Carnet de voyage

Ma petite vie canadienne

26 étapes
9 commentaires
7 abonnés
Dernière étape postée il y a 36 jours
Par OrElie
Encore un autre visa vacances travail qui commence dans le pays des caribous. J'ai envie de vous partager ma vie de l'autre côté de l'atlantique, alors quoi de mieux qu'un carnet de voyage.
Mai 2017
108 semaines
Partager ce carnet de voyage
26
26
Publié le 22 mai 2019

Il n'y a pas à dire mais la neige en hiver c'est magique. Oui le froid ou les trottoirs glissants ne sont pas toujours évident mais ce blanc rend tellement beau le paysage... Pour bien profiter de ces atouts, j'ai pu faire deux chalets au bord d'un lac et une balade en chiens de traîneaux.

Dès mon retour, je suis partie deux jours dans un chalet entre amis.

Montréal a aussi son charme sous la neige surtout quand le soleil est présent.

Puis 2nd chalet : nous sommes en mars, le temps se radoucit mais en sortant de la ville, la neige est encore bien présente. Pour finir ce week-end, nous nous sommes arrêtés à une cabane à sucre.

Puis sur une journée, une balade en dehors de Montréal pour profiter de mon cadeau de Noël avant que la neige disparaisse. Une belle sortie avec des chiens de traîneaux et la découverte de la pêche sur glace. Encore une belle journée grâce à la neige.

25
25
Publié le 22 mai 2019

Un an et demi que j'ai pris l'avion pour commencer l'aventure Canada. 8h de vol plus tard, je suis de retour en France. Je viens profiter de ma famille et de mes amis.

Visite du hameau du Père Noël en Haute Savoie 

Puis j'ai pris le train pour le nord-est retrouver ma belle Sophie et sa petite famille. Je suis toujours aussi heureuse de passer du temps avec elle, une merveilleuse amie et profiter de ma jolie filleule Cerise.

Immersion dans une famille nombreuses. 
Profiter des décorations de Noël en Alsace, merveilleux 

Pour le jour de l'an, quoi de mieux que de retrouver Laurie-Anne, ma merveilleuse amie à Lyon pour 3 jours. Petite soirée impro, théâtre, déambulation dans la rue et surtout beaucoup de papotages...comme au bon vieux temps.

Parce-que voyager est un de nos points communs qui nous construit de beaux souvenirs. 

Et bien sûr, j'ai passé du temps auprès de ma famille. Retrouver son âme d'enfant chez ses parents et se ressourcer avant de repartir au Canada pour la suite des aventures, de nouveaux défis. Merci à ma famille de m'accepter tel que je suis, mes envies de voyages et d'aventures.

A ma magnifique filleule qui grandit trop vite  
24
24
Publié le 16 janvier 2019

Toronto est la plus grande ville du Canada, située à 6h de Montréal. Elle sera donc ma destination pour deux jours. La première journée, 20 kilomètres de marche plus tard, j'ai pu découvrir Toronto, ses hauts buildings, ses quartiers, un marché de Noël et son université. Ville à l'américaine avec ses hauts buildings, sa position sur le bord du lac Ontario lui procure un certain charme. Contente de l'avoir découverte, je suis désormais sûre je ne peux vivre dans d'aussi grosse ville.

Le lendemain, je dois reprendre la route, je choisi de me cultiver un peu en allant visiter Fort York. Ancien fort militaire qui a permis de protéger la ville de York, ancien nom donné à Toronto, notamment contre les américains. Je rejoins ensuite le centre ville en longeant le lac Ontario.

23

Je pense que tout le monde le sait, j'ai le virus du voyage et je ne me voyais pas finir l'année sans aller découvrir un nouveau pays et plus particulièrement en Amérique Centrale. Ne me sentant pas à l'aise de partir seule, j'ai cherché sur internet une co-voyageuse. Une québécoise, même âge, même envie de voyage m'a contacté au moment ou je désespérais de trouver quelqu'un qui me corresponde. Me voici de nouveau dans un avion …. Notre premier jour est plus difficile que prévu quand on ne prévoit rien. Nous allons donc dans un hotel tenu par une québécoise. Elle nous aide à comprendre le fonctionnement des transports en commun au Costa Rica... des pancakes et sa repart !!!

