Carnet de voyage

Vienne, Budapest et Zell am Zee

17 étapes
9 commentaires
23 abonnés
Dernière étape postée il y a 3 jours
Par Ninine
Nous voici repartis hors des frontières, toujours en échanges de maisons...C'est bon de retrouver un peu de liberté ! Nous sommes 3 : Marc, Théreze (ma soeur) et moi, en voiture...
Septembre 2021
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
4
sept
4
sept
Publié le 7 septembre 2021


Super beau temps pour ce voyage. Aucune vérification pour rentrer en Suisse.

Entre la prévision de "Michelin itinéraire" et le GPS sur la voiture, ce n'était pas le même chemin, si bien que nous avons été surpris d'entrer d'abord en Autriche, à l'est du lac de Constance, puis en Allemagne, puis en Autriche, le tout sans aucune vérification : ni passeport, ni pass sanitaire.

Nous sommes arrivés à Vienne, donc un samedi soir. Il y avait de la place pour se garer. L'appartement se situe dans une rue tranquille, et juste à côté d'une artère très animée. Nous avions reçu la clé de la porte d'entrée par la poste, et la clé de l'appartement se trouvait dans un mini coffre.

L'appartement est très haut de plafond, car ce doit être un immeuble très ancien. Il reste des robinets dans les couloirs avec un évier. Nous supposons que c'était utilisé avant quand il n'y avait pas l'eau courante. Pour gagner de la place, les lits sont sur des estrades en hauteur. Il y beaucoup de couleurs, de tableaux de bibelots, et tout ce qu'il faut pour faire la cuisine. Comme toujours, c'est agréable ces changements de décor...

C'est très central, à 1,2 km de la cathédrale, et un 1km du grand Belvédère. Nous sommes ravis.

5
sept
5
sept
Des bâtiments de tous les styles, très bien entretenus. Des passages couverts ou non. Le bloc au milieu de la place est un monumen...

Voici quelques photos de notre balade dans la vieille ville de Vienne, en ce premier jour.

La cathédrale Saint Étienne 



La chaire est  une merveille gothique ; le sculpteur s'est représenté en dessous !
Intérieur de la cathédrale 

Nous avons continué notre premier jour de découverte, par une pose dans un café, puis nous sommes revenus par le Ring, c'est à dire l'avenue qui fait le tour de la vieille ville et où sont concentrés beaucoup de monuments : musées, opéra, etc...

Quand nous avons pris la pose café, la serveuse nous a demandé notre pass sanitaire, elle était étonnée quand je lui ai dit que c'était la même chose chez nous. Cette contrainte avait l'air de l’embêter.

Nous avons vu aussi une manifestation concernant l'Afghanistan.

Comme c'était dimanche, que les magasins étaient fermés, que l'on avait beaucoup marché, sur la route du retour nous avons mangé en terrasse dans un restaurant turc et là on ne nous a rien demandé !


Sur le Ring : jardins, opéra, statues de Mozart, Johan Strauss, le Hofburg , etc...
6
sept
6
sept

Ce jour, nous avons décidé de visiter le Belvédère du haut...Ce n'est pas très loin de l'appartement. Mais arrivés là-bas c'était fermé, alors que ce n'était pas marqué sur le guide. Alors nous avons regardé ce que nous pouvions visiter aux alentours. Et voici le résultat de nos "aventures"...

Nous sommes passés devant l'ambassade de France (hélas pas de photo...) Superbe hôtel particulier très classe !

Nous avons visité l'église Karlskirche. L'entrée est assez chère.

L'intérieur est assez surprenant ; il s'agit d'une église, construite à l'apogée du style rococo, en croix avec une énorme coupole. A l'extérieur, il y a 2 colonnes de la peste, et deux pavillons qui s'inspirent du style chinois.

Et à l'intérieur...un échafaudage permanent avec un ascenseur qui permet d'accéder aux peintures du plafond. Le tout gâchant bien l'harmonie de l'ensemble...mais qui permet quand même d'approcher le plafond de très près (76m).


