Norway

Roadtrip d'une semaine en Norvège
Du 12 au 19 juillet 2015
8 jours
6
J1

Paris 🇫🇷

C'est partit ! Nous avons chargé les bagages dans la voiture !🏁

Nous sommes arrivés à l'aéroport de Roissy-CDG après une petite trentaine de minutes de route, avons garé la voiture à l'immense parking et enregistré nos bagages. Et après avoir franchis les différents postes de sécurité, il ne nous reste plus qu'à embarquer. L'avion est à l'heure et nous avons même la chance de pouvoir l'observer d'assez près 😛

11h00 Décollage

Nous voyageons à bord d'un Boeing 737-800 de la compagnie SAS. Le vol dure un peut plus d'une heure durant lesquelles, un livre est le passe-temps idéal.

• • •

Les terres Norvégiennes sont visibles ! L'excitation de cette aventure est palpable. La première chose que nous remarquons depuis le hublot de notre 737-800, c'est la verdure foisonnante. Pour resituer les choses, nous sommes parti de Paris sous un soleil de plomb avec des température avoisinant les 30°C. Evidemment, les végétaux habituellement vert arboraient une couleur jaune paille...

Ce fut donc une réjouissance de constater que le climat nous sera plus favorable (ou pas) 😉

Aéroport d'Oslo-Gardermoen 🇳🇴

NOUS Y SOMMES ! Nous venons à peine de mettre les pieds dans le terminal Norvégien que l'émerveillement pour ce pays commence. Tout est beau, propre, lumineux, calme... Quel contraste avec Paris !

Après avoir récupéré les valises, c'est du côté de l'agence de location Avis que nous nous tournons afin d'y récupérer les clés de notre nouvelle voitures pour quelques jours. Une chouette BMW 316d break. Le top pour y mettre les bagages, mais un peu juste à l'arrière pour y monter à 3. Toutefois, un point qui nous a beaucoup plu fut que la voiture était toute neuve. Seulement 315km au compteur, trop cool !🚗

Il faut compter une bonne vingtaine de minutes pour rejoindre la ville d'Oslo depuis l'aéroport en voiture.

Oslo 🇳🇴

Arrivé en centre ville d'Oslo, la ville parait grande par rapport à la population, c'est impressionnant et très pratique pour se garer puisque nous trouvons sans problèmes une place de stationnement.

L'architecture des bâtiments et variée, du contemporain, côtoie de l'ancien mais le tout dans un panel de couleurs vives !

Mais tout ça est bien mignon mais nous n'avons pas encore déjeuné et il est déjà 16h30 ! C'est alors que nous trouvons un petit restaurant de burger qui nous parle.

Nous nous installons en terrasse afin de profiter (à ce moment là) des petits rayons de soleil. Une décision qui fut rapidement déconseillée par un des serveurs. Il nous a fait comprendre que malgré le beau temps, d'ici quelques minutes il pleuvra. Et nous le remercions encore pour son conseil avisé ! Une pluie diluvienne s'est abattue comme il l'avait prévu. Je tiens à préciser que les gens y sont habitués. Nous avons vu passer plusieurs des bâches avec 5 - 6 personnes en dessous marchant dans la même direction, amusant et prévoyant haha.

Une adresse plutôt sympa pour nous - fraîchement débarqué à Oslo. Leur Burger Jack Daniel's est carrément bon. Par contre il faut faire attention à l'addition. Cela peut rapidement monter. Notre burger nous revient à 159 NOK (environ 17€) auquel nous ajoutions les boissons. A cinq la centaine d'euros était passée. Alors pour les prochains repas nous décidons de faire un peu plus attention et d'aller au super marcher afin de prendre le nécessaire pour faire des casse-croûtes avec des condiments plus locaux que du steak 😉


Une fois rassasié, nous prenons la direction de l'Opéra.

Un monument à l'architecture contemporaine, aux formes anguleuses et aux pentes vertigineuses. Un édifice à la fois imposant et élégant.

L'interieur est encore plus impressionnant. Les vitres et la structures sont démesurément grandes !

Les formes ainsi que sa proximité avec l'eau n'est pas sans rappeler l'Opéra de Sydney.

