Carnet de voyage

Un tour du globe en 80 jours

31 étapes
89 commentaires
67 abonnés
Dernière étape postée il y a 2120 jours
Pour celles et ceux qui souhaitent nous suivre à chaque étape de notre voyage.
Du 3 juillet au 21 septembre 2018
81 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Jour du départ !!! Train d'Orléans à Paris, puis vers 15h embarquement dans l'A380 direction Dubaï pour 6h10 de vol et une escale de 3h!

Anecdote du jour : tous les passagers regardent ensemble la séances de tirs au but entre la Colombie et l'Angleterre avant de sortir de l'avion.

2
2
Publié le 4 juillet 2018

La Thaïlande ! Après une escale de 3h à Dubaï et à nouveau 6h de vol, nous arrivons à Bangkok vers 15h30 heure locale! (+5h).

Au programme de la fin de journée : balades à pieds à travers la chaleur humide, les effluves de nourriture et le bruit des klaxons de tuk-tuk!

Anecdote du jour : Deux geckos s'etaient installés dans notre chambre et avaient bien l'intention d'y rester pour dormir. Pas facile à chasser ces bestioles là!

3
3
Publié le 5 juillet 2018

C'est à bord d'un tuktuk lancé à vive allure dans les rues de Bangkok que nous quittons la ville momentanément au petit matin. Nous prenons un van direction Ayutthaya!

Une fois arrivés dans l'ancienne capitale du royaume de Siam, et quelques minutes de marche plus tard, c'est à bord d'un bateau que nous nous arrêtons sur différents sites historiques. Nous visitons quelques temples et puisque les pieds sont la partie du corps la plus sale et la plus éloignée de la tête (où règnent intelligence et spiritualité) nous devons laisser nos chaussures à l'extérieur des maisons par marque de respect et de politesse. Dans l'un des temples gardés par de nombreux chiens et chats, un Bouddha de 800 ans tout d'or vêtu impressionne du haut de ces 19m. C'est un couché de soleil sur le Wat Chai Wattanaram de style khmer édifié en 1673 qui clôture notre journée.

Anecdote du jour: avez-vous déjà vu un varan de près de 2 mètres se balader en plein centre ville? Nous c'est fait... à Bangkok!

4
4
Publié le 6 juillet 2018

C'est notre deuxième jour à Ayutthaya, ancienne capitale de la Thaïlande de 1350 à 1767 jusqu'à ce que l'armée birmane pille la ville.

Sous la chaleur humide, nous nous déshydratons très vite, mais armés de nos bouteilles d'eau nous prenons l'assaut des temples les uns après les autres.

On vous laisse, car on a un train à prendre à 21h pour plus de 11h de voyage... Rendez-vous demain dans le nord de la Thaïlande.

Anecdote du jour : pour éviter d'être tout rouge et couvert de boutons en fin de journée, bien penser à mettre de la crème solaire le jour et de l'antimoustique la nuit... et pas l'inverse!

5
5
Publié le 8 juillet 2018

Après plus de 11h en train couchette, nous arrivons dans le nord de la Thaïlande à Chiang Mai, ville vestige du royaume de Lanna bâtie vers le XIIIe siècle. Puis les Birmans prirent contrôle de la ville et du royaume en 1556 durant près de 200 ans.

Au programme, visite de nombreux temples, promenade sur le marché de nuit où les étals de nourriture et de souvenirs en tout genre ont bloqué les rues.

On passe une journée dans une réserve au contact d'éléphants. Contrairement à de nombreuses attractions à touristes, il ne s'agit pas de monter sur leur dos, mais de les observer, d'interagir avec eux et de sensibiliser les visiteurs sur le déclin des éléphants d'Asie et l'importance de leur protection.

6
6
Publié le 10 juillet 2018

Trajet de 5h30 de bus, un peu plus au sud jusqu'à Sukhothai, considérée comme la première capitale de la Thaïlande prospérant du XIIIe au XIVe siècle et mettant fin au règne khmer d'Angkor Wat. Son site historique a été inscrit en 1991 au patrimoine mondial de l'humanité.

