La Nouvelle Zélande : bienvenue chez les Kiwis

Du 8 janvier au 14 février 2018
38 jours
1
12
janv

Nous commençons donc la nouvelle année par un nouveau pays : la Nouvelle-Zélande.

Nous arrivons à Auckland (la plus grade ville du pays). Nous nous promènerons juste dans le quartier des affaires et sur le port pour préparer la suite de notre voyage.

ndeLa skyline d'Auckland 

Nous quitterons ensuite rapidement la ville pour rejoindre notre prochaine étape : la péninsule de Coromandel. Mais cette fois nous allons changer de moyen de transport : nous allons expérimenter le voyage en stop !! Une grande première pour nous deux.

Nous prenons donc un bus pour sortir un peu de la ville pour rejoindre la ville de Thames. C'est de là que va commencer l'aventure.

Un peu hésitants au départ, la première voiture s'arrête rapidement et c'est parti !! On avance vers la ville de Coromandel.

En 3 voitures, nous arriverons à destination. On se dit que le stop est vraiment facile ici en Nouvelle Zélande.

La péninsule de Coromandel 
La péninsule de Coromandel 

Et là nous ne sommes pas déçu, les paysages sont vraiment magnifiques !! et ce n'est que le début.

13
janv

Nous souhaitions rester une nuit supplémentaire à Coromandel, mais nous avions oublié que nous sommes en pleines période de vacances scolaires et que les campings sont vites plein. PAs de problème on reprend la route vers le nord en direction de Port Jackson. C'est un hameau tout au nord de la péninsule qui n'est accessible que via une route en gravier. Pour corser la chose c'est un cul de sac. Ca va être beaucoup plus dur pour le stop mais on y croit.

Au bout de 5 minutes dans la ville de Coromandel, une voiture se propose de nous déposer à la sortie de la ville dans la bonne direction. Et voilà 3 kilomètres de fait !!

Arrivé là, le trafic est beaucoup moins important... ca va être long. On attend, on attend et personne ne va jusque notre destination. On commence à perdre patience quand sur un levé de pouce hasardeux, un campervan s'arrete !! Oh miracle, nous voila véhiculé vers notre destination par un couple de retraité suédois qui sillonne la Nouvelle Zélande en van, leur devise : we take the day at it comes !! Parfait !!

Nous arrivons à Port jackson dans un camping au bord de mer ! Juste parfait, nous décidons de rester 2 jours ici pour en profiter.

Notre camping 
Le camping 

Et le mieux c'est qu'il n 'y a personne. Bon en même temps, nous sommes en Nouvelle Zélande, même quand il y a du monde, on a l'impression qu'il y a personne !!

Nous profiterons de nos 2 jours sur places pour nous promener dans la campagne et la nature environnante.

La plage au bord du camping 
15
janv

Aujourd'hui, l'objectif est de rejoindre la station balnéaire de Whangapoua, à l'est de la péninsule de Coromandel depuis Port Jackson. Encore un beau morceau.

On part donc de bonne heure avec dans l'idée de marcher la moitié du chemin en attendant que des voitures ne passent. Mais de bout de 30 minutes de marche, nous sommes pris jusqu'à Coromandel !! Même sur des chemin de forêt, ça passe, on commence à être vraiment en confiance.

Nous faisons quelques courses à Coromandel avant de repartir, et là rebelotte, en 5 minutes une famille s’arrête et pour nous emmener. En plus ils vont dans la même ville que nous et irons même jusqu'à nous déposer devant notre camping. Royal ces Kiwis !!

Avant de nous laisser, ils nous conseillent d'aller voir une plage désertique sans aucune construction à laquelle on n'accède que par un petit sentier.

On tente le coup et en effet c'est magnifique ! Il faut vraiment suivre les conseil des locaux.

16
janv

Aujourd'hui le temps est couvert et venteux, pas top pour le stop et le camping.

On décide de rejoindre la ville de Whitianga pour se poser un jour dans une auberge, histoire de prendre une douche chaude et de faire un brin de lessive.

Là encore c'est avec une facilité déconcertante que nous trouvons un chauffeur !! un jeune Kiwi qui traverse la nouvelle Zélande avec son van.

Et comme on est français, il nous met même du Stromae à fond dans la voiture (pour nous faire plaisir!!).


