Carnet de voyage

La nouvelle aventure de la famille PaTiMaDi

20 étapes
101 commentaires
33 abonnés
Dernière étape postée il y a 1514 jours
Bonjour à tous ! Nous avons créé ce blog pour le plaisir de partager avec vous ces quelques semaines de break familial. Au programme, 3 semaines en Floride, puis 7 semaines au Mexique.
Janvier 2017
79 jours
Partager ce carnet de voyage
21
déc
21
déc
Publié le 21 décembre 2016

Je commence à tester un peu le blog, histoire de voir ce que ça donne avant de me lancer dans le grand bain du récit de voyage !!!

Déjà, pour commencer, pourquoi donc "PaTiMaDi" ? Ceux qui me connaissent bien savent que je suis depuis de nombreuses années une lectrice assidue de blogs de voyageurs.....ces lectures occupent une grande partie de mes temps libres depuis pas mal de temps maintenant ! Et le dénominateur commun de ces voyageurs, c'est de trouver un petit nom sympa à leur blog....nous avons pas mal réfléchi, et au risque de n'être finalement pas très originaux, nous avons fait ce que beaucoup d'entre-eux font : contracter nos prénoms pour en faire, comme disent les créoles, notre petit nom "gâté" ! Nous voici donc partis pour "PaTiMaDi" (on a juste un peu triché pour Pierre, qui s'est transformé en "Papa" !!! - ça nous plaisait plus comme ça à tous 😉) !!!!

En route les PaTiMaDi !!! 
21
déc
21
déc
Publié le 21 décembre 2016

Le départ est prévu le dimanche 15 janvier de Perpignan. Départ en TGV dans l'après-midi pour Barcelone.

Une petite nuit sur place, puis avion le lendemain matin pour Madrid, avant de s'envoler pour Miami 😎 (8h de vol de jour avec Titouan....on vous racontera 😉) !

Nous allons passer 3 semaines en Floride. Nous prévoyons de louer une voiture pour tout notre séjour américain (vu les prix pratiqués, ça serait dommage de s'en priver !). Pour le moment, nous avons juste réservé via Air Bnb nos 3 premières nuits à Miami. Après, on avisera au fur et à mesure, en fonction de nos envies à tous, de comment les bonhommes eux-mêmes appréhendent ce voyage itinérant. Notre seul objectif est d'en profiter, et s'il faut pour cela se poser un peu quelque part parce que nous nous y sentons bien, et bien....on se posera (règle valable pour tout le voyage !) !

Mais en gros, nous prévoyons une boucle (assez classique) : les Keys, les Everglades (et ses 🐊), Sanibel Island et ses environs (🐚), Tampa, Orlando (on zappe notre copain Mickey, trop $$$, on se rattrapera sur d'autres parcs et autre aquarium), Cap Canaveral (et ses 🚀), puis retour à Miami via Palm Beach et Fort Lauderdale.

Le 8 février, nouvel avion pour Cancún, Mexico ! Nous avons 7 semaines pour profiter de la province du Quintana Roo (et de la mer des Caraïbes !). Là, à priori, nous ferons les trajets plutôt en bus (normalement, jamais très longs), et louerons certainement une voiture de temps en temps pour etre plus autonomes.

Retour à Miami le 30 mars, et Barcelone le 3 avril !

18
janv
18
janv
Publié le 19 janvier 2017

Ca y est, on y est ! Petit récapitulatif de ces 3 derniers jours !

À notre grande surprise, les 10H DE VOL DE JOUR avec Titouan se sont plutôt bien passées. Quand à Diego, il a trouvé ça génial : 10h ou presque de DS3 et de jeux sur son écran individuel......le paradis !!

À notre arrivée, comme prévu, il nous a fallu pas moins de 1h30 pour passer toutes les formalités de douane (le tout avec du monde partout, des officiers de douane qui t'aboie dessus pour que ça ne traine pas....et Titouan qui courrait partout, enchaînait les caprices pour passer sur les Escalators, aller à droite plutôt qu'à gauche, ne voulait plus avancer....la journée commençait à être longue pour lui !).

Bref, on sort enfin...et là, notre hôte Airbnb, Daniel, qui devait être là...n'est pas là !!!

Donc, avec toujours Titouan qui courre partout (ah, j'avais oublié, detail important pour corser notre stress, il n'arrêtait pas de dire qu'il était envie de faire caca. On dirait que les enfants ont un radar pour avoir ce genre de besoin toujours au bon moment!!!), Diego qui menace de mourir de soif si on ne lui donne pas à boire dans la seconde et qui slalome entre les passagers avec la poussette de Titouan, Pierre qui essaie de canaliser son petit monde.....je parviens à me connecter à la wifi de l'aéroport, trouve le dernier mail de Daniel avec son numéro de téléphone, demande à un gentil américain de me prêter son téléphone pour appeler (il m'aide même à composer le numéro, moi, suis plus étanche là !!!). Il est en voiture devant la porte 31, son épouse nous attend à la porte 11 (où nous étions annoncés), et nous, à la porte 7 !!!! Mais ouf, il est là, et ça devrait plus être long !!!

On sort donc de l'aéroport pour l'attendre à l'extérieur, et là, On y était, pour de vrai : des files de voitures énormes partout, les girophares et sirènes de la police....comme dans les films, mais pour de vrai ! On avait tellement le nez dans le guidon qu'on en avait oublié où nous étions....on a adoré (et la chaleur....trop bon ....).

Nous sommes donc installés depuis 2 jours chez Daniel, Gabriella et Dani, leur fils de 5 ans (qui a vite copiné avec Diego et Titouan !). Ils sont vénézuéliens et habitent dans une résidence très sympa, avec petit lac, tennis, salle de sport, aire de jeux pour les enfants superbe piscine, et même un jacuzzi !

😴Levé depuis 5 du matin, 10hde vol..on a "perdu" Titouan dans la voiture avant d'arriver à notre logement 😉
Notre logement pour 3 nuits  

Mardi, Daniel (chauffeur Uber de son métier si on a bien compris), nous a déposé à Miami Beach, LE quartier branché de Miami, réputé pour sa longue plage magnifique avec ses cabanes pour les Life guards toutes différentes et bariolées, ses hôtels art deco, et sa "faune" locale, qui mixe sportifs tout pectoraux dehors, pépettes branchouilles, touristes ébahis et familles en goguette (liste non exhaustive !!!). On a vu une minette poser pour des photos de mode (X ?) en string noir et jupe transparente, un sportif en rollers musique à fond et à fond tout court en train de se filmer avec sa perche à selfie, un caniche blanc avec une crête, les deux oreilles et la queue teints en bleu, tenu en laisse par des afro-américains un peu blingbling, ....bref, c'était génial !

On s'est bien promené le long de la plage, mangé un vrai hamburger et frites maisons (cuites in peanut oil !!), bu un apéro en fin de journée en badant les passants, regardé passer les Mustangs rouges décapotables et autre SUV énormes aux vitres teintées....

Par contre, on rêvait de notre baignade dans une eau réputée bleue turquoise, mais il y avait une houle très forte. Drapeau rouge, baignade dangereuse....Diego et Titouan se sont fait rouler au bord par les vagues.....et une vague à emporté les lunettes de vues solaires de Titouan, pour lesquelles on avait fait des pieds et des mains pour les avoir l'avant veille de notre départ (il les aura donc porté 3 heures....). On va dire que le RDV plaisir avec la,mer, ça sera pour une autre fois !!

Une photo souvenir (des lunettes ?!!!!) 
Miami Down Town (quartier des affaires) 

Mercredii, nous avons décidé de rester tranquilles là où nous logeons. Faut dire que les 2 journées de voyages ont été bien intenses....et depuis notre arrivée, Titouan décrète vers 3h du matin qu'il a finit sa nuit (3+ 6 = 9h à Perpignan....logique !!). Heureusement qu'on a sa tablette pour l'occuper, mais c'est crevant !!

On avait tous besoin de se (re)poser un peu. On en a profité aussi pour commencer l'école pour Diego. Et j'espère que ça va continuer ainsi, car on s'est régalé !

Jeudi, nous récupérons la voiture de location que nous aurons jusqu'à notre départ pour le Mexique. Nous avons hâte à présent de bouger un peu, de continuer à en prendre plein les yeux !! Au programme : les Everglades vendredi et samedi, puis les Keys dimanche et lundi.

Un colocataire de la piscine ! 

À très vite 😉

25
janv
25
janv
Publié le 25 janvier 2017

Ce soir, nous dormons à Naples (à prononcer, en bon américain : "Neïpeuls" !!!

25
janv
25
janv
Publié le 25 janvier 2017

Nous vous avons laissé mercredi dernier, à la veille de quitter Miami !

Donc jeudi, c'est contents de se lancer pour de bon sur les routes, que nous nous faisons déposer par notre hôte Daniel à Miami Beach pour récupérer notre voiture de location pour les 3 semaines à venir. Nous prenons la route pour Homestead, a environ une heure de route de Miami.

Le trajet sera mouvementé : Titouan ne veut pas s'attacher alors qu'on est sur une autoroute à 5 voir 6 voies avec des voitures partout, Diego -qui sent le stress monter, pique une crise après son frère, pas de GPS et pas de connection internet, donc on part juste avec la carte téléchargée sur Google Maps....donc, pas connectés pour nous remettre sur le droit chemin quand on se perd dans les méandres des autoroutes américaines -vous savez, celles que l'on voit dans les films, 10 routes sur des ponts entremêlées. Et ben voilà, on y était, et on a réussi, finalement plutôt rapidement, à se remettre sur le bon chemin (depuis, nous avons eu le temps d'acheter une SIM card américaine, et ça se passe beaucoup beaucoup mieux -ça valait ma journée de galère à desimlocker mon IPhone).

En fait, Homestead n'a aucun attrait particulier, si ce n'est d'être bien placée pour les 2 des 3 entrées du parc des Everglades, puis vers la route des Keys.

Nous logeons dans un motel avec chambre propre et basique, mais surtout dotée d'une kitchenette....vu le budget hébergement et les prix des restos, on apprécie (mais même là, globalement, nous trouvons les prix très élevés -peut être est-ce particulier à la Floride ?).

Le vendredi, nous partons donc de bon matin vers la première entrée des Everglades, Royal Palm.

Pour la petite histoire, Les Everglades, c'est un marais gigantesque couvrant tout le sud de la Floride, sur 200km de long et 80km de large, entouré de mangroves sur toutes ses portions littorales.

Et là, on en prend direct plein les yeux. Déjà, décalage horaire et petit Titouan au taquet depuis 5h du mat' obligent, on arrive presque les premiers sur site. La lumière est superbe et c'est super calme (enfin, ça, c'était avant qu'on arrive 😉). On commence par recouvrir la voiture d'une bâche, des vautours farceurs ont élus domiciles sur le parking, et ils adorent paraît-t'il, grignoter les caoutchoucs des voitures.

Puis on part sur le sentier Anhinga Trail, une chouette balade de 1200m, où on tombe dès les premiers mètres sur des alligators qui se réchauffent au soleil. On voit plein de beaux oiseaux, une tortue....c'est génial !!

Aninhga Trail 

Nous continuerons avec deux autres petites balades, dont une avec une vue magnifique sur le parc....c'est hyper calme (enfin, donc, presque !!), vraiment un endroit de zenitude très ressourçant. On en profite pour pique niquer.

Nous finissons notre après-midi à la pointe extrême de cette partie du parc, au bord de la mer. Et vous nous connaissez, s'il y a la mer, il faut qu'on aille voir !

Le lendemain, nous sommes tous supers excités : on va faire notre tour de Airboat ! Vous savez, ces hydroglisseurs que l'on voit dans tous les films, volants presque, à toute allure, sur l'eau ?! Nous choisissons de le faire plutôt sur la 2eme entrée du parc, à Shark Valley, en plein territoire tribal des indiens Miccosukee.

Et on pas été déçus : arrivés toujours les premiers, nous avons un airboat d'une dizaine de places pour nous tout seuls, et un guide ("indien") pas hyper cool au début, mais qui s'est bien détendu ensuite et s'est attaché à nous faire passer un super moment ! Cette sensation de voler sur l'eau, presque seuls au monde, c'était genial'!! En plus, Il paraît qu'on a été chanceux, car on a vu pas mal d'alligators, et même un bébé alligator directement renommé "pinsouille" par Diego et Titouan, nom du bébé alligator d'un épisode des octonauts (on a les références qu'on peut 😉!!).

On finira la journée par une dernière balade dans le parc, 4 km sur un sentier goudronné, passant parfois à peine à quelques mètres d'alligators dormant (à priori ?) paisiblement ....

Nous rentrons en fin d'après-midi à l'hôtel, car ok, on profite, mais il faut faire quelques courses, l'école et laver pour la première fois notre linge (laundry de l'hôtel : à peine 4€ pour 2 machines et sèche linge...pour une fois qu'il y a un truc pas cher, on est fan !!!), avant de prendre la route le lendemain pour les Keys !!

En résumé, les Keys, c'est 43 îles principales posées sur une eau bleue turquoise -mais attention, pas 1 bleu turquoise....non, toute la palette possible des bleus turquoises, que l'on atteint par une route enjambant les 42 détroits qui les séparent, et notamment un pont qui mesure plus de 11 km.

Malheureusement, on a pas eu une météo au top. Mais c'était quand même malgré tout très beau. Et puis, il y règne une ambiance particulière sur ces Keys, qui n'était pas loin de nous rappeler La Réunion !!

La Tramontane locale était déchaînée. Donc, baignade impossible, et eau très trouble. On a pique niqué accroché à nos sandwichs et à notre paquet de chips, mais quand même les orteils plongés dans un sable tellement blanc et fin que Diego pensait que c'était du sel !

Nous avions heureusement réservé un chouette hôtel sur Marathon, une des îles, avec une vue incroyable de notre chambre.....je précise que c'était un des hébergements les moins chers des Keys...qu'est-ce que ça doit être ailleurs ?!!

