Kyoto, Tokyo, Osaka : 2 semaines dans le coeur du Japon, entre agitation nocturne et le silence des temples avec 2 amis.
Mai 2016
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

4 jours à Tokyo, trop court, trop grand, trop vivant, trop différent. Alors on profite des lieux les plus connus : Shibuya, Skinjuku, Akihabara pour les souvenirs. Pour découvrir la culture et les Japonais, ne pas se limiter aux lieux touristiques, il faut entrer dans les immeubles, prendre des ascenseurs, monter les étages, pousser des portes...

Le Bar Oath à Aoyama, beaucoup de Gajin, mais l'ambiance sera assurée !...Ce qui n'est pas toujours le cas, de nombreux bars/boites sont souvent vides, même à Tokyo !

Shibuya
Shibuya
Shinjuku
Shinjuku
Akihabara
Akihabara
Shinjuku
Shinjuku
Shibuya, Shinjuku, Akihabara. 
2

Impensable de ne pas visiter le plus beau château du Japon : le château d'Himeji, tout en bois, à une heure de train de Osaka, prendre la journée car les jardins situés aux pieds de la fortification sont splendides. Par contre la visite du château d'Osaka est décevante, ce fort en béton a peu de charmes.

Nous avons surtout passé nos soirées à Dōtonbori, le quartier animé d'Osaka. Avant de se reposer en admirant les requins baleines dans le splendide aquarium en bord de mer.

Si vous avez le temps, passez un soir diner au Kitarozushi 喜多郎寿司, bonne ambiance et super sushis.

L'aquarium d'Osaka
Dōtonbori
Le château d'Himeji
L'aquarium d'Osaka, le Dōtonbori et Himeji .
3

Alors que Tokyo et Osaka marquent l'esprit avec leur vie nocturne et leur modernité, Kyoto et Nara offrent un rythme différent. Voyage dans le Japon traditionnel et la nature, visité en partie sous la pluie, un vrai bonheur finalement car Nara, le palais d'argent et son jardin étaient vides. Une visite digne d'un shogoun tant les temples respiraient la plénitude. Pour profiter d'un autre sanctuaire au calme : il est tout à fait possible de faire le tour de Fushimi Inari taisha (les portes rouges) en 2h30, cela n'a rien d'une expédition en montagne !


Pour les aikidokas, je vous recommande un ou plusieurs cours au Dojo de Yoko Okamoto. Prévenez de votre arrivée par mail, en indiquant votre grade ainsi que votre dojo, on vous recommandera les cours les plus adaptés à votre niveau.

Diner en semaine au restaurant 京ちゃばな 七条新町店 Chabana près de la gare centrale de Kyoto et essayer de prendre une place devant le cuisinier 😉

Fushimi Inari taisha à Kyoto
A gauche les portes de Fushimi Inari taisha, à droite - un jardin intérieur à Nara
Kiyomizu à Kyoto
Le palais d'argent à Kyoto
Le temple Kiyomizu et le palais d'argent 
4
Takayama

Un village dans les montagnes pour découvrir un mode vie qui n'existe plus. Le voyage en train, qui serpente parmi des montagnes recouvertes de forêts verdoyantes est superbe. Prendre une place dans le wagon de tête, juste derrière les conducteurs pour un peu plus de spectacle, pour comprendre ce que signifie la ponctualité nippone.

Un regret : avoir manqué de temps pour ne pas profiter des Onsen, accessibles en allant plus loin dans les montagnes.

5

Pour avoir été choqué par le comportement de nos compatriotes, quelques précisions, en général et de surcroit par que vous êtes un étranger : un Japonais ne dit pratiquement jamais non si vous lui demandez un service, restez donc raisonnables, de plus on ne vous dira jamais vraiment "je ne sais pas" pour ne pas perdre la face, si vous bloquez le passage, personne n'osera vous le dire. Ce n'est pas de la faiblesse comme on pourrait le percevoir avec notre culture latine, c'est le respect des règles, respectez-les, je ne décrirais pas le nombre de comportement épouvantables et irrespectueux des Français au Japon. :P

Le Japon, la communauté avant l'individu.