Carnet de voyage

Corée du Sud en 3 semaines

Par
6 étapes
1 commentaire
1
Par Od_ile
Après les Philippines, nous décidons avec Itay de changer totalement d'environnement et de faire cap sur un pays qui nous était totalement inconnu mais dont l'histoire nous intriguait fortement.
Juillet 2018
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Quel contraste impressionnant que de passer des Philippines à la Corée du sud! Le gouffre séparant ces deux pays (et les pays précédemment visités) se fait sentir dès notre arrivée à l'aéroport.

Nous avons été totalement charmé par Séoul. Cette méga cité ultra moderne regorge de lieux historiques incroyables. De plus, elle est entourée de montagnes. Paysage spectaculaire.

Un élément m'a frappé en circulant dans la ville, c'est la propreté des rues et ce malgré l'absence de poubelles publiques. Ce détail peut paraître insignifiant mais quand on vient de passer plusieurs mois en Asie du Sud Est et qu'on a circulé au milieu de rues remplies de déchets, quel choc.

Au total nous passerons 12 jours à Séoul (3 en début de séjour et le reste en fin de séjour), ce qui était beaucoup plus que ce que nous avions initialement programmé mais les conditions météorologiques nous ont contraint à revenir à la capitale plus tôt que prévu. En effet, une tempête a touché le sud du pays, nous avons dû renoncer à nous rendre sur l'île de Jeju. De plus, nous avons pris le pli de vivre au jour le jour et de ne planifier que la veille ce que nous ferions le lendemain. Malheureusement, ceci ne convient pas lorsque l'ont veut visiter un endroit d'aussi convoité que la frontière entre la Corée du Sud et la Corée du Nord. Mais ce petit contre temps nous aura permis de découvrir de nombreux recoins de la capitale, ce qui s'avérera extrêmement intéressant.

L'arrivée en Corée du Sud fut également l'occasion de retrouver Dev et Linda, des amis rencontrés au Myanmar et avec qui nous avions passé du temps à Bagan et Yangon. Et quoi de plus beau que de les retrouver autour d'un délicieux barbecue coréen!

Le lendemain nous les retrouvons à nouveau (accompagnés de leurs amis coréens) mais, cette fois-ci, au milieu d'un des plus grands boulevards de la capitale, fermé en l'honneur du match de la coupe du monde opposant la Corée du Sud au Mexique. Le match était précédé de concerts de girlsband et boysband locaux qui ont mit le feu! Et cerise sur le gâteau, en tant qu'étranger nous avons eu l'opportunité de nous présenter à un stand et d'y recevoir tout l'attirail du parfait supporter 🤣.

Ce fut très intéressant d'observer ensuite la différence entre l'attitude des sud coréens lorsqu'ils assistent à un match de leur pays lors de la coupe du monde et ce que je connais de l'attitude des belges face à pareil événement (ou des allemands d'après Linda😉). En Corée il n'y a de l'agitation que lorsqu'un but est marqué ou lors d'une occasion, le reste du temps tout le monde regarde le match assis presque sans un bruit. Il y a un silence de mort lorsque l'équipe adverse marque un but et...une fois le match fini (et perdu) la place est vide (et propre) en 15 minutes et ceci sans aucune agitation ou bruit superflu. Nous qui avions l'habitude dans nos pays respectifs d'une l'ambiance ultra festive, avons été un peu frustré 😅. Mais j'avais eu l'occasion de regarder dans un premier temps le match des belges dans un pub de la capitale et assister à leur victoire contre la Tunisie en savourant une bonne bière belge. Ce fut un pur bonheur 😁.

Étant donné qu'on a eu le luxe de rester un certain temps dans cette capitale, nous avons pris le temps de parcourir les différents quartiers. Pas tous, bien évidemment, la ville étant divisée en 25 districts et 522 sous districts, ça nous aurait pris des mois 😅.

