Carnet de voyage

Raou Trip en Europe 🌍

Dernière étape postée il y a 913 jours
Voyage improvisé d'un mois en Europe. On sait d'où on part mais on ne sait pas où on va !
Octobre 2019
5 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Nous commençons notre périple à Vienne en Autriche le 23 octobre. Après quelques mésaventures de type bolosserie dans les transports en communs (#aujourd'hui c'est accepté) nous sommes arrivés dans notre Airbnb. Nous logeons chez des habitants en banlieue, une première impression de ville très propre et surtout très calme (on chuchotait sans même s'en rendre compte).

Chambre de notre Airbnb

Le lendemain nous avons glané dans le centre historique de Vienne. Le 🌞 et la🌡️étaient au rendez-vous (plus beau temps qu'à Marseille ayaaaa). L'odeur des chevaux aussi ! Partout dans le centre de la ville, des calèches pour les touristes se baladent accompagnées d'une odeur qui ne plaît pas à tous (mais à moi ouiiiii). Nous avons mangé une spécialité Autrichienne assis dans un parc aux belles couleurs automnales, que demander de plus ? Il y avait de beaux moments partout, mais j'avoue qu'on a particulièrement aimé les entrées des musées #pauvreté.

Pour notre dernier jour a Vienne, nous avons visité le musée des trésors impériaux (le bling bling en veux-tu en voilà). On a ensuite mangé une autre spécialité l'escalope Viennoise qui était plus grosse que notre assiette !

2
2
Publié le 27 octobre 2019

Ce 1er trajet en stop du voyage marque un grand moment ! Mon tout 1er trajet en stop de toute ma vie 😯

Nous avons donc pris les transports en communs jusqu'à la limite de la ville puis marché pendant 45min avec nos grooooos sacs à dos. Après une petite pause déjeuner bien méritée, nous avons trouvé un spot idéal pour faire du stop.

A peine 14min après avoir commencé biiiiiim on s'est fait récupéré par une voiture !!!

1ère expérience validée ✔️

3

Après quelques heures de route nous voilà donc arrivés à Bratislava en Slovaquie. Nous nous sommes baladés dans quelques rues où nous sommes tombés sur un spectacle de danse traditionnelle ! Les danseurs étaient habillés en tenue typique (je vous laisse voir les photos) et étaient accompagnés d'un accordéon.

Puis à la fin du spectacle comme nos sacs étaient lourds et que nos estomacs criaient famine nous nous sommes posés dans une café chocolaterie 😍

On a ensuite pu aller nous installer dans notre chambre Airbnb chez une petite dame adorable qui parle français. Elle nous a conseillé pour notre visite de la ville.


Danses slovaques traditionnelles

Le lendemain, nous sommes partis visiter le château de Bratislava et la vieille ville. On a beaucoup aimé le calme (les villes de l'Europe de l'est sont elles plus calmes que les nôtres ? 🤔) et la convivialité de la ville. L'architecture était encore une fois très belle, mais on a sentis une petite ambiance communiste assez drôle. On a ensuite déjeuné au Slovak Pub, où on a dégusté un trio de spécialités du pays à base de boulettes de pommes de terre et de fromage de chèvre (un délice 😋). L'après midi nous avons visité le musée de la ville qui nous a permis d'avoir une très belle vue du soleil couchant.

En rentrant chez notre hôte, nous découvrons qu'elle nous a préparés des petits gâteaux à la compotée de pomme et à la cannelle qu'elle nous avait promis la vieille. Et pour couronner le tout, elle nous avait préparé à manger : poisson et petits légumes au curry miaaaam. N'est elle pas adorable ?!


4
4
Publié le 30 octobre 2019

Notre trajet de Bratislava vers Budapest a été mouvementé #galère..

Voici le résumé de nos 2 jours de trajet !