Notre première étape nous conduit à La Fortuna proche du volcan Arenal. Son sommet est difficilement visible, souvent son sommet est dans les nuages. Nous ferons une randonnée dans son parc en groupe avec un guide.

un petit déjeuner complet
lac arenal
une forêt luxuriante 

Pour rejoindre notre étape suivante, nous traversons le lac Arenal puis prenons un mini-bus dans un chemin caillouteux mais qui nous fais gagné un temps précieux.

une route panoramique

Me voici arrivée au village de Monteverde, connu pour sa forêt de nuage. Une fois dans les parcs nationaux, il est difficile d'avoir une vision au loin, j'ai littéralement la tête dans les nuages. Ma co-voyageuse étant malade, nous resterons 4 jours. Je prends donc le temps de découvrir le village, ses alentours et deux parcs nationaux.

l'hôtel

La suite du périple me mène sur les bords de l'océan pacifique. Que le bruit de l'océan et les baignades m'avaient manqué. Enfin les baignades c'est vite dit car les plages sont plus connues pour ses vagues alors difficile de nager. A Montezuma, sur la péninsule de Nicoya, une cascade me permettra de nager plus facilement.

l'hôtel vu océan
le petit village de Montezuma
passion smoothie de fruits frais

En continuant sur la péninsule de Nicoya, le village de Santa Teresa, paradis des surfeurs m'accueille pour deux jours. Je tombe rapidement sous le charme de ses plages, de ses couchers de soleil et de son ambiance. J'ai même pris une leçon de surf, juste pour voir. J'ai adoré jouer dans les vagues que j'ai d'ailleurs vu de près.

La route continue toujours le long de l'océan. Pour rejoindre le parc national Manuel Antonio, réputé pour ses animaux, le trajet en bus est trop long pour le faire en une seule journée. Lors d'une pause a Jaco, station balnéaire touché par les constructions hôtelières, nous rencontrons une autre française qui nous suivra ensuite.

Le parc Manuel Antonio est très fréquenté. Il y est très prisé des touristes car malgré sa petitesse, sa richesse et sa facilité pour apercevoir des animaux l'ont rendu populaire. C'est donc dès son ouverture que nous allons faire les randonnées qu'offrent ce parc. Pas de déception, peu de monde et pleins de belles images ….

un toucan qui se pose en face du restaurant ou je mange
ces singes sont des voleurs qui n'ont plus peur de l'homme
les singes hurleurs
tellement d'iguanes partout
Avoir des yeux d'enfants devant ses animaux 

Dominical est notre nouvel arrêt, de la plage on y aperçoit les raies sautées des vagues malheureusement trop rapide pour y figurer sur mes photos. Un beau coucher de soleil nous ravira ainsi que tout le village venu y assister. La plage est remplie le temps de profiter de ce magnifique spectacle.

La prochaine étape est déjà la dernière avant le retour à la capitale et mon vol pour revenir au Canada. Voyager en bus est économique mais beaucoup plus lent que de louer une voiture. L'hôtel trouvé est tout neuf, pensé pour être en harmonie avec la nature. Tout est ouvert sur l'extérieur. C'est aussi une des rares auberges ou tout est propre et beau. Je me sens apaisé et je passe mon temps à observer les oiseaux.

des perroquets rouges
du cacao

Retour à la capitale San José avant de reprendre un vol pour me ramener au Canada. Lors de ces deux jours, je découvre le centre historique et je me rends au sommet du volcan Irazu. L'ambiance grande ville est vite étouffante après avoir vécu deux semaines dans des petites villages et ou la saison touristique n'est pas encore lancé.

