Carnet de voyage

Province du Kyûshû au Japon

12 étapes
28 commentaires
1
Le voyage continue avec une province méconnue du Japon
Du 9 avril au 2 mai 2019
24 jours
Partager ce carnet de voyage
J-1

Je viens de passer un mois de vacances aux Philippines et ce pays est un vrai coup de cœur, entre la gentillesse de la population, les paysages magnifiques, les plages de rêves et les couchers de soleil à tomber je suis sous le charme.

Quelques photos quand même pour vous faire découvrir ce beau pays.

Donc me revoilà pour un départ pour le Japon demain pour découvrir la province méconnue du Kyûshû, je suis persuadée que je vais découvrir de belles choses et vivre des expériences uniques.

J’attaque la dernière partie de cette aventure après le Japon je rejoindrai la Corée du Sud puis Vladivostok et je rentrerai jusqu’à Saint Petersbourg en transsibérien.

Je voulais remercier les élèves de Saint Joseph qui me suivent pour leurs très jolis dessins.

J1àJ4

Après quelques heures de vol me voilà arrivée à Fukuoka, à l’aéroport tout se passe très facilement, j’ai vraiment eu beaucoup de chance avec les frontières j’espère que ça va continuer comme ça. Je trouve l’hôtel rapidement et un restaurant pour manger des ramens.

Ce voyage va être riche en nourriture je pense.

Je suis passée de 35 à 15° j’ai été obligée de sortir la doudoune et en plus il pleuviote.

Je pars harpenter la ville, tour des temples

Tout est calme ici même les voitures ne font pas de bruit.

La saison des cerisiers est sur la fin mais j’en vois quelques uns quand même.

Un peu de shopping aussi retour à la civilisation.

Quelques différences avec la France, distributeur de boissons à tous les coins de rue, on empile les voitures pour les stationner, les entrées des restaurants on un rideau devant pour dire que c’est ouvert.

Le lendemain je vais visiter un temple à 15 kms Dazaifu. Je me familiarise avec les transports en communs en l’occurrence le bus pour cette fois.

C’est un site assez touristique il y a beaucoup de japonais qui s’y déplacent.

Je fais une belle promenade dans les bois, je vois quelques cerisiers en fleurs.

Il y a plusieurs temples et des beaux jardins.

Une petite ville touristique où certaines personnes viennent en costume traditionnel.

Je vais visiter également l’île de Nokonoshima réputée pour ses fleurs.

Je loue un vélo pour faire le tour de l’île les 20 kms d’hier m’ont un peu fatiguée. Ici il y a beaucoup d’oranger.

Je visite le parc à fleurs.

C’est très coloré et très beau , c’est la saison des azalées, tulipes.

Il y a aussi des cerisiers, pour les camélias c’est presque finis.

Et moi cheveux au vent

Je termine la journée par le château de Fukuoka et les parcs aux alentours.

Et encore des cerisiers je pensais pas tant en voir.

Je vais faire un post pour la nourriture pour vous faire découvrir tout ce que je mange.

Voilà pour ma première étape japonaise cette ville a beaucoup à offrir je n’ai pas eu le temps de faire tout ce que je voulais et je n’ai pas chômé, les vacances sont finies.

J8àJ10

Je viens de passer 3 jours à Nagasaki tristement connue pour avoir été bombardé le 9 août 1945 à 11h02 trois jours après Hiroshima.

Mais cette ville a beaucoup à offrir, j’ai passé trois jours bien remplis.

Le premier jour je me suis concentrée sur le quartier autour de l’hôtel.

Des temples au pied d’une colline.

C’est fleuri ici aussi il y a même des mariés.

Ensuite je suis montée en haut de la colline au milieu du cimetière.

Deuxième jour je vais dans le nord de la ville visiter le quartier de la bombe.

Pour info il y a eu 74 000 morts et autant de blessés, un tiers de la ville à été détruite.

Le parc de la paix en hommage aux victimes

La cathédrale Urakami et le point zéro de l’explosion

Cette journée fut émouvante avec la visite du musée de la bombe atomique le même ressenti que lors de la prison S21 à Phnom Penh.

Je n’ai pratiquement pas pris de photos à droite la bombe atomique en taille réelle et à gauche une horloge arrêtée à l’heure fatidique.

