Que voir en seulement 10 jours ? Mes choix, mes conseils, vos questions. C'est parti pour cette découverte au jour le jour ! 💡Mode de voyage : location d'un petit 4x4 + logements Airbnb.
Août 2019
10 jours
Partager ce carnet de voyage

Fraîchement arrivés de Genève à l'aéroport de Keflavík nous découvrons les paysages lunaires qui nous entourent.

Est-ce que toute l'Islande est comme ça ? Je l'imaginais bien plus verdoyante 🤔


C'est parti pour 🚙50 min de route direction Reykjavík. Je n'aime pas particulièrement visiter les villes et encore moins les capitales de peur de me sentir étouffée. Mais Reykjavík est une très belle surprise. Petit centre ville calme et propre. Tout peut se faire à pieds en une demie journée. Tout est charmant et accueillant.

Pour ma part, j'ai 2 incontournables à vous conseiller : la cathédrale Hallgrímskirkja et le Voyageur du Soleil (Sólfar en Islandais) sculpture d'un bâteau viking.

La cathédrale Hallgrímskirkja
Le Sólfar

La fin de journée venue, nous prenons la route (🚙2h20) direction Vík í Mýrdal pour y passer 3 nuits et découvrir ses alentours. Me voilà confortée dans mes idées, l'Islande est très verte ici 🌿

Nous avons logé dans un lieu assez atypique : la Farmhouse Lodge et plus précisément au Canvas Glamping que vous retrouver sur la plateforme AirBnb.

2

Une journée tranquille où nous avons pu voir beaucoup de choses.


À 20min de notre logement, nous avons fait le choix d'aller découvrir la cascade cachée de Kvernufoss. En direction de Skógar, indiquez sur votre GPS Kvernufoss parking et le tour est joué ! Cherchez ensuite le chemin qui longe l'enclos à montons au bout duquel se trouve un petite échelle métallique qu'il faut franchir. Vous voilà parti pour 15min de marche le long de la rivière Kverna pour arriver à la très solitaire cascade de Kvernufoss. Elle est véritablement sublime ! Vous pouvez y passer du temps et même vous rendre derrière.

🛂 Parking gratuit.

La cascade de Kvernufoss

Direction ensuite le parking (gratuit) de Sólheimasandur (à 🚙10min de la cascade) pour découvrir l'épave d'un avion écrasé depuis 1973 sur ce sol noir si caractéristique de l'Islande. Préparerez vous à 45 min de marche aller sur une longue, très longue ligne droite avec comme ligne d'horizon l'océan. La balade en vaut la peine !

🛂 Parking gratuit.

Avion à Sólheimasandur

Nous continuerons notre périple en début d'après-midi vers les fameuses falaises de Dyrhólaey. Grâce à notre véhicule nous nous rendons au sommet de 120m de précipice à proximité du phare. C'est l'occasion d'admirer la fameuse arche.

L'arche de Dyrhólaey

Nous faisons ensuite le choix de nous rendre en contrebas grâce au sentier se trouvant aux alentours du phare. Il descend durant 30min pour nous rapprocher des falaises et de la vue sur la plage de sable noir de Reynisfjara.

🛂 Parking gratuit.

❗Attention ce sentier au cœur d'une réserve naturelle est fermé de Mai à Juin pour permettre la nidification des divers oiseaux qui peuplent les falaises.

Les Macareux Moines 🐧😍

Pour terminée la journée non loin de là : la plage de sable noir de Reynisfjara. C'est un lieu touristique très fréquenté je précise. Les paysages depuis cette plage sont magnifiques et vous pourrez y découvrir des colonnes de basalte (identiques mais moins impressionnantes que celles de la Giant Causeway d'Irlande).

🛂 Parking gratuit.

Plage de Reynisfjara
3

Une journée bien remplie pour ce 3ème jour. Pour autant nous prenons notre temps et c'est agréable.

Depuis Vík í Mýrdal nous prenons la route 1 pour 2h30 de trajet non-stop avec comme objectif le Jökulsárlón. Il s'agit d'une lagune glaciaire à la limite du parc national de Vatnajökull, dans laquelle nous pouvons admirer les icebergs provenant du glacier Breiðamerkurjökull. La lagune s'écoule ensuite par un petit chenal vers l'océan Atlantique. Une étape à ne pas rater

🛂 Parking gratuit.

La lagune de Jökulsárlón

C'est sur la route du retour vers Vík que nous nous arrêterons à plusieurs reprises pour découvrir d'autres paysages. Le premier arrêt se fait à Hof, un minuscule village verdoyant dont on peut facilement tomber sous le charme. C'est un arrêt conseillé pour une pause photographie devant la Hofskirkja, une des six églises en turf de l'Islande, construite en 1884 .

Hofskirkja

Toujours dans le sens du retour et donc cap vers l'ouest, nous nous dirigeons vers le Parc National de Skaftafell. Au programme, une randonnée d'une trentaine de minutes pour atteindre la cascade de Svartifoss, reconnaissable par ses orgues basaltiques.