La visite se fait facilement et paisiblement puisque le parc est très étendu et peut se faire à vélo. Nous partons le lendemain dans l'après-midi pour 8h de bus encore plus au sud, jusqu'à Bangkok!

Anecdote : C'est en 1939 que le Siam fut rebaptisé "Thaïlande", 6 ans après un coup d'État qui mit fin à la monarchie absolue pour une monarchie constitutionnelle.

7
7
Publié le 13 juillet 2018

Notre neuvième journée a débuté par un vol de Bangkok à Surat Thani au sud de la Thaïlande. Puis nous avons pris le bus et le ferry pour une traversée en mer à bord d'un bateau entièrement creusé par la rouille. Et c'est en vie que nous avons posé le pied à 16h30 sur l'île de Ko Samui, sous des trombes d'eau.

Les 10e et 11e journées sont assez typiques du climat tropical qui règne sur l'île : des journées très chaudes qui se terminent en fin d'après midi par d'intenses averses de pluie d'environ 1h. C'est la mousson!

Nos chaussures de randonnée aux pieds nous sortons un peu des sentiers battus pour découvrir l'île.

Anecdote : même à 700km au sud de Bangkok on a des geckos dans nos chambres. Il va falloir s'y faire même si leur cri puissant nous tire d'un bond de notre sommeil.

8
8
Publié le 15 juillet 2018

Pousuite de notre visite des îles du golfe de Thaïlande avec Ko Tao, une petite île de 21km2 avec 1500 habitants.

On a enfilé nos masques et nos tubas pour nager dans les coraux avec de nombreux poissons tropicaux, des tortues et des requins à pointes noires.

Anecdote : la France est championne du monde de football! On a fêté ça avec une vingtaine de Français jusqu'à 1h du matin ! ☆☆

9
9
Publié le 18 juillet 2018

Nous avons decidé de terminer notre périple Thaïlandais là où il avait débuté, à Bangkok pour deux jours encore. Ces journées sont rythmées par la visite du Grand Palais et de son temple sacré (Wat Phra Kaew) ainsi que du temple Wat Pho et son célèbre Bouddha allongé. De l'aute côté du fleuve Chao Phraya, on passe l'air de rien sur une terrasse d'un restaurant pour admirer la vue du temple Wat Arun, et prendre quelques photos.

On passe nos soirées dans la rue de Khao San où les backpackers du monde entier se retrouvent pour discuter, faire la fête et manger des plats traditionnels au son des musiques de ce quartier très animé.

Anecdote : Si vous désirez manger des brochettes de scorpions ou assister à des parties de ping pong pour le moins particulières alors vous êtes au bon endroit.

Un ptit bonus : bonjour en Thai se dit : สวัสดี ("Sà- wàt-di").

10
10
Publié le 19 juillet 2018

Nous sommes arrivés au Cambodge et débutons notre visite par Phnom Penh: la capitale! Et ce qui marque en arrivant c'est la circulation! Les thaïlandais nous avaient déjà montré leur talent mais les cambodgiens sont à un niveau bien supérieur. Pas de code de la route ici, un autre monde, et les feus rouges ne servent à rien.

Promenade dans les rues, et au confluent du Tonlé Sap et du Mékong, dont l'odeur et la couleur d'un marron prononcé n'appellent pas à la baignade. Un détour par le grand marché central, le musée national et par le palais royal juste avant la mousson du soir.

Anecdote : Au Cambodge il y a deux monnaies : le dollar américain et le riel qui sert de petite monnaie (1 dollar vaut 4000 riel, on a donc rapidement beaucoup de billets dans le porte monnaie sans être riche pour autant).

11

Après 6h de bus lancé à vive allure à travers les routes du Cambodge, nous sommes arrivés (entiers) à Siem Reap. Et ça n'a pas été de tout repos! Il nous aura fallu éviter à grands coups de klaxons plusieurs vélos, scooters, camions, mais aussi vaches et autres animaux en tout genre. Mais ce qu'on redoutait arriva et notre chauffeur a fini par percuter et rouler sur un chien errant... "Thank you for choosing our compagny".

C'est donc à Siem Reap que nous posons nos sacs, près de la cité d'Angkor dont les ruines situées dans les forêts au nord du Tonlé Sap sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. Des arbres centenaires se mêlent aux pierres des temples donnant au lieu une atmosphère très spéciale.

