Copenhague - Malmö - Stockholm

Citytrip de 4 jours au coeur des capitales scandinaves
Du 10 au 14 février 2018
5 jours
1


Hello !

Cela fait quelques mois qu'avec @laure33 nous planifions une petite balade de quelques jours dans un pays scandinave. Une fois les congés acceptés nous voici à bûcher sur l'organisation de ce joli voyage. Dans un premier temps, il nous a fallu déterminer le lieu. Copenhague ! Cette ville attise notre curiosité de par sa culture, son histoire et son climat. Puis rapidement la ville de Malmö en Suède fut également envisagée. Sa proximité et la facilité pour s'y rendre (mais surtout l'itinéraire utilisé) nous plaît. Et c'est alors qu'il nous sembla impossible de visiter une partie de la Suède sans en découvrir sa capitale ! Et après quelques recherches sur la faisabilité, Stockholm était dans la course ! Désormais, ce petit weekend semblait être un n'importe quoi, mais à nous de l'organiser correctement afin que tout puisse rentrer décemment dans ce courrier lapse de temps. Et c'est ce qui a occupé pas mal de nos soirées entre le 20 octobre (date de création du document) jusqu'au quelques jours précédents le départ. Notre document est consultable ici https://goo.gl/bp5EZG 😉

Pour l'organisation nous avons principalement utilisé Google Docs et Google Sheet afin de travailler simultanément sur un même document ou tableau. Ainsi que Google Maps pour la réalisation des cartes, des itinéraires et sur place grâce aux cartes hors lignes.

J1


Départ de la maison 🇫🇷

3h00 — Le réveil sonne après seulement 3h de sommeil, c’est dur ! Mais une belle journée se profile. 😀 En partant, nous rencontrons quelques problèmes de portail à cause de l’énorme épaisseur de neige, mais fort heureusement, ce fut le seul ennui qu’elle nous posa.

3h50 — Nos bagages sont chargés dans la Clio, nous avons environ 50 minutes de route (glissante) à parcourir afin d’arriver au parking de l’hôtel où nous devons déposer la voiture.

4h55 — l’avance prévue n’est pas de trop, nous avions rendez-vous à 5h à l’hôtel Mercure afin d’y déposer la voiture.

Cependant, la navette menant au terminal 2 ne passe qu’à 5h23. Pas bien grave, nous avons encore du temps et le trajet entre l’hôtel et l’aéroport n’est pas long.

Prix du parking pour 4 jours — 31 EUR 

Aéroport Paris Charles-de-Gaulle✈️

5h45 — Arrivé au Terminal 2D, après vérification sur l’affichage des vols, le notre (EZY3823) est à l’heure, enregistrement comptoir 9 et embarquement porte 56, on fonce !

À noter qu’à cette heure, la compagnie EasyJet est très présente !

Les bagages sont enregistrés, il ne reste plus qu’à passer le security check avant d’accéder aux salles d’embarquement. Une étape que je redoute toujours car je voyage avec du matériel photo, il y a 4/5 batteries, des piles, des objectifs, télécommande, disque dur et tout plein de choses comme ça dans le sac. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de devoir le vider en quasi-totalité, prenant un temps incroyable (puisqu’il faut tout ranger après...) Mais pas le choix. Et finalement l’agent m’invite à enlever simplement quelques objectifs et quelques trucs, rien de méchant en soit. Mais ce fut Laure, contre toute attente, qui fut la plus embêtée. Lors de son passage, le portique de sécurité s’est allumé comme un sapin de Noël ! 😂 Bracelets, ceinture, montre... pas de chance ! Mais après un contrôle plus sérieux des agents, Laure est libérée alors filons vers la porte d’embarquement D56.

6h30 — l’embarquement s’effectue pile à l’heure, nous sommes au rang 31 de notre Airbus A320, c’est à dire, tout, tout, tout au fond. Pas de hublot... triste. Mais l’hôtesse de l’air nous invita à nous installer quelques rangs plus hauts afin que ce soit plus agréable. Impec !

Billet d'avion aller — 21.73 EUR  

J’ignore où notre avion est stationné, mais il fallut plus de 30 minutes pour arriver... À l’air de dégivrage ! Une étape que je n’avais jamais vue. C’est assez curieux la manière dont les équipes procèdent pour répandre la protection sur l’avion. Cependant, nous qui, quelques minutes auparavant, étions contents de retrouver un hublot, le voici complètement brouillé par le liquide dégivrant. Tant pis.

7h45 — Décollage, enfin ! Mais quel bonheur d’admirer ce magnifique lever de soleil !


Danemark 🇩🇰

9h15 — Nous venons d’atterrir à Copenhague ! Le temps est nuageux, mais qu’importe, nous sommes arrivés ! 😃 L’aéroport n’est pas très grand et confère l’impression que nous sommes dans une petite localité du bout du monde.

Après avoir longuement attendu nos valises au tapis indiqué, un couple de Français ayant voyagé dans le même appareil est venu nous informer que les valises de notre vol étaient détourées vers un autre tapis. Zut. Merci messieurs dames ! Quelques mètres plus loin, il restait que nos deux valises sur le tapis, faciles. 😂

Au complet, nous partons en direction de la gare afin de gagner le centre de Copenhague. Heureusement que l’anglais est disponible sur les bornes à billets, et surprise, comme nous l’avions remarqué lors de la réservation du train entre Malmö et Stockholm lors de l’organisation du voyage, les tarifs jeunes sont vraiment avantageux et accessibles sans carte particulière. Cool !

Une fois notre billet en main nous demandons conseil auprès d’une femme du personnel pour trouver le bon endroit où se diriger.

Sur le quai, pas de validation de tickets ou de contrôle, trop simple pour nous qui cherchons à tout prix à valider notre billet

Train entre l'aéroport et Copenhague — 72.00 DKK

Le train à une drôle de tête, mais le confort est remarquable, c’est spacieux, propre et moelleux.


København

Seulement 20 minutes de train séparent l’aéroport et la gare de København H. Cependant, København H est la gare où nous devions effectuer une correspondance avec le métro A, mais lors de la prise du ticket à la borne tout à l’heure, je me suis emmêlé les pinceaux. Tant pis, nous descendons et effectuerons ces 40 minutes de trajet à pied. Après tout, c’est mieux, ça nous permet de visiter la ville plus tôt que prévu. 😜 Soulignons que la gare est superbe et bien que ce soit une gare centrale, elle n’est pas démesurée comme dans certaines grandes villes.