La météo va empirer (décidément on est pas bon avec le temps ...) dans l'île du Nord pour les prochaines jours alors qu'ils va faire très beau dans l'île du Sud. En bon nomade, on se déplace en fonction et nous trouvons une voiture pour nous ramener à Auckland où nous avons trouver un moyen de transport économique pour rejoindre l'île du Sud et la ville de Christchurch.


Comme d'habitude nous avons fait une petite vidéo pour vous montrer tout ça :

20
janv

Pour fuir le mauvais temps qui arrivent dans l’ile du Nord (faire du stop sous la pluie ce n’est pas ce qu’il y a de mieux), nous décidons de prendre les devants et de partir à la découverte de l’ile du Sud. Mais voila, se pose la question de comment s’y rendre ? Comme on est dans la période des vacances scolaires, les transports sont pris d’assaut.

Mais nous avons découvert un moyen économique de nous déplacer : la relocation. Il s’agit de ramener des véhicules qui ont été loué à leur base de départ. En général cela ne coûte rien. Dans notre cas, nous devons ramener un camper van de Auckland à Christchurch en trois jours et pour la modique somme de rien du tout. Même le ferry est pris en charge par le loueur, on ne paye que l’essence!!

Le premier jour, nous récupérons notre véhicule à l’aéroport d’Auckland et nous voila parti vers le sud. Trois jours, ce ne va pas être de trop pour faire les quelques 1000 km qui nous sépare de notre objectif. Nous voulons atteindre aujourd’hui les alentours de Wellington pour prendre le ferry. En route nous ferons un petit crochet pour admirer les blues Spring et plus loin la ville de Taupo.

Blue Spring 
Blue spring 

Nous n’arriverons pas à Wellington ce soir et devrons passer la nuit à Huntersville.

Le lendemain, il ne faut pas traîner, nous avons réservé le ferry en début d’aprem. Nous ferons quand même un petit détour pour déjeuner face à la mer!!

Notre cuisine du midi 

Apres 3 heures de bateau, nous arrivons à Picton, port d’arrivée de l’ile du Sud.

Le ferry pour Picton 


On profite de s’avancer un peu pour aller dormir au camping de Marffles beach, qui comme son nom l’indique est sur la plage (on commence à y prendre gout, mais c’est tellement facile à trouver ici !!).

La vue au réveil 

Dernier jour de notre convoyage, nous prenons vraiment conscience de la réalité des routes de l’ile du Sud : ça monte, ça descend, ça tourne en permanence et pour ne rien arranger, un tremblement de terre à détruit un partie de la route qui est en travaux (d’ailleurs il y a des travaux sur les routes partout ... ). Sur la route nous ferons quand même un passage par la péninsule de Kaikoura, d’où on peut voir des baleines et des phoques. Nous verrons quelques phoques sur la route!!

la vue depuis la péninsule de Kaikoura 
La vue depuis la péninsule de Kaikoura 

Nous arriverons sans encombre à Christchurch et prêts pour commencer un grand tour de cette île!


Et comme d'habitude, on vous a fait une petite vidéo pour vous montrer tout ça !

23
janv

Nous voulions repartir en stop mais les grandes distances nous font changer d’avis.

Nous trouvons une location de voiture extrêmement intéressante (une dizaine d’euros par jour), ce qui se refuse difficilement et nous revoilà parti sur les routes pour 3 semaines.

Première étape : le lac Tennylson perdu à 50 km au nord de Hanmer Spring. La route est bitumée jusqu’à Hanmer Spring, mais les 50 derniers kilomètres se font sur une route en gravier. Nous mettrons autant de temps à faire cette partie que le reste!!

Mais la route est magnifique et l’on se retrouve perdu au milieu de nulle part à camper au bord du lac.

La gravel road 
Le lac Tennylson 
Notre spot pour la nuit 

Le lendemain on reprend la route en sens inverse pour continuer notre route... mais c’est la que les ennuis commencent ...

Au milieu de la route de gravier, notre coffre s’ouvre et pas moyen de le refermer !! Super toutes nos affaires song couvertes de poussière! Un passage chez le garagiste nous confirme qu’une pièce s’est rompue. Retour à Christchurch pour changer de voiture... youpy, pour ne pas perdre de temps on trace la route tout l’aprem pour arriver avant la fermeture. Apres quelques discussion nous repartons avec une autre voiture (sur laquelle on a vérifié le coffre !!).

