Petites escapades ou grands voyages, un monde à découvrir pas à pas ... Rester c'est exister mais voyager c'est vivre ... G Nadaud
Séjour à Lisbonne et découverte du Portugal en voiture de location.
Avril 2008
10 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Arrivée à l'aéroport de Lisbonne pour un premier séjour en famille au Portugal ...

Découverte de la ville et de ses atouts ...

À la fois fluviale et océanique, Lisbonne s'ouvre sur l'estuaire du Tage. Ville d'échanges, lieu de brassage des cultures, capitale prestigieuse d'un pays modeste, elle est aujourd'hui le symbole du dynamisme national et apparaît, après plusieurs décennies de travaux, moderne et créative. Elle reste aussi la ville du fado, vieille cité populaire, désordonnée et un peu canaille, et invite irrésistiblement à la flânerie dans un labyrinthe de ruelles serpentines et d'escaliers biscornus.


Quartier de Bélem

Belém est un quartier de grand charme qui se trouve dans l’ouest de Lisbonne. C’est l’endroit où un grand nombre des attractions touristiques les plus emblématiques de la ville se trouvent.

À l’origine, Belém était le quartier de Lisbonne où l’on trouvait docks et chantiers navals. C’était le lieu où les grands voyages du XVe siècle à destination de l’Inde, de l’Afrique de l’Est et du Brésil partaient. Cet immense patrimoine maritime est grandement commémoré dans le quartier de Belém, où l’on trouve également des bâtiments extravagants financés par les richesses ramenées au Portugal depuis les nouvelles colonies.

La tour de Belém a été construite sur les bords du Tage entre 1514 et 1519 par le roi Manuel Iᵉʳ de Portugal pour garder l'entrée du port de Lisbonne.


Monument des découvertes

Le monument des Découvertes, élevé en 1960 par le sculpteur Leopoldo de Almeida pour le 500e anniversaire de la mort de Henri le Navigateur, représente une proue de navire sur laquelle l'infant montre la voie à de nombreux héros portugais : on reconnaît le roi Manuel portant la sphère armillaire, Camões tenant un extrait des Lusiades... Du sommet (52 m), vue panoramique sur le Tage, le quartier de Belém, et sur la mosaïque au pied du monument



Monastère des Hiéronymites

La construction de ce magnifique monastère, destiné aux hiéronymites, fut entreprise en 1502 pour glorifier les Grandes Découvertes. Vasco de Gama rentrait des Indes, ses caravelles remplies de richesses, et les architectes purent se lancer dans une oeuvre de grande envergure. D'abord de style gothique, il fut ensuite marqué par le style manuélin où se retrouvent diverses influences. Seuls les bâtiments élevés au 19e s. affectent quelque peu l'harmonie architecturale de cet ensemble classé au Patrimoine mondial de l'Unesco.


Musée de la marine

Le Musée de la Marine de Lisbonne est un musée consacré à l'histoire de la marine et de la construction navale au Portugal. Il est situé dans le quartier de Belem, à Lisbonne. Il propose notamment de nombreuses maquettes ou répliques de navires de différentes époques, du Moyen âge à l'époque contemporaine.



Musée des carrosses



Palais de la République

Le Palais national de Belém est la résidence officielle du président de la République portugaise. Il est situé face à la place Afonso de Albuquerque, à proximité du centre historique du quartier de Belém et du monastère des Hiéronymites à Lisbonne.


Pont du 25 avril

Le pont suspendu du 25 avril est une structure d´acier de plus de 2km qui traverse le Tage, et relie Lisbonne au nord avec Almada au sud. Les travaux de constructions du pont ont commencé en 1962 et duré plus de trois ans. Le pont allait s´appeler Salazar, mais avec l´arrivée de la démocratie, il fut nommé pont du 25 avril, date de la révolution des œillets.



Le Christ-Roi

Le Sanctuaire du Christ Roi est un sanctuaire et monument religieux représentant le Sacré-Cœur de Jésus. Il est situé dans la municipalité d'Almada au Portugal. Surplombant le pont du 25 Avril, il fait face à la ville de Lisbonne par rapport à l'embouchure du Tage



Les vieux quartiers

Les quartiers historiques : Alfama, Barrio Alto, le Chiado.

L'Alfama est le seul quartier de Lisbonne ayant survécu au tremblement de terre de 1755. Ses rues étroites et ses esplanades offrent un point de vue sur la ville digne des plus belles cartes postales. Le barrio Alto est le quartier cosmopolite et vivant. Quartier populaire typique, vous y trouverez petites boutiques, magasins de prêt-à- porter, librairies mais également restaurants et bars où les Lisboètes aiment à se retrouver. Enfin le Chiado est le quartier « qui bouge », le paradis de la vie nocturne où se retrouvent les jeunes gens de la ville pour profiter, dans une ambiance incroyable, de la nuit jusqu'au petit matin.