1) Maeongdong. Ce quartier comprend de nombreuses rues piétonnes avec des tonnes de magasins pour les accros au shopping (ou les voyageurs de longue durée qui n'ont plus aucun vêtements convenables à se mettre...ce qui était notre cas😆). De plus, les rues sont parsemées de petites stands de nourriture, ce qui permet de ne pas mourir de faim tout en continuant son shopping 😂.

2) Bukchon. Il s'agit du quartier traditionnel de Séoul où l'ont peut trouver les Hanoks, maisons traditionnelles coréennes. Ce qui est particulier lorsqu'on visite cette partie de la ville c'est qu'on se rend compte que les touristes (et les nuisances qu'ils amènent) ne sont pas les bienvenus (cf. les panneaux qu'on peut voir derrière les deux touristes sur une des photos ci-dessous). Nous avons même assisté à une mini manifestation de riverains.

Une fois qu'on traverse le village on se retrouve dans un quartier comprenant de belles petites boutiques et de chouettes petits restaurants.

3) Ihwa, mon quartier préféré ! Ici on retrouve énormément de street art et de rues piétonnes où des musiciens viennent jouer. De nombreux Coréens viennent s'y prendre en photo en habits d'écolier car il semblerait que ce quartier est le lieu de tournage d'une série télévisée locale très populaire.

4) Itaewon, est le quartier où l'on retrouve le plus d'expatriés (dû entre autres à la présence de la base militaire américaine). On y trouve de nombreux restaurants et bars bien sympas (mais plus chers). Petit clin d'oeil au bar "Club Sophia" où le très sympathique propriétaire nous a fait découvrir "la meilleure vodka selon Bruce Willis"...et je peux vous dire qu'il a bon goût ce Willis😅.

5) Gangnam. Quartier devenu ultra célèbre grâce à la chanson de hallal Psy. Il s'agit d'un quartier d'affaires très chic où on trouve également des clubs hyper branchés. Nous ne les avons pas testés mais avons fait la connaissance de locaux qui s'y rendaient et là, on a tout de suite mieux compris le titre de la chanson "Gangnam Style"😄. Par contre on a testé un bar plus "underground" très sympa où on s'est lancé dans un match de fléchettes le tout encouragé par les barmen 😅.

Dans ce quartier on peut également se rendre au temple Bongeunsa et se balader à Seonjeongneug (parc/cimetière où ont été enterrés deux rois et une reine de la dynastie Joseon).

6) Jongno-gu et Jung-gu, qui sont les coins historiques de la capitale où l'on retrouve la plupart des palais construits par les rois de la dynastie Joseon (nous en avons visité quatre sur les cinq existants à Séoul). Ces palais ont été construits en suivant les principes du Confucianisme où la simplicité et l'harmonie avec la nature sont de mises (du coup ils se ressemblent un peu tous 😅). Ainsi, on ne trouve pas de palais somptueux remplis d'ornements en or comme on peut en trouver en Europe. Ici ce qui fait la distinction c'est la couleur verte qui est le signe de royauté:

- Gyeongbokgung, où nous avons eu la chance d'assister à la relève de la garde.

- Changdeokgung (palais de la prospérité)

- Deoksungung, où l'on peut également assister à la relève de la garde (nous l'avons vu mais de l'autre côté du boulevard..le temps de traverser il était déjà trop tard 😅). En se baladant dans l'enceinte du palais, on est tombé sur un groupe de touristes taïwanais en habit traditionnel coréen en pleine séance de photo, ils nous ont alors invités a les rejoindre et a utiliser leurs poses photos (les doigts places comme ça représentant un coeur).

- Jongmyo Shrine : sanctuaire confucéen dédié aux membres de la famille royale de la dynastie Joseon. La visite guidée permet de mieux appréhender ce lieu et les coutumes ancestrales.

- Il est également possible de se balader (de jour et en soirée) le long des quais aménagés de la rivière Cheonggyecheon. Balade très sympathique. Le week-end il est possible de faire des emplettes et de se restaurer grâce aux nombreux food trucks présents le long des berges.

7) Yejang-dong, où l'on trouve le parc Namsan ainsi que la N-Tower qui offre une vue panoramique sur la ville.