Sorti de la gare, on s’aperçoit rapidement que les rues sont larges et que le temps octroyé aux piétons pour traverser est olympique ! Puis ce sont les vélos qui nous font comprendre que leur place est proéminente dans la ville et tout comme à Amsterdam, ils sont prioritaires sur tout.


Hotel Copenhagen Island 🏨

Arrivés à l’hôtel, nous découvrons avec plaisir le style contemporain du bâtiment. De l’eau citronnée est en libre-service dans le hall, les fauteuils sont cool et notre chambre l’est tout autant ! 😀

Hôtel Copenhagen Island pour 1 nuit — 899.12 DKK 

Nous avons déposé nos valises à l’hôtel, à nous la ville ! 😃


Un des premiers bâtiments que nous croisons est un peu particulier. Il s’agit en réalité d’un lieu accueillant des expositions diverses et variées.


Rådhuspladsen

Nous repassons dans le quartier de la gare, puisque celui-ci se trouve entre notre hôtel et le centre de Copenhague. Après avoir contourné le Parc d’attractions Tivoli, nous arrivons sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Copenhague. Un endroit vaste est animé aux différentes statues de dragon.

Nous arrêtons de flâner sur la place pour nous engouffrer dans la Strøget, la rue commerçante tant réputée ici. Et nous n’avons pas été déçus, pleins de boutiques plus ou moins jolies, mais plein de boutiques quand même 😜 ce n’est clairement pas l’endroit le plus authentique de Copenhague, mais c’est assez sympa d’y passer. Et après seulement quelques dizaines de mètres, une boulangerie nous fit de l’œil ! Plein de pâtisseries alléchantes en vitrines, c’est donc sans hésiter que nous craquons pour un Giffel et un Kanelsnegl. Je reconnais ne pas être un grand fan de cannelle, néanmoins leurs pâtisseries (très fortes en goût) sont tout bonnement délicieuses !! 😯 D’apparence proche du pain aux raisins et du pain au chocolat, elles n’ont strictement rien à voir, de la pâte à la garniture.

Lagkagehuset  -  42 DKK

Nous continuons de remonter Strøget et ses centaines de magasins. Parfois l’architecture nous rappelle beaucoup celle de Belgique ou des Pays-Bas, par moment c’est déroutant.


Peu de temps après nous, bifurquons sur Købmagergade afin de se perdre davantage dans les rues de Copenhague 😜

Une colossale bâtisse est prostrée à une intersection à laquelle nous arrivons. Il s’agit de la Trinitatis Kirke et de sa Rundetårn.

Après quelques photos de cet édifice, nous changeons à nouveau de cap en prenant Krystalgade.


københavns Hovedbibliotek📚

C’est en passant devant une jolie bibliothèque que notre curiosité nous poussa à y faire un petit tour discrètement afin d’y voir l’intérieur. Mais la surprise fut considérable. L’intérieur est clair et contemporain. C’est impressionnant, paisible... wow !

Nous terminons notre petit tour sans trop y déranger les gens qui y travaillent consciencieusement (ou pas)

À quelques pas de la bibliothèque, un bar (sûrement marseillais) nous fait sourire. La pétanque au Danemark, c’est bien la dernière chose à laquelle nous aurions pensé !


Botanisk Have☘️

Nous voici maintenant au Botanisk Have, autrement dit, au Jardin Botanique de Copenhague. Un endroit riche de par sa diversité. Il compte non moins de 27 serres et referme plus de 11 000 espèces différentes ! L’endroit est paisible et possède quelques jolies statues, dont la Diane de Versailles et le lanceur de disques qui sont de loin celles que j’ai préférés ! Les bassins, eux, sont pris dans la glace. Les pauvres petites mouettes et canards peinaient à se mouvoir sur la banquise.

Après un bref tour aux abords du Statens Naturhistoriske Museum et ses Dinosaur Familier, nous reprenons notre chemin le long de Øster Voldgade.


Nyboder

En continuant sur le gros axe, nous passons également par Nyboder, des lignées interminables de maisons militaires. C’est impressionnant la répétition exacte de ces bâtisses ! J’ignore combien de logements cela représente, mais c’est... wow ! Leur couleur aussi est jolie, ce rouge orangé est chaleureux.



Langelinie🧜

Nous y sommes ! Le point le plus éloigné de notre périple, Langelinie, une digue où se trouvent quelques boutiques au look très portuaire. Un endroit sympa, mais difficile lorsque nous y étions en raison du vent et des basses températures. Nous sommes revenus sur nos pas lorsque nous nous sommes aperçus que la Petite Sirène que nous cherchions était dans notre dos ! Mais pas de regrets, cette digue est vraiment agréable.


Il est 13h30, nous souhaitons déjeuner au Toldboden que nous croisons à ce moment-là, mais un serveur nous informa que les cuisines ont cessé le service. Déjà ?! Mais ?? 😱 Pas grave je pris Google maps pour trouver un point de restauration... Et.... bah pas grand-chose. Nous sommes surpris des faibles amplitudes et des horaires des restaurants... Soit. Nous irons à une supérette un peu plus loin dans l’idée de trouver un sandwich et des gâteaux.

Sur le chemin nous passons par la fontaine de Gefion et l’église Saint Alban de Copenhague.



Føtex food 🛒

Le ventre commence à devenir grincheux, il est temps de déjeuner un petit truc, et malgré les prix exorbitants (2.90€ la bouteille de San Pellegrino 1L) nous réussissons à trouver quelques trucs pour pas trop chers. Je pris un panini et Laure un Kæmpe snegl. En vitrine d’énormes pâtisseries, les Kanelstang m’ont presque fait hésiter, mais je n’en ai pas eu le courage. 😂

Føtex Food — 60 DKK


Assis sur un petit banc non loin du Kastellet, nous entamons nos victuailles. Heureusement que Laure n’a pas pris de panini, il est délicieux, mais très relevé !! Moi-même qui suis habitué, il me donna chaud (c’est peu dire, nous mangeons dehors par -4°C) 😂

Un gros canard bien dodu est venu nous tenir compagnie, par intérêt (?), mais le pauvre, nous n’avons pas été très généreux avec lui ni avec ses congénères !


