THE Luxembourg

On vous emmène visiter le Luxembourg, pas commun n'est ce pas ? Très peu décrit dans les guides touristiques, le Luxembourg reste un vrai régal de paysage, d'histoire et aussi de gastronomie. Go !
Du 20 au 24 septembre 2021
5 jours
1

Vous avez envie d'un petit break nature mais à l'étranger et pas si loin que ça (évidemment si on habite Marseille je suis à coté de la plaque) ? Vous avez envie d'aller là où personne ne va ? Vous avez envie d'originalité et de créer la surprise chez vos potes ?

Rien que pour ça le Luxembourg est fait pour vous. A cela se rajoute l'envie de découvrir un Pays miniature où vous ne vous serez vous même surpris par sa campagne vallonnée, ses châteaux médiévaux et sa vie cosmopolite et accueillante ! C'est parti

Comment se rendre en Luxembourg

* en train : depuis paris, on peut rejoindre la capitale en TGV (également de Metz, Reims, Strasbourg, Lyon, Mulhouse, Montpellier et Marseille)

* en voiture : le luxembourg se situe à 60 km de Metz. Les autoroutes sont nombreuses, irriguent l'ensemble du Pays jusqu'à sa capitale et totalement gratuites.

* en bus avec certaines compagnies Eurolines et Flixbus que nous avons fréquemment croisées dans les différentes villes de Luxembourg

* en avion

On a opté pour l'option road trip que nous avons couplé avec un petit week-end à Verdun (à découvrir également sur notre blog). On vous laisse libre de toutes vos possibilités (pour les amoureux de van, je pense que cette destination est à creuser en camping-car).

J'ai mitraillé la route de photos pendant des km et km .... ben je n'ai toujours pas vu la frontière. Nous voici en Luxembourg, capitale de l'Europe par excellence (Schengen y a bien un village) et aucunes limites frontalières ne sont signalées. Vous voici donc bien réellement au carrefour géographique de l'Europe.

Vous allez vite deviner pourquoi j'ai choisi notre premier point d'arrêt. Nous sommes en vallée de la moselle luxembourgoise, réputée pour ses vignobles.

Voila, nous voici en luxembourg à Remich, terre de l'europe (l'Allemagne est de l'autre côté de la Moselle...on vous en dit plus demain)....

... tout ça pour manger dans un hôtel péruvien accompagné de vins luxembourgeois bien évidemment ! Nous sommes bien au cœur de la "cosmopolite" mais aussi chez les champions du monde des plus grands buveurs de vin (ils connaissent mal notre amour pour la ...vie)


Suma Hotel Restaurant - Remich

hôtel plutôt sympa, cosmopolite, bien situé, quoique un peu onéreux mais nous sommes en Luxembourg. Accueil parfait (avec beaucoup de services dans la chambre) mais accueil très timide (barrière de la langue)

2

Nous voici désormais réveillés en Luxembourg, avec une vue allemande de l'autre coté de la Moselle.

En route pour suivre la vallée de la Moselle qui marque la frontière, vous l'aurez compris avec l'Allemagne mais qui marque aussi le paysage.

Avant de se plonger dans le monde viticole, on découvre à Schwebsange, le seul et unique port de plaisance de Luxembourg.

TEMPS 1 - La vallée de la moselle luxembourgeoise - la vallée viticole

La vallée de la Moselle luxembourgeoise peu conseillée dans les guides fut, pour nous, notre vrai coup de cœur. Des montagnes de vigne, des collines de vigne. Vous allez être vite saturés de photo. On a adoré. si vous avez le temps laissez vous guider dans une cave pour une dégustation !

A Stadtbredimus, les vignes sont encore plus escarpées avec une vue sur les vignobles de l'Allemagne, quand à eux, aux pentes plus douce.

A Ehnen, on laisse un peu la voiture pour découvrir le village qui dispose de la seule église circulaire du Luxembourg mais aussi une vie viticole intense (présente jusque dans les moindres recoins de l'église également 😉 )

A l'entrée du village, en vous stationnant le long de la Moselle près du square et musée viticole, un sentier pittoresque de quelques kilomètres vous invite à découvrir Ehnen, ne pas hésiter.

