× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
Petites escapades ou grands voyages, un monde à découvrir pas à pas ... Rester c'est exister mais voyager c'est vivre ... G Nadaud

L'Alsace en été.

Découverte de l’Alsace sous la chaleur d'été ...
Juillet 2009
7 jours
1
1

Premier arrêt en Alsace ... le début des découvertes :

Marmoutier est une petite ville profitant d'un cadre environnemental de qualité, située à 6 km de Saverne , à 30 km de Strasbourg, et à 10 km de la Route des Vins d'Alsace.

2

Petite ville à proximité de Strasbourg, Molsheim est une ville agréable à visiter, loin du flot des touristes. Elle peut être un excellent point de départ pour la visite de la région et notamment de la vallée de la Bruche, dont elle garde l’entrée. Par ailleurs, la ville est mondialement connue, elle est, en effet, le fief historique des usines Bugatti.

3

Étape incontournable sur la route des Vins, Obernai est aussi le pays de la bière puisque les brasseries Kronenbourg y sont installées. Un charme particulier émane de son centre médiéval et Renaissance. Les vieilles maisons aux toits polychromes s'ornent des armoiries des corporations. Les petites rues fleuries mènent à un vieux puits ou aux remparts.

4

Sélestat est la ville où l'on inventa le sapin de Noël. Mais ce n'est pas le seul titre de gloire de cette petite cité alsacienne : la ville natale du pasteur luthérien Martin Bucer (1491-1551) fut en effet à la Renaissance un grand centre humaniste ; elle a conservé maintes traces de cette époque glorieuse dans son architecture... dont la fabuleuse Bibliothèque humaniste. À mi-chemin entre Colmar et Strasbourg, Sélestat occupe aussi une place centrale sur la route des Vins.

5

Sur 170 km, la mythique Route des Vins d’Alsace égrène un chapelet de villages pittoresques, de cités viticoles réputées et de paysages exceptionnels.

6

Située sur la Route des Vins, entre vignoble et montagne, Ribeauvillé est une charmante cité qui a su valoriser son patrimoine historique.Au Moyen-âge, la cité était le siège de la Seigneurie de la famille des Ribeaupierre (d’où le nom de la ville de Ribeauvillé).

Les Ribeaupierre firent construire 3 châteaux forts, dont les ruines dominent encore aujourd’hui majestueusement la cité et les collines environnantes.

De ses fortifications médiévales, la ville conserve encore aujourd’hui une partie de son mur de remparts et certaines de ses tours défensives, dont la « Tour des Bouchers » (du 13ème siècle, reconstruite au 18ème siècle), qui doit son nom à la corporation des Bouchers (chargée, en cas d’attaque de défendre la ville à partir de cette tour).

La Grand’rue et ses quartiers pittoresques, bordés de constructions abondamment fleuries (du 15ème au 18ème siècle), sont jalonnés de places ornées de fontaines de style renaissance.

7

Entre crêtes des Vosges et plaine d’Alsace, Riquewihr est une cité médiévale, située au coeur du vignoble alsacien, classée parmi les "Plus Beaux Villages de France". Cette magnifique cité marie depuis des siècles la qualité de son architecture à celle de ses vins, d’où son nom de "Perle du vignoble alsacien"

8

Centre de réintroduction et des loutres ...

9
10

Ce village médiéval plaît pour sa taille modeste, son architecture unique, son fleurissement à profusion à la belle saison, mais aussi pour son charme authentique lors du Temps de Noël où de nombreuses animations sont proposées autour du marché de Noël. Eguisheim tire son titre de gloire de son ensemble architectural, préservé des ravages de l'histoire et intelligemment conservé. Bâtie autour de son château, cette cité médiévale se déploie en cercles concentriques. Vous découvrirez dans ce village original, des fontaines, des cours colongères et une église abritant une "Vierge Ouvrante" du 13ème siècle.


11

L’Écomusée d’Alsace, plus grand musée vivant à ciel ouvert de France, est organisé comme un village alsacien du début du XXème siècle. Il fait vivre le patrimoine rural et vous présente les Arts et Traditions Populaires de l’Alsace : bâtiments et objets de collection, artisans au travail, expositions, animations quotidiennes et grands événements...

Fêtes traditionnelles, animations quotidiennes pour tous, étonnantes expositions, promenades en barque ou en charrette tirée par un tracteur ou des chevaux, chantiers participatifs… à l’Écomusée, toutes les animations et découvertes sont des aventures à vivre et des histoires à partager.