Et sur ces entre-faits nous songeons à dîner. C'est alors que sur des suggestions de notre entourage nous nous lançons dans le projet de faire un barbecue jetable. C'est une pratique visiblement bien ancrée dans le pays. Nous nous arrêtons dans une petite épicerie afin d'y acheter le nécessaire. Mais quoi exactement ? Eh bien nous avons eu la chance de tomber sur un homme sympa qui nous a conseiller quoi acheter pour notre repas.

Des saucisses, des oignons frits avec de la mayo, le tout dans une sorte de galette de pomme de terre pour un style wrap. Cool ! Mais c'est alors que nous passons à la caisse que notre cher guide culinaire du soir nous expliqua qu'à deux pas d'ici se trouve un parc pour faire notre BBQ. C'est à cet instant qu'il nous dit une phrase qui restera LA phrase du séjour...

There are one hundred people !

Voici les one hundred people 😂

Notez la beauté et l'entretient des espaces verts

Après une bonne crise de rire, nous nous attelons au lancement du barbecue !

Mais avec le système d'allumage intégré, ce ne fut pas d'une grande peine. Toutefois, le manque d'habitude et d'outillage se fit ressentir...

Une fois s'être régalé de notre repas d'aventurier, la question du recyclage de cette barquette se fit entendre...

Pas de crainte, les Norvégiens ont pensés à tous ! La poubelle qui fume est la bonne

Un point également déroutant, il ne faut pas se fier à la lumière du jour (en été) pour déterminer l'heure à laquelle se coucher. Il y a la même quantité de lumière à 19h qu'à 23h, alors ne nous laissons pas surprendre. Ne prenons dons la direction de notre hôtel.

Extérieurement cet hôtel n'est pas le plus accueillant que nous verrons durant notre séjour, mais le confort, le calme et sa qualité globale n'a rien à envier aux autres.

Sur ces entre-faits, je vous souhaites une bonne nuit !

😴

J2

Oslo

Nous attaquons la deuxième journée de notre périple Norvégien. Aujourd'hui notre objectif est de relier Oslo à Geilo, et c'est tout en débriefant sur le plan de journée à venir que nous prenons un petit déjeuner qui devrait tenir au ventre avant de prendre la route.

• • •

Et c'est après quelques kilomètres de routes que nous prenons pleinement conscience de la difficulté que va être notre voyage. Les paysages tous plus ravissants les uns que les autres nous forcent à faire des petite pauses photo très, très, trèèèès régulièrement !

Et rappelons un point important, les routes n'ont pas les même limitations de vitesses qu'en France. Là ou nous roulons habituellement à 90km/h chez nous, ici la vitesse oscille entre 60 et 70km/h. Et gare aux éventuels dépassements. Un petit excès de vitesse d'environ 10km/h entraîne une amende d'un peu plus de 300€...ou 3 jours de prison ! Sachant cela, nous n'avons pris aucun risques.

Pour l'heure du déjeuner nous avons été dans un petit supermarché pour y faire quelques courses pour le midi. De la viande de sanglier, du saumon, de la mayo et du pain de mie !

Le cadre, quant à lui, n'était pas dégeu 😉

L'église en bois debout de Torpo datant de plus de 800 ans est une battisse de taille moyenne mais qui n'en reste pas moins impressionnante de par sa construction. Une seconde église fut construite bien plus récemment juste à côté. L'entrée est payante mais une personne vous explique la construction, les matériaux, les différentes parties et surtout l'histoire de l'église. Cela en vaut réellement le coup.

Nous reprenons donc notre route en direction de Geilo pour rejoindre l'hôtel dans lequel nous dînerons et passerons la nuit.

Cependant, le trajet ne fut pas des plus calmes. Des pluie torrentielles nous on légèrement ralenties. Les quantités d'eau tombés à ce moment ne sont pas sans rappeler celle d'Oslo le jour de notre arrivée.

Geilo

Geilo est principalement connu l'hiver pour ses pistes de ski. Nous avons eu la chance le profiter de l'endroit avec peu de personnes. Nous avons beaucoup apprécié cet hôtel. Calme, de chouettes prestations tel qu'une grand piscine et un sauna dont nous avons pu profiter de manière tout à fait royale puisque nous y étions seul !