Anecdote : aujourd'hui 30km de vélo, un singe est monté sur notre sac à dos pour piquer notre bouteille, et on a évité un sacré serpent sur la route... tout va bien!

On vous racontera nos nouvelles péripéties dans 2 jours car on reste encore 48h ici!

12

Et voilà nos derniers jours au Cambodge, pour visiter encore la ville de Siem Reap et continuer notre découverte des temples d'Angkor.

Cette cité abrite Angkor Vat le célèbre temple khmer construit au début du XIIe siècle et dédié à Vishnou un dieu hindou. Aujourd'hui, il s'agit d'un temple bouddhiste devenu le symbole du Cambodge et figure sur le drapeau national. Il est également considéré comme la huitième merveille du monde.

Pour notre dernière soirée nous avons pris un tuktuk pour revoir Angkor Vat juste avant la fermeture du site. Et après quelques photos les singes sont arrivés dans l'enceinte du temple pour reprendre possession du lieu et faire partir les visiteurs.

Anecdote : attention où vous marchez... des scorpions se baladent aussi sur les chemins.

13

Nous arrivons vers 12h30 à bord de notre tuktuk vétuste à l'aéroport de Siem Reap pour notre départ du Cambodge.

Nous pensions arriver à 17h30 au Vietnam mais c'était sans compter plusieurs retards successifs: d'abord pour l'enregistrement, puis au moment de l'embarquement, faute d'avion disponible.

Bref, au lieu de décoller à 15h45, nous sommes partis aux alentours de 19h15, à bord d'un vieux coucou à hélices, qui a réussi à voler malgré le scepticisme des passagers et surtout à atterrir à Da Nang.

À l'arrière d'un taxi climatisé, nous traversons une ville propre aux immeubles clinquants et scintillants de lumières colorées contrastant avec le paysage bien plus modeste du Cambodge que nous venons de quitter.

Vers 22h, enfin arrivés à l'hôtel on nous informe que comme nous sommes arrivés en retard, notre chambre n'est plus disponible, on nous fait donc dormir dans la chambre d'une petite fille de 7 ans pour la nuit...

Bienvenue au Vietnam!

14
14
Publié le 27 juillet 2018

C'est dans la célèbre et charismatique ville de Hoi An que nous déposons nos bagages. Le 14ème jour de chaque mois lunaire, les habitants célèbrent la fête de la pleine lune en décorant la ville de lampions colorés. La nuit tombée, la Thu Bon River est alors envahie de barques à lampions et de centaines de lanternes flottant à sa surface.

La ville étant également réputée pour sa cuisine, nous testons plusieurs spécialités locales dont les "white roses", de petits raviolis à la crevettes cuits à la vapeur recouverts d'oignons croustillants, très savoureux !

Anecdote : période la plus longue sans entendre de klaxons (hors fête de la pleine lune): 28 secondes. Record à battre!

15
15
Publié le 29 juillet 2018

C'est en bus-couchette que nous arrivons à Hué au centre du Vietnam. Cette situation géographique a son importance dans l'histoire puisque en 1802 la capitale fût déplacée de Hanoi à Hué par l'empereur pour réunir le nord et le sud du pays.

On peut y visiter la citadelle érigée entre 1804 et 1833 qui abritait la cité pourpre interdite et l'enceinte impériale. Malheureusement les bombardements des guerres d'Indochine et du Vietnam ont laissé peu de bâtiments dans leur état d'origine.

Anecdote : les blonds aux yeux bleus avec de la barbe provoquent des sourires et des rires chez les asiatiques... a priori parce qu'elles n'en voient pas beaucoup.

16
16
Publié le 30 juillet 2018

Avant de faire la célèbre baie d’Halong connue de tous, nous avons décidé de prendre un train de nuit de 12h et de nous arrêter deux jours à Tam Coc, surnommée la "baie d’Halong terrestre".