La dernière est le nombre de bombes réparties dans le monde et franchement ça fout un peu les chocottes à la fin de la visite.

Je finis la journée par des temples pour apaiser tout ça.

Il y en a un un peu étrange de l’extérieur mais impressionnant

Troisième jour je pars dans le sud de la ville près du port.

Nagasaki a été fondée au XVI ère siècle avec l’arrivée d’explorateurs portugais et hollandais ça deviendra un port important.

L’île de Dejima a été construite en 1636 par des marchands influents, le quartier a été reconstruit.

Petit tour au port où on attend des gros voiliers

Promenade dans le Glover Garden nom d’un marchand du XIX ème siècle

Des écoliers en visite, uniforme obligatoire.

Le parc est très plaisant avec des maisons coloniales et une belle vue.

J’ai beaucoup aimé cette ville, ces jardins, ces temples et son histoire.

Direction la montagne volcanique japonaise Unzen Onsen.

Merci pour vos petits mots qui me font très plaisir, à bientôt pour de nouvelles aventures.

J5

Aujourd’hui je change de ville mais avant de prendre mon train pour Arita, je laisse mon bagage à la consigne pour aller voir le grand bouddha couché apparemment le plus grand du Japon.

Le parc est très agréable des tortues et des carpes

Et le grand bouddha en bronze mesurant 41 m de long 11 m de haut et pèse 300t.

Retour en train à la gare de Hakata pour prendre le tgv japonais

Arrivée à Arita je loge dans une maison traditionnelle japonaise

C’est terminé pour cette journée, merci pour vos petits mots

J6

Défi du jour me rendre dans le petit village de potiers d’Okawachiyama, déjà il faut s’entraîner pour le dire et en plus il faut que j’aille à la gare d’Arita donc j’attaque la journée par 2 kms à pied ça met en forme le matin. J’achète mon billet à la borne automatique sans demander de l’aide. Arrivée à la gare d’Imari il faut que je prenne le bus alors là ça se complique car c’est écrit en japonais. Mais je trouve trois charmants messieurs qui vont au même endroit que moi et qui m’indique le bon bus.

Le prix varie en fonction d’où on monte et ça augmente au fur et à mesure que l’on roule  

Je suis assez organisée avant de partir je cherche les infos sur le net ou là où je loge comme ça je pars sereine, surtout que pour aller dans ce village il n’y a que trois bus par jour.

Balade dans le village de potiers le temps est couvert je finirai sous la pluie.

Une fois à Arita je vais au musée de la céramique me mettre à l’abri.

Je rentre à pieds à mon logement

Voilà pour une journée pluvieuse et fraîche.

J7

Départ en train puis bus pour visiter le temple Yûtoku Irani, sanctuaire shinto c’est un des plus fameux au Japon. Consacré à Inari dieu des céréales, des fonderies et du commerce, il est symbolisé par un renard.

Il y a une sorte de chemin de croix avec des petits temples dans la montagne. On passe sous des toris.

C’est très calme et reposant.

Je retourne à Takeo pour visiter le jardin Mifuneyama Rakuen après avoir dégusté des sushis je pars dans le mauvais sens et je fais tout le tour du parc pour rejoindre l’entrée.

C’est la pleine saison des azalées et c’est un vrai plaisir pour les yeux ça parait irréel.

J’ai flâné un bon moment avant de rejoindre un Onsen pour faire mon premier bain japonais.

En route un magasin qui m’a fait sourire.

La porte pour rejoindre les sources d’eaux chaudes.

Il y avait deux bains un à 42 et l’autre à 46 degré je ne suis allée que dans le premier j’avais déjà les jambes bien rouges. Les bains sont séparés car nous sommes nus mais on peut louer des bains privés pour les familles. Expérience concluante pour la détente j’aurais l’occasion de recommencer à mes prochaines étapes.

Demain départ pour Nagasaki.

J17

Un chauffeur me récupère à l’arrêt de bus pour m’amener à mon Ryokan : auberge traditionnelle du Japon. C’est la belle vie.

Kurokawa est un des villages les plus réputés pour ces sources d’eau chaude.

J’ai une jolie chambre qui s’appelle Sakura

Car elle a la vue sur un cerisier en fleurs je suis pas loin de la rivière j’entends son doux murmure.