🛂Parc National = parking payant (750ISK)

La cascade de Svartifoss

Ayant un peu de temps devant nous, nous nous éloignons de la masse touristique pour pour suivre le chemin un peu plus loin. À 400m de là, nous atteignons le belvédère de Sjónarsker offrant un magnifique panorama sur la vallée. Peu de photos car je me suis amusée à suivre une abeille.

Au sommet de Sjónarsker

En redescendant, après 200m nous partons sur la droite pour découvrir les bergeries abandonnées de Sel.

Les bergeries de Sel

Après cet arrêt qui nous a bien occupé plus d'1h30, nous continuons à nous rapprocher de Vík. Nous ferons un détour de 10min pour rejoindre le canyon de Fjaðrárgljúfur. Haut de 100m et long de 2km c'est un paysage magnifique. La montée prend environ une vingtaine de minutes.

🛂Parking gratuit

Le canyon de Fjaðrárgljúfur

Un dernier petit stop avant le dodo, au bord de la route 1 : Scenic Green Lava Walk. Un point de vue surélevé sur un champ de lave recouvert de mousse (qui met tout de même 70 ans pour pousser).

Lave depuis le Scenic Green Lava Walk
4

Notre trajet aujourd'hui se fera entre Vík et Selfoss (🚙1h40), donc retour à l'ouest pour nous. Nous passerons ensuite 3 nuits là bas.

Nous profiterons de la route pour nous arrêter tout d'abord à la fameuse cascade de Skógafoss. Située dans le village de Skógar, la chute de 62m naît de la rivière Skógá (-foss signifie cascade) , qui descend directement du col Fimmvörðuháls. Pour admirer la cascade il suffit de marcher quelque centaine de mètres après le parking. Des escaliers partent également sur la droite pour surplomber la cascade et donnent ainsi accès au départ de la randonnée Fimmvörðuháls : 22 kilomètres qui vous emmène le long de la rivière Skógá, entre deux glaciers : Mýrdalsjökull et Eyjafjallajökull, avant de se terminer dans la Vallée de Þórsmörk. N'ayant pas connaissance de ce parcours avant de nous trouver sur place, nous avons seulement parcouru 5km (car pas de bouteille d'eau). Photos ci-dessous.

🛂Parking gratuit

Cascade de Skogafoss
Départ de la randonnée Fimmvörðuháls
randonnée Fimmvörðuháls
randonnée Fimmvörðuháls
randonnée Fimmvörðuháls
La cascade de Skógafoss et ses petites sœurs

Nous poursuivons toujours à l'ouest pour se rendre non loin de là à la cascade de Seljalandsfoss. Elle provient de la rivière Seljalandsá (on commence à comprendre la logique), qui naît de la fonte des glaces du volcan/glacier Eyjafjallajökull. Arrivée sur les bords du plateau, l’eau chute d'environ 65m. Nous pouvons passer derrière la cascade, c'est magnifique, d'autant plus en fin de journée paraît-il.

🛂Parking payant 700ISK. Nous nous garons 400m avant au bord de la route et décidons de marcher un peu.

La cascade de Seljalandsfoss

Dernier stop sur notre route à Keldur Turf House. Des anciennes fermes abandonnées typiquement islandaises avec leur toit en herbe. Un arrêt pas vraiment indispensable finalement.

🛂Parking gratuit

Keldur Turf Houses
5

Le cercle d'or, en islandais Gullni hringurinn, désigne les trois sites touristiques les plus fréquentés d'Islande.

Aujourd'hui, au départ de Kerið (🏡) nous prendrons la route pour non pas 3 mais 4 sites !

Kerið -- 🔅Þingvellir National Parc -- Chutes de Brúarfoss -- 🔅site de Geysir -- 🔅chutes de Gullfoss -- retour Kerið

1️⃣Le parc national de Þingvellir. Site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2004, c'est en ce lieu que le parlement islandais a été fondé en 930 et est resté ici jusqu'en 1798.

Prenez 2 ou 3h pour prendre le temps de parcourir l'ensemble du site qui est très vaste.

🛂Parc National = parking payant (750ISK)

Vue du parc national de Þingvellir

À voir sur place : diverses failles puisque le site est situé à la séparation des plaques tectoniques américaines et européennes. Vous pourrez soit marcher au milieu de l'Almannagjá (la faille de tous les hommes, vue dans Game of Thrones) soit nager dans la Silfra où la visibilité est possible jusqu'à 100m de profondeur. Mais aussi le cascade de Öxarárfoss et l'église de confession luthérienne Þingvallakirkja.