Les vendanges sont bien commencées mais nous n'en verrons rien car toutes les routes sont uniquement destinées au tracteur. Ce fut notre grand regret (on a tenté à de très nombreuses reprises, mais on a fini par rebrousser chemin à autant de reprises pour ne pas les déranger).

Vous allez vite comprendre que les vignes furent notre grand coup de cœur de la journée, c'est vrai que j'ai toujours dit que le métier de vigneron est le plus beau métier du monde mais là c'est tout simplement magnifique. (Peut-être que la diarrhée sera pour nous demain, car autant de vigne sans goûter s'était impossible !).

Si vous pouvez passer par Wormeldange haut (quartier résidentiel) mais de là vous aurez la plus belle vue sur Wormeldange 

Nous arrivons donc à Wormeldange c'est la terre d’accueil des vignobles de Riesling. Sa petite chapelle, "Koeppchen" sur les hauteurs du village, permet d’avoir une vue imprenable sur la vallée de la Moselle. C'est digne d'une carte postale (inattendue en Luxembourg).

Pour y accéder :

là encore toutes les routes qui y menent sont uniquement destinées aux tracteurs (il faut peut être venir en Luxembourg en tracteurs!) Trêve de plaisanterie votre GPS va vous indiquer la chapelle par la route, il vous faudra donc faire demi-tour. On vous conseille donc de vous stationner dans un minuscule parking (en plein virage) et ensuite d'emprunter des escaliers qui vous feront gravir directement dans les vignes. ce n'est en rien sportif n'ayez crainte !

Temps 2 - Les Ardennes luxembourgeoises - Echternach

Nous quittons les vignes, avec beaucoup de regret, pour rentrer dans les Ardennes luxembourgeoises et plus précisément Echternach.

Cette ville est reconnue UNESCO pour sa célèbre procession où les habitants dansent pendant des heures en tenant un mouchoir. Un espace muséographique est présent dans l'abbaye

Le centre ville se visite rapidement à pied, au départ de parkings payants situés en périphérie (très rapide d'accès). La place centrale dispose de très nombreuses restaurants, brasseries à prix défiants toute concurrence.

La ville est connue également pour son temps gallo-romain.

Nous avons alors traversé la suisse luxembourgeoise réputée pour ses gorges (très profondes... ils vendent même des lampes torches dans les offices de tourisme pour aller les découvrir). C'est le paradis des randonneurs. N'hésitez pas (mais prenez un bon gps, on en a testé deux petites et on s'est perdu à chaque fois)

Mais on n'a pas pu passer à côté de la cascade emblème du Luxembourg... la cascade de Schiessentumpel (à vos souhaits). Une triple cascade.

Le Luxembourg dispose aussi des châteaux forts conservés à différents stades. Voici le château de Beaufort.

Il nous restait un peu de temps. On part donc le plus au nord du Luxembourg, aux portes cette fois ci de la Belgique en traversant les campagnes vallonnées et très "vertes"

Nous arrivons donc à Clervaux, célébre pour son chateau et son abbaye. Dès votre arrivée vous serez séduit par sa vue panoramique (impossible de se stationner). La ville a été la dernière ville libérée par les américains en 1945. Elle a beaucoup souffert de bombardement et beaucoup de civils luxembourgeois y ont été tués, déportés ou enrôles de force.

Situé plus dans la foret, ne pas hésiter à aller visiter l'abbaye de Clervaux dont vous distinguerez quelques fois dans le site son clocher octogonale.

On redescend vers notre lieu de break du jour en suivant la vallée de l'Our, minuscule rivière frontalière avec l'Allemagne. Quelques postes frontalières sont présents sur la rivière cette fois-ci. On aura presque compris qu'entre l'Allemagne et le Luxembourg, les traces de l'histoire sont malheureusement bien visibles.

Nous voici donc arrivés à Vianden, super site romantique... mais on vous en dira plus demain.

