× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas

Carnet de voyage

ROME, CITY TRIP DE 4 JOURS

4 étapes
1 commentaire
Flâner dans les rues de Rome, déguster les spécialités, jeter une pièce dans la Fontaine de Trevi, visiter le Vatican,... sont quelques uns des plaisirs partagés en famille dans cette ville musée.
Du 7 au 10 août 2012
4 jours
Partager ce carnet de voyage
J1

Dès la sortie du métro, nous entrons dans la Rome antique en découvrant le Colisée

Nous descendons la Via dei Fiori Imperiali et longeons le Forum de Trajan.

Au début du IIème siècle, l'Empereur Trajan décida de doter Rome, avec ses 300m de long et ses 185m de large, de son dernier et plus grand forum.

L'Empereur César Nerva Trajan 

La colonne Trajane, haute de 30m rend hommage aux vertus et aux faits d'armes de l'Empereur Trajan. Un escalier en colimaçon occupe l'intérieur de la colonne dont les parois sont percées de fenêtres

A la statue de Trajan qui ornait le sommet fut substituée en 1588 une statue de Saint Pierre.

La Colonne Trajane 

Il Vittoriano: Ce monument construit entre 1885 et 1911 en l'honneur du 1er roi de l'Italie Unifiée, Victor Emmanuel II de Savoie, entraîna la destruction de tout un quartier médiéval. La statue équestre du souverain, haute de 12m, rappelle l'amour du peuple italien pour celui qui fut surnommé "Il re galantuomo", le roi gentilhomme.

Il Vittoriano, monument à Victor Emmanuel II 

Et en face du monument, la piazza Venezia.

La Piazza Venezia 

En haut du majestueux escalier qui mène à la place du Capitole, nous sommes accueillis par Castor et Pollux, les Dioscures.

Piazza del Campidoglio, la Place du Capitole 
Statue de Marc Aurèle 

Visite des Musées du Capitole qui sont un ensemble de musées d'art et d'archéologie. Fondés en 1471, ce sont les plus anciens musées du monde.

La statue équestre de Marc Aurèle est l'unique exemple d'une statue équestre en bronze doré parvenue jusqu'à nous.

Marc Aurèle 

Mesurant 1m77, la tête de bronze de l'Empereur Constantin fut probablement réalisée vers la fin de son règne (330-337).

l'Empereur Constantin 

Dans le Palais des Conservateurs, différentes statues dont une statue en bronze doré d'Hercule (IIème siècle ap JC)

La Louve du Capitole allaitant Remus et Romulus, emblème de la ville de Rome.

La Louve du Capitole 
"L'enlèvement des Sabines" de Pietro de Cortona et "La Diseuse de Bonnaventure" du Caravage          

Il est bons de savoir que les églises de Rome sont fermées de 12h30 à 16h00.

Faces aux portes fermées des églises, nous choisissons de flâner dans les rues de Rome jusqu'au Panthéon.

Via di S.Stephano del Cacco et Via IV Novembre                                                                                    ...
Via dei Gesu 

Construit sous la forme rectangulaire en 27 av J-C par Agrippa, gendre d'Auguste, il fut reconstruit entièrement par Adrien entre 118 et 125 sous la forme circulaire. La coupole du Panthéon mesure un peu plus de 43m de diamètre. Pour alléger la structure, son épaisseur s'amincit progressivement vers le haut, tout comme la largeur des caissons qui la tapissent.

Unique source de lumière, l'oculus central toujours ouvert mesure 9m de diamètre. A côté des tombeaux des deux premiers rois d'Italie, se trouvent ceux de nombreux artistes. Il y a le tombeau de Raphaël dont la dépouille repose dans un sarcophage antique comportant une épitaphe du poète Pietro Bembo. "Ci-gît Raphaël, à sa vue la nature craignit d'être vaincue, aujourd'hui qu'il est mort, elle craint de mourir". Au dessus, une "Madone de la Pierre" de Lorenzetto

le tombeau de Raphaël et la Madone de Pierre                                                

La Piazza della Rotonda, lieu emblématique de Rome, doit son nom à la rotondité du Panthéon qui depuis 2000 ans, lui doit sa renommée.

En 1578, Grégoire XIII confia à Giacomo della Porta le dessin d'une fontaine composée d'une vasque et ornée de 4 masques. En 1711, sur ordre de Clément XI, la fontaine acquit son allure actuelle lorsqu'y furent ajoutés les dauphins, les armes du pontife et le petit obélisque égyptien.

La via del Panthéon et la Via delle Coppelle.

La Piazza Navona: A l'origine, vers l'an 85, cette place était destinée aux jeux et aux courses.Avec ses 275m de long, elle pouvait accueillir jusqu'à 30000 spectateurs. Progressivement abandonnée à partir du IVème siècle pour devenir un marché. La place acquit son apparence actuelle au XVIIème siècle. Les trois fontaines alimentées par les eaux de l'Acqua Vergine en sont l'ornement essentiel.

