Carnet de voyage

La Thaïlande 🇹🇭

12 étapes
6 commentaires
6 abonnés
Dernière étape postée il y a 863 jours
Janvier 2020
30 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 24 janvier 2020

L'histoire commence au décollage d'un avion pour Istanbul, entouré de quatre bébés très bruyants(voir imitant le cri du t-rex ce qui est assez troublant, surtout que j'en ai un devant un derrière un à gauche et un à droite, complot) . Ce qui serait un paradis pour tout bon détraqué qui se respecte ne l'est pas pour moi, mais je garde le sourire. Et pour cause dans environ 12h je serai au pays du sourire, la Thaïlande!

Bon j'avoue, à la base je rêvais du Japon mais l'hiver n'étant pas du tout ma saison préférée (mon avis est d'ailleurs que nous devrions tous hiberner pendant cette saison), je me suis rapatrié sur une destination plus ensoleillée.

J'ai hâte de découvrir cette culture, cuisine et leur croyance sans oublier de martyriser ma pauvre peau de chti (merci la génétique 😁) il faut dire qu'il fait 28 degrés à Bangkok, bien loin de notre grisaille glaciale (j'exagère mais vous m'avez compris). Après 3heures de vol et mon premier vrai plateau repas d'avion correct (ok c'était que le second de ma vie) j'arrive dans le gigantesque aéroport d'Istanbul où je dois marcher plus d'un quart d'heure dans la salle d'embarquement pour trouver ma porte. S'en suit 9h heures de vol supplémentaires avant d'arriver à destination:Bangkok. Dès l'aéroport je comprend que je vais bien rigoler quand la douanière me dit de remplir un formulaire que je lui réponds que je n'ai pas de stylo, elle me répond par un no no no 😅. Je rejoins ensuite Anna, ma pote Tchèque rencontré à lima avec qui je partage un taxi jusqu'à l'hôtel, ce qui donna lieu à la première tentative d'arnaque vu qu'il nous proposait 2000baths soit 60e pour faire 4kms! Surtout pour payer 3e au final🤣. Après cela, Du repos que demain les choses sérieuses commencent !

2
2
Publié le 25 janvier 2020

Réveillé dès 5h, chose logique quand on s'écroule de fatigue avant 21h, jattends que Anna se réveille avant de sortir explorer la capitale Thai. Pour commencer direction le wat pho, à côté du palais royal, avec son fameux bouddha couché. Petit cours, wat signifie temple et koh signifie île ("ah ouais comme koh lanta", fermes la Jérôme, "mais je suis dans ta tête.. ") fin du cours c'est tout ce que je vous apprendrai 😁.

Heureusement qu'on y est allé assez tôt car j'imagine même pas le monde qu'il doit y avoir en pleine journée, sans compter la chaleur(mais j'étais venu pour ça). Surtout qu'en ce 25janvier c'est le nouvel an chinois, c'est d'ailleurs l'année du rat de métal si je me suis bien renseigné, bonne fête donc à tous les ratus. Du coup après avoir admirer pleins de bouddhas dont un gigantesque allongé, on se dirige vers Chinatown, le plus gros du monde paraît-il, pour voir ce qui s'y passe. Vu que c'est le matin, ils sont en plein préparatifs: des scènes se montent, des stands sont installés par certaines enseignes et les marchés vendent les habits traditionnels chinois. Certains stands de nourriture me rappelle malheureusement certains sud américains et leur huile de friture rance..

Après ça on décide de retourner à l'hôtel car Anna a besoin du WiFi pour charger ses cartes et j'en profite pour recharger mon Phone vu que j'ai servi de guide. Sur le retour je pris mon premier repas typique Thai... Un kebab 😁😅 (délicieux d'ailleurs malgré sa taille [thai/taille vous l'avez ? Pardon.. ). Après une pause où je fais découvrir le pastis à Anna(30e les 2l à l'aéroport j'allais pas rater ça) , on file dans le quartier de Khao San road vers où l'hôtel se trouve, on test tout les deux le vrai plat thai traditionnel:le pad Thai. Et c'est bien bon dis donc ! Après une autre ballade on se dit qu'on est fatigué et avec les 21km parcourus, il y a de quoi alors on rentre tranquillement se reposer.