22
22
Publié le 2 janvier 2019

L'été parti, les couleurs changent, pour cette année je veux aller voir les canneberges. Petit fruit dont le Québec fais la culture. A une heure de Montréal, un tracteur nous emmène voir ces exploitations si particulières. Les champs sont inondés pour permettre de détacher le fruit de sa plante avec tracteur et sans l'abîmer.

l'outil inventé pour récolter les fruits
Le champ de canneberge
les baies sont ramenées au tracteur

L'automne s'est aussi la saison des pommes, activité familiale du week-end aller les cueillir. Nous voici embarquer avec un sac pour le remplir de pleins de délicieuses pommes

Certaines mangent pendant que les autres ranassent

Enfin l'automne n'est rien sans ses feuilles de toutes les couleurs.

21

Je reçois Viviane pour les vacances, moi je suis sans emploi donc rien de mieux pour organiser un road trip. Ce type de voyage me manque, être sur les routes sans rien de prévu juste visiter, découvrir et s'émerveiller. Le premier jour sera seulement de la voiture. Lors d'une pause bien méritée a Rivière-du-Loup, je rencontre un passionné des oiseaux qui nous suggère de passer la nuit sur le port nous promettant un magnifique coucher de soleil. Nous prenons son conseil en note et nous arrêtons passer la soirée et la nuit ici… sans déception aucune !!

Rivière-du-Loup et notre première nuit dans la voiture 

Aujourd'hui, nous quittons la région de Québec pour enfin passer au Nouveau-Brunswick. Le temps est agréable a l'image du paysage. Nous longeons la rivière Saint-John avec pour objectif de rejoindre la ville de Saint-John pour dormir. Malgré de nombreux panneaux sur les risques des animaux, jamais nous en croiserons a mon grand regret. Le soir arrivé sur le bord de plage a Saint - John nous rencontrons un homme qui monte un énorme télescope. Il nous invite a admirer les planètes ainsi que la lune. Première fois, que je vois Saturne, Vénus, Mars tout comme les cratères de la lune. Moment magique de la vie en van.

Après deux journées intenses, nous visitons la ville de Saint John et partons ensuite dans le petit village de Saint Martin. Le temps est idéal, je résiste pas a l'envie de goûter a la joie de la baignade en mer. Celle-ci est vraiment trop froide mais bronzage, apéro sur la plage me fait sentir pleinement en vacances.

Saint John 


Saint Martin et ses grottes creusées par la mer 

Le parc national de la baie de Fundy est notre étape de la journée qui suit. Plusieurs randonnées nous attendent. Chacune nous fais découvrir des paysages et des végétations différentes.

Parc National de la Baie de Fundy

Emerveillement devant ces formes, cette nature, ce sentiment de grandeur, irréel .. voici les quelques mots qui résument la visite du site des Hopewell Rock.

si vous cherchez bien je suis sur une des photos!!!

Rien ne vaut un homard pour se remettre de ses émotions sur une terrasse a côté de la plage. Nous entrons dans le territoire des acadiens. Le drapeau français flotte partout. Une étoile jaune dessus signale la différence avec celui de la France, bienvenu chez nos cousins !!

Les jours suivant nous découvrons les côtes acadiennes, des étendues de sable fin bordées de petite maison. Le soleil nous accompagne encore, la pluie est annoncée pour les prochains jours alors on avance un peu plus vite.

La pluie a fais son apparition. Aucun problème notre programme est la visite du village musée des acadiens. Pour tout dire, je n'étais pas très convaincue par cette activité. Après 5 heures sur site, alors que je n'ai pas vu l'heure passée, je suis sous le charme de ce lieu. Le concept est de nous faire revivre le passé des acadiens. Chaque maison visitée est pour la majorité des dons de vrais maisons. Dans chacune d'elle des acteurs sont présents pour nous raconter l'histoire de la famille. Chaque détail est pensé, les femmes vont le repas du midi avec des produits fait sur site, chaque personne a un métier manuel qu'il nous présente. Chaque tissu, pièce créées est vendu ensuite dans le magasin du musée. Fin de saison oblige, peu de touristes donc les acteurs sont heureux de nous recevoir, de nous garder (nous sommes invitées a rester manger avec eux).

le village des acadiens a la rencontre d'une partie de notre passé

La route se poursuit sous la pluie, on quitte doucement le Nouveau Brunswick. Viviane a envie d'aller a Tadoussac pour avoir la chance de voir les baleines. Nous traversons la vallée de la Matapédia. Les paysages sont magnifiques. Nous avons aussi la chance de croiser des castors. J'adore !!!

