Francfort - Mayence

Weekend de 4 jours entre Francfort et Mayence.
Du 17 au 20 août 2019
4 jours
1

Hello!

Nous voici repartis pour un weekend à Francfort. Nous avions 4 jours de libres et la destination la plus intéressante et économique sur ces dates était cette ville, ce qui nous ravit puisque nous n’y sommes encore jamais allés et de nombreuses choses sont à découvrir !


Après un réveil de bonne heure et une heure de transport, nous nous empressons de rejoindre la gare à pied, le soleil à peine levé, nous courrons avec nos valises. Dix minutes plus tard, nous arrivons à…


Paris Gare de l’Est

Départ un peu serré, nous avons failli rater le train à 5 minutes près ! Ce n’est pourtant pas faute de toujours être prévoyant, mais ce matin nous avons couru. Les enregistrements se sont terminés juste derrière nous. 😉


Francfort-am-Main

7 h 20, nous sommes prêts pour l’aventure ! Le trajet aller s’est effectué en TGV et non en ICE, et c’est après 3 h 30 de voyage et un bref passage par Strasbourg que nous parvenons à la gare Centrale de Francfort.


Nous commençons par laisser nos valises à la réception de l’hôtel. Située à seulement 5 minutes à pied de la gare, nous aurions tord de nous encombrer.


Maintenant débute vraiment notre découverte de Francfort, le temps n’est pas de la partie, il pleut, mais qu’importe, il en faudra plus pour nous faire rentrer à l’hôtel. Nous avons repéré au préalable les lieux incontournables de la ville. Nous les démarrons sur le chemin pour nous rendre au centre-ville.


Parc Gallusanlange

Bien pratique pour s’abriter sous les arbres, ce jardin recèle également de superbes statues. L’endroit n’est pas sans rappeler Central Parc. C’est assez amusant.


Kaiserplatz

Nous poursuivons sur la Kaiserstraße et c’est un peu par hasard que nous découvrons, entouré d’immenses buildings, cette jolie place impériale. Dans cet environnement, elle semble avoir résisté au temps.




Eurotower

Voici 5 minutes que nous sommes sortis du parc de Gallusanlange et nous y sommes déjà de retour !

Ici, sûrement l’un des symboles les plus connus de la ville, au pied de cette tour de 148 m de hauteur, siège l’emblème de notre monnaie unique et enseigne de la BCE.


Frankfurter Märchenbrunnen

En diagonale de la BCE se trouve cette jolie fontaine au style art nouveau. Comme déjà vu en Allemagne, elle a été érigée dans l’esprit des contes de fées. On raconte que la sirène aurait été inspirée de la fille du boulanger francfortois !


Alto Restaurant-Bar

12 h 30, bien qu’il ne soit pas tard, le réveil est déjà lointain. Pour le premier repas, pas d’aventures culinaires, nous mangeons burger/frites accompagné d’une bière. Le serveur était très sympathique et les plats, bons et copieux.


Mainkai

Nous poursuivons la découverte de Francfort en longeant le Main. Le fleuve offre de vastes quais aménagés et généreusement arborés. Un vrai plaisir d’y déambuler après le repas.


St. Leonhardskirche

Malheureusement, cette belle église de quartier n’est pas accessible lors de notre passage. Nous continuons donc notre promenade le long du Main.


Saalhof mit Renten

Au gré de notre avancée sur les quais, les gens se font de plus en plus nombreux et l’animation du quartier devient palpable. Cela s’explique par notre proximité avec l’Iron bridge et le quartier de Römer, que nous ne tarderons pas à visiter !


Quartier de Römer

C’est sûrement l’un des deux quartiers les plus connus de Francfort. Les nombreuses maisons à colombages lui donnent des airs de village alsacien.


Römerberg

Et bien évidemment, la place Römer est superbe. On se retrouve entouré de bâtiments aux couleurs chaleureuses, de petits bars-restaurants, l’Église Luthérienne Saint-Nicolas surplombe fièrement le quartier, nous pourrions (et nous allons) y passer un long moment.


Schirn Kunsthalle

Après de longues contemplations sur la place Römer, nous apercevons un petit passage menant à cette belle galerie d’art. Sa traversée permet de rejoindre directement la cathédrale Saint-Barthélemy.