Karlskirche 
Intérieur 
L’ascenseur...
Le plafond vu de près... 
Vue sur Vienne  depuis le plafond...

Ensuite, nous sommes retournés sur le Ring voir le musée du Monde, pendant que Thérèze se reposait dans un parc à côté. La plus belle pièce du musée est une coiffe maya en plumes de quetzals. Sinon, il y a beaucoup de merveilles dans ce musée ouvert depuis 3 ans.


Et un quetzal n'a que 2 grandes plumes ! (au secours la LPO !)
Cherchez la vraie tête d'humain, réduite ... 


Nous sommes passés devant le pavillon de la Sécession

Retour en métro...
7
sept
7
sept

L'appartement est aussi à côté du Belvédère, donc nous y sommes allés à pied.

Le Belvédère supérieur est un château et un très beau musée avec des œuvres de Klimt, Edgar Schiele, des tableaux sur la vie et la campagne au XVIII ème siècle et une exposition temporaire sur Lovis Corinth. Nous avons pris toutes les légendes des tableaux en photo, si vous voulez plus de détails, n'hésitez pas à nous demander.


Le Belvédère supérieur est situé en face du Belvédère inférieur. Quelques photos, avec les jardins :


Intérieur du Belvédère supérieur. 


Le Belvédère supérieur, plafonds...


Klimt, en vrai, c'est beau, rien à voir avec une reproduction... c'est une des raisons pour lesquelles nous avons voulu venir et r...


Egon Schiele, nous aimons beaucoup aussi... 


Expo temporaire.... 


L'Autriche et la vie d'autrefois...


Dans le jardin botanique : corneille mantelée, bouleau centenaire, écureuil peu sauvage... 

Encore un peu de marche à pied pour découvrir la maison de Hundertwasser...


Quelques photos prises entre deux visites....

Porsche électrique, et beaux immeubles... 

Cet énorme chose en béton que je croyais être un château d'eau, est en fait une tour de défense DCA, qui est indestructible. Donc pas moyen de s'en débarrasser! Et il en reste ainsi plusieurs dans la ville...

8
sept
8
sept
Publié le 10 septembre 2021

Demi-journée consacrée à Schönbrunn ; nous nous y rendons en métro, en 20 mn.

Personne dans la file d'attente, peu de monde lors de la visite, un privilège donc, pour un site qui reçoit normalement, plus de 2 millions de visiteurs.


Il n'est pas possible de prendre des photos à l'intérieur. Nous avons choisi la visite de 40 salles (il y en a 1100), c'est un peu Versailles, avec une galerie des glaces, de très jolis cabinets chinois, surtout un tout en bleu. Beaucoup de mobilier, lustres, etc...

Nous avons pu admirer la chambre spartiate de l'empereur François Joseph, les salles à manger pour diner en famille réduite, élargie, les anniversaires, etc...les salles de bal, les cabinets de travail, une chambre d'apparat...

Le jardin, par Klimt... 





Seule photo de l'intérieur, prise sur une carte postale




Ensuite, nous nous sommes promenés dans le très beau parc, il faisait un temps superbe.

le palais côté entrée, puis côté jardins. 


La Gloriette 
Les jardins qui s'étendent sur 300 hectares (il y a aussi une orangerie et un zoo). 
La serre qui abrite une palmeraie 
Un habitant des jardins... 
9
sept
9
sept
Publié le 11 septembre 2021

Notre tour commence par le monastère de Klosterneuburg, situé à environ 15 km de notre appartement.

La partie que nous avons visitée est imposante mais la maquette permet de visualiser, ce qu'aurait du être ce monastère accolé à un palais, si le projet avait été mené jusqu'au bout. Il n'a été réalisé que 1/8ème par Charles VI père de Marie Thérèse. Il devait comporter 9 coupoles, il n'y en a que 2.

