En route, le mieux, c'est de se perdre. Lorsqu'on s'égare, les projets font place aux surprises, et c'est alors, mais alors seulement, que le voyage commence. Nicolas Bouvier

LA THAILANDE de Bangkok à Koh Mook

Pour ce 4ème voyage en Asie, nous retournons en Thaïlande avec un itinéraire complètement différent à celui de 2013, de nouvelles expériences et de belles rencontres nous attendent à nouveau...
Janvier 2018
3 semaines
2
1

Repérage sur cette carte des 8 destinations de notre itinéraire lors de ce voyage : Bangkok - Erawan - Kanchanaburi - Ayutthaya - Pak Chong puis au sud de la Thaïlande : Koh Jum 🏝 Kho Lanta 🏝 Koh Mook 🏝

Bangkok est la capitale de la Thaïlande. C'est à la fois une ville et une province. La ville occupe une superficie de 1 569 km2 dans le delta du fleuve Chao Phraya en Thaïlande centrale et son nombre d’habitants est supérieur à 9 millions, plus de 19 millions de personnes habitent l’aire métropolitaine de la capitale, soit plusieurs fois plus que tous les autres centres urbains du pays.

Le boom économique asiatique des années 1980 et 1990 a amené beaucoup d’entreprises multinationales à installer leur siège régional à Bangkok. La ville est un important pôle d’affaires. C’est également une plateforme internationale pour les transports et la santé, tout comme pour les arts, la mode, les spectacles et le tourisme. Bangkok fait partie des villes les plus visitées au monde.

Nous restons 2 jours à Bangkok, nous commençons dès le lendemain matin de notre arrivée, par la découverte de Bangkok à travers les klongs en longtail boat. Nous avions contacté Julien, un français qui vit à Bangkok et qui a monté sa petite entreprise "alongtheklongs" (http://alongtheklong.blogspot.fr), il propose différentes ballades, nous avons choisi le freestyle trip, nous partagerons notre bateau avec 3 Français qui nous avait contacté via facebook et que nous retrouvons à l'embarcadère, durant ces 2 heures 30 de navigation, l'ambiance devient vite festive, il est prévu pendant ce parcours, un petit arrêt dans un temple sur le bord de la Chao Phraya ainsi qu'une petite visite dans une ferme d'orchidées.

La capitale thaïlandaise aime se faire appeler la Venise de l’Asie du Sud-est. Impossible de ne pas remarquer l’impétueux fleuve Chao Praya qui traverse Bangkok

mais au premier abord, on ne remarque pas nécessairement les canaux (les « klongs » en thaï) qui en dérivent, ils font pourtant partie intégrante de la ville.

La balade en longboat le long des nombreux canaux nous fait découvrir un autre Bangkok loin des gratte-ciel climatisés et des rues au trafic incessant, un Bangkok simple, proche de la nature , véritablement asiatique où l'approche des Thaïlandais dans leurs maisons sur le bord de la rivière est totalement authentique

le marché flottant de Bangkok à lieu à cet endroit essentiellement le week end

les petits Thaï se baignent en rentrant de l'école sans la moindre crainte des varans

la ferme aux orchidées

l'embarcadère au temple de Bang Wa

C'est une ballade hors du temps, nous longeons de nombreuses petites maisons construites sur pilotis le long du klong, nos rencontres sont bercées par le bruissement de l’eau, les activités du quotidien des thaïlandais sont d'une sérénité totalement différente à la vie trépidante de Bangkok

L'arbre du voyageur 
Cliquez sur la vidéo pour naviguer sur les klongs 

L'entente est si parfaite que nous décidons de déjeuner ensemble

et puis finalement, nous passerons tout l'après midi avec nos 3 compatriotes français, à la découverte des temples, nous ne pourrons admirer le Wat Arun que de l'extérieur, la princesse est attendue en fin d'après midi, le temple est fermé au public, il ne sera donc pas possible de visiter l'intérieur.

