Carnet de voyage

Laos

7 étapes
5 commentaires
4
12 jours au nord du Laos
Du 12 au 24 avril 2019
13 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Sabaidee!!! Nous voici arrivés au Laos, à Luang Prabang! Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, la ville est connue pour ses nombreux temples bouddhistes et monastères et est l'emblème spirituel du pays.

Pour notre première journée, nous nous éloignons de la ville pour nous rendre à Elephant Village où une association veille à leur protection. Le cadre est idyllique et nous avons eu le plaisir de monter à dos d'éléphant "à cru" et de traverser la rivière, le tout pendant une vingtaine de minutes.

Nous terminons la journée au restaurant Manda De Laos pour l'anniversaire d'Andrea, où on dîne au bord d'étangs à nénuphars classés à l'UNESCO, superbe endroit!

Le lendemain, hasard du calendrier, nous sommes le 14 avril et c'est le premier jour du nouvel an laotien "PIMAY"! En plus on est dimanche donc il y a un monde fou dans les rues. Une particularité de leur nouvel an: il est associé à la fête de l'eau. On peut même dire la guerre de l'eau: partout dans les rues, les laotiens ont sorti des jets d'eau, des bidons d'eau, des piscines en plastique remplies d'eau et aspergent à coups de bassines d'eau tous les passants qu'ils soient à pied / en vélo / en scooter / en voiture / en camion, le traquenard est partout. En contre-réaction, tout le monde (locaux et touristes) s'est équipé de gros pistolets à eau et ça aboutit à une grande kermesse, une bataille d'eau géante dans toute la ville voire dans tout le pays, pendant 3 jours. Je n'ai malheureusement pas de photo exploitable - question de survie 😀

On se faufile, on louvoie, on slalome, on trottine et on s'en sort bien, on arrive presque secs dans l'hyper centre pour découvrir le palais royal.


Palais Royal 

L'après-midi on se rend aux chutes d'eau de TAD KUANG SI, c'est sympa mais aux niveaux les plus bas des chutes d'eau c'est l'émeute, un peu le Center Parc du coin ou une très belle piscine municipale: locaux et touristes se baignent par dizaines à côté de familles qui pique-niquent. On a réussi à trouver un peu plus de calme en montant plus haut (photos ci-dessous).

On termine la journée en dînant au Night Market.

Le lendemain matin, à 5h30 on est dans la rue pour assister au rituel du TAK BAT: tous les matins les moines bouddhistes sortent des temples pour demander l'aumône. En effet, ils ont renoncé à tous les biens matériels et ne vivent que des dons des habitants. Des scènes assez surréalistes.

Ensuite nous prenons le bus, 8h de trajet en direction du nord pour nous rendre à Luang Namtha.

2

Le trajet en bus pour arriver a duré pas loin de 9h, pour faire 150km... On a découvert que les laotiens ne supportent pas les trajets: sur les 10-15 personnes présentes, les 2/3 ont passé une bonne partie du trajet à vomir dans des sacs plastiques prévus à cet effet. Le tout sans bruit - et sans odeur. Etonnant!

Luang Namtha se situe au nord du Laos, proche de la frontière chinoise. On loge au Thoulasith Guesthouse pour 13$ la nuit. Au programme: ballade en scooter pour profiter des jolis paysages (montagnes et rizières) et découverte de villages typiques...

La forêt laotienne est dense mais menacée par l'agriculture sur brûlis, illégale mais toujours pratiquée par les montagnards et les paysans. Ça consiste à brûler une terre pour défricher la végétation existante et rendre fertile le sol grâce aux cendres créées, permettant ainsi à la parcelle de terrain d'être cultivée.

Le résultat on le voit très régulièrement avec des pans entiers de montagnes mis à nus. Et un espèce de brouillard (de la fumée en fait) qui flotte en permanence à quelques dizaines de mètres du sol (et gâche pas mal de photos).

Dès le lendemain, on reprend le bus et le festival de vomis direction Muang Khua.

3

On fait 7h de bus pour rejoindre Muang Khua.

Lors d'un arrêt on croise des femmes de la minorité Akha venues vendre de la nourriture et des bracelets.

On arrive enfin à Muang Khua, petite ville très calme au bord de la rivière Nam Ou.

Nous ne sommes que de passage ici, dès le lendemain matin on prend un petit bateau à moteur, 3h30 de descente de la Nam Ou pour profiter de ses superbes paysages, voir la vie des habitants sur le fleuve et rejoindre Muang Ngoi Neua.

On croise pas mal d'enfants qui se baignent, l'un d'eux aura même la chance de se voir offrir des sucettes par une touriste de notre bateau, il est reparti super fier avec son butin de guerre.

On croisera même quelques chercheurs d'or.

Après quelques heures de trajet, on arrive à notre destination du jour: Muang Ngoi Neua.

4

Muang Ngoi Neua est un charmant tout petit village de 700 habitants et une seule rue en ligne droite de 500m. Le village est niché entre des pics karstiques au bord de la rivière Nam Ou, on ne peut le rejoindre qu'en bâteau, aucun véhicule n'y circule donc... un havre de paix.