On repart donc vers le nord pour trouver (encore !!) un camping au bord de la mer.

Le lendemain, nous constatons que notre pare choc arrière commence à tomber .... arggg on est maudits. Et c’est donc un retour à ChristChurch pour faire réparer notre voiture .... au bout de 2 jours nous sommes toujours au même endroit...

Nous reprenons enfin la route vers le Nord (on espère ...).

25
janv

Nous modifions donc nos plans et décidons de commencer par rejoindre de nord de l’ile et la région des Malbourough Sound. C’est en fait la région autour du port de Picton.

Nous passons une première journée à Picton qui se situe dans le Queen Charlotte Sound. Au programme une petite randonnée pour atteindre un point de vue nommé Queen. Charlotte view. De là, nous avons une vue magnifique sur la mer et les montagnes qui y plongent!! Et comme le soleil est la partie, les couleurs sont magnifiques !!

le Queen Charlotte sound 
Le Queen Charlotte sound 

Le deuxième jour nous irons le long d’un autre sound : le Pelorus Sound qui est encore plus sauvage.

La route est sinueuse mais les paysages sont à couper le souffle.

Le Pelorus Sound 
Le Pelorus Sound 

Et comme d'habitude, la petite vidéo qui va bien !!

27
janv

Etape suivante, nous continuons vers le nord ouest pour rejoindre le parc national d’Abel Tasman.

Evidemment nous enchaînerons les campings au bord de la plage !!

Comme nous sommes en pleine saison, le trek de 4/5 jours d’Abel Tasman est complet et nous ne pourrons pas le faire. Nous en faisons quand même une partie sur une journée.

Nous avons fait la partie nord du parc, nous sommes parti de Wanui près de la ville de Takaka pour atteindre Mutton Cove, une dizaine de km aller, idéal pour se mettre en jambe surtout que nous marchons sous un soleil de plomb. Mais lorsque nous arrivons , c’est une immense plage de sable blanc et à l’eau turquoise transparente!! Et déserte !! Royal !!

Wanui bay 
Une première plage 
Mutton Cove 
Petite baignade 
Mutton Cove 

On en profitera pour aussi rattraper nos marques de bronzage "agricoles" !!

1
fév

Nous poursuivons notre périple et nous commençons notre mouvement vers le Sud.

D’Abel Tasman, nous rejoignons la région des Nelson lakes. Nous arrivons à Saint Arnaud au bord du lac Roititi, mais assailli par les moustiques (plutôt coriaces !!), nous continuons notre route.

Le lac Roititi à saint Arnaud 

A partir de là cela devient vraiment désertique et l’on ne rencontre plus grand monde.

Sur la route, nous apprenons que le cyclone Fehi va frapper la Nouvelle Zélande. Nous reprenons donc la route pour nous mettre à l’abri.

Les premières averses nous cueillerons à une trentaine de km de la ville de Greymouth.

Nous nous ravitaillons là car c’est la dernière ville avant un moment.

Nous reprenons la route dans le cyclone, après la pluie, le vent est de la partie et c’est plutôt impressionnant. Mais notre route sera bientôt coupée à Hokitika. Et la, la ville semble déserte, tout est fermé, même les stations services ... étrange. Nous apprenons que toute la route de la cote (la SH6) est fermée, sauf un tronçon de 50km sur lequel nous nous trouvons!! Nous n’irons pas plus loin aujourd’hui. On se trouve un petit hôtel avec jacuzzi (on s’est fait un peu plaisir!!) pour laisser passer la tempête. Et oui compliqué de monter la tente avec 100km/h de vent !! C’est là qu’on apprendra que le courant est coupé ... super!!

Ca souffle fort 

Heureusement la coupure sera réparée rapidement.

Le réconfort 

Le lendemain la tempête commence à faiblir et commence pour nous la recherche d’information sur les routes ouvertes et fermées. La route du sud que nous voulions prendre est coupée... nous repartons dans un détour à travers les Alpes pour rejoindre la région des lacs Tekapo et Pukaki.