Diego et Titouan se sont régalés à la piscine de l'hôtel (vue identique depuis la piscine et des pélicans comme compagnon !).

Après une nuit agitée (un orage arrivant de la mer très très très impressionnant), on décide de braver le mauvais temps et d'aller à notre but principal : KEY West !!

Et on a bien fait : c'est très très sympa. Ambiance insulaire à la cool, des petites maisons en bois colorées. On a fait une chouette balade dans les rues de 2 heures, et on a tous beaucoup aimé !

Hard Rock Café (Pour toi Malala..même si tu le connais sans doute déjà !)

Le soir, nous avons fait 3 heures de route pour rallier Florida City (à côté de Homestead), dormis dans un vrai motel américain (voiture devant la chambre, vitre de la chambre qui donne sur le parking...), et ce matin, pris à nouveau la route pour commencer notre remontée vers Naples, où nous dormons ce soir, et pour 2 nuits.

Notre motel pour 2 jours ...plus chers que d'habitude, mais pas le choix à Naples ! 

Demain, on va visiter la ville qui, paraît-il, est très agréable. Et il paraît qu'il y a 13 km de plage au sable blanc, voyons si on va arriver à se baigner ?!

On vous dit ça très bientôt !!

26
janv
26
janv
Publié le 30 janvier 2017

Nous vous avions laissé mardi soir, alors que nous venions d'arriver à Naples. Nous y sommes restés 2 jours, et c'est une étape que nous avons appréciée !

D'abord, parce que nous n'avons pas eu d'autre choix que de prendre un motel au dessus de notre budget habituel. Résultat, pour une vingtaine d'Euro par jour de plus que d'habitude, nous avons une vue agréable sur un joli jardin et une piscine sympa (voir photo ci-dessus) et, cerise sur le pompon, la dite piscine est chauffée....et ça, vu qu'on est quand même en hiver avec des nuits un peu fraîches, c'est un détail qu'on apprécie !

Donc, mercredi matin, pendant que Pierre et Titouan barbotent tranquillement, nous pouvons faire l'école avec Diego. Puis nous partons en fin de matinée déjeuner à Naples. Sur les bons conseils de notre copain "Le Routard", nous trouvons un resto très sympa, dans un quartier résidentiel très "Desperates Houseviews" (on se croirait dans un film) ! Super accueil, crayons de couleurs et dessins pour les enfants, assiette composée de produits ultra frais, servis avec pain frais beurré, confiture et fruits frais. Même le verre d'eau des petits est servi bien frais, dans un joli verre en plastique logoté avec couvercle et paille.....le tout pour un prix très compétitif.

L'après-midi, la balade à Naples va beaucoup nous plaire aussi. Soyons clairs, c'est une ville de riches (très très riches) retraités américains. Nous passerons notre temps à voir des Corvettes, Porches, Mazeratis, Ferraris, Jaguar, et même Rolls Royce, les unes derrières les autres (Diego est à fond sur les voitures ! Il les reconnaît toutes). Les maisons et les jardins sont nickels, la végétation luxuriante, et pas un brin de pelouse ne dépasse ! Alors on profite : il fait super doux, c'est calme, reposant, et c'est un vrai plaisir pour les yeux ! Nous nous baladerons sur le Pier de la ville, qui s'avance joliment sur la mer, toujours agitée malheureusement (pas de photo prises de mon iPhone, et je n'arrive pas à transférer les photos de notre appareil photo à l'iPad...désolée) !

Pelouses au carré (je les embauche à Bages !!) et Arbres du Voyageurs magnifiques !

Nous quittons Naples vendredi en fin de matinée (toujours après l'école et le barbotage !!), pour rejoindre Fort Myers, à une cinquante de minutes de route plus au Nord.

On est tous un peu crevés aujourd'hui. Enfin surtout moi, vu que ma vieille copine la sinusite me fait ses honneurs depuis 1 bonne semaine. Suis bien bien "balade" ! Du coup, on traine un peu dans notre nouvelle chambre d'hôtel. À 17h30, nous avons 2 pitbulls surexcités qui vont finir par nous démonter la chambre si on ne bouge pas. On a pas envie de retourner vers la mer, il ne fait pas très beau et on a vu en passant qu'il y avait beaucoup de circulation. On décide alors d'aller faire un tour dans un centre commercial de boutiques prix usine, qui est situé à 15 minutes en voiture de notre motel, surtout, entendons nous bien, parce que Titouan a besoin d'un ou deux tee-shirts (le fait qu'il y ait une boutique Abercrombie & Fitch n'y est pour rien, soyons clairs 😉).

On y passera un bon moment, un peu gâché quand même sur la fin par Titouan qui a glissé dans une des fontaines du centre commercial. Il terminera du coup la balade les fesses à l'air sur sa poussette, les jambes recouvertes par mon foulard et avec le sweat-shirt deux fois trop grand de son frère !

Une petite voiture sur le parking, et Diego qui a eu envie que je le prenne en photo !! 

On rentrera au motel avec 2 tee-shirts Abercrombie (objectif atteint !), et une tournée générale de Mc Do pour nous remettre de nos émotions !!

Vendredi, la météo n'est toujours pas top. Nous partons visiter Fort Myers Beach. La baignade ne sera toujours pas au rendez-vous. Mais c'est vrai que ces plages, longues de plusieurs kilomètres, sont vraiment très belles. On y passera un bon moment. Diego et Titouan s'éclatent, d'autant que la pente douce pour rentrer dans l'eau leur permet de jouer tranquillement !

Fort Myers Beach  

Nous ne traînerons pas trop. Le prix (carrément) exagéré du stationnement nous décourage de passer plus de 2 heures sur place. On reprend la voiture en direction des plages de Bonita Spring et Estero. Comme il ne fait toujours pas très bon (vent très frais), nous profiterons d'une longue sieste des bonhommes pour pouvoir nous balader paisiblement en voiture dans ces deux chouettes quartiers, qui ne sont en fait qu'un prolongement beaucoup plus chic de Fort Myers Beach !

Samedi, départ pour les Îles de Sanibel Island et Captiva.

Et là, à nouveau, on est un peu mitigés : les lieux doivent certainement être splendides l'été (très belles plages, nature luxuriante). Mais là, avec toujours une météo bof, nous n'avons pas forcément l'impression d'en avoir vu plus que la veille, et le déplacement et le stationnement ont un coût que l'on trouve un peu salé du coup....

Bowman's Beach 
Arrivée à Bowman's Beach 

On décide de pique niquer (au frais !) sur la plus belle plage de Sanibel Island, Bowman's Beach ! Et on va quand même pas jouer aux enfants gâtés, c'était encore un bien bon moment !

Sanibel Island 

Diego s'éclate à chercher puis reconnaître les coquillages !

Au moment de partir (impossible de faire lâcher la glacière à Titouan !!) 

On termine la journée par une promenade dans un joli parc de Fort Myers (au parking payant ......😱😡😡), pour finir de faire défouler les bonhommes (sympa, mais frisquet !!!).

Difficile de les décoller des jumelles d'observation !! 

Dimanche, nous nous réveillons en plein hiver perpignanais : pluie, froid et grisaille. Nous en profitons pour avancer l'école de Diego (qui a encore un peu de mal à comprendre pourquoi on le fait bosser un dimanche !!) et laver notre linge.

Nous sortirons déjeuner, et finirons l'après-midi par une balade dans le centre ville de Fort Myers, qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable !

Resto à la mode américaine : un thé glacé géant (du vrai thé glacé !) et des jeux pour les enfants ! 

Aujourd'hui lundi, nous attendons de la visite ! Et oui, nous retrouvons nos amis voyageurs suisses Jean Marc, Cecile et Celia (la grande fille de Jean Marc !), en voyage en camping car depuis plus d'un an 1/2, et, qui après avoir parcouru une partie du Canada et des États Unis, se trouvent justement en Floride en même temps que nous ! Nous les avions laissé en novembre 2015 devant notre maison à Perpignan après une chouette soirée passée avec eux, au début de leur périple, avec dans l'idée que nous nous retrouverions certainement un jour quelque part ailleurs !! Here we are !!!

Puis demain, ça sera le départ toujours un peu plus au nord, vers Clearwater pour 4 jours.

Mais nous vous en dirons plus dans notre prochain article !! À bientôt 😘

4
fév
4
fév
Publié le 4 février 2017

Nous sommes arrivés à Clearwater mardi. On part demain pour passer sur la côte Atlantique !!!!

4
fév
4
fév
Publié le 5 février 2017

Et bien oui, après une météo plutôt moyenne la semaine dernière, nous avons retrouvé le beau temps et des températures agréables ! Et ça, c'est bon pour le moral des troupes !!

Mais ce sont aussi nos "retrouvailles" avec nos amis voyageurs suisses, Jean Marc, Cecile et Celia qui nous permettront de passer un très très bon moment.

Nous les attendons donc de pied ferme en ce lundi matin. Le rendez-vous est donné à notre motel. Et c'est tout heureux que nous voyons arriver leur "tanière" (leur camping car !), alors que le dernière fois que nous l'avions vu, elle était stationnée devant chez nous, à Perpignan, en novembre 2015 !!!!

Pour la petite histoire quand même, je vais vous résumer comment nous en sommes arrivés à nous retrouver en Floride en 2017 !!

Courant 2015 donc, alors que je lis sur internet le récit d'une famille voyageuse, un lien renvoie sur le site de Jean Marc et Cecile, sur le départ pour un tour du monde en camping car sur 5 ou 6 ans. Je commence à le lire, et je vois que leur périple commence par une traversée de la France, qui doit les mener à passer dans les Pyrénées Orientales, avant de rejoindre l'Espagne et le Maroc.....et c'est comme ça que quelques mois plus tard, je repère complètement par hasard leur véhicule sur le parking d'un supermarché à Canet ! Ni une ni deux, on va toquer à leur porte ! On fait connaissance rapidement, et comme nous sommes pressés, nous les invitons à dîner à la maison le lendemain soir ! Une bien belle soirée passée ensemble, où il sera beaucoup question de voyage !!!

Depuis, ils ont parcouru 51 444 kilomètres en 483 jours de voyage ! Leur site est superbe, si vous voulez aller voir leur parcours : www.petitdetour.com

Et voilà donc qu'après tant de kilomètres, ils sont justement en Floride en même temps que nous, avec également Celia, la grande fille de Jean Marc. Nous nous retrouvons comme si nous nous étions quittés la veille. On papotera toute la journée et jusqu'à tard le soir.

Avant le départ, nous ferons la séance de photo traditionnelle...et nous donnons un nouveau rendez vous, un peu émus, car il est semble dit que nos chemins sont fait pour se croiser, dans quelque années pourquoi pas, plus au Sud cette fois...!!

Photo souvenir !! 
Un moment dans notre chambre, Diego et Titouan dans la Tanière, séance photo avant le départ !
Bye bye les amis, à bientôt 😉

Le lendemain, regonflés à bloc de tout ces bons moments passés la veille, nous quittons Fort Myers pour prendre la direction toujours plus au sud, vers la jolie ville de Sarassota.

On est contents de bouger : déjà, on a pas été hypers emballés par notre étape à Fort Myers. Ensuite, parce que notre motel depuis 5 jours, même si la chambre était propre et spacieuse, etait quand même un peu glauque et vieillot !!!!

Couloir de notre motel, devant notre chambre.... 

Notre objectif à présent est la visite du Mote Marine Laboratory & Aquarium. On commence d'abord par un super déjeuner en bord de mer. Un petit resto trouvé par hasard, et qu'on adore instantanément ! super cadre, super ambiance, Pelicans qui attendent leur pitance avec le pêcheur qui rentre....trop bien !

Cadre typique et reposant 

La visite de l'aquarium (qui est aussi, comme son nom l'indique, un centre d'étude des animaux marins), est très bien également. De beaux poissons, une langouste géante (je suis sûre que 90% des visiteurs l'imaginent dans leur assiette !!), des requins, des loutres, des lamentins, des tortues, des méduses, des bébés hippocampes ....Tous les employés du centre sont en fait des retraités volontaires, ravis de partager leurs connaissances. Il y a même des endroits où l'on peut toucher les poissons. Le tout dans un super cadre ! Pour nos deux bonhommes qui baignent au rythme du joli dessin animé "Les Octonauts" depuis plusieurs mois, basé sur la vie marine, c'est génial! Belle visite !!

Après la visite, nous reprenons la route pour presque 2h pour monter toujours plus au sud, en direction de Clearwater. La circulation en cette fin de journée est vraiment dense. Pierre gère ça très bien, chapeau, parce que c'est minimum des autoroutes à 4 voir 5 voies, de nuit et avec des voitures partout... moi, j'ai moyennement aimé !

Heureusement, notre Dieu Google Maps nous amène à bon port. Notre nouveau motel paraît de prime abord plus agréable (ou au moins, plus récent !) que le précédent, mais finalement, on ne s'y sentira vraiment pas bien : la chambre et la salle de bain sont minuscules, les lits épouvantables et j'apprécie moyen de ne pas pouvoir ouvrir les fenêtres pour aérer (sachant que la chambre donne elle-même sur un couloir moquetté.....moquette qui doit avoir une bonne dizaine d'années, jamais nettoyée, jamais aérée..... Beurk 🤢).

Les 3 jours suivants seront consacrés à la découverte des plages de la région. Nous abandonnons les visites "culturelles", Titouan est trop petit pour se concentrer trop longtemps. Alors, allons pour la plage !!! Il fait beau, elles sont magnifiques, et c'est là où nos pitbulls préférés se régalent (défoulent) le plus !

Mercredi et vendredi, cela sera à Tarpon Spring que nous irons. C'est une petite ville bien calme et reposante au nord de Clearwater (Clearwater touchant les deux énormes villes de Saint Petersburg et Tampa, on apprécie de retrouver une ville à taille humaine !). Et, summum du summum, nous y trouverons (enfin, encore merci à Google Map 😍 pour son aide) une chouette petite plage, baptisée "Sunset Beach" (tout est dit !!), au stationnement NON PAYANT.

