En route, le mieux, c'est de se perdre. Lorsqu'on s'égare, les projets font place aux surprises, et c'est alors, mais alors seulement, que le voyage commence. Nicolas Bouvier

MALTE et ses Luzzus

Qui ne rêve pas de marcher sur les traces des chevaliers de l’ordre de Malte ou de l’énigmatique Corto Maltese ? Mais laissons nous surprendre par ce petit archipel entre Orient et Occident….
Juin 2019
7 jours
1
1

Malte est un pays étonnant, plein de qualités et d’attraits… baigné par le soleil… l'accueil chaleureux des habitants… les jardins verdoyants et colorés de fleurs, les balades dans les rues des villes et des villages, la découverte du patrimoine culturel de La Valette, Birgu, Mdina ou Mosta… autant de trésors semés sur ce cailloux aride qui font de Malte une destination idéale en toutes saisons. Une île pleine de petites merveilles avec pas moins de 300 églises et presque autant de palais avec ses lagons azurés, et ce doux parfum d’autrefois ....

Malte, est un État insulaire d'Europe situé au milieu de la Méditerranée, à 93 kilomètres au sud de la Sicile, il est constitué d'un archipel de huit îles, dont quatre sont habitées, et de plusieurs îlots et rochers. La capitale du pays est La Valette.

Sa localisation stratégique entre la Méditerranée occidentale et la Méditerranée orientale lui a valu les convoitises et l'occupation de nombreuses puissances au cours des âges. Malte a acquis son indépendance du Royaume-Uni le 21 septembre 1964. Avec ses 316 km2 de superficie, c'est le plus petit État de l'Union européenne.

Malte possède une langue nationale, le maltais, et deux langues officielles, le maltais et l'anglais, l'italien est également compris et pratiqué par de nombreux Maltais.


Le luzzu est l'un des symboles de Malte, il est communément répandu dans tout l'archipel maltais où il est utilisé principalement comme bateau de pêche. Ces bateaux sont peints dans les couleurs primaires, dans les tons vifs, jaune, rouge, vert et bleu, ils portent tous à la proue l’œil phénicien censé les protéger contre les aléas de la mer et favoriser la pêche. Cette paire d'yeux, simplement appelé oculus, est considérée comme une survivance phénicienne dont ces bateaux tireraient leur origine.

2


Notre hôtel se trouve dans le quartier de San Gwann, pour notre première soirée à Malte, il nous reste peu de temps pour faire une petite ballade et quelques photos avant le coucher du soleil, nous prendrons notre premier repas Maltais sur l'ile Manoel

Sur la rive d'en face, nous pouvons admirer La Valetta 
3

Nous commençons notre séjour sur l'île par la visite de la Valetta, minuscule capitale de Malte, une nation insulaire en mer Méditerranée. La cité fortifiée fut érigée dans les années 1500 sur une péninsule par les chevaliers de Saint-Jean, un ordre catholique romain. La ville est connue pour ses musées, ses palais et ses imposantes églises. Les sites d'intérêt baroques regroupent la co-cathédrale de Saint-Jean, dont l'intérieur opulent abrite le chef-d'œuvre du Caravage "la Décollation de saint Jean-Baptiste".

  Floriana ville porte d'entrée "La porte des Bombes"

Lorsque l'on arrive à la Valette on ne peut pas manquer l'imposante fontaine des Tritons, qui se trouve à l'entrée de la capitale

Nous entrons dans la ville fortifiée, une journée entière à déambuler de rues en rues n'aura pas suffit, une multitudes de monuments et de bâtiments historiques imposants et de toute beauté se succèdent sans fin. Les chevaliers de Saint-Jean, succédant aux Siciliens, aux Phéniciens, aux Romains, aux Arabes et aux Normands, conçurent méthodiquement cette ville, si bien que quatre siècles plus tard, nous restons émerveillés devant le prodige représenté par tant de richesses artistiques et architecturales accumulées, exercice familier pour des chevaliers qui ne reconnaissent qu’un maître : celui de l’Ordre.

Le Siege Bell Memorial est un édifice qui surplombe le port de La Valette dit aussi le « Grand Harbour », constitué d'une tour de pierre calcaire contenant une cloche de 10 tonnes de bronze. Il a plus particulièrement été bâti en l'honneur des 7000 militaires en service et civils, ayant perdu la vie au cours de la Seconde guerre mondiale. Il commémore par ailleurs plus précisément la victoire des forces alliées durant le deuxième siège de Malte de 1940 à 1943.A cette époque, l'île est sévèrement bombardée par les forces de l'Axe et subit plus de 1700 raids aériens, détruisant 75 % des habitations. Cinquante ans plus tard, le 29 mai 1992, le Siege Bell Memorial est construit à l'initiative de la George Cross Association Island. Aujourd'hui, le site, situé entre le Fort St Elme et les jardins de Basse Barrakka est visité par de nombreux touristes, sa cloche continue de sonner chaque jour à midi.


La co cathédrale Saint-Jean, ruisselante d'or, pur chef d’œuvre de l’art baroque, fut construite entre 1573 et 1577 par les chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem suivant les plans de l'architecte militaire maltais Ġlormu Cassar.