1er jour

Nous allons bien déterminés vers le spot de stop que nous avions trouvé grâce a Google maps. Nous avons 30min de bus pour y arriver. Le temps n'était pas des plus clément, la pluie 🌧️, le vent 🌬️ et le froid ❄️ étaient au rdv. On se poste donc hyper confiants et puis 15min passe.. Okay tranquille.. Puis 30min.. Passe toujours.. Puis 1h.. La ça commence a être long et surtout ça commence à piquer avec 8°C dehors...1h30.. 2h.. Même si quelques automobilistes se sont arrêtés, aucun n'allaient dans la direction que l'on voulait.. Bon on change de spot !


Perdus dans la campagne Slovaque

On reprends donc le bus pour aller sur une autre route. Et là on trouve un beau spot. On reprends donc la mission le pouce toujours en l'air.. Et la même galère.. 4h d'attente dans le froid à essayer de se motiver, de chanter, de raconter des conneries .. Quelques automobilistes nous proposent de nous déposer dans un village à 5min à la frontière Hongroise mais avec le risque de rester bloqués sans retour possible..

Nous décidons donc de rentrer sur Bratislava et de prendre 2 lits dans une auberge de jeunesse après un passage au Mcdo pour se consoler de notre trajet raté. #confortfood 🍟


2ème jour

Après avoir étudié plus précisément le problème sur les sites de stop, nous retournons à la guerre ! Cette fois on tente le coup sur une station essence. Comment dire que aborder les gens pour leur demander de te prendre avec eux est vachement plus difficile que de juste lever un petit pouce 👍

Entre des personnes sympa mais qui n'allaient pas au bon endroit et des personnes aigries qui ne nous répondaient même pas, on commence à perdre espoir. Après 1h30 d'essai ça y est trop c'est trop ! C'est un abandon des backpackers français qui décident de prendre un bus et d'arrêter le carnage 🚌 Pour 7€ le trajet, on s'en sort bien !


Ce n'est pas pour autant qu'on abandonne le stop don't worry ! On espère que les Hongrois seront plus sympa 🤷

5

Yeaaaaah 🎉

Nous voilà arrivés à Budapest !!!

On arrive donc motivés comme jaja !.. mais c'était sans compter sur notre bouletterie légendaire. En voulant prendre des tickets pour le métro, on se rends compte que.. Et bien non ! La Hongrie même si elle se trouve en Europe n'utilise pas les euros 💶. Nous nous dirigeons donc vers un ATM et nous retirons nos premiers Forint, la monnaie hongroise.

Nous arrivons ensuite dans une auberge de jeunesse des plus accueillantes pour prendre 2 lits. Après quelques explications sur la ville et les activités à faire, on se rend au repas traditionnel hongrois organisé par l'hostel. Au menu : le Goulash. Un plat à base de pommes de terre, légumes, viande, et paprika. Une bonne découverte 😋

Le lendemain nous avons fait une petite grâce matinée bien méritée ! Pour continuer dans cette lancée on s'est laissé tenter par un brunch dans un endroit des plus bobos #Léakasdedi.

Puis nous nous sommes dirigés en direction du palais de Budavár pour débuter notre visite de la ville. Mais au fur et a mesure du trajet à pied, nous croisons des policiers, beaucoup, partout.. On arrive vers le palais et là impossible d'y accéder tout est fermé. On se renseigne donc pour comprendre pourquoi tout est bizarre et aussi sécurisé et fermé dans cette capitale. Et bien la raison est simple ! C'est notre bon vieux Poutine ou PoutPout pour les intimes (oui on l'appelait comme ça pour pas se faire repérer, on avait pas envie de se faire arrêter par la police 😂) qui venait faire une petite visite diplomatique. Ahhhh on aurait du s'en douter.