Nous retrouvons le fleuve Saint Laurent, notre objectif est de rejoindre Trois Pistoles pour prendre le traversier qui nous emmènera de l'autre côté ou se font les départs des croisières.

Nous observerons ce magnifique changement de tenue...il fais froid 

Et c'est parti pour une visite aux madame les baleines. J'ai mon appareil photo et le spectacle est au rendez-vous. Nous voici sur le lieu du dinner, je pense qu'une dizaine de baleines évoluent autour de nous. Magique!!

Le temps de l'été est parti, nous rentrons doucement vers Montréal en suivant la route panoramique et en s'arrêtant le temps d'une journée a Québec. Ce voyage fut intense mais tellement agréable de prendre un bol d'air, de liberté et de nouveauté.

20

Un besoin de nature pressant se fais sentir. Quelques jours de congés se profilent et c'est rapidement que la décision de partir dans la région du Saguenay est prise. Départ donc avec Cindy, Gaëlle et une tente pour un périple de 4 jours.

déjà la route nous émerveille

Nous allons rester 2 jours aux Bergeronnes, petit village proche de Tadoussac plus connu pour ses voisines les baleines. Tadoussac est un village joli mais vraiment trop touriste.

la plus vieille église en bois


le village est situé entre le Saint-Laurent et le fjord du Saguenay.


Faire seulement quelques kilomètres de plus, nous permet de trouver un magnifique spot de camping sur les bords du Saint Laurent. Pratiquement personne et dès la première soirée nous avons le droit à de magnifiques couleurs et la vision d'animaux marins. Trop loin pour voir ce que c'est.


Dès le matin, on aperçoit des formes dans l'eau. Comment expliquer l'excitation qui nous gagne. La météo est magnifique, la sortie en bateau risque d'être mémorable. Et oui, elle fut à la hauteur de nos attentes voir plus encore. Des otaries, des bélugas, des bancs de marsouins, des rorquals de toute taille et cerise sur le gâteau la baleine à bosse reconnaissable par sa queue qui sort de l'eau quand elle plonge. Même la guide est ébahie par ce spectacle abondant de tous ses animaux présent pour nous alors que nous sommes seulement 10 dans un bateau qui pourrait contenir 3 fois plus de personnes.

J'ai peu de photos car j'ai juste voulu en profiter. Désolé vous allez être obligé de venir voir par vous même

L'après-midi, on se balade dans les environs.

En se posant sur des rochers on aperçoit encore au loin un rorqual et la dernière photo, le point blanc est un béluga.

Le lendemain, on reprend la route pour aller dans les terres et découvrir le fjord du Saguenay.


Le lendemain, la pluie annoncée est bien là. Malheureusement, elle est prévue pour deux jours, alors le chemin du retour se fera en sa présence mais n'empêche pas de bénéficier de beaux paysages.

la classe des filles en camping

Petite halte à Québec

19
19
Publié le 11 avril 2018

A sept heures de voiture se trouve la très connue ville de New York. Alors quoi de mieux pour fêter mon anniversaire de sauter dans une voiture et de partir la découvrir.

Arrivée en fin de soirée, notre premier objectif est d'aller voir le coucher de soleil sur Manhattan. Quoi de mieux qu'une skyline pour apprécier une ville et en prendre plein les yeux. Nous traversons à pied le pont de Brooklyn afin d'aller remonter la célèbre rue de Broadway et son effervescent Times Square.

on a vite la tête toujours en l'air

Pour la deuxième journée, on commence la visite par la gare centrale puis ensuite par la bibliothèque. Ce sont tous des lieux pas totalement inconnus car même si je suis incapable de les resituer exactement dans un film ou une série précise, je sais que je les ai déjà vus.

L'après-midi continue du côté de Central Park, le soleil est là pour découvrir une toute petite partie de ce parc. Ensuite, on se dirige plus au sud de l'île

Puis la fin de soirée, sera un petit apéro sur un rooftop et comédie musicale "Friends".