Beaucoup moins touristique que sa cousine, ici pas de klaxons, ni de bus. Quelques kilomètres à vélo, une ascension dans les montagnes et des promenades en barque offrent un paysage à la végétation luxuriante au coeur des vallées immergées et des pics karstiques, comme le site de Trang An, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Anecdote : les propriétaires de notre logement nous ont gentiment prêtés deux "nón lá", les traditionnels chapeaux vietnamiens faits à base de latanier, un palmier, afin de se protéger du soleil et de la chaleur!

17
17

Nous avons posé nos sacs à Cat Ba, une île se situant au sud de la sublime et très connue baie d'Halong. Nous débutons notre visite en bateau par la découverte de sa petite soeur, la baie de Lan Ha, toute aussi jolie et beaucoup moins touristique.

Au programme : baignades et kayak entre les îlots rocheux et les criques, passant par des grottes habitées de nombreuses chauves-souris et visite d'un village flottant de pêcheurs où 300 familles vivent tout au long de l'année.

Malheureusement, l'envers du décor laisse apparaître une eau polluée jonchée de déchets en tout genre par endroits, conséquence du tourisme massif tout comme du manque de sensibilisation à la préservation de l'environnement pour diverses raisons du peuple vietnamien. Ici, il n'est pas rare de voir quelques canettes ou bouteilles balancées par dessus bord.

Cependant, la baie reste un paysage unique lui conférant le statut d'une des sept nouvelles merveilles de la nature.

Anecdote : Ha Long signifie "la descente du dragon". La légende raconte que ce paysage exceptionnel serait l'oeuvre d'un dragon immense qui serait descendu dans la mer pour dompter les courants marins, mais aurait endommagé la montagne avec sa queue en se débattant. L'eau se serait alors répendue entre les collines lorsqu'il aurait plongé dans l'eau.

18
18
Publié le 6 août 2018

Nous voilà arrivés après 6h de bus dans le nord du Vietnam, plus précisément à Sapa, station célébre de part ses rizières en plateau et les éthnies montagnardes que l'on peut y rencontrer.

Malgré la brume et la pluie, nous randonnons jusqu'au village Hmong de Cat Cat. Nous y découvrons de nombreuses femmes vêtues d'habits traditionnels colorés et tissés main. La pluie persistant lors de notre séjour, nous n'avons pas pu effectuer les treks prévus pour découvrir d'autres villages traditionnels au coeur des rizières.

Malheureusement pas de très belles photos à vous montrer de notre escapade pluvieuse à 1650m d'altitude.

Anecdote : la circulation au Vietnam étant ce qu'elle est, nous avons assisté à l'extinction de deux voitures en flammes suite à un accident en plein centre ville... aucun périmètre de sécurité, et le trafic continue avec ses klaxons malgré le danger! Heureusement pas de victime.

19
19
Publié le 8 août 2018

Retour dans la capitale du Vietnam pour un peu plus d'une journée. Cette ville est probablement une des plus horribles du monde en terme de trafic. Les piétons n'ont pas leur place, y compris sur les trottoirs! Slaloms de scooters entre les voitures, concert de klaxons permanent.

Nous nous apprêtons à quitter le Vietnam et à partir en Indonésie mais un séisme de magnitude 6.9 vient de frapper les îles que nous allions visiter et des répliques continuent de se produire la veille de notre départ. Nous avons donc passé quelques temps à revoir nos projets... à suivre.

20

Nous sommes arrivé en Indonésie sur l'île de Bali et pour ceux qui s'inquiétent, sachez que nous allons bien. Le séisme du 5 août n'a pas eu les mêmes conséquences désastreuses que sur l'île de Lombok et les îles Gili.

Nous débutons notre visite par la ville de Ubud. Ici, on marche entre les offrandes balinaises, hindouistes, présentées dans des petites barquettes tressées en feuille de bananier accueillant de la nourriture, des fleurs, et de l’encens. Déposées au sol elles éloignent les mauvais esprits, alors qu'en hauteur elles rendent hommage au Dieux et aux ancêtres.

Anecdote : Sur la route de Bedulu on trouve la grotte de Goa Gajah datant probablement du XIe siècle. Selon la légende, elle fût creusée par le géant Kebo Iwa avec son ongle. On y entre par la bouche d'un démon.