Nous traversons le fleuve en bateau pour nous rendre au Wat Pho, les moines nous accompagne...

Le Wat Pho ou Wat Phra Chettuphon (temple du Bouddha couché) est un des plus grands et des plus anciens temples bouddhistes de Bangkok. D'une superficie de huit hectares, il est situé à l'est de la Chao Phraya, immédiatement au sud du Palais royal dans le quartier de Phra Nakhon.

Il abrite un grand Bouddha couché auquel il doit son nom officiel, Wat Phra Chettuphon Wimon Mangkhalaram Ratchaworamahawihan . Cette statue représente Bouddha sur son lit de mort, sur le point d'accéder au parinirvâna. Elle fait 43 mètres de long et 15 mètres de haut. Ses pieds sont incrustés de nacre représentant les 108 états de Bouddha. La construction du temple actuel a débuté en 1788, sur le site d'un temple plus ancien, le Wat Phodharam. Il a été étendu, avec d'importantes restaurations, sous le règne de Rama III (1824-1851). Il a été restauré à nouveau en 1982.

Le Phra Ubosot est le hall principal qui est utilisé pour effectuer les rituels bouddhistes et est considéré comme le bâtiment le plus sacré du Wat Pho

Autour du temple principal, il est agréable de flâner le long des deux galeries, où trônent près de 400 bouddhas assis. Ce parc verdoyant abrite de nombreux lieux de prières, des stupas et des chedis.

cherchez l'intrus 😉

le jardinier du temple n'aurait pas du laisser traîner ces cisailles 😉

les sandales des moines sont devant l'entrée du temple, nous entendrons leurs chants en soirée

Une petite ballade en soirée à Chinatown 🎎

Nous allons découvrir toutes les saveurs de la Street Food (la cuisine de rue) ♨️ présente partout en Thaïlande. Dans la rue et sur les marchés, les échoppes de cuisine ambulante nous permettent de déguster un bon plat accompagné de la bière locale, la Singha 🍺 et de prendre le temps d’observer la vie environnante et trépidante de Bangkok. Citronnelle, gingembre, lait de coco… 🍋🥥 Ces arômes sentent bon l’exotisme. A Bangkok, manger dans la rue est un véritable art de vivre La street food fait partie intégrante de la culture Thaïlandaise, elle est le parfait équilibre entre les 5 saveurs : sucré, salé, acide, amer et épicé 🌶️ et tire sa richesse de la grande variété des produits locaux. Grands classiques de la gastronomie thaï : les brochettes de poulet satay, le Mango and sticky rice (riz gluant), la salade de papaye, le plat le plus répandu est le Pad Thaï, le Pla pao (poisson entier farci à la citronnelle et croûté au sel), mais aussi les nouilles de riz sautées, les brochettes de porc, de poulet ou de calamars...et des fruits de toute sorte, dont beaucoup nous sont totalement inconnus, nous n'aurons même pas le temps de goûter à tout 🍒🍎🍊🍑🍉🍌🥝🍅🍦🍏🍍

Bangkok by nigth 🌛

2
2
Kanchanaburi

Erawan



A environ 3 heures de Bangkok, dans la province de Kanchanaburi, se trouve le parc national d'Erawan, il tient son nom de la falaise qui surplombe le parc et à la forme de l’éléphant Airavata (Erawan en thaï). La superficie du parc est de 550 km2.

Dans la zone de la cascade du parc de Erawan, tout n’est qu’eau et végétation : sept piscines naturelles aux eaux turquoises (certains parlent d’émeraude laiteuses...) dans lesquelles viennent se déverser des cascades qui jonchent un parcours de deux heures et demi environ.

La montée se fait un peu plus difficile entre les niveaux six et sept, les escaliers sont raides et certaines échelles sont faites de bois bancales.