Pour le troisième jour, on va voir le symbole de New York, la statue de la liberté. Un réveil tôt, nous permet d'éviter une longue file d'attente. Un bateau de militaire nous suivent. Nous faisons le tour de l'île en écoutant son histoire.

Puis le bateau, nous dépose sur l'île d'Elis Island. Un musée explique le rôle de cette île où les migrants après une longue traversée en bateau devait transiter, être examinés avant de pouvoir poser officiellement le pied sur le sol des Etats-Unis. J'ai trouvé une Coric, sur le mur de toutes les personnes qui ont transité par cette île.

Pour l'après-midi, nous nous dirigeons vers le quartier des affaires. Nous faisons un arrêt au mémorial des deux tours jumelles. Toutes ces hautes tours donnent vite le vertige. Nous nous dirigeons ensuite vers Chinatown, un bout d'Asie en plein cœur de Manhattan.

Nous nous rendons dans le quartier de West Side pour aller voir l'immeuble de Friends et celui de Sex and the City. C'est avant la découverte d'un quartier résidentiel pleins de charmes, loin des gros immeubles qui fais du bien.

Et nous finissons par une bonne balade sur la High Line, une ancienne ligne ferroviaire qui passée dans la ville. Réhabilité en sentier de marche, elle permet de découvrir le quartier de Chelsea d'une autre manière en prenant un peu de hauteur.

Dimanche est notre dernier jour, nous assistons à une messe gospel, je ne suis pas très convaincu et le nombre de touristes irrespectueux (film, photo) ne me permettent pas d'apprécier ce moment. Il est déjà l'heure de partir : cour, intense mais heureuse de mon expérience dans la grosse pomme. Je finirais ce long poste par quelques drôleries. Parce-que Manhattan c'est aussi ça : pouvoir assister à un mariage en direct, voir que la police s'adapte à son environnement, que prendre des photos demandent certains efforts, que les personnes en fauteuil sont forcément des sportifs, que les places de parking font pensé aux jeux pour enfants...

18
18
Publié le 15 mars 2018

Ces derniers jours la neige est revenue comme un dernier sursaut avant le printemps, mais foi de québecois, l'hiver n'est pas fini tant qu'avril n'est pas terminé. Je profite de la vision de cet neige pour vous partager cette expérience de froid et de neige. Bref récapitulatif : oui il a fais froid mais sa permet de mieux apprécier l’intérieur et oui définitivement la neige c'est mieux que la pluie.

Puis c'est le moment de tester de nouvelles activités, le ski de fond dans un parc de Montréal, du patin a glace dans la foret, du ski a 30 minutes de voiture, casser de la glace sur la voiture, faire de la bouée luge...

C'est aussi la bonne occasion d'aller se réchauffer dans des cafés ou manger des gourmandises a mon travail par exemple.

17
17
Publié le 7 février 2018

Qui dit Canada en hiver pense forcément au chalet au bord d'un lac. En ce dernier week-end de janvier, cette idée se concrétise pour notre petit groupe. Non, nous ne sommes pas perdus au milieu de nulle part. Oui, il est tout équipé et plutôt moderne. Il est cependant à la hauteur de notre envie de nature.

Après l'installation, nous sommes partis faire le tour du lac mais sur celui-ci.

Le lendemain, il fais tellement chaud (oui, oui vous m'avez bien lu), que nous décidons de faire une simple balade à pied. A 0 degré, la neige n'est pas à sa meilleure qualité pour raquette ou ski.

Le soir venu, on s'amuse au light painting, une grande partie de rigolade!!!

Il est déjà l'heure de repartir sous la neige et c'est moi qui conduit le nouveau char (voiture pour traduire) à Cindy. Comme rien n'est jamais simple avec moi, je me retrouve sur un parking avec une énorme plaque de verglas. La voiture glisse sur le côté et ne veut pas continuer sa route. Pour rajouter à cela, des jeunes québécois tente de m'aider. J'ai fini par abandonner d'aller en avant et j'ai refais le trajet en arrière.

16
16
Publié le 31 décembre 2017

Pour le réveillon de Noël, nous sommes invités dans la coloc à Cindy. L'après-midi, on prépare quelques plats.