Goldene Waage

Il s’agit là d’un coup de chance, cette magnifique maison date du Moyen-Âge ! Les premières traces historiques remontent à 1323, le bâtiment fut détruit lors de la Seconde Guerre mondiale. Longtemps laissé à l’abandon, le bâtiment est reconstruit à l’identique et inauguré juste quelques mois auparavant. Sur sa gauche se trouve l’entrée des ruines romaines, nous y reviendrons un peu plus tard.


Kaiserdom St. Batholomäus

Assurément la cathédrale la plus impressionnante de la ville, ses voutes rouges ocre sont élancées et semblent ne jamais se terminer. Leurs couleurs et les nombreux lustres offrent une ambiance chaleureuse à l’édifice.


Museum für Moderne Kunst

Eh bien nous voici décidés à visiter un musée, mais bien que nous ne soyons pas réfractaires à l’histoire, l’art moderne est toujours très sympathique et divertissant. D’autant que la galerie offre de nombreux points de vue intéressants.


Kaiserpfalz franconofurd

Comme je vous le disais quelques lignes au-dessus, nous voici de retour aux abords du Goldene Waage. Nous y découvrons l’entrée des ruines romaines de la ville. C’est un site chargé d’histoire que nous vous conseillons vivement.


Bauernmarkt Konstablerwache

La culture c’est bien, mais cela passe aussi par la découverte des plats et boissons locales😜. Nous arrivons sur la fin du marché, l’apfelwein est artisanal, délicieux et pas cher ! Curieusement, il est servi dans de vrais verres et non dans des gobelets en plastique. Ceux-là doivent, bien évidement être ramenés au bon stand. Mais pour être tout à fait honnête avec vous, lors de la restitution de notre verre, l’exposant avait plié bagage, nous sommes donc tous les deux repartis avec nos verres… Puis premier hot-dog à la saucisse de Francfort, un déliiiiiice !!


MyZeil

À quelques pas du marché se trouve cet immense mall très connu de la ville. Son architecture attire l’œil invitant le passant à y découvrir l’intérieur, bien joué ! Et sans surprise, tout est beau, propre, la ressemblance avec les galeries Lafayette est frappante. À notre plus grand bonheur, nous y retrouvons la vodka noisette et nougat que nous avions goûté lors de notre précédente balade à Amsterdam ! Et restée depuis introuvable en France.


Hotel The Niu Charly 

Nous récupérons nos valises à la réception puis découvrons notre jolie chambre avec vue sur la rue.

Le quartier de la gare est souvent décrié et peu recommandé sur internet. Mais bien que ce ne soit pas le plus paisible de la ville, il n’est pas non plus horrible. Et situé à 5 minutes de la gare centrale, c’est réellement un avantage lors des déplacements.

C'est assez exceptionnel, mais ce soir nous n'avons ni appétit ni l'énergie de sortir, alors pour mieux profiter des jours à venir, nous nous couchons tôt.

😴

2

Nous voici à nouveau d’attaque ! Aujourd’hui, nous avons préparé tous pleins de petits points à voir à travers la ville, tout en profitant pour vaquer comme bon nous le semble.

Et nous en avions entendu parler lors de la réservation, notre hôtel propose, soit un nettoyage quotidien de la chambre ou une boisson offerte au bar. Le choix se fait avec l’accroche-porte. On vous laisse deviner notre sélection !


Gallusanlage

Lorsque nous rejoignons l’hypercentre de la ville, le passage par ce parc est presque inévitable, à notre plus grand plaisir !


Roßmarkt

Il est tôt et le marché de cette petite place balbutie encore. Mais nous verrons un peu plus tard que l’endroit peut être très animé.


An der Hauptwache et St.Katharinenkirche

L’église de Sainte-Catherine est l’un des premiers points que nous souhaitons découvrir aujourd’hui. Mais rappelons que nous sommes dimanche… Matin ! Et bien qu’il n’y ait pas de grands doutes, nous entrons en pleine messe. Une photo dérobée sans faire de bruit et repartons sur la pointe des pieds.

La petite place sur laquelle se trouve l’édifice n’est pas moins adorable. Et elle est tout aussi calme que l’intérieur de l’église.


Paulsplatz et Paulskirche

Un peu plus loin, nous parvenons à l’église de Saint-Paul. Nous nous contentons de l’admirer de l’extérieur. Un événement semble s’y dérouler, une fois de plus, nous repartons sur la pointe des pieds haha.


Wiener Feinbäckerei Heberer

Ce matin, nous optons pour un « petit » déjeuner. Une excuse pour manger de bons bretzels !