Auberge De L'Our - Vianden

magnifique chambre avec vue sur le village et la rivière. l'accueil est digne d'une vrai auberge de village (convivial, performante, percutante et amicale). Tout simplement une adresse à ne pas louper avec un repas du soir dans un cadre très romantique sur le bord de rivière

3

Temps 1 - Vianden Nous nous réveillons donc à Vianden, un joli petit paradis de la vallée de l'Our dans les Ardennes luxembourgeoises.

Après un petit petit-déjeuner copieux, nous parcourons la ville de long en large.

Nous grimpons au château qui a fait sa réputation. Il faut dire que Victor Hugo en exil de Belgique pour avoir critiquer la monarchie se réfugie avec femme et enfants à Vianden où il se formalise encore une fois du château mais passera outre a cause de sa beauté.

Si vous parcourez la région de long en large, vous ne manquerez pas le panorama sur Vianden, situé sur la route de Diekirch (près d'un hotel qui porte bien son nom).

Temps 2 - Vallée de l'Our. Ce paysage nous avait plus que séduit et on a peiné à le quitter. On a refait quelques kilomètres le long de la vallée de l'our. Nous arrivons à Bivels, situé dans un méandre de l'Our, formant ainsi une enclave du Luxembourg en territoire allemand.

La ville est ultra moderne et on va vite comprendre pourquoi. En grimpant aux belvédères de Victor Hugo, on s'aperçoit que la vallée est étroite mais permet d'alimenter un barrage hydraulique. L'ensemble des maisons de l'époque ont donc été détruites par la création du barrage.

ASTUCE : Bivels présente de magnifiques points de vue. Celui de Victor Hugo est le plus célébre. Il permet de découvrir le méandre de l'Our et les vallées de l'Allemagne.

Temps 3 - Les bassins du Mont Saint Nicolas. On grimpe au Mont Saint Nicolas. Alors les photos ne vont pas exprimer la complexité des choses.... mais le site est incroyable. L'eau est aspirée dans la rivière (aspiré est bien le terme, on ne peut pas se baigner du risque de se faire aspirer dans l'Our), puis stockée dans un barrage et ensuite remontée dans des conduites dans un bassin où des turbines recréent à nouveau de l'électricité pendant les heures creuses.... (simpliste comme explication, pour les plus techniques, rendez-vous sur place).

On y accède par un escalier qui permet une vue sur les bassins supérieurs formant un lac artificiel profond de 14 à 35 m (puisque cela varie dans la journée) et entouré de 4,6 km de digue. On y découvre également les tours de prise d'eau.

Temps 4 - La ville de Luxembourg. 38km plus loin seulement et 45 minutes plus tard, nous voici déjà en plein centre ville, à l'assaut de la capitale du duché.

Voici le palais ducal qu'on a bien peiné à trouver...bien évidemment avec sa relève de la garde

De partout en Luxembourg, les monuments aux morts sont de plus en plus beau. Celui de Luxembourg est magnifique. Ils sont tous écrits en français. A rappeler que des luxembourgeois se sont enrôlés dans la guerre de façon anonyme lors de la première guerre mondiale. Quant à la seconde guerre mondiale, la population a voté contre l'annexion du duché au Reich, les allemands "se sont alors vengés" sur la population (saccage, vol de propriété, déportation, famine, enrôlement de force.)

Mais notre énorme coup de cœur de la journée et nous ne sommes pas les seuls, la corniche de Luxembourg, surnommée la plus belle corniche du monde.

En réalité la ville de Luxembourg est construit depuis l'air romaine sur un rocher, un promontoire, qui a ensuite été protégé par l'histoire (Vauban puis les casemates). C'est de la qu'on se promène sur la corniche.

Les quartiers inférieurs autrefois prisons de femmes, lépreux sont devenus des quartiers chics après l'influence des artistes qui venaient y peindre. N'hésitez pas à vous y perdre.

Se rendre dans le quartier de Grund : Par l'ascenseur du Grund situé dans le quartier de la justice ou du chemin de la corniche, prendre à droite la rue Sosthene Weis.