21

Nous avons opté pour un peu de repos et de sécurité en restant plusieurs jours sur Ubud, dans le centre de l'île, dont la ville et les alentours offrent de nombreuses choses à découvrir. Temples hindouistes, dont le Tirta Empul, où les balinais se purifient de l'eau sacrée jaillissant des fontaines d'un bassin, rizières verdoyantes accessibles par de petites rues entourées de cocotiers et encore inconnues de la majorité des touristes, ce qui contraste avec l'agitation régnant dans la ville.

L'ascension de nuit à la lampe torche du mont Batur (un volcan situé au nord de Bali) offre une vue splendide au lever du soleil où les singes viennent manger le petit déjeuner des badauds à 1717 mètres d'altitude.

En ce qui concerne la culture balinaise, elle regorge de traditions. Telle que la cérémonie "Metatah" du limage de dents à l'adolescence. Des dents longues sont signe de vices, et sont une caractéristique des animaux et des démons. Il s'agit d'un rite de passage de l'enfance à l'âge adulte pour les hindous, mais également de l'animal à l'humain. Il ne faudrait pas se faire refuser l'entrée au "paradis" juste parce qu'on a été confondu avec un démon.

Anecdote : la ville d'Ubud fût une source importante de plantes médicinales par le passé d'où son nom venant du mot indonésien "ubad" signifiant "médecine".

22
22

Notre périple se poursuit à Tirta Gangga, le palais sur l'eau, un endroit apaisant où nous pouvons voir du balcon de notre chambre, les rizières verdoyantes surplomblées par le mont Agung dont la dernière éruption remonte au 28 juin dernier.

Nous retrouvons ensuite Solène & Thomas, deux français avec qui nous avons sympathisé, pour faire un tour de l'île et découvrir d'autres sites de Bali. Au programme, la Monkey Forest de Sangeh, où les singes se font un plaisir de nous gimper dessus! Puis nous découvrons une plantation de café, le temple Ulun Danu Bratan et son lac, les rizières de Jatiluwih classées à l'UNESCO. Après une pause gourmande dans une chocolaterie, nous finissons par un coucher de soleil sur le Tanah Lot, un temple situé en haut d'une falaise, surplombant la mer à l'ouest de l'île.

Lombok a de nouveau été frappé par un séisme de magnitude 6.9 suivi de plusieurs répliques dans la nuit du 19 au 20 août. Nous avons ressenti les secousses à plusieurs reprises, une sensation très particulière. Il faut savoir que Lombok et Bali se situent au sein de la ceinture de feu du Pacifique, une zone d'activité sismique importante. D'ailleurs l'archipel indonésien s'est formé du fait de la convergence de trois grandes plaques tectoniques: indo-pacifique, australienne et eurasienne.

Anecdote : un des plats incontournables est le Nasi Goreng qui signifie "riz frit", ou sa version avec des nouilles à la place du riz, le Mie Goreng !

23

Après avoir vécu nos premiers tremblements de terre, nous avons opté pour un peu de confort et de repos avant de reprendre le périple vers la prochaine étape. Après avoir multiplié les visites de l'île, nous avons donc profité du soleil et de la piscine.

Le jour de notre départ, nous recevons un mail d'alerte suite à l'approche de l'ouragan "Lane" se dirigeant vers l'archipel d'Hawaï. Il est actuellement classé en catégorie 5 soit la plus haute avec des vents à 260km/h et des rafales pouvant atteindre 310km/h. "Lane" devrait arriver sur Hawaï au moment où nous devrions y être. Affaire à suivre...

Anecdote : après avoir évité de peu un serpent d'1m50 chassant une souris dans les rizières, un bunglon (une sorte de caméléon à pattes crochues) nous attendait sur la porte de notre chambre. Pas avare d'une petite démonstration de ces talents, ce dernier nous a montré qu'il pouvait passer du vert fluo au marron foncé en quelques secondes !

Anecdote 2 : après 50 jours de marche nos chaussures ont dit "STOP"! Elles nous abandonnent à Bali.

24
24
Publié le 25 août 2018

Nous voilà arrivés en Australie! Nous visitons durant 3 jours et 3 nuits les différents quartiers de la ville de Sydney. Nous passons par le célèbre opéra, avec en fond le Harbour Bridge. Certains quartiers au bord de l'eau sont très animés, notamment celui du Darling Harbour, du Circular Quay. Pour plus de calme, les jardins botaniques royaux offrent de belles promenades tout comme la Watsons Bay accessible en ferry.