La maquette montre la partie construite en gris, c'est déjà immense alors !

Le tout a été construit sur un site romain.

L'entrée, où l'on accueille les visiteurs n'a jamais été terminée...

Le monastère de face et sur le côté. 
Qui dit moine, dit vin : il y a 6 km de galeries pour entreposer les vins ; c'est la plus grande exploitation d'Autriche en terme ...


Les pierres tombales romaines. 


Église, colonne de la peste, gargouilles
Intérieur de l'église, dont tableau sur la naissance de Marie (pour une fois...) 


Le principal intérêt de la visite est le retable de Verdun, chef d’œuvre de la fin du 12ème siècle, dont on voit ici le verso.
Et voici le recto avec 51 plaques de cuivre sur lesquelles sont réalisées des émaux. 
Autres trésors... 
Un repas sur la terrasse (Pass sanitaire exigé).
Vue sur Vienne et le Danube depuis la Léopoldberg (458m) 
Avec le zoom, dans l'ordre : la cathédrale Saint Etienne et le Belvédère, le parc d'attraction du Prader , une tour DCA, notre qua...

Nous avons eu du mal à trouver le point de vue. Nous avons traversé beaucoup de forêts. Les viennois ne manquent pas de verdure à proximité de la ville.


Nous sommes revenus par Grinzing, un faubourg de Vienne qui a gardé son caractère villageois. On y trouve des Heurigen, tenus par des vignerons, qui offrent aussi de quoi manger. Mais en journée c'est très calme. Nous avons juste acheté une bouteille de vin blanc pour gouter.


Quelques vues de Grinzing...dont un tilleul de 1710, et une Heurigen. 

Nous étions en voiture, et comme il y avait des embouteillages, j'en ai profité pour faire quelques photos de Vienne.

Il y a beaucoup à voir sur les toits de Vienne.... 
10
sept
10
sept

Nous aimons bien visiter les marchés. Le marché principal de Vienne est un marché qui propose surtout des épices, mais aussi en moindre quantité des légumes, fruits, viandes et poissons, qui sont souvent accompagnés de bars et restaurants. Donc nous étions un peu déçus.

En métro, le quartier du marché.
Le marché 
Le marché autrefois, en 1907... 

Nous avions prévu, sur les conseils de nos hôtes, d'aller déguster du crémant autrichien, dans un bar où on peut apporter à manger, mais il était fermé (nous sommes arrivés trop tôt)...

Le pique-nique, s'est donc déroulé dans un parc pas loin, avec ce des sandwichs au poisson et des fruits achetés sur le marché. Et nous n'étions pas les seuls à pique-niquer...

Un parc à midi... 

Le quartier des musées est une cour fermée, très agréable. Nous avons visité le musée Leopold.

Relax... Et une expo gratuite
G. Klimt 
E Schiele 
E Schiele 
Kokoschka 
Autres objets vus dans cette exposition intitulée " Vienne 1900 "

Nous nous rendons au "Café Central", traditionnel café viennois, en passant par le Hofburg.

Le Hofburg : il est possible de passer sous la coupole dont la hauteur est impressionnante. 
Le très chic Café Central pour des chocolats chauds et des pâtisseries... 

Retour par la vieille ville, fin de soirée, beaucoup de monde et un éclairage superbe sur la cathédrale St Étienne.

Pour l'anecdote, voici la signalisation des passages piétons...

11
sept
11
sept
Publié le 13 septembre 2021

Nous voici repartis au Naschmarkt, mais cette fois-ci pour aller au marché aux puces. Les stands sont tenus soit par des particuliers soit par des professionnels typés pays de l'est. Bref, difficile de marchander, et ce que nous avons demandé, nous a semblé très cher ; enfin c'était à voir...