Certains arbres sont entourés d’offrandes. En Thaïlande, les phra phum communément appelés chao thi parfois phra phum chao thi sont des esprits, gardiens de la terre, des cultures, des arbres et des maisons, ce sont des esprits protecteurs.

Il est courant de voir des pièces de tissu et des vêtements fixés autour des arbres en signe de respect. Ces arbres ne doivent pas être coupés car les chao thi seraient privés d’habitat et feraient du mal aux personnes qui le font.

allez Martine, on continue à monter, on peut même grimper aux arbres....

Nous grimpons le long des chemins escarpés à travers la jungle luxuriante, beaucoup d'arbres sont couverts d'offrandes et de fleurs

                  fish pédicure gratuit et à volonté 

une multitude de piscines naturelles aux eaux cristallines vont faire notre bonheur tout au long de la journée

les sirènes s'en donne à cœur joie même quand elles sortent de l'eau 😉

un bel endroit pour des séances photos

nous passerons la nuit dans ces petites maisons au bord de la rivière Kwai

Nous sympathisons avec un couple, elle est Thaïlandaise, il est Belge, ils sont ici en vacances pour quelques mois, nous passons une belle soirée tous ensemble avec un repas bien spicy, Olivier s'en souviendra longtemps de ce gros piment 🌶 non non, ce n'était pas un poivron 😉

allez Martine..... une dernière petite brochette avant de prendre la route pour Kanchanaburi...la street food la meilleure du monde 🍵🥢

3
3
Kanchanaburi

Kanchanaburi

Kanchanaburi est une ville de l'ouest de la Thaïlande comptant 52 000 habitants. Elle est située au confluent de la rivière Kwai Noi avec la rivière Kwaï Yai, où fut construit en 1942 le célèbre pont sur la rivière Kwaï par des prisonniers de guerre sous le commandement de troupes japonaises.

Le pont sur la rivière Kwaï, est un pont ferroviaire de Thaïlande franchissant la Kwaï Yai à Kanchanaburi , il est traversé par la ligne Siam-Birmanie, il devient célèbre avec le film de guerre britannico-américain Le Pont de la rivière Kwaï (The Bridge on the River Kwai) réalisé par David Lean en 1957, il s'agit de l'adaptation du roman de même nom de Pierre Boulle en 1952.

Durant la Seconde Guerre mondiale, afin de soutenir ses troupes dans la conquête du Raj britannique, l'Empire du Japon lance le projet ambitieux de construire une voie ferrée de 415 kilomètres de longueur à travers la Thaïlande pour rejoindre la Birmanie britannique. La main-d'œuvre, constituée de 100 000 travailleurs asiatiques et de 30 000 prisonniers de guerre occidentaux, connaît des pertes importantes en raison des mauvais traitements, des maladies tropicales et des bombardements américains et britanniques, notamment sur le pont en construction où environ 16 000 personnes trouvent la mort, la ligne est ainsi appelée « voie ferrée de la mort ».

Un pont en bois est d'abord construit pour assurer le franchissement de la Kwaï Yai durant la construction du pont métallique voisin. Il est achevé en février 1943. Des restes de ce pont en bois sont conservés dans le musée de la Seconde Guerre mondiale de Kanchanaburi.

Le pont métallique, toujours opérationnel depuis sa construction, est édifié avec les matériaux d'un autre pont de onze travées, démonté à Java, en Indonésie, et amené sur place, près de la confluence des rivières Kwaï Yai et Kwaï Noi, à environ trois kilomètres au nord de la ville de Kanchanaburi. Ces deux rivières forment ensemble la Mae Klong.

Le pont métallique est bombardé et les deux travées centrales sont détruites en juin 1945. À titre de dommages de guerre, les Japonais les restaurent à la fin du conflit. Elles se distinguent par leur forme rectangulaire et donnent au pont son aspect très particulier, les nouvelles travées portent une plaque attestant de cette réparation.