Römerberg

Et quoi de mieux que de manger notre dernier bretzel sur cette jolie place ?


Alte Nikolaikirche

Nous profitons de la fin de la messe pour accéder à l’église Saint-Nicolas qui surplombe la place Römer. L’ambiance y est très chaleureuse et conviviale, plusieurs groupes de personnes discutent tranquillement.


Visite d’une petite expo.


Nous avons terminé de nous promener sur Römer et partons en direction de l’Iron Bridge.


Mainkai et Eiserner Steg

Nous l’avions aperçu hier sans avoir eu l’occasion de l’emprunter, voici chose faite. Ce pont érigé 2 siècles auparavant a depuis été reconstruit et rénové à plusieurs reprises tout en gardant sa superbe.


Museum Angewandte Kunst

Maintenant que nous avons gagné l’autre rive, le quartier de Sachsenhausen, nous passons par le musée des Arts appliqués. Nous ne l’avons pas visité non plus, mais ce musée offre un jardin aménagé assez original et rafraîchissant.


Städel Museum

Le musée Städel est à Francfort comme le Louvre est à Paris. Il s’agit d’un des musées les plus importants d’Allemagne. D’un point de vue architectural, il est connu pour sa colline aux hublots à l’arrière du bâtiment.


Holbeinsteg

Les ponts sont nombreux à enjamber le Main, c’est pratique pour passer d’une berge à une autre. Celui-ci, plus moderne que l’Iron Bridge, offre une jolie vue sur Francfort.


Retour rive droite, nous profitons de la verdure des quais pour nous rafraîchir. Il est 12 h et il commence déjà à faire chaud.


Institut für Stadtgeschichte im Karmeliterkloster

Le monastère des Carmélites de Francfort est un joli bâtiment datant du 13e siècle. Il renferme en son sein un musée et les archives de la ville. Pourtant immanquable, nous peinons à trouver l’entrée de l’édifice. Haha


13 h 30, la faim se fait ressentir, alors le premier endroit appétissant se présentant sera le nôtre😊.


Roßmarkt

Et par hasard, nous repassons par Roßmarkt. L’endroit est méconnaissable ! Les bonnes odeurs et l’ambiance guinguette ne nous laissent pas même l’ombre d’un doute ! Flammekueche, bière et hot-dog sont de la partie ! Les prix sont remarquablement bas pour ce type de lieux.


An der Hauptwache

Et forcément, puisque nous sommes dans le même quartier que ce matin, nous ne sommes pas surpris de repasser par cette place. Et en profitons pour la découvrir sous un autre angle.


Alte Oper Frankfurt

Le voici enfin. Le vieil opéra de Francfort. Ce bâtiment datant de 1880 et fort d’histoire, n’a malheureusement pas non plus échappé aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Il n’en restait plus que des ruines menacées à plusieurs reprises. C’est finalement en 1980 qu’il fut inauguré pour la seconde fois.


Westend-Synagoge

Après l’opéra, nous continuons en direction du Jardin botanique. Sur notre passage, une superbe synagogue s’érige sur notre chemin. Néanmoins, surprotégée, il est interdit d’en faire photo où d’y entrer. (Un sympathique policier est venu nous en informer après la prise de ladite photo)


Palmengarten

Il nous aura fait traverser la ville entière, mais quelle beauté ! Ce jardin botanique est splendide. Les multitudes de serres, parfois communicantes regorgent de trésors végétaux ! La saison des fleurs est passée, mais l’ensemble reste très luxuriant.


En sortant d’une serre avec Laure, on aperçoit des rails puis quelques instants après, le petit train y circulant ! Comme un fait exprès, un terminus se trouve à l’endroit où nous sommes. Nous ne savons pas lequel de nous deux accompagne l’autre, mais nous voici partis pour une promenade dans le parc en mini locomotive. 😀


Bockenheimer Warte

Fini de faire les enfants, nous ressortons du parc du bon côté. Notre route croise celle d’une étonnante bouche de métro. Elle semble vous emmener dans un monde parallèle, peut-être est-ce la voie 9¾ ? Magic


Senckenberganlage

Non, nous ne sommes pas tombés dans la bouche de métro magique, mais visiblement nous avons quitté notre monde rationnel :-)


Hotel The niu Charly

Nous venons d’échapper d’une averse torrentielle ! Par chance, nous étions qu’à quelques centaines de mètres de l’hôtel. Mais la douche et le changement de vêtements sont obligatoires ! Haha