Sur le chemin du parc du Prater : jolis immeubles, le canal du Danube, immeuble rehaussé...Le tout, proche de notre hébergement, q...
Le parc du Prater (il y a aussi un parc d'attraction avec une grande roue, symbole de la ville, des pistes de trot et de galop, un...

Voilà, pour cette semaine passée à Vienne.

Comme d'habitude, valises, rangement et ménage. Cet échange aura été fort sympathique avec un appartement très original, coloré et très décoré, très vivant. Et nous avons beaucoup aimé Vienne.

L'appartement. 
La rue, l'immeuble, la cour intérieure, le couloir (avec la fontaine du XIXème siècle). 
12
sept
12
sept

La frontière hongroise est à 70 km de Vienne. Personne à l'horizon, pour la douane. Mais en sens inverse pour rentrer en Autriche, il y avait des contrôles et la queue.

Nous nous arrêtons à Sopron, un dimanche, c'était plutôt désertique, nous n'étions pas gêné par les touristes. Pourtant c'est une des plus jolies villes de Hongrie. Bon, nous avons voulu voir 2 musées et ils étaient fermés... Nous avons visité, puis pique-niqué dans un jardin public puis nous sommes repartis vers Budapest (220 km).

Les rues de Sopron 
Quelques maisons de Sopron. 
La colonne de la peste et la célèbre Tour du Feu (pour guetter les incendies ou les envahisseurs... )
Intérieurs d'églises 
Portes et fenêtres.  
Certaines maisons ne sont pas entretenues ; sur d'autres figurent ces panneaux , preuves de l'aide de l'Europe pour leur restaurat...
Pique-nique devant le théâtre et l'animation des jets d'eau déclenchés par une application par téléphone portable ! 
13
sept
13
sept
Publié le 14 septembre 2021

Nous voici à Budapest.

La maison est assez incroyable : art nouveau, nous sommes au 3ème étage, mais c'est très haut. Grand escalier, cour intérieure, couleur jaune. Nous sommes en haut à gauche avec le balcon ; d'ailleurs nous mangeons dehors.

L'appartement appartient à Adam, designer ; c'est clair et fonctionnel, avec une décoration minimale, le contraire de l'appartement que nous avons quitté à Vienne.

Il y a un parking privé, ce qui est bien pratique dans une grande ville.

La maison. 
L'appartement
La vue depuis le balcon. 

La place des Héros, pas loin de la maison était en chantier car le Pape a dit une messe à cet endroit la veille. Un certain nombre de rues étaient bouclées pour l'occasion.

Le chantier en cours de démontage, les affiches dans le quartier pour indiquer les rues barrées... 
Tous ces bâtiments étaient inaccessibles pour nous et cachés par des grands panneaux. C'est donc à visiter plus tard.

Après quelques courses à la supérette du coin, et reconnaissance rapide du quartier, nous sommes partis à la découverte de Budapest à pied en prenant la "Andrassy ut", artère genre "Champs Elysées" qui mène du centre ville à la place des Héros.

Nous avons été éblouis par la diversité et la richesse de styles des monuments, à l'extérieur comme à l'intérieur (quand nous avons pu rentrer dans les cours).

Un exemple avec cet immeuble vu extérieure et intérieure, avec beaucoup de détails dans les finitions.

Un immeuble place Hunyad ter.
L'Université de la Musique. La salle de concert est magnifique, avec un orgue et une décoration "Sécession", c'est à dire avec des...

Suite de la balade, il faut regarder en l'air...

Quelle diversité ! 
Détails de façades... 



Une agence immobilière, où on nous a donné la permission de faire des photos...



La Grande Synagogue et l'arbre en métal (financé par Tony  Curtis) où sont gravés sur chaque feuille, les noms des juifs hongrois ...

Les transports en commun sont gratuits pour les plus de 65 ans. C'est bizarre de monter dans les rames sans avoir de billet.

Ici, on dirait presque que la pandémie n'existe pas, très peu de personnes ont le masque.