Le pont peut être emprunté à pied en marchant sur la voie, des plates-formes permettent de s'écarter pour laisser passer les trains. Il peut également être emprunté pour quelques bahts avec un train touristique durant un parcours d'une quinzaine de minutes. Ce petit train multicolore est tracté en ses deux extrémités par une locomotive Diesel (une pour chaque sens). Le train reliant Thonburi à Nam Tok franchit le pont quotidiennement.

Nous quittons notre jolie Guest house pour rejoindre notre prochaine destination.... Ayutthaya 🌞

4

Ayutthaya est fondée en 1350 par le roi U-Thong (Ramathibodi Ier), elle devint la capitale du royaume d'Ayutthaya ou Siam. Aux XVII et XVIIIe siècles, elle comptait parmi les plus grandes cités du monde, avec près d'un million d'habitants. Détruite en 1767 par l'armée birmane, elle perd son rôle au profit de la nouvelle capitale, Bangkok, et est aujourd'hui principalement connue pour les ruines de ses temples dans un parc historique classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Le nom d'Ayutthaya vient de celui de la ville du Ayodhya, en Inde. Cette ville est en effet celle de Rāma, héros du Rāmāyana. Ce nom signifie « qui ne peut être conquis » en sanskrit.

Fortement touché par l’attaque birmane de 1767, tout comme l’ensemble de la ville, le Wat Phra Mahathat a été presque entièrement détruit par les Birmans. Souhaitant écraser Ayutthaya avec acharnement, ils ont quasiment décapité toutes les statues de Bouddha qui se trouvaient sur leur chemin. De là, vient sans doute la curiosité la plus remarquable du Wat Phra Mahathat, le « Bouddha dans les racines ». La légende raconte que lorsque les Birmans ont décapité tous les Bouddhas, une des têtes aurait roulée jusqu’au pied d’un arbre qui l’aurait recueilli dans ses racines. Aujourd’hui, enchevêtrée dans les racines de l’arbre, la tête de Bouddha est sacrée, elle est vénérée par les Bouddhistes et les moines.

Les ruines de l'ancienne ville forment aujourd'hui le parc historique d'Ayutthaya, un site archéologique comprenant des palais, des temples bouddhistes, des monastères et des statues.

Nous prenons une multitude de moyens de transports tout au long de ce voyage ✈️ 6 avions 🛩️ le métro 🚇 le skytrain 🚅 des bus 🚌 des mini vans 🚙 des tuk tuk 🛺 des bateaux, ⛵ des longboats 🛶 des scooters 🛵 des vélos 🚲 des taxis 🚖 des songteos 🚘 et le train 🚂 en direction de Pak Chong.....⛩️

5


Le parc national de Khao Yai a été fondé en 1962, il est l'un des plus grands parcs nationaux du pays et l'un des plus renommés. Il constitue également l'une des plus vastes forêts d'Asie. Il fait partie du Patrimoine National de l'ASEAN et du patrimoine mondial de l'UNESCO.

D'une superficie de 2 168 km² pour approximativement 80 km de longueur est-ouest. Il est constitué de trois types de forêts, de prairies et de monts supérieurs à 1 000 mètres d'altitude. Le plus haut sommet est le Khao Rom (1 351 m). Plusieurs chutes d'eau s'y trouvent, dont la chute de Haew Narok.

La faune de Khao Yai y vit en totale liberté. Chaque animal détermine donc son territoire dans les lieux qui lui sont propres, plaine ou forêt.

Près de 70 espèces de mammifères y sont recensées. Approximativement 250 éléphants sauvages vivent dans le parc, ainsi que des cerfs, des ours, des cochons sauvages, des léopards, des tigres, des singes macaques et des gibbons.

Environ 300 espèces différentes d'oiseaux ont été recensés, entre autre le calao bicorne, le calao festonné, le calao pie oriental et le calao brun.