Les chambre offraient une vue imprenable sur la vallée.

C'est après un délicieux repas composé de poisson et fruits de mer que nous nous dirigeons vers les chambres afin d'y passer une bonne nuit.

😴

J3

Geilo

En ce troisième jour nous allons relier Geilo, où nous venons de passer la nuit, à Bergen, une ville portuaire dans une zone géographique légèrement fragmentée de la Norvège. Surprise !

Et comme d'habitudes, c'est après un bon petit déjeuner sensiblement similaire à celui de la veille que nous prenons la route !

• • •

C'est dès notre départ de l'hôtel que nous commençons à être émerveillé par la présence de neige sur le flanc des montagnes nous entourant. En plein été, ce n'est vraiment pas courant !

Et nous ne tardons pas à entrer dans une phase d'arrêts photo très réguliers

Et plus nous avançons, plus les paysages laissent place à un décors lunaire et neigeux. Un vrai bonheur ! Mais nous n'avions pas vraiment prévu les vêtements adaptés. Et bien que dans nos valises se trouvent quelques pulls, ces derniers ne sont pas adaptés aux températures que nous bravons sortis de la voiture.

Eidfjord

Nous avons réussi à sortir de nos montagnes après un retard significatif du aux nombreux arrêts. Et c'est après quelques virages que nous arrivons sur nos premiers fjords. Et l'entrée en la matière fut plus que sympa avec la Vøringfossen (Le copier coller est utile pour ce genre de lettres dont mon clavier ne dispose pas 😉) La surprise est complète puisque la cascade n'est visible qu'au dernier moment. Donc au loin nous apercevons de verdoyants paysages nuageux, mais pas bien plus.

Hardangerfjord

Descendu de nos montagnes, nous arrivons au fjord Hardanger que nous longeons un peu avant d'arriver dans les tunnels quelque peu inhabituels.

Nous avons donc expérimenté les ronds points dans... les tunnels ! Eh bien pourquoi pas 😂

A la sortie de nos tunnels spatiaux nous avons été confronté à une route un poil moins lisse que les autres. Mais notre voiture n'as pas rechigné malgré le poids de ses 5 passagers accompagné de leurs bagages. Ouf !

A l'heure du déjeuner nous avons encore eu la chance de trouver une chouette table de pic-nic toute propre et d'une splendide vue sur le fjord ! Nous avons même la visite de mignons petits oiseaux 😀

Encore une cascade ! Oui, au début la moindre chute d'eau nous impressionnait, mais en Norvège, il y en a tellement que nous nous y sommes habitués. Toutefois, la Steinsdalsfossen est impressionnante. Le débit d'eau est considérable. Il est même possible de passer dessous grâce au petit chemin aménagé !

Bergen

Après la belle balade entre fjords et montagnes qui a ponctué notre journée, nous voici arrivé dans la ville de Bergen. Bien que le soleil ne soit pas de la partie, le temps, nuageux, donne davantage de contraste à cette jolie ville haute en couleurs. Notre premier constat fut le nombre important de véhicules électriques dans les rues. Des Tesla et autres modèles y sont presque plus nombreux que les véhicules thermiques. C'est agréable.

Nous avons donc pris plaisir à faire les boutiques, le marché et à se perdre dans le dédale de petits passages entre les maisons du quartier de Bryggen.

Nous avons été faire un petit tour au Bergen Storsenter afin d'y faire quelques courses pour le repas du lendemain midi. Un peu de viande, de fromage, de pain de mie, de mayo et hop, le tour est joué 😉. Ce mall est super sympa, très lumineux et dispose d'une grande quantité de boutiques variées. De quoi y trouver un peu de tout.

Notre hôtel du jour (ou plutôt du soir) se situe à plus ou moins 20mn du centre de Bergen, en voiture ce ne fut pas un problème pour le rallier. Cependant l'hôtel est magnifique. Le hall est immense et tout vitré (ce qui renforce davantage cette sensation). La décoration est chaleureuse et les chambres sont spacieuses et belles. Nous avons vraiment aimé cet hôtel !