Les wagons du métro sur notre ligne sont petits et bruyants. Mais cela permet de nous rendre en centre ville très vite.


Le métro. 

Nous avons mangé au restaurant, suivant le conseil du routard.

Nous avons oublié de prendre des photos.

Thérèze a pris un jarret de porc et c'était sa madeleine de Proust : cela lui a rappelé les jarrets préparés par Papa et les pommes de terre par Maman. Nous avons tous gouté nos plats, tout était réussi.

Marc a pris des Gnocchi à la crème et au citron, et moi du chou farci qui ressemblait à celui que je fais. Avec un verre de bière et une bouteille d'eau minérale, nous avons payé la valeur de 32€ pour 3. L'ensemble étant des plats hongrois.

Il faisait nuit quand nous sommes rentrés, et nous avons soupçonné deux hommes de nous surveiller et de nous suivre. Nous avons opté pour la tactique suivante : nous sommes descendus à une station, eux aussi, mais nous avons attendu la rame suivante, et là, ils leur était difficile de faire la même chose, et ils sont sortis.

Bref, comme nous sommes dans le quartier des ambassades, c'était désert même à 21 heures. Donc maintenant, nous partirons le matin, et mangerons au restaurant le midi, et pas le soir. C'est peu cher et nous allons en profiter !


Le Danube en fin d'après midi. 
14
sept
14
sept

Ce n'est pas Christo à l'Arc de triomphe, mais il y a beaucoup de monuments emballés, c'est à dire en rénovation.

Nous pensions traverser le célèbre "Pont aux Chaines" à pied, en arrivant par le métro, pour passer du côté Pest. Déjà, pour y arriver cela faisait un bout de chemin sur la promenade du Corso, le long du Danube. Arrivé là, tout est fermé, emballé, en rénovation. il fallait donc revenir au pont "Elisabeth" pour traverser le Danube, à pied. Nous repérons un tramway qui fait le trajet. Nous traversons le pont, nous repérons un autre tramway qui fait le trajet en sens inverse jusqu'au funiculaire qui monte au château.

Arrivé là, le funiculaire était aussi en travaux... Il a fallu monter à pied !

Le château aussi est en partie en travaux ! Que de bruit...

Pour le retour, nous avons trouvé un bus pour nous redescendre du château, puis tramway...

C'est bizarre, pour nous, de monter dans tous ces moyens de transport, sans payer...

Le château et l'église St Mathias, vus du côté Pest.
Vues depuis le château  (côté Buda) (avec le Pont aux Chaines emballé...)
Panoramique ....
Le château et le manège 
Le château, détails 
Église St Mathias 
Église St Mathias, détails...
Église St Mathias, détails.
Maisons du quartier, étudiants et perspective... 
Le Bastion des pêcheurs. 
Le Parlement vu du "Bastion des Pêcheurs" 
Pour le retour jusqu'au pont Elisabeth, un petit tour en tram ? 
La totale : 1 PV,  1 scellé, 1 sabot, et le corps peut-être dans le coffre ?
Encore un monument emballé... 
La basilique Saint Étienne, un genre de "Sacré Cœur" de Montmartre...
Orgue urbain ? Collection de pots d'échappement ? 
En attendant de traverser... 
15
sept
15
sept
Publié le 17 septembre 2021

Nous partons en voiture vers le nord, pour visiter 3 villes sur le chemin de la boucle du Danube, qui après s'être dirigé à l'est, tourne plein sud.

Nous partons par la rive droite, et commençons par Szentendre, ville avec un centre touristique, 2 églises. Nous y avons acheté quelques cadeaux et mangé dans restaurant, typiquement hongrois.


Le Danube à Szentendre

Un lieu agréable .... 
Les rues de Szentendre 
Quelques maisons... 
Quelques détails.
La soupe de champignons et le goulasch... En dessert, strudels.