Amalienborg 👑

Aussitôt arrivés sur cette place, nous avons été surpris d’y trouver des gardes royaux.

Un groupe de touristes françaises nous fit éclater de rire. Une des filles s’approcha trop près d’un des gardes en poste afin de faire un selfie, mais visiblement, ce dernier n’a pas trop apprécié et s’est mis à lui hurler dessus ! La fille, surprise, hurlant à son tour fit rire pas mal de personnes témoin de la scène. 😂

Et ce fut à notre tour d’être surpris quand trois gros véhicules noirs sont passés très près de nous dont deux sont entrés dans un des palais de la place. Était-ce un membre de la famille royale, nous n’en savions malheureusement rien.


Toutes ces aventures sont marrantes, mais rappelons que la place d’Amalienborg est la place royale composée de quatre palais servant de résidence d’hiver à la famille royale du Danemark. Et dernière petite information amusante, la statue équestre siégeant au centre de la place est l’œuvre d’un sculpteur français représentant Frédéric V du Danemark.

Marmokirken depuis Amalienborg

Nous avons passé pas mal de temps sur la place. Cet endroit nous a captivés. Mais l’inconvénient c’est que nous nous sommes fait surgeler sur place ! Alors rien de plus tentant qu’une boisson chaude prise sur le port, face à l’Opéra de Copenhague. Le petit café ambulant est juste génial et le Thé chaï est à tomber par terre !! Puis en plus de cela, la dame est super sympa, avec le sourire et la bonne humeur malgré ce froid.

Boissons chaudes — 72 DKK 

Nous continuons le long du port en dégustant notre délicieuse (et gourmande) boisson.


Nyhavn ❤️

Quelques rues après, nous arrivons dans le plus grand hasard, dans le quartier de Nyhavn. Un quartier très coloré et romantique à souhait. Des cœurs partout, de l’amour scellé par de nombreux cadenas accrochés aux ponts, des petits commerces mignons, un endroit vraiment chouette !

J’ignore si le froid nous a congelé les neurones à ce moment-là, mais nous n’avons pas davantage visité ce joli quartier et avons continué notre chemin après quelques photos. Shame.


Eh bien nous continuons à déambuler dans les rues en direction de l’hôtel.


Nous sommes arrivés à l’hôtel, il est 17h30 et il fait nuit, le soleil se couche tôt, c’est perturbant, car Copenhague n’est pas si loin de Paris que ça... Mais il n’est pas l’heure de dormir ! Nous avons prévu de dîner pas trop tard cette fois afin de ne pas nous faire avoir comme à midi. Et grâce à l’application LaFourchette, nous avons réussi à réserver dans un resto avec une remise de 30% ! Oh yeah ! 😜

C’est en transport que nous nous y rendons. Pour cela, nous expérimentons le bus et grâce à l’application Citymapper, nous avons pu trouver le bon bus pour nous rendre au bon endroit ! 😃

Bus 1A — 48 DKK 


Amadeus 🍴

L’Amadeus, un petit restaurant situé à la limite des quartiers d’Amalienborg-Nyhavn et du Centre. L’ambiance est cosy, bougies et belles nappes, c’est un bel endroit. Ce que nous y mangeons est à la hauteur du reste. De très belles et savoureuses assiettes nous sont servies. Laure à opté pour les Braised Guinea Fowl leg avec une crème brûlée (ainsi dit en danois visiblement) et pour ma part un Rack of Lamb et une Cheese plate. Et pour être tout à fait honnête, c’est un régal ! Les plats sont accompagnés d’un risotto au parmesan à tomber ! 😍 vraiment super ! Sur la planche de fromages, des fromages locaux, mais aussi du brie ! Curieux haha.

Et une fois de plus nous nous sommes fait surprendre par les coutumes horaires différentes et sommes sortis à 22h du restaurant en étant les grands derniers 😱

Dîner à l’Amadeus — 455 DKK 


Après ce délicieux dîner, nous trouvons qu’il est encore tôt alors nous en profitons pour aller nous balader et prendre quelques photos. 🙂

Notre interrogation quant au système d’éclairage public trouve sa réponse la nuit tombée. Les petites lampes suspendues éclairent parcimonieusement les rues. Mais confère une ambiance tout autre.


Un faisceau laser vert traverse le ciel de Copenhague ce soir, mais malgré de nombreuses recherches, nos questions sont restées sans réponses.

Il est minuit, quand après une bonne marche, nous arrivons à l’hôtel. Il fait très froid et nous commençons à fatiguer. Cette journée est à rallonge, nous sommes debout depuis 3h de cette même journée ce qui représente tout de même une journée de 21h ! Dodo bien mérité !









😴

J2


Copenhague 🇩🇰

Hello hello !

Nous sommes debout depuis 8h30 et prêt à 10h. N’oublions pas que nous changeons d’hôtel tous les jours alors les affaires ne doivent pas trop s’éparpiller sans quoi nous perdrons du temps. Comme nous sommes libres jusqu’à 15h (nous prenons le bus à 16h, mais je ne vous dis pas la destination maintenant, ce serait trop facile😜), nous confions donc nos valises au service bagage de l'établissement afin de se balader léger. Et nous repartons pour un tour ! Aujourd’hui nous sommes en quête de découvrir l’autre face de la ville, le quartier libre de Christiania


Comme à notre habitude, nous passons par Christiansborg, notre passage secret préféré pour rejoindre le centre depuis notre hôtel (ou inversement)


Dansk Jødisk Museum

Nous sommes passés devant au moins 3 fois sans nous en apercevoir. Un superbe endroit caché se trouve accessible depuis la cour du parlement Danois. Par curiosité nous allons y faire un petit tour.

Même si ce n’est ni le premier ni le plus imposant, le bâtiment est impressionnant. Et malgré le fonctionnement de la fontaine, le bassin est tout gelé. La température ? N’y pensons pas. 😰


Bien que nous ayons le temps, il est important de se tenir à l’itinéraire que nous nous sommes fixé. Et compte tenu de notre évolution à pied, il est préférable de prévoir large.



Christiansborg 👑

J’ai mis quelques photos de cet endroit dans l’étape précédente sans m’attarder dessus. Il s’agit en réalité du siège du parlement Danois et l’habitation de quelques membres de la famille royale. Ui Voici donc l’histoire de notre « petit passage secret ». 🤣


Børsen 💸

Comme son nom le suggère, il s’agit bien de la bourse de Copenhague. Elle est située juste à côté de Christiansborg.