Puis, on se fais beau, une petite photo de coloc et en avant pour une super soirée.

La soirée est très agréable, on s'offre nos cadeaux et nous finissons même dehors pour faire une petite bataille de neige. Un vrai noël blanc!!!!

Voici mes cadeaux de Noël choisi par Max qui me connaît bien. Qu'en pensez-vous ??

la bouffe et les voyages sa me résume bien !!!! hihi

Le lendemain, la neige est bien là, le soleil aussi alors sa sera balade après un brunch de noël

15
15
Publié le 17 décembre 2017

Deux jours off, de la neige, les fêtes qui s'en viennent, une copine, une voiture et voici une petite virée à Québec qui fais du bien.

Entre la beauté de cette ville, la neige et les éclairages de Noël c'est magique!!! Le seul bémol!!! le froid et oui sa y est il fais -10 ressenti moins -20 et sa fais bizarre. Le plus dur ? Prendre des photos, et oui il faut choisir entre essayer de prendre de photos avec des grosses moufles (d'où beaucoup de noir en haut à droite de mes photos) ou enlever ses gants et perdre ses doigts!!!

14
14
Publié le 16 décembre 2017

Après quelques essais la neige reste enfin sur le sol et s'accumule pour mon plus grand bonheur. Alors on s'équipe dès le réveil et on va découvrir sa ruelle, marcher et voir que les enfants sont comme moi dehors!!!

Puis je rejoins Cindy à son travail pour aller marcher sous la neige qui tombent et découvrir la ville en blanc.

13
13
Publié le 16 décembre 2017

Novembre a été un mois intermédiaire, le froid s'installe doucement, j'attends la neige avec impatience. Quoi de neuf me dirais vous?.. J'ai un nouveau travail : je travaille dans un restaurant de chocolat où j'ai appris le poste crêpière/cuisinière puis barista et maintenant le service.

et j'ai un nouveau style, le chapeau rouge

Début décembre, ce fut l'heure de mon party de Noël sur le thème Hollywood, tout le monde m'aide à trouver robe et Sam s'occupe de mon maquillage.

Je travaille dans une superbe ambiance, beaucoup de français et d'étudiants.

12

Je l'avais dit que je retournerai voir les couleurs de l'automne. Les températures baissent, les jours raccourcissent, les arbres de Montréal perdent leurs feuilles. N'ayant pas envie de louper ce très connu spectacle des couleurs, j'embarque direction Mont Tremblant. Village très fréquenté, station de ski fabriqué pour plaire aux touristes, il tente de faire typique mais ne me charme pas trop pour ma part. On se croit un peu à Disney.

L'objectif étant de profiter des couleurs de l'automne, j'entame une ascension vers le sommet. Sa grimpe fort mais le décor en vaut la peine. Et la vue en haut, je n'en parle pas même pas ...

Après cette petite balade, on reprend la voiture pour découvrir un peu les environs et continuer de rester éblouie par ses couleurs offertes par dame nature.

11
11
Publié le 13 octobre 2017

Le lundi 9 octobre est un jour férié, c'est Thanksgiving. Il n'est pas le même jour que celui des Etats-Unis mais il se fête quand même. D'une envie de repas avec Cindy découle une grande tablée de fête avec 10 convives. Chacun amène un plat, une bouteille, sa bonne humeur et tous les ingrédients du bonne soirée sont réunis.

petite décoration automnale

Qu'avons-nous mangé de bon alors??? Des minis-citrouilles farcies au cottage cheese, champignons et bacon faites par Cindy. Simon nous a fais une purée/aligot québécoise et un jambon mijoté. Fayssal de la dinde, Sam a concocté une tarte aux poireaux très curry et moi, j'ai fais des courges rôties. Et pour le dessert, Sam nous a régalé avec une tarte au sucre.

10
10
Publié le 30 octobre 2017

Les jours raccourcissent, les feuilles changent de couleurs puis tombent, le froid s'installe petit à petit... ce sont tous les symptômes de l'automne, rien de grave!!! Le point positif de vivre dans un nouveau pays, une nouvelle ville, c'est que chaque chose m'émerveille.