Les forêts du parc abritent plusieurs espèces d'araignées, de fourmis, de serpents (dont certains de l'espèce cobra royal) et un crocodile au bord d'une rivière. Certaines grottes abritent des espèces rares de chauve-souris.

Nous arrivons à notre guesthouse à Pak Chong, le Lake View est un petit coin de paradis où le temps semble s'être arrêté, nous allons donc nous reposer un peu 😎😴

🍻 Chang & farniente🧘‍

🥥 coconuts et câlins 🐈 ...... 🍌 Bananas à gogo et jolies rencontres 🥰

Somjai, notre guide ranger pour ce trek dans la jungle vient nous chercher tôt le lendemain matin, elle nous équipe de sur-chaussettes en protection des sangsues et des insectes en tout genre qui auront vite fait de nous grimper dessus dans la forêt.....et c'est parti mon kiki (l'expression préférée de Somjai qui connait quelques mots en français) https://www.facebook.com/jj.tourguide.5

🐒 des petits singes courent de partout près à chaparder tout ce qui traîne 🐵🙈🙉🙊

 nous assistons à une belle scène d'amour  ❤️  et ben mon cochon !!!!! 😉

nous pourrons observer des calaos bicorne à plusieurs reprises

sur la rive d'en face, au bord de la rivière, un petit animal bien sympathique se prélasse au soleil.... 🐊

on va faire un petit zoom pour éviter de s'approcher d'un peu trop près, c'est plus prudent 😉😰

A travers la jungle, en se faisant le plus discret et le plus silencieux possible, nous allons croiser une multitudes d'animaux à l'état sauvage, dans leur milieux naturel, souvent très difficile à prendre en photo, mais nous avons pu ramener quelques beaux clichés 📷

Malgré une bonne journée de 12 heures à crapahuter dans la forêt, à passer des cours d'eau, à grimper les rochers, nous ne ferons bien sûr qu'une infime partie de cette superficie de 2 168 km², malheureusement nous n'aurons pas la chance de voir des éléphants ce jour là 🐘 nous sommes pourtant restés en embuscade bien après la nuit tombée, ils étaient tout près de nous à plusieurs reprises, les arbres bougeaient fortement, on entendait le sol craquer sous leurs pas 🐘 nous avons vu leurs formes à travers les arbres, mais aucun éléphant n'est sorti de la jungle, ils ont été vus la veille et les jours suivants.....🐘dommage pour nous ! je mets tout de même quelques photos pour le fun prises par Somjai le lendemain de notre trek (mais les photos ne sont pas de nous) nous sommes tout de même ravis d'avoir pu observer des animaux en toute liberté dans leur milieu naturel et dans le plus grand respect qu'il soit possible.

Le lendemain matin, nous prendrons un avion 🛩 pour le sud de la Thaïlande, à destination de Krabi, direction.....les îles 🏝

6

Koh Jum, également connue sous le nom de Koh Pu, est située à environ 25 kilomètres au sud de Krabi sur la mer d'Andaman. La partie nord montagneuse (Koh Pu) est accidentée, rocheuse, remplie de petites plantations d'hévéas, 3.000 personnes vivent sur l'île, la majorité d'entre eux sont musulmans, mais il y a aussi des communautés de gitans de la mer ainsi que des bouddhistes, elle fait partie de ces quelques îles de Thaïlande qui ont encore échappé au tourisme de masse, encore sauvage et peu modernisée, la nature y est préservée. Il y a 3 trois petits ports, mais les départs et les arrivées en bateaux se font seulement de Koh Jum Pier et essentiellement en longboat, l'île est haute en terre, les bateaux ne peuvent pas accoster cela n'intéresse donc pas les agences de tourisme, ce qui explique que malgré sa proximité avec Krabi et Koh Lanta, l'île reste très isolée et c'est tant mieux....😉