Christianshavn

Nous longeons Børsen jusqu’au pont de Knippelsbro permettant la traversée du Københavns havn afin de regagner l’île de Christianshavn. La ressemblance de certains canaux avec ceux d’Amsterdam est vraiment frappante.


Nous pensions que l’ambiance du quartier de Christiania serait davantage présente une fois sur l’île, mais ce n’est qu’arrivé sur la place du métro de Christianshavn que le ton fût donné. Drôles d’individus titubants, des statues particulières... 🤣


Vor Frelsers Kirke ⛪

L’église de Notre Sauveur ou Vor Frelsers Kirke se distingue par son immense et magnifique flèche en colimaçon. Elle est située à quelques pas de l’entrée principale de Christiania. Cependant, nous passerons par un autre endroit.


Christiania 🚬

Cette fois nous y sommes, nous voici entrés dans le quartier autogéré de Copenhague. C’est une sorte de ville dans la ville où les règles diffèrent de celles du reste du pays. Il est par exemple « légal » d’y acheter et de consommer du cannabis ou de ne pas payer de taxes... Improbable. Mais à côté de ça, c’est un véritable état d’esprit qu’il est possible de découvrir en entrant dans ce monde parallèle. C’est impensable.

Nous ne sommes pas passés par l’entrée principale du quartier, mais par les chemins de traverse. Non pas pour des raisons de surpopulation touristique, non, juste car nous ne savons pas toujours nous orienter correctement. 🤣


Le quartier est très coloré, avec des symboles de la contre-culture un peu partout 🚬 des cabanes, des maisons aux guirlandes lumineuses ou aux escaliers escarpés... Tout cela pourrait sortir tout droit de l’imaginaire d’un hippie, c’est trop cool ! 😀


En ressortant de ce quartier atypique, nous faisons face à une vitrine où nous pensons à prendre en photo les noms des jolies bonnes choses aux appellations imprononçables que nous ne cessons d’engloutir !



De retour dans le centre de Copenhague, la différence est de taille entre ces deux endroits. Mais à choisir, le sentiment de sécurité et de paisibilité que dégagent les quartiers « classiques » de Copenhague est encore plus agréable que le côté artistique de Christianshavn.


Rådhuspladsen

Une fois de plus nous repassons par Strøget puis par Rådhuspladsen, la place de la mairie. Mais c’est dimanche, il est 13h30, je vous laisse imaginer que la probabilité de trouver un endroit classique pour déjeuner est quasi nulle.


Burger King 🍟

C’est ainsi que nous nous rabattons sur le Burger King de la rue Strøget. Et curieusement, nous n’avons jamais mangé d’aussi bonnes frites dans un fast food ! Trop cool !

Burger King — 220 DKK  


Après quelques selfies avec les dragons, nous regagnons notre dortoir 4 étoiles afin d’y récupérer les valises. Nous avons une petite heure d’avance, dehors tombe une grésille cinglant alors nous squattons quelque peu le hall de l’hôtel.


Copenhague, c’est terminé, nous nous rendons au DGI-Byen (le truc que personne ne comprend quand tu tentes de le prononcer) pour y trouver le bus menant à Malmö.

Avant de partir, nous nous étions renseignés sur tout un tas de choses, etc., mais un détail nous échappa. La prononciation de la ville de Malmö. Comme bon français (à l’accent exemplaire😉) à l’étranger, je demandai à la conductrice du bus si c’était bien celui-ci pour Malmö (prononcé O à la fin) et elle rigola « Ooooh Malmeeeeeeeeeuh » le Ö se prononce donc E. Hum.

Laure s’est amusée à monter dans le coffre à bagage par le petit escalier « afin de bien mettre les valises » la bonne excuse 🤣

Bus reliant Copenhague à Malmö — 20,21 EUR  

16h50 — Départ du bus de Copenhague. Le temps est maussade, pluvieux, nous partons donc au bon moment. À bord du bus, c’est confortable. Le placement est imposé, comme dans les trains. Nous faisons face à un couple de personnes âgées qui semblent sympas, mais l'heure de trajet ne nous permet pas d’établir le dialogue. Simplement une petite esquisse de sourire pour se saluer. Ce fut l’une de nos motivations lors de l’organisation, la traversée de l’Øresundsbron. Le fameux pont-tunnel de 16km reliant Copenhague à Malmö. Et pour vous expliquer en quelques chiffres, il est constitué d’un tunnel de 4km au départ de Copenhague qui se transforme en pont surplombant la mer à 60m de hauteur sur 8km jusqu’à Malmö. C’est le plus long pont du monde qui fut donc érigé entre 1995 et 2000. Nous sommes estomaqués par cette prouesse mêlant architecture et ingénierie défiant toutes ces contraintes environnementales.

À la sortie du pont, notre bus s’arrêta sur une aire afin qu’un contrôle d’identité soit effectué par la police Suédoise. Bien que le passage entre les deux pays soit grandement simplifié par le pont, il reste néanmoins bien gardé. 😉


Malmö 🇸🇪

17h50 — Soit une heure après notre départ de Copenhague, nous sommes bien arrivés à Malmö ! Nous sortons du bus et nous rigolons sur le fait que notre balade scandinave est un peu folle, mais c’est génial ! 😀 Sur le chemin pour aller à l’hôtel, nous constatons, en traversant un canal, que l’eau est bizarre... et en regardant de plus près... C’est tout gelé !! 😯


Confort Hotel Malmö 🏨

On vient tout juste d’arriver à l’hôtel ! Le style est super, d’immenses hauteurs, verrières... ils sont forts ! Cependant, cet hôtel était à régler sur place, car le paiement via Booking n’était pas disponible. Et là... impossible de faire fonctionne lor ma carte bancaire avec le lecteur ! Une sorte de message en suédois signifiant que ma carte était muette ou quelque chose du genre... Bon bah on a des espèces, ce n’est pas grave... hum, c’était trop facile. Les Suédois (tout comme les Danois) ont une phobie de la monnaie et donc gare à toi si tu oses ne serait-ce qu’imaginer régler ainsi ! « Oh no ! Card only » crotte. Heureusement pour nous, la carte de Laure est lue et acceptée par le TPE du réceptionniste. Sinon, nous aurions dormi à la belle étoile (de neige) !