Petite balade dans le village, les gens se promènent en kimono.

Le temps est toujours gris je vais profiter de mon petit confort ça change des dortoirs.

La particularité des Ryokan Onsen c’est qu’ils ont des bains d’eau chaude, d’ailleurs pas de salle de bains dans les chambres on se lave aux bains. J’en ai essayé 7 3 avant de manger, 2 après le dîner et 2 avant le petit déjeuner pour vous dire que j’eta propre.

Comme déjà expliqué il y a des bains pour les hommes et ceux pour les femmes et aussi des privés. Si aujourd’hui le bain numéro est attribué aux hommes le lendemain il sera attribué aux femmes. Dans ce cas là il y avait 4 bains intérieurs et 3 bains extérieurs.

Tout est à disposition douche, shampoing, gel douche, sèche cheveux... on se lave puis on va dans le bain chaud et on ne se rince pas pour garder les effets. Voilà pour le cours Onsen.

J’ai eu le droit à un repas gastronomique japonais appelé Kaiseki. Je ne sais pas tout ce que j’ai mangé.

Il y avait des sashimi, différents légumes, du poisson frit (pour Alain la cuisson était parfaite) et plein de choses aux différentes saveurs.

J’ai mangé dans ma chambre au son de la rivière en kimono ici ils utilisent plus le mot de Yukata.

Après le repas on m’a installer mon futon pour la nuit.

Avec une couette en plume super douillette.

Levée de bonne heure je vais tremper avant le petit déjeuner.

Le petit déjeuner est aussi somptueux que le dîner.

Autant vous dire que je me suis régalée.

Je libère ma chambre et vais faire une balade dans les environs en attendant mon bus.

C’est pas mal bouché mais il ne pleut pas donc c’est très agréable l’odeur de la forêt avec les petits oiseaux qui chantent.

Voilà pour mes deux jours de rêves où je me suis chouchouté et ça fait vraiment du bien.

J’ai beaucoup aimé cet endroit et mon expérience japonaise.

Merci pour vos petits mots à bientôt avec le soleil sur le volcan.

J11àJ12

Depuis Nagasaki je rejoins Unzen en bus, ville de sources d’eaux chaudes sulfureuses.

Je m’installe dans ma chambre pour une fois c’est grand luxe pour moi en plus il y a des bains dans l’hôtel.

Canapé avec vue sur les montagnes le top.

Petite balade dans les environs avant d’aller barboter dans l’eau chaude.

Le lendemain c’est rando de prévu je choisis de partir depuis l’hôtel à pieds il faut monter au Nita Pass, je suis seule à profiter de cette montée pour arriver au départ de la randonnée.

Ensuite j’arrive au téléphérique je continue dans l’optique sans transport donc je monte. Les sentiers sont bien fléchés mais ça monte droit, ils ne connaissent pas les s ici (logique quand on voit leur écriture) par contre ils adorent les marches.

La randonnée est très agréable le beau temps est là. En cours de route je rencontre Oshi avec qui je fais le reste de la balade.

Il y a des caves très fraîches grâce à la lave où étaient entreposées de la glace.

Le but était d’atteindre le sommet du Mont Fugen à environ 1300m avec la vue sur le Mont Unzen et bien c’est chose faite.

Ce volcan est en activité je l’ai vu fumer.

Au sommet il y a du monde mon compagnon de route me fait même un café, les japonais sont hyper équipés.

Descente tranquille avec beaucoup de marches mais les vues compensent.

Du coup j’ai un chauffeur pour la descente du col au village ce qui m’a bien arrangé car j’en avais plein les pates.

Retour à l’hôtel kimono et trempette dans l’eau bien chaude pour mes jambes.

Journée au top comme je les aime nature rencontre et détente.

Merci pour vos messages maintenant direction Kumamoto.

J15àJ16
J15àJ16

J’arrive sous la pluie je suis venue ici pour faire de la randonnée et je crois bien que ça va être marcher sous la pluie.

Je vais tout de même voir un temple mais heureusement que j’ai le parapluie

Cela me permet de me reposer un peu à l’hôtel.

Le lendemain c’est un peu mieux, je profite de cette éclaircie pour me rapprocher du volcan.

