne malgré une eau froide comme le marbre ! Tantôt guérisseuse, tantôt capable de provoquer de grands cataclysmes, elle agite l’imagination des hommes tout autant qu’elle fascine...

Le chêne de Guillotin, arbre remarquable situé à Concoret, aurait entre 800 et 1000 ans. Il doit son nom à l’abbé Guillotin, prêtre réfractaire qui trouva refuge dans le creux de son tronc durant la Révolution, et d'un certain Joachim Masson, lui aussi prêtre réfractaire, qui se dissimula à l’intérieur du chêne pour échapper à des révolutionnaires. Il ne devra son salut qu’à une toile d’araignée tissée en quelques heures devant l’orifice de l’arbre…

Le tombeau de Merlin... Merlin est-il mort au sens où nous l’entendons aujourd’hui ? Dans la légende, ce serait l’amour qui aurait perdu Merlin pour toujours… La fée Viviane, désireuse de le garder auprès d’elle pour l’éternité, aurait enfermé son maître et bien-aimé dans une prison d’air d’où s’échappe parfois des volutes argentées… Phénomène peut-être trop abstrait pour des homo sapiens cartésiens, il semblait donc plus simple d’imaginer le célèbre enchanteur prisonnier d’un tombeau. Avant que le site du tombeau de Merlin ne soit en partie détruit au 19e siècle, le monument était une sépulture mégalithique : une allée couverte de schiste rouge de 12 mètres de long, datant de la période Néolithique. Aujourd’hui seules deux pierres subsistent. Deux roches, l’une contre l’autre… Ou l’irréelle présence des deux amoureux liés à jamais par un enchantement ? Qui peut savoir…

La fontaine de Jouvence, aussi appelée fontaine de Vie ou fontaine d'Immortalité, est un symbole d'immortalité ou de perpétuel rajeunissement. Cette fontaine mythique évoque les notions de purification et de régénération. Un lieu de culte druidique lié à l'éternelle jeunesse... D’après les érudits du 19è siècle, les nouveau-nés de l’année étaient recensés lors du solstice d’été par les druides, lavés dans la fontaine et inscrits sur le marith (le registre). Ces fontaines étaient nommées « Jaouanc », jeunesse, en langue celtique. Les parents qui n’avaient pu amener leur enfant l’année de sa naissance, l’inscrivaient l’année suivante. L’enfant était alors considéré comme nouveau-né et par conséquent rajeuni d’un an ! Voilà l’origine de la fable de la fontaine de Jouvence, qui avait le pouvoir de rajeunir… Mais après tout, pourquoi ne pas essayer ? Pour obtenir la jeunesse éternelle, il faut :

  • Venir à minuit au solstice d’été, pieds nus... ça encore c'est jouable...
  • Boire un bol d’eau pure (de la fontaine, pas de votre bouteille…)... je ne vous raconte pas l'odeur actuelle... bon courage
  • Avoir été parfait tout au long de votre vie... hihi

Fin de notre beau périple au creux du pays des mythes et des légendes ... on pense déjà à notre nouveau départ dans 6 semaines... petit indice : nous partons admirer les merveilles de Dame Nature au royaume des Vikings...