Du coup changement de programme, on re-traverse le Danube et un de ses jolis ponts et on va visiter une autre partie de la ville. On tombe sur de jolis bâtiments, ici aussi l'architecture est vraiment très belle. La capitale est bien plus grande que Bratislava mais on s'y sent bien. En plus un petit vent d'halloween reigne sur la ville 🎃. Seulement avec la pluie, le froid et le vent on se retrouve vite dans un petit café que l'hostel nous a recommandé. On y fait le meilleur café de Budapest ! Et c'est validé, le capuccino est très bon.☕

Le temps n'étant toujours pas avec nous et ne trouvant pas de musée intéressant, nous décidons de rentrer a l'hostel de reposer. Oui ça fait du bien quelques fois (enfin pour moi ça aura plutôt été une aprem de boulot d'asso 💻 ahah).


Deuxième jour a Budapest. Le soleil ☀️ revient, nous pouvons donc monter jusqu'à la citadelle en haut d'une petite colline. Nous marchons au milieu des arbres aux couleurs de l'automne (la meilleure saison 😍). Arrivés en haut, nous découvrons une superbe vue sur la ville.

Vue de la citadelle

Nous sommes ensuite allés nous balader dans un petit quartier où nous avons vu encore de beaux bâtiments dont le bastion des pêcheurs. Un des endroits ressemblait même a Montmartre et il paraît (d'après des Français qu'on a croisé) que c'est appelé le Montmartre de Budapest ! 🏰

On a ensuite pu goûter une autre spécialité hongroise : le Langos. Un beignet (sorte de pâte a churros) tartiné de crème puis de fromage, oignons rouges et bacon. Une tuerie 🤩

Pour la fin d'après midi, nous avons admiré le coucher de soleil sur le Danube (et pris quelques photos tels de vrais instagrameurs).

Point histoire : en marchant sur les rives nous avons vu "Les Chaussures au bord du Danube", un mémorial dédié aux personnes fusillés par le parti des Croix fléchées sur ces rives, qui devaient se déchausser avant leur exécution.

Halloween à Budapest 🎃


Pour finir, nous avons eu la chance de passer halloween hors de la France. Les gens dans les bars étaient pour beaucoup déguisés et il y avait même une rue toute décorée pour l'occasion, un peu dans le style Chemin de Traverse #HP (ceux qui connaissent sont les vrais) ! Sinon il y avait beaucoup de soirées organisées, mais nous n'avons pas vu d'enfants faire le fameux Trick or Treat, c'est probablement car on était dans une trop grosse ville. On a donc passé la soirée dans un bar scène ouverte et a se balader dans les rues c'était très sympa ! 👻


6
6
Publié le 5 novembre 2019

Nous voilà repartis bien déterminés à réussir le stop !! Hors de question de rester sur une défaite.

A peine quelques minutes après avoir posé nos sacs et commencé à mettre le pouce en l'air, nous avons été pris par une voiture.

Hallelujah c'était bien ces méchants Slovaques le problème 🙅


Faire du stop au soleil 🌞

Nous avons donc avancé avec 3 voitures différentes jusqu'à la frontière Hongroise, puis nous nous sommes retrouvés sur une route très peu fréquentée. On décide donc de marcher jusqu'à ce qui semblait être un péage. Arrivés là bas, malheur c'est une frontière bien véner avec des policiers 👮On se fait donc interpeller par une policière qui nous demande nos passeports. Et là elle nous dit qu'il est interdit de faire du stop ici, et elle nous dit d'aller à une autre douane sur une petite route qui se trouvait à plus d'une heure de marche..Le soleil était déjà bas dans le ciel (même si il n'était que 15h)..

On commence a réfléchir et là on voit un flixbus où il est écrit "Zagreb". Il était la pour faire les contrôles de passeport lui aussi. On tente le tout pour le tout et on demande au chauffeur de nous prendre ici ! On sentait bien que c'était notre meilleure chance, quitte a payer un peu. On négocie avec le chauffeur et victoire il nous prends avec nous monneyant la somme de 10€ par personne (qu'il s'est certainement mis dans la poche 🙄). Mais bon c'est toujours plus de 15€ d'économies par rapport au voyage total de Budapest à Zagreb donc on fonce et on monte dans le bus. C'était sans compter des nouveaux contrôles de passeport ou tout les passagers doivent descendre du bus et se faire contrôler un par un ! Bien véner ces Croates 😯

Et puis nous avons enfin pu partir pour Zagreb et après 2h de trajet nous sommes arrivés dans un Airbnb pas cher mais de qualitey supérieure 👌


Explications sur la frontière Hongro-Croate
7

Après avoir passé une nuit bien reposante, nous sommes allés visiter la petite capitale de Zagreb. Nous avons retiré quelques Kuna, la monnaie locale.

