À propos

Petites escapades ou grands voyages, un monde à découvrir pas à pas ... Rester c'est exister mais voyager c'est vivre ... G Nadaud

Voyage historique à L'Hôpital Notre-Dame à la Rose

Huit siècles de médecine et de pharmacie rassemblés dans un lieu exceptionnel emprunt d'Histoire ... Lessines Belgique
Juin 2018
1 jour
1
1

L'hôpital a été fondé en 1242 par Alix de Rosoit, princesse française, veuve d'Arnould IV d'Oudedenaarde, grand bailli de Flandres et seigneur de Lessines. Ce dernier avait rédigé un testament dans lequel il prévoyait un don important d'argent pour les pauvres et ce pour espérer racheter ses fautes et accéder au paradis.

Alix préféra investir l'argent dans la fondation d'un hôpital ...

2

L'Hôpital à la Rose est un site hospitalier autarcique complet : un bâtiment servant de couvent pour les sœurs et d'hôpital pour les pauvres, une ferme, des jardins , une glacière et un cimetière.

Couvent et hôpital 


La ferme servait à nourrir tout le monde et à vivre en autarcie.

Ferme 
3

La galerie de portraits retrace les grandes figures de l'hôpital au fil des siècles.

La dame prieure, une main de fer dans un gant de velours, gérait les affaires de l'hôpital, recevait les familles des malades et des religieuses, dirigeait le personnel, tenait le livre des comptes , .....

4

Le réfectoire actuel date du XVI siècle, lieu où durant des siècles, les religieuses ont pris les repas en silence en écoutant une sœur debout au lutrin lire le martyrologue ...

       Le réfectoire.

La cuisine où se préparaient les différents repas.

La cuisine 

La prieure installe un musée au parloir ...

Le parloir servait de salle d'accueil pour les pèlerins étrangers de passage à Lessines. En 1896, Marie-Rose Carouy, dame prieure de 1894 à 1920, créa un petit musée dans ce parloir afin de récolter des fonds pour financer des pèlerinages et des visites familiales et aussi pour verser des aumônes aux pauvres ...

Le musée installé dans le parloir. 


L’infirmerie des religieuses permet de soigner les membres de la communauté à l'écart pour éviter la contagion. Le décor est plus religieux que médical ...sœur Agnès Frezin fut la dernière supérieur de l'hôpital à être soignée au début des années 1980.

  L'infirmerie des religieuses.

Des meubles imposants témoins des siècles et de la richesse des lieux ...

Cellule d'une religieuse ... simplicité

Une cellule de religieuse
5

Durant des siècles, les soins de l'âme passaient avant ceux du corps ... La chapelle était construite dans le prolongement de la salle des malades. Les portes ouvrant largement pour permettre aux malades de suivre les offices de leur lit. En arrivant à l'hôpital, le malade passait d'abord par la chapelle pour se purifier l'âme avant d'être admis pour les soins.

La chapelle a été reconstruite en style baroque après l'ouragan de 1606.

6

Les lits en alcôves étaient adaptés aux hivers rudes, la pièce n'était pas chauffée, et pouvaient accueillir deux personnes ou plus en fonction des besoins. La couleur rouge atténuait la vision des traces de sang et cachait la saleté ....

Pour l'époque cette salle était réputée pour sa propreté.


L'hôpital se modernise au XIX et XX siècles ...

7

De très nombreuses vitrines retracent l'évolution de la médecine avec les techniques utilisées au fil du temps, la pharmacie occupe également une grande place.


L'helkiase ou remède miraculeux de sœur Marie-Rose : ce nouveau médicament très efficace pour traiter les maladies de la peau et les ulcères, antiseptique puissant composé de bichlorure de mercure . La vente de ce médicament contribua à faire la fortune et la renommée de l'hôpital.

8

C'est le style Renaissance flamande qui donne à l'ensemble son caractère homogène et son authenticité.

9


Pour découvrir ce jardin, il suffit de se promener au milieu des plantes et de lire les fiches techniques ou de prendre un audio-guide avec 1 h 30 de commentaires.

10

Le potager servait à fournir les légumes à la communauté.

11

On y accède par le jardin des plantes médicinales.

12

Une agréable terrasse propose une pause gourmande après la visite ...


13

Juste à côté de l'hôpital se trouve l'église Saint-Pierre.

Église Saint-Pierre 



14