Comme tous les soirs, nous dînons à l'hôtel. Et il y avait des choses pour le moins surprenantes au buffet !

Nous avons donc passé une belle et bonne journée ou nous avons pu alterner entre fjords, cascades et ville, ce fut vraiment très appréciable.

Mais après une telle journée, un bon gros dodo est désirable.

😴

J4

Bergen

Une fois n'est pas coutume, la journée commence de bonne heure par un petit déjeuner digne de ce nom. De quoi tenir tranquillement jusqu'au repas du midi, même si il se fait tardif.

Bref. Aujourd'hui le programme est chargé, nous devrons prendre la direction de Loen, en traversant le Sognefjorden grâce au ferry que nous prendrons à Oppedal jusqu'à Lavik. Puis nous continuerons donc vers notre destination. Cela semble simple, mais en réalité, les routes et les arrêts photo ne vont pas nous faciliter la tâche 😛.

• • •

Sur la route nous avons pu trouver de drôles de panneaux concernant les passages piétons. Bien que pas très éloigné du notre, ce panneau est un peu plus... proche du mode de vie local.

Sognefjord

Le Sognefjord est sans nul doute un des fjords que j'ai le plus apprécié. Son eau bleu turquoise et ses imposantes montagnes en font un lieu impressionnant.

Une fois les nombreux lacets gravis nous arrivons au point culminant ou un ingénieux point de vue est mis en place pour les plus courageux (ou tout du moins ceux qui n'ont pas le vertige)

Au bout de cette plateforme une vue sur le fjord et la ville d'Aurland est imprenable. Comme si nous étions un oiseau.

Pour le déjeuner nous profitons une fois de plus des banc et tables faisant face au immensité naturelles nous entourant. Un vrai régale, à tout point de vu 😉

C'est le ventre plein que nous continuons notre route en direction de Fodnes ou un ferry nous permettra de poursuivre par Mannheller sans avoir à contourner le fjord. Pratique, mais il y a des horaires de traversée à ne pas manquer, sans ça nous perdrons du temps sur notre trajet.

Nous arrivons à l'heure pour la traversée. Une fois la voiture dans le bateau, nous profitons de la vue qu'offre cette petite balade maritime ! 🙂

La traversée ne durant qu'une quinzaine de minutes, nous sommes rapidement de retour sur route. Et c'est au musée des glaciers que nous nous rendons.


Nous y voici arrivé. La première impression que nous avons c'est "euh... c'est curieux ça" Partagé entre l'hésitation et la curiosité, le drôle de bâtiment ressemblant à un vaisseau tout droit venu de l'espace nous laisse dubitatif. Et a mesure que nous approchons nous ne recevons pas de sommation alien alors c'est ainsi que nous nous aventurons à l’intérieur. Mais c'est alors que le prix et la durée des visites ne nous à pas particulièrement convaincu. Nous préférons alors nous rendre sur les véritables glaciers qui, semblerait-ils ne sont pas très loin.

Incroyable, grâce à un petit chemin longeant la rivière nous sommes arrivés au pied du glacier. Sa glace est d'un bleu clair particulièrement puissant. L'eau du torrent en bas du glacier est aussi bleu que ce dernier. Un endroit aussi mystérieux qu'incroyable.

Et c'est seulement à quelques kilomètres qu'un autre glacier au nom bien Norvégien prend place. Cette fois-ci le site est plus touristique. Parking, boutiques, chemins carrossés.... Mais cela n'enlève en rien la beauté des lieux.

C'est après cette petite balade glacière que nous reprenons la voiture pour continuer notre route vers Loen.

Loen

Ça y est, nous y sommes arrivés. Dehors le temps est pluvieux, ça fait donc du bien de se réfugier dans un chaleureux et authentique petit hôtel. Un endroit vraiment charmant avec de jolies vues par la fenêtre sur le fjord.

Voici un bon petit repas pour clore cette merveilleuse journée, encore une fois, riche en découvertes ! Durant cette journée nous avons eu la chance de voir de magnifique paysages tous plus impressionnants les uns que les autres ! Un vrai plaisir pour les yeux.


