8 étapes
1 commentaire
2
15 jours magiques sur les routes du Sri Lanka bercés par le sourire des Sri Lankais, une faune et une flore extraordinaires et une rencontre spirituelle avec Bouddha...
Du 16 au 29 février 2020
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Après plus de 16 heures de voyage, de Bruxelles à Colombo en passant par Moscou, nous arrivons enfin au Sri Lanka. Negombo ( "le pays des serpents") se situe sur la côte ouest de l'île à une trentaine de kilomètres de l'aéroport. Après avoir récupéré notre chambre au Regal Réseau Hotel (un peu de confort avant de commencer notre road trip...), nous profitons de la magnifique plage. L'océan indien est une première pour nous et nous sommes surpris par la température de l'eau qui est aussi chaude que l'air!

La journée se poursuit par un petit repas dans un street food à proximité où nous passons un moment formidable à jouer avec la petite fille qui vit là avec sa maman.

Nous poursuivons sur la plage pour regarder le coucher de soleil. Nous sommes dimanche, et surprise, les Sri lankais s'y réunissent en famille pour profiter de ce moment. Musiques, rigolades, baignades font le bonheur des petits comme des grands!

1 ère expérience en Tuk Tuk!

Le lendemain notre chauffeur et maintenant ami Silva, vient nous chercher à 9 heures et nous emmène découvrir le très photogénique Marché aux Poissons. On y trouve des tonnes de poissons vendus frais où séchés. Les pêcheurs s'agitent pour la pesée. Les ventes à la criée s'enchaînent. ( NB: Le marché est fermé le dimanche.)

2

Nous prenons la route pour Dambulla. En chemin, Silva nous emmène déjeuner dans une cantine à touristes. Ce que nous détestons par dessus tout. Nous lui expliquons alors que nous préférons manger avec les locaux en lui payant ses repas (ce qui reviendra toujours moins cher!) qu'avec des occidentaux que nous voyons toute l'année! Nous sommes ici pour découvrir la culture Sri Lankaise! Le temple d'Or de Dambulla est un haut lieu de pèlerinage depuis vingt-deux siècles, ce monastère rupestre, qui contient cinq sanctuaires, est l'ensemble le plus grand et le mieux conservé de temples-cavernes du Sri Lanka. Il est particulièrement remarquable par ses peintures murales bouddhiques couvrant une superficie de 2 100 m2 et par ses 157 statues. Il est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Nous arrivons par l'arrière et gravissons "quelques" marches pour accéder aux grottes. La vue est magnifique.

Quand nous pénétrons dans les grottes, une atmosphère mystique se dégage, nous passons de la lumière et la chaleur à la pénombre et la fraîcheur. La grandeur et la beauté des statues et des fresques sont surprenantes et magiques. Je ne suis pas croyante, mais je dois bien avouer que lorsque nous rencontrons Bouddha, nous ne pouvons rester de marbre.

Nous redescendons vers le grand Bouddha en or en compagnie d'une famille sri lankaise. Le garçonnet de l'âge de Bettie tombe en admiration devant elle. Nous prenons quelques photos pour immortaliser ce moment très drôle. Nous croisons également quelques singes. Les sri lankais en ont très peur, nous comprendrons plus tard pourquoi...

Le Temple avec ses dorures et toutes ses couleurs peut paraître kitch mais il n'en demeure pas moins impressionnant!

Avant de rejoindre notre hébergement nous faisons une halte aux Marché aux légumes.

Nous passerons les 3 prochaines nuits au Sigiri Free View Tree House à proximité du Rocher du Lion. C'est une guest-house familiale. Les cabanes perchées sont en pleine nature et la famille est formidable! Les repas sont plus que copieux et Prasadi a été aux petits soins durant tout le séjour. La situation est idéale pour visiter le triangle impériale.

