Carnet de voyage

Bonjour Vietnam

19 étapes
22 commentaires
22 abonnés
Dernière étape postée il y a 5 jours
Retour aux sources spirituel et sensoriel, en paix et en communion avec mes aspirations et la médecine traditionnelle. Suivez mon aventure humaine dans mon Vietnam natal.
Du 29 octobre 2022 au 30 janvier 2023
94 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 29 septembre 2022

Je suis née au Vietnam, arrivée en France en 1970... avant les vagues de boatpeople.

Maï, orphelinat de Can Tho 

J’avais alors 4 ans et demi… et l’illusion de venir retrouver ma "nouvelle" famille.

Les années passant j’ai oublié ma langue, l’orphelinat de Càn Tho, mon pays.

• • •

Bien des années plus tard, en 2011 je suis retournée pour la première fois dans le pays qui m’a vue naître, en quête de réponses auprès de l’orphelinat, peut-être avec l’espoir inconscient de retrouver un morceau de moi.

En 2019, un autre voyage, cette fois en mode touriste dans le nord du Vietnam avec mes 2 fils, ma belle fille Marie et mon mari.

• • •

A l’origine de ce 3ème voyage..., le besoin d’un retour aux sources mais d’une façon plus spirituelle et sensorielle, en paix et en communion avec mes aspirations et la médecine traditionnelle.

C’est pourquoi je vous invite à suivre cette aventure humaine dans mon carnet de voyage.

Je ferme temporairement mon cabinet de réflexologie multiple et Dien Chan à Serres-Castet pour retourner au Vietnam. Un séjour en immersion de 3 mois au monastère de Trung Linh auprès des soeurs religieuses catholiques. Voyage initiatique puisque je vais pouvoir soigner bénévolement des personnes qui en ont besoin et en même temps acquérir une maitrise approfondie de la médecine traditionnelle.

Ce sera donc une aventure humaine, et bien sûr l’opportunité de réapprendre le vietnamien, de rapprivoiser les couleurs, les saveurs, les senteurs du Vietnam.


Prêt(e)s à suivre mon aventure ? Départ prévu le 29 octobre.

2
2
Publié le 4 octobre 2022

Parfois une chanson transmet exactement ce que l'on ressent... et émeut

Bonjour Vietman interprétée par Pham Quynh Anh - écrit par Marc Lavoine
3
3
Publié le 10 octobre 2022

Le Vietnam est un pays allongé dont la forme rappelle le « s » majuscule (profondeur maximale, au nord, 600 km ; minimale, au centre, 50 km). Il est frontalier de la Chine, du Laos et du Cambodge, et dispose d’une façade maritime d’environ 3 200 km sur la mer de Chine méridionale. Contrefort oriental de la péninsule indochinoise, il présente un relief contrasté. Une longue plaine littorale relie le delta du Fleuve rouge (au nord) à celui du Mékong (au sud) ; vers l’intérieur chaines montagneuses et hauts-plateaux couvrent les deux tiers du territoire. On divise celui-ci en trois grandes régions : Bac Bô, le Tonkin, au nord (villes principales Hanoi, Haiphong) ; Trung Bô, l’Annam, au centre (villes principales Hue, Da Nang) ; Nam Bô, la Cochinchine, au sud (ville principale, Ho Chi Minh-Ville, ex-Saigon).

Carte du Vietnam - Source Larousse 


Climat

Le Vietnam se trouve dans une région de climat tropical et subtropical, avec des moussons, beaucoup de pluie et d’humidité, mais un bel ensoleillement. Certains endroits, proches du tropique du Cancer, et les régions d'altitude ont un climat tempéré. Les températures moyennes annuelles de sont de 22° à 27º, même si cette moyenne varie d'une région à l'autre : 23º à Hanoi, 26º à Ho Chi Minh-Ville et 25º à Hue.

Il y a deux saisons bien distinctes ; la saison sèche et froide (de novembre à avril) et la saison chaude et pluvieuse (de mai à octobre). Intersaisons très brèves, plus sensibles au nord. Les changements de température sont plus marqués dans les provinces du nord (jusqu’à 12° d’amplitude), tandis que dans les provinces du sud, on observe des variations de l’ordre de 3°.


