Carnet de voyage

Pacôme: Histoire d'un aller et retour, l'Australie

5 étapes
16 commentaires
17 abonnés
Dernière étape postée il y a 12 heures
Moi ? C'est Pacôme, enchanté ! Je pars pour une aventure en Australie pour développer mon anglais et découvrir ce magnifique pays. Ici, je vous propose de suivre mon périple ...
Du 10 octobre 2019 au 21 mars 2020
164 jours
Partager ce carnet de voyage
10
oct

Aujourd'hui est le jour J, ce fameux jour que j'attends depuis maintenant des mois. L'Aventure avec un grand A commence enfin !

Mon avion décolle à 23h35 direction Hong Kong puis le pays des kangourous. Arrivée prévue samedi 11h30 à Townsville (11-9 = 2h30 en France). Mes valises sont prêtes, 13 kilos de bagages c'est ce que va peser ma vie pour ces 6 prochains mois. Mon but est simple, descendre la côte Est en travaillant de ferme en ferme pour rallier Adélaïde avant le 20 mars.

Pour quoi faire ? Certains diront pour découvrir le monde, sortir de ma zone de confort, faire des rencontres, améliorer mon anglais, me créer des souvenirs intemporels ou juste pour me dorer la pilule au soleil ... En fait je vais prendre un peu de tout, partons pour un gloubi-boulga de sensations.


Je m'excuse d'avance pour le nombre de faute d'orthographe à venir.

12
oct
12
oct

Comment imaginer un meilleur début de voyage qu'en découvrant que son voisin pour les 12 premières heures de vol n'est autre qu'un de ses proches ! Merci le hasard et merci à Louis et à ton salon à Hongkong.

Après Hongkong direction Brisbane pour mon dernier changement en direction de Townsville.

Un début de tempête en arrivant à Brisbane, un peu de retard et enfin mon dernier vol. Les côtes de l'Australie vues de l'avion sont magnifiques. Malheureusement je n'étais pas du côté de la barrière de corail...

Quel plaisir de voir le soleil traverser le hublot après 20 heures de voyage de nuit et même si c'est pour découvrir la pluie !
12
oct
12
oct
Reef Lodge Backpachers Hostel, Townsville

Premier jour chez les Aussies 🦘

Publié le 13 octobre 2019

28°C, ciel bleu, c'est sur je suis arrivé.

Ma première journée est passée à une vitesse folle : le temps de récupérer mon lit à l'auberge, de faire quelques courses et de visiter le quartier que la fatigue est déjà là... Autant aller se reposer sur la plage le temps de se faire au décalage horaire.

Quelques exemples du street art, très présent dans les villes d'Australie.

Je suis étonné il y a peu de monde dans l'eau. La raison ? Alerte aux méduses et ici c'est mortel alors on ne blague pas.

Une zone protégée permet quand même de piquer une tête, l'eau est à 23°C et c'est parfait pour me réveiller après ma sieste.

On aperçoit en face Magnetic Island, c'est très sauvage et l'objectif des premiers jours et d'y trouver des koalas !

Fin de cette première journée, ce soir je me couche tôt pour prendre le rythme rapidement. En plus demain matin c'est pancakes 🙄

13
oct

Après avoir passé ma journée dans l'auberge à me reposer et à planifier mes différentes courses du lendemain j'ai pris la direction de Castle Hill. Une "montagne" de roche rouge situé au centre de la ville dans une zone protégée.

Après de nombreuses marches et beaucoup de sueur j'arrive au sommet. 6:10pm parfait pour le coucher de soleil !

Beaucoup d'oiseaux exotiques mais toujours ni kangourou ni koala a l'horizon..

D'en haut la ville semble immense mais cela s'explique par l'absence quasi totale d'immeuble et par le fonctionnement des australiens. En effet, ici le principe est d'habiter dans des quartiers à l'écart du centre-ville pour permettre une végétation plus importante.

15
oct
15
oct
Publié le 15 octobre 2019

Durant ces premiers jours j'ai essentiellement visité l'intérieur de Townsville et très peu sa plage et sa cote il me fallait donc rattraper ça.

Pour commencer le Strand Park, un long couloir de verdure longeant la plage avec des zones réservées pour le sport, le barbecue, les enfants, ... À son extrémité se trouve une ancienne fortification militaire et une vue imprenable sur Castle Hill vue de la mer.

Ensuite un petit chemin présentant la culture et les croyances aborigène me permet de continuer d'avancer.

Encore une fois je suis étonné du nombre de variété d'oiseaux que je croise et c'est autant de bruits différents à découvrir.

Le chemin se terminant et débouchant sur un espace de plage protégé permettant de favoriser la biodiversité, je décide de tenter ma chance dans un chemin perçant la mangrove ...

Imaginez le bruit de centaines de jouets pour chiens et vous vous rapprocherez du vacarme des centaines (et sûrement plus) de chauve-souris dormant dans les branchages.

Elles peuvent sembler petites mais le renard volant à tete grise c'est 30 à 50cm de haut pour 1m50 d'envergure 🦇🦇🦇

J'ai même eu l'occasion de trouver un morceau de mue de serpent.

Fin de cette randonnée après 3 heures de marche et malgré les premiers contacts avec la faune australienne je n'ai toujours aucun kangourou ou koala au compteur ...