Petites escapades ou grands voyages, un monde à découvrir pas à pas ... Rester c'est exister mais voyager c'est vivre ... G Nadaud

A travers le Morbihan...

Ria d'Etel, Quiberon, Carnac, Vannes, ...
Août 2019
7 jours
1
1

Première étape de notre découverte du Morbihan , premier coup de cœur 😀

La vieille ville médiévale avec les maisons à colombages ...


Pour les plus courageux : un peu de sport 😉

Un panorama exceptionnel s’offre aux visiteurs après les 138 marches qui mènent en haut du clocher : la ville de Josselin, le château, le Bois d’Amour, le canal et la vallée de l’Oust à perte de vue


Le château de Josselin, propriété de la famille Rohan, est un grand témoin de l’histoire médiévale de la Bretagne, et le joyau de la Petite Cité de caractère.


2

La carte postale du Morbihan 😀

L'île de Saint Cado est un lieu incontournable de la Ria d'Etel. La maison de Nichtarguer, avec ses volets bleus est la carte postale de Belz. Le pont récemmment rénové permet de faire le tour de l'île à pied. Sur la place au centre de l'île, les amoureux du patrimoine seront conquis par la chapelle, le calvaire et la fontaine.

La maison de Nichtarguer ou la maison de l’huître

Construite vers 1890, à l’initiative d’un gros négociant Etellois qui voulait se lancer dans l’ostréiculture. Ayant différents parcs ostréicoles dans la Ria, notamment autour de l’îlot, il avait souhaité construire pour y abriter un gardien de parcs et sa famille. Occupé successivement par plusieurs familles, la dernière famille à l’occuper est la famille Portanguen. Ils sont arrivés après-guerre pour être gardiens, ils ont tout de suite exploité les parcs et y ont vécu de nombreuses années. Les enfants Portanguen ont vécu enfants quelques années sur l’îlot avant que leurs parents ne construisent une maison au village pour des raisons de commodité. La famille a continué à utiliser la maison aux volets bleus pour leur entreprise ostréicole. Les différents gardiens ont profité d’un bail délivré par l’Etat car la maison fait partie du domaine maritime qui est inaliénable. Depuis de nombreuses années, la mairie de Belz s’occupe de l’entretien de la célèbre petite maison aux volets bleus, joyau de la Ria d’Etel.


Chapelle de Saint Cado

Chassé par les Saxons en 525, Saint Cado vient s'établir dans un îlot désert de la rivière d'Etel. L'ermitage devient propriété des moines bénédictins de Quimperlé en 1089, qui en font un prieuré et construisent la chapelle. L'édifice comprend une courte nef avec trois travées terminées sans transept par une abside en cul-de-four. Chacun des étroits bas-côtés aboutissait à une absidiole, aujourd'hui disparue. A cet édifice roman, on a ajouté une chapelle donnant sur le bas-côté sud, un transept au sud, et le portail occidental a été refait au XVIe siècle.

Calvaire de Saint Cado

Le calvaire du placitre de la chapelle, don de Joseph Marec, se dresse sur un haut perron auquel on accède par des escaliers bordés de murets. La plate-forme est cantonnée de quatre piles carrées à corniches saillantes sur lesquelles s'élèvent des pinacles sommés d'une boule. Le soubassement de la croix est en forme d'autel galbé. Le fût est implanté dans un large socle décoré de cœurs et de langues de feu en relief. Les extrémités se terminent en boules taillées à facettes. Le pardon a lieu chaque troisième dimanche de septembre.

La fontaine en contrebas de la chapelle est accessible par le chemin de pierres, réalisé en 2004. Cette fontaine est protégée de la mer par un mur épais. Le bassin en forme carrée est placé sous une voûte en plein cintre ménagée au cœur d'un massif appareillé et amorti en courbe et contre-courbe. L'édifice est surmonté d'une croix sculptée, plus récente, figurant une crucifixion. Sur la façade, figure une inscription aujourd'hui illisible qui remonterait au XVIIe siècle.

3

Plouhinec est situé sur la Ria d'Etel , point de départ de balades sur la ria et notre lieu de séjour.


Village d'Etel un jour de marché ...