Population et langue

Plus de 83 millions d'habitants sont recensés au Vietnam dont une grande majorité de Kinhs (Viêt). Le reste de la population est composé de 54 ethnies minoritaires : Cham, Khmers mais aussi Dao, Hoa (Chinois), Muong, Thaïs, etc. On constate aujourd'hui une recrudescence de la population au sein même des grandes villes telles que Ho Chi Minh, Hanoi, Danang ou encore Haiphong tandis que les régions agricoles se dépeuplent progressivement. La langue officielle du pays est le vietnamien, inspirée du khmer, du chinois et du thaï. On y parle toutefois d'autres langues, à savoir le chinois (cantonais et mandarin), le khmer (langue cambodgienne), le laotien ainsi que des langues occidentales, témoignages du passé colonial (le français, le russe et l'anglais).


Religion au Vietnam

Les Vietnamiens sont bouddhistes (70 %). Les autres religions pratiquées sont le confucianisme, le taoïsme, le caodaïsme, le catholicisme, l'islam (chez les Chams et les Malais) ou encore l'hindouisme. Le culte des ancêtres joue un rôle essentiel pour la plupart d'entre eux. Tous vivent selon le calendrier lunaire.


Monnaie

Le đồng ( symbole monétaire  ; code ISO : VND) est la monnaie officielle du Viêt Nam. Le đồng n’est pas convertible et donc il n’est pas possible de changer des dongs en dehors du Viêt Nam.

  • 1₫ vaut 10 hào
  • 1 hào vaut 10 xu

Il faut aujourd'hui 4.3E-5 Euro pour convertir 1 Dong. À l'inverse, pour 1 Euro, j'obtiendrai 23258.52 Dong.


Fuseau horaire : UTC +7

C’est à dire 5h d’avance sur la France.

4
4
Publié le 7 novembre 2022

La médecine traditionnelle dans le système de santé vietnamien

Médecine moderne et médecine traditionnelle apportent chacune leurs contributions aux structures de santé de l'État.

Quand on parle de médecine, au Viêtnam, il arrive que l'on spécifie « médecine du Sud » (celle du pays même, situé au sud du continent asiatique), « médecine du Nord » (celle de la Chine, au nord du Viêtnam) ou « médecine de l'Ouest » (celle de l'Occident).

Contrairement à notre médecine moderne qui agit après l’apparition des symptômes, celle du Vietnam se concentre sur la prévention des maladies, en adoptant une approche holistique, basée essentiellement sur les plantes. La médecine traditionnelle vietnamienne offre donc un autre regard sur la santé.

Inspirée de la médecine traditionnelle chinoise, la médecine traditionnelle au Vietnam remonte à plus de 2000 ans, à l’époque des rois Hùng. On l’appelle Thuốc Nam, qui se traduit par « herboristerie du Sud », par opposition à la médecine du Nord, venant de Chine.


Principes traditionnels

La médecine traditionnelle vietnamienne repose sur la prévention de l’apparition des maladies, en identifiant les causes profondes afin de rétablir un équilibre entre le corps, l’esprit et l’âme. Plus globalement, elle vise à accéder à une meilleure qualité de vie et de bien-être. Pour ce faire, on distingue trois fondements :

  • Le Chi, énergie vitale : celle qui régule notre température corporelle. La médecine traditionnelle vietnamienne s’attache donc à préserver la bonne circulation du Chi pour éviter toute stagnation ou déficit qui entraînerait des troubles ou des maladies.
  • L’harmonie du Yin et du Yang : selon la médecine orientale, l’équilibre entre deux états opposés (comme le froid et la chaleur) est important dans le corps humain. Le Yin est le principe féminin : la lune, l’obscurité, le froid, la réceptivité, etc. Le Yang quant à lui représente le principe masculin : le soleil, la luminosité, la chaleur, l’action, etc.
  • Les cinq éléments : selon les croyances, notre corps et aussi influencé par les cinq éléments : eau, bois, feu, terre et métal. Chaque organe est associé à un élément et l’harmonie de ces cinq éléments contribue au bon développement de notre corps.

La polyclinique des Soeurs du Rosaire : la médecine traditionnelle et l'occidentale cohabitent. 