La Piazza Navona 

La Fontaine de Neptune au nord de la place fut construite par Giacomo della Porta.

La Fontaine de Neptune 

La fontaine du Maure, à l'extrémité sud, fut dessinée par Bernin. Elle tient son nom de la statue centrale, un éthiopien luttant avec un dauphin.

La Fontaine du Maure. 

La fontaine des Quatre Fleuves, au centre de la place, fut elle aussi dessinée par Bernin et sculptée par ses disciples. Les personnifications du Danube, du Rio de la Plata, du Gange, et du Nil, sont les allégories des quatre continents connus à cette époque.

La Fontaine des Quatre Fleuves 

L'église Sant'Agnese in Agone (Sainte Agnès) fut bâtie en 1652 à la demande d'Innocent X. L'intérieur fut remaniée par Benin en 1666.

Sant'Agnese in Agone 


Sur le Corso Vittorio Emanuele II, l'église Sant'Andrea della Valle, commencée en 1591, fut complétée en 1665 par une façade sur laquelle l'architecte remplaça les traditionnelles volutes par des anges. Celui de gauche fut tellement critiqué que Rainaldi renonça à faire réaliser le second et fit dire au Pape Alexandre VII que s'il n"était pas satisfait, il n'avait qu'à le faire lui-même. L'extérieur comme l'intérieur sont des modèles d'art Baroque.

Sant'Andrea della Valle 

Nous poursuivons notre découverte de la ville par la Piazza Pollarola, la Via del Biscione, puis la Piazza Compo Dei Fiori. Sur la Piazza, la Statue de Giordano Bruno érigée en 1889 commémore le supplice du moine hérétique qui y fut brûlé vif en 1600. Le dominicain soutenait les travaux de Copernic sur l'univers infini.

Plus loin, sur la Piazza éponyme, le Palais Farnese, dont le Pape Paul III (Alessandro Farnese) confia à Michel-Ange d'en réaliser l'extension, est aujourd'hui l'Ambassade de France.

La Piazza Farnese 

Au fil des ruelles ...

Sur la Piazza Colonna, la Colonne de Marc-Aurèle, élevée entre 180 et 196 pour célébrer le triomphe de l'empereur contre les Germains (171-73) et les Sarmates (174-75), ornée de bas-reliefs enroulée en vingt spirales, représente les épisodes des guerres victorieuses.

La colonne de Marc-Aurèle 
Le siège d'Il Tempo, le quotidien romain. 

A quelques pas de là, la Fontaine de Trévi. Symbole du baroque romain, elle fut inaugurée en 1762 et elle est une allégorie de la nature et des bienfaits de l'eau.

Il est 20 heures, la première journée touche à sa fin, nous avons faim et nos jambes sont lourdes ...

J2

Aujourd'hui nous avions décidé de débuter la journée par la visite du Colisée mais face aux files d'attente immenses, nous décidons de commencer par le Palatin. Le Palatin est la colline choisie par la classe dirigeante de la république romaine comme quartier résidentiel.

Le Colisée 

L'Arc de Constantin, inauguré en 315 par le sénat, commémore la victoire de la bataille du Pont Milvius (312) au cours de laquelle Constantin a écrasé son rival Maxence.

Arc de Constantin 

L'entrée du Palatin

L'Aqueduc de Claude (Aqua Claudia) est un des aqueducs romains qui alimente Rome en eau potable.

Afin de visualiser ce qu'était Rome au temps de l'Empereur Constantin, voici une petite partie du Plan de Rome, maquette de 70 m², réalisée par Paul BIGOT et qui est exposée à l'Université de Caen.

Une partie du Plan de Rome de Paul BIGOT (fr.wikipedia.org )

Le Domus Severania est l'extension de la partie est du Palais Impérial

Le Stadium était une sorte de jardin d'agrément en forme de cirque destiné plus à la promenade qu'aux spectacles.

Domus Augustana, ce palais abritait la demeure privée des Empereurs, les Augustes.

Domus Flavi, le Palais Flavien fut bâti par Domitien, le 3ème Empereur de la dynastie des Flaviens entre 81 et 96 après JC.

Depuis la "fenêtre" on aperçoit les rues de Rome.

Vue sur la Basilique de Maxence et sur le Forum depuis le Palatin.

La Basilique de Maxence 
Le Colisée 

L'Arc de Titus fut érigé par Domitien en l'honneur de son frère Titus qui avait mis fin à la guerre de Palestine par la prise de Jérusalem en 70.

La Maison des Vestales où les prêtresses étaient hébergées. Prêtresses de Vesta, déesse du feu qui veille sur les foyers, les Vestales avaient pour mission de'entretenir le feu sacré.

L'arc de Septime Sévère fut élevé en 203 pour célébrer ses victoires sur les Parthes, peuple guerrier des plateaux iraniens.