Le lendemain nous nous levons à 6h00 pour grimper sur Le rocher du Lion, un site archéologique majeur. Le site est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Nous entrons sur le site par d'immenses jardins. En chemin nous croisons une tortue. Nous trouvons une grotte envahie de chauves souris! Puis nous sortons des sentiers pour faire la visite dans le sens inverse et ainsi éviter la foule. Malheureusement, il m'est impossible de grimper par l'escalier métallique qui longe la paroi à cause de mon vertige. Nous nous arrêterons au premier palier. Sur le chemin du retour, nous rencontrons un charmeur de serpent qui nous fait une petite démonstration avec son cobra.


Silva nous amène ensuite pour le Sigirya Tour qui permet de découvrir les rythmes décontractés de la vie de petit village dans le hameau de Hiriwadunna. Normalement le trajet jusqu'au lac se fait en char à boeufs mais je refuse cette option et exige un tuk tuk. Je suis contre ces pratiques d'autant plus avec la chaleur qu'il fait. Deux pauvres boeufs pour tirer des chars remplis de touristes, très peu pour moi...Nous prenons une barque pour rejoindre l’autre côté du lac.

Nous contemplons la faune comme les papillons et les oiseaux. Arrivés de l'autre côté et à peine descendus de notre barque, nous croisons le chemin d'un énorme varan qui fuit dans l'eau. Je ne sais pas qui de nous a eu le plus peur mais Bettie s'est retrouvée dans les bras de Silva et moi j'ai failli avoir une attaque!

Nous arrivons dans une maison de village typique où deux dames nous expliquent comment fabriquer la farine et préparer le succulent repas que nous dégusterons avec les mains.


Nous finissons cette journée par un énorme massage au Athreya Ayurvedic Hotel And Spa.

Le lendemain direction Polonnâruvâ une ville du district de Polonnaruwa dans la Province du Centre-Nord du Sri Lanka. Le site de Polonnâruvâ s'étend sur environ 122 hectares et présente de nombreux monuments encore bien conservés. De manière générale, le style architectural y est marqué par l'influence hindoue. la majorité des monuments sont à vocation religieuse mais il reste également des vestiges de monuments temporels comme la chambre du conseil royal. Le site même est divisé en plusieurs sous-sites. Elle est l'un des sites du « triangle culturel » et l'une des anciennes capitales du Sri Lanka, dans le Royaume de Polonnaruwa. (source Wikipedia). Nous avons un guide qui parle français...enfin presque! Il fait extrêmement chaud et le temps est limité, nous optons donc pour un tour du site en voiture. Vous pouvez également louer des vélos si vous avez plus de temps. Je pense qu'une journée complète aurait été nécessaire pour apprécier le site à sa juste valeur. Vous remarquerez que j'adore prendre les singes en photos! Mais pour la petite anecdote, un singe a bien faillit me voler mon téléphone...Il avait sans doute des congénères à contacter!

Le Gal Vihariya fait la célébrité de Polonnâruvâ. Il s'agit de trois grands Bouddhas sculptés dans une paroi rocheuse. Le premier se présente assis en méditation, le deuxième debout les bras repliés sur la poitrine, posture synonyme de son illumination, et enfin le troisième couché. Le grand Bouddha gisant, parvenu au nirvana, passe pour être à la fois la plus parfaite et la plus mystérieuse des statues du passé de Sri Lanka. Elle a été mise au jour il y a cent ans dans le site archéologique. Long de 15 mètres, le Bouddha est sculpté à même le roc. Une légende raconte qu'un anglais lui a tiré dessus à trois reprises (les traces de balles sont encore visibles). En s'enfuyant le bougre se serait fait écraser par un éléphant. Nous nous installons un moment sur le rocher en face pour admirer ce monument mystique.