La polyclinique du couvent accueille les pauvres et esseulés : soins dentaires, ophtalmologiques, acupuncture et réflexologie.
5
Vol Paris CDG - Hanoï 

C'est parti... Départ à 14h00 aujourd'hui pour Hanoi Int'l de Nội Bài

Et voici où je suis à l'instant où ces nouvelles sont publiées dans le carnet de voyage... nous survolons l'Inde

Paris CDG - Hanoi : 12h41 de vol pour environ 9564 km

A bientôt pour le début de l'aventure !

6
6
Publié le 4 novembre 2022
A Hanoï dans la famille de Soeur Hué
Arrivée à Hanoï, j'ai été accueillie dans la famille de Soeur Hué 

Avant de nous mettre en route vers le Monastère de Dong Man Coi, qui sera ma résidence les prochains mois, petite halte dans la famille de Soeur Hué.

7
7
Publié le 6 novembre 2022

Congrégation des filles de Notre Dame du Saint Rosaire de Bui Cho.

200 soeurs vivent dans ce couvent. Leurs missions sont les suivantes:

— L’éducation : Dans 10 écoles maternelles où soixante sœurs accueillent 800 enfants de 2 à 5 ans.

— Les soins : Kiné, dentiste, ophtalmo, opticiennes, acupunctrices. Une polyclinique employant 45 sœurs et disposant de 100 lits.

— L’aide sociale : Des services pour les pauvres- visites aux malades, suivi des lépreux, aide matérielle, psychologique et spirituelle, accompagnement des orphelins, etc…

— Pastorale paroissiale classique : Du catéchisme pour les jeunes, du catéchuménat pour les adultes, préparation aux sacrements, animations liturgiques régulières, etc…

8
8
Publié le 8 novembre 2022

Partir à l’autre bout du monde, c’est aussi un voyage gustatif. Il y a des goûts, des couleurs et des odeurs que l’on n’oublie pas.

Mes plateaux repas 

La cuisine du Nord Vietnam utilise principalement des légumes, fruits de mer, poissons (récoltés en eau saumâtre) et de la viande. La plupart des plats sont agrémentés avec de la pâte de crevettes diluée en sauce. Plus ancienne et réputée pour son raffinement, elle fait très largement appel aux soupes, plats mijotés et aux grillades.

Quelques mets typiques :

Pho – la soupe de nouilles de riz


Véritable plat national, il est une sorte d’emblème du pays à travers le monde !

Cette soupe est servie dans un grand bol comprenant les nouilles de riz pho, la viande (du bœuf ou du poulet), des herbes aromatiques (basilic, ciboulette, coriandre), des pousses de soja et du citron. Tout cela s’harmonise dans un bouillon à base d’os de bœuf. Ce bouillon créera une saveur riche, inoubliable et unique, typique de la cuisine vietnamienne.

Quelle est l’origine de cette soupe pho? Son nom viendrait du plat français « pot au feu » et la viande de boeuf aurait été amenée au Vietnam pendant la période coloniale. Son origine géographique exacte serait la province de Nam Dinh dans le Delta du Fleuve Rouge. Et justement j'y suis !!

Cha ca – poisson grillé sur lit d’aneth


Il s’agit d’un plat typique d’Hanoi ! Poisson (Lang ou hemibagrus) frit au curcuma sur lit d’aneth et de ciboulette que l’on déguste avec des galettes de riz grillées, des nouilles de riz (bún), de la pâte de crevette fermentée et des cacahuètes. Un régal!

Bun cha – pâtes de riz et porc grillé


Comme la soupe pho ou le cha ca, le bun cha est également l’un des plats emblématiques.

Le Bun Cha se prépare simplement avec des vermicelles de riz, de la viande de porc, de l’échalote, de l’ail et un bol de sauce de poisson avec du piment, de la papaye et de carotte. Le tout est servi avec des vermicelles et une variété de crudités fraiche avec une sauce aigre-douce. La riche saveur du plat vient surtout du porc grillé.

9
9
Publié le 9 novembre 2022

L’électro-acupuncture permet, au travers d’aiguilles d’acupuncture, de délivrer de faibles courants électriques percutanés. Cette méthode est une variante de l'acupuncture Issue de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), elle s’intéresse aux causes profondes des troubles et non aux symptômes.