L'ascenseur de Santa Justa, également connu sous le nom de Elevador do Carmo, est un ascenseur bâti dans le centre historique de la ville de Lisbonne. Il permet de relier la Baixa pombalina au Bairro Alto.




Les tramways

Le tramway 28 de Lisbonne relie Martim Moniz à Campo Ourique et passe à travers les quartiers touristiques populaires de Graca, de l’Alfama, de la Baixa et d’Estrela. Pour les visiteurs, ce trajet en tram est un moyen authentique de visiter Lisbonne, puisqu’il est vraiment pittoresque et crisse à travers les petites rues de la ville.

2

Le parc des nations

Le site de l'Exposition universelle de 1998, au nord-est de la ville, est devenu un espace de promenade et de divertissement, avec ses attractions et lieux de spectacle, ses bars et restaurants, ses jardins et sa vaste zone piétonne. En soirée, le parc reste animé, surtout l'été : concerts en plein air, notamment sur les scènes du quai des Olivais. Il s'insère dans une vaste opération urbanistique : sur une zone industrielle jadis polluée, une véritable ville nouvelle est sortie de terre.


Le télécabine permet d'avoir une vue plongeante sur le quartier. Il longe les quais du parc des Nations sur plus d'un kilomètre, juste au-dessus du fleuve : une façon originale d'admirer le coucher du soleil sur la « mer de Paille ».




L'océanorium

Conçu par l'architecte américain Peter Chermayeff, cet aquarium est constitué de cinq principaux bassins qui évoquent autant d'habitats typiques des côtes des océans Arctique, Indien, Pacifique et Atlantique ! Ce gigantesque laboratoire d'étude de la faune des mers du globe est aussi une institution vouée à la protection du monde aquatique.

3


Cascais et Estoril, ou le littoral qui s'étend au nord de Lisbonne, sont devenus un des lieux les plus cosmopolites et touristiques du Portugal, dès le moment où le roi Louis Ier choisit cette baie comme lieu de villégiature estivale, à la fin du XIXe siècle. Un climat agréable et une moyenne annuelle de 260 jours sans pluie expliquent certainement, en grande partie, le fait que les familles les plus riches de cette époque-là suivirent la famille royale et y installèrent leurs villas et hôtels particuliers.



Notre hôtel ...


4

Excursion la plus proche de Lisonne :

Sintra est une ville portugaise de grand charme qui se trouve au sein des collines de la Serra de Sintra. Ces collines recouvertes de pins dissimulent des palais extravagants, des demeures opulentes et les ruines d’un vieux château.

Grâce à une combinaison de bâtiments historiques aussi divers que fascinants et d’attractions captivantes, cette ville est une destination touristique absolument fantastique. Sintra est considérée comme la meilleure excursion à la journée au départ de Lisbonne et est un endroit à ne pas louper lorsque vous passez des vacances au Portugal.


Les ruelles ...


Le Palácio Nacional de Sintra

est un palais gothique ayant une très longue histoire et des plafonds peints ornementaux.



Le Palacio Nacional de Pena

est l’une des plus belles attractions touristiques de tout le Portugal et un exemple absolument typique du style architectural du Romantisme du XIXe siècle. Ce palais est une combinaison hédoniste de terrasses aux couleurs vives, de remparts décoratifs et de statues mythologiques qui contrastent à merveille avec le vert du cadre forestier du Parque de Pena.

L’intérieur du palais de Pena est tout aussi fascinant, car a été restauré pour être fidèle à son apparence des années 1910, lorsque la noblesse portugaise s’est enfuie au Brésil afin d’échapper à la révolution.

Les environs du Palacia da Pena sont un grand domaine boisé qui représente ce qui était jugé comme la perfection pendant l’époque du Romantisme : on y trouve des chemins secrets, des décorations mystiques et des points de vue à couper le souffle.


5


Le Cabo da Roca est le point le plus occidental du continent européen à 42 km à l'ouest de la capitale portugaise. Ses falaises s'élèvent à environ 140 mètres au-dessus de l'océan Atlantique.

6

Ancien siège de l'ordre des Templiers, Tomar est une ville qui a beaucoup de charme, en raison de sa richesse artistique et culturelle. La meilleure preuve en est le couvent du Christ, un des ouvrages les plus importants de la Renaissance au Portugal.

7

Coup de cœur du circuit ...