Un petit coin de paradis qu'on a beaucoup aimé ! L'occasion aussi de discuter un bon moment avec une mamie américaine (la dame avec le chapeau bleu assise derrière nous sur le banc sur une des photos ci-dessus). Les contacts sont plutôt faciles ici, les gens sont souvent curieux de nous voir voyager avec les petits (il faut dire que cela fait 15 jours qu'on a pas croisé un seul touriste étranger...). On nous demande d'où nous venons, où exactement en France.....

Le jeudi, nous irons à Clearwater Beach, dans le quartier de Passa-a-Grill. Là aussi, une bien belle plage, immense, au sable blanc blanc blanc....mais au coût de stationnement trop élevé. On y passera 2 heures, plus une heure à resquiller devant la voiture, histoire de régler tous les problèmes inhérents à un départ en voiture avec 2 petits Schtroumpfs (toilettes, mais pas en même temps, genre l'un à envie quand l'autre en revient, s'enlever les 3 tonnes de sable collé partout, goûter. J'ai même eu le temps d'aller fureter dans une boutique. Mais je n'ai pas vu grand chose : la dame qui tenait la boutique à commencé par m'amener voir sa patronne dans la boutique à côté pour lui montrer mon paréo Pardon qu'elle trouvait "absolutely fabulous", et après, elle a passé 30 minutes à m'indiquer toutes les plages non payantes de la région. Même que si elle n'avait pas travaillé, elle nous aurait bien accompagné pour qu'on ne se perde pas ! Un amour cette dame....).

Aujourd'hui (samedi), nous avons quitté le Golf du Mexique pour la cote Atlantique. 2h30 à peine de route pour traverser la Floride en largeur ! Incroyable !! Nous logeons actuellement à Melbourne, petite ville à quelques kilomètres de Cap Canaveral, que nous prévoyons d'aller visiter normalement lundi.

Nous sommes contents car nous avons enfin un motel agréable, neuf, propre et aéré. Nous avons pu bénéficier d'une nuit gratuite grâce au site sur lequel nous réservons depuis le début (Hotel.com, très très bien, je recommande !). Le motel, qui est encore en travaux, fait de supers prix de lancement, et du coup, entre tout, nous avons pu réserver une Suite, à un prix vraiment intéressant. Et qui dit Suite, dit : chambre, bureau, coin salon salle à manger cuisine, et 2 salles de bain. On apprécie !

Nous trouvons l'ambiance côté Océan différente que du côté Golf du Mexique. Plus cool.....on s'y est de suite senti bien.. C'est un premier ressenti, on verra si cela ce confirme !

On regard maintenant plein Est, côté Océan Atlantique !!!  

On commence aussi à avoir nos pensées tournées vers le Mexique, vu que le départ est prévu de Miami mercredi prochain !

On vous tient au courant d'ici là de nos derniers jours en Floride !!

❤Plein de bises à tous, merci pour vos commentaires 😍

5
fév
5
fév
Publié le 7 février 2017


Nous sommes donc arrivés samedi dans l'après-midi à Melbourne, côté Atlantique. Comme nous vous le disions précédemment, la "Suite" que nous occupons est vraiment agréable (nous devions vraiment être en manque, parce que même l'ouvrier mexicain qui a commencé à découper son carrelage juste au moment de la sieste -l'hôtel est en complète rénovation-, ou même le fait que nous n'ayons pas eu d'eau chaude de la soirée au lendemain matin, n'ont entamés notre moral !!!!). La literie, les draps, les oreillers, les couettes, les serviettes, le mobilier...tout est neuf. Et nous avons de l'espace !! C'est tellement reposant, que dimanche, nous décidons de rester tranquilles, d'avancer l'école pour Diego, de laver notre linge, et de prendre du temps pour réfléchir au programme pour le Mexique.

Lundi matin, départ pour Cap Canaveral et ses fusées ! Nous y sommes restés de 10h à 18h !!

Entrée du site  

Une bien belle journée, très ludique et instructive. Tout l'histoire de la conquête spatiale américaine est retracée, détaillée dans plusieurs bâtiments avec une thématique à chaque fois différente. La conquête de Mars, les premiers pas sur la Lune en 1969, Atlantis, les astronautes...

À chaque fois, une mise en scène est prévue : un film, des interactions, des postes de pilotage reproduits où les enfants peuvent toucher tout les boutons, des toboggans qui permettent, si l'on glisse assez vite, de provoquer le bruit que fait la navette quand elle revient sur Terre et passe le mur du son...

En deuxième partie de journée, un bus nous permet de nous approcher au plus près du bâtiment qui sert à l'assemblage des fusées, puis de tourner autour des rampes de lancement 🚀....tout est gigantesque !

Rampe de lancement  
Épuisant toutes ces fusées ! 

La visite se termine par un dernier bâtiment où on assiste d'abord comme si on y était au premier lancement réussi d'une fusée (en 1968), avec stress, compte à rebours et bruit assourdissant de décollage. Puis on pénètre dans une immense salle où est exposée la fusée Saturne V....

Saturne V....photos un peu limitées  avec un IPhone !
La mascotte des astronautes ! 

En plus, ce qui est quand même assez incroyable, c'est que toute cette ultra technologie est située sur une presqu'île qui est également une réserve naturelle...on voit donc la rampe de lancement des fusées, et quelques mètre plus loin, des aigles, une famille de phacochères qui gambade, une tortue sur le bord de la route, et on a même aperçu un dauphin dans la lagune....

Une belle sortie, qu'on a tous vraiment appréciée !

Diego s'est régalé. Il nous a fait un spectacle de marionnettes ce soir en transformant sa peluche dauphin en fusée et en brodant toute une histoire autour de détails qu'on a vus ou entendus aujourd'hui. Pour Titouan (et ses parents 😉), ça a été plus compliqué. Il a aimé toucher les boutons, le toboggan, et était comme un fou dès qu'il y avait un écran à toucher ! Après, il a aussi beaucoup aimé courir partout, passer derrière les barrières, découvrir parfois des recoins des bâtiments insoupçonnés par le grand public.... !!!

Voilà, demain nous reprenons la route pour notre dernière étape en Floride. Nous avons réservé un hôtel juste à côté de l'aéroport de Miami, puisque nous nous envolons pour Cancún mercredi en fin de matinée ! Nous avons loué là-bas une voiture pour les 8 premiers jours (les tarifs de location de voiture ne sont pas du tout les mêmes que ceux pratiqués en Floride....donc, on va se contenter de 8 jours !). Nous passerons la première nuit à Cancún. Puis départ dès jeudi matin pour Tulum, sur la côte Caraïbe, à environ 2h30 de route de Cancún. On va s'y poser au moins 3 ou 4 nuits....et allons en profiter pour fêter les anniversaires de Pierre et Titouan les 10 et 11 février prochains !!

Prochaine mise à jour en fonction du wifi mexicain !!

11
fév
11
fév

Comme prévu, nous avons pris l'avion mercredi en fin de matinée depuis Miami pour Cancún, au Mexique. Dernière nuit à Miami dans un hôtel situé à 5 minutes de l'aéroport, en bout de piste....avec les avions qui nous décollaient au dessus de la tête ....et ce n'est pas un euphémisme... Nous profitons d'une petite piscine à l'hôtel pour faire se défouler un peu Diego et Titouan qui ont passé la journée dans la voiture... le bruit que fait les avions qui décollent est impressionnant (flippant ?!!!!).

Pour la petite histoire, dans la journée, nous avons fait un tour en voiture à Palm Beach. Apparemment, Donald Trump, qui y a une villa, y avait séjourné la veille....

Avion en vu !

Après un repas chinois, qu'on s'est fait livrer, avalé sans grande conviction dans notre chambre, on se couche car on sait que la journée qui nous attend le lendemain va être longue !

Notre avion est en fin de matinée. Nous rendons notre voiture (avec quand même plus de 4000 km de plus au compteur qu'il y a 3 semaines !!), et décollons parfaitement à l'heure avec American Airlines.

On rend la voiture de loc', une petite voiture d'Avis (bizarre, j'avais pas ce modèle à Mayotte !), et sieste dans l'avion !

À peine sortis de l'avion, nous sommes dans le bain ! D'abord, le fameux contrôle aléatoire des bagages ! On appuie sur un bouton : si le feux est vert, on passe....si rouge....on fait une nouvelle queue pour la fouille de tout nos bagages....et nous, ben on a eu rouge..! Donc 10 mn de queue supplémentaire et fouille rapide des bagages !

Bref, on sort, et là, autant le dire, on a hyper aimé direct !!! De la grosse grosse chaleur, du soleil plein pot, de la musique à fond qui s'échappe du resto situé à la sortie du terminal, des dizaines de mexicains avec des panneaux bricolés qui attendent des voyageurs...un joyeux bordel qu'on apprécie aussitôt, après 25 jours de calme, de règles et d'interdictions à tout va !

Je tente des vidéos ce-dessous, j'espère que ça marchera ?

Arrivée à Cancún !!  

Nous récupérons notre nouvelle voiture de loc (on est passé de la Chevrolet Cruz flambant neuve toute option boîte auto à la Gol Sedan -sorte de clio break - rayée de partout, ouverture manuelle porte et fenêtre !!), et partons sur Cancún centro (loin de la zone hôtelière de la côte !!) passer notre première nuit avant de filer sur Tulum. On a aimé traîner le soir dans ce quartier populaire de Cancún. Des familles partout, une température agréable...très sympa !

Le lendemain donc, nous partons pour Tulum, situé à environ 130 km au sud de Cancún, sur la côte Caraïbe. On trouve en route une carte SIM pour l'Iphone (même tentative la veille à l'arrivée, mais une fois payée, impossible d'activer la bête ...panne générale du système...Bienvenido a Mexico !!), puis l'hôtel que nous avons réservé à Tulum Pueblo (le bord de mer n'étant accessible, pour un minimum de confort - eau et électricité !- qu'à partir de 300€ la nuit, nous nous contenterons du village, à une dizaine de minutes en voiture de la mer !).

On s'installe, et on file se baigner ! Et ne nous attendions pas à ça : nous n'avions pas eu une eau aussi chaude depuis Mayotte ! On passera plus de 2 heures à se faire rouler dans les vagues !

On trouve Tulum Pueblo sympa et le coin superbe ....on décide du coup de passer une semaine ici !

Nous quittons notre hôtel routard qu'on a beaucoup aimé pour cette première nuit, pour un hôtel plus confort pour fêter les anniversaires de Titouan et Pierre. Puis nous reviendrons passer 4 nuits dans notre hôtel routard, car, même s'il est plus "sommaire, on s'y est senti très bien !

Mais en ce vendredi matin, ce qui nous occupe, ce sont les 3 ans de notre bonhomme !

Après un chouette réveil dans le joli jardin de notre premier hôtel (le routard donc, vous suivez ?!!), ça sera direction la plage et un resto les pieds dans l'eau.

Réveil de la Star du jour, devant notre bungalow !

Au diable le budget, aujourd'hui, c'est fête !! S'en suivra une belle journée de plage, et surtout, presque 3 heures de sieste pour Titouan, nous laissant du coup du temps pour nous reposer et profiter tranquillement du cadre incroyable que l'on a sous les yeux...

Le soir, au diable le budget (je me répète ?!!!! -cela dit, l'avantage au Mexique, c'est qu'on peut se faire plaisir à des tarifs raisonnables), ça sera resto (excellent !) de pâtes pour fêter l'anniversaire de Titouan (avec cadeau de Cap Canaveral -une fusée qu'il adore !- et petit flan maison gentiment offert par la maison avec bougie à souffler, il en rêvait !..tout les serveurs ont applaudi quand il a réussi à l'éteindre 😍.).

Et puis, en ce samedi matin, c'est un autre anniversaire que nous fêtons...pas de bougies aujourd'hui pour Pedro, mais une belle journée de plage sous le soleil mexicain avec sa petite famille ....

Au réveil !  
Sur la première photo, en arrière plan, les ruines du site Maya de Tulum, que nous irons visiter lundi 

Nous profitons tous de ces vacances dans les vacances ! On se sent bien, et même les bonhommes sont beaucoup plus cools que d'habitude.

Il nous reste 4 jours pour rayonner dans les environs, avant de rendre notre voiture vendredi à Cancún. Pour le moment, nous ne savons pas encore si nous passons encore un peu de temps en bord de mer, où si nous attaquons notre périple "dans les terres". De toute façon, on reviendra au bord de l'eau, ça c'est sûr !

On vous tient au courant, à très vite !

15
fév
15
fév
Publié le 15 février 2017

La journée de dimanche s'étant passée au calme à l'hôtel, nous avons repris la route lundi, et parcouru une quarantaine de kilomètres vers le nord pour arriver à Paamul. Le Routard décrivait l'endroit comme une crique de carte postale....et bien, il ne s'est pas trompé le copain Routard !!!

En plus, c'est un lieu un peu hors du temps : Endroit de villégiature de pas mal de hippies américains, arrivés là dans les années 70, et qui ont élu domicile avec leur enooooooormes caravanes (au confort certainement amélioré avec les années !), il y a aussi quelques petites maisons les pieds dans l'eau, et un petit hôtel avec resto et piscine. Pas de gros hôtels, donc peu de monde ....

Bref, encore un endroit qui nous en a mis plein la vue !

En plus, le vent nous a fait l'honneur de se calmer, du coup, la mer aussi, nous permettant notre première baignade cool...

Puis on a fait la connaissance d'un français qui vit là depuis 25 ans, qui avait amené un couple de copains français en vacances , et qui avaient un petit garçon de 8 ans....un super copain pour Diego, ils se sont éclatés ! On a tous discutés un bon moment dans l'eau, ça nous a rappelé de bons souvenirs de l'océan Indien ce papotage / barbotage !!.

Il y avait même des iguanes ! 

On est rentrés en toute fin de journée à l'hôtel. On y a retrouvé un couple de français rencontré le matin au petit déjeuner, et avons passé la soirée avec eux. Ces rencontres de voyages sont toujours sympas ....