Cette méthode naturelle consiste à rétablir l’énergie vitale (le fameux Qi) dans l’organisme. C’est grâce à des fines aiguilles, implantées délicatement sur différents points d’acupuncture du corps, que le traitement des blocages du flux énergétique (le Yin et le Yang) opère. Ces 366 points précis sont disposés le long des 12 lignes du corps, qui sont appelés « méridiens », chacun relié à un ou plusieurs organes.

La particularité de l’électro-acupuncture est que les aiguilles d’acupuncture sont reliées à du courant électrique pour en accroître l’action.

Le traitement est indolore car les aiguilles sont extrêmement fines et le courant léger. 

Faisant ainsi circuler l’énergie plus rapidement afin d’obtenir un effet analgésique plus rapide et plus profond. L’électro acupuncture est essentiellement utilisée dans les cas de douleurs intenses (par exemple, la sciatique) car elle permet un flux d’énergie plus intense entrainant une diminution rapide de la douleur.

10
10
Publié le 10 novembre 2022

Les sœurs cultivent leurs légumes, élèvent des poissons, des poules... conclusion : au couvent nous ne mangeons que des plats élaborés avec des ingrédients de leur culture !

Au champs ou en cuisine... toujours souriantes 
11
11

Les soeurs kinésithérapeutes traitent des patients de tous âges cancers du cerveau, paralysie faciale, AVC, problèmes respiratoire... paraplégie... accidents de motos et de voitures... et beaucoup d'accidents de vélo !

Toujours le sourire, même dans l'adversité 
12
12
Publié le 13 novembre 2022

Chaque dimanche est l'occasion de sortir du couvent et découvrir les alentours. Aujourd'hui... un peu comme dans une chasse au trésor des créations de mère nature... J'ai découvert comme sur un sentier botanique les fleurs locales. Je ne peux pas vous partager les senteurs mais vous saurez apprécier les couleurs !

Hoa don
Hoa Mười giờ
Hoa sống đời thái
hồng xiêm xoài
Quả khế ou pomme de goa
Quá na
Xuong rong Thai L'an
hoa=fleur 

La tradition culturelle du Vietnam est marquée profondément par les fleurs. Le Kiêu, roman en vers de Nguyên Du (XVIIIe siècle), contient 130 vers employant le mot hoa (fleur), sans compter d’autres où figurent des noms de fleurs sans l’article hoa.

La langue vietnamienne abonde en termes et expressions ayant des connotations florales: có hoa tay (littéralement "avoir la pulpe des doigts au dessin fleuri" = être adroit de ses mains), sô đào hoa (être né sous l’étoile de la fleur de pêcher, de l’amour = être le chouchou des femmes), hoa đá (fleur de pierre = corail), hoa đèn (fleur de la lampe = charbon de la mèche d’une lampe à huile), hoa tai (fleur de l’oreille = boucle d’oreille), mat hoa (visage fleuri = beau visage de femme), etc.

13

Les amantes de la Croix (en latin: Amatores Crucis lesu Christi) sont une congrégation religieuse féminine enseignante et hospitalière de droit diocésain. C'est la congrégation la plus nombreuse et la plus ancienne du Viêt Nam

L'Ordre est Amantes de la Croix  Kien Lao 

La basilique de l'Immaculée-Conception So Kiên (ou Ke So) se trouve dans le bourg de Kiên Khê, district de Thanh Liêm, province de Hà Nam, à environ 65 kilomètres au sud de Hanoï. C'était autrefois la cathédrale de l'archidiocèse de Hanoï et l'une des quatre basiliques du Vietnam.

La basilique de l'Immaculée-Conception 

Le Temple de Notre-Dame du Vietnam, ancien diocèse Thai Binh. District de Vu Thu de la Province de Thai Binh en construction.

échafaudage en bambou, montage en x
Temple de Notre-Dame du Vietnam 

Depuis toujours en Asie et notamment au Vietnam on bâtit, rénove, agrandit grâce à des échafaudages en bambous. Le montage peut paraître simple de l’extérieur mais en vérité c’est un véritable savoir faire, transmis de génération en génération par les ouvriers et qui perdure depuis des siècles. Différents types de montage existent avec le bambou dont certains sont très complexes mais c’est le montage en X qui est le plus utilisé.