L'après midi nous faisons un safari à Hurulu Eco Park avec Lankan Wild Life Safari. Les éléphants sont dans ce parc à cette époque. Des dizaines de 4X4 se suivent. Nous voyons tout de même des chacals, un aigle, un varan et beaucoup d'éléphants. Notre chauffeur est plutôt bien calé et nous donne beaucoup d'infos. Dès qu'il peut éviter les autres 4x4, il bifurque pour aller dans des endroits plus tranquilles.

3

Sur la route de Kandy nous nous arrêtons dans une plantation d' épices. Le guide francophone nous fait faire le tour de la petite propriété et nous présente les différentes plantes et leurs bienfaits, cannelle, vanille, jasmin, poivre, ananas et j'en passe. Nous finissons par un petit massage du crâne et du visage avant de finir dans le shop...vous ne ferez pas d'affaires dans ce genre de shop, mais vous pouvez toujours repartir avec un petit quelque chose histoire de remercier pour la visite.

A Kandy, Silva nous emmène déjeuner dans LE Snack à la mode fréquenté uniquement par les locaux (et quelques touristes car il est indiqué dans les guides). Il s'agit d'un snack indien le Balaji Dosai, un vrai délice et super copieux! Ne mangez rien avant d'y aller!

Puis nous nous rendons Temple de la Dent qui se trouve à 300 mètres. C'est un temple bouddhiste situé dans le complexe palatial du Royaume de Kandy et qui abrite une relique de dent de Bouddha. Cette relique a longtemps joué un rôle politique important, car la posséder, c'était détenir le pouvoir sur le pays. Kandy, dernière capitale royale du pays, est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, en partie grâce au temple. Les moines des deux chapitres de Malwatte et Asgiriya pratiquent chaque jour des cérémonies dans la chambre intérieure du temple. Ces rituels se déroulent à l'aube, à midi et au crépuscule. Le mercredi, la relique est symboliquement lavée avec une préparation d'eau parfumée et de fleurs odorantes appelée « Nanumura Mangallaya ». Cette eau sacrée est censée posséder des vertus guérissantes et est ensuite distribuée parmi les assistants (merci WIKI). Malheureusement nous n' avons pas la chance d'assister à une cérémonie. Nous visitons également le musée de Raja cet éléphant sacré aujourd'hui empaillé qui a porté la dent durant 40 ans.

Silva nous emmène ensuite au "Musée de la pierre" qui s'avère plutôt être une grosse bijouterie pour touristes. Pas grand intérêt selon moi.

Nous terminons la journée par un spectacle de danses traditionnelles au Kandy Lake Club.

Nous passons la nuit au chez Alex Home Stay, une chambre d'hôtes excellente dans un quartier résidentiel de Kandy. Les repas sont très bons et très copieux. Nous avons même eu le droit à des petits cadeaux.

4

Nous prenons la route pour Nuwara Eliya, où nous devons prendre le train en début d'après midi, pour rejoindre Ella. Les paysages sont somptueux. Mais au fur et à mesure que nous avançons la météo se dégrade et les températures baissent.


En chemin nous visitons une usine de thé, la Damro Tea qui est une des plus importantes plantations avec 5000 hectares. Malheureusement, vue la pluie nous ne visiterons pas les plantations. Ce sont essentiellement des femmes tamoules qui cueillent les feuilles à la main. Nous en apercevons quelques unes depuis la route. Nous découvrons le processus de fabrication du thé puis nous faisons une dégustation gratuite.


Nous rejoignons le centre ville pour déjeuner et découvrir cette ville de 26 000 habitants. Son petit marché couvert, son jardin, sa poste aux allures britanniques. Nous déjeunons "Au New Royal" un "fast food" local. Première expérience des toilettes turcs au Sri Lanka...

Après être passés au Car Wash locale, nous arrivons à la gare. Silva nous a pris des places en 1ère classe. Le wagon est rempli de touristes à notre grand désespoir et nous ne pouvons pas changer de wagon. Les paysages sont chouettes mais pour nous qui avons fait l'Ecosse avec le train de Harry Potter, je dois bien avouer que c'est moins impressionnant. Nous rencontrons, une jeune fille indienne dans le train que nous retrouverons le soir à notre guesthouse. Une très belle rencontre pour Bettie qui était en admiration devant elle. Le trajet dure 3 heures.