Et c'est avec pleins de jolis paysages dans la tête que nous nous en-allons faire de beaux rêves. 🙂

😴

J5

Loen

Aujourd'hui nous sommes déjà au cinquième jour de notre périple. Notre destination n'est pas très loin en somme, mais elle sera la plus proche du cercle polaire.

C'est après avoir englouti notre petit déjeuner que nous nous penchons sur l'itinéraire de la journée. Celui-ci s'annonce intéressant. Fjords, petites croisières, etc. On ne vous en dit pas plus ! 😛

Comme il est possible de l'apercevoir sur la photo ci-contre, de la neige est tombé sur la montagne dernière l'hôtel. Trop cool ! 😀

• • •

C'est tout juste après être monté en voiture que nous nous retrouvons dans d'exaltants paysages ! La beauté et la pureté de ce qui nous entoure est incroyable.


Après quelques kilomètres deux choix se posent à nous (bien que le choix n'en fut pas réellement un). Le tunnel nous permettant de gagner du temps sur notre trajet ou alors la Ørneveien, aussi appelée la route des aigles. Cette dernière passe au-dessus des montagnes et donc nous permettra de profiter des beaux paysages. Et bien que notre choix fut facile, la route en elle même, l'était moins. Un poil sinueuse et très pentue. Pauvre voiture....

Et plus nous montions dans la verdure, plus les épais nuages se rapprochaient. Puis soudain....

.... changement de paysages ! La verdure à laissée place à un paysage rocheux avec presque un semblant lunaire. Petite pause photo puis nous repartons... jusqu'au prochain passage de nuages. Et c'est là que......

... Nouveau changement de paysage ! Incroyable !! Un mur de neige plus haut que la voiture bordait la route ! C'est juste inimaginable en plein mois de juillet ! 😮❄️Ce qui fut d'autant plus déroutant lorsque nous croisions des gens ski ou snowboard à la main se dirigeant vers les remontes pentes !

C'est en continuant cette merveilleuse route que nous arrivons dans des paysages aussi mystiques qu'incroyables. Des petites maisons sont présentes par-ci, par-là, Les lacs gelés nous en mettent plein la vue. Mais le plus impressionnant de tous fut sans aucun doute celui qui suit.

Je n'ai pas les justes mots pour décrire la beauté de ce lac. L'eau en surface laisse paraître une couleur d'un bleu cérulé plus vrai que nature. Ce fut un délice de pouvoir emprunter la route bordant cette merveille.

Et c'est après que la route redescendit (et le mot est faible) en direction de Geiranger. La pente est en moyenne dénivelée de 10%. Sur la photo ci-dessous on se rend mieux compte de l’efficacité de la route quant à prendre de l'altitude.

source : Horizon Nomade 

Geiranger

Nous voici donc arrivé à Geiranger avec un peu d'avance, ce qui nous laisse le temps de déjeuner et de faire un peu les boutiques à touristes le temps que l'embarquement du ferry reliant Geiranger à Hellesylt soit possible.


Une fois la voiture à bord du ferry, nous nous réfugions un peu au chaud à l'intérieur. C'est assez convivial pour un bateau de ce type. C'est partit pour une petite traversée au cœur du plus beau fjord de Norvège.

C'est après une bonne heure de traversée au milieu d'un paysage grandiose que nous arrivons à Hellesylt. Il nous reste approximativement 60 km avant de rejoindre notre deuxième traversée de la journée.


Cette fois c'est à Sykkylven que nous prenons un nouveau ferry nous permettant de regagner Magerholm en 15mn. Cette fois le bateau est plus basique que le précédent et les paysages un peu plus plats. Mais qu'importe, leur beauté n'en reste pas moins éblouissante.

Ålesund

20 bonnes minutes de route nous on été utiles pour rejoindre l'importante ville d'Ålesund. Nous y arrivons aux environs de 17h40. Le problème furent les travaux entraînant de nombreuses fermetures de routes avec des panneaux que nous ne comprenions pas. Eww, la galère.


L'hôtel du jour est tout simplement super bien placé. Non loin du centrum et à quelques mètres de l'océan. Notre chambre est très sympa et chaleureuse. Nous avons même un accès (pas tout à fait officiel) sur un toit. Le must pour prendre l'air 😛.