Pourquoi le bambou ?

Le bambou est connu et apprécié pour sa solidité et sa robustesse. Il résiste à l'humidité et a une durée de vie de 10 ans environ. Léger, il est facile à transporter d'un chantier à l'autre. Aucune machine n'est nécessaire pour son assemblage. En outre, il est possible de le réutiliser sur un autre chantier, une fois un travail achevé. Souple, il plie sous les intempéries, mais se redresse après une tempête. Il réunit toutes les qualités nécessaires à un échafaudage et facilite le montage pour les ouvriers.

Contrairement à l'échafaudage classique en acier, utilisé en Europe notamment, le bambou peut-être modelé et coupé sur-mesure pour s'adapter à n'importe quelle infrastructure. Il peut-être configuré de manière à correspondre à différentes formes architecturales. De plus, le coût du bambou est faible au Vietnam, c'est une matière locale et renouvelable facilement.

Les bambous doivent avoir entre 3 et 5 ans et doivent avoir poussé en position verticale durant au moins les trois derniers mois avant utilisation. Leur taille moyenne est de six mètres de long. Pour attacher les pièces de bambous, il faut du fil de nylon. Une manière bien spécifique de les nouer fait également partie du procédé (une trentaine de nœuds sur 5 bandes).

Les noeuds qui servent à maintenir les bambous entre eux et à stabiliser l'échafaudage 

Scènes de vie

Le voyage retour au couvent est l'occasion d'observer les locaux et de capturer des couleurs, des portraits et scènes de vie.

La vie autour du B-bac qui permet de traverser le fleuve rouge 
14
14
Publié le 19 novembre 2022

En France, les femmes enceintes sont très bien suivies, mais au Vietnam, ce n'est pas toujours le cas, surtout en campagne où le matériel médical manque souvent, pour savoir si le fœtus est touché d'une maladie, comme la trisonomie, la toxoplasmose...

Huyên My & Khooi 

La diplégie spastique, aussi connue sous le nom de maladie (ou syndrome) de Little, est une forme de paralysie cérébrale infantile. Elle est définie par une paralysie de type spastique plus ou moins importante des deux membres inférieurs (hanches, jambe et bassins principalement). Ainsi que d’une atteinte des bras et du visage, plus discrète.

Cette maladie représente 35 % des paralysies cérébrales. Les enfants touchés sont donc reconnus comme infirmes moteurs cérébraux (IMC).

Le syndrome de Little survient dans la majorité des cas chez les nouveau-nés prématurés et/ou les nouveau-nés ayant subi une anoxie (difficulté respiratoire) ou une ischémie (insuffisance d’apport sanguin) lors de l’accouchement. La diplégie est d’origine congénitale ; c’est-à-dire qu’elle est présente dès la naissance. Aux symptômes moteurs peuvent aussi s'associer parfois des troubles de la communication et de la compréhension.

La lésion cérébrale est par définition stable, elle n'évoluera pas. En effet, il n'y aura pas de nouvelle partie du corps atteinte, mais il faut surveiller la spasticité qui se majore avec l'âge, les déficits musculaires qui peuvent s'aggraver et les rétractions péri-articulaires apparaitre aux membres inférieurs. C'est pour cette raison que le travail des soeurs kinésithérapeutes et acupunctrices, est si important afin de stimuler les muscles de ces enfants.

Progrès sur 2 semaines et demie de Huyên My & Khooi, deux enfants souffrant de displégie spastique qui ne pouvaient pas se tenir debout et synchroniser les mouvements des pieds, que vous avons accompagné avec les sœurs en kinésithérapie, acupuncture et réflexologie.

Une belle équipe. des résultats qui font chaud au coeur.

15
15
Publié le 23 novembre 2022

Un bonsaï est un arbre miniature planté dans un pot ou un rocher, avec un paysage vivant miniature appelé Hon Non Bô. Ce dernier imite les paysages vietnamiens traditionnels des îles, des montagnes et des forêts, ce qui nécessite des mains habiles, de la minutie et l’amour des arbres. Cet art est originaire du Japon.