Aujourd'hui, journée plus studieuse pour Diego : Ecole matin et après midi ! Bah oui, c'est bien les vacances, mais on a un programme à tenir. Maths, phonologie, grammaire, lecture / compréhension.... On est juste dans le timing, on profite que ce soit les vacances en France pour finir les 2 / 3 leçons qui nous manquaient, et essayer de prendre un peu d'avance !

Pour les jours à venir, nous avons finalement décidé de rester à Tulum Pueblo jusqu'à vendredi matin (au lieu de jeudi comme initialement prévu). Nous pouvons laisser ici notre voiture de location sans surcoût, cela nous évite de remonter sur Cancún, et pas mal de galères de bus pour atteindre notre prochaine destination.

Nous prendrons donc le bus directement à Tulum vendredi en direction de Valladolid (2h de trajet), étape pour la visite du site de Chichen Iza. Nous y resterons 3 nuits, avant de prendre un nouveau bus pour la jolie ville d'Izamal, où nous resterons 2 nuits. Puis se sera Merida, Celestún, Campeche....puis le retour sur la Côte Caraïbe pour au moins les 3 dernières semaines, voir un peu plus (quand on aime, on compte pas'😎😉😉!!!).

19
fév
19
fév
Publié le 20 février 2017

Nous vous avions quitté après une journée studieuse, les 2 journées suivantes ont eu un programme plus rempli !!!

En effet, après avoir reporté au moins 3 fois pour cause d'envie de baignade, nous avons enfin fini par aller visiter le site magnifique des ruines Mayas de Tulum. Ce site est surtout grandiose de part sa situation : sur un promontoire rocheux, avec comme cadre de fond, toutes les pallettes de bleu de la Mer des Caraïbes....

Nous l'avions visité tout les deux avec Pierre lors de notre précédent voyage de deux mois au Mexique en 1999... et c'est toujours aussi beau !

Seul bémol : alors qu'on s'était "juré-promis-craché" de se réveiller tôt pour arrriver à l'ouverture (🤣😂😂😂), ben on s'est réveillé plus tard que prévu (une grosse heure on va dire ....allez, on a des circonstances atténuantes : Titouan nous a au moins réveillé 3 fois dans la nuit, une touriste française qui avait une réservation dans notre hôtel à débarqué à 1h du mat' au portail -fermé- et a réveillé tout le monde avant que quelqu'un ne vienne lui ouvrir....et Diego a fermé la danse en tombant de son lit à 5h....rien de grave, mais un réveil de plus au compteur !), bref...j'en étais où ?!! Ah, oui, on est donc arrivés bien trop tard pour échapper à la horde de touristes américains, allemands, italiens, qui débarquent par bus entier à partir de 9h....et ceci, ajouté à une chaleur accablante, a fait que nous avons moins apprécié la visite que ce que nous aurions dû....

Mais ne boudons pas notre plaisir. Le site est quand même juste remarquable ....c'était le premier pour Diego, il a beaucoup aimé, et s'est intéressé à l'histoire et la fonction des bâtiments.

Ce qui est assez fascinant aussi ce sont les constructions qui ne sont pas droites....

Après la visite, nous décidons de repartir vers Paamul, notre coup de cœur de l'avant veille. Malheureusement, le vent souffle pas mal, la mer est très agitée. Qu'à cela ne tienne : la piscine du restaurant où nous déjeunons à nouveau à notre arrivée sera le terrain de jeu de Diego toute l'après-midi. D'autant plus qu'il va faire la connaissance d'un nouveau copain, Paul, 8 ans, en vacances au Mexique avec sa grande sœur et ses parents. Ils vont s'éclater tout les deux ! Et moi, je vais me régaler de discuter avec la maman de Paul (Florence, si vous nous lisez...on espère que vous avez passé une belle fin de séjour à Paamul !! Encore merci pour ce chouette moment passé avec vous 4 !).

On rentrera à notre hôtel vers 19h, le temps de faire cuire un plat de pâtes règlementaire dans la cuisine commune avant de filer nous coucher (pour une nuit un poil plus tranquille que la précédente !).

Le lendemain est notre dernier jour à Tulum. Sur les conseils de Audrey, la jeune gérante américaine de notre hôtel, nous partons déjeuner les pieds dans l'eau sur la plage de Tulum (le top ici, c'est qu'on peut manger sur une plage magnifique pour moins de 30€ à 4, boissons incluses..). Le service sera vraiment très très long, mais avec un cadre pareil, on prend plus facilement patience !

Mer calme, sable blanc et soleil....les bonhommes ont adoré..nous, on a rêvé ....!

Vendredi, l'heure du depart a sonné ....mais pas de trémolos, on sait qu'on va retrouver la côte Caraïbe d'ici 3 semaines maxi !!!

A notre arrivée au Mexique, nous n'étions pas du tout fixés sur notre programme. Seule certitude, nous avions envie de nous poser un peu et de profiter de la mer. Mais sans savoir vraiment où (question de budget surtout)....finalement, Tulum nous aura permis de passer 8 jours très agréables, et reposants. Le village de Tulum en soit n'a aucun charme. Bruyant et poussiéreux le jour, c'est pourtant un endroit sympa dès que le jour tombe, avec plein de restaus pour tout les budgets. C'est une destination assez roots, voire routarde, parfois plus chic sur la plage avec des hôtels magnifiques, mais toujours avec une ambiance plutôt nature. On est loin du Mexique tradionnel, mais cela aura été pour nous une bien agreable semaine !

Pause hamac pour Diego, à notre hôtel.... 

Depart donc à présent pour une nouvelle aventure, puisque fini la voiture de location...à nous les trajets en bus (pour le plus grand bonheur de Diego et Titouan) ! ...Nous, ça nous rappelle plein de (supers) souvenirs Sud Américains !

Prochaine étape : Valladolid, à environ 140 km de Tulum.

Nous avons loué une maison pour 3 jours sur Airbnb. Pour le même budget qu'à Tulum (où nous avions un bungalow avec une seule pièce pour tout les 4 et une salle de bain hors d'âge et minuscule..), nous avons donc ici une maison privée, avec 2 chambres, clim, piscine...et machine à laver le linge !

On vous raconte très vite notre séjour à Valladolid...

22
fév
22
fév
Publié le 23 février 2017

Notre arrivée à Valladolid marque une vraie différence avec tout ce que nous avions connu dans notre voyage jusqu'à présent. Nous arrivons dans un Mexique plus "typique", moins touristique. Et c'est encore plus vrai avec la maison que nous avons louée, qui se trouve en plein dans un quartier plutôt populaire (très calme) de Valladolid.

Nous apprécions de pouvoir "investir" une "vraie" maison pour 3 jours. Pendant que Diego travaille avec Pierre, Je pars rapidement main dans la main avec mon petit Titouan au grand Supermercado du quartier faire les courses. Au menu pendant 3 jours : courgettes, patates, carottes et recourgettes....le bonheur de manger des légumes bouillis, on n'y croyait pas !!!

Notre première balade se fera le lendemain matin. Après l'école de Diego, nous marcherons toute la matinée dans la ville. Après avoir trouvé le traditionnel "Zocalo" (terme qui désigne la grande place centrale dans toutes les villes du Mexique), nous partons en direction de deux rues qui ont été rénovées, et qui alignent de jolies maisons colorées. Cela nous plait beaucoup !

Nous mangeons au restaurant, et, alors qu'on pensait continuer la balade après le déjeuner, la chaleur nous fera changer d'avis....c'est intenable !

On rentre donc se mettre au frais "à la maison" : clim et piscine seront un bon programme pour finir l'après-midi !

Cocktail citron vert - Chaya (une herbe type épinard)...le bonheur des papilles à 1,4€...!

Pour la journée de dimanche, un beau programme nous attend : visite d'un nouveau site Maya, puis baignade dans un Cenote.

Finalement, nous avons décidé de ne pas nous rendre comme prévu à Chichén Itzá. Le site est pourtant mondialement connu et classé au patrimoine mondial de l'Unesco....Oui, mais.......après notre visite des ruines de Tulum, et aussi après avoir discuté avec des français voyageant avec enfants en bas âge, nous décidons plutôt de nous rendre sur un site moins touristique (donc, beaucoup beaucoup moins de monde), plus ombragé, mais apparemment très beau : Ek Balam.

Cette fois, après une nuit calme, nous nous levons presque à l'aube, pour être à 8h dans le taxi qui nous amène au site.

Après 30 minutes de route, nous sommes donc parmi les premiers sur place. Et comme toujours dans ces cas là, la magie opère : tout est calme (enfin, comme d'hab' avec nos deux zozios : "presque" calme ), on profite tranquillement de ces lieux superbes qui dégagent une ambiance vraiment particulière !

La ville d'Ek Balam aurait été occupée aux alentours de 500 av.JC, bien que la plupart des constructions datent de 250 à 1200 ap. JC).

Ce qui nous intéresse plus particulièrement ici, c'est que l'on a le droit de monter en haut de sa pyramide. Enfin, ça intéresse plutôt Pierre et Diego...parce que moi, vertige oblige, ce n'est pas possible : me suis arrêtée au milieu (30 mètres de haut à gravir sur un escalier presque à la vertical avec des marches hypers étroites). Ma tentative de grimper à quatre pattes aura au moins eu le mérite de faire rire Diego !

Titouan quand à lui aurait bien suivi son père et son frère !

À 31 mètres de Haut !!

À la sortie du site, un chemin mène vers le Cenote de X'Canché.

Les cenotes, ce sont des formations géologiques, qui étaient pour les Mayas de formidables réserves d'eau potable. Il y en a un peu partout dans le Yucatán, et aujourd'hui, beaucoup sont exploités pour y faire trempette dans une eau douce à la température idéale.

Mais avant, nous sacrifions à la photo souvenir (parce que, pour une fois, la propina est laissé à l'appréciation des touristes, et que l'on sent que les gars font ça vraiment avec plaisir).

Pour parcourir les 1,5km de sentier qui nous séparent du Cenote, nous prenons des vélos pousseurs (Franc succès auprès de Diego et Titouan, vous vous en doutez !!).

Puis ce sera la baignade dans le cenote.

Et là, nos sentiments sont plus partagés.

Certes, le lieu est vraiment incroyable et à paisant. Calme (je vous refais pas le coup du "jusqu'à ce qu'on arrive", vous commencez à connaître la chanson !!), l'eau rafraîchissante, le bain permet vraiment de se délasser.

À droite, Diego et moi derrière qui le pousse ! 

Après, personnellement, j'ai moyennement aimé la descente et remontée vertigineuses. Et le fait de me baigner avec 30 mètres de fond sous les pieds en y voyant pas à un mètre...avec 1 petit qui a la bougeotte sur terre et qui ne sait pas nager, et un grand qui ne rêvait que de sauter du plongeoir situé à 3 mètres au dessus de l'eau (et avec donc toujours 30 mètres sous lui.....)....

Même alors qu'ils étaient harnachés de gilets de sauvetages (loués sur place), je n'étais pas très sereine (sur la photo ci-dessus, faites un zoom sur ma tête quand Diego plonge, vous comprendrez !!).

Peut être qu'il nous faudra en tenter un autre, il y en a de plus accessibles, moins profonds et aux eaux plus claires...on verra !

Néanmoins, c'était vraiment une très belle journée ! On a tous beaucoup aimé !

Le lendemain, lundi donc, nous quittons Valladolid en fin de matinée, pour Izamal, réputée pour être une jolie ville du Yucatán.

Le trajet en bus sera un peu long car pas mal de stop dans des villages sans âme, et des paysages très mornes (et une clim poussée au max...on s'est caillé....).


Tournée de sieste dans le bus 

Dès notre arrivée, nous sommes assez surpris d'être les seuls touristes au terminal de bus (et la réciprocité était vraie aussi...les mexicains semblaient étonnés de nous voir là !). Nous pensions trouver une ville animée et touristique, mais ce n'est pas du tout le cas. Et pourtant, quel potentiel de fou (peut-être n'est-ce pas la haute saison ici ? Impossible de le savoir).

Toutes les bâtisses du centre ville sont jaunes. C'est magnifique ! Et que dire du Couvent de Saint Antoine de Padoue ....

Nous trouvons donc une grosse bourgade plutôt endormie, et notre arrivée sera un peu compliquée. Les garçons sont fatigués, et dans ces cas là, notre meilleur plan c'est un Mc Do (ou pâtes ou pizza !) et au lit ....sauf qu'ici, il n'y a pas beaucoup de restos, et ils ne servent que des plats régionaux !

Bref, une soirée galère où tout le monde est sur les nerfs...on finira quand même par trouver un excellent restaurant (on y retournera d'ailleurs le lendemain midi), avec une grande aire de jeux pour les enfants.

Malgré tout, nous décidons de rester une nuit de plus que prévu. Nous avons trouvé un hôtel bon marché (25€/nuit petit déjeuner inclus...), très bien tenu et avec une belle petite piscine. Nous sommes au calme, et avons pris notre temps pour déambuler dans la ville, qui est vraiment très belle (et il y a même une pyramide, que l'on peut visiter gratuitement !).

Nous avançons les devoirs aussi, avant de partir pour Merida, capital du Yucatán, demain.

Nous avons réservé là bas 3 nuits. Puis 3 nuits à Santa Elena, au Sud de Merida, aux portes du site d'Uxmal et de la Ruta Puuc, que nous devrions visiter lundi et mardi prochain.

Après....??

Comme d'habitude, on vous tient au courant !!!


On vous embrasse fort !!!! 
28
fév

Nous quittons Izamal à bord d'un bus hors d'âge jeudi matin, pour arriver à Merida, capital de l'état du Yucatán 1h30 plus tard.

Nous nous installons à l'hôtel rapidement, et comme le veut la "tradition" maintenant, Diego et Titouan font directement une bonne baignade dans la piscine ! ....il faut dire qu'avec cette chaleur, difficile de résister !