C'est après un bon petit repas que nous prenons la direction du port. Et ce qui est amusant c'est qu'à 21h passé il fait jour comme en fin d'après-midi ! Et nous ne nous en privions pas. Après avoir été au marché, avoir assisté à un concert métalleux (logique me direz-vous), et longé une bonne partie du port aux beaux bateaux, nous rentrons nous coucher.

Le soleil passe enfin l'horizon à 23h ! Mais pas de panique, il réapparaît dans moins de 5h... c'est cool les gros rideaux dans les chambres d'hôtel.

Et sur ce beau coucher de soleil, nous allons nous reposer.

😴

J6

Ålesund

Pour cette avant dernière étape nous rallier Skeikampen pour la fin de journée. Au programme, de la route, beaucoup de virages, batailles de boules de neige, trolls et vertige.

C'est parti !

• • •

Cette fois encore, c'est durant notre trajet que nous croisons d'incroyables paysages. Pause photo oblige. L'est est lisse comme un miroir. Quelques kilomètres plus loin nous osons même aller sur une (rare) petite plage y tremper le bout des doigts. L'eau était absolument gelée, ça réveil !


L'eau d'une rare limpidité nous poussa à y tester sa température... ❄️

Un peu plus loin les pics et la flore remplacent les lacs et l'eau glacée dans un paisible écrin de verdure.

Nous faisons une halte à Gudbrandsjuvet, un point d’intérêt incontournable sur la route que nous empruntions et pour cause ! L'endroit est formidablement bien aménagé. Des passerelles et des grilles permettent de profiter pleinement du lieu sans le dénaturer. La Valldola, la rivière visible à cet endroit est très vive, le courant y est très fort. Cependant, mêlé à sa clarté et à sa couleur, en fait un endroit magique et plein de caractère. La cafétéria est quant à elle très futuriste. C'est complètement fou de croiser un si chouette bâtiment en pleine nature. Un endroit à voir.

Nous continuons sur la Trollstigen ou la neige se fait de plus en plus présente jusqu'au moment ou nous décidons de nous garer afin d'aller patauger un peu dans la neige et par la même occasion, faire une bataille de boules de neige ! ☃️ Impensable pour un 17 juillet !

Nous reprenons la voiture pour un court instant puisque nous arrivons à l'endroit le plus emblématique de cette route des trolls, la Stigfossen. La première impression est assez confuse. On distingue une grande vallée au loin, mais c'est en approchant et en accédant à la passerelle que l'on se rend compte de l'immensité du site ! Les grilles renforce encore un peu plus les sensation de vertige et de flottement dans l'air que provoque ce point de vue hors normes. Grandiose ! Nous sommes à 858m au dessus du vide, de la folie !

La descente est vraiment raide. Beaucoup de campings-cars et autres véhicules font des pauses sur le bord de la route, profitant par ailleurs de cette vue exceptionnelle. Les parois rocheuses se font de plus en plus impressionnantes au fer et à mesure que nous descendons dans la vallée.

Pour le repas, une fois de plus, une table de choix nous attendait... Difficile de faire mieux. Le paysage, le calme, le soleil... Les coups de soleil...

Quelques minutes plus tard nous avons pu observer un phénomène curieux, un arc en ciel circulaire. J'ignore si cela se produit de façon courante, mais nous n'en avions jamais observé une telle chose.

Et après les arcs en ciel tout rond, ce sont les panneaux de signalisation alertant de la présence de caribou qui font leur amusante apparition sur le bord des routes. 😀

L'hôtel n'est plus très loin et bien que les paysages soient toujours agréables à contempler, rien de nécessita une pause.

Skeikampen


Nous voici arrivé à l'hôtel. Un établissement très sympa aux allures de chalets de montagne avec tout le charme que cela comprends. Le feu de cheminée à l'entrée, beaucoup de bois, du mobilier vintage... Le tout créant une atmosphère vraiment agréable, surtout après une bonne journée comme nous venons de passer.