Au Vietnam, il est courant d'en voir un peu partout. Ces arbres sont considérés comme des éléments magiques car les gens croient qu’ils sont porteurs de bonne fortune, de longue vie et renforcent les liens familiaux. Un bonsaï est une image miniature de vieux arbres..

Le bonsaï est non seulement un arbre d'ornement, mais aussi un art vivant miniature qui imite la vitalité de la nature.

16
16
Publié le 24 novembre 2022
La taille des aiguilles est variable : de 1 à 50 cm et de 1 à 20 cm 

Des aiguilles d'acupuncture adaptées à chaque forme de thérapie.

En électroacupuncture, un léger courant électrique est appliqué à une aiguille. Idéalement, le manche de l'aiguille d'acupuncture est conducteur et fournit un support suffisant aux pinces crocodile des appareils. De cette façon, le point d'acupuncture peut également être stimulé de manière variable. Les points d'acupuncture peuvent également être stimulés avec des appareils EMS et TENS (appareils de stimulation électrique des muscles ou de neurostimulation électrique transcutanée) qui fonctionnent également avec des courants électriques légers.

17
17
Publié le 25 novembre 2022

La médecine traditionnelle vietnamienne nous offre donc un autre regard sur la santé.

Le Vietnam possède une biodiversité très riche que le pays a utilisé à bon escient notamment pour sa médecine traditionnelle. La pharmacopée traditionnelle demeure très ancrée dans le quotidien des Vietnamiens. Les remèdes comprennent herbes, racines, fleurs ou fruits soigneusement conservés dans des tiroirs en bois.

il y aurait plus de 4000 plantes aux vertus médicinales. Contrairement à la médecine chinoise, la médecine traditionnelle vietnamienne n’utilise que des plantes locales, fraîches ou simplement séchées. Conservées dans des tiroirs en bois.

La pharmacopée du couvent 


Cat Can 

Nom scientifique : Pueraria thomsoni Benth., famille des légumineuses (Fabaceae).

Description médicinale :

Les herbes médicinales Cat Can sont des racines tubéreuses avec la couche externe de liège rasée, cylindrique, ou semi-cylindrique, de 12 - 15 cm de long, 4 - 8 cm de diamètre, parfois des tranches longitudinales ou biseautées, épaisses, avec des différences de tailles différentes. La surface externe est blanc jaunâtre, laissant parfois dans les fentes une petite couche de liège brun. Substance dure, lourde et poudreuse. La section transversale présente de nombreuses fibres formant des anneaux concentriques brun clair; la section longitudinale présente de nombreuses veines longitudinales formées par les fibres. Arôme léger, goût légèrement sucré et frais.

Parties utilisées :

L'arôme médicinal est la racine pelée séchée de la plante de manioc (Pueraria thomsoni Benth.), de la famille des légumineuses (Fabaceae).

Distribution :

la plante est cultivée dans de nombreux endroits pour l'alimentation et la médecine.

Récolte :

Les racines de kudzu sont récoltées en automne ou en hiver, déterrées pour les racines, lavées, pelées, séchées ou partiellement séchées, coupées en segments ou dans le sens de la longueur ou en tranches épaisses ou en morceaux et séchées ou séchées.

Composition chimique principale :

+ Amidon 12 - 15 % (racine fraîche) Flavonoïde

+ Puerarin, Puerarin - Xyloside, Daidzein, Daidzin, b-Sitostérol, Acide arachidique (Médecine Chinoise).

+ Daidzéine, Daidzine, Puérarine, 4'-Méthoxypuérarine, Daidzéine-4', 7-Diglucoside.

+ Daidzéine-7-(6-O-Malonyl)-Glucoside (Hirakura K et al., CA 1990, 112 : 42557y).+ Génistéine, Formononétine, Daidzéine-8-C-Apiosyl (1-6)-Glucoside), Génistéine-8-C-Apiosyl (1-6)-Glucoside), Puerarinxyloside, PG 2, 3'-Hydroxypuerarine PG-1, 3'-Méthyoxypuérarine, PG-3 (Kinjio J et al., Chem Pharm Bull, 1987, 35 (12): 4846).