Après une petite pause, on se met d’accord sur le choix d’un restaurant, avec de bons avis et surtout, de bons plats ! Et puisque le temps n’est toujours pas de la partie et que nous avons environ 20 minutes de marche, nous optons pour le métro. Même en français, la borne n’est pas très simple à comprendre. Ticket en main nous prenons la direction de la plateforme n° 2 sans être très convaincu de notre choix. De loin, un petit groupe de contrôleurs joyeux patientent l’arrivée du train. On en interpelle un timidement en anglais, très jovial il nous répond que pour nous rendre à l’endroit voulu, c’est le prochain train, celui qu’il attend lui-même. Top ! Mais le gars, toujours très sympathiquement, nous demande d’où nous sommes originaires. Le mot Paris à peine prononcé, il s’exclame dans un Français discrètement écorché « mais parlons français alors ! » finalement nous avons passé tout le voyage à parler en rigolant avec lui, il nous a expliqué les nombreux pays dans lesquels il avait vécu, un véritable Atlas ! Haha


Römer Pils Brunnen

Nous y voici ! Qui a dit que l’appétit venait en mangeant ? Il vient avant même !! Ce soir, ce sera sauerkraut et Frankfurter, soit, l’authentique choucroute et ses saucisses ! Oh yeah


Après avoir chacun pris dix kilos, nous optons pour un retour à pieds. La ville est belle et calme, la pluie semble avoir dissuadé les gens de sortir. Même Römer est toute vide !


Eiserner Steg

Nous prenons le temps de contempler l’Iron Bridge et les berges du Main. De nuit, les couleurs chaudes confèrent une tout autre ambiance.


Zum Standesämtchen

Il fait nuit noire, mais il n’est en réalité que 22 h 30, et nous comptons bien profiter de cette fin de journée, alors pour quoi ne pas aller prendre une petite bière en terrasse sur Römer ?


Il commence à se faire tard, nous rentrons à l’hôtel. C’est à ce moment que nous découvrons que notre quartier n’est pas triste la nuit. 😂

😴

3

Une nouvelle journée qui commence, avec une nouvelle aventure sur les rails (c’est cas de le dire) nous partons à Mayence. La ville nous a été plusieurs fois recommandée en amont de ce voyage pour, notamment, une église particulière ! Allons voir ça !


Frankfurt Hauptbahnhof


Cette fois, nous éprouvons moins de difficulté qu’avec le métro, les trains régionaux sont plus simples à trouver. Notre départ est toutefois repoussé de 35 min pour une cause inconnue, l’agent de quai cherchait ses mots en anglais, sans succès haha😂. Tant pis, je vous laisse deviner l’appétissante contrepartie que nous avons prise !


Here we go! Mainz nous voilà !


Mainz

Arrivé ! Nous sommes à Mayence, une ville située à 45 km au sud-ouest de Francfort. La liaison se fait facilement et ne prend que 40 minutes.


La première impression est fort différente de celle de Francfort, loin de nous l’agitation des grands ensembles urbains, ici c’est davantage arboré, calme et les bâtiments sont plus bas.


Christuskirche

Nous commençons donc notre balade par la visite de cette église luthérienne. Sa coupole s’aperçoit de loin. L’intérieur n’en est pas moins imposant.






Kurfürstliches Schloss

Le château des Princes-Électeurs de Mayence est aujourd’hui reconverti en musée. Il était autrefois la résidence des archevêques de la ville. Sa couleur rose est due au grès du Main, matériaux utilisés à l’époque pour ériger de nombreux bâtiments.


Kath. Kirche St. Peter

Cela faisait longtemps que nous n’en avions pas visité. 😛 Tout comme le château précédent, cette église est toute rose. L’intérieur est splendide, sa voûte peinte nous laisse clairement admiratifs.


Landesmuseum

Le musée du Land est riche de collections Préhistoriques/Romaines. Son cheval cabré est immanquable.


St. Quintin

Les églises ne manquent pas ici. Celle-ci, à l’instar de ses consœurs, est bâtie avec les mêmes matériaux. Alors que nous prenons quelques photos discrètement, une petite grand-mère octogénaire nous accoste en allemand. Ni Laure ni moi ne sommes germanophones, nous lui répondons en anglais le plus simplement possible. Et c’est dans un bel Anglais qu’elle nous demande d’où nous venons puis nous explique succinctement l’histoire de cette église datant du 13e siècle puis nous souhaite une bonne journée et disparait. Une rencontre aussi magique qu’éphémère.