Nous séjournons au Pepper Hills Cottages. La vue depuis notre cabane donne sur les montagnes. L'endroit est simple et somptueux. Nous avons de nombreux voisins... En effet la faune est impressionnante. Des dizaines de gekos logent dans le toit. La propriétaire est adorable et me prépare un anniversaire surprise avec Silva! Pour mes 40 ans je ne pouvais pas rêver mieux, entourée de personnes authentiques. Quelle attention! Merci à eux pour ce beau moment! Nous retrouvons également la jeune fille à la robe rouge du train.

L'ascension du Ella Rock démarre à la gare d'Ella. Veillez à vous équiper un minimum. De bonnes chaussures ainsi qu'une bouteille d'eau sont de rigueur! Il faut longer les rails sur 2 ou 3 km. Vous trouverez des vendeurs de cocos en chemin.

Après le pont en fer, prenez le chemin sur la gauche. Une dame vous l'indiquera. Si vous souhaitez un guide pour vous indiquer le chemin le plus simple, il s'incrustera de toute manière avec vous. Il va marcher devant vous un petit moment avant de vous faire croire que vous avez pris le mauvais chemin et ne vous lâchera plus jusqu'au sommet. C'est une technique bien rodée... au départ nous avons moyennement apprécié puis nous nous sommes résignés et finalement il fût de bons conseils; 2 heures plus tard, nous arrivons enfin au sommet!

1 er palier! 
Le sommet! 

Notre guide nous presse pour descendre car le vent se lève et un orage se prépare! Pendant le trajet, il nous raconte qu'un couple de français lui a laissé 20 euros de TIP, nous comprenons le message...arrivés en bas nous lui donnons en euros. Mais il nous demande des roupilles pour pouvoir manger...tout en mettant les 20 euros dans sa poche...alors un conseil payez directement en roupilles ça vous coûtera moins cher! Même si 20 euros ce n'est pas grand chose, c'est le principe que nous n'avons pas aimer! Nous attrapons un tuk tuk le long des rails pour rejoindre le centre ville! Il et presque 16h et nos estomacs crient famine!

Nous terminons la journée par les cascades d' Ella, hautes d'environ 800 mètres.

5

En chemin nous nous arrêtons dans un "atelier" de poterie tenu par une famille. Deux femmes nous accueillent suivi d'une dizaine d'enfants. Ils vivent dans une grande précarité. Bettie se fait dévaliser les Tic Tac et nous les derniers roupilles que nous avions en poche.

Puis nous nous rendons à Buduruwagala, (qui signifie à peu près « Image de pierre du Bouddha »), un ancien temple bouddhiste. Pour accéder au temple, nous devons prendre un Tuk Tuk car l'accès se fait par une piste. ( Une route est en construction) . Nous achetons des fleurs pour les offrir à Bouddha. L'image centrale de Bouddha est la plus haute du Sri Lanka et mesure 15 mètres. Les 7 images sont en parties sculptées dans la roche et en partie réalisées en stuc.

Arrivés à Udawalawe, nous rejoignons le chauffeur pour le safari. Eléphants, alligators, oiseaux, et même chacals sont au rendez-vous. Trois heures a observer la faune. De jeunes éléphants chargent le 4X4 juste devant nous.

Nous dormons au River Glamping by Gaga bees. Un eco lodge de luxe réservé par notre chauffeur. Le camp est situé dans la "jungle" en pleine nature.