8) Insadong, où on peut retrouver le temple bouddhiste Jogyesa, le palais Unhyeongung (plus petit palais, moins touristique), ou encore des rues piétonnes avec de bons petits restaurants et de chouettes boutiques.

9) Banpo Bridge. À hauteur de ce pont, en soirée, se tient un spectacle "Rainbow foutain". De nombreux locaux viennent pique-niquer ici en profitant des performances d'artistes locaux et observer les fontaines lumineuses sortants du pont.

10) Hannam-dong, où se trouve le musée Leeuw ou musée Samsung. Qui contrairement à son nom n'expose absolument pas les dernières technologies de la marque Samsung. Il s'agit principalement d'un musée d'art moderne. Chouette petite visite.

11) Seoul possède également de nombreux marchés. En voici quelques uns que nous avons pu explorer:

- Marché médical de Gyeongdongn (plus grand marché de plantes médicinales et de ginseng de Corée du Sud). Juste à côté se trouve un autre marché où nous avons pu tester de nouveaux fruits inconnus jusqu'ici et dont nous ne connaissons toujours pas le nom étant donné que personne n'y parle anglais 😂.

- Marché de la pêche de gros de Noryangjin (le plus grand du pays).

- Marché Namdaemun qui a plus de 600 ans d'histoire où nous nous sommes régalés.

- Marché Gwangjang, qui était juste à côté de notre hôtel. On y a donc mangé plus d'une fois.

2

Après Séoul, nous décidons de nous rendre à Busan, seconde plus grande ville du pays, qui se trouve tout au sud. Pour nous y rendre nous avons pris le train express KTX qui permet de traverser le pays en 2h50.

Étant donné la tempête qui s'approchait méchamment des côtes (décidément nous qui avons fuit les Philippines pour éviter un cyclone on se retrouve avec une tempête), notre séjour à Busan a été ponctué par des averses et des périodes d'accalmie, le tout sous une forte chaleur.

Bien qu'étant la deuxième plus grosse ville du pays, Busan demeure un peu plus à taille humaine que Séoul. En gros il y a moins de gratte-ciel et un peu plus de petits immeubles et les rues sont moins propres. 😂

Nous nous sommes également bien plus à Busan, que ce soit au niveau des activités touristiques, de la nourriture ou de l'ambiance globale de la ville.

Nous y sommes arrivés dans l'après midi. Le temps de nous installer et de repérer un peu les environs le soir était déjà tombé. Nous avons alors décidé après un tour chez le barbier, de découvrir les activités locales à la mode (on en retrouve à tous les coins de rue ici !) : bowling et espaces de jeux vidéo (une première pour moi).

Le deuxième jour nous nous sommes d'abord rendu au port et au marché au poisson, où nous avons découvert des poissons jusque là inconnus.

Ensuite nous avons exploré le Gamcheon Culture Village. Il s'agit d'un quartier de la ville qui fut en son temps un quartier de réfugiés pour les Coréens fuyant le reste du pays durant la guerre de Corée (Busan étant à l'époque le seul lieu non touché par la guerre). Alors que le reste de la ville s'est progressivement développé, ce village est resté presque intact et s'est petit à petit dégradé. C'est en 2009 que le Ministre de la culture a lancé un projet pour réhabiliter ce quartier. C'est ainsi que les maisons ont été repeintes, des fresques murales sont apparues ainsi que de nombreuses statues, qui en font à présent une attraction touristique phare de la ville.

Le soir, nous avons retrouvé Dev et Linda à Busan à l'occasion du Match Allemagne/Corée du Sud. J'aime autant vous dire que dans le pub où nous étions, à part eux, tout le monde supportait la Corée du Sud. À noter que Dev et Linda ont fait l'effort de voyager durant 8 mois avec leurs maillots de l'équipe nationale...ça c'est du supporter!😂. Mais ce ne fut pas suffisant, à la plus grande joie des Coréens (qui étaient déjà éliminés) leur équipe à battu les Allemands! Du coup pour réconforter Dev et Linda, nous avons fini la soirée au karaoké (privé s'il vous plaît!).