Fonctions : Relaxer les muscles, libérer de la chaleur, pénétrer le diagnostic, donner naissance à la seule soif, promouvoir Pi yang pour décrire.

L'effet de Cat Can:

- Traitement de la fièvre, du froid chaud, de la soif, des nouvelles éruptions rougeoleuses, du refroidissement.

- Traitement de l'amidon pour l'alimentation et la médecine.

Utilisation, dosage : 8 - 12 g par jour, sous forme de décoction. Peut faire de la poudre de tapioca (amidon) mélangée à de l'eau potable.

Préparation : Enlever les impuretés, laver, ramollir, trancher et sécher.

18

Nous avons visité la plage de Xuong Dien, où se trouve l'église en ruine de Hải Lý. Il ne reste plus de l’église qu’un clocher et des murs bas, mais le monument demeure magnifique. Le soleil cuivré de l'aube crée des teintes uniques sur l'église ruinée qui s’harmonisent bien avec l'océan tout proche. Un marché aux poissons a ouvert ses portes à Xuong Dien, alimenté par les cargaisons des bateaux de pêche rentrant tôt le matin.

Plage de Xuong Dien 

L'église de Hải Lý dans la commune de Hải Lý, district de Hai Hau (Nam Dinh) avec sa beauté sauvage et son architecture unique est un lieu qui attire un grand nombre de touristes chaque fois qu'ils visitent les terres de la citadelle du Sud.

L'église Hải Lý, également connue sous le nom d'église du Cœur de Dieu, a été construite en 1877, autrefois dans le village de pêcheurs de Xuong Dien. Cette terre est le résultat des travaux de digue de mer que les gens de Hai Hau ont effectués depuis le début du 18ème siècle.

église de Hải Lý 

En 1917, l'église du Cœur de Dieu est construite pour la deuxième fois à grande échelle selon les plans de l'architecte français à l'emplacement actuel. L'église a été achevée en 1927 avec une superficie de 9 330m2, 47m de long, 15m de large. Clocher de 27 m de haut, arc de croix de 15 m de haut avec architecture de porte en arc, de nombreux motifs décoratifs de style européen sont très élaborés, sophistiqués et beaux. Mais avec le fort empiètement de la mer et les intempéries, l'église du Cœur de Dieu et quelques autres églises ont dû déménager à l'intérieur des terres et être construites pour la troisième fois.

En 2005, la tempête n°7 avec une terrible puissance destructrice a détruit toute la ligne de digue extérieure, "effacé" le village de pêcheurs le long de la plage de Xuong Dien - Van Ly et "avalé" les églises côtières.. Parmi elles, seule l'église du Cœur de Dieu conserve encore le clocher, les fondations et une partie du mur nord tel qu'il en reste aujourd'hui.

Ce qui reste montre que ce lieu existait autrefois une église à grande échelle et spacieuse.

Il y a plus de dix ans, la paroisse de Xuong Dien dans la commune de Hai Ly, district de Hai Hau, province de Nam Dinh, a souffert d'une érosion côtière intense qui a sérieusement endommagé son église Trai Tim (Cœur). Pour protéger la zone, la province de Nam Dinh a construit un réseau de digues solides, faisant de Xuong Dien une attraction touristique. Le district vient ainsi d'achever un plan pour faire de la plage de Hai Ly, de 20 ha, un témoignage du changement climatique et un site d’éco-tourisme.

En plus d’abriter la cathédrale la plus originale du Vietnam, Phat Diem, le district de Kim Son dans la province de Ninh Binh est encore connu pour être une terre de vannerie. Ses produits en souchet sont appréciés pour leur solidité, leur beauté et leur finesse.

tissage à la main de natte  

Une natte est un ouvrage de vannerie, tissu de paille, de jonc ou de bambou servant à couvrir les planchers ou à revêtir les murs des pièces d'habitations. C'est un article traditionnel dans beaucoup de pays orientaux et qui remplace fauteuils, chaises et lits.

19
19
Publié le 1er décembre 2022

Le couvent abrite une école maternelle qui compte 120 enfants.

Ce sont des soeurs qui la gèrent. Une directrice, 3 institutrices et dans chaque classe une aide maternelle.

Un moment passé avec eux est toujours un moment de diversion assuré !