On loge au Riverview Bungalows avec vue sur la rivière pour 12$ la nuit. Parfait!

Le lendemain matin, buffet de ministre avec crêpes, gaufres etc, le top!

Puis on prend le bateau pour 45 minutes en vue de rallier Nong Khiaw.

5

Nong Khiaw est très charmant également mais un peu plus grand que Muang Ngoi Neua. On est hébergé au Ban Lao Sunset Bungalow pour 11$ la nuit dans un bungalow avec vue sur la rivière - la vie est dure.

On se motive et on entreprend l’ascension - assez éprouvante - pour arriver au "point of view" en haut de la montagne permettant d'avoir une belle vue dégagée sur toute la vallée et de voir le soleil se coucher. Une bonne heure de montée à pic qui en valait la peine.

Après nos efforts on mérite un bon repas, ce sera un Lao BBQ. Une sorte de braserade sauf que c'est un plat posé sur des charbons ardents dans lequel on verse de l'eau chaude parfumée à la citronnelle. On plonge dans l'eau les légumes à cuire et on pose la viande à griller sur le dessus. Notre meilleur repas au Laos 😀

Le lendemain on prend le bus en direction de Vang Vieng.

6

Le trajet pour Vang Vieng a été éprouvant: les 4 premières heures la route était défoncée et s'apparentait plus à un chemin caillouteux avec des trous énormes, on a été bien secoué.

Ensuite changement de bus à Luang Prabang, nouveau bus sans climatisation, sous 38 degrés, pendant 7-8h. Le bus devait manquer de puissance et être trop chargé donc il attaquait la montée de la montagne en 1ère et descendait également en 1ère...

Du coup c'est décidé, on reste 2 jours à Vang Vieng et on profite d'un repos bien mérité, au programme: grasses matinées, flâneries, massages Lao, mise à jour du blog et préparation de la suite (Vientiane puis Vietnam et visa chinois).

Vang Vieng est beaucoup plus touristique, la jeunesse (australienne notamment) y vient pour faire la fête et descendre la rivière dans des bouées (tubing) avant et après avoir bu des shooters. La ville reste néanmoins calme et les paysages sont sympas avec des pics karstiques qui entourent la ville.

J'en profite pour trouver une pizzeria sympa "Pizza Luka" tenue par un couple de français: première pizza depuis un mois, un régal (mais elle ne valait pas Gusto Pizza pour les connaisseurs) !

On part ensuite pour Vientiane, notre dernière étape au Laos.

7

On reste une journée à Vientiane avant de partir pour le Vietnam ce qui nous laisse, le temps d'arriver, une grosse après-midi pour découvrir la ville. Globalement la ville est décevante, c'est une ville "normale", sans charme particulier, avec des routes droites, des trottoirs, un code de la route... On ne sent pas dépaysés.

Néanmoins tout n'est pas à jeter, on passe devant le palais présidentiel et on visite deux temples: le VAT SISAKHET et le VAT HO PHRA KEO.

Puis on passe dire coucou au PATUXAI, un arc de triomphe modèle réduit.

On continue avec le PHA THAT LUANG et un Bouddha d'or en pleine sieste.

Le soir on part se ballader au bord du Mékong (de l'autre côté du fleuve c'est la Thaïlande), l'ambiance est sympa avec un night market, des chanteurs, des danseurs et des bars/restaurants en plein air. Ambiance décontractée comme partout au Laos.


Voici déjà la fin de notre périple au Laos, nous prenons maintenant l'avion en direction de Hanoï dans le nord du Vietnam. Pour continuer à nous suivre, il faut s'abonner sur cette page ICI, je publierai prochainement la prochaine étape: le Carnet de voyage au Vietnam.


Bilan du Laos:

Le Laos a clairement été un coup de cœur pour nous. D'un côté on y a trouvé une atmosphère hyper zen et détendue et de l'autre les paysages sont somptueux: on en prend plein la vue car il y a beaucoup de reliefs et la nature est encore "brute".

Côté budget nous terminons avec une moyenne de 23€/jour/personne. Félicitations Pierre et Andréa vous avez les encouragements du conseil de classe (merci!!). Les plus gros postes de dépenses sont le logement (environ 12$/nuit pour deux) et les transferts entre les villes car on devait faire rentrer pas mal d'étapes en 12 jours.


Nos 3 tops/flops:

Tops Andrea: Le peu de touristes, les paysages, la zénitude des laotiens.

Flops Andrea: Les heures de bus (notamment sans clim'), la fumée (des brûlis) tout le temps présente dans le ciel, ne pas avoir fait le sud mais on y retournera.


Tops Pierre: Le côté ultra zen du pays, les superbes paysages, le havre de paix de Muang Ngoi Neua.

Flops Pierre: Les temps de trajets et l'état des routes, ne pas avoir acheté de pistolet à eau pour pouvoir riposter pendant le nouvel an laotien, je n'ai pas de 3è flop donc j'en ressuscite un du Cambodge: me faire avaler ma nouvelle CB après trois codes faux pour sa première utilisation, bravo!