Nous avons visité 5 km au nord, Skangen. C'est un musée qui regroupe les habitats traditionnels des différentes parties de la Hongrie. C'est très grand, quelques parties étaient fermées et nous n'avons pas pu tout faire.

Une jolie église, et son intérieur 
Les maisons et leurs intérieurs à Skangen

Il est déjà tard, nous partons vers Visegrad et la courbe du Danube.

La forteresse de Visegrad. 
Quelques scènes reconstituées, dont une sorcière au pilori, un esturgeon, et un bison d'Europe... 
La courbe du Danube vue depuis de château de Visegrad. 
Le Danube... 

Notre idée était de prendre le bac pour passer sur l'autre rive (les ponts sont rares...), mais il n'y avait plus de traversier, et la nuit tombe de bonne heure, à 19 heures. Donc, nous sommes rentrés : superbe balade.

16
sept
16
sept
Publié le 17 septembre 2021

Pour aller au Parlement, nous avons pris le métro et la ligne 2. Elle passe sous le Danube, donc est profonde.

Pour aller sur le quai, il faut prendre un escalator qui a une pente très raide et avance quand même vite. C'est très impressionnant et la descente dure quand même presque une minute trente !

Pour visiter le Parlement, il faut justifier de son identité. Nous avons eu une visite en français. C'est possible de faire des photos, sauf dans la salle où est posée la couronne de Hongrie qui date du XIIème siècle. Elle est posée dans une cage en verre avec le sceptre et le globe et une épée. Le tout est disposé dans la salle avec des gardes, sous la coupole principale.

Le Parlement 
Les couloirs. 
L'escalier central 
Un des 2 salons d'apparat. 
La Chambre des députés 
Place  Szabadsag Ter : l'ambassade amériacaine ou "bunker" , et le très controversé monuments aux victimes de l'invasion allemande...
Souvenirs de 1956. 


Maison art nouveau : par Emil Vidor, maison Bodo 
Le bâtiment de la Caisse d’Épargne de la Poste 
Une McLaren , mal garée....
La gare de l'Ouest, par Eiffel. 
Quelques détails vus durant notre promenade dans le quartier du Parlement ...
17
sept
17
sept
Publié le 17 septembre 2021

Pour visiter la synagogue , Marc a du mettre une kippa. C'est la 2ème synagogue en taille après celle de New York. Elle a un style éclectique et pourrait ressembler à une église. Les allemands ne l'ont pas détruite, car elle leur servait pour accrocher leurs antennes.

La Grande Synagogue. 
Intérieur de la Grande Synagogue (3 500 personnes).
Le Grand Marché 
Intérieur du Grand Marché. 
Le pont Szabadsag Hid, qui enjambe le Danube, en face la la forteresse. 
Le Danube vu du pont Szabadsag Hid  (première journée avec du mauvais temps !)
19
sept
19
sept
Publié le 19 septembre 2021

Après 8 heures de route, pour 650 km, nous voici arrivés à Zell am See. Nous avons eu beau temps, mais il faisait frais pour pique-niquer. Il y avait la queue pour rentrer en Autriche, 45 minutes, pour finalement nous laisser passer sans rien nous demander.

Aujourd'hui repos le matin et installation. Nous avons profité de la terrasse avec sa vue exceptionnelle !

Puis nous sommes descendus en ville (2 km) pour chercher un restaurant. Presque tous les restaurants typiques ont disparus, il n'y a plus que des pizzerias. Enfin, nous en avons quand même trouvé un. Avec Thèrèze, nous avons mis au point une stratégie : un plat pour 2, car les parts sont très copieuses !

Il a fallu montrer notre pass sanitaire pour manger et donner nos coordonnées téléphoniques. Marc a mangé de la truite, nous du goulasch et de la saucisse maison avec "radis de cheval" traduction littérale...et une part de strudel évidemment !

C'était bien avec des prix raisonnables.

Est-ce une station chic ? Il y a beaucoup de belles voitures autour des grands hôtels et beaucoup de couples des pays arabes. Les menus sont en arabe, de même dans notre appartement, il y a des explications et des documents touristiques en arabe.