On se pose quelques instants dans la chambre pour chercher où dîner ce soir, mais dimanche oblige et Malmö n’est pas une très grande ville, donc le choix est très restreint. Malheureusement, l’un des rares restaurants indiqués ouverts est un peu au-dessus du budget que nous allouons aux repas. Alors, nous passerons au supermarché situé à une centaine de mètres de l’hôtel. Mais avant, une balade s’impose !

La ville est fantôme. Seuls quelques voitures et tracteurs sableur de routes errent dans les rues, ce qui rend l'atmosphère de cette jolie ville, presque sinistre. Arrivés au Old Light House, nous explosons de rire face au mini phare ! On s’attendait à un vrai phare, mais en réalité il est tout minus ! 🤣 Nous passons ensuite sur le Klaffbron, un pont au bel éclairage vert, donnant une petite ambiance ville néon, c’est assez cool et graphique !

Puis toujours sur cette même route, nous longeons un superbe bâtiment abritant, espace de coworking, chaîne TV, etc. Travailler dans cet environnement doit être vraiment agréable. En tout cas, de l’extérieur c’est chaleureux.

En nous laissant guider par notre ami Google Maps, nous arrivons dans l’axe de la Turning Torso, ma mère l’appelle la tour en forme de scoubidou rond. Je trouve la ressemblance assez évidente ! 😛 Ce gratte-ciel de 190m de haut est immanquable ! Elle se voit d’autant plus que les bâtiments de la ville sont bas. Nous décidons de faire demi-tour avant d’y arriver, car une fois en bas, l’intérêt photographique et culturel n’est pas des plus importants. Donc nous privilégions notre estomac qui hurle famine ! (je n’exagère pas trop) 💀


Lilla Coop 🛒

Le Lilla Coop, endroit très important pour nous ce soir, car c’est bien grâce à cette supérette que nous dînerons ! Nous avons faim, mais quoi de plus drôle que d’arpenter les rayons en quête de découverte de produits inconnus (ou aux noms marrants). Notre repas du soir sera ainsi composé de Marabou, de Kaka et de Giffl... En français c’est plus flatteur. Nous avons prévu de faire des sandwiche au pain polaire, composé de saumons, de rosbif, de fromage type leerdammer, de chocolat, de giffels et de cidre ! Le tout est bio, c’est bon, c’est la classe ! 🤣

Courses Lilla Coop — 216 SEK 

Même si cela semblait simple, nous nous sommes vraiment régalés. La qualité des condiments locaux (pain polaire et saumon principalement) est tellement différente de ce que nous trouvons en France que ce repas pris sur le bord d’une table fut quelque chose que nous n’aurions échangé pour rien au monde !

Bien qu’il fasse nuit tôt et que nous défions le soleil qui se couche comme les poules, il est l’heure de se reposer et de passer une bonne nuit afin d’être d’attaque pour demain. Une nouvelle journée de fou nous attend !

😴

J3


Malmö 🇸🇪


Hey hey ! C’est reparti !

Nous sommes ravis dès le réveil que le temps soit simplement nuageux ! On s’empresse de se préparer avant de descendre petit-déjeuner. Eh oui, notre hôtel, en plus d’être super bien situé (à 2 minutes à pied de la gare Centrale) le petit déjeuner est inclus, pourquoi s’en priver ? 😜

Comfort Hotel Malmö — 744 SEK  

C’est en chaussettes que nous descendons prendre le petit dej ». Comme à la maison. 😛

Ne perdons pas de temps, car nous devons attraper notre train pour Stockholm à 12h ! L’architecture est plus osée qu’à Copenhague. Des bâtiments anciens côtoient ou sont épaulés par d’autres, beaucoup plus contemporains, si ce n’est presque futuriste ! Mais notre véritable destination étant le Château de Malmö.


Malmöhus slott 🏰

Le Malmöhus Slott est le château de Malmö. Un monument sorti de terre en 1436 puis reconstruit à plusieurs reprises. C’est un lieu stratégique pour contrôler le commerce maritime de l’Øresund puis comme prison et autre.


Après avoir fait notre petit tour au château, nous revenons vers l’hôtel, mais en prenant les chemins à rallonge, en passant au cœur du centre-ville. Et fait exceptionnel à souligner, il y a du soleil !! 🌞


Sankt Petri Kyrka ⛪

Oh une belle église, et si nous allions y faire un tour ? Puis d’un côté un peu mégalo, il s’agit de l’église Saint-Pierre. D’extérieur beau, propre, mais ordinaire, il en est tout autre une fois à l’intérieur. Heureusement qu’il n’est pas permis de jurer dans un lieu sacré, mais WOW ! C’est à couper le souffle ! Les murs sont d’un blanc immaculé donnant une tout autre dimension à cette œuvre ! Nous sommes restés un moment à contempler l’intérieur. C’est vraiment une des plus belles églises que j’ai pu voir.


Nous nous retrouvons à nouveau à la Gare Centrale de Malmö, là où nous devrons prendre le train une heure plus tard. Nous faisons nos dernières photos en ville puis partons chercher nos valises restées au chaud à l’hôtel.


Malmö centralstation🚆

Nous y voici, cette fois, valise à la main. La gare est lumineuse (c’est une habitude ici) et s’octroie même quelques fantaisies avec de drôles de lustres de couverts. L’étape la plus compliquée est bien évidemment de trouver la bonne ligne sur le tableau des départs où tout nous semblait être du charabia. D’autant qu’il y en avait partout, mais ce n’était jamais les mêmes informations dessus... Trouvé ! Notre train est annoncé quai 5. Pas nécessaire de traverser la gare, nous sommes juste à côté !

12h04 — Départ de Malmö. Le voici notre beau train ! Il a une tête d’engin spatial, mais il semble pouvoir résister à tout ! Il s’agit du X2000. Un train pendulaire, comme le TGV en France, qui peut aller jusqu’à 200km/h. Ce qui permet de rallier Stockholm depuis Malmö en 4h25. Mais ne vous y méprenez pas, si ce train d’apparence vieillotte n’est pas très séduisant, il embarque toute foi le confort que l’on peut espérer de ce genre de trains. D’immenses sièges moelleux, prises électriques, prise casque sous l’accoudoir permettant d’écouter 3 stations de radio, un mini bar (sans alcool, quand même😛), mais aussi le Wifi ! Rien de tel pour passer 4 bonnes heures reposantes. Compte tenu des prix rabaissés pour les moins de 25 ans sur le site de la SJ (compagnie ferroviaire en Suède), nous optons pour un voyage en 1re classe.