Staatstheater Mainz et Gutenberg-Denkmal

Nous faisons face au théâtre d’état de Mayence. Il n’est pas nécessaire de mentionner la couleur de la bâtisse😉. De l’autre côté de la rue se tient fièrement la statue de Gutenberg datant de 1837.

Là encore, une petite mamie nous accoste en langue locale. Même opération, mais cette fois, elle tente de nous expliquer tout un tas de choses sur la ville et sa construction, dans un Anglais approximatif. Nous comprenons les grandes lignes. Les gens semblent vraiment gentils ici ! 😀


Höfchenbrunnen et Mémorial Saint Boniface

Nous quittons la place Gutenberg et empruntons cette allée menant à la place du marché. L’endroit est vraiment mignon, les arbres, la fontaine, le calme, tout est réuni pour savourer sa présence à cet endroit.


Markt — Cafe Extrablatt

La fameuse place du marché. L’endroit nous plait beaucoup, c’est plein de couleurs, les bâtiments à l’architecture authentique confèrent une ambiance chaleureuse. Nous décidons de prendre un verre en terrasse, qui finalement se transforme en repas ; au soleil, il n’y avait rien de plus agréable.


Mainzer Dom

Après avoir pris un peu de soleil durant le repas, quoi de mieux que d’aller se rafraîchir un peu derrière les épais murs de la cathédrale.


Förderverein Gutenberg

Voici le musée Gutenberg, à l’intérieur se trouve une vaste collection d’objets et machines d’époques ayant révolutionné le secteur du livre.


Nous continuons de déambuler doucement dans les rues, en passant notamment par la Holzturm, une imposante porte de bois.


Le Rhin

Wow, le Main semble bien plus large ici qu’à Francfort ! Il s’agit en réalité du Rhin (dans lequel se jette le Main) surpris, nous pensions qu’il était toujours question du même fleuve. Ses quais sont bien plus espacés et plus sauvages qu’à Francfort.


N’Eis am Rhein

Il fait toujours chaud, alors une petite glace s’impose !


Mainz Römisches Theater

Nous rallions maintenant la citadelle de la ville. D’où nous sommes, cela se fait en passant par les quais de cette gare, avant d’entamer une ascension fulgurante. Heureusement que nous avions pensé à nous rafraîchir avec nos glaces. 😜


Ausgrabungsstätte Römisches Theater

Nous voici quasiment en haut, il n’y avait pas tant à gravir finalement. Avant d’arriver à la citadelle, nous découvrons les ruines d’un théâtre romain magnifiquement préservées. C’est assez curieux de les trouver ici, faisant face à la gare, comme ci cette dernière était la scène.


Citadelle de Mayence

La voici ! On hésite un peu à rentrer, a-t-on le droit, l’avenir nous le dira (ou un gardien).

Finalement pas d'interdiction, l’endroit est particulièrement silencieux, les murs fortifiés sont imposant et frais, c’est agréable. Le panorama sur la ville vaut vraiment le coup ! 😀

Drususstein


Dans la citadelle se cache une mythique tour, le Cénotaphe de Drusus. Malheureusement, après de longues recherches, nous nous apercevons que cette jolie tour est entièrement recouverte de filets. Un peu déçu, espérons qu’elle soit prochainement restaurée.


Nous poursuivons notre chemin, vers LA raison initiale de notre venue à Mayence.


Kath. Kirche St. Stephan

La voici ! encore me diriez-vous. Mais il s’agit là, d’une véritable oeuvre d’art. Les vitraux de l’église Saint-Étienne ont été réalisés par Chagall ! Ce qui lui confère une ambiance unique. C'est après les bombardement de 1945, responsables de la quasi destruction de la paroisse, qu'elle fut reconstruite. Les couleurs du grès du Main contrastent à merveille avec le différentes nuances de bleu.


Le cloître n’en est pas non plus en reste. Toujours continué majoritairement de grès du Main, cela s’inscrit dans la continuité de ce que nous découvrons aujourd’hui.


Nous sommes enfin ressortis de l’édifice ! Nos yeux brillent de par la beauté et l’exclusivité de ce que nous venons de voir. Nous reprenons notre balade dans les rues de Mayence.