Au gré des rues nous avons croisé beaucoup de chanteurs de rues très talentueux, c'était vraiment agréable ! Nous sommes allés dans la partie haute de la vieille ville, et nous avons découvert l'emblème de Zagreb : l'église Saint Mark et son toit coloré qui représente les armoiries médiévales de la Croatie, de la Dalmatie et de la Slovénie, ainsi que l'emblème de Zagreb.

Après s'être baladés un peu plus dans la ville on est tombés sur un marché aux fleurs vraiment trop joli. On a décidé de tester notre première gastronomie Croate, le Burek : c'est une sortie de pâtisserie salée (bien grassouillette comme on aime) avec pleeein de fromage 😍 c'était très bon et ça nous a bien calé !

Le ventre bien remplis, nous avons repris notre visite et on a décidé de faire un musée. Mais pas n'importe lequel 🧐 On avait vu depuis le matin des panneaux avec le nom sans trop comprendre mais en passant devant on a été obligé de le faire c'était vraiment trop bizarre ! Le musée était le musée des relations finies, des coeurs brisés. Trop chelou comme musée et pourtant il y avait des masses de gens qui voulaient le faire. C'était assez amusant de lire les histoires, certaines étaient drôles, d'autres triste, il y en avait pour tous les goûts. On a ensuite continué de balader un peu, et on a trouvé l'entrée du Tunnel Grič. Un tunnel construit pendant la seconde guerre mondiale et qui a servi d'abris contre les bombes. Pour finir l'après midi, on a pris un capuccino dans une nouvelle antre du café.


Pour le deuxième jour, nous avons eu plus de chance, le 🌞 était (un peu plus) au rdv. On a donc visité la cathédrale et quelques petites boutiques.

On a eu très vite faim et on a décidé de se faire un vrai repas équilibré ! Une solle au beurre avec des petits cakes aux épinards et des légumes grillés 😋 Ça faisait du bien !

Puis l'après midi nous avons visité la partie basse de la ville. De beaux momunents nous on fait penser à l'architecture de Vienne ! On s'est aussi baladés dans le jardin Botanique, encore de belles couleurs de l'automne comme je les aimes 🍁

Pour finir la journée quelques marrons chauds achetés à un petit vendeur sur la place principale et retour au Airbnb.


On a bien aimé Zagreb mais ce n'était clairement pas notre capitale préférée pour le moment ! Je pense que le reste de la Croatie et particulièrement la côte est beaucoup plus intéressante.. Pour une prochaine fois peut être 😌

8
8
Publié le 5 novembre 2019

Cet article sera court car y a quasiment rien à dire sur ce trajet 🤷

Après avoir essayé (en vain) de faire du stop sous la pluie dans un station essence, nous avons pris un bus pour Ljubljana.. 🌧️

Conclusion : on a retenu la leçon ! Faire du stop sous la pluie est une mauvaise idée, ça nous porte la chkoumoune 🙄 Ça sera la dernière fois 😡

9

Nous sommes arrivés à Ljubljana de nuit et affamés. En deux clics on a trouvé un petit fast food Slovène pas cher et délicieux où on a mangé notre première spécialité : une soupe Slovèque à base de choux et une saucisse (honnêtement ça ressemblait un peu a une choucroute et c'était vraiment trop bon 😍). Puis nous avons atterri dans notre auberge de jeunesse, toute petite, toute mignonne, avec 2 dortoirs de 6 personnes ! Trop bonne ambiance on s'y sentait vraiment bien.