La Barre d'Etel

À l'embouchure de la ria, la barre d'Etel est un spectacle à ne pas manquer. Un banc de sable sous-marin et mouvant, qui est en réalité la continuation du massif dunaire de Gâvres-Quiberon, provoque d'impressionnants remous. À marée basse, ils peuvent se transformer de manière imprévisible en vagues déferlantes ou en vagues de fond, et causer d'irrémédiables dégâts sur les embarcations qui passent.


Le Magouër est le dernier port de la rivière avant la mer. C'est un abri sûr après le délicat passage de la barre d'Étel.



Musée des thoniers

4

Pointe de Kerpenhir, arrêt photos avant d'embarquer pour une croisière dans le golfe.


Locmariaquer : départ de la croisière dans le Golfe

Le port de Locmariaquer jouit d'une situation exceptionnelle, à la fois situé à l'entrée du golfe du Morbihan et mais aussi tourné vers la baie de Quiberon....

Une seule chose nous manque : le soleil 😦


Port Navalo

À la pointe de la Presqu'île de Rhuys, Port Navalo n'est pas qu'un authentique port breton, c'est aussi une porte ouverte sur les îles.


5

Escale à l'Ile aux moines ...

L’Île aux Moines, formant une croix de 7 kilomètres sur 3,5, est la plus grande île du Golfe du Morbihan. Elle est ainsi nommée car le roi de Bretagne Erispoë en fit don au 9ème siècle aux moines de l’abbaye Saint-Sauveur de Redon, fondée par son père Nominoë. La taille réduite de l’île incite à la parcourir à vélo ou à pied. On a alors tout le temps de s’imprégner du charme incroyable de ce petit morceau de terre, avec ses ruelles et chemins fleuris, ses belles maisons, ses criques, ses plages, ses bois, ses hameaux, etc… L’île est souvent considérée comme la plus belle du golfe, ce qui lui vaut le surnom de “Perle du Golfe du Morbihan”.


La taille réduite de l’île aux Moines et l’absence quasi-totale de véhicules motorisés font de l’île un endroit idéal pour pratiquer le vélo en famille. Quatre itinéraires sont balisés par des flèches au sol (jaune, rouge, bleu et vert). Le plus long va jusqu’à Penhap à la pointe sud de l’île en 3 heures aller-retour.

Il faudra s’armer d’un peu plus de courage pour parcourir l’île à pied ! Le sentier côtier qui fait le tour de l’île fait pas moins de 17 kilomètres, soit 5 à 6 heures de marche. Mais c’est sans aucun doute le meilleur moyen de découvrir l’île, ses panoramas magnifiques sur les nombreux îlots du golfe, ses criques cachées, ses sous-bois, etc…

6

Une côte sauvage spectaculaire à l’ouest, de belles plages de sable fin à l’est, la presqu’île de Quiberon offre sur 14 kilomètres une variété de paysages qui séduit immédiatement.


Premier arrêt : La conserverie "La Belle Iloise"

L’usine a été conçue sur mesure pour allier modernité et savoir-faire traditionnel, dans le but d’offrir la meilleure qualité de produits.La visite guidée permet de découvrir les multiples opérations nécessaires pour faire d’un poisson de qualité une conserve gastronomique.

500m² d’émotion en son et lumière Un voyage au fil du temps, celui du métier du poisson depuis les années 20 jusqu’à aujourd’hui. La reconstitution du premier atelier de la Conserverie la belle-iloise en 1932 et un regard sur l'atelier d'aujourd'hui ...


La visite se termine par un arrêt dégustation - boutique 😀


La viosite gourmande se poursuit dans une Confiserie Artisanale.

Sans oublier les gâteaux bretons ...

Et finalement le saumon fumé ...


Nous continuons notre route vers Port Maria.


Après les installations modernes, un coup d’œil sur l'ancien bâtiment de la conserverie La Belle Iloise transformé en parcours didactique.



Le château Turpault

Il marque l'entrée de la Côte Sauvage. Ce manoir de style anglo-médiéval fut construit en 1904 par un filateur de Cholet, Georges Turpault qui le baptisa le château de la mer. Il fut ensuite renommé Château Turpault par les Quiberonnais. Etant toujours une propriété privée, ce château ne se visite pas.