Train reliant Malmö à Stockholm — 64 EUR

Pour ne pas vous mentir, à bord nous avions un petit creux. Et quand la contrôleuse passa, elle nous indiqua qu’au fond de la voiture se trouvaient des cupcakes et des clémentines. 😍 Ce fut un véritable festin haha.

Petit arrêt à la station de Nässjö C où la neige était plus qu’abondante.


Après Nässjö c’est dans la station de Linköping (coucou LiKoupiiiing) ce petit jeu de mots nous a particulièrement amusés lors de notre traversée de la région de Köping tout ça tout ça ! 🤣 Et le plus drôle fut les mots imprononçables que nous croisons ! Le temps que nous arrivions à décoder cet enchevêtrement de lettres, le train était déjà à la station suivante ! 🤣

Nous arrivons tout prochainement à Stockholm alors nous profitons du temps qu’il nous reste pour rassembler et ranger nos affaires (chargeurs, casque, chocolat, gâteaux...), mais aussi pour faire une photo de nos têtes fatiguées. 🤣




Stockholm 🇸🇪

16h39 — Dernière étape de notre périple marathonien. Mais quel plaisir ! Une fois de plus on s’amuse du n’importe quoi de cette balade, mais c’est vraiment génial. 😀 Nous suivons les panneaux Way Out (comme à Londres) afin de nous extirper de la gare.

À Stockholm, nous passerons 2 jours et 2 nuits (en réalité nous y passerons 2 demi-journées et 1 journée complète). Et pour cela nous avons opté pour une auberge de jeunesse. Nous ne sommes pas de bons connaisseurs de ce type d’établissements, mais le rapport qualité-prix est super intéressant. Puis cela nous permettait également d’avoir un logis le plus proche possible du centre. N’oublions pas que nous évoluons la plupart du temps à pied lorsque nous visitons les villes. Notre auberge n’est située qu’à 1,9km de la gare centrale, ce qui est plutôt cool, mais Google Maps daignant nous faire passer par le chemin le plus difficile avec une foutue colline à gravir avec les valises. Les gravillons jonchant le sol afin d’y garantir l’adhérence de nos chaussures ne faisaient que compliquer cette ascension. 😨


Stockholm Hostel 🏨

Nous ne sommes pas mécontents d’avoir déposé nos valises à l’auberge. Mais sans attendre, nous sommes déjà dehors ! Je suis en quête de bonnet, car le mien à étonnement cassé lorsque nous étions à Malmö et avec le vent froid, il n’y a pas le choix que d’en avoir un. Direction le mall jouxtant notre auberge pour en trouver un.

Auberge de jeunesse Stockolm Hostel pour les 2 nuits — 1262 SEK  


Västermalmsgallerian

Ce mall se trouve à une rue de l’auberge. C’est super pratique ! Nous nous baladons au chaud et au sec dans les galeries et dans les boutiques. Les magasins sont beaux et design avec un chouette mobilier. Ça donne encore plus envie d’acheter. 😉


BrewDog 🍻

Ce soir nous surveillons l’heure. À 19h nous nous rendons dans un petit bar portant le nom de très bonnes bières découvertes lors de mon passage à Londres, les BrewDogs. En l’occurrence l’établissement éponyme est à 5 minutes de l’auberge, alors c’est parfait !

À l’intérieur l’ambiance est anglaise, on se croirait presque dans un bar à Camden Town. D’énormes chiens dorment sagement aux pieds de leurs maîtres, un inquantifiable brouhaha donne le ton. Ici, la bière est reine. Quant aux serveurs, ça n’a rien à voir avec Paris. Ici ils restent au bar et ne sont pas dans l’optique de se soucier du temps d’attente du client. Ce qui donne d’interminables attentes pour une bière (cherchée au comptoir) et deux burgers. Nous rencontrons toujours le même problème qu’à Copenhague ou à Malmö, les espèces ne sont pas acceptées ! Eww... eh bien allons-y pour la carte alors. Cependant, les boissons tout comme les burgers, tout était délicieux ! 😀

Restaurant BrewDog — 538 SEK  


C’est après ce bon repas que nous reprenons le chemin de l’auberge. Nous profitons de l’heure pas trop tardive pour copier les photos dans le disque dur portable, mettre les batteries en charge, etc.Puis.... dodo !

Aujourd'hui, 2 pola, le château de Malmö et le train qui nous a amené à Stockholm 

😴

J4


Stockholm 🇸🇪

Ce matin le réveil sonne à 8h30, le temps de prendre une douche, de se préparer, de préparer le sac à dos... Nous partons à plus ou moins 10h de l’auberge. Nous avons tout un tas de choses en tête à caser dans la journée, alors nous ne perdons pas une minute.


Nous sommes sur le point de quitter notre île de Kungsholmen en empruntant le pont Kungsbron, quand.... 😱 mais l’eau du Klara Sjö est toute..... congelée ! La banquise totale !


Nous voici sur l’île de Norrmalm, une des îles principales de l’archipel de Stockholm. Le temps des traversées aux passages piétons est toujours aussi court ! Mais les rues sont jolies.

.

Un détail nous a fait sourire, même au marché, les choses sont droites et rectilignes. Pas une clémentine n’en dépasse une autre... Ils sont forts. 😜

Puis nous arrivons à une adorable rue piétonne avec plein de cœurs partout. Veille de St Valentin où est-ce habituel ? Peut-être que les Suédois ont de l’amour à revendre. 😃

Puis nous continuons notre chemin, non pas par hasard, mais en direction de Gamla Stan avec une idée bien précise en tête 😉


Saluhall 🛒

Nous effectuons un petit détour par ce célèbre marché qu’est celui d’Östermalm’s Market Hall. Nous avons l’impression que le vrai bâtiment du marché n’est malheureusement pas accessible pour des raisons de travaux. Dommage. Mais nous avons le plaisir de pouvoir saliver devant toutes les magnifiques denrées locales présentes sur les étals. Du renne, de l’élan, du saumon, des crevettes... Que de bonnes choses ! Et les prix ne semblent pas si élevés que ça. Un peu, mais ça reste correcte.