Le lendemain, nous avons gravit la colline et on est parti a l'assaut du château de Ljubljana 🏰 On a passé quelques heures à le visiter et à se perdre dans ses entrailles. Il y avait des expositions, des explications, de l'histoire.. Tout ça dans un château au style particulier, design et ancien à la fois.

Château de Ljubljana 🏰

L'après midi malheureusement avec la pluie nous n'avons pas pu beaucoup visiter. On est donc allés se poser dans une chocolaterie pour boire un chocolat chaud trop bon ☕ On en a profité pour exprimer nos âmes d'artistes en dessinant des dragooooooons, symbole de la ville ! Voici nos magnifiques oeuvres en photos🐉 Le soir nous avons cuisiné et discuté avec quelques personnes de l'auberge de jeunesse autour d'un verre de vin 🍷

Pour notre 2ème jour à Ljubljana, le temps a été plus clément. On a commencé par aller sur le célèbre pont des dragooooons 😍 Puis nous avons de nouveau gravit la colline du château pour avoir une belle vue sur la ville. On a (re)manger une soupe au choux avec une saucisse (oui on a vraiment été conquis). Nous nous sommes aussi baladés dans les rues pour faire quelques jolies photos.

On a aussi manqué se retrouver dans un guêtappant dans un quartier plein de jolis tags avec des gens très bizarre. #droguesetsoirées

Bref, pour finir Ljubljana a vraiment été une de nos destinations préférées (notamment grâce aux dragooooooons) 🐲💚

10
10

Nous sommes arrivés dans l'après midi à Munich après de longues heures de bus. On a posé les sacs dans l'auberge de jeunesse/hôtel (où on était même pas dans le même dortoir 😭) et on est allés profiter des décorations de Noël dans le centre ville.

Le lendemain matin on a décidé de visiter le château de Munich : le Château de Nymphembourg qui était autrefois la résidence d'été des princes-électeurs et des rois de Bavière. Il était vraiment grand (3h de visite avec l'audioguide même en passant vite dans quelques pièces) et magnifique ! De quoi faire rougir Versailles 🤭 Non je rigole, ils ont tout copié sur nous ces Allemands !!! La plupart des meubles et des décorations étaient inspirées ou faites par des artisans Français alalaaa on pèse trop dans le game 😘

Toutes ces dorures et ces chichis nous ont ouvert l'appétit, nous sommes donc allés manger un repas typiquement allemand : un Bretzel 🥨 à la crème de ciboulette et un apfelstrudel 😋 L'après-midi on s'est baladés dans la vieille ville, dans le marché, on a bu une bonne bière et on a fait (pour ma part pour la première fois) un voyage en réalité virtuelle 😯 On a donc pu visiter la Bavière à travers les époques ! C'était vraiment fou !!

Pour finir la journée nous sommes passé chez un boucher pour acheter et se cuisiner des fameuses saucisses blanches de Munich (dont le goût est un peu citronné 🍋) accompagné encore une fois d'un bretzel ! Et on a aussi trouvé la carte postale la plus drôle du monde 😂 #positionduBretzel

Camp de concentration de Dachau


Le lendemain, nous avons pris le bus en direction du camp de concentration de Dachau, le premier camp créé par les nazis.. C'était un moment très fort en émotions et à la fois très intéressant. Je pense que c'est important de se rappeler les horreurs qu'on pu faire certains pour ne pas les reproduire. Comme disait mon prof d'histoire du lycée, c'est un devoir de mémoire. Voici quelques photos d'un camp où des milliers de personnes (Juifs, prêtres, opposants politiques..) de toute l'Europe ont travaillé forcenés : sur la porte d'entrée du camp il est écrit en allemand "Le travail rend libre"... Malheureusement, beaucoup y ont trouvés la mort.. Comme le montrent les fours crématoires accolés au camp.