Petit transfert en bateau 🛶 et nous arrivons à Koh Jum, puis en tuk tuk 🛺 jusqu'au Friendly, un petit coin de paradis où nous serions bien restés encore quelques jours de plus, un véritable havre de paix, près d'une belle plage, les repas sont délicieux et l'accueil vraiment très sympa, nous louons des scooters 🛵 dès le lendemain matin pour visiter l'île, une première journée quelque peu mouillée, mais ce sera notre seul jour de pluie pendant toutes nos vacances 🌂

notre petite maison pour quelques jours 🏠

plantation d'hévéas pour la production du caoutchouc 

et c'est parti pour une journée en scooter, arrosée de petites pluies tropicales, nous faisons le tour de l'île et visitons le village de pêcheurs 🎣

Romain et Cédric sont en Thaïlande en même temps que nous, ils viennent nous rejoindre à Kho Jum pour la dernière journée, nous partageons des moments bien sympas tous ensemble 🥗🍝🍜🍻🥂🍹🧉🥢

attention les garçons, y 'a un beau petit serpent devant votre maison 🐍

Et puis, en chemin, nous rencontrons Simone, une petite dame toute tremblotante de 84 printemps, qui va nous raconter plein de petites histoires qui ont jalonnées sa vie, elle va nous faire rire aux larmes, elle est Belge et viens régulièrement vivre plusieurs mois de l'année à Kho Jum, elle boit du jus de carotte et fume un petit pétard tous les jours 😝 c'est pour ça qu'elle pète la forme nous confit-elle 😜 elle se prépare à partir en Inde dans quelques semaines, elle retourne également faire une nouvelle ascension dans l'Himalaya. Nous ne la reverrons certainement jamais, mais sans aucun doute, elle restera notre plus belle rencontre, cette belle âme toute en tendresse restera à jamais gravée dans nos mémoires, nous lui souhaitons encore de belles années jalonnées de merveilleuses rencontres et de beaux voyages 🙏 Khop Khoun Kha Simone 🙏

Nous quittons le Friendly avec le cœur serré, mais en tuk tuk c'est toujours une bonne partie de rigolade 😉


7

Koh Lanta est une île côtière de la mer d'Andaman située au sud de la Thaïlande, dans la province de Krabi avec environ 15 233 habitants regroupés en 21 villages.

Située au cœur d'un archipel côtier d'une cinquantaine d'îles à qui elle a donné son nom, Koh Lanta est en réalité constituée de deux îles séparées par une mangrove. La partie nord de l'île est ainsi appelée Ko Lanta Noi et la partie sud Ko Lanta Yai, cette dernière concentrant les installations touristiques. Un pont entre les deux îles est inauguré le 22 avril 2016

Marquée par un relief moyennement accidenté, l'île comporte de nombreuses plages de sable blanc d'origine corallienne, quelques forêts et des mangroves. Encore relativement préservée, une partie de l'archipel, dont la pointe méridionale de Ko Lanta Yai, est classée depuis 1990 en parc national, le Mu Ko Lanta National Park qui inclut également les îlots situés plus au sud.

À l'origine, l'île portait le nom de Pulau Satak, « l'île de la longue plage » en malais. Elle ne prit officiellement le nom de Koh Lanta qu'en 1917. Ce nom, à l'étymologie incertaine, viendrait du javanais lanta qui désignerait un ustensile servant à griller le poisson. Le nom pourrait plus probablement provenir du thaï lan taa qui associé à Ko se traduirait par "l'île au million d'yeux".

Plusieurs découvertes archéologiques ont attesté que l'île a été fréquentée dès la Préhistoire.

Koh Lanta a été gravement touché par le tsunami du 26 décembre 2004.


et c'est parti pour faire le tour de l'île 😉


les mangroves qui séparent Ko Lanta Noi et Ko Lanta Yai


Les plongées 😉


requin léopard


on quitte Koh Lanta....direction Koh Mook 😉

le transfert d'île en île avec une organisation à la Thaï est tout à fait exceptionnel,

les longboats arrivent quasi tous en même temps, il y a des horaires bien précis,

ils se rapprochent les uns des autres, et font passer toutes les personnes et leurs valises

de bateau en bateau suivant leur île de destination, on craignait le pire, mais finalement personne

ne tombe à l'eau, tout se passe très bien et dans un temps record , ils sont trop forts ces Thai !!!!