Pour 28€ la nuit à 4, nous avons même une belle piscine devant la chambre ! 

Nous passerons le reste de la journée à marcher dans le centre ville de Merida. Pour une fois, l'air est moins chaud que d'habitude, la promenade du coup bien plus agréable.

Nous ferons un tour sur le Zocalo et sa belle cathédrale, puis irons jusqu'au marché (plutôt décevant. On s'attendait à un marché plus traditionnel, avec dès étals de fruits et légumes..on s'est plutôt retrouvé à arpenter des longues files de marchands de chaussures et autres gadgets "made in China"....). La ville est en plein carnaval. Aujourd'hui, c'est le défilé pour les enfants. On en apercevra la fin, et les bonhommes profiteront surtout de la musique pour danser et s'éclater !

La journée du vendredi, nous restons à Merida. Après l'école pour Diego, nous partons manger dans un restaurant tenu par un français. Le repas sera vraiment bof (même si on a apprécié de manger un morceau de paté et du pain au goût français presque réussi !), et un patron moyennement sympa....il faut dire en plus que la chaleur est bien revenue. Après le repas, nous continuerons de marcher dans un autre quartier de la ville...mais une fois encore, nous abdiquons car il fait vraiment trop chaud. Nous rentrons à l'hôtel, après avoir bu à nous 4 presque 3 litres d'eau en 2h !

Le lendemain, réveil à 4h45, pour prendre un taxi, puis un bus qui part de la gare routière à 6h, pour nous amener en 1h30 sur le magnifique site d'Uxmal.

Après nous être copieusement caillés dans un bus toujours hors d'âge et bondé (Diego a découvert que les passagers pouvaient aussi voyager debout dans le couloir ici !), nous arrivons comme nous le voulions les premiers et à la fraîche à l'entrée. Il est 7h30, les guichets ouvrent à 8h.

On fera quand même un peu la soupe à la grimaces en voyant arriver le bus d'un voyage organisé au moment de l'ouverture..non mais, pour qui se prennent t'ils ?!!!

Allez, on les pardonne, le site est immense, on les sèmera bien vite pour se retrouver tout seuls et profiter de ce site splendide tranquillement !

La pyramide, à l'entrée du site. 35 mètres de hauteur...fabuleuse ! 

Pierre et Diego graviront une nouvelle Pyramide :

Et pendant ce temps, nous nous ferons voler notre Guide du Routard (ou "emprunter" par quelqu'un qui cherchait des français pour le leur rendre...je préfère toujours croire au verre à moitié plein ....), oublié sur une marche un peu plus loin le temps d'une photo. Ca paraît pas, mais le guide papier en voyage sac à dos, c'est LE support Number One. Il n'y a pas une journée où on ne le consulte pour tout : trajets en bus, adresses d'hôtels, de restos, de laveries, accès aux sites.....sur le coup, cela va bien nous énerver cette histoire !

Un peu dépités du coup, et surtout, morts de chaleur après avoir arpenté pendant plus de 3h le site, nous nous dirigeons vers l'endroit où le bus nous a laissé le matin pour prendre un nouveau bus pour le retour.

Il est 11h35, le bus doit passer à midi. Nous arrivons à l'endroit où nous devons attendre...un arbre immense mais sans une seule feuille (c'est l'hiver 🤔), donc pas d'ombre...On mange nos sandwichs en cherchant l'ombre des branches !!

Puis un bus touristique se gare pas loin, on se réfugie sur le côté qui fait de l'ombre. Je discute avec son gentil chauffeur mexicain, qui m'apprend qu'il fait 42 degrés (sans un brin d'air, je précise !). Heureusement, nous avions prévu 6 litres d'eau pour la matinée ! Le chauffeur aura quand même pitié de nous, et nous donnera 2 petites bouteilles bien fraîches normalement réservées à ses touristes 🙂).

Notre bus finira par arriver à 12h50...entre temps, j'avais réussi à trouver de la vraie ombre, mais c'était à peine plus supportable ! Heureusement, pas de clim à outrance pour le trajet retour, je pense qu'on aurait attrapé une belle crève si cela avait été le cas !

Malgré tout, tout le monde a beaucoup aimé la visite de ce site fabuleux !

Le programme de la fin de journée se limitera à piscine, sieste, petite balade dans Merida le soir, laverie (trouvée sur internet à défaut de Routard 😭!!), pizzas/pâtes et dodo !

Dimanche, nouveau bus, direction le Golf du Mexique et la ville de Campeche !

Diego est content, il a enfin un beau bus avec télé (même si, comme souvent, le film était bien nul !..et heureusement qu'on est arrivé au bout de 2h30, car le suivant commençait par un gars qui se faisait découper au sabre....oui, il était temps qu'on arrive....!!)..

À notre arrivée à Campeche, un taxi nous amène à notre hôtel. Ça commence mal, il ne connaît ni l'hôtel, ni l'adresse. J'avais lu qu'il était "assez" excentré, et c'est peu dire !

On finit donc par y arriver, et comme dans 99% des cas me concernant, c'est le coup au moral. J'ai beau le savoir depuis le temps, puisque cela me le fait à chaque fois que l'on arrive quelque part (pareil lors de notre voyage de 6 mois en 2007..), c'est toujours déstabilisant. Et là, c'est le pompon : on se retrouve dans un quartier qui nous paraît loin de tout, la devanture de l'hôtel est vraiment limite, et notre chambre, c'est la cata : sombre, presque vétuste...et surtout, ce qui m'embête le plus....pas bien propre (l'odeur dans la salle de bain 🤢...). Je sais bien qu'on paye 35€ la nuit, mais quand même .....et puis les avis sur "Trip Advisor" et "Hôtel.com" étaient pourtant très bons....

Alors que que je sors nos affaires pendant que les hommes se rafraîchissent (parce que, par contre, la piscine et le jardin sont très chouettes), la réceptionniste revient, et sans autre explication, me dit qu'elle nous change de chambre !

Ouf, je reprends espoir (et le moral) quand elle me dit qu'on monte d'un étage....et tout s'arrange. Chambre lumineuse avec balcon, récemment rénovée, et, surtout, propre et sans odeur !!

Nous aurons finalement bien confirmation que nous sommes tombés sur un bon établissement. Le patron et son épouse nous prennent sous leur aile. Comme nous avons loupé le taxi qui devait nous amener visiter le centre ville, c'est Madame qui nous y amène. Je lui demande où nous pouvons trouver un supermarché, elle me propose instantanément de nous y déposer (un immense "Walmart" -chaîne américaine type Carrefour- à l'autre bout de la ville..), de nous attendre le temps qu'on fasse nos courses, puis de les ramener à notre chambre pendant que nous sommes en ville....quelle gentillesse !

Finalement, on décide de rentrer directement à l'hôtel après avoir fait nos achats. Les bonhommes sont HS, et dans ce cas, on le sait, il vaut mieux rentrer que persister !

Lundi matin, on décide de partir à pied visiter le centre historique de Campeche, qui a été magnifiquement restauré il y a quelques années. Après une grosse heure de marche sous un bon cagnard (on est pourtant partis pas trop tard...), nous arrivons au centre, qui est splendide ! Apparemment, ce sont plus de 2000 édifices qui ont été restaurés ainsi, et c'est un plaisir pour les yeux. Toutes les rues sont une succession de maisons colorées ...on a envie de tout prendre en photo !

Ce bleu....je le veux !!! 
Le Zocalo avec la Cathédrale et ses cireurs de chaussures  (les petits stands dans l'ombre à droite)

Mais comme d'habitude, la chaleur aura raison de nos envies de continuer la balade. Après nous être réfugiés une quarantaine de minutes dans un centre commercial à moitié à l'abandon (mais bien climatisé !) pour nous rafraîchir, nous rentrons à l'hôtel en taxi (je vous rassure, depuis Valladolid, un taxi nous coûte en moyenne 2€/course !) et fonçons dans la piscine !

Le centre de Campeche nous a tellement plus que nous avons décidé de rester deux nuits de plus, mais dans un hôtel situé dans le centre historique.

Nous partons donc demain de notre hôtel actuel, pour profiter un peu plus de la vie de cette jolie ville !

Après, et bien on ne sait toujours pas ! À priori, ce sera retour vers la côte Caraïbe ! Affaire à suivre !!

Ps : on a téléchargé sur IBook la partie sur le Yucatán du Lonely Planet....ouf, on a récupéré un guide !

5
mars

Comme prévu, nous avons laissé mercredi matin dernier notre hôtel super excentré, pour passer nos deux dernières nuits à Campeche dans le centre historique de la ville.

La chambre est spacieuse (ça fait du bien !) et confortable, et effectivement, nous sommes situés à deux blocs du Zocalo. Le tout pour à peine quelques euros de plus que notre précédent hôtel, nous aurions eu tort de nous en priver 😉.

A gauche, notre hôtel de nuit. 

Ce jour là, il fait à nouveau vraiment très très chaud. Donc après avoir déjeuné dans le centre, nous passerons une partie de l'après-midi sous la clim, alternant école, piscine et repos à la fraîche.

Le soir, Campeche by night nous plaiera beaucoup (mais moins le resto où nous avons mangé ....comme dirait Titouan "Bérk"......).

La Cathédrale et notre hôtel  

Le lendemain, c'est à nouveau un peu la bulle..on ne met le nez dehors que vers midi, pour partir bruncher dans un chouette salon de thé / resto ouvert uniquement jusqu'à 14h. ..Tout est très bon, très frais, et vraiment pas bien cher. On se régale !

Le soir, on fait plaisir à Diego et faisons le tour de la ville en bus touristique. C'était vraiment super, et cela nous a permis de découvrir tout les quartiers de Campeche qu'on avait pas forcément eu le courage d'aller visiter avec cette chaleur. Et puis, le tour se terminant de nuit, cela nous permet de voir la promenade du bord de mer -el malecón" avec ses joggers et famille en balade de fin de journée, puis les quartiers s'animer, avec les cours de danse des enfants, de flamenco des plus grands (fenêtres grandes ouvertes, musique à fond...trop bon 💃🏼).

La suite de la soirée sera un peu plus compliquée : depuis la fin d'après, j'ai des soucis avec ma carte bleue et il est trop tard pour appeler ma banque pour essayer de comprendre ce qui se passe (il est 23h en France)...ça me contrarie cette histoire ...on finira du coup la soirée au Burger King, où j'arrive à payer avec ma carte, ce qui me permet de me coucher un peu plus sereine (depuis, tout semble être rentré dans l'ordre 🤔).

Le lendemain, direction le Terminal de bus pour 2h30 de trajet qui doivent nous mener dans la ville d'Escarcega. Nous avons choisi de couper le trajet en 2 parties, car le seul bus qui ralliait en direct Campeche à Chetumal, sur la côte Caraïbe, nous faisait arriver à 22h (et ça, c'était si tout se passait bien...), et avec les bonhommes, ça nous disait moyen de débarquer dans une ville inconnue à 10h du soir.

Donc, nous voilà à Escarcega, à mi-chemin entre Golf du Mexique et Mer des Caraïbes. Une ville étape, un croisement de routes qui arrivent du Guatemala et du Chiapas au Nord, et vers les autres régions mexicaines au Sud.

Ça commence fort à notre arrivée : on prend un taxi à la sortie du Terminal de bus en pensant être à 2 km de notre hôtel....Alors qu'en fait, celui-ci était juste après le croisement en sortant du terminal!!! 😡 Bon, ça ne nous a coûté que 1€ cette affaire, mais quand même, on s'est senti un peu bêtes..!!!

Arrivés à l'hôtel, 3 véhicules de police sont stationnés devant. Puis c'est un militaire armé jusqu'aux dents qui nous ouvre la porte (drôle de portier.....!). Nous constatons vite que l'hôtel est le QG d'un escadron entier de militaires et de policiers, qui en ont fait leur camps de base pour patrouiller dans la région (je vous rassure tout de même, leur présence n'est absolument pas le signe que nous étions dans un coin craignos !).

Chambre pas très nette (tous ces longs cheveux noirs partout par terre, c'est pas les miens 🤔🤢!!), télé du voisin d'en face qui nous fait la sono toute la nuit ...mais heureusement une petite piscine propre qui nous sauvera une partie de l'après-midi ! La soirée se termine là aussi au Burger King à 3 minutes à pied de l'hôtel (comment se fait-il qu'il y ait un Burger King ici ?!!), on a même pas eu envie d'aller jusqu'au centre ville.

Le militaire en faction à la porte de l'hôtel, qui a posé avec beaucoup de plaisir avec Diego et Titouan ...surréaliste !

La journée du lendemain sera à la hauteur de cette étape ! Notre bus Primera Classe (confortable, bien climatisé, silencieux, récent, avec télé, toilettes, et surtout, direct !) à 3 heures de retard. Je l'apprend par hasard en allant demander une info au guichet (nous avions acheté nos billets la veille pour être tranquilles....!).

Ni une ni deux, la personne du guichet me dit : "pas de problème, dans 4 minutes (=25 minutes !), le bus Segunda Classe qui va à Chetumal passe devant le Terminal, on va l'intercepter pour qu'il vous récupère".

Nous voilà donc partis pour 5h de bus beaucoup plus typiques que çe que nous avions escompté : bus hors d'âges (le même que sur nos trajets pour Izamal et Uxmal), arrêts réguliers pour qui veut prendre le bus au bord de la route (et notamment des vendeurs de trucs à manger !!). Au final, le temps est finalement passé plutôt vite et Diego et Titouan ont été très cools.

Départ 1ra Classe de Campeche (avec chauffeur en costard et cravate, ça rigole pas ).
2da Classe depuis Escarcega , et ses vendeurs à manger !

En arrivant, un taxi nous amènera en une trentaine de minutes vers notre nouvelle destination, située à 35 kilomètres au Nord de Chetumal : Bacalar, et sa lagune aux sept couleurs (de bleus....!).

Il est prévu que y restions au moins 4 nuits. Nous avons loué via Airbnb un petit appartement avec cuisine situé en plein centre du village, qui est très bien.