Direction ... La côte sauvage

Des paysages à couper le souffle !

7

Sur la route du retour nous croisons les alignements d’Erdeven, composés de plusieurs centaines de monolithes sur près de 2 km.


Les alignements de menhirs de Kerzerho abrite plusieurs centaines de menhirs sur près de 2 kilomètres avec une disposition assez similaire aux alignements de Carnac : une dizaine de files de menhirs, dont le départ à l’extrémité occidentale pouvait être formé par une enceinte mégalithique.

8

Petite halte à la Maison des Mégalithes avant de les découvrir "en vrai" ...


Ils sont 3 000 à se dresser dans la lande, traçant des lignes d’environ 1 km de long. C’est l’une des plus extraordinaires concentrations de pierres levées existant dans le monde. Les alignements les plus impressionnants sont ceux du Menec, de Kerlescan et de Kermario. A leurs côtés, on trouve le tumulus de saint Michel et le géant du Manio, menhir de 6,50 m de haut. Les menhirs ont été érigés 5 000 à 3 000 ans avant J-C.


Le Ménec

Le Géant

Le Quadrilatère

Kerlescan


Chapelle et tumulus Saint-Michel

Ce tumulus, de proportions imposantes (12 mètres de haut, 125 mètres de long et 60 mètres de large),a été édifié vers 4500 ans avant J-C. Il porte à son sommet la chapelle dédiée à St Michel, un calvaire du 16ème siècle et une table d'orientation qui permet de profiter d'un paysage qui s'offre à perte de vue: la Baie et la Presqu'île de Quiberon, Belle-Ile-en-Mer, la Presqu'île de Rhuys...



Petit détour par Saint Colomban


Non loin des mégalithes, Carnac est aussi une station balnéaire bien équipée et dotée de longues plages, idéale pour les vacances en famille.


Carnac plage


Dolmen de Keriaval

Très beau dolmen transepté. La tombe possède deux petites chambres de chaque côté couloir ainsi qu'une cellule terminale.Il était recouvert d'un tertre ovale de 30 m par 22 m. Sa longueur totale est de 9 m et la largeur transept compris est de 6,60 m. La chambre la plus grande est pratiquement carrée et fait une dimension de 2,40 m par 2,20 m.Les fouilles ont permis de découvrir deux perles en callaïs, deux fusaïoles en argile, un poignard en silex et de la poterie décorée du type Kérugou.


9

Le Bono est une des communes du golfe du Morbihan qui a su préserver son authenticité. Elle est située en Bretagne sud au confluent des rias d’Auray et du Bono et dispose d’un charmant port, de nombreux sentiers…


10

La pointe d'Arradon est une presqu'île d'environ 700 mètres de long sur 200 mètres dans sa partie la plus large qui offre une vue panoramique sur le golfe du Morbihan,une mer intérieure d'une largeur de 20 kilomètres parsemée de nombreuses îles et îlots.

11

Notre route se poursuit vers Sarzeau ...

Niché entre bois et marais, le Domaine de Suscinio est un joyau médiéval unique, au cœur de la Presqu’île de Rhuys. Tour à tour prieuré bénédictin, relais de chasse, manoir, résidence des Ducs de Bretagne

Juste à côté du château ... la plage !

12

Nichée sur l’un des points culminants de la Presqu’île, Saint-Gildas-de-Rhuys est une terre d’inspiration pour ceux qui l’apprivoisent le temps d’une promenade sur les falaises du Grand Mont ou ceux qui l’ont déjà domestiquée. Elle doit son caractère sauvage aux vents d’ouest qui balayent ses côtes et viennent décoiffer ses ajoncs.


L'abbatial demeure un témoignage de l'art roman en Bretagne. Le prestige de Saint Gildas en Bretagne, les miracles qu'on lui attribua et la présence de ses reliques dans l'abbatiale ne firent qu'accroître la renommée du lieu.