Le sol, tout de marbre, est complètement formé de cénotaphes, où sont représentés environ 400 chevaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Il y a aussi une crypte qui renferme les tombes de grands maîtres, dont Philippe de Villiers de L'Isle-Adam, Claude de La Sengle, Jean de Valette et Alof de Wignacourt.

ll y a huit chapelles, chacune représente normalement une langue hospitalière. Les chapelles sont : la chapelle d'Allemagne ou des Rois Mages, celle d'Italie ou de Sainte-Catherine, de France ou de Saint-Paul, de Provence ou de Saint-Michel comprenant la chapelle anglo-bavaroise ou des Reliques, la chapelle du Saint-Sacrement, d'Auvergne ou de Saint-Sébastien, d'Aragon ou de Saint-Georges et de Castille ou de Saint-Jacques. L'une des richesses précieusement conservée dans la cathédrale, "La décollation de Saint Jean Baptiste" toile du Caravage (Michelangelo Merisi da Caravaggio) qui séjourna dans l’île de 1607 à 1610.

La Décollation de saint Jean-Baptiste est un tableau de Caravage peint en 1608 (épisode du nouveau testament)

Les différentes vues tout autour de La Valetta, les 3 cités : Senglea, Cospicua et Vittoriosa

Vue sur le port et les "trois cités"

Tout au long de notre voyage, je vais me passionner pour les balcons Maltais et les heurtoirs de portes qui font partis du patrimoine de Malte. Splendide, coloré, sculpté, le balcon maltais (ou gallarija en langue locale) peut être en pierre, en fer, en bois : tout Malte et Gozo offrent de magnifiques façades agrémentées d’un balcon. Arabe, turque, aragonaise ? L’origine du balcon Maltais n’est pas établie car elle contient vraisemblablement toutes ces influences. Le but du balcon fermé : permettre aux femmes de voir ce qui se passait dehors sans être vues et, du point de vue climatique, modérer les températures extérieures dans les habitations. Réservés aux élites et aux grands palais, c’est à La Valette qu’est lancée la mode des balcons dès le XVIIe siècle.

Les portes à Malte sont splendides. Les plus belles d'entre elles possèdent des heurtoirs de toute beauté. Si le dauphin ou le triton sont des figures récurrentes d'ornement, d'autres heurtoirs s'inspirent de la mythologie grecque ou romaine. Tous donnent envie de frapper à la porte 😉


Malte est un pays catholique à 97 % . Il s'agit d'un catholicisme en grande partie sociologique. Rares sont ceux qui n'assistent pas à la messe. La religion est ancrée dans la société maltaise plus que tout. Des paysans à la noblesse locale, le sentiment d'appartenance s'est construit autour de la paroisse. Très souvent, les façades des maisons arborent une statuette de la Vierge, du Christ et autres saint(e)s.

4

Authentique petite ville côtière, Marsaxlokk est un havre de paix au sud-ouest de l’île de Malte, son front de mer pittoresque et son adorable port de pêche sont incontournables.

Marsaxlokk signifie «la baie du sirocco», cette petite baie étant frappée en priorité par les vents soufflants du désert d’Afrique, elle déploie un paysage idyllique et authentique avec ses petits bateaux de pécheurs colorés, ses plages rocailleuses ou encore son marché aux poissons. Un décor de carte postale pour un petit village bien sympathique.

5

Birgu est une localité de Malte située à l'est du Grand Harbour, face à la La Valette. Cette localité forme, avec Bormla et Isla, l'une des trois cités des Cottonera Lines.

La ville fut installée sur le Grand Port de Malte, autour du fort Saint-Angelo, et devint la principale base maritime de l'île. Lorsque les Chevaliers hospitaliers arrivèrent en 1530, ils firent de Birgu la capitale de Malte : l'ancienne capitale, Mdina, se trouvait en effet à l'intérieur des terres et ne convenait pas aux exigences de la guerre navale.

Après le siège de Malte de 1565, le grand maître Jean de Valette estima que la péninsule de Xiberras, faisant face à Birgu, était moins exposée aux attaques. Il fut donc décidé d'édifier une nouvelle capitale, baptisée La Valette. C'est également après ce siège que les Chevaliers surnommèrent Birgu, la Città Vittoriosa (la Cité victorieuse)

Les Anglais occupèrent l’archipel maltais de 1814 à 1979. Un siècle trois-quart de présence britannique a fatalement laissé des traces et pas seulement par la présence de quelques façades plus victoriennes que nature. L’anglais demeure la seconde langue officielle, la presse est bilingue, les cabines téléphoniques sont rouges, la conduite automobile se pratique à gauche…So british.

Le Fort Saint-Ange (Fort Sant'Angelo, anciennement Castrum Maris) est un fort militaire, édifié dans la commune de Il-Birgu au sud du Grand Harbour. Son emplacement permet de surveiller l'entrée du port et de contrôler l'accès aux rades voisines.