Besitos Mainz

Nous sommes face à la gare, il nous reste près de 50 minutes avant le départ de notre train, alors autant utiliser ce temps à bon escient. C’est en terrasse d’un bar espagnol que nous prenons place cette fois. Ici, nous découvrons que les sous-bocks sont indispensables pour empêcher les guêpes de venir se saouler dans nos verres ! 😂


Mainz Hbf

Nous sommes même encore un peu en avance pour attendre le train. L’aventure Mayence est terminée pour aujourd’hui. Mais nous retiendrons clairement cette ville.


Frankfurt Hauptbahnhof

De retour dans un endroit déjà familier, en 2 jours.


The niu Charly

Retour à l’hôtel pour profiter de la terrasse sans oublier notre voucher d’alcoolique. Et, surpris, nous pensions régler un verre sur les deux, mais ce sont deux consommations offertes par bon ! Trop cool


Frankfurt Hauptbahnhof — Burger King

Mais en cette fin de journée animée, notre repas du midi se fait loin et la fatigue présente. Alors la facilité nous mène au Burger King de la gare. On pourrait penser à une descente dans les catacombes tellement l’endroit semble abandonné.

Sur ce, nous regagnons notre chambre.

😴

4

Quatrième et dernière journée, les jolis séjours passent toujours rapidement.

Et ce matin, le petit déjeuner se fera sur le Holbeinsteg. Le train n’étant que ce soir, nous avons laissé nos valises à la réception afin de profiter pleinement de la ville.


Dreikönigskirche

Eh bien que nous avons vu la quasi-totalité des points auxquels nous tenions, il nous en reste quelques-uns, comme cette belle église évangélique.


Deutschordenskirche

À quelques centaines de mètres se trouve cette autre église, catholique cette fois.



Portikus

Cette drôle de galerie installée au beau milieu du pont (prenant appui sur un bout d’île je vous rassure) est d’un minimalisme et d’une pertinence intéressante.


Caricatura - Museum for Comic Art

Ce bâtiment, nous l’avons cherché, puis contourné sans y repenser, puis de nouveau cherché… Bref, un point aussi atypique que récalcitrant.


Kleinmarkthalle

L’heure du déjeuner approchant, l’idée de passer par le marché couvert nous semble plutôt intéressante. Et nous sommes surpris de voir l’intérieur de la halle. Tous nos sens sont en éveils, il y en a pour tout le monde, tous les goûts, tous les styles, c’est incroyable ! Mais après un grand tour et un peu d’hésitation, nous dévorons une brioche locale avec une saucisse et reprenons notre chemin.


De retour sur Römer pour déjeuner.


Römer-Bembel

Le repas se fait finalement plus calmement, à table avec à nouveau un plat local, une délicieuse purée et une viande hachée beaucoup trop salée. La salade et la bière nous ont aidé à en venir à bout.


Kaiserdom St Bartholomäus

Vous le savez, on a toujours de bonnes idées après manger. Ceci ne déroge pas à la règle. Et si on allait profiter de la vue qu’offre la flèche de la cathédrale ?


Nous voici engagés à gravir les 325 marches nous séparant du sommet ! L’escalier est étroit, les croisements sont délicats.


Arrivé en haut nous ignorons si notre tournis est dû à l’ascension tourbillonnante ou à cause de la hauteur à laquelle nous sommes. Le panorama à 360° est sensationnel, de quoi admirer Francfort sous un autre angle, c’est vraiment génial !

Nous restons de longues minutes avant de reprendre l’escalier. Et étonnamment, il est presque plus difficile de descendre que de monter. Les marches ne sont pas aussi visibles et leurs irrégularités nous empêchent de les avaler rapidement.


Nous re-re-repassons une fois encore par le Goldene Waage et les petites places que nous adorons à proximité de Römer avant de regagner le chemin de l’hôtel.



Frankfurt Hauptbahnhof

Les valises récupérées, le cœur un peu serré, nous regagnons la gare Centrale afin d’y attendre notre ICE. Mais avant de partir, il est important de faire un stock de bretzels pour le voyage !


Paris Gare de l’Est

23 h 10 - bien arrivé à Paris gare de l’Est.

Francfort nous a laissés pleins de jolis souvenirs ! C’est une destination idéale pour passer un weekend. Les gens y sont accueillants, parlent couramment anglais ce qui simplifie grandement la vie et les échanges. Il y a aussi tout un tas de choses culturelles à voir, qui ravira quiconque s'y intéressant.

À bientôt !