Par Ryzen
Les enfants adorent les animaux et le parc zoologique de Thoiry donne envie de découvrir les 110 espèces que compte ce domaine. En prime, un château et une version safari ! Direction les Yvelines !
Avril 2018
1 jour
Partager ce carnet de voyage
1

Les beaux jours reviennent ENFIN ! Après un hiver long avec beaucoup trop de pluie et la grisaille Non-Stop … il était temps ! Du coup, on s’organise une sortie à Thoiry Zoo Safari, pour les vacances d’Avril, en espérant que le soleil sera de la partie ! Le coup d’envoi est lancé, départ mercredi ! Après 3H de route (nous sommes de la Champagne), nous arrivons au parc à 10H00 pour l’ouverture. Tout est très bien indiqué. On commence côté Safari, pour valider nos billets achetés 2 jours avant en ligne. Même si on ne bénéficie pas du coupe file, comme pour le zoo, les guichets sont fluides, on passe rapidement. On stationne sur un petit parking, un peu plus loin pour une pause pipi et un petit café. Prévoir de la monnaie pour le distributeur automatique de boissons parce que la carte bancaire ne vous sera d’aucune utilité. Chacun choisie et on s’installe sur les bancs à l’abri tout en observant le flot de voitures qui se forme. Il est 10H15, on se dépêche, passage aux toilettes : propres, avec du papier mais pas de savon pour se laver les mains, dommage ….. ( ça c’était avant le COVID !).

On retourne en voiture, un coup de lingette et c’est parti pour le Safari !

2

La visite du safari se fait avec notre voiture en commençant par les herbivores. Des chevaux de Przewalski, des daims, bisons et autres espèces viennent aux abords de notre véhicule. Les autruches, curieuses, se collent à nos vitres, traversent les allées. C'est impressionnant ! Nina, Nes et Hugo sont contents de photographier d’aussi près. Le temps est nuageux, les animaux sont tous de sortie, le foin vient d’être distribué ….. AU TOP !

J’avoue, nos vitres sont restées ouvertes, à l’encontre des consignes de « survie dans le safari », pour faire de meilleurs clichés. Mais pour ma défense, on n’a pas nourrie les animaux (ce qui est encore plus interdit, je pense!). Preuve à l'appui de nos premières photos avec ce magnifique bison qui nous a incité à suivre les consignes à la lettre !

Il faut également faire attention à ne pas avoir les vitres ouvertes près des autruches. Celles-ci cours au-devant de nous bien plus rapidement que le lève vitre. On en rit maintenant, mais sur le moment, on a pleine conscience de la puissance du bec qui nous arrive dessus !

3

Le Safari se fait en 2 parties, et nous arrivons sur un second espace : Les carnivores !

Il y a une ambiance "Jurassic Park" avec l'énorme porte qui se présente pour entrer dans l'enceinte réservée aux pro' de la chasse.

On respecte les consignes à la lettre sous peine d’exclusion du parc. On se fait une raison, vitres fermées, on avance en quête du moindre mouvement.

Très peu de photos sur cette partie, même si les ours prenaient la pose, mais nos caméras en main, on a eu de beaux moments. Le repas a été servi par les soigneurs juste sous nos yeux. Ours et loups sont arrivés d’un peu partout. Seul un loup blanc s’est mesuré aux ours pour avoir sa part du festin et nous étions du spectacle. Les enfants se sont collés aux vitres, c'était vraiment génial !

En conclusion :

Le safari se fait sur 2 voies, c’est pratique si une voiture s’arrête pour observer, personne n’est bloqué et chacun photographie à son rythme. Comptez 1H environ de visite. En plus, on a la possibilité d’y revenir autant de fois que souhaité dans la journée. Et puis, il y a le camion brousse pour pénétrer dans le territoire des lions avec un ranger du safari pour une visite guidée (avec supplément). C’était prévu à notre programme mais on a manqué de temps. Je ne peux donc pas développer.


La visite côté Safari se termine et nous sommes plutôt satisfaits. On ne ressent pas la notion d'enfermement et les animaux disposent d'espaces verdoyants et ombragés. On a même vu des bébés !

4

On prend la direction d’un parking arboré et Gratuit ! Chaque allée porte un nom de repère, sur le thème des animaux sauvages.


Il est 11h30. On a prévu des sandwichs pour manger dans le parc, sur une des nombreuses aires de pique-nid=que misent à disposition. Certaines sont situées au pied d'une aire de jeux. Toutes sont ombragées. On a choisi celle en arrivant et c'était parfait !

Le zoo compte 3 points de restauration :

- En arrivant à l’entrée, c’est la Cantine de l’explorateur avec un self service sous une rotonde, assez spacieux.

- Le Paléo Snack est proche du labyrinthe et des Pélicans blancs

- Au milieu du parc, le "Masoala Grill Sweet" aurait eu notre préférence avec son aire de jeux façon « Indiana Jones » : Des toboggans, des galeries et des ponts suspendus. On y est revenu à plusieurs reprises pour contenter Nes et Hugo, tout en profitant d'une pause sur un banc à l’ombre.

Après notre pause déjeuner, direction le labyrinthe. Circuit avec ou sans ponts, on l’a fait à deux reprises …… Fous rires assurés et quelques surprises pendant le parcours … !

Le zoo est agréable avec des aménagements sympas pour les animaux qui semblent à portée de main.


Des jeux rythment la visite : passage d’un pont suspendu, il y a des bacs à sable, des outils adaptés aux recherches archéologiques.

On peut voir des arbres centenaires (et même plus !) et d’anciennes statues.

Il y a des fontaines pour remplir nos gourdes.


