Carnet de voyage

Tadjikistan

9 étapes
26 commentaires
1
Sur la Pamir Highway M41
Du 1 au 19 août 2018
19 jours
Partager ce carnet de voyage
1
août

Ça y est mon visa est valide à partir d’aujourd’hui donc départ en transport en commun jusqu’à la frontière.

Un kilomètre à pied pour arriver au poste frontière et comme d’habitude il fait chaud.

Encore un passage de frontière très facile, pas de fouille du sac, nickel.

Je prends un taxi pour Pendjikent avec 3 femmes très sympathiques.

La recherche de l’argent commence pas de distributeur MasterCard j’arrive à faire changer des euros contre des somonis nouveaux billets il faut se réhabituer à une nouvelle monnaie. En gros 10 somonis font 1 € donc c’est relativement facile.

Les prix sont vraiment pas cher 1 litre de coca 5 somonis

Après avoir trouvé un hôtel petit tour au bazar

Puis une promenade pour aller voir les ruines de l’ancienne ville.

Les montagnes ne sont pas loin départ demain pour les 7 lacs Haft Koul où je passerai 2-3 jours coupés du monde.

Tenez vous au frais il parait que la canicule arrive chez vous.

3
août

De Pendjikent départ pour les 7 lacs pour 3 jours de balades et de farniente.

En suivant une piste on découvre les lacs, l’endroit où je loge se situe au 4ème lac au village de Nofin.

Petit village typique sur la route.

Les paysages sont magnifiques des lacs

Et des cascades

Le lendemain départ pour le 7eme lac, il y a beaucoup de marche sur la piste et heureusement pour moi une estafette me monte au lac et m’invite pour le repas.

En pleine préparation du repas même moi je touille.

Un litre d’huile, oignons, pommes de terre et mouton qui vient d’être tué dans le village en dessous du lac.

On est à l’abri de la chaleur sous la grande tente.

La descente fût longue mais les paysages sont tellement beaux que ça compense.

Voilà pour mes 3 jours dans les Monts Fan.

Merci pour vos petits mots.

5
août

J’ai passé la journée au lac Iskanderkul

Rien de spécial petite randonnée sous un beau paysage

Des enfants du village

Départ pour Dushanbe capitale du Tadjikistan où je n’ai pas fait de photos.

Le 9 départ pour la Pamir Highway mais comme son nom l’indique ce n’est pas vraiment une autoroute, plutôt une route mythique en altitude le plus haut col étant à plus de 4600 m.

9
août

Ce matin départ pour Khorog j’ai dérogé au fait de ne pas vouloir prendre l’avion pour faire un vol scénique.

Départ prévu de Douchambé à 8h à 6h30 je suis à l’aéroport mais nous avons décollé à plus de 11h aucune information donnée donc je ne sais pas trop pourquoi.

L’avion

17 places il ne peut monter qu’à 4200 m et les montagnes sont à plus de 5000 m, il ne vole que si la météo est clémente.

1h de vol à travers les montagnes et les cimes enneigées, les photos sont pas top mais en vrai c’était vraiment impressionnant.

On rase vraiment les montagnes

J’ai même survolé l’Afghanistan durant 20mn

Arrivée à Khorog en pleine forme pour info par la route c’était 16h de voiture c’est ce que j’avais prévu au départ mais suite à la rencontre d’un autrichien qui l’avait fait je me suis lancée heureusement il n’y a pas eu de perturbations.

Demain direction les montagnes même si on est à 2100 m ici pour trouver un peu de fraîcheur.

18
août
18
août

Le wifi étant très faible dans la vallée du Pamir je ne peux pas mettre le blog à jour avec des photos.

J’ai passé 3 jours dans la vallée de Jizeh et j’ai même assisté à un mariage.

Je suis partie en 4x4 dans la vallée de Wakhan, une route qui longe l’Afghanistan juste séparé par une rivière.

Arrêt à Langar et Alitchur pour la nuit promenade au bord des lacs de bonlonkul et Ashy Kul, baignade dans les sources d’eaux chaudes.

Stop camion jusqu’à Murghab et festival des jeux à chevaux.

Je pense qu’au Kirghizistan le réseau sera meilleur et vous pourrez voir les photos de cette route mythique.

10
août

Après une nuit à Khorog, je prends un taxi direction le village isolé de Jizeh.

Après 3h de route j’arrive au pont de singe


Il me reste 8 kms à pied pour relier le village, le chemin est agréable

Il longe un torrent mais il n’y a pas beaucoup d’ombre

Petit lac en montant

Le village se trouve au bord d’un lac

C’est la saison des foins ici aussi

Ils sont fait à l’ancienne aucun véhicule que des ânes.