Note:seconde "double" tentative d'arnaque devant le temple wat pho, une personne vous dit que c'est fermé et vous invite à faire une autre activité (ici les marchés flottants) et bien sûr sur le chemin il va vous arrêter dans des boutiques pour plus ou moins vous forcer à acheter des choses. Évidemment je m'étais renseigné et nous ne sommes pas tombés dedans, surtout que le second nous dit que le quartier chinois est fermé... Le quartier carrément ? 😂😂

3
3
Publié le 26 janvier 2020

Après un petit tour matinal dans une des merveilles de notre siècle le 7/11(épicerie ouverte à peu près tout le temps et qui propose un peu de tout) afin de petit déjeuner , direction le wat Arun, un temple blanc orné de statuts et mosaïques , sûrement de style khmer mais en vrai j'en sais rien 😅. Puis direction le mbk center, grand centre commercial remplie paraît-il de contrefaçons, mais sans grand intérêt.. Le seul est d'y avoir manger dans un des stands en bas et découvrir les fameuses épices thai 😂 on verra demain comment se passe le transit 🤣. Après ça une grosse pause au Lumphini Park, avec la rencontre de tortue, héron(gru ?) et de varans, espèces de petits varans de komodo. En repartant j'ai failli me faire écraser sur le passage piétons vu que le feu était rouge et le mien vert, mais heureusement je guette toujours car j'ai remarqué que certains nont pas l'air de connaître le principe de feu rouge.. Étrange 🤔 puis on rentre que ça fait 28 bornes ! J'en ai plein les bottes.

4
4
Publié le 27 janvier 2020

En ce lundi on quitte Bangkok pour Ayutthaya, ville rempli de temples et de ruines. Pour cela direction le train, moins d'un euro pour 2,vraiment pratique. Puis arrivé là-bas on se rend compte que l'hôtel est à plus de 2h de marches mais Anna tiens à marcher. Je bouderai le temps qu'il faudra pour lui dire qu'avec mon sac sur mon pauvre dos c'est compliqué mais que nenni, rien à faire, on marche... Au moins ça permet de tomber sur quelques temples et ruines ainsi que sur un troupeau de chèvres et même des cochons 😅 ainsi que quelques chiens pas très content de nous voir comme je le craignais. Arrivé épuisé à l'hôtel qui n'est pas en ville du tout, je fais un petit plouf dans la piscine avant qu'on aille faire le plein d'eau et nourriture et enfin manger !

Pour cela un petit tour au 7/11 histoire de découvrir encore des conneries (comme l'ice tea Sakura 😍) et de manger un autre padthai dans un des stands devants. Moment marrant car seule une demoiselle sur tout les stands comprenait l'anglais et servait donc d'interprète après que les autres nous regardaient parler avec des gros yeux et un grand sourire gêné. Puis soirée apero chill relax.

5
5
Publié le 28 janvier 2020

Une journée qui commence bien : coupure d'électricité et d'eau dès 8h du matin et vu l'anglais approximatif du personnel on ne sait pas si ça va durer 5h ou jusqu'à 5h cet après midi. En tout cas la douche ça ne sera pas pour ce matin alors direction les temples de l'ancienne capitale siam

En commençant à marcher on voit qu'ils font des travaux au niveaux des pilones électriques. La plupart nous salue de grand signes du haut de leur pilones alors qu'ils ne semblent guère sécurisés, des tiges métalliques sur le côté des chaussures qu'ils inserent dans les trous du poteau.. Guère rassurant.

Après ça une série de temple regroupé dans le même coin avec la fameuse tête de bouddha incrusté dans des racines. Nombres représentations de bouddhas sont dépourvus de leur tête , c'est la faute des japonais pendant leur intrusion durant la seconde guerre mondiale. Mais le site en son entier reste impressionnant. Après ça on file à côté se restaurer de rouleaux de printemps ainsi que de poulet-œuf-riz et d'un jus d'orange pour ma part. Puis on remonte tranquillement vers l'hôtel, les hommes sur les poteaux toujours dans le coin nous resaluant 😅avant de passer au kombini et de se baigner 😁


6
6
Publié le 30 janvier 2020

C'est le moment de quitter Anna pour continuer ce beau voyage direction kanchanaburi (🎶en kanchanaburi tu dead ça 🎶les plus instruits auront la réf). Pour cela, direction la station de minibus car il n'y a pas de train entre les deux directement. Un gentil couple nous dépose devant la station, nous évitant une bonne heure de marche, où nous nous diront au revoir avec ma compagne de route. Puis un type me dit qu'il n'y a pas de bus direct pour kanchanaburi qu'il faut que je fasse une étape. Je refuse dans un premier temps puis voyant un couple de français monter, je leur emboîte le pas. Un transfert donc pour monter dans un super bus rempli de ventilateur rotatifs accrochés au plafond avant de trouver tranquillement mon hôtel et profiter pour me reposer près de la piscine.