Et comme d’habitude, la petite vidéo qui va bien : 😄

3
fév

Nous faisons donc un grand détour pour rejoindre les régions du Sud et dans un premier temps les lacs Tekapo, Pukaki et le mont Cook.

C’est une longue route qui nous fera traverser les Alpes (de Nouvelle Zélande !..) par Arthur pass pour arriver proche de Christchurch (encore...) et rejoindre dans un premier temps le lac de Tekapo.

La route à travers les Alpes et Arthur pass 

Mais comme le temps est couvert, le lac n’est pas très beau et nous continuons notre chemin pour atteindre notre campement sur le bord du lac Pukaki. C’est l’un des lacs les plus purs du monde et ca se voit tout de suite. L’eau est turquoise et au soleil c’est une tuerie!! Une vue comme ça au réveil c’est parfait!!

Le lac Pukaki au coucher de soleil 
Le lac Pukaki au réveil 

Nous longeons le lac pour rejoindre le Mont Cook, qui est le sommet le plus élevé de Nouvelle Zélande à plus de 3 000 m.

La vue depuis la route 

Nous faisons une petite randonnée de 3h pour aller manger au bord d’un lac au pied du mont cook. Nous sommes parti, il faisait froid et pluvieux, on avait ressorti les manteaux et arrivé rn haut, le ciel s’est dégagé et le mont Cook s’est dévoilé pendant que nous prenions le soleil (on a un peu cramé d’ailleur!!).

Sur la route du Mont Cook 
Sur le chemin du Mont Cook 
Le mont Cook 
Le mont Cook 

Le soir, nous avons retrouvé nos collègues tourdumondistes lillois (ceux de Thailande!!) autour d’une bière face au lac Dunstan!! Nos routes se recroiserons peut être sur les routes chiliennes!!

Le lendemain nous reprenons la route pour rejoindre la capitale des sports extrèmes : Queenstown. Mais les suites du cyclone sont toujours là et le temps n’est pas très beau. Nous ne restons pas trop longtemps, juste le temps d’aller manger un burger chez fergburger (qui est donné comme le meilleur de NZ voir même du monde 🤔).

Nous partirons ensuite vers le Fiordland et le Milford Sound.


5
fév

Nous continuons donc notre périple vers le sud en direction de la région du Fiordland (le pays des Fjords), au sud ouest de la Nouvelle Zélande.

Nous faisons étape dans la ville de Te Anau qui est le point d'entrée de la région (qui est un cul de sac, on est obligé de revenir sur ses pas). La météo n'est vraiment pas à la fête, il pleut averse et la ville nous parait un peu comme une ville du bout du monde... quelques hotel et agences de voyages et beaucoup de voyageurs qui tournent en rond entre l'office du tourisme, la bibliothèque (pour internet) et le supermarché, en attendant que le temps s'améliore.

Nous voulions pousser jusqu'à Milford Sound pour faire une croisière en bateau dans les fjords, mais finalement, nous ne le ferons pas. On est pas trop motivé par la croisière sous la pluie.... tan pis, on verra les fjords une autre fois.

A la place, nous avons décidé de faire le Green Lake trek, une randonnée de 2/3 jours dans la forêt !! Et surtout nous voulons dormir dans une hut, c'est une sorte de refuge au bord du lac, ça nous changera de la tente. Mais nous découvrons tardivement que pour dormir dan une hut il faut acheter son ticket auparavant. Et là ça devient le parcours du combattant parce que aujourd'hui c'est la fête nationale et qu’apparemment on ne peut en acheter qu'au bureau du Département of Conservation, qui est fermé quand on arrive .... heureusement, après avoir fait le tour des différentes offices du tourismes de la ville, nous en trouvons en vente dans l'auberge de jeunesse YHA de Te Anau.

On peut acheter des Hut Tickets au bureau du DOC de Te Anau mais aussi à l'auberge de jeunesse YHA pour 5$.

Une fois muni de nos précieux tickets nous rejoignons le lac Monowai, début de notre trek. Nous arrivons sous des trombes d'eau qu'il nous est impossible de monter la tente .... ce soir on dormira donc dans la voiture (comme tous ceux qui sont aussi là ce soir !!).

On fait la cuisine comme on peut ! 

Le lendemain, la pluie s'est arrêtée et le soleil fait son apparition, nous partons donc confiants avec notre pactage pour 4 jours sur le dos!! En avant pour 6 heures de marche pour faire les 11 km qui nous séparent du Green Lake.