12

Forteresse de 270 m de long perchée à près de 800 m de haut, ce n’est ni un mirage ni une « Grande Illusion », pour faire référence au film que Jean Renoir y tourna en 1937. L’éperon sur lequel le château est accroché surveille toutes les routes traversant l’Alsace, celles du vin, du blé et du sel.

Construit par les Hohenstaufen au 12e s. après un passage aux mains de chevaliers brigands qui en avaient fait leur quartier général, le château du Haut-Koenigsbourg est récupéré par les Habsbourg au 15e s. Après quelques siècles d’abandon dû à des pillages et des incendies, il est offert en 1899 par la ville de Sélestat à l’empereur Guillaume II, grand amateur de châteaux. Guillaume II a confié la restauration du château à l’architecte allemand Bodo Ebhardt, spécialiste de la fortification médiévale. Les travaux se sont terminés en 1908. Dix ans après son inauguration, le château redevenait français

13

Ce lieu religieux dédié à Sainte-Odile, patronne de l'Alsace, est fréquenté par de nombreux pèlerins. Dans le même temps, il accueille un nombre important de visiteurs, désireux de visiter le site ou de profiter du panorama et de l'environnement naturel et boisé.

14

Dambach-la-Ville fait partie de ces charmants villages alsaciens, peu connus des visiteurs, mais qui offrent pourtant un très bel ensemble homogène où l’on peut découvrir des maisons à colombages ou renaissance très fleuries et de jolies fontaines. Le village est, de plus, situé dans un bel environnement de vignes de 470 ha (le plus grand d’Alsace).

15

Nature, sciences, découvertes et amusement pour les jeunes ...

16

Turckheim, un très beau village à l’entrée de la vallée de la Fecht, est réputé non seulement pour son riche centre historique et la qualité de ses vins, mais aussi par son veilleur de nuit, qui continue à faire sa tournée tous les soirs à 22h00, de mai à octobre.

17

Un petit tour de l'autre côté de la frontière ...

Vue sur le parc.

Petit tour d’Europe ...

Parades ...

18

Qu'on visite la ville à pied ou en barque sur les canaux de la « Petite Venise », ses fontaines, ses maisons à colombages, ses géraniums aux balcons disent tout de son appartenance à l'Alsace...

La ville ancienne de Colmar, pleine de charme, est merveilleusement préservée. Les antiques demeures alsaciennes y abondent, pittoresques avec leurs balcons fleuris, leurs tourelles en encorbellement, leurs oriels et leurs colombages. Au hasard des rues et des places, il n'est pas rare de croiser une oeuvre du sculpteur Bartholdi (qui a son musée), et nombre de monuments vous attendent : l'Ancienne Douane (ou Koïfhus), la maison Pfister, la collégiale Saint-Martin... Non loin, le charmant quartier de la Petite Venise.



L’œuvre, est destinée à honorer le plus prestigieux des Colmariens et à rendre hommage à l’œuvre d’art qui reste certainement la plus célèbre au monde.

19

La Petite France ’est le quartier le plus pittoresque du vieux Strasbourg. Les pêcheurs, les meuniers et les tanneurs vivaient et travaillaient autrefois dans ce quartier bâti à fleur d’eau. Les magnifiques maisons à colombage datent des XVIe et XVIIe siècles. Leurs toits pentus sont ouverts sur des greniers où séchaient autrefois les peaux.


Prodige du gigantesque et du délicat" selon le mot de Victor Hugo, la cathédrale de Strasbourg (1015-1439) est un chef d’œuvre absolu de l’art gothique. La flèche, haute de 142 mètres, est d’une étonnante légèreté et fit de la cathédrale l’édifice le plus élevé de toute la chrétienté jusqu’au XIXème siècle. Trois temps forts rythment la visite: à l’extérieur, la façade est le plus grand livre d’images du Moyen-âge. Les centaines de sculptures qui semblent se détacher du mur accentuent les effets d’ombre et de lumière. La couleur du grès rose change selon l’heure du jour et la couleur du ciel. Les soirs d’été, la scénographie lumineuse est un enchantement. A l’intérieur, la nef élancée inspire au recueillement. Les vitraux du XIIe au XIVe siècle et la rose sont à ne pas manquer. L’orgue monumental possède un remarquable buffet doté d’automates. L'horloge astronomique d’époque Renaissance et dont le mécanisme date de 1842 est un chef d’œuvre en soi, dont le défilé des Apôtres peut être admiré tous les jours à 12H30.


Mini-croisière ...

20


Souvenirs de notre hôtel ...