Je commence à l’apercevoir au loin.

La vue n’es pas super dégagée mais bon je n’ai pas eu de pluie c’est déjà ça.

Je prends le bus pour Kurokawa pour passer la nuit dans un Onsen Ryokan traditionnel.

J13àJ14

Après bus ferry bus j’arrive à ma destination facilement tout c’est très vite enchaîné je n’a pas eu d’attente entre les différents transports.

Quand je suis arrivée au ferry il y avait deux compagnies la première m’a proposé un billet avec bus jusqu’à la gare et la seconde ça a été un peu précipité car le bateau partait dans 5 mn donc j’ai rien demandé. L’agréable surprise a été qu’à l’arrivée il y avait un bus gratuit pour la gare, c’est la première fois que j’ai une entourloupe au Japon.

J’ai passé une après-midi paisible à déguster des gâteaux fourrés à la crème pâtissière avec un café et un bon livre.

Le lendemain je pars me promener en ville.

Je vais en premier voir le château datant du 17 ème siècle, réputé pour être un des plus beau du Japon.

Malheureusement le château est fermé suite au gros séisme de 2016 (magnitude 7) qui a fait de très gros dégâts, la rénovation prendra plusieurs décennies.

La restauration est en cours comme on peut le voir sur les photos.

Je poursuis ma visite avec le centre commercial et oui il faut bien de temps en temps.

Puis le jardin Suizenji Jojuen endroit calme et reposant où j’en profite pour me poser au soleil.

Des femmes se promènent en kimono

Et j’ai fait tout ça en tramway

Je me dirige vers Aso je sais déjà que l’accès au volcan est fermé et en plus la météo s’annonce pluvieuse enfin je verrai bien.

Merci pour vos commentaires.

J18àJ19
J18àJ19

De retour à Aso pour la soirée, demain beau temps annoncé donc je vais voir ce fameux volcan. L’accès au cratère est fermé pour cause de fumée donc le programme est deux pics le mont Eboshi et le mont Kijima.

Le premier bus est à 9h40 un peu tard à mon goût je tente le stop après une minute d’attente 4 jeunes m’emmènent à destination. C’est la golden week donc tout le monde a des vacances pour 10 jours. D’après ce que j’ai compris c’est beaucoup plus long cette année car il y a des jours fériés pour le changement d’empereur. L’empereur Akihito cédera sa place le 30 avril à son fils.

Retour à nos moutons arriver au parking il y a beaucoup de vent et il fait relativement froid.

Eboshi à gauche et Kijima à droite.

J’attaque par Kijima

Que je gravis rapidement vu que ça monte tout droit et quand la pente est trop forte il y a des escaliers heureusement une fois au sommet il y a des sentiers.

Le volcan est bien actif petite vidéo à l’appui

C’est en accéléré mais c’était chouette normalement on peut faire le tour du haut du volcan mais là....

La dernière éruption date de 2016

C’est une grande caldera formée par une dépression lors d’un grosse éruption.

On voit encore des arbres brûlés

Voilà pour cette journée sportive et très agréable. Direction les enfers de Beppu.

J20àJ23
J20àJ23

Pour ma dernière étape au Japon je n’a pas été gâtée car il a beaucoup plu, du coup je me le suis fait tranquille et au chaud.

Beppu est célèbre pour ces 7 enfers et oui en fait c’est juste de l’eau très chaude.

Et aussi parce qu’il y aura des matchs de rugby pour la coupe du monde.

Revenons aux enfers

Ils sont tous différents du gris

Ça chauffe alors attention l’eau est juste en dessous de 90 degré

Des bleus et des rouges toutes les explications sont en japonais donc....

Il y a foule car c’est la golden week.

La balade était agréable avec un peu de buée sur les lunettes.

Tout est fait pour les touristes entre les boutiques et les animations

J’ai passé un excellent moment et je suis passé entre les averses.

Voilà pour le Japon retour à Fukuoka pour prendre le ferry pour Busan en Corée du Sud.

Je vous parlerai de la Corée prochainement. Merci pour vos petits mots j’espère que le Japon vous a plu autant qu’à moi c’est vraiment un pays à découvrir avec une culture, un savoir-vivre et une cuisine très savoureuse.