Un bref point historique: en avril 1770, James Cook explorateur et navigateur anglais prit possession de l'emplacement actuel de la ville au nom de la Couronne Britannique. La Grande-Bretagne après avoir perdu ses colonies d’Amérique du Nord souhaita y créer une colonie pénitentiaire pour y accueillir les bagnards et désengorger les prisons surpeuplées de Londres. Les Européens apportèrent avec eux des maladies encore inconnues telle que la variole qui décima la population aborigène locale.

Anecdote : les températures ont chuté, c'est l'hiver en Australie.

25

Le 25 août dernier, l'ouragan Lane se localisait sur les îles d'Hawaï. S'agissant également du jour de notre départ, nous avons décidé de repousser notre vol et de remonter une partie de la côte Est australienne.

C'est ainsi qu'après 1400 km de route de Sydney à Coffs Harbour, en passant par Port Macquarie, nous avons découvert un paysage riche d'une faune et d'une flore superbes!! Nous avons pu nous promener sur des plages immenses et désertes en cette saison hivernale. Nous avons visiter un hôpital pour koalas, dont la plupart sont atteints de pathologies infectieuses ou ont été blessés par des voitures. Il faut savoir que les koalas vivent uniquement sur les côtes Est et Sud de l'Australie.

Après avoir également observé des pélicans et des perruches multicolores, nous nous sommes rendus dans le Morisset Park où une multitude de kangourous vivent en liberté. Un moment unique où il n'y avait que nous pour les approcher, les observer et même les caresser, dans le plus grand respect bien sûr.

Anecdote : le bébé kangourou naît après une gestation de 38 jours maximum, ne mesure que 2 à 3 cm et pèse seulement 1 gramme! Après quoi il se développe dans la poche marsupiale de sa mère pour une période d'environ 250 jours.

26

Après 9h de vol au dessus de l'océan Pacifique et notre atterrisage à Honolulu, nous prenons un second vol pour l'île de Kauai, l'île la plus au nord des îles d'Hawaï. Nous y découvrons une végétation impressionnante, et des paysages magnifiques dont celui du Waimea Canyon, aussi appelé le Grand Canyon du Pacifique, haut de 900 mètres et s'étendant sur 16 km. Après les récentes intempéries de l'ouragan Lane nous avons dû faire une grande partie du trail dans la boue, mais le point de vue en valait la peine !

Nous avons également testé une gourmandise locale, la shave ice, une boule de crème glacée recouverte de granité parfumé et coloré par des sirops.

Anecdote : notre 60e jour de voyage aura duré 44h! Et oui en allant vers l'Est entre Sydney et Honolulu nous avons remonté le temps d'une journée, d'où un J60bis.

27

Nous profitons de nos 2 derniers jours à Hawaï pour visiter l'île d'Oahu. On découvre la ville d'Honolulu où on assiste à un spectacle de hula sur la plage le soir. Outre la célèbre Waikiki Beach, nous longeons la côte.

Si les paysages vous semblent familiers c'est tout simplement parce qu'il s'agit notamment des décors naturels de Jurassic Park. Alors on est allé voir la fameuse plaine où vit le T-Rex. Nous en profitons pour faire un tour sur les lieux de tournages de nombreux films (Pearl Harbor, Jurassic World, Lost, Jumangi, Godzilla...) dans la vallée du Kualoa Ranch.

Et nous finissons par le trail du Diamond Head, nous emmenant en haut d'un cratère dont la vue sur Honolulu et l'océan est splendide.

Anecdote : à Hawaï on entend beaucoup de fois le mot "aloha" au cours de la journée. Il peut signifier bonjour ou au revoir, mais également exprimer l'affection et l'amour, il s'agit d'un état d'esprit de respect et de positivisme. Cette particularité vaut à Hawai d'être également appelé l'Etat Aloha.

