Petites escapades ou grands voyages, un monde à découvrir pas à pas ... Rester c'est exister mais voyager c'est vivre ... G Nadaud

Une journée à Ostende.

Visite de la ville par une journée d'hiver
Février 2020
1 jour
2
1

Ostende est à la fois une station balnéaire très fréquentée et une ville dotée d'un riche passé royal, car les souverains belges aimaient y séjourner. Si les lieux sont un peu défigurés avec les constructions du front de mer, Ostende affiche un fort caractère. L'air iodé, les longues plages, le ciel changeant, l'ambiance bon enfant, les musées et la riche programmation culturelle constituent toujours de bonnes raisons de venir sur le littoral belge.

2

Point d'arrivée de nombreux visiteurs, elle est idéalement pour arriver et visiter la ville ...

Cela fait plus de cent ans que le roi Léopold II a fait construire l’actuelle gare d’Ostende. Un bâtiment bourgeois doté d’une magnifique architecture, digne de la ‘reine des villes balnéaires’. Tout comme la ville, la gare aussi s’est agrandie. Elle est devenue un pôle de transport très fréquenté, où des milliers de voyageurs trouvent chaque jour leur chemin pour prendre un train, un tram ou un bus, ou encore un ferry ou un bateau de croisière.

Un projet de grande envergure appelé « station aan zee » a démarré en 2012 afin de rénover et revitaliser la gare et ce quartier d’Ostende. Il prévoit la reconstruction des parkings et de la gare des trams et la rénovation de la gare qui doit respecter le classement du bâtiment.


Une large verrière recouvre les quais, la gare des trams et des bus et le parking à vélos. Une partie des bâtiments modernes à front de mer, devenus trop vastes, ont été démolis afin de créer un accès pour les piétons, ainsi que le dépôt des trams, déménagé sur une ancienne zone portuaire.

3

A la sortie de la gare , on trouve les aubettes qui proposent du poisson à déguster sur le pouce ...



Le marché aux poissons en plein air est né de l’expansion du port au 19e siècle. Le marché aux poissons est ouvert tous les jours, sauf le 25 décembre, le 1er janvier et les jours de tempête en mer. Très tôt le matin, vous pouvez déjà y trouver les poissons les plus frais de la mer du Nord et les crevettes grises d’Ostende.

4

Tous ceux qui ont envie de tenter leur chance savent que le Casino Kursaal d’Ostende est the place to be : roulette, blackjack, stud poker ou machines à sous électroniques, tout est possible ! Et pour ceux qui pensaient qu’on ne peut trouver des casinos que dans les films de James Bond ou dans les séries télévisées américaines : vous vous trompez car le Casino Kursaal d’Ostende est bien vivant.

Le Casino côté digue ...

5

Du vert à la mer !

Le parc Léopold a été aménagé en 1860 sur les anciens vestiges de la ville. L'admirable kiosque a été inauguré en 1885. Ce n'est qu'en 1933 que l'horloge florale mondialement connue a été érigée là où passe maintenant l'autoroute. En 1963, l'horloge a été déplacée là où elle se trouve actuellement.

6

Ce trois-mâts fut conçu par l’explorateur de l’Antarctique Adrien de Gerlache et construit en Écosse. Le Mercator ne connut que deux commandants et effectua 54 voyages. En 1936, il ramena la dépouille du père Damien. En 1960, le Mercator entra au port d’Anvers. En 1961, il fut aménagé en navire musée. Depuis 1964, le Mercator est un des joyaux d’Ostende.

7

Qui dit Ostende ... dit Ensor ...

Tous nos sens sont sollicités dans l’atelier d’Ensor et nous sommes impressionnés à l’idée que c’est ici que furent réalisées des œuvres d’art qui, 100 ans plus tard, sont admirées et célébrées dans le monde entier, d’Amsterdam à Zurich, du Guggenheim à New York au Musée d’Orsay à Paris !

La Maison de James Ensor est actuellement fermée en attendant un tout nouveau centre d'expérience sur James Ensor dans lequel la Maison de James Ensor jouera un rôle central.



Place au shopping ...