8

La petite île de Koh Mook (ou Koh Muk) abrite environ 1 500 habitants, en grande majorité, des gitans de la mer de religion musulmane, elle fait partie avec Koh Ngai, Koh Kradan et Koh Libong, des îles au large de Trang qui sont encore relativement préservées du tourisme de masse, l'ambiance en mode petit village y est paisible et très agréable.

Ils vivent de la pêche (notamment de seiches), de la culture d'hévéas et de noix de coco.

L’arrivée par la mer est paradisiaque dès qu’apparait la longue plage de sable blanc, cocotiers et mer turquoise de Hat Sivalai.

Sur la côte Ouest, à Charlie Beach, on peut observer de superbes couchers de soleil.

Il y également une grotte, la Emerald Cave ou Tham Morakot en Thaï (grotte d'émeraude) qui doit son nom à la couleur de l'eau. On y accède par la mer par un long tunnel, à marrée basse, en canoé ou à la nage, avant d'arriver dans un puits de lumière avec une magnifique plage entourée par la jungle.

• • •


la vue à l'arrivée à Koh Mook est tout simplement magique, une vision paradisiaque de carte postale s'offre à nos yeux

SIVALAI BEACH

Nous arrivons au CocoLodge, entièrement construit en bambou, nous vivrons quelques jours en mode Robinson Crusoé

nous logeons dans des petites huttes sous les palmiers, restaurant et bar en bord de plage

un endroit charmant et paisible bercé par le bruit des vagues et le chant de centaines d'oiseaux

Murielle et Chest ont enchanté notre séjour dans leur petit coin de paradis 😉

le longboat de Chest

et ses coquillages 😉

la douce Murielle nous accueille avec beaucoup de gentillesse dans son havre de paix

on va être bien là......y'a des Mojitos 😉

dès le lendemain de notre arrivée, nous partons tôt le matin avec Chest et son équipage, pour une journée snorkeling

Chest nous emmènera sur 5 îles différentes tout au long de cette journée

2 couples en vacances au CocoLodge nous accompagne, et c'est parti pour une

belle journée en mer

petite pause déjeuner sur une petite île déserte en pleine mer d'Andaman

pause déjeuner sur une petite île déserte en pleine mer d'Andaman

repas, gourmandises Thäi et boissons à gogo sur le bateau et sur la plage, kop khun krap 😉

Chaque soirs, des couchés de soleil à couper le souffle

la culture d'hévéas, de noix de cocos et la pêche sont les seules ressources des habitants de l'île

KOH MOOK à marée basse  

des couchés de soleil tous plus beaux les uns que les autres

nous assistons à une éclipse qui à lieu tous les 160 ans, autant dire que nous étions

là au bon moment 😉

😉💗

Koh Mook restera sans nul doute notre coup de cœur durant ce voyage, le seul endroit où nous avons vraiment ressenti la plénitude, le calme et la sérénité, nous avons eu vraiment beaucoup de mal à quitter cette île et ces habitants, avec un gros pincement au cœur....

Koh Mook 💗 un jour nous reviendrons vers toi 💗

9

Soyons fous et gais, le monde est à ceux qui partent à sa conquête avec certitude et bonne humeur, faisons de chaque moment qu’il est nous permis de vivre, un moment de joie 😉

10

Notre voyage touche à sa fin, nous quittons Koh Mook tôt le matin en longboat

puis un minivan nous emmènera à Trang Airport afin de rejoindre Bangkok en vol interne

Retour pour la France dès le lendemain matin avec une escale à Muscat (Royaume d'Oman)