La Voie Sacrée menait, à travers la vallée du Forum Romain, de l'emplacement de l'Arc de Constantin jusqu'au Temple de Jupiter situé sur la colline du Capitole

La visite du Palatin est éprouvante tant il faisait chaud. Heureusement il y a de nombreuses fontaines pour se désaltérer. Nous faisons une pause déjeuner avant de se lancer dans la visite du Colisée.

Via Marco Aurelio 

A présent, il est temps d'aller visiter le Colisée ... Il y a moins de monde !!

La construction du Colisée fut entreprise en 70 ap.JC par Vespasien, sur l'emplacement du lac artificiel que Néron avait fait aménagé. Il fut en partie financé par le butin de la prise de Jérusalem. L'édifice fut inauguré par Titus, en 80, par des jeux qui se prolongèrent pendant 100 jours. Les travaux furent achevés en 82 par Domitien, qui fit réaliser les structures souterraines.

Nous quittons le Colisée en prenant la Via del Fori Imperiali. A 300m du Colisée, quatre tableaux nous donne une vision de l'évolution de l'Empire Romain. Le premier le représente au 8ème siècle av. JC, puis en 146 av. JC, en 14 ap. JC et enfin en 117 ap. JC.

La journée a été très chaude, plus de 43°, et fatigante. Nous décidons de rentrer à l'hôtel pour nous reposer. Avant de prendre le métro, nous posons un dernier regard sur le Colisée

J3

La visite de la citée commence par les Musées du Vatican.

Comptant plus d'un millier de pièces de sculptures antiques, le Musée Chiaramonti présente une des collections les plus riches en portraits romains.

La Cour de l'Octogone: Ce groupe de statues fut découvert en 1506 à Rome, et fut tout de suite identifié au Laocoon décrit par Pline comme étant un chef-d'oeuvre des sculpteurs de Rhodes, Agésandros, Athanodoros et Polydoros.

La galerie des cartes

Les Chambres de Raphaël

La Chambre de Constantin (1517-1524) 
La Chambre de la Signature 

La Chapelle Sixtine

La Création d'Adam 

La Place St Pierre et sa Basilique

Avant de visiter la Basilique, on commence par monter au sommet de la coupole. Vue de l'intéreur, celle-ci est entièrement décorée de mosaïques.

Vue sur la Place St Pierre depuis le sommet de la Coupole.


L'intérieur de la Basilique St Pierre ...

Le baldaquin, érigé par Bernin, est juste au(dessus de la tombe du 1er apôtre. 

La Pieta en marbre a été réalisée par Michel-Ange en 1499 alors qu'il avait seulement 23 ans.

Les gardes Suisses 

Promenade dans les rues de Rome, à la recherche d'un resto pour nous poser ...

J4

Après une grasse mat' bien méritée, nous nous dirigeons vers la Piazza del Popolo. La place se trouve au début de la Via Flaminia ; il s'agissait de l'endroit par lequel les visiteurs entraient dans la ville du temps de l’Empire. Un obélisque égyptien de 24 mètres de haut est situé au centre de la place, dédié à Ramsès II, appelé Obelico Flaminio. Initialement érigé au Circus Maximus depuis l’an 10 av. J.-C., l’obélisque a été transféré sur la Place del Popolo en 1589. Sur la place se trouvent également les basiliques de Santa Maria dei Miracoli et Santa Maria in Montesanto, deux églises jumelles qui ne présentent que quelques différences dans leurs détails extérieurs. On obtient les plus belles vues de la place depuis les Jardins del Pincio.

La Piazza del Popolo depuis la Terrazza del Pincio 
Vue depuis la Terrazza del Pincio 

Après une promenade dans le parc de la Villa Borghese, puis après avoir longé la Villa Medici, nous atteignons l'église de la Trinité-des-Monts de Rome qui est l'une des Églises Nationales Françaises de Rome.

Eglise de la Trinité des Monts 

L'Eglise domine la Piazza di Spagna.

Piazza di Spagna 

Après un après-midi à se promener, shopping et dégustation de glaces, nous retournons vers le Palatin pour aller voir La Bocca della Verità. Ce disque de marbre représente une divinité fluviale. Selon une tradition médiévale, elle happerait la main de tous ceux qui auraient un mensonge à se reprocher. Le disque serait en fait, une plaque d'égout de la Cloaca Maxima, canal creusé au VIème siècle avant JC. pour assainir les marais.

La Bocca della Verità

Nous longeons le Circo Massimo qui est le plus vaste et le plus ancien hippodrome de Rome. Il n'en reste que c'est grande étendue herbeuse.

Circo Massimo 

Nous terminons la journée par la Basilique Santa Maria Maggiorre, une des quatre Basiliques Patriarcales de Rome.

Notre visite de Rome s'acheva par un dernier resto romain pour y déguster nos dernières pâtes et pizzas. Rome et ses trésors méritent plus que quatre jours pour en profiter mais c'est un bon début.