On craque pour les chèvres à la mini ferme du château : La Ferme de Léonie.

Leur enclos est accessible pour aller les caresser. On peut traire "marguerite" la vache, toucher l'âne, attraper les lapins, visiter la basse-cour et observer les naissances de l'année.

La visite du parc se découpe en thèmes sous forme de trek pour certains. On rentre dans un enclos à la découverte des animaux emblématiques du pays dans un décor typique. On s'apprête à visiter le Pérou.

Puis l'Australie :



Ensuite direction les félins. On a une passerelle en hauteur ou un tunnel de verre. Les 2 dispositifs permettent de bien voir les animaux. 2 lions couchés sur le tunnel nous ont permis de faire des comparatifs : pattes/mains, tête/pattes, …. C’est plus concret, ça fait tout de suite son effet. Un soigneur explique que tous les lions/lionnes peuvent monter sur le tunnel excepté un vieux lion qui est là depuis des années. On le voit à sa crinière défraichie bien qu'il semble encore agile.

Des aménagements bien pensés pour voir les animaux au mieux :

A proximité, la tyrolienne du "kilimandjaro" ! 20 m de haut sur 2 parcours de 250m chacun de descente au-dessus du territoire des lions. A faire absolument !

Une fois le sac à dos déposé dans un casier comme à la piscine, on s’équipe de casques et de harnais pour le grand saut. Il faut compter 10 euro par tête, à partir de 8 ans pour vivre cette expérience unique. Un grand merci à la personne qui m'a gentiment offert un billet pour cette attraction. On passe par équipe de 2, et une personne nous prend en charge à chaque plateforme. Pour les moins téméraires aucune inquiétude à avoir, il suffit de se laisser guider et la réception est amortie avec un dispositif spécial. C'est passé trop vite, mais survolez les félins, voir l'étendue de leur territoire, c'était génial ! En plus, l'équipe encadre très bien avec patience et pédagogie. Un super moment !

En sortant, on arrive sur « Safari Air Park » un filet géant à 9m de haut avec vue panoramique. J’ai essayé avec Nina, Hugo et Ines. C’est pas mal, mais pas aussi bien qu’au Parc d’Argonne. Le parcours est bien plus court.


Autre ambiance : La volière australienne et ses magnifiques oiseaux colorés ! Ils sont une multitude à voleter autour de nous sans crainte ! Nina a fait des selfies avec eux, Ines en a eu un qui s’est posé sur sa veste (fleurie) et Hugo a ramassé une belle collection de plumes.

La suite, avec "l’arche des petites Bêtes".

On est à l’abri et au chaud.

On y trouve des grenouilles fluo, des insectes en tous genres, une mygale, serpents et lézards pour le plus grand bonheur de mon fils pendant que Nina se crispe dans tous les coins. On termine par un aquarium à méduses avant de se rendre compte qu’on a pris le parcours à l’envers…


Histoire de frissonner encore un peu, Hugo nous guide jusqu’au vivarium à la rencontre d’un anaconda collé à la vitre aux proportions impressionnantes !

Ce serpent force le respect ! il restera un moment fort de notre visite !

Notre visite s'achève avec "Lemurtrek"

On a la chance d’arriver à l’heure du comptage des individus par une soigneuse. On est seul à profiter des animaux qui viennent chercher les gourmandises distribuées. Et Cerise sur le gâteau, il y a des petits Makis Catta qui sautillent à nos côtés.


Il est 18H00, on prend le chemin du retour.

Heureusement que nous étions tous chaussés de baskets et de tenues confortables pour arpenter le zoo sinon nous serions revenus avec quelques ampoules !

Concernant la propreté, nous sommes passés par des allées propres le matin devenues sales de mouchoirs et autres déchets au retour….

On a l’habitude de faire des zoo comme celui d’Amnéville ou Beauval, celui de Thoiry n’est pas similaire et propose des activités pour tous les goûts, différentes de ceux cités.

Faute d’organisation, on a loupé quasiment tous les repas donnés par les soigneurs bien que les plages horaires soient indiquées et l’heure rappelée sur les enclos des animaux …




La journée se termine avec des moments uniques, de superbes photos et des souvenirs plein la tête. On y retournera pour découvrir les aménagements en cours et faire le château qui manque à notre visite, faute de temps.

5

Nous sommes allés au parc à 2 reprises, dans les mêmes périodes, avril/mai. Il n'y a pas beaucoup de monde et les animaux sont de sortie avec quelques naissances.

  • 1ere fois : safari + zoo
  • 2eme fois : zoo + tyrolienne

On manque de temps à chaque fois et le château, en visite gratuite, reste à faire.

Toutes les animations dans le parc sont gratuites.

Coût de la tyrolienne : 10 euro/pers. à partir de 8 ans

Billet Adulte : 29 euro

Billet Enfant : 23 euro

Gratuit pour les -3 ans

En s'inscrivant sur le site "zooSafari de Thoiry", vous aurez la possibilité de participer au jeu concours régulièrement organisé. J'ai gagné une place enfant de cette façon, en remplissant un bulletin de jeu.

Une application mobile existe également.

Côté restauration :

On a mangé à la "Cantine de l'explorateur". C'est un self service, de 12h à 15h uniquement, situé à l'entrée du parc. On y trouve des plats/produits locaux avec des assiettes et couverts compostables, et un choix correct adulte/enfant. C'est un restaurant qui se prête bien aux attentes des familles avec un accès possible même si on ne visite pas le zoo.

On a toujours fait le parc à pied, mais d'autres pourraient apprécier "le camion brousse" en supplément payant.

Bonne visite !

#nikon #zoosafaridethoiry #coolpix #replay #sejourfamille #sortiefamille