La galerie James Ensor est une perle cachée à Ostende. Avant, cette galerie, présente depuis 1892 était nommée la « Glazenstraat » (la rue de verre) et les habitants d’Ostende la nomme toujours ainsi. Vous n’y trouverez pas de grandes chaînes de magasins mais des objets uniques et des plats délicieux.

8

Parc de sculptures Beaufort ROCK STRANGERS – Arne Quinze (Beaufort 2012)


Arne Quinze a créé pour la ville d’Ostende un ensemble de sculptures baptisé Rock Strangers. Des objets étranges qui se dressent à des endroits tout à fait improbables, comme sur la Zeeheldenplein rénovée, le haut lieu de la ville. Ils semblent comme rejetés par les vagues. Leur orange vif contraste fortement avec leur environnement naturel et leur confère un effet surprenant. Les Rock Strangers ponctuent l’environnement urbain gris et neutre de touches colorées assertives. Avec cette immense installation métallique, Arne Quinze fait un pied de nez à l’uniformisation urbanistique croissante. Il veut aussi pénétrer dans le cocon douillet que les gens construisent autour d’eux en ville. Des éléments étranges apparaissent et contribuent à la société multiculturelle

9

Le Mu.ZEE, c’est…

Le musée d’art sur mer par excellence, proposant une grande ouverture et un accès pour tous à l’art belge.

Le Mu.ZEE constitue un espace actif pour le public et les artistes qui permet d’aller à la rencontre de l’art de manière spontanée, libre et créative.

Le Mu.ZEE abrite… Une collection d’art très complète née de la collaboration entre la Province de Flandre occidentale et la Ville d’Ostende.

Le Mu.Zee est à l’origine d’une collection unique d’art belge de 1830 à nos jours. La configuration spécifique de cette collection la rend unique au sein du patrimoine culturel flamand. À travers sa politique de conservation et son programme d’expositions, le Mu.ZEE reste en dialogue permanent avec l’univers artistique international.

10

Situé en face de la mer du Nord, cet hôtel haut de gamme de style Belle Époque se trouve à 2 minutes de marche d'un arrêt de tram à 12 minutes à pied des galeries d'art du Mu.ZEE et à 3 km du Fort Napoléon.

Le roi Leopold II ne s’arrêta pas aux galeries. Il fit construire dans l’entre-deux-guerre un « Palais des thermes » dans un pur style Art déco, suivant les plans des architectes français Flegenheimer, Bard et Garella, en collaboration avec l’architecte ostendais André Daniels. Ce complexe comptait une partie dédiée aux cures (hammam, bain de boue, salles de massage, piscine et hôtel) pour faire d’Ostende une véritable station balnéaire de premier choix en Europe, combinant eau minérale et eau de mer. En 1933, le majestueux hôtel Thermae Palace était solennellement inauguré par le roi Albert Ier et la reine Elisabeth. Le lieu misait également sur l’organisation de congrès avec 18 salles de réunion pour attirer du monde. Mais la décadence des années 1980 signa sa fermeture jusqu’à une timide rénovation dans les années 1990. Tombé en décrépitude, il vient d'être rénové de fond en comble et rouvert au public. On vous conseille d'aller y faire un tour pour boire un café ou manger un bout, justement sur la terrasse extérieur dans la galerie à colonnades ...


La galerie royale

Cette majestueuse colonnade reliait la Villa royale à l'hippodrome Wellington. Voulues par le roi Léopold II qui aimait particulièrement s’y rendre, construites entre 1902 et 1906, elles témoignent du style néo-classique qui fleurissait à cette époque. Pensées par l’architecte français Charles Girault auteur du Grand Palais à Paris, elles s’étirent sur environ 400 m de long et se terminent chacune par un pavillon. Pendant de nombreuses années, le roi et ses invités venaient s’y promener à l’abri du soleil ou de la pluie, pour aller jusqu’aux champs de course. C'était l'endroit pour voir et être vu !

Ses jolies mosaïques au sol, des couples de colonnes à chapiteau toscan groupées sur un socle en pierre bleue, parfaitement taillées sont magnifiques. Leur base est ornée d'un anneau torique tandis qu’une frise décorée de triglyphes et qu'une corniche à moulures ornent les hauteurs. Mais son aspect originel comprenait des grilles en fer forgé séparant les colonnes qui furent fondues pendant la Première Guerre mondiale. Son destin fut décidément contrarié, les Galeries royales furent murées de tout leur long pendant la Seconde Guerre mondiale par les Allemands, devenant un point stratégique du Mur de l’Atlantique.