Il paraît que cette lagune, c'est le paradis sur terre, un vrai coin de tranquillité... Au vu du peu que nous avons vu ce soir en arrivant, et de ce que nous en avons ressenti...cela nous à tout l'air d'être vrai....!

On vous raconte tout ça la prochaine fois, promis !

11
mars
11
mars

Et bien, nous vous le confirmons, nous ne nous étions pas trompés dans la conclusion de notre précédent article : Bacalar, c'est le TOP !!!!

Nous avons passé une très belle semaine, faite de paysages fantastiques, de supers baignades et de rencontres incroyables....

Reprenons depuis le début : Bacalar, c'est un petit village très paisible, situé sur les rives d'une lagune de 60 kilomètres de long, alimentée essentiellement en eau douce par des Cenotes (vous vous souvenez, cette cavité dans laquelle on s'est baigné à Valladolid ?), mais qui a quand même un accès à la mer via un canal long de 50km, appelé "El Canal de los piratas".

La particularité de cette lagune, c'est qu'elle est essentiellement constituée d'un sable très blanc. Du coup, visuellement, c'est juste splendide !! Partout où on pose les yeux, c'est bleu, bleu turquoise, puis bleu foncé, puis bleu vert....et se baigner dans cette eau bleue qui en plus, est de l'eau douce....impression super !!!

Pour se baigner, on emprunte des pontons en bois, qui permettent de passer le premiers mètres qui sont généralement boueux et remués, pour accéder aux endroits qui deviennent directement bleu turquoise.

Bon, vous l'aurez compris, notre halte à Bacalar a été un vrai coup de cœur ! De la baignade à la contemplation, on a passé des heures au bord et dans cette lagune.

Pourtant, ça à plutôt mal commencé : la journée de dimanche, soit le lendemain de notre arrivée, le temps était maussade, et on a pas su aller aux bons endroits pour profiter d'une belle baignade....

Mais on s'est bien rattrapé à partir du lundi : j'avais noté sur un blog de voyage les coordonnées d'une française qui organise des sorties en bateau sur la lagune. Rendez-vous est donc pris avec Kristel (originaire de Gruissan....mais installée au Mexique depuis 20 ans !) lundi matin à 9h30.

Nous sommes 8 à bord : nous 4, un couple de jeunes mexicains, et un couple formée par une jeune française adorable en stage depuis un an à New York et son boyfriend new-yorkais. Une petite troupe super sympa, qui rajoutera une touche finale bien chouette à la matinée que nous allons vivre !

Nous partons d'abord vers le "Canal de los piratas". Nous resterons une bonne heure à barboter dans une eau translucide :

Kristel est super cool. Si on est bien, on reste, on profite, on n'est pas pressé !

On repart ensuite pour passer devant l'ile aux Oiseaux, où nous pouvons observer des cigognes !

S'en suit une nouvelle baignade, au beau milieu de la lagune, seuls au monde (ou presque !). On à pied, j'en profite pour m'éloigner un peu du bateau....c'est beau et c'est calme...

Puis nous partons voir les 2 cenotes qui alimentent la lagune. Le 2 ème est particulièrement impressionnant : on passe de 5 mètres de profondeur dans la lagune....à 90 mètres dans le cenote (avec le changement de couleur qui y correspond).

Le vert profond du cenote et le bleu turquoise de la lagune au fond  

Nous nous y baignons dans une eau encore plus chaude que dans la lagune (l'eau y stagne plus, donc à le temps de chauffer en surface), pendant que Kristel prépare l'apéro : mangue au piment et un autre fruit exotique que nous ne connaissions pas et que nous avons bien aimé, appelé aricama.

On repart, Kristel permet à un moment à nos deux matelos en herbe de prendre la barre : ils sont fiers comme tout !

Sur le retour, alors qu'on avait réussi à jouer avec le mauvais temps toute la matinée, nous essuierons un bon gros grain bien venteux....qui n'empêchera pas Titouan de s'endormir contre moi !

De retour au village après 4h15 de ballade au lieu des 3 heures prévues, nous sommes tout les 4 aux anges !

On apprécie tellement le village et la lagune que nous décidons de rester 3 nuits en plus des 4 prévues initialement sur place !

Toute la semaine, nous garderons le même programme : Ecole le matin, puis pique nique et baignade à la lagune.

Nous trouverons divers endroits où nous baigner, avec une préférence pour le balnéario municipal. Alors que l'entrée est gratuite, nous trouvons un site nickel, bien entretenu, avec tables de pique nique, bar, sanitaires et joli ponton. Nous y passerons 3 journées !

On a aussi aimé le ponton d'un restau pas loin du centre ! 

Mais si cette semaine a été aussi réussie, c'est aussi grâce aux supers rencontres que nous avons fait à Bacalar!

La première a eu lieu mardi en fin d'après-midi : nos enfants ayant commencés à jouer ensemble en français sur la place du village, leur maman vient me voir et commence à discuter avec moi ! Nous faisons alors la connaissance d'Anne et de Nicolas, ainsi que de leurs enfants,d'Agathe (7 ans) et Léon (4 ans). Québécois, ils commencent un voyage de 2 mois au Mexique ! Nous passerons du coup une grande partie de la soirée ensemble !

Pendant ce temps, des jeunes du village s'entraînent devant nous à danser sur la place du village (on en a vu dans toutes les villes que nous avons visité !).

Le lendemain matin, super surprise : alors qu'ils pensaient quitter Bacalar, ils ont finalement décidé de rester une journée de plus, et viennent toquer à notre porte ! Nous décidons d'aller pique niquer au Balneario Municipal.! Un grand plaisir pour les petits comme les grands !

Pique nique franco québécois au Balneario municipal...et sieste sur le banc pour Titouan ! 

Le soir, après un petit apéro dans notre appartement, nous nous disons au-revoir, avec des invitations mutuelles de se retrouver en France, ou en Gaspésie (maintenant que je sais où sais 😉 !). Anne, Nicolas, Agathe et Léon, nous vous souhaitons un très bon voyage, profitez bien !

Le lendemain, alors que nous pensions reprendre notre rythme habituel, nouvelle rencontre : alors que nous rentrons d'une baignade, je repère instantanément un camping-car garé sur la place du village. On se rapproche, la plaque d'immatriculation est, comme je le pensais, française ! Je les aborde car je lis tellement de récits de voyageurs sur internet, qu'il est fortement possible que j'ai entendu parlé de leur voyage ! Non, ils n'ont pas de site internet, mais je suis persuadée d'avoir lu quelque chose sur leur voyage via un autre blog.

Il s'agit de la famille "lesBertos Caragol Trip". Manue et Alain, les parents, voyagent avec leurs 2 enfants, Lina (14 ans), et Théo (20 ans), ainsi que Gaïa, leur adorable chienne (qui ressemble comme deux gouttes d'eau à notre Jua....). Ils sont partis du Canada en août dernier, et ont prévu un voyage de 2 ans qui les amènera jusqu'en Amérique du Sud.

On discute quelques minutes, mais ils sont crevés car ils viennent de faire un long chemin depuis Palenque pour arriver à Bacalar. Nous les laissons donc aller chercher un lieu de bivouac, et échangeons nos numéros de portables mexicains.

Une 1/2h plus tard, alors que nous ressortons visiter le Fort qui domine la lagune, nous retombons sur eux. On fait un peu plus connaissance, on leur parle de notre voyage, et eux nous raconte leur aventure.

Nous finissons même par savoir où j'avais entendu parler d'eux : ils ont passé un bon moment au Canada avec nos amis voyageurs suisses Jean Marc, Cécile et Celia, (vous vous souvenez, ce sont eux que nous avons retrouvé en Floride fin janvier dernier ?!), et ils en avaient parlé sur leur blog ! D'ailleurs, eux aussi avaient entendu parler de nous, puisque Jean Marc et Cecile leur avait rencontré notre drôle de rencontre à Perpignan !!! Le monde n'est finalement pas si grand ....?!!!

Comme ils n'ont toujours pas trouvé de bivouac et que la nuit tombe, nous nous quittons après 2 bonnes heures passées à parler sur le trottoir face au Fort !!

Nous allons passer les deux soirées suivantes avec eux. Ce seront vraiment pour nous 4 de supers moments !

😘Spéciale dédicace aux "Petitdetour" 🌎

Nous sommes d'autant plus contents qu'ils ont le même itinéraire que nous pour les 3 prochaines semaines. Il y a donc de fortes chances que nous nous re croisions...chouette !!!

Après tout ces bons moments passés à Bacalar, il est temps pour nous de reprendre la route. Samedi matin, nous avons pris un nouveau bus qui nous a conduit en 1h30 à Mahahual, village plutôt paisible au bord de la mer des Caraïbes.

Diego et Titouan attendent le bus. Et Free Margarita au tamarin frais (le gars du resto n'a pas eu à nous le répéter 10 fois)
Retrouvailles avec la mer des Caraïbes ! 

Grâce à nos nuits cumulées sur le site Hotel.com, nous avons pu réserver 2 nuits à prix très réduit dans un hôtel pieds dans l'eau ( nous avions gagné 2 nuits gratuites, ce qui nous a ramené notre séjour à 56€ au lieu de 160 !), et loin de tout....

🌴Nous commençons à présent notre remontée vers le Nord de la péninsule du Yucatán, avec un programme assez intense de plage et de mer turquoise 😉

On vous raconte tout ça bientôt !


À bientôt !!!! 
19
mars
19
mars
Publié le 23 mars 2017

Dès notre descente du bus en provenance de Bacalar, nous sommes charmés par la station balnéaire de Mahahual (à prononcer : "Marahual"). Une longue plage pleine de palmiers, une belle eau cristallline, avec une multitude de petits restos pieds dans l'eau....pourtant, la ville n'a pas très bonne presse pour le visiteur à la recherche de calme et d'authenticité : c'est en effet ici que débarque quotidiennement en saison 1 voir 2 énormes bateaux de croisières américains, avec leurs milliers de touristes qui arrivent alors sur cette petite station, avec toutes les dérives que cela peut amener.

Mais pour aujourd'hui à notre arrivée, point de paquebot à l'horizon. On mange au bord de l'eau, il fait bon, la mer est belle, Diego et Titouan jouent sur la plage ....(et on nous offre 2 Marguaritas au Tamarin frais.....!!).....on apprécie !

Ramassage des algues sur la plage (j'en parle plus bas !!) 

Dès notre repas terminé, on part à la recherche d'une supérette pour acheter de quoi manger pour les 2 jours à venir. Nous avons en effet réservé une chambre avec kitchenette dans un hôtel au bord de la mer, apparemment assez paumé !

Comme invariablement depuis 10 jours, nos menus seront composés de pâtes, courgettes, bacon, œufs, oignons, avocats, tomates, jambon, fromage type caoutchouc insipide (ou gouda hollandais conservé à température ambiante ...), tortillas et frijoles (purée de haricots rouges que l'on retrouve dans la plupart des plats ou accompagnement mexicains), yaourts à boire, mangues et papayes....pour la variété et les grands principes nutritionnels, on attendra notre retour !!

Une grosse 1/2h plus tard, un taxi nous dépose à notre hôtel. Effectivement, la publicité n'était pas mensongère : nous ne sommes qu'à 8 km exactement au Sud de Mahahual, mais on est vraiment complètement loin de tout....et nous comprendrons le lendemain pourquoi cette zone est si peu développée au tourisme : déjà, c'est la saison ou des tonnes et des tonnes d'algues se jettent sur les plages de cette partie de la côte. Au village, tout est nettoyé quotidiennement par les restaurateurs. Mais ici, personne ne s'en occupe, du coup, la mer n'a pas vraiment une jolie couleur....

La mer n'est pas belle..mais on profite quand même ! 

Et puis surtout, et quel triste spectacle : tous les alentours de l'hôtel ne sont que des décharges à ciel ouvert. Pas d'hôtel, pas de lotissement, personne qui nettoie....c'est désolant....

Cela dit, nous avons bien conscience que c'est justement ce contexte qui a mis cette possibilité d'hébergement à portée de notre budget. Et malgré tout, on a vraiment profité du site (très beau !) de l'hôtel et de ses avantages. Pas besoin de prendre une voiture ou un taxi pour aller à la plage, de réfléchir où on petit-déjeune, déjeune, dîne, ce qu'on doit manger et où le trouver...Nous passerons une bien agréable journée, les enfants s'éclatent dans l'eau (claire ou pas claire, c'est pas ça qui les préoccupe !) et sur le sable ! Pour ma part, en marchant un peu vers le village je trouve un club de plage (réservé aux croisiéristes, 70€ à payer pour envisager la moindre conso 😡) devant lequel la mer est magnifique....c'est bête à dire, mais nous nous sommes fait la réflexion avec Pierre que c'était la première journée de farniente totale de notre voyage (on avait même fait l'école la veille pour être tranquille !).

Notre chambre au premier étage  

Nous y passons 2 nuits et une journée complète. Lundi matin, après avoir pas mal galéré pour trouver par téléphone un taxi qui veuille bien laisser tomber les dollars sur pattes que représentent les croisiéristes arrivés le matin même pour venir nous chercher au bout de ces 8 kilomètres de chemin défoncé (les patrons anglo américains de l'hôtel n'ayant pas de véhicule - ils font tout en vélo ou moto m'ont ils dit 🤔.....- y'a vraiment un moment où j'ai trouvé la situation tendue !!), retour donc à Mahahual.

En effet, on avait anticipé ce retour un peu compliqué vers la civilisation, difficilement compatible avec les horaires des 3 bus quotidiens pour Tulum. Nous avons donc décidé de passer une dernière journée et nuit à Mahahual avant notre départ donc, pour Tulum.

Et là, à notre grande surprise, nous allons passer une superbe journée (oui oui, je sais, encore une !...mais je vous rassure, quelques galères sont en perspective pour les jours à venir !).