J'ai envie de profiter de tout, alors je sors encore et encore avec mon appareil photo et je me balade.


Les rues de Montréal .

Toutes les semaines, je fais faire les courses au marché Jean Talon. Un endroit que j'aime particulièrement.

Le marché à l'heure de l'automne, des courges, des pommes ...

Avec Cindy, on se rend au jardin botanique.

A la nuit tombée, le jardin chinois s'illumine.

Une serre accueille un concours de citrouille. Les montréalais ont beaucoup d'imagination...

Et enfin, quoi de mieux qu'une marche au Mont Royal, pour profiter de verdure et d'automne en pleine ville. Cette vue sur Montréal est toujours aussi belle. A chaque que je m'y rends, les immeubles restent mais la lumière, les couleurs sont différentes. Je vous la présente aujourd'hui dans sa teinte orange, rouge avant le blanc qui j'espère va bientôt arrivé.

9
9
Publié le 13 octobre 2017

Cindy a loué une voiture pour faire son emménagement et donc une virée Ikea. Il fais beau et elle a envie de profiter de l'après-midi et de la voiture pour sortir un peu. En regardant sur internet, elle trouve un parc régional à trois quarts d'heures de route de Montréal. Il est petit et surtout connu des Montréalais pour sa plage. On fais d'abord une petite balade qui nous amène à un point de vue. Puis, ensuite, nous allons profiter de la plage et des derniers rayons du soleil.

8
8
Publié le 3 octobre 2017

Depuis mon arrivée, je voulais aller sur l'île Sainte-Hélène face à Montréal pour voir le soleil se coucher. Dimanche, le ciel est dégagé, le soleil disparaît vers 18h30. Le moment est idéal. Sur le bord du Saint-Laurent, le vent est froid mais les lumières magnifiques.

vue sur l'île de Montréal
vue sur le pont Jacques Cartier

Et devinez qui m'a rejoins pour elle aussi faire son PVT Canada??? C'est Cindy, fraîchement débarquée de France qui découvre la vie Montréalaise.

sa promet encore de bons moments

Une fois bien rafraichie, visite du vieux Montréal et de son parcours en image. Sur les murs sont projetés des images et avec le téléphone le son qui nous permet de revivre certains moments clefs de la construction de Montréal.

Puis Montréal de nuit a un autre visage tout aussi charmant.

7
7
Publié le 21 septembre 2017

Une semaine de congé s'annonce entre deux boulots, il fait beau et j'ai pas le goût de rester à Montréal. Après un post sur une page de randonnée, je trouve Justine qui est aussi motivée pour sortir de la ville. En une journée, voiture et auberge de jeunesse sont réservées. A nous, le parc national de la Mauricie voir où en sont les couleurs de l'automne. Arrivées en fin de matinée, on opte pour une petite randonnée de 10 kms.

Ici, vit le célèbre ours noir. Beaucoup de bruits dans la forêt entre les feuilles qui tombent, les oiseaux et autres animaux. Pas d'ours pour cette fois mais quelques rencontres inattendues quand même

La randonnée se termine tôt, nous décidons de faire les points de vue au bord de la route qui traverse le parc avant de rejoindre notre auberge.

Pour la seconde journée, le réveil sonne tôt. Aujourd'hui, nous attendent 17kms de marche. Quelques jolis points de vue nous attendent. Notamment un, sur la rivière Mauricie qui sera notre pause déjeuner.

Le temps passe vite, il est déjà l'heure de reprendre la route. Retour à Montréal, la nature est ressourçant et apaisant, les couleurs de l'automne s'installe gentiment. Sûr qu'il me faudra ressortir de nouveau de la ville, pour aller admirer les couleurs si connu du Canada

6
6
Publié le 18 septembre 2017

Entre chaque rue ou boulevard se cache une ruelle. Certaines sont juste là pour les riverains qui ont des places de parking dans leur habitation. Puis d'autres sur l'initiative des habitants deviennent le prolongement de leur maison, un jardin partagé où les enfants et adultes se retrouvent. Ces ruelles se verdissent, se jardinent, se vivent dans un esprit communautaire. La ville soutiens ces projets à travers du financement et des dons de matériel. Un matin, je suis partie découvrir celle de mon quartier et du voisin.