On se retrouve à 4 pour le repas du soir, dortoir dans une maison traditionnelle Tadjike

Lendemain départ avec Richard un néo-zélandais en voyage continu pour le dernier lac.

Le village se compose en trois parties.

Canaux d’irrigation

Des enfants se baignent dans la rivière

Piscine à domicile

Et enfin le lac petite sieste pour se reposer à l’ombre

Transport à dos d’âne

Le lendemain j’ai la chance d’assister à un mariage.

Tout le village est là soit 85 personnes plus les invités.

La cérémonie a commencé la veille mais le marié arrive aujourd’hui.

On prépare en attendant les mariés sono à fond bien sûr

Et enfin les mariés arrivent, le gars il s’est tapé quand même 10 kms à pied sous 35 degré en costume cravate.

On mange on danse

Il y a un beau gâteau qu’ils ont monté à pied aussi

Échange des vœux en se donnant à manger

Pour info, c’était un mariage arrangé par les familles donc ils ne s’étaient jamais vus, la jeune fille est du village et le jeune homme vit à Moscou. Ils sont repartis à pieds dans le gros village d’à côté (c’est à dire 30 kms une fois le pont passe) d’où le marié est originaire. D’ici 15 jours il retournera à Moscou avec sa femme...

Nous avons tous nos coutumes, mais je vous laisse méditer la chance que nous avons d’être nés du bon côté du globe.

J’ai été enchantée de mon séjour dans ce charmant village de la vallée de Bartang.

14
août

Après avoir passé 2 jours à Khorog à chercher des partenaires de voyage pour louer un 4x4 pour descendre dans la vallée du Wakhan, route qui longe l’Afghanistan séparé par la rivière.

J’ai rencontré Maud à la guest house elle voyage également seule et nous interpellons Mathieu et Dana dans la rue ils ne sont que 2 dans leur voiture et sont ok pour nous amener jusqu’à Alitchur.

Cette vallée est réputée pour ses somptueux paysages.

Visite d’une forteresse

Pause déjeuner, toujours avec des paysages envoûtants

Après une crevaison nous arrivons enfin à Langar mais la nuit nous a rattrapé.

Départ à 8h direction Alitchur, nous commençons par une bonne grimpette à pieds pour aller voir des petroglyphes.

Les toits des maisons servent de stockages

Pause au col à 4200 m

La piste est longue mais on en prend plein la vue

Arrivée à Alitchur en début d’après-midi on laisse nos compagnons de route qui partent dans le sens inverse. Je reste avec Maud pour rallier le Kirghizistan.

17
août

Nous sommes logées dans une famille pamiri avec tous les repas il faut dire qu’il n’y a pas grand chose.

Mais les paysages sont toujours au top, petite promenade au bord de la rivière.

J’ai vu mes premiers yaks

Et des bébés aussi

Des side-car originaux

Le lendemain nous partons aux sources chaudes pour un petit bain

En route un très beau lac

19
août
19
août

D’Alitchur nous avons tenté le stop, juste au moment où nous arrivons sur la route principale un camion s’arrête et hop c’est parti pour 100 kms en camion à 30 km/h vu l’état de la route nous avons mis 3h.

Le décor change ce n’es pas tout à fait les mêmes paysages.

En camion on a une super vue, un cycliste isolé

A Murghab il y a le festival du cheval, nous trouvons rapidement une voiture pour nous emmenez en dehors de la ville.

On a pu assister aux courses et à une sorte de lutte à cheval où 2 cavaliers doivent se faire tomber.

Les familles kirghizes sont de sortie car dans cette partie du Tadjikistan beaucoup de kirghiz habitent.

Chapeau traditionnel kirghize  

Des enfants

Visite du bazar

Et oui les boutiques sont dans des containers c’est assez spécial

La ville avec ses maisons blanches et ses toits plats.

Le lendemain départ 6h30 pour le Kirghizistan mais nous avions oublié que Murghab était à l’heure kirghize soit une heure de plus donc nous étions un peu à la bourre. C’est parti pour 8h de voiture pour rejoindre Osh au Kirghizistan avec une crevaison. Il a changé la roue de son 4x4 en 15 minutes efficace le chauffeur.

Et toujours des paysages somptueux.

Premiers paysages du Kirghizistan c’est beaucoup plus vert

Voilà pour le Tadjikistan j’espère que ce pays inconnu vous a plu autant qu’à moi, après l’Ouzbékistan et ses monuments, le Tadjikistan vaut le détour pour ses magnifiques paysages.

Merci pour vos petits mots qui font toujours plaisir quand on est loin.