Actuellement, la grande attraction de cette ville, ce sont les vagues et le surf, grâce au « Canon de Nazaré », un phénomène géomorphologique sous-marin qui permet la formation de vagues géantes et parfaites. Il s'agit du plus grand défilé sous-marin d'Europe, qui longe la côte sur 170 kilomètres et qui atteint même 5 000 mètres de profondeur.


La plage de Nazaré, au climat agréable et d’une beauté naturelle, possède les traditions les plus anciennes concernant les arts de la pêche. La grande étendue de sable en forme de croissant de lune, qui est aussi le front de mer de la ville, est connue pour sa grande beauté et ses tentes de plage aux couleurs vives qui décorent le sable blanc, contrastant avec le bleu de la mer.


C'est la plage du Portugal, où les traditions de la pêche sont les plus colorées et il n'est pas rare de croiser des marchandes de poissons qui portent encore sept jupons, comme l'exige la tradition. Un samedi d'été, en fin d'après-midi, ne manquez pas de vous asseoir sur le grand mur du front de mer pour assister au spectacle intéressant de la pêche à la senne de plage, où les filets arrivent de la mer chargés de poissons pendant que les femmes lancent leurs cris pour les vendre.


C'est de cet endroit, appelé Sítio, que vous avez l'un des panoramas les plus célèbres du littoral portugais. Site rocheux très escarpé et surplombant la mer à 318 mètres d'altitude, il est accessible à pied pour les plus courageux ou en funiculaire.




Tout en haut se trouve la petite chapelle Ermida da Memória, qui commémore la légende du miracle de Notre-Dame de Nazareth qui empêcha le cheval du seigneur Fuas Roupinho de se lancer dans le vide. Que cette histoire soit vraie ou non, vous pourrez voir au belvédère Miradouro do Suberco la trace laissée dans la roche par le fer à cheval, dans cette matinée brumeuse de l’année 1182.


8


Aux origines lointaines, c'est la domination arabe qui marqua le développement du lieu qui lui donna son nom. Selon la légende, pendant la Reconquête Chrétienne le chevalier de l'ordre des templiers Gonçalo Hermingues, connu comme Traga-Mouros, s'est épris de Fátima, une maure capturée lors d'une embuscade. Partageant son amour, la jeune femme se convertit au christianisme en prenant le nom de Oureana.Au XVIè siècle, la localité fut élevée au rang de paroisse de l'église collégiale de Ourém, faisant ainsi partie du Diocèse de Leiria.La ville s'est beaucoup développée à partir des Apparitions de Fátima, au début du XXè siècle, et s'est transformée en l'un des plus grands centres consacré à la Vierge Marie au Portugal, mondialement reconnu par l'Église Catholique.La première apparition eut lieu en 1917, au lieu appelé Cova da Iria, où se trouve actuellement le Sanctuaire. Les plus grandes manifestations de dévots ont lieu le 13 Mai (et plus particulièrement la Processions des Bougies, le 12 au soir, et le 13, la Procession de l'Adieu, qui clôture les célébrations) ainsi que le 13 Octobre. Toutefois, entre ces deux dates, tous les jours 13 sont jours de dévotion.En rapport avec le culte de Notre Dame de Fátima, il est possible de visiter les maisons où vécurent les petits pasteurs prophètes, dans le village de Aljustrel.Dans le Jardin de la Maison de Lúcia, un monument signale la deuxième apparition de l'Ange de la Paix et la fin du Chemin Sacré initié au Sanctuaire. Le long du chemin il existe 14 petites chapelles offertes par des catholiques hongrois qui s'étaient réfugiés en occident. Le passage par Valinhos se distingue, à 400 mètres du village, par les monuments qui signalent le lieu de la quatrième apparition en 1917 et la Loca do Anjo, où en 1916 les petits pasteurs ont vu l'Ange de la Paix la première et la troisième fois.



9


Situé au creux d'un vallon verdoyant, le monastère da Batalha (de la Bataille), édifié aux 15e et 16e s., est un chef-d'oeuvre d'art gothique et manuélin classé au Patrimoine mondial de l'Unesco. Vu de l'extérieur, il dresse la gerbe rose doré de son architecture en une symphonie de gâbles, de pinacles, de contreforts, de clochetons et de colonnettes.



10

En route vers le sud ...


La cité médiévale se visite à pied. On y découvre de charmantes ruelles pavées bordées de maisons blanches blotties les unes contre les autres et dissimulant des patios luxuriants d'où s'échappent rosiers et bougainvilliers. Le dédale des rues creuse les sillons d'un parcours enchanteur, qui se terminera en prenant de la hauteur, sur le chemin de ronde qui offre de belles vues sur la cité.



Chemin faisant ...