Le sentier serpente dans la forêt primaire, nous sommes vraiment perdu au milieu de nulle part, pas de réseau et personne sur le chemin !! C'est magnifique !!

On traverse la forêt 

Mais il a tellement plu ces derniers jours que le terrain est détrempé et boueux. Nous passons un temps considérable à nous frayer un chemin entre les flaques de boues et les ruisseaux (qui ont bien grossi). Nous avançons tant bien que mal mais au bout de 4 heures de marches, nous constatons que nous n'avons pas encore fait la moitié du chemin et que la partie qui reste est la plus compliquée.... que faire?

Nous préférons ne pas prendre de risque et nous faisons machine arrière .... c'est un cuisant échec ! mais nous ne sommes pas sur d'arriver à destination, nous passerons encore 4 bonnes heures sur ce sentier pour revenir à notre point de départ épuisés ....

Après un goûter réparateur 😀 , nous reprenons la route pour rejoindre notre campement pour la nuit au bord de la mer à Orepuki. Nous nous trouverons une petite place à l'abri du vent pour nous abriter.

Le lendemain, nous rejoignons la grande ville de la région : Invercargill. Quel changement après toutes les petites villes que nous avons traversées ces derniers jours, on a l'impression d'arriver dans une grande métropole. Nous profiterons pour passer du temps à la library pour préparer un peu la suite du voyage et pour passer chez le coiffeur pour Céline !!

7
fév

Nous arrivons maintenant dans la région la plus septentrionale de la Nouvelle Zélande : les Catlins qui s'étendent environ entre Invercargill et Dunedin.

Nous suivrons la route côtière des Catlins qui nous fera passer de la péninsule de Bluff au phare de Nuggets Point en passant par le Slope point (le point le plus au Sud de l'île du sud).

Bluff 
On approche de Slope point 
Slope point 
Slope point 
Nuggets point 
Le phare de Nuggets point 

Nous verrons même des lions de mer faisant la sieste sur la plage de Cannibal bay !!

Un lion de mer 

Nous traversons cette région en 2 jours, profitant au maximum des paysages, justes magnifiques !!

10
fév

Aujourd'hui nous sortons de la région des Catlins et il nous reste encore 4 jours avec notre fière bolide. Nous ne sommes pas trop attiré par la ville de Dunedin et la route vers Christchurch et nous voulons en profiter pour revenir vers la ville de Wanaka que nous avions laissé de coté à cause de la météo!

C'est un "léger" détour, mais quand on veut on peut !! nous revoilà donc sur la route pour rejoindre de nouveau la région des lacs au centre de l’île.

Nous arrivons ce coup ci sous le soleil au bord du lac à Wanaka !! Comme nous avons appris que la météo en Nouvelle Zélande change très vite nous partons pour une randonnée de 5 km pour atteindre un point de vue sur le lac. C'est au bord du Diamond Lake et en haut de Rocky Peak que nous passerons une partie de la journée !

Diamond Lake 
Diamond lake 
Le lac Wanaka 
Le lac Wanaka 

Nous irons aussi voir les Blues Pools à une centaine de km au nord de la ville. Nous longeons le lac pendant toute la route et les couleurs sont vraiment magnifiques !! Nous de regrettons absolument pas d'être revenu.

Nous atteignons ensuite les Blues Pools après une petite marche de 15 min et nous pouvons découvrir des piscines naturelles d'un bleu turquoise !!! On s'y serait baigné si l'eau n'était pas si froide !!

blue pools 
Blue pools 
Blue pools 

Nous retournerons le lendemain au bord du lac Pukaki pour rejoindre 4 tour du mondistes (les globestrottants et lepetitmondedecaroline), l'occasion de partager quelques anecdotes de voyages autour d'une bière.

le camp de fortune sous la pluie !! 
Notre camp 
Le coucher de soleil ! 

C'est ensuite la fin de notre tour de l'île du Sud, nous retournons à Christchurch pour rendre titine. Mais qu'allons nous faire maintenant ? la météo s'annonce pourrie dans l'île du Nord et des cyclones sont annoncés dans le prochaines semaines ..... Affaire à suivre !! 😀


La petite video qui montre tout ça :