Malgré donc la présence de ces bruyants croisiéristes (surtout que c'est la période du Spring Break, avec son lot de jeunes venus uniquement pour se saouler..et profiter de bien d'autres excès !....!), des serveurs qui ne veulent pas nous rendre la monnaie pour s'octroyer directement leur "propina" (pourboire), des prix affichés partout en dollars, des colporteurs sur la plage qui te proposent 10 fois d'affilées les mêmes bracelets et autres cochonneries à vendre.....

Et bien oui, malgré tout ça, on a aimé Mahahual !!

Déjà, parce qu'on avait un chouette hôtel en plein centre.

Deco colorée et tropicale de l'hôtel : très sympa ! 

Ensuite, parce que la mer y est vraiment très belle...et que la baignade en fin de journée, à marée basse, sur ces plages protégées de la houle par un récif, nous a rappelée de biens bons souvenirs de La Réunion !

Bateau de croisière en arrière plan sur la 1ère photo  

Nous terminons la journée par un hamburger délicieux (on est sur le point d'atteindre le summum du diététiquement correct 😉) et pas cher du tout, avec la vue sur une dizaine de chauffeurs de taxi qui comptent leur liasse de dollars après leur journée de labeur....(véridique !).

En arrière plan, les commerçants qui viennent changer leurs dollars au bureau de change, après le départ des croisiéristes  

Pendant la journée, nous avons fait la connaissance d'un couple de quinquagénaires américains, qui nous ont parlé après avoir été amusé de voir Diego et Titouan se régaler avec leurs glaces (promis, le midi, c'était poisson grillé / riz / salade !!). Ils ne faisaient pas partis des bateaux, et voyageaient pendant 3 semaines au Mexique avec une voiture de location. La dame, en partant, s'est excusée auprès de nous pour le comportement de ses compatriotes croisiéristes. Mais nous nous attendions à bien pire, et finalement, cela n'a pas été pesant du tout....Et puis, et la dame en a bien convenu avec moi, c'est une véritable manne qui fait vivre un village entier....

Le lendemain, nous quittons, presque à regret, Mahahual, où nous aurions bien passé une journée de plus. Notre bus part à 7h30, et nous dépose à Tulum à 10h45.

Drôle de sensation de revenir dans cette ville que nous avons quitté il y a un mois....mais au moins quand on connait, tout est plus simple pour l'organisation du quotidien.

Après un petit-déjeuner qui a fait du bien à tout le monde, nous partons vers le logement Airbnb que nous avons réservé pour les 2 nuits à venir. Notre hôte nous a gentiment autorisé à rentrer dans les lieux à midi au lieu de 15h. Et tant mieux, parce qu'entre une mauvaise nuit et le trajet en bus, on est tous crevés (et donc, qui dit Schtroumpfs crevés = pitbulls bien excités et parents à cran..!).

Notre logement est plutôt atypique, avec des normes de sécurité bien mexicaines :

Escaliers à la mexicaine 😱

Le reste de la journée sera plutôt de l'ordre pratique : laverie, location d'une voiture pour les 4 jours à venir, courses et achat de nos billets de bus pour lundi prochain.

Le lendemain, nous repartons à la plage où nous avions passé notre dernière journée la veille de notre départ de Tulum il y a un mois....c'est toujours aussi beau, mais le vent se lève et ça devient rapidement difficilement tenable. En plus, comme nous n'avons pas la wifi dans notre logement, nous allons passer une partie de l'après-midi à profiter de la wifi du resto pour chercher un logement pour notre prochaine étape ...on galère un peu, d'autant qu'on est pas complètement convaincu par la suite de notre programme.....

Un Diego malheureux  

En rentrant, on s'arrête au super supermarché de Tulum, et on tombe par hasard sur nos amis voyageurs français en camping-car. On se suivait depuis 3 jours, on savait qu'il venaient d'arriver à Tulum, mais on ne pensait pas les retrouver là !! Nous promettons de passer la journée du lendemain à la plage ensemble !

Après à avoir quitté notre logement, nous les retrouvons donc en fin de matinée. Comme la route d'accès à la plage est assez étroite et encombrée de piétons, vélos et voitures, nous leur proposons de faire deux trajets avec notre voiture pour aller jusqu'à la plage et amener tout le monde. On pique nique et passons un bon moment tous ensemble, jusqu'à que Lina vienne me chercher dans l'eau en me disant qu'on est en train de se faire embarquer la voiture par la fourrière....Pierre est déjà sur place, en train de courir partout pour chercher du cash pour régler les 160 USDollars - donc à peu près160€ 🤢- demandés par le gars du camion pour pouvoir nous rendre la voiture de suite (heureusement qu'à Tulum, il y a des distributeurs de dollars le long des plages..tout est bon pour aider le touriste à dépenser toujours plus...).

Bah oui, Pierre avait pourtant trouvé bizarre cette place libre juste devant le chemin d'accès à la plage....et puis, il y avait bien un panneau d'interdiction de stationner devant la voiture, mais il a pensé que l'interdiction valait après le panneau, pas devant....

Et encore, la plaisanterie aurait pu nous coûter encore plus chère, si Théo, le fils de Manue et Alain, n'était pas parti quelques minutes sur la route juste au moment où la fourrière chargeait notre voiture sur son camion.

Nous avons pu du coup au moins récupérer notre voiture de suite. Puis le policier sur place indique à Pierre où aller pour payer son amende. Il part alors avec un couple supers sympas de jeunes argentins dont la voiture à elle bien été embarquée juste avant la notre 😰 (et moi, je suis rassurée qu'il parte avec des gens qui sont dans la même galère que lui, mais qui parlent espagnol !).

Ils mettront pas moins de 2heures à régler toutes les formalités administratives, payer les 15€ d'amende, et récupérer la plaque d'immatriculation que la police enlève tant que l'amende n'est pas payée !

Et encore, pour Pierre, cela a été relativement simple. Mais quand il a quitté les argentins, ils n'avaient pas encore récupéré leur voiture (ils refusaient apparemment de payer des frais supplémentaires à la fourrière....depuis, rentrés chez eux à Buenos Aires, ils nous ont envoyé un long mail de remerciements, et nous attendent les bras ouverts si nous voyageons un jour par chez eux !).

Bref, il faut bien le dire, ça nous aura quand même fichu les boules pendant 2 bonnes journées cette histoire...

Bref, après avoir bu un coup au Camping Car avec nos amis pour nous remettre un peu de tout ça, nous chargeons notre "chère" voiture de loc avec nos bagages laissés pour la journée dans le CC, disons (nous l'espérons 😉) "a bientôt" à la famille Bertos Caragol, et partons en direction de notre prochaine étape, Puerto Morelos ! Nous savons que c'est une bonne route très passante, puisque une 2 fois 2 voies qui remontent jusqu'à Cancún. Il est 18h15, Google Maps prévoit 1h15 de route....nous pensons arriver vers 19h45 maximum.

Oui, mais non ! Il y a pas mal de circulation sur la route, Titouan a envie de faire pipi, et, un bonheur n'arrivant jamais seul, je n'ai plus de crédit internet sur mon portable, donc nous ne pouvons plus lire le plan d'accès à l'hôtel. On s'arrête rapido à une station service pour trouver une solution aux problèmes de chacun, et, finalement, nous arriverons à Puerto Morelos vers 20h30. Heureusement, le patron qui nous accueille est français, et notre chambre, très sympa. Il nous prend en charge pour la soirée et nous commande pâtes et pizzas pour que l'on n'ait pas à ressortir. Mais la journée n'était pas finie : Pierre part retirer du liquide, parce ce qu'avec toute ces histoires, on est à sec ! Il tente 3 distributeurs...ça marche pas ! Il rentre à l'hôtel, prend ma carte, repart...ouf, ça marche...!

Bon, et si on allait se coucher 😉😬😱?!!!!!!

Le lendemain, on doit avouer que l'on est pas bien frais ! Et la visite de Puerto Morelos ne va pas arranger notre moral : la ville ne présente pas d'intérêt particulier (alors que le Routard en parlait plutôt en bien...), il fait un vent plutôt frisquet, et les tarifs des restos sont bien plus élevés que tout ce qu'on a vu jusqu'à présent.

Les troupes étant affamées, nous décidons que tant qu'à payer cher, autant que ce soit avec vue sur la mer ! Repas pas terrible, avec un petit Titouan fatigué qui s'endormira presque le nez dans son assiette !!

C'est décidé, cet après-midi, le programme, c'est sieste et repos pour tout le monde !

Une photo souvenir quand même ! 

Après avoir pas mal tergiversé, nous décidons de rester une nuit de plus malgré tout à Puerto Morelos. Notre hôtel est reposant, et même si nous sommes obligés de changer de chambre car nous n'avions réservé la nôtre que pour 2 nuits et qu'elle est louée pour cette 3ème nuit, nous nous y sentons bien. Samedi matin, après avoir donc transvasé nos affaires, nous prenons la direction de Playa Del Carmen, à une trentaine de kilomètres au sud de Puerto Morelos. La ville, que nous avions connu si paisible il y a 20 ans, est devenue une vraie usine à touristes. Des boutiques énormes (H&M, Zara....) et de luxe, et beaucoup de complexes hôteliers. Mais malgré tout, nous y passerons une journée agréable qui nous changera les idées.

Nous pourrons même assister à la danse du volador, qui est une cérémonie rituelle mexicaine. Elle se compose d'une danse et de l'escalade d'un poteau de 30 mètres à partir duquel quatre des cinq participants s'attachent les jambes à des cordes avant de se lâcher dans le vide en tournant et en descendant progressivement vers le sol. Le cinquième reste au-dessus du mât, en dansant et en jouant de la flûte et du tambour. Elle a été inscrite sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO en 2009.

Nous en avions déjà vu une lors de notre séjour au Mexique en 1999...cela nous avait marqué ! Diego a été impressionné ...et Titouan, lui, roupillait tranquille dans sa poussette !!

Dimanche, nous reprenons la route pour Tulum. Après un stop à la plage de Paamul, que nous avions trouvée si belle à notre arrivée au Mexique, nous arrivons à Tulum en fin d'après-midi. Notre hôtel pour cette dernière nuit ici est plutôt glauque et pas bien propre, et à 60€ la nuit, ça nous énerve un peu.....mais bon, au moins, les lits sont bons, et même si on a participé activement au concert qui avait lieu sur le Zocalo situé à 2 pâtés de maison (et ce, jusqu'à 4h45 du matin 😎), on était surtout à quelques minutes à pied de la gare routière. Nous voulions en effet être tout près pour prendre à 8h notre bus pour nous rendre à Chiquila, ville point de départ des ferrys pour nous rendre sur l'île d'Holbox.

Nous sommes donc arrivés à Holbox hier, et cette étape, que nous attendions depuis le début de notre voyage, à déjà remplie toutes ces promesses !!!

À tel point que nous pensons ne plus en bouger d'ici notre départ du Mexique, qui se rapproche maintenant, puisque notre avion décolle de Cancún le 30 mars prochain....

Des vacances dans le voyage en quelque sorte !!!

31
mars
31
mars
Publié le 1er avril 2017

Nous vous avions laissé lors de notre dernier article alors que nous venions d'arriver sur la Isla Holbox (à prononcer "Holboch"!).

Comme nous le pensions, nous avons de suite adoré cette petite île....

Mais commençons par le commencement : pour venir jusqu'à Holbox, il faut prendre un petit ferry pour effectuer les 25 minutes de traversée. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que nous avons eu un super accueil :

Se faire escorter plusieurs minutes par des dauphins venus jouer avec l'écume du bateau...nous n'en demandions pas tant 😉.

Notre première mission en débarquant est d'appeler l'agence qui nous a louée un appartement pour 3 nuits via Airbnb....ça commence mal, j'ai zéro réseau sur mon portable !

Alors on avance vers le centre ville, et on est de suite sous le charme : il n'y a aucune route goudronnée ici, on a les pieds dans le sable, et on circule presque exclusivement en petite voiture de golf (taxis inclus !). Après nous être posés pour déjeuner, nous réussissons à contacter l'agence, et pouvons aller nous installer. Notre logement est sommaire, mais très grand et avec des lits immmmenses et confortables. On va enfin bien dormir (primordial pour le moral des troupes !).

Puis nous partons découvrir les plages, et nous devons bien l'avouer, on sera scotché : nous ne voyons que du bleu turquoise partout, et jusqu'à l'horizon....c'est magique !!!

Nous terminerons cette première journée par un superbe coucher de soleil (et oui, parce qu'en plus, tant qu'à faire, on est plein ouest !), et une soirée paisible dans notre nouveau home sweat home !

Dès le lendemain, nous prenons la décision de rester sur Holbox jusqu'à notre départ. Au niveau logement, ça va être un peu compliqué car il y a un festival de bioluminescence sur l'île pendant le week-end (on vous en parle un peu plus loin !), et tout les hébergements de l'île sont pris d'assaut....Mais tant pis, quand on aime, on compte pas : on changera 3 fois de logement en 8 nuits (avec une nuit dans l'hôtel le plus sale que nous ayons jamais eu -à 60€/nuit tout de même, et à ce prix là, il faut payer en plus pour louer ses serviettes...celle-là, on nous l'avait encore jamais faite....), mais on est bien là et on a plus envie d'en bouger !

On ne va pas vous faire un résumé jour par jour de notre séjour à Holbox, car en gros, nous avons surtout profité de la mer ! Nous avons pas mal parcouru l'île, et où que l'on soit allé, c'était à chaque fois un festival de mer bleue et de sable blanc....

En voici un petit aperçu :

Nous avons aussi eu le plaisir de passer presque 3 journées avec nos amis Camping caristes les "Bertos Caragol Trip".

Alain, Manue, Lina et Théo (et Gaya leur toutou !) avaient exceptionnellement laissé leur véhicule sur le continent pour 3 jours, et nous avons pu ainsi profiter de belles journées de plage et de découverte de l'île tous ensemble. Du plaisir pour les grands, mais aussi pour Diego qui a continué de super s'entendre avec Lina (qui le lui a bien rendu !).