13

Superbe ville qui ne laisse pas indifférent 😀


La gallo-romaine Darioritum devient Vannes (en breton Gwened, la « blanche ») avec l’arrivée des Celtes. Au fond du Golfe du Morbihan, à l’abri de ses remparts, elle s’épanouit avec noblesse. Le commerce portuaire, son pouvoir religieux et politique s’illustrent dans les maisons à pans de bois et les hôtels particuliers. Ce riche patrimoine forme aujourd’hui le cadre de vie d’habitants satisfaits et un superbe lieu de flâneries pour les visiteurs gourmands de découvertes.


Au gré des rues ...

Plein sud, face au port, la place Gambetta a des allures de site balnéaire. Profitez-en pour faire une pause en terrasse avant d’entrer dans la vieille ville par la porte Saint-Vincent ! Au-delà du porche, la rue est bordée d’immeubles du 17e siècle. Autour de la place des Lices, où se déroulaient les tournois du Moyen Age, les hôtels particuliers voisinent avec les maisons à pans de bois. Les façades s’illuminent de couleurs qui rythment joyeusement l’alignement des bâtiments. Au-delà de la cathédrale et de la Cohue, la rue Saint-Gwénaël offre un florilège de croisillons et d’encorbellements, se déclinant jusqu’à la Porte Prison, qui ouvre sur le pittoresque quartier Saint-Patern.


De la porte Prison, on accède à la promenade de la Garenne qui longe les remparts élevés au 13e siècle. Tours et portes se succèdent dans une remarquable harmonie au-dessus de jardins à la française. Accrochés aux fortifications, des lavoirs couverts par une longue toiture d’ardoise se penchent sur la Marle.


14

Tout petit mais très joli ... à quelques pas de notre logement 😀


Le village s'est constituée le long de l'anse naturelle de la rivière, indiquant dès l'origine sa nature de village de pêcheurs, malgré la présence d'une grande ferme ; la rive nord est desservie par un quai, tandis que la rive ouest est dotée d'un bassin de port protégée par un môle au sud avant 1837, complété d'un second môle au nord à la fin du 19e siècle. Le plan cadastral de 1837 montre cependant un village peu important : quelques maisons sur la rive nord complétée d'une ferme, une seule à l'ouest, les deux noyaux séparées par une grande ferme. On note cependant les premiers indices d'urbanisation le long de la route qui mène au bourg (6 maisons), tandis que la route qui vient de Kervarlay qui se divise en fourche reste inoccupée, cela jusqu'à la 2e moitié du 20e siècle.


15


Sentinelle de pierre, la citadelle veille sur la ville et sur les eaux aux nuances de nacre de la rade de Lorient. Derrière les remparts laissés intacts par les canons et le temps, se mêlent le faste de la Compagnie des Indes et le charme pittoresque d’un port de pêche.

16

Le temps d'une après-midi à la cité de la voile ...

Plus de 3 heures à la découverte de la voile et de la course au large : un espace muséographique ludique et dynamique avec films, manipulations, simulateur de navigation, cinéma 4D...

Une découverte inédite de la navigation à voile dans le sillage d’Éric Tabarly en 7 étapes.




17

Un œil sur la beauté de la ria ...

Le pont qui enjambe la Ria d'Etel et qui relie le Pays d'Auray au Pays de Lorient, est l'unique passage entre les deux rives. Il évite ainsi un long crochet vers Landévant, le nombre de kilomètres de côtes étant d'environ 125km.

18

Coup de cœur !

Au fond de sa ria qui prolonge le golfe du Morbihan, le port d'Auray - St‑Goustan - invite à la flânerie : rues pavées, maisons à pans de bois et jardins clos composent un décor presque intemporel, au charme indéniable. La ville, établie sur les hauteurs qui dominent la rivière du Loc'h, offre un aspect plus contemporain et dynamique avec ses halles, ses nombreuses boutiques et ses terrasses.



Niché au creux de la rivière d’Auray, le petit port de Saint-Goustan a su conserver ses airs d’antan. Si les rues pavées lui confèrent une ambiance médiévale, elles soulignent aussi son histoire maritime. On imagine très bien l’animation sur les quais de cette Cité d’Art et d’Histoire alors que les bateaux de commerce chargeaient et déchargeaient leurs marchandises.