28

Nous voilà arrivés à la dernière étape du tour Picalube! Le Canada, plus précisément la province du Québec. Nous commençons par 3 jours à Montréal que nous découvrons (ou redécouvrons!). Lorsque Jacques Cartier découvra la ville en débarquant de son navire en 1535, ce n'était que champs de maïs où vivaient des autochtones. Nous visitons le centre et la rue commerçante de Sainte Catherine, les quartiers de la vieille ville et du vieux port, et nous montons jusqu'au belvédère du Mont Royal.

Nous prenons ensuite la route pour la ville de Québec, plus provinciale et pittoresque, qui fait partie des rares villes fortifiées existant sur le continent américain, et où demeure l'élégant château de Frontenac, datant de 1893 et inspiré des châteaux de la Loire et des manoirs d'Écosse. Nous nous rendons également au sommet des chutes de Montmorency, hautes de 83 m et dépassant celles du Niagara de 30 m!

Anecdote : Nous avons évidemment mangé de la poutine, un plat incontournable au Québec, fait de frites, de sauce brune et de fromage couic couic, qu'on appelle ainsi de par le bruit qu'il fait quand on le mange.

29

C'est dans les forêts et les fjords du Saguenay que notre voyage se poursuit. Sainte-Rose-du-Nord un petit village surnommé la "perle du Nord" offre au bout de quelques sentiers un beau panorama sur le fjord à l'air scandinave.

Nous traversons des kilomètres de forêts de sapins et malgré les panneaux indiquant la présence d'orignaux nous n'en avons pas encore croisé! D'ailleurs, pas de loups ni de castors pour le moment non plus...

Mais nous avons eu la chance d'observer des baleines! En effet, dans les eaux salées du fleuve St Laurent vivent des cétacés en grands nombres, faisant de la petite ville de Tadoussac la capitale mondiale de l'observation des baleines. À bord de notre zodiac nous avons d'abord observé des phoques, des marsouins, des rorquals communs. Puis, une belle surprise assez rare pour avoir rendu très euphorique le naturaliste qui nous accompagnait : nous nous sommes fait entourer par un groupe de baleines à bosses qui plongeaient et nageaient avec des grands rorquals.

Anecdote : au Québec on déjeune le matin, on dîne à midi et on soupe le soir... Alors si vous donnez rendez-vous à votre "blonde" ou votre "chum" pour le dîner, ne vous trompez pas dans les horaires!

30

Les parcs nationaux du Québec sont composés de forêts denses qui à la mi septembre jusqu'à la fin octobre se colorent de rouge et d'or formant le célèbre "été indien". Nous sommes arrivés un poil trop tôt !

Le parc de la Mauricie abrite une multitude d'animaux, dont des coyotes, des lynx, des ratons laveurs mais également une centaine d'ours noirs et le double d'orignaux, ainsi que des loups gris et des castors. Malheureusement (ou pas) nous n'avons pas eu la chance de tous les apercevoir, en revanche nous avons pu observer de nombreux Tamia, de petits rongeurs au dos rayé que vous devez connaître sous le nom de Tic et Tac !

Le parc des Laurentides est également connu pour sa faune et sa flore. On y trouve des randonnées pédestres au départ des villages de Saint Sauveur et du Mont Tremblant dont les bâtiments colorés donnent au lieu un petit air de Disneyland.

Anecdote : quelle différence entre caribou et orignal? Le caribou est appelé ainsi au Canada et renne en Europe du nord. L'orignal est le plus grand des cervidés et est appelé élan en Europe.

31

Encore quelques jours à Montreal où l'aventure prend fin. L'origine du nom de cette ville vient du mont Royal au centre de la ville, en 1535, l'explorateur Jacques Cartier avait nommé la montagne Mons realis (mont Royal).

Une dernière anecdote historique : le premier tour du monde en 80 jours fût réalisé en 1870 soit 3 ans avant la parution du roman de Jules Verne. Ce voyage fût effectué par un homme d'affaires américain, George Francis Train (1829-1904) un pionnier des transports rapides sur terre comme sur mer, il voulait démontrer qu'on pouvait voyager rapidement. En 1873, il découvrit que Jules Verne lui avait volé son exploit, et au printemps 1890, bien que déjà sexagénaire, il boucla un second tour du monde en seulement 60 jours.

Rendez-vous en France ! En attendant le prochain voyage...