6

Direction l'océan, pour trois jours de farniente! Nous avons choisi Tangalle, pour son côté sauvage et préservé. J'avais lu sur différents blogs qu'il y a moins de touristes qu' à Mirissa... et nous arrivons sur une plage quasi déserte. Nous logeons au Sanjana Beach Guest House . Notre cabane est simple et rudimentaire mais nous avons trouvé le paradis sur terre. Nous avons quelques colocataires, serpent (personnellement je ne l'ai pas rencontré et tant mieux), grenouilles, tarentules et fourmis ( les toutes petite fourmis qui dévorent l'araignée sont très urticantes) . Les vagues sont assez fortes, surtout l'après midi mais il suffit de rester derrière la barrière de rocher pour se baigner sereinement dans cet océan à 30°! Le soir la plage grouille de petits crabes, on dirait des araignées qui filent à toute vitesse entre nos pieds...

Le levé du soleil est magnifique, j'en profite chaque matin avec les chiens.

JOUR 1 
JOUR 2 Mes copains toujours au rendez-vous! 

Nous profitons d'une ballade matinale pour aller au petit port de pêcheurs de Tangalle qui se trouve à une centaine de mètres. Un véritable festival de couleurs s'offre à nous.

Si vous passez par Tangalle, ne loupez surtout pas le temple bouddhiste de Mulkirigala! Le temple se situe à une trentaine de minutes en Tuk Tuk de Tangalle, et est digne des décors d'Indiana Jones! Peu connu des touristes vous en profiterez seul au monde! Il est de loin le temple que j'ai préféré. Mais attention aux singes! Ils attaquent! Nous nous sommes fait voler les fleurs que nous avons acheté pour Bouddha! Une chose est sûre, il ne l'emporteront pas au paradis! Le temple se compose de trois étages à chaque étage se trouvent des grottes avec des fresques et des statues. Il est construit sur un gros rocher. Vous devez gravir "quelques" marches pour atteindre le sommet et le tout petit temple.

7

Galle est connue pour sa cité fortifiée construite au XVIe siècle par les colons portugais. Des remparts hollandais encerclent les rues piétonnes dont l'architecture témoigne de la présence des Portugais, Hollandais et Britanniques. Galle est une ville très touristique. Personnellement je n'ai pas aimé, nous avons eu l'impression d'être en occident et d'être dans une ville réservée aux touristes ( du moins dans la vieille ville...) Les magasins y sont beaucoup plus chers. A notre arrivée au fort, sans que je n'ai eu le temps de réagir un bébé singe me saute dans les bras...il est attachée par une corde...et bien évidemment vous devez payer. Je ne cautionne absolument pas l'utilisation des animaux sauvages de la sorte...Porter un singe a toujours été un rêve mais pas comme ça...mais je dois bien avouer que pendant quelques secondes j'ai pris du plaisir tellement il était touchant...

Nous tombons par hasard sur le Sri Sudharmalaya Buddhist Temple, un petit temple situé en face du fort.

Nous passons la nuit au Cantaloupe Aqua, pas beaucoup de charme pour cet hôtel moderne et vieillissant, mais ça fait du bien de prendre une bonne douche chaude! Le bilan de cette journée: nous aurions dû profiter d'une journée de plus à Tangalle...au calme.

8

Pour notre dernière journée au Sri Lanka, Silva nous a organisé une journée bien chargée! Sur la route vers Hikkaduwa, Silva et Salva s'improvisent coupeurs de coco! Nous sommes surpris par ce cheval broutant dans un cimetière en bord de route. Il est d'une maigreur extrême...

Nous arrivons à Hikkaduwa dans l' hôtel restaurant de l'ami de Silva le Mamas Coral Beach Restaurant. Nous prenons un petit bateau pour aller voir les poissons et la barrière de corail. Le snorkeling sera pour une autre fois car nous n'avions pas prévu de baignade aujourd'hui. Des centaines de poissons s'agglutinent sous notre embarcation. Puis nous déjeunons avec Silva au restaurant, les crustacés sont succulents...d'après Salva car il est le seul à en manger! Nous passons un excellent moment tous ensemble!