Des jeux, des plantes, des livres pour tous, accessible à tous et respecter par tous.

L'espace public favorise aussi le lien social. Des placotoirs sont installés : terrasse urbaine pour que chacun puisse s'asseoir, lire, discuter. Des jardins en libre service, des plates bandes laissées au bon soin des habitants.. comment rester chez soi quand tout t'invite dehors?

Je vais quand même vous présenter ma ruelle verte. Moi aussi, je peux sortir de mon appartement et rejoindre une ruelle verte. Souvent, le soir les familles s'y retrouvent.

5
5
Publié le 18 septembre 2017

après un été rempli dans la ville, on ressent tous le besoin de sortir un peu de la ville. Naturellement on décide de partir un week end. Première expérience camping pour certains, un plaisir pour tous d'aller découvrir autre chose.

On commence par une randonnée dans un parc régional que connaît Simon

La suite c'est le parc faunique de la mastigouche pour monter notre campement. La nuit va arrivé alors montage de tente, on part couper du bois, beaucoup trop mais on écoute le canadien. Le lieu est sur le bord du lac qui nous servira de bain, enfin seulement pour moi et Simon. On est aventurier ou on l'est pas.

Le lendemain on se réveille dans la brume, une autre atmosphère s'est emparée du camping. Comme elle, on se réveille doucement. Une fois le soleil de retour, la tente pliée, une barque étant à notre disposition, on part explorer ce lac.

Nouvelle pause pour une randonnée, fatigué de notre nuit courte et froide, on décide quand même de faire celle qui grimpe le plus. Point de vue oblige

4

Il est dur de résumer mon été. Je pense qu'une petite selection de ce que j'ai pu vivre, juste histoire de faire partager. Je pense que Montréal est une ville qui se vit. Juste y passer comme touriste et visiter ne donne que 10% de son identité. Je ne peux vous parler de mon été sans vous présenter Gaëlle recontrée par l'intermédiaire d'un de mes anciens colocs. Avec Maxime, elle fait partie intégrante de toutes ses expériences

un festival de couleur comme en Inde
un lever de soleil sur le mont royal après une soirée
des jeux dans des parcs, un concert de l'opera symphonique en plein air
un festival de cirque de rue
3
3

Fin juin, ma première coloc se termine. Après quelques recherches même beaucoup, je trouve ma nouvelle coloc. Nous serons 5, personne se connaît seul Simon reste d'une ancienne coloc. Notre première soirée se fera sous le signe du poker

de gauche à droite : moi (hihi), Maxime, Fayssal, Sam et SImon

Très vite, on sent que sa devrait être pas si terrible de vivre ensemble, même humour, même goût pour la nourriture, les soirées : enfin les bonnes choses de la vie en général.

Premier repas franco quebecois : mac &cheese et tartiflette

On se retrouve souvent autour de jeu, d'un verre.

2
2
Publié le 18 septembre 2017

Un peu de soleil, une voiture, des colocs et une envie de changer d'air. Aller nous partons faire une journée randonnée à quelques heures de Montréal

1
1
Publié le 18 septembre 2017

Juste arrivée, je débarque dans une coloc de français. Trois étudiants et deux pvtistes (dont moi). Je me sens tellement bien dans cet appartement, je l'adopte vite comme les personnes qui y habitent.

de gauche à droite : Solène, Pierre, Eloi, Léa.

Avec eux, je découvre doucement la vie dans cette ville. Je suis vite charmée, une ville à taille humaine avec peu de grands immeubles où chaque quartier a son identité. Les habitants sont dehors, dans les parcs, au terrasse d'un café.

L'avantage du printemps, c'est l'arrivée des festivals de toute part et quasiment gratuit. Je ne peux pas m'ennuyer.

les murales, des artistes en live crée dans un boulevard de Montréal

Et surtout des festivals de musique, et je découvre de super groupes de musique et je vois certains connus pour nous autres français comme Tryo, Julien Doré ou Féfé.