Nous voilà partis dans les cyclades à la découverte des îles de Mykonos et Santorin.
Juin 2017
3 jours
Partager ce carnet de voyage
1

En Grèce, après notre séjour à Athènes nous avons mis le cap sur l’île de Mykonos où nous sommes restés seulement une journée avant de partir pour l'île de Santorin.

À la fois inspirante, reposante et ressourçante, sur l'île de Mykonos, la pierre disparaît sous la chaux qui efface les angles vifs, arrondit les marches et forme des ruelles auxquelles les voitures n'ont pas accès. Elle se caractérise aussi par ses paysages secs, ses fameux moulins, ses pélicans et ses petites églises. À Mykonos il y a également une vrai culture de la nuit, on mange tard et on reste danser jusqu’au petit matin ; l’ambiance y est toujours festive !

Nous arrivons au « New port de Mykonos » en bateau aux alentours de 13h30 et décidons de rejoindre notre hôtel avant de repartir visiter sans nos bagages.

Pour cette unique nuit sur l’île nous séjournons a Apostolis windmill apartements : le meilleur guesthouse de l’île ! (même si c'est le seul que nous ayons testé). Les hôtes très accueillants vous proposent même de venir vous chercher au port et de vous y reconduire le jour du départ. La vue est sublimissime et les chambres superbes pour un prix imbattable.

Le centre ville, Chora, est illuminée par le soleil dont les rayons se reflètent sur les maisons blanches à l’architecture traditionnelle, gracieusement soulignées par les fleurs qui grimpent le long de leurs murs. Les étroites ruelles invitent à la promenade ; les églises et les chapelles typiques semblent sorties d’un conte de fées et leur charme unique attire les passants. Les petits bateaux égayent les eaux du port par leurs couleurs vives tandis que le soleil réchauffe le cœur des visiteurs.

Le quartier de la petite Venise se trouve en contre-bas des emblématiques moulins à vent du XVIe siècle. On y trouve un tas de bars plus mignon les uns que les autres où la mer vient nous lécher les pieds. Mais surtout, c’est le lieu ou il faut venir admirer le magnifique spectacle qu’offre le coucher de soleil sur la mer et sur les moulins.


Notre visite s'achève par un bon repas au restaurant Paraportiani, situé juste en face de la mythique « Taverna Nikos» où nous goûtons les poulpes grillés. Délicieux !

Nous n'avons pas eu le temps de profiter plus de la ville mais si vous y restez quelques jours visitez l’Eglise de Panagia Paraportiani en forme de rocher (c'est la plus importante des 400 églises et chapelles de l'île) ainsi que le monastère de Panagia Tourliani, il parait que ce sont des incontournables. Pensez aussi à profiter de la plage et de l'ambiance de la ville le soir, fête garantie !

2

Née de l'union de la mer et du feu, Santorin a été façonnée par un séisme qui lui a donné son aspect actuel en forme de croissant il y a un peu plus de 3500 ans. Couronnée de villages immaculés, Santorin est l'une des îles les plus connues de l'archipel des Cyclades.

Lors de votre arrivée sur l'île de nombreuses compagnies proposent des navettes pour vous déposer directement devant votre hôtel depuis le port (transfert = 5 euros / pers). Pour nous, direction le Blue Sea Hotel dans la ville de Kamari. Nous profitons sans plus tarder de la piscine et partons découvrir cette petite ville connue pour sa belle plage de sable noir dans la soirée.

Entre les restaurants et les bars, les boutiques souvenirs et le marché le soir où nous sommes arrivés il était très agréable de se promener de nuit le long de la promenade du bord de mer de Kamari. En journée la plage est sublime et vous pouvez profiter d'un transat gratuitement si vous consommez dans un bar de la promenade. Si je reviens à Santorin c'est ici que je séjournerai sans hésiter !

Kamari black beach 

Le premier soir nous dînons au restaurant Taverna captain's corner avant de partir balader sur la longue promenade le long de la black beach.

Nous mangeons les deux derniers soirs au restaurant Tavern by the sea. Les serveurs avec qui nous sympathisons nous font goûter une liqueur locale, le masticato, liqueur qui ressemble un peu au génépi.

l'Albatross beach bar, un endroit super sympa avec de la musique en live et des cocktails à 5 euros les mardi, jeudi et samedi, nous décidons d''aller y boire un verre tout en profitant de l'ambiance festive.

Afin de pouvoir parcourir l'île comme nous le souhaitions nous avons loué une voiture pour 2 jours et avons décidés de consacrer une journée au nord de l'île et une journée au sud.

• • •

Fira (ouThira)c'est la capitale de Santorin. C’est également un endroit prisé des touristes mais la vue depuis les hauteurs est superbe !

Fira 
• • •

Oia (à prononcer « Ia ») est la ville située la plus au nord de l’île de Santorin. Les maisons aux couleurs pastel et les chapelles aux coupoles bleues dégringolent la pente jusqu’à tomber dans la mer. C’est certainement l’endroit le plus photogénique de l’île, d'ailleurs pour les photos "carte postale" c'est ici qu'il faut venir puisque le village regorge de points de vue remarquables. En tant que passionnée de photographie j'ai donc été ravie !

Oia 

Après une longue ballade sous un soleil de plomb nous avons décidés de faire une pause au restaurant King Neptune qui offre une vue superbe sur la caldeira et des plats a des prix très abordables pour la ville et surtout pour le cadre.

Restaurant King Neptune 
3

Dans le petit village médiéval d’Emporio nous nous sommes volontairement perdus dans les ruelles étroites où nous étions seuls ! Les touristes semblaient avoir déserté l’endroit… dommage pour eux et tant mieux pour nous ! Nous avons ainsi pu faire quelques photos bien tranquillement dans ce village typique.

Le site d'Akrotiri est un emplacement de fouilles archéologiques au sud de l'île grecque de Santorin. En 1967, un archéologue découvre une ville appartenant à la civilisation des Cyclades. En plein épanouissement, la ville a été enfouie par une éruption volcanique similaire à celle qui a enfouit les villes d'Herculanum et de Pompéi. C'est ainsi qu'elle a été conservée pendant plus de 3500 ans. L'excellent état de conservation des bâtiments et de leurs magnifiques fresques permet d'avoir un aperçu de l'histoire sociale, économique et culturelle de l'âge du bronze dans la mer Égée

Site archéologique d'Akrotiri 

Au sud de l’île, la plage volcanique de Red beach que j'attendais de voir avec impatience m'a un peu laissée sur ma fin. Le contraste eau bleue, sable noir, et roche rouge est superbe mais je m'attendais à plus. Pour y accéder il faut emprunter un petit chemin escarpé. Pensez donc a être bien chaussés. Toutefois si vous ne souhaitez pas vous baigner vous pouvez comme nous admirez la beauté du paysage depuis le départ de ce chemin.


Red beach 
Eglises typiques 
Faros 
Perissa