Nous reprenons la route. Nous sommes interpellés par le nombre de maisons abandonnées. Les traces du tsunamis sont particulièrement visibles dans cette région. Il y a de nombreux cimetières sur les bords de route. Nous nous arrêtons au mémorial puis au musée du tsunami. Dans le musée de nombreuses photos retracent cette tragique journée du 26 décembre 2004 qui a fait 31000 morts au Sri Lanka. La mer s'est retirée environ 30 minutes avant la vague. Les animaux se sont réfugiés dans les terres tandis que les humains sont allés ramasser le poisson. La vague d'environ 30 mètres emporta tout le monde sur son passage, locaux, touristes, pêcheurs...Silva nous raconte qu'il était ici la veille et que le lendemain quand il est revenu, il n'y avait plus rien...Sous le mémorial sont enterrés des centaines de personnes qui n'ont pu être identifiées.

Silva nous emmène ensuite faire une petite ballade en bateau à travers la mangrove de la rivière Madu Ganga. Normalement on peut y voir des singes, des crocodiles, des varans, et différentes espèces d'oiseaux. Nous n'avons vu que 2 varans, des oiseaux et des pêcheurs...

Arrêt rapide sur La Cinnamon Island : l'île de la cannelle pour une présentation de la production de cannelle et temps qu'à faire une vente de produits. Ne tenez pas compte de la tenue de Bettie...à force qu'on la prenne pour un little boy elle a décidé de se déguiser...

Ensuite petit moment de détente à La Fish Farm, pour quelques roupilles vous pouvez profiter d'une “Fish therapy”. Laissez tremper vos pieds dans les piscines de poissons, ça chatouille un peu au début, ça mordille parfois!

Le temple de Koth Doowa Raja Maha Viharaya n'est accessible que par bateau. C'est un temple bouddhiste situé sur l' île de Kothduwa. Le temple aurait abrité la relique sacrée de la dent du Bouddha , vers 340 EC. L' arbre Bodhi a été planté d'un bourgeon du Jaya Sri Maha Bodhi par Deva Pathiraja , ministre du roi Parakramabahu IV. Nous avons adoré ce lieu mystérieux, perdu au milieu de nulle part, d'autant plus que nous étions les seuls visiteurs. Un pur moment de zénitude.

Nous terminons la journée par le Turtle Hatchery Hikkaduwa...Que dire...quelques tortues dans de tous petits bassins...on nous explique que cette tortue rare ne sera pas relâchée car elle est rare...on marche sur la tête...Je reste très sceptique sur cet endroit...certains commentaires disent que les bébés sont envoyés à la mer...Aucun aménagement pour les tortues adultes présentes...et l'aquarium n'est pas plus entretenus...

Nous prenons l'autoroute de Negombo le coeur serré (le pire moment de tout le voyage, malgré la prudence de Silva!). Silva nous dépose au Norfolk Airport Hôtel à 10 minutes de l'aéroport.

Pour finir une petite vidéo pour retracer tous ces bons moments!

Un grand merci à Silva de s'être aussi bien occupé de nous et d'avoir rendu notre voyage aussi agréable. Si vous cherchez une agence locale sérieuse, vous pouvez contacter Eranda de Sri Lanka Tour Guides.

Un grand merci à tous nos hôtes pour leur accueil et leur gentillesse!

Nous n'avons évidemment pas eu le temps de tout voir, mais le Sri Lanka fût un véritable coup de coeur. Notre voyage a eu lieu au tout début du Covid-19, l'absence des chinois était déjà compliquée pour les Sri Lankais qui vivent essentiellement du tourisme mais l'île était encore épargnée.

Ce blog a été rédigé pendant notre confinement. Aujourd'hui cela fait 8 jours que nous sommes enfermés chez nous avec l'espoir de repartir en voyage le plus vite possible!

Bonne lecture et bon courage à vous.

We Love Sri Lanka!