La pointe du saint-esprit où se loge tous les quartiers de la justice (là, on a fait les fainéants on est remonté de la ville basse en ascenseur....).

Voila ce soir, la ville basse et haute de Luxembourg n'a plus de secret pour nous. Nos mollets par contre s'expriment beaucoup en couinant ce soir.

Voila, on aurait pas cru tomber sous le charme de cette ville, mais ce fût un grand coup de cœur qui conclut tous les autres coups de cœur de ce road trip.

Notre plus grand regret, ne pas avoir visité les casemates (malheureusement fermées pour inondations, pendant notre séjour).

Hotel Parc Belle-Vue

Hôtel très bien situé à quelques minutes du centre-ville et de toutes les attractions et sites touristiques. il s'agit d'un complexe hôtelier où vous ne manquerez de rien : parking, restaurant, etc. mais l'accueil y est un peu froid et automatique et les options font que la liste budgétaire s'agrandit trop !


4

Voila il nous faut reprendre la route. On part à l'assaut de la ville européenne sans un petit-déjeuner (oui car faut pas se le cacher, la vie luxembourgeoise est quand même bien "luxembourgeoise". Aujourd'hui, le petit dej était à 17€ par personne, là c'était quand même trop pour nous).

On récupère donc notre voiture, qui a dormi dans le parking souterrain, en traversant les parcs de style londonien qui sont partout en ville.

A quelques kilomètres du centre ville se tient le quartier européen, le Kirchberg. Il s'agit lui aussi d'un plateau sur une corniche qui fait face à celle de la ville haute. Autrefois, un vaste plateau rural, il n'en est plus rien depuis que Luxembourg est devenu en 1952 le siège de la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier. Le quartier a été métamorphosé.

Et toutes ces métamorphoses, ne sont visiblement qu'un début ou qu'une continuité.

En route, la banque européenne, la cour de justice européenne, le secrétariat du parlement, etc etc... pas toujours aisé de savoir les bâtiments qui sont devant nous, d'autant plus protégés par des policiers aux cris puissants.

Voilà nos derniers pas luxembourgeois, le non célèbre duché de Luxembourg. Nous avons été charmés par leur accueil certainement parce qu'ils ont ça dans leur nature, 168 nationalités différentes vivent à Luxembourg, territoire grand comme un département français.

Voila nous disons au revoir à Luxembourg, ville facilement accessible pour tous, très rapidement la campagne reprend ces droits et en 45 minutes nous serons en France.

5

Voici l'heure du bilan. Alors oui le Luxembourg bien méconnu est un vrai régal de nature, d'histoire et de paysage.

Nous avons eu la chance d'avoir un temps magnifique mais à notre avis ce ne fût pas toujours le cas. Routes effondrées, cryptes inondées fut notre quotidien.

J'ai pu reexprimer mon envie de road trip et celui là était excellent (un petit conseil, ne partez pas au Luxembourg sans une bonne carte routière, ça sera votre meilleure alliée pour les petites découvertes et les nombreux trésors peu annoncés). J’espère qu'on aura su vous faire partager notre voyage, nos petits plaisirs quotidiens... On espère grâce à ces quelques lignes vous avoir fait comprendre comment nous avons été charmés par ce pays totalement méconnu que l'on ne voit nulle part dans les guides.

Coups de cœur :

- Le premier qui vient à notre esprit, les vignobles sans aucunes doutes, mais rapidement complété par

- la corniche de Luxembourg effectivement la plus belle du monde

- Vianden

- le paysage vallonné, et l'esprit cosmopolite du Pays

Quelques info budgétaires (car le Luxembourg ne faiblit pas à sa réputation, hormis sur les transports en commun, autoroute gratuite, essence moins onéreuse qu'en France, hormis cela faites vos calculs, même les parkings sont chers !)

- Hôtels = 305 €

- Restaurants / Collations = 225 € (pour 2)

- Visite (je comprends ici les parkings car nous n'avons pratiquement rien fait de payant) = 66 €

Contactez-nous on se fera un plaisir de vous aiguiller pour tout besoin.