Lors du repas nous avons eu la bonne surprise de tomber sur un serveur français, avec qui nous avons longuement discuté des eusses et coutumes locales. Un échange des plus enrichissants.

Après un petit moment détente dans les gros fauteuils anglais au coin du feu, nous nous dirigeons dans nos chambres afin d'y faire un grooooos dodo.

😴

J7

Skeikampen

Eh bien ça y est, nous amorçons la dernière étape et l'avant dernière journée de notre séjour. Ça passe vite. Soit, le but étant de ne pas y penser et de profiter pleinement de cette belle journée qui se profile. Un climat automnal plane sur Skeikampen, de la brume, de froides températures... Cool ! 😀

• • •

Lillehammer

Nous passons la matinée à Lillehammer, une ville principalement connue pour avoir accueillie les JO d'hiver en 1994. Même si cette ville est très sympa et regorge d'adorables petites boutiques, l'endroit est tout bonnement désert. Rare sont les personnes que nous croisions dans les rues.

Et après avoir passée une petite matinée shopping dans le centre ville, nous reprenons la voiture pour aller visiter le musée de Maihaugen, situé non loin de là ou nous nous trouvions.

Ce musée fondé par un dentiste Norvégien, Anders Sandvig, est assez particulier dans son genre. Il s'agit d'un musée à ciel ouvert ou il est possible de se balader parmi 200 bâtiments de tout types, des maisons typiques, des écoles, fermes, églises en bois debout, restaurants... Incroyable. D'autant que du personnel vêtu d'habits folkloriques est présent pour donner davantage de vie aux lieux.Voici un petit panorama de ce merveilleux musée.

Une visite hors normes nous permettant d'en connaître bien plus au sujet de la Norvège et de son histoire.


C'est aux alentours de 14h30 que nous sortons du musée de Maihaugen pour aller déjeuner puis reprendre la route afin de rejoindre Oslo.

Oslo

Surprise, nous passerons la nuit dans un hôtel qui nous semble presque familier maintenant. Heureux de repasser une nuit dans cet établissement qui, malgré son apparence, nous a beaucoup plu. Nous en profitons pour aller prendre un verre sur la terrasse panoramique niché au sommet du bâtiment offrant une belle vue sur Oslo.

C'est un peu triste et fatigué que nous passons cette dernière nuit en Norvège. Mais nous aurons le temps de profiter de la journée suivante pour nous balader avant de reprendre l'avion.

😴

J8

Oslo

Nous y voici, la dernière journée pointe son nez néanmoins nous comptons bien en profiter. Le petit dej se fit les yeux mi-clos et les neurones endormies, mais nous arrivons à conclure notre programme de la journée.

Les bagages dans la voiture, nous prenons la direction du sentrum pour aller visiter un parc qui semble sympa

• • •

Le parc de Vigeland se trouve dans le centre d'Oslo. Cet endroit, portant le nom du sculpteur des 200 œuvres visibles dans le parc, est un lieu aussi intriguant qu'admirable. Les statues représentent des hommes, femmes et enfants dans le plus simple appareil dans des moments de la vie quotidienne. Un fort mélange d'expression, de simplicité et d'émotions se dégage de cet endroit. De quoi se perdre durant des heures.

Nous avons particulièrement apprécié l'amour, la passion et la fraternité qui s'émane de ses œuvres.

Le parc est très propre et très très vert ! (surtout pour un mois de juillet) un véritable bonheur pour se détendre

• • •

Cette fois, il est temps pour nous de rendre les clés de notre petite voiture de location, d'aller grignoter un burger (hors de prix) et d'embarquer.

Paris 🇫🇷

Back to Paris. Nous y sommes ! Il fait (pas beau) chaud... Beaucoup plus chaud qu'en Norvège. Les températures on avoisinées les 40°C lorsque que nous mettions pulls, écharpes, bonnets et chauffage ! C'est dépaysant et carrément impensable. 😀

• • •

Voici la carte approximative de notre road trip Norvégien. Pas moins de 2000km, des cascades, des montagnes, de la neige, des lacs gelés, des plains, des centres villes... Ce fut divers et varié, à notre plus grand plaisir.

Un pays qui vaut vraiment la peine d'être visité !