Le lendemain, nous sommes partis à la découverte du temple Beomeosa situé au nord de Busan. Après un métro et un bus nous y arrivons et découvrons un très joli temple au pied du mont Geumjeongsan.

Pour terminer la journée, après un passage éclair à la plage vu que le temps était à la pluie, nous avons tenté d'aller à une séance de cinéma en 4D...mais manque de chance ce n'était pas le bon jour. Cela nous aura tout de même permis de voir de l'extérieur ce cinéma futuriste.

À Busan nous avons parfois éprouvé des difficultés pour communiquer avec la population, en particulier pour commander à manger au restaurant. Mais nous sommes toujours tombé sur des personnes charmantes tentant tout leur possible pour se faire comprendre, quitte à mimer le poulet ou cuire notre viande pour nous montrer comment faire.

3

Après Busan nous avons embarqué dans un bus direction le sud ouest du pays. Jeonju est une petite ville célèbre car elle fut la capitale sous la dynastie Joseon. Ceci explique la présence d'un village traditionnel composé de Hanok, maisons occupées par les aristocrates du temps de la dynastie Joseon.

Nous sommes restés trois jours à Jeonju, le temps de visiter les différents centre d'intérêts comme le village hanok, le village Jaman où toutes les maisons sont décorées de peintures murales, le sanctuaire de Gyeonggijeon ou encore le parc Deokjin (où la pluie a fait son grand retour). Lors de la visite du village Jaman, Itay n'a pas résisté à me montrer ses talents de lanceur de fléchettes...du coup on a un nouveau compagnon de route.

Pour notre dernière soirée à Jeonju on a voulu tester une tradition locale : le Makgeolli (alcool de riz coréen) servi dans une théière. Les premières gorgées ne sont pas terribles mais ensuite on s'habitue 😄.

4

Nous avons ensuite traversé le pays d'ouest en est pour rejoindre Gyeongju. Cette ville fut la capitale du royaume de Silla (un des trois royaumes ayant existé avant la dynastie Joseon) d'où la présence d'un palais (le palais Donggung dont on ne voit plus qu'une partie de l'enceinte et son étang), de tombes royales (55 tombes) et du temple Bulguksa où l'on peut trouver une statue de sanglier en or (la toucher porterait chance✌). On a également pu rencontrer une dame très sympathique ne parlant pas un mot d'anglais et nous faisant goûter une nourriture très bonne mais dont nous ne connaissons toujours pas la composition.

Nous avons été interpellé par ces tombes qui ne ressemblent en rien à ce que nous avons déjà pu voir. En effet, de l'extérieur il s'agit de tumulus (on n'a d'ailleurs pas tout de suite compris qu'il s'agissait de tombes 😅). Il apparaît qu'à l’époque, la famille royale et les notables étaient enterrés dans des tombeaux de bois recouverts de pierre, de terre et de gazon, en forme de petite colline. Une tombe est ouverte au public, malheureusement celle-ci était fermée pour rénovation au moment de notre passage. Mais grâce à notre visite du musée national on a mieux compris à quoi ressemblait la partie cachée.

Un autre élément interpellant est la croix qu'on retrouve sur les bâtiments du temple Bulguska. Cette croix qui malheureusement à été reprise à mauvais escient en Europe est en réalité présente depuis très longtemps dans diverses religions telles que le bouddhisme et l'hindouisme, mais également en Grèce antique et encore chez bien d'autres. Elle est appelée Svastika, ce qui signifie "qui conduit au bien-être". Pour les bouddhistes le Svatika représenterait entre autres l’esprit de compassion de Bouddha.