Le Fort Saint Angelo 
6

Mdina est distinguée du titre de Città Notabile, c'est la moins peuplée des localités de Malte avec environ 300 habitants, d'où son surnom de The Silent City (La cité silencieuse), située sur un éperon rocheux surplombant la plaine nord de l'île, la ville offre un point de vue remarquable.

Ancienne capitale de l’île, qui cache, à l’ombre de ses fortifications, une telle sérénité que la vie se devine plus qu'elle ne se perçoit, nous sommes comme suspendus dans le temps, comme dans un rêve au cœur du XVIIe siècle.

Vue aérienne de Mdina 

Fondée par les Phéniciens comme centre de commerce, au centre de l'île le plus loin de la mer, Mdina a été occupée par les Arabes. Ceux-ci l'ont divisée par un fossé, parce qu'ils la trouvaient trop grande pour être fortifiée, en deux villes distinctes : Mdina « la ville » et Rabat, terme qui désigne un faubourg en langue maltaise.

Vue de la route lorsque nous arrivons à Mdina 

Cette ville fortifiée comporte trois portes. La plus ancienne est la porte des Grecs, puis la Porte des Anglais, construite par les Britanniques afin de pouvoir rejoindre la gare de la seule ligne de chemin de fer de Malte (aujourd'hui fermée), ainsi que la monumentale porte principale, ou Porta Reale, conçue par l'ingénieur français Charles François de Mondion en 1724.

En 1693, un terrible tremblement de terre dévasta l'Est de la Sicile et Malte fut également touchée, dont Mdina. Beaucoup d'édifices furent détruits. Les remparts et la ville furent restaurés par un architecte français, Charles François de Mondion, sous les ordres du Grand maître António Manoel de Vilhena, alors que la cathédrale Saint-Paul, détruite elle aussi, fut rebâtie par l'architecte maltais Lorenzo Gafà. Plus tard, Napoléon prend le contrôle de la ville, mais sa garnison est massacrée par un soulèvement populaire. Les Maltais appellent à l'aide les Anglais, qui prennent le contrôle de l'île et chassent les Français.

j'adore les Maltais, mais je les trouve un peu.....rigide 😉
7

Rabat est située tout près de Mdina, en nous promenant, nous passons de l'une à l'autre. Lorsque les envahisseurs musulmans se sont emparés de Malte, ils ont divisé la ville de Mdina en deux villes : Mdina, et Rabat, la banlieue, car ils trouvaient l'agglomération trop grande. Aujourd'hui, Mdina ne compte que 300 habitants, alors que Rabat en compte 11 000.

La Domus Romana est un site archéologique, situé entre Mdina et Rabat, qui correspond à une ancienne domus romaine datée du Ier siècle avant J.-C., et sur lequel fut, plus tard, établie une nécropole musulmane au XIIe siècle. Sa découverte accidentelle en 1881 a été un tournant dans le développement de l'archéologie maltaise. Dès lors le musée devient le centre de conservation des antiquités romaines de l'archipel Maltais.

8

Elles offrent un paysage magnifique, peut-être le plus beau de l'île, car le plus sauvage. Depuis la chapelle Madliena, les falaises de Dingli constituent le point culminant de Malte avec leurs 250 m d'altitude. Remparts naturels, parfois abruptes, les falaises descendent vers la mer en double gradin.

9

Ces 2 villes se touchent et se ressemblent : Sliema est l’une des plus grandes ville de Malte, et aussi la plus résidentielle. Les touristes s’agglomèrent surtout en bord de mer et dans le quartier le plus commerçant de la ville, derrière cette façade balnéaire on découvre un quadrillage de petites rues à l’ancienne. St Julian’s est une ville balnéaire connue pour ses plages de bandes rocheuses avec une promenade et des restaurants, des bars et des discothèques bordent les rues de Paceville. Aucun attrait pour nous, trop de bâtiments modernes cassent le charme, ce sont les 2 endroits de Malte que nous n'avons pas aimé, une promenade rapide en bord de mer nous auras permis quelques jolies photos de la rive d'en face 😉

10

Nous ferons une pause à Mosta, essentiellement pour son église paroissiale, la Rotonde Sainte-Marie, qui possède l'un des plus grands dômes au monde. Cette église faillit être détruite au cours de la Seconde Guerre mondiale, le 9 avril 1942 par une bombe des forces de l'Axe qui a percé le dôme mais n'a pas explosé. Le détonateur a été retiré et aujourd'hui, une bombe identique y est exposée en souvenir de ce jour.

11

A Malte, la conduite est à gauche et plutôt risquée 😉 ça roule vite, le code de la route et les signalisations ne sont pas vraiment respectées, mais leur réseau de bus est très bien organisé dans toute l'île, y compris sur l'île de Gozo, il y a également les fameux bus rouges "Hop on Hop off" , les Maltais et les touristes se déplacent facilement d'un point à un autre, il faut bien repérer les lignes et les arrêts, la gare routière la plus importante se trouve à La Valette. Si vous louez une voiture, sachez que les parkings sont gratuits sur toute l'île 😉

Il est temps pour nous de prendre le Ferry en direction de l'île de Gozo pour de nouvelles aventures Maltaises 😉