À la sortie de Saluhall, nous nous arrêtons quelques instants aux grilles d’Edvig Eleonora Kyrka, une jolie petite église toute rondelette et colorée. Puis nous continuons notre chemin en direction du port de Nybroplan.


Dramaten 🎭

Le dramaten est le Théâtre Dramatique Royal. Il est en travaux, comme beaucoup de monuments de la ville, dommage.


Nous sommes face à la baie de Nybroviken, un joli plan d’eau où accostent quelques bateaux (l’endroit n’est pas reconnu comme un port à part entière), mais le premier détail frappant c’est bien sûr l’état de l’eau ! On dirait un granité ! Mais rappelons qu’il s’agit là d’eau de mer. 😱 Nous ne pensions pas voir cela en venant ici !

L’heure tourne, terminé les petits détours, cette fois-ci nous allons directement à Gamla Stan afin d’assister à la relève de la garde.


Place Gustav Adolfs torg


Gamla Stan

Le pont de Norrbro avec le palais de Stockholm au bout. Ce pont permet de passer de Norrmalm à Gamla Stan tout en passant sur l’îlot de Helgeandsholmen. Stockholm et ses îles... Arrivé sur Gamla Stan, les rues sont différentes, pavées, étroites, avec beaucoup de dénivelés. Ça passe du tout au tout ! Nous contournons le palais afin de le rejoindre.


Kungliga slottet 🏰

Nous voici au Palais de Stockholm, nous nous étions fixé d’y être pour 12h, mais sans nous presser nous arrivons en avance. La relève de la garde a lieu à 12h15, c’est une des activités incontournables de Stockholm. C’est un moment particulier qui nous plonge dans l’histoire de Stockholm. Un narrateur est présent pour en expliquer les raisons.

La relève effectuée, nous sommes transis de froid. La neige nous a fouetté le visage durant le quart d’heure de spectacle. Nous recommençons à marcher pour nous réchauffer. Et à deux pas du Palais de trouve le cœur de Gamla Stan, l’une des places les plus connues de Stockholm.


Stortorget

Une place emblématique de la capitale suédoise. Ces immeubles sont vraiment chouettes et la place est adorable. Un endroit incontournable. 😃

Après ce passage sur la célèbre place, nous déambulons à la recherche d’un restaurant pour déjeuner. Nous cherchons un endroit typique et grâce à internet et aux avis d’autres personnes nous nous décidons pour un restaurant... Fermé. Embêtant, c’est alors qu’un autre établissement similaire nous plut. C’est parti ! Nous profitons du trajet entre l’endroit où nous nous trouvons et le resto pour immortaliser les rues escarpées de Gamla Stan.


Tradition 🍴

De l’extérieur ce petit resto est très sobre, mais lorsque l’on franchit le pas de porte, c’est un véritable cocon qui s’ouvre à nous. L’endroit est chaud, chaleureux, l’accueil est formidable et une atmosphère calme et bienveillante y plane. Nous avons un peu de mal à choisir nos plats, mais après réflexion, l’entrée se porte sur une tartine de saumon gravlax, et le plat principal est un steak d’élan accompagné d’une purée mousseline. L’assaisonnement est merveilleux et les plats sont incroyables. Nous ne voulons plus ressortir de tables, nous sommes trop bien ici haha.

Restaurant tradition — 575 SEK 


La reprise de notre balade est difficile. Non pas à cause du repas qui était tout à fait correct. Mais à cause du grésil qui tombe et heurte violemment nos joues. Ça fouette et c’est super congelé ! Actuellement, il fait -7°C et nous nous en rendons bien compte ! Le passage sur Södermalm au sud de Gamla Stan est compliqué, plein de travaux titanesques et un imbroglio de route pas croyable complique quelque peu les choses.

Nous longeons le Saltsjön, ce bras de mer séparant l’île sur laquelle nous nous trouvons des autres. La rue est très pentue sur une longue distance ce qui, au bout de quelques efforts, nous offrit une superbe vue panoramique !


Fotografiska 📷

Facile à deviner, le Fotografiska est le musée de la photographie. Un endroit où se déroulent bon nombre d’expositions photographiques.

Nous continuons notre marche nordique (j’exagère😉) dans les rues de Södermalm. C’est assez agréable. Il y a des petites boutiques de décoration, de planches, de soda, etc. Plus loin nous arrivons sur Götgatan, un axe important où se trouvent pleins d’autres magasins. Un parmi tous ceux-là a retenu notre attention, Bolia. Une boutique de décoration pour le moins beaucoup plus grande que nous l’imaginions en y rentrant. Les Scandinaves sont reconnus pour leur goût en matière de design et d’agencement intérieur et cela se confirme boutique après boutique.

Alors que je souhaitais simplement prendre le nom de la station en photo (c’est ce qui me sert de repère ensuite lorsque je remets à l’écrit ces petits carnets de voyage), deux amoureux se sont chaudement étreints au même moment. Leur amour sincère était joli à voir.

La nuit commence à tomber sur Stockholm et les températures aussi, brr ! Cependant la vue sur Gamla Stan depuis Södermalm est vraiment appréciable ! C’est un magnifique endroit.


Gamla Stan

De retour sur Gamla Stan nous continuons d’arpenter les petites ruelles lorsque nous tombons un peu au hasard sur Västerlånggatan, une ruelle bourrée de petits commerces tous plus mignons les uns que les autres ! J’ai même failli craquer à la boutique Dale Of Norway (une marque découverte lors de mon voyage en Norvège qui fait les meilleurs pulls de la planète. Un pull que je portais ce jour-là) Nous nous serions crus dans un film d’animation. Ces rues, de nuit, sont magnifiques !

Gamla Stan traversée, nous repassons par Nybroven et son granité géant ainsi que par Saluhall pour y acheter quelques trucs. Les températures sont vraiment descendues. Il fait très froid, mais le grésil a cessé de tomber !

À Saluhall j’ai acheté du saucisson de renne, de quoi animer un apéritif avec un ami curieux de cette viande.