5

Avant de choisir la visite suivante, nous avons longtemps cherché ne comprenant pas bien là différence entre deux endroits. En gros le DMZ est la zone démilitarisée entre la Corée du Nord et la Corée du Sud (bande terrestre servant de zone tampon entre les deux Corées) et le JSA (Joint Security Area) est la zone sous contrôle de l'ONU située à la frontière commune entre les deux Corée. Un conseil, si vous décidez de vous y rendre (pas le choix il faut passer par une agence pour obtenir l'autorisation de s'y rendre), payez un peu plus cher pour allez jusqu'au JSA. Il est en effet assez impressionnant de ressentir la tension qui existe en ce lieu stratégique (et d'observer le nombre impressionnant de caméras pointant de part et d'autre la frontière voisine). Là, nous n'avons pas la liberté de prendre en photo ce que nous souhaitons, il nous est ainsi autorisé de pointer nos caméras uniquement en direction de la Corée du Nord.

Lors de cette visite nous avons également eu l'occasion d'observer un tunnel menant a un autre tunnel qui aurait été creusé par les nord Coréens (aucune photo permise à cet endroit là), ainsi que la station de train Dorasan qui a été construite en vue d'une réunification entre les deux Corées. Tout y est : douane, scanner pour le contrôle des bagages, billetterie et même le tampon à mettre sur son passeport (une belle petite propagande selon nous, mais qui sait...). Pour finir nous avons pu manger dans une cantine se trouvant à côté du poste frontière où on pourra traverser en voiture.

DMZ 
Dorasan station et tunel
JSA et  vue sur la Corée du Nord
6

La Corée du Sud est vraiment un pays à part, tellement différent de ce que j'ai pu voir jusqu'à présent depuis le début de ce voyage à traver l'Asie du Sud-Est. Voici quelques petites anecdotes propres à ce pays:

  • Beaucoup de couples semblent aimer s'habiller de manière assortie. Nous avons même pu voir que certains magasins s'étaient spécialisés dans cette mode. De manière générale nous avons également été étonné de voir comme les couples montrent beaucoup plus leur affection en public contrairement aux pays précédemment visités.
  • Lorsqu'on visite les temples de Séoul on est très vite étonnés de voir tant d'habitants en tenue traditionnelle. Après avoir questionné des personnes à ce sujet il semblerait que différentes raisons soient invoquées. Pour certains, il s'agit de jeunes locaux qui viennent de terminer leurs études et pour d'autre il s'agit de touristes ayant loué des habits traditionnels.
  • De nombreuses personnes ne parlent pas anglais en Corée du Sud, ce qui entraîne parfois des problèmes de communication. Il est bon de savoir que par exemple lorsque quelque chose n'est pas permis ou qu'un lieu est fermé, les gens mettent leur doigts en croix ou leur bras en croix. S'il veulent vous faire comprendre qu'ils ne comprennent pas et qu'il faut aller voir quelqu'un d'autre, certaines personnes vont vous "envoyer paître d'un geste de la main" (pas toujours évident de prendre ceci avec le sourire ...croyez-en mon expérience 😅).
  • Dans le métro, la logique du contrôle semble contraire à ce qui se passe en Belgique. Alors qu'en Belgique on se retrouve devant des portes closes qu'on doit ouvrir a l'aide d'un ticket, à Séoul on se retrouve face à des portes ouvertes qui se referment très très rapidement si on ne scanne pas son ticket (j'ai tenté de passer juste pour voir et je l'ai senti dans les genoux😅).
  • Circuler en métro est un bon moyen de se rappeler que les relations entre la Corée du Nord et la Corée du Sud ne sont pas au beau fixe. En effet, les stations sont gigantesques étant donné qu'elles ont également pour fonction de servir d'abris en cas d'attaque (on trouve le panneau "shelter" à l'entrée de nombreuses stations de métro). On y trouve également des armoires contenant des masques à gaz. De plus, sur les écrans se trouvant dans le métro passent entre autres des consignes de sécurité en cas d'attaque.
  • Il semble qu'en Corée du Sud certaines femmes ne se formalisent vraiment pas de se balader avec un bigoudi dans les cheveux 😂😂.
  • En Corée il est possible d'acheter des choses diverses dans des distributeurs, comme par exemple des fleurs.

Pour plus d'informations pratiques, rendez-vous sur mon autre blog:

https://od10le.wixsite.com/onedayillflyaway.