× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
D'origine Croate, j'ai souvent voyagé dans ce pays et je m'aperçois en confinement que je n'ai même pas fait de carnet sur mon magnifique pays de coeur.
Mai 2019
5 jours
Partager ce carnet de voyage

D'origine croate, j'ai souvent eu l'occasion de me rendre dans le pays de ma maman. De Zagreb à Split en passant par Zadar ou encore Pag, Trogir etc...( je reviendrai sur ces villes dans un autre carnet), Rovinj que j'ai découvert il y a quelques années déjà et où je me rend une fois par an pour un we ou une semaine, reste de loin ma préférée.

A seulement 1h30 d'avion de Francfort AhN et à 70 euros l'aller/retour jusque Pula, pourquoi s'en priver!

Rovinj se situe à environ 30 min de l'aéroport de Pula et sa beauté n'a rien de comparable à Pula pourtant plus connue. Cette petite ville presque un village est construite sur 2 collines. Je me perds encore dans ses nombreuses ruelles pavées (évitez les sandales et les talons au risque de finir sur les fesses).

A voir:

La cathédrale Sainte-Euphémie du VIIIème siècle remaniée en 1736 dans le style baroque. Elle se trouve au sommet de la ville. Édifiée sur les ruines d'une église romane, elle est pourvue d'un campanile de 63 mètres, construit selon le même modèle que le campanile de la place Saint-Marc à Venise. Ce campanile, (le plus haut d'Istrie), a demandé 26 ans de chantier. À son sommet culmine une statue-girouette de Sainte-Euphémie tenant une palme et une roue, symbole de son martyre. À l'intérieur de l'église, un autel en marbre, une statue de Saint-Georges au dragon, des tableaux de Giovanni Contarini. Les reliques de sainte Euphémie reposent dans un sarcophage en marbre. L'édifice illustre l'âge d'or de la ville.

La vieille ville de Rovigno. On peut y trouver des bâtiments allant de l'époque médiévale au baroque. Trois des sept portes de la ville sont encore sur pieds. Ses façades colorées, le linge qui pend dans les rues donne un cachet exceptionnel à la ville.

L'Arche de Balbi, de style baroque, fut construite en 1680.

La ville possède également plusieurs chapelles anciennes, dont celle de La Punta transformée en restaurant ainsi qu'un baptistère roman du XIIIème siècle. Il existe également un monastère franciscain possédant une riche bibliothèque et l'Hôtel de ville Baroque.

Aux alentours:

Motovun est un petit village médiéval de 900 habitants. Il est situé sur une colline à 270 mètres au-dessus du niveau de la mer avec des maisons éparpillées sur la colline. Sur les murs intérieurs sont plusieurs cottes d'armes de différentes familles dirigeantes de Motona et deux pierres tombales romaines (datant du Ier siècle). Durant les Xe et XIe siècles, la commune appartenait à l'évêque de Poreč-Parenzo. En 1278, elle est prise par Venise et entourée de murs solides qui sont toujours intacts aujourd'hui. Ils sont utilisés comme une promenade avec une vue unique sur les quatre coins de l'Istrie. Les trois parties de la ville sont reliées par un système de fortifications internes et externes avec des tours et des portes de la ville contenant des éléments de l'art roman, gothique et Renaissance, construit entre le XIVe et XVIIe siècles. C'est un exemple typique de l'architecture des colonies vénitiennes. L'accès se fait uniquement en bus. Vous pourrez stationner votre voiture sur les parkings en contre-bas.

Porec et sa basilique Euphrasius, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO située dans la vieille ville.

Pula, son amphithéâtre romain, son port. On peut aussi y voir le Temple d'Auguste, l’ancien capitole du forum (transformé en palais communal), un arc de triomphe, un mur d’enceinte en ruines et les restes (dont la façade) de deux théâtres antiques.

L'île de Krk

Venise...Si le coeur vous en dit, vous pouvez prendre le ferry pour vous rendre à Venise, mais attention le trajet est très long , de mémoire 3 heures aller et 3 heures retour...Je ne l'ai fait qu'une seule fois en plein été et avec la chaleur c'était horrible! Donc pas forcément un très bon souvenir si ce n'est les dauphins aperçu en chemin!

Se loger:

Pour vous loger 2 possibilités en fonction du type de vacances:

Pour des vacances plages, farniente de nombreux grands complexes à l'extérieur du centre historique feront votre bonheur. J'ai testé il y a quelques années le club Amarin, un village vacance avec piscine, idéal avec des enfants.

Pour les plus courts séjours d'une semaine ou d'un we, je vous conseille vivement de loger dans le coeur historique, afin de profiter au maximum de l'ambiance du "village". Personnellement, j'ai trouvé LA bonne adresse chez LukaApartments and Rooms Hey Rovinj , l'appartement du dernier étage avec la vue mer est charmant et cosy et d'un super rapport qualité/prix! Le personnel est adorable. On s'y sent vraiment bien.

Les chambres d'hôtes ce n'est pas ça qui manque en Croatie, il y en a pour tous les goûts et tous les tarifs.

Boire et manger:

Notre bar favori est le Limbo. Situé sur des escaliers avec une petite place en contrebas, nous aimons venir y prendre l'apéro, tout en observant la vie de cette petite place occupée par des locaux.

Dans la journée, en général au coucher du soleil, nous adorons le Mediterraneo Bar. Il est situé directement sur les rochers au bord de l'eau.

Pour dîner nous avons nos petites habitudes depuis quelques années au Pian del Forno juste à côté de notre appartement. Le restaurant est sur une petite place sans passage. Là aussi on peut observer la vie locale en toute tranquillité en dégustant une margherita jumbo ou des cevape!

Une autre incontournable pizzeria est chez Sergio! Pas de terrasse mais les pizzas sont les meilleures de la ville!

Le mot de la fin:

Si je peux vous donner un seul conseil, c'est de visiter Rovinj et sa région au printemps ou en septembre! Vous éviterez ainsi la foule et les grosses chaleurs, la queue pour accéder aux parkings si vous logez en dehors du centre.

Attention également, le centre historique est interdit aux voitures, il vous faudra donc grimper les ruelles pavées avec les valises...donc voyagez léger!