Le lendemain c'est parti, après avoir réserver mon samedi dans un sanctuaire d'éléphants, direction le bout de la rue où se trouve le fameux pont de la rivière Kwai, rendu célèbre par le film, construits par des thaïlandais exploités par les japonais(toujours durant la seconde guerre mondiale). Après une visite de temples pour changer et un tour en ville(16km quand même) , je me prélasse dans la piscine histoire d'en profiter.

7
7
Publié le 1er février 2020

Un vendredi tranquille, petite marche,encore des temples,encore la piscine puis la découverte du massage avec des huiles pour moins de 10euros les 45min, c'était bien sympathique 😁


Le lendemain je me dépêche de me préparer et ranger mes affaires pour ne pas rater le bus pour le sanctuaire d'éléphants. Et je fais bien car le rendez vous était à 8h00 à la gare routière ,j'arrive pile à l'heure, je monte et m'aperçois que je suis le premier et pourtant le bus decolle immédiatement après. Peut être suis-je le seul prévu 😅 arrivé là-bas on m'explique le programme tandis qu'une famille d'holandais se joint à moi ainsi qu'un couple d'anglais et un néo Zélandais. Pour commencer on prépare des boulettes composés de riz, bananes et je ne sais quoi et on découpe des pastèques à la machette(quel plaisir !) afin de nourrir ces animaux anciennement exploités.

Car ici on ne monte pas dessus, on ne joue pas avec, ils ont déjà assez souffert comme ça, juste on les dorlote 😊. Quelle étrange sensation que de sentir la trompe d'un éléphant vous tater la main afin d'en prendre ce qu'elle contient. Puis on les suit en ballade dans la jungle, j'ai d'ailleurs l'impression parfois d'être dans jurassic park("ils se déplacent en troupeau "). On les voit faire un tour dans l'eau, se couvrir de terre afin de se protéger du soleil et évidemment manger ce qu'ils peuvent. Puis c'est à notre tour de manger tandis que les gens du camp jouent à un espèce de tennis volley ballon, avant qu'on nous emmène voir les éléphants s'enduire de boue et se baigner un peu avec peu.

Avant ça j'ai vu l'un d'eux chargé dans le vent en hurlant, c'était très impressionnant mais les guides ne l'étaient pas du tout 😅Lors de la baignade j'ai pu caresser un elephant, chose folle quand j'y pense. Puis retour sur kanchanaburi tranquillement.

8
8
Publié le 2 février 2020

De bon matin, japprend la victoire du Nîmes olympique, ce qui me met en grande joie ! Puis direction la gare routière pour me rendre à Hua Hin, ville balnéaire. A la gare je tombe sur une scène assez spéciale que je n'avais vu qu'en reportage : l'hymne national. D'un coup une musique se lance et tout le monde se lève et arrête de bouger(un espèce de flashmob 🤣) le temps de l'hymne puis la vie reprend son cours.

4h plus tard me voici à Hua Hin, cité balnéaire. Rien de bien extraordinaire mais ça me permet de réserver mon bateau pour le lendemain en direction de koh phangan(rappelez vous koh :île) qui est ma destination finale afin de profitez de ces plages et ce temps paradisiaque. Chose que je ne pensais pas possible depuis ici, merci l'auberge de jeunesse. Du coup une fois installé et le bateau réservé, direction la mer à 1km. L'eau y est chaude et la plage n'est pas sale comparé au nombreux touristes présents. Après un bon repas pas cher je rentre tranquille à l'auberge en flânant et j'y finirai la vodka qui m'encombre depuis quelques jours.