Un petit tour de balançoire avec Lina 🙂

Le samedi soir, nous avons assisté tout les 4, ainsi que nous en parlions un peu plus haut, à un phénomène de bioluminescence. Qu'est-ce donc, me direz-vous, que ça ?!!! Et bien, selon Wikipedia : c'est la production et l'émission de lumière par un organisme vivant (ici, le plancton) résultant d'une réaction chimique au cours de laquelle l'énergie chimique est convertie en énergie lumineuse.

En plus simple, c'etait un beau moment ! Tous les restaurants et hôtels de bord de mer avaient éteint leurs lumières pour que la pénombre soit totale. Au début, on ne savait pas trop comment s'y prendre, et il ne se passait pas grand chose. Puis on a vu des gens commencer à frotte le sable avec leurs pieds....et sont apparus ces minuscules points lumineux....On ne tenait plus Diego et Titouan !!!

On a passé un moment à observer ce phénomène naturel dont nous n'avions jamais entendu parler avant notre arrivée à Holbox, avant de regagner notre hôtel "moins 5*" pour une nuit épouvantable 🤢 (fallait vraiment qu'on n'ait pas d'autre choix pour avoir dormi là..).

Le lendemain, nous sommes partis directement au réveil prendre notre petit-déjeuner sur la plage pour nous remettre. Un peu plus tard, une bande de jeunes mexicains assis à côté de nous, et en plein apéro, nous a gentiment proposé à boire ! Ils écoutaient l'album de Stromae....drôle de sensation d'entendre un artiste chanter en français alors que nous sommes sur cette petite île mexicaine.

Enfin, notre dernière journée sur l'île a été consacré à une longue balade sur la côte Est. En longeant la mer, Pierre aperçoit une ombre pas bien loin de nous : une petite raie nage dans quelques centimètres d'eau. Elle se laissera approcher de près ....nous avons même eu l'impression à un moment qu'elle voulait jouer avec nous, car elle s'éloignait un peu, puis revenait vers nous rapidement, en passant à peine à quelques centimètres !

Vraiment, le spectacle offert par la mer à Holbox est splendide. C'est vrai que nous sommes particulièrement fan de ces paysages. Mais nous avions rarement vu aussi beau.

Hélas, il est arrivé un moment où il a fallu penser à partir ! Notre avion décollant de Cancún pour Miami le jeudi 30 au matin, nous décidons de quitter Holbox l'avant veille de notre départ. Il n'y a en effet qu'un bus par jour entre Chiquila (ville d'où partent les ferry sur le continent) vers Cancún, on a pas envie de se louper !

Et l'avant-veille tombe...le jour de l'anniversaire de Diego !! On quitte Holbox plus de 4 heures avant l'arrivée du bus. Nous n'avons pas pu réserver et payer nos billets de bus en ligne, juste réserver et il faut les retirer maxi 2 heures avant le départ. Sauf que lorsque nous arrivons à Chiquila, il n'y a pas de point de vente pour retirer nos billets....on la sent mal cette histoire !

À vrai dire, il n'y a rien à Chiquila : pas de resto pour patienter et même de pas de distributeur pour retirer de l'argent. Car sur Holbox, pour la petite histoire, on ne peut retirer que des Dollars. On paye donc les commerçants en Dollars (qui nous rendent ensuite la monnaie en Peso mexicain 😖), mais à partir d'un taux de change déterminé par chacun comme ça l'arrange, en général bien sûr, bien en dessous du taux officiel. Une technique - un racket ?- qui nous a franchement agacée, et poussée à retirer (et dépenser !) le moins possible....donc, en arrivant à Chiquila, nous n'avons plus de monnaie.

Bref, pour une journée d'anniversaire, tout ça semble plutôt mal engagé ! Et une nouvelle fois, nous aurons la preuve qu'on ne peut pas toujours tout prévoir ni maîtriser dans le voyage que nous sommes en train de vivre : alors que je demande des infos sur les bus à une mexicaine qui tient une boutique, elle me propose de nous trouver un taxi pour Cancún à 40€ de moins que le prix officiel (soit 60€ au lieu de 100€, tarif raisonnable pour plus de 2h de route) et dispo immédiatement. Voilà comment nous nous sommes évités 3h d'attente dans un village sinistre, puis 4h de bus (à condition qu'on ait pu avoir nos places....), et enfin un taxi de la gare routière de Cancún vers notre location.

Il faut dire qu'en plus, on avait pas vraiment pu acheter quoique ce soit à Holbox pour préparer l'anniversaire de Diego, alors on est content d'avoir le temps d'aller à un grand Walmart (supermarché) à Cancún pour acheter tout ce qu'il nous faut pour fêter dignement les 7 ans de notre grand bonhomme.

On est aussi soulagé car notre logement trouvé sur Airbnb pour ces 2 dernières nuits mexicaines est vraiment très chouette : les pieds dans l'eau, avec une petite plage devant notre appartement (même si trop de vent pour en profiter, et mer pas très propice à la baignade..) et suffisamment spacieux pour pouvoir vider tout nos sacs, et les réorganiser pour notre voyage en avion.

Après donc une belle soirée d'anniversaire pour Diego, nous passerons notre dernière journée au calme, à chercher un logement à Miami pour nos 4 nuits sur place avant notre retour en France, à ranger, préparer ....et nous laisser gagner par la nostalgie de quitter ce pays dans lequel on s'est senti si bien pendant presque 2 mois !

1
avr
1
avr
Publié le 1er avril 2017

Nous sommes arrivés sans encombre à Miami hier en fin de matinée !

Encore tout étonnés que l'officier d'immigration américain nous ait accordé 3 mois de plus de séjour aux USA (alors que normalement, nous n'avions plus droit qu'à 14 jours sur les 90 accordés dans le cadre des "visas" touristiques - nos 7 semaines au Mexique ayant été décomptées de ce délai). Mais bon, on va être raisonnable, notre avion pour Barcelone décolle lundi soir prochain, on va s'en tenir là !

Notre prochain article sera donc très certainement le dernier ! A bientôt !!!!

En route pour notre dernière escale !! 
8
avr
8
avr
Publié le 21 avril 2017

Et bien voilà, c'est pas qu'on le voulait vraiment, mais il a bien fallu se rendre à l'évidence, il fallait rentrer !

Voilà donc presque 15 jours que nous sommes revenus à Perpignan. Le temps pour tout le monde de reprendre ses marques, l'école pour Diego (très content de retrouver ses copains qui l'ont super bien accueilli) et même, pour Pierre, de reprendre le travail moins d'une semaine après notre retour !

Mais revenons un peu en arrière, au début du mois d'avril, pour finir de vous raconter nos derniers jours de voyage.

Avant de reprendre l'avion le 3 avril, nos 4 dernières journées à Miami ont été plutôt calmes. Il nous a été difficile de vraiment en profiter, nos pensées et notre cœur n'étant déjà plus complètement dans le voyage.

Cela dit, nous avions choisi un appartement sur Airbnb confortable et parfaitement équipé, dans le quartier paisible et résidentiel de Coral Gables. Une aire de jeux pour enfants à 2 minutes à pied, un supermarché à 5 minutes, et l'arrêt de bus qui peut nous connecter à la plupart des quartiers de Miami à 6 minutes ! Bref, tout cela est de bonne augure pour nous permettre de bien finir notre voyage.

Après nous être reposés jeudi après notre voyage depuis Cancún, nous décidons vendredi de partir pour South Beach, le quartier branché de Miami, où nous avions déjà passé un après-midi le lendemain de notre arrivée en janvier dernier. Mais cette fois encore, la météo n'est pas avec nous, il y a beaucoup de vent et la mer est agitée. Comme il fait vraiment chaud, on décide de se baigner mais il y a trop de vagues, et je passe mon temps à ramener Diego et Titouan qui se font valdinguer par le courant....bref, cette fois c'est sûr, nous ne verrons pas la plage carte postale de Miami 😎

On se console en regardant un tournoi de Beach volley ! 

On décide de se promener un peu, toujours en longeant la plage, mais aujourd'hui, on trouve la faune locale too much pour nous : filles habillées SM avec string minuscule en vinyle, et soutien gorge (enfin, lanières de soutien gorge) assorti, les SDF paumés qui hurlent après les passants... après 2 mois passés au Mexique, dans des ambiances généralement plutôt roots et familiales, on est presque mal à l'aise, et surtout, on se sent complètement décalés ! Par contre, Diego lui a retrouvé les grosses voitures, Corvettes, Masserati & Co..., il est aux anges !

Bref, nous décidons de rentrer..mais nous ne sommes pas au bout de nos peines : après avoir attendu notre bus 50 minutes (et faire patienter, en fin de journée, un Diego et un Titouan fatigués 50 minutes sur un trottoir bondé en plein centre de Miami, ça n'a pas été une mince affaire !), nous prendrons ensuite notre correspondance dans la mauvaise direction. Il nous aura donc fallu 2h30 pour rentrer, au lieu d'une grosse heure normalement...

La journée du samedi, c'est repos pour toute la troupe. On sait que le voyage retour du surlendemain sera long, alors on décide que la journée d'aujourd'hui sera off. Et en plus, notre appartement est parfait pour ça !

Dimanche, dernier jour du voyage !!! Nous avons choisi de passer cette journée dans le quartier de Coconut Grove, à quelques kilomètres de notre logement. Mais en sortant de l'appartement, on est impressionné par la chaleur humide qui s'abat sur nous....on se croirait à Mayotte ! Du coup, après avoir attendu 20 Minutes le bus, on se rabat sur une course avec Uber. En 2 minutes, Alfredo et sa Huyndaï climatisée arrivent, et nous amènent en quelques minutes à destination (en plus, le premier trajet avec Uber est offert, on aurait eu tort de s'en priver !).

Le quartier en ce dimanche matin est très agréable, beaucoup d'américains avec des enfants qui brunchent entre amis, des petits restos partout. On commence par passer un moment dans une aire de jeux (ce qui ne réussira pas à Diego, qui, après un tour en balançoire - et peut-être parce qu'il fait trop chaud, où qu'il est stressé par le retour....ou un peu de tout ?! - va vomir tout son petit-déjeuner !), puis on va longer la marina un bon moment. Au loin, on aperçoit Miami Downtown et ses buildings.


La balançoire fatidique !! 
Miami Downtown...on y était il y a plus 10 semaines ! 

Il fait décidément trop chaud et humide....après avoir traversé pendant une dizaine de minutes un quartier complètement délabré dans lequel il ne doit pas faire bon traîner le soir, nous attendons quelques minutes notre bus (dans un quartier guère plus rassurant !) qui nous ramène en 10 minutes à notre appartement.

Le lendemain, c'est le grand jour !! C'est fou, cette date du 3 avril, on la voyait tellement loin, on en parlait souvent pour donner nos dates de voyage, et là, ça y est, nous y sommes.

Le trajet retour sera comme prévu plutôt long : d'abord le bus de notre logement à l'aéroport. Puis le métro rail pour arriver à l'aéroport de Miami. Longue attente à l'aéroport (avec même la frayeur de s'entendre dire qu'il y a un soucis sur l'avion, et qu'il y a de forte chance qu'on soit logé une nuit de plus à Miami par American Airlines avant de ne décoller que le lendemain matin dans un autre avion -et ça, ça nous amuse pas du tout - finalement, on embarquera avec 30 minutes de retard uniquement.....ouf !). 9h de vol assis à l'arrière de l'avion (et donc, bruyant et remuant....et on a bien été remué !). Un atterrissage à Barcelone à 9h45 heure locale (donc 3h45 heure de Miami 😩😴). Navette pour aller du Terminal 1 au Terminal 2. RER barcelonais pour aller jusqu'à la gare d'où part notre train pour Perpignan.......puis gros stress au Mc Do de la gare de Barcelone à batailler pendant 1heure avec une wifi capricieuse et le site de la SNCF pour changer nos billets de TGV pour pouvoir partir plus tôt que prévu.

Une dernière danse sur le sol américain ! 
On monte dans l'avion pour Barcelone  
Dans la navette, puis le TGV....Arrivés à Barcelone, on commence à être tous vraiment fatigués ! 

Bref, à 14h45 mardi, nous débarquons sur le quai de la gare de Perpignan, où nous attend Grany 😍❤ et un soleil méditerranéen magnifique !

Ballons du Mc Do..il a bien fallu occuper les bonhommes pendant que je galerais sur le site de la SNCF... 

Nous sommes contents de retrouver notre maison, et sommes assez étonnés (et soulagés), de voir que Diego, et surtout Titouan, sont heureux de retrouver leurs jouets et le jardin. C'est une sensation assez apaisante de se poser à nouveau chez soi, un sentiment qu'on avait perdu dans les mois précédents notre départ à la mi-janvier....

On a aussi retrouvé notre jolie minette "Molly" ! 

Le décalage horaire va nous dicter sa loi pendant les 3 premières nuits ! On s'endort tous vers 2h du matin, pour se réveiller vers 11h.... Titouan aura un gros chagrin la première nuit....il ne comprend pas pourquoi il dort à nouveau tout seul à présent le bonhomme !!

Retour au bord de la Méditerranée !!! 

Voilà donc, la boucle est bouclée. Après 79 jours de voyage, 30 hébergements différents, quelques milliers de kilomètres parcourus, de supers rencontres, des moments vécus à 4 incroyables, d'autres plus difficiles, des paysages, des sites, des lieux magnifiques ......nous sommes de retour en pays catalan (et quelle belle région...ça aide !).

Nous sommes encore bien portés par toute cette formidable énergie et tout ces bons moments du voyage. On se laisse encore un peu flotter, on a pas encore envie d'atterrir complètement. Et clairement, on peut dire qu'on a trouvé ce qu'on attendait de cette aventure en famille.

La suite, pour le moment, on ne sait pas trop. On a des idées (pleins !!), des envies (trop ?!!).....à nous à présent de nous donner les moyens de continuer à vivre nos rêves.

On vous tient au courant, c'est promis !!

À très bientôt peut être pour de "nouvelles aventures de la famille PaTiMaDi" !