La terrasse de l'appartement. 
Différentes vues de la terrasse en fin d'après-midi en arrivant, et le matin avec un banc de brouillard. 
Balade dans Zell am See 
Intérieur de l'église. 
Balade au bord du lac (le temps se gâte en fin d'après-midi).
Différents moyens de transport vus en ville ! 
Oiseaux sur le lac : grèbe huppée, fuligule morillon.
Zell am See, vu du bout du lac 
Zell am See, de la terrasse la nuit. 
20
sept
20
sept
Publié le 21 septembre 2021

Le temps n'est pas très beau. Il a plu, il y a un peu de crachin...

Nous choisissons de visiter une vallée, où il y a quelques villages typiquement tyroliens. Ils sont au cœur de 2 chaines : au sud la chaîne du Wilder Kaiser qui culmine à 2 344 m, et au nord celle du Zahmer Kaiser qui atteint 1977 m. Toutefois, nous pouvons admirer les villages plus que les montagnes, car elles sont dans les nuages, sauf en fin d'après midi.

Nous nous arrêterons à Lofer, puis Waidring, puis St Johann in Tirol. Nous avons pu faire un peu de shopping et admirer les beaux vêtements autrichiens.

Maisons et fermes du Tyrol... 


Portes et fenêtres... 


Église de Lofer


Peintures sur les murs des maisons... 


Église de Waidring , très rococo avec un plafond en trompe-l’œil qui permet de faire rêver à une super église avec coupoles......


Enseignes en ville. 


Église de St Johann in Tirol 


Le joli cimetière de Waidring : toutes les tombes sont fleuries, et les croix sont toutes en fer.... 


21
sept
21
sept
Publié le 22 septembre 2021

Nous visitons la vallée de Gastein, à environ 40 km de Zell am See. Le temps est couvert avec quelques éclaircies, donc ce n'est pas intéressant de prendre un téléphérique pour admirer la vue sur des montagnes.

Nous visitons Badgastein, ville d'eau où l'on vient soigner ses rhumatismes, depuis plusieurs siècles. 17 sources pouvant atteindre 47°. Ces eaux doivent leurs vertus thérapeutiques au radon, un gaz rare d'émanation radioactive (on se soigne par la peau, les voies respiratoires). Cette station thermales a été un lieu en vogue au 19ème siècle (empereur F. Joseph, Schubert, BIsmarck, Schopenhauer...). C'est aussi une station de sports d'hiver...

C'est une ville curieuse, tout en hauteur, avec une grande cascade qui coule au milieu avec un fracas, d'enfer.

Nous avons fait la promenade de l'empereur Guillaume, très facile.

Visiblement, les gens ont l'habitude de venir avec des cacahuètes, pour nourrir les écureuils, qui, de ce fait, vous suivent. Il y aussi des geais, et des casse-noix mouchetés (première fois que l'on en voit). On se sent suivi, car les oiseaux avancent en même temps que l'on chemine...

Sur le retour, évidemment apfelstrudel et chocolat chaud et café dans une Konditorei. Excellent, le patron était heureux de parler français et il avait des favoris, façon 19ème siècle en accord avec le nom de la promenade !


Badgastein 


La cascade. 


Les villas et les hôtels du XIXème. 


Vues depuis la promenade de l’empereur Guillaume


Les écureuils. 
Le long de la promenade de l'empereur Guillaume 


Geai, casse-noix moucheté, peut-être un pinson des arbres, mais ce n'est pas sûr... 


Souvenir de Bismarck, massacre sur les murs d'une ferme, moutons en couleurs, station météo en or, jolie girouette. 
Vues sur la route du retour  (1ère photo, en haut à droite : mur de protection sur le torrent...)
Tunnel (il y en a beaucoup dans ce pays), routes superposées et voie cycliste...