9
9
Publié le 4 février 2020

Après 8h de trajet mixés entre le bus et le bateau, j'arrive sur la superbe île de koh phangan. Je préviens de suite comme je vais rester 10jours ici minimum, je risque de ne pas publier tout les jours pour éviter d'être redondant. En tout cas je m'installe pour 4nuits à thong sala, le village d'où transit les ferrys pour les autres îles et le continent. On va pas se mentir c'est touristique à souhait mais on comprend pourquoi :palmiers, sable blanc, reserves naturelles avec cascades.. Je pose mes valises dans un petit hôtel en front de mer, pas très tranquille avec les jeunes anglophones venus festoyer. Sur les conseils d'un pote, je file dès mon arrivé admirer le couché du soleil au Amsterdam bar avant de rentrer en passant par le marché nocturne afin du déguster de succulents mets frits 😁(brochettes de poulets et samosas). Le lendemain,grosse balade le long de la plage, baignade et marché nocturne, farniente.

10
10
Publié le 7 février 2020

Le lendemain, matinée tranquille car la nuit fût dure entre la chaleur, le ventilateur qui même faible niveau 1 envoie vla la rafale😅 et surtout le matelas qui je pense n'est fait que de lattes en bois mises verticalement, m'obligeant à me caler entre deux pour espérer ne rien sentir.. Étrange. Après un bon repas au marché pour moins de 4e, je me dirige vers les waterfalls au cœur de l'île , les cascades les plus proches. Énorme déception vu qu'après une heure de marche et 3e d'entrée, force est de constater qu'il n'y a pas d'eau ! 😂 Ravis de gravir en sueur une colline dont le chemin est escarpé et assez compliqué en montée sous la chaleur pour ne voir que des cailloux et un filet d'eau , je rebrousse chemin avant le "sommet" complètement dépité. Rentré à l'hôtel je me posé dans le hamac avec un verre de pastis quand un coréen prénommé "cartoon" me demande en français si mon ricard est bon. Il est animateur sur Strasbourg et Lyon et en vacances également, on sympathisera autour d'un verre. Puis ça sera au tour de Jean Charles et quentin, deux parisiens venus pour 6mois en Asie.@

11
11
Publié le 10 février 2020

Le vendredi, je pars en direction de haad rin à l'est de l'île, où je tombe sur une très jolie plage fréquentée essentiellement par des européens. L'auberge est à 300m en dortoirs remplis de jeunes venus festoyer. Du coup je profite de la plage avant de rentrer à l'auberge où je rencontre Karen, nimoise de 27ans vivant en Australie avec qui je partagerai du temps. Le lendemain, découverte de plage à l'arrière d'un scooter et le surlendemain, full moon party, une énorme soirée sur la plage qui se passera bien pour mon foie et moi. Après cette grosse soirée pleine de couleurs, journée repos, de toute façon il pleut pour la première fois depuis mon arrivée, des bonnes grosses averses qui font du bien. Le soir, découverte de la boxe thai avec une serie de combat dans la petite arèna juste à côté.



12
12
Publié le 22 février 2020

Après cette étape, je retourne de l'autre côté de l'île à thong sala afin de profiter pour ne plus rien faire à part me goinfrer au marché nocturne remplis de mets délicieux de tous horizons: padthai, nouilles fries, riz omelette, samosas, brochettes en tous genre, nems, kebabs et même des beignets aux chocolat ! Le tout vraiment pas cher ! Après avoir dis au revoir à la piscine de l'hôtel et à cartoon que j'aurai revu, je perds mon dimanche entre le bateau et surtout le bus pour retourner sur Bangkok. S'en suit une semaine à papillonner dans le quartier de sukumvit, un quartier pas du tout touristique, ce qui est sympa pour voir le quotidien de ces habitants mais à la fois un peu problématique pour manger quand on ne lit pas le thaïlandais 😅 le mercredi je revois karene qui s'envole pour l'Australie, et moi j'attendrai samedi pour attendre et prendre mon avion de retour.


Pour résumer ce petit mois ici, je dirai que c'est un très beau pays, rempli d'histoire et de religion. Pour ce qui est des gens je reste mitigé car le pays du sourire inclut des sourires pas sincères du tout, notamment lors de tentatives d'arnaques qui pourraient mettre vos nerfs à l'épreuve comme les miens.. Avec un sentiment amer que ceux travaillant dans le tourisme ne nous voient uniquement comme des porte monnaies sur pattes même si j'ai rencontré évidemment des personnes adorables. Et un gros point noir sur mes compères touristes, la plupart se prenant pour des êtres supérieurs ne respectant pas vraiment les locaux, ce qui peut expliquer leur desamour envers nous. Au final, c'est très beau, il fait chaud, on mange très bien (et vraiment pas cher au marché) et j'ai trouvé des personnes parlant moins bien anglais que moi, ce qui est rare 😂.