La galerie vénitienne

En 1900, à la demande du roi Léopold II, Henri Maquet dessina la première galerie royale : une structure en forme de L, fermée et couverte, qui reliait le chalet royal à un grand salon octogonal. Cette galerie est désormais connue sous le nom de « galeries vénitiennes », en référence à l'architecture classique de Venise. Lorsque la famille royale décida ne ne plus utiliser sa résidence à la mer, la ville d'Ostende obtint une concession sur l'ensemble du complexe, qui devait avoir une vocation culturelle. Les galeries vénitiennes ont été rénovées en 1998-1999 et sont désormais un lieu d'exposition.




Les 3 Gapers

11

Cette bâtisse, ayant parcouru tout le 20ième siècle sans trop d'encombres, faisant référence à la belle époque de la Reine des Plages, et de l'aire du Roi Albert I. Construite sur trois étages, comme la tolérance l'imposait fin du 19ième, la Villa Maritza se trouve être un bâtiment classé, depuis 1996.

12

Retour vers la gare ...

Le 3 avril 1995. l'Amandine rentre au port pour la dernière fois et mouillera pour la dernière fois l'ancre. La gorge serrée, l'équipage a débarqué et est rentré au foyer sans se retourner. Ainsi s'est achevée l'histoire de la pêche ostendaise dans les mers d'Islande. 13 ans plus tard, l'Amandine a entamé une nouvelle carrière, une carrière de musée interactif. Il aura fallu deux années de travaille dur et de concentration dans les anciens chantiers navals 'Seghers' pour rendre au bateau toute la gloire de son passé. Mais ça y est. Aujourd'hui, vous pouvez le visiter dans le coeur même de la ville d'Oostende, sur le quai des Pêcheurs rénové.

13

L' église St.- Petrus & Paulus est une église néogotique datant de 1907 et consitant en magnifiques vitraux. Dans la chapelle derrière l'autel principal se trouve le mausolée de la reine Marie-Louise, la première reine de la Belgique et décédée à Oostende

14

Derrière l'église St-Petrus & Paulus se trouve la tour St-Pierre, aussi appelée le "Peperbusse". C'est un restant de l'ancienne église St-Pierre qui a été détruite par le feu lors du siècle précédent.

15

La rue commerciale par excellence à Ostende est bien sûr la Kapellestraat. Cette rue doit son nom à une chapelle datant de 1965, aujourd’hui disparue. La rue piétoninère compte plus de 30 magasins. De Kappellebrug jusqu’à Wapenplein, vous pouvez faire votre shopping dans des magasins connus tels que Zara et l’Inno. Et pour ceux à qui le shopping donne faim, ils trouverons également leur bonheur dans la Kapellestraat.

16
17

Le centre culturel La Grande Poste est situé dans un bâtiment classé, à caractère moderne, qui a été conçu par Gaston Eysselinck et qui a servi pendant des décennies comme Bureau de poste. Il a été fermé en 1999, mais a centre culturel rouvert en Décembre 2012. Les locaux ainsi que les touristes sont intrigués par la riche histoire de ce bâtiment.

18

Léopold II fit construire ce pavillon norvégien pour l'Exposition universelle de 1900 par un architecte... norvégien naturellement

19


Quelques façades ...

20
21

Ostende à l’Ancre est l’événement incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire maritime. Plus de 150 navires se rendent à Ostende: du trois-mâts aux péniches, en passant par les plus petites chaloupes. Les rues et les places autour des quais bourdonnent d'activité. Apprenez tout sur les vieux métiers maritimes, dégustez du poisson fraîchement cuit ou fumé, profitez des nombreuses performances...

22
23


PassionVoyages Lire ce carnet de voyage

Belgique : la côte de la Mer du Nord

Aperçu des différentes stations qui constituent le littoral de la Mer du Nord, toutes les stations ont leurs particularités , à chacun de faire son choix :)