Après être repassés de Norrmalm à Kungsholmen, nous n’utilisons même plus Google Maps. Nous avons pris nos repères. Et après une bonne marche, nous arrivons à Västermalmsgallerian, notre gros mall. Nous ne savons pas quoi dîner ce soir et la solution d’acheter des trucs au supermarché puis se poser tranquillement nous paru être la meilleure solution. La veille nous avions repéré le gros supermarché Willy:s dans le mall, mais impossible de le retrouver ! Nous tournons, montons, descendons... RIEN ! Puis une galerie nous avait échappé. Il était au bout. Au final, plein de choses nous faisaient envie. Mais difficile de faire des courses dans un supermarché que nous ne connaissons pas, dans une langue que nous ne maîtrisons pas ! Alors nous y allons au feeling. Pour ma part j’ai opté pour un pavé de saumon de 400g (pour moi tout seul😍) et Laure pour du jambon, du fromage et une baguette (le mal du pays ? Pas du tout😅) avec ça, nous prenons des buissons épinards-citron-gingembre, jus de pommes, moutardes et autres trucs à ramener potentiellement avec nous.

Courses au Willy:s — 293 SEK


Stockholm Hostel 🏨

De retour à l’auberge, nous profitons de l’immense cuisine pour nous préparer à manger ou du moins pour cuire mon saumon. L’endroit est convivial et propre. Les équipements mis à notre disposition sont de qualité (hormis une pauvre poêle qui a dû faire la guerre😂) sur le réfrigérateur, les indications sont claires et pleines d’humour, c’est drôle !


Notre journée se termine donc après ce bon repas. Nous partons faire un bon dodo !

😴

J5


Stockholm 🇸🇪

Ça y est, nous voici arrivés sur la fin de notre périple. Notre avion décolle pour 12h40 de l’aéroport de Stockholm Arlanda. Les valises sont prêtes, tout est bien rangé. Nous déposons les clés de notre chambre dans la black box de l’accueil et prenons le chemin (devenu habituel) du centre afin de regagner la gare Centrale.


Qui dit même trajet, dit toujours les mêmes photos. 😉 Nous restons une fois de plus médusés par cette épaisse couche de glace qui recouvre parfaitement le Klara Sjö.


Nous trouvons le train menant à l’aéroport, l’Arlanda Express et s’empressa d’aller acheter nos billets. À bord, nous sommes une fois de plus surpris par la propreté et la modernité du train. Les sièges sont larges et confortables, la rame est baignée d’une lumière agréable. Quant au contrôle, c’est presque un moment amusant. La chef de bord est très joyeuse et semble trouver ça génial que les usagers aient leurs billets !

Train — 300 SEK 


Arlanda Airport ✈️

Nous débarquons après 20mn de train à l’aéroport de Stockholm Arlanda. Le trajet est rapide. C’est après s’être laissés porter par un gigantesque escalator que nous arrivons dans les halls déserts de l’aéroport. Nous trouvons notre vol Air France sur l’écran et nous nous dirigeons vers... Les portes d’embarquement. Mais dans la file d’attente, une hôtesse est venue nous glisser discrètement que ce n’était pas l’enregistrement... Oh mince ! Nous ressortons rapidement de cette file pour nous diriger vers les comptoirs d’enregistrement. Mais une fois à côté, grand moment de solitude... Laure a perdu sa carte nationale d’identité avec laquelle elle voyage. C’est un peu la loose intergalactique et c’est en panique que nous retournons dans le premier hall (celui où nous avons trouvé les indications pour le vol) et miracle... La carte gisait au sol bien sagement ! 😱 Plus de peur qu’autre chose et heureusement, car cela aurait pu nous compliquer quelque peu le retour.

Enregistrement et fouille passés, nous nous installons en salle d’embarquement. Nous avons du temps devant nous avant le décollage. Petite pause téléphone et réseaux sociaux. C’est à ce moment que nous prenons conscience une dernière fois de la confiance des gens entre eux. Un smartphone est posé sur une prise de charge au milieu de la pièce et personne ne le surveille... Ce n’est qu’après une bonne demi-heure qu’un homme sorti de nulle part est venu le récupérer... Normal


12h24 — Embarquement à bord de l’A321 nous ramenant sans escales à Paris CDG

Avion Stockholm Paris 125 euros  


13h00 — C’est avec 20 minutes de retard que nous décollons, mais le commandant de bord nous rassure aussitôt, notre plan de vol est accéléré afin de rattraper le retard pris à cause de l’introduction des valises dans la soute de l’avion (c’est la faute du Mickey aux oreilles fluo !)

Le décollage est simplement magnifique, les terres enneigées de Suède vont nous manquer. Et comme pour nous rappeler notre banquise du centre-ville, nous survolons une vaste étendue d’eau, elle aussi, complètement prise dans la glace. Impressionnant !


Au-dessus des nuages nous retrouvons le soleil. Un phénomène climatique devenu rare ces derniers jours ! 🙄

Par contre c’est cool, car notre vol Air France comprend un déjeuner. Une petite baguette poulet et légumes grillés avec des fruits et une compote de fruits. Parfait !


Paris Roissy Charles-de-Gaulle 🇫🇷

L’avion vient de fouler la piste de Roissy. L’aventure scandinave se termine. Et je tiens à rappeler qu’à l’aller nous avions eu des problèmes d’attente avec nos bagages à l’aéroport de Copenhague et bien au retour ce fut le même topo... Nous sommes damnés. 🤣


Hôtel Mercure🚘

La navette Pink nous a déposés à l’hôtel Mercure, la Clio nous y attend toujours. Pour tout vous dire, nous avons eu beaucoup de mal à trouver un parking pas trop cher, à proximité de l’aéroport de Roissy ayant de bons commentaires. Lors des réservations nous avons dû annuler un que nous avions choisi précédemment, car les voitures sont garées sur des terrains boueux et certaines voitures en sortent choquées... Et l’hôtel est sûrement la meilleure alternative que nous puissions trouver. Navettes gratuites et régulières, le parking est propre et sécurisé, le tout pour un tarif raisonnable.

Parking 4 jours  —  31 EUR 
• • •

Et voilàààà, notre petit séjour se termine sans encombre. Tout s’est merveilleusement bien déroulé et avons pu découvrir avec joie deux magnifiques pays scandinaves et leurs capitales. Nous avons parcouru pas moins de 86km à pied ! Ce qui nous a permis de découvrir tout un tas de choses et d’endroits. Côté budget nous n’avions rien de bien défini, nous avons simplement fait attention lors des réservations et sur place afin de rester dans ce qui nous semblait être raisonnable. Un vrai bonheur que nous réitérerons sans hésiter ! La quiétude des pays scandinaves est vraiment très agréable et enjolive d’autant plus toutes ces découvertes.

À bientôt !! 😀