Faille de l'Almannagjá
Faille de l'Almannagjá
Faille de la Silfra
Au loin l'église Þingvallakirkja
À découvrir à Þingvellir

Quittons Þingvellir pour découvrir la cascade de la Brúarfoss. Elle ne fait pas partie du cercle d'or mais mérite le détour si vous avez du temps devant vous car il faut compter 7km de marche aller-retour. De plus, elle se trouve ici entre le parc national et le site de Geysir, donc pas de détour.

Tout au long de la marche vous longerez la rivière qui est d'un bleu turquoise étonnant. Cette petite balade est un véritable coup de cœur même si la cascade n'est pas "puissante", elle se démarque des autres.

🛂Parking gratuit.

Chute de Brúarfoss
Midfoss au milieu de la randonnée
Sur le chemin de Brúarfoss

2️⃣À 10min de là en poursuivant à l'est sur la route 37, nous rejoignons un second site du cercle d'or, le Geysir. Situé dans la vallée Haukadalur, il a donné le nom aux phénomènes des geysers.

Le fameux grand Geysir entrant en éruption seulement 2 à 3 fois par jour, c'est le Strokkur que tout le monde admire. En effet, il entre en éruption toutes les 5 à 8min en propulsant l'eau à 20m de haut.

🛂Parking gratuit.

Le Strokkur en éruption

3️⃣Nous terminerons en fin de journée par aller admirer le troisième et dernier site du cercle d'or. Il s'agit des chutes de Gullfoss (la chute d'or). La cascade est à deux étages : la première chute est de 32m de haut puis de 70m dans un étroit canyon. Très très impressionnante !

🛂Parking gratuit.

L'immense chute de Gullfoss.

Ravis de cette journée bien remplie (🚶‍♂️🚶🏼‍♀️18km de marche).

6

Aujourd'hui afin de réduire le rythme de la consommation de carburant (1,70€/L), nous décidons de rouler seulement 25min pour nous rendre à Hveragerði.

C'est au dessus de cette ville que débute la randonnée pour la vallée de Reykjadalur.

🛂Parking gratuit.

Le point que tout le monde cherche à atteindre est le Klambragil, une zone aménagée pour se baigner dans les sources chaudes de la rivière Reykjadalsa. Pour s'y rendre 3,5km de grimpée suffisent. Vous verrez un peu partout des nuages de fumée accompagnés d'odeur de soufre et des bains bouillonnants à plus de 100°C . Une vraie terre de feu ! ♨️

Vue sur la vallée de Reykjadalur durant la randonnée
Vue sur la vallée de Reykjadalur durant la randonnée
Le Klambragil
Le Klambragil
La randonnée de Reykjadalur

C'est décidé, nous testerons les eaux chaudes mais après la poursuite de notre randonnée. Ayant du temps devant nous aujourd'hui, 3,5km ne suffisaient pas !

C'est pourquoi nous avons poursuivi notre ascension pour effectuer la boucle de l'Ölkelduhnúkur : 5km supplémentaires au sein de la vallée.

N'hésitez pas, ça grimpe seulement au début et après il n'y a plus de dénivelé.

La boucle Ölkelduhnúkur et son sol bouillonnant

Au retour, c'est la récompense avec une baignade à 38°C qui nous fait cuire les jambes !

Vous en ressortirez Vanille/Fraise🍓

En fin de journée, c'est au cratère Kerið que nous nous rendons, toujours à la découverte de cette terre de feu.

🌋Le cratère abrite un petit lac et c'est ce qui en fait sa particularité. Profond de 55m et âgé de seulement 3000 ans, il n'est pas le résultat d'une explosion. C'est plutôt l'effondrement du cône de scories sur lui-même qui a donné ce résultat.

30min sur place suffisent. Vous pourrez faire le tour complet du cratère et le tour du lac en contrebas.

🛂Parking gratuit mais entrée payante 400ISK/p (nous sommes passé devant sans payer.

La cratère Kerið
7

Cette étape sera brève en description.

Pour notre 7ème jour en Islande, nous avons fait le choix de nous rendre dans la péninsule de Snaelfellsnes et plus précisément à Ólafsvík. Au départ de Kerið, 3h15 de route nous attendent.

Arrivés aux alentours de 13h à destination, c'est un Whales Watching 🐳🐬🦈que nous souhaitons faire aujourd'hui. Nous avons choisis la compagnie Láki Tours qui propose une excursion de 2h30 à 3h à la rencontre des mammifères marins. C'est important pour moi de pouvoir les observer dans leur milieu naturel et de bannir les SeaWorld et Marineland.

Malheureusement je n'ai aucune photo à vous partager car nous n'avons vu aucun animal. Et oui c'est le jeu ! Láki Tour nous propose de revenir un autre jour gratuitement , voir même dans 10 ans, tant que nous ne perdons pas le ticket. Richard tentera le coup Mercredi matin... pour moi c'est stop, j'ai été malade pendant 3h.😅🤢

Un rêve s'envole.

🛂Prix pour 2p : 140€

Les 10 premières minutes je faisait la maligne
8

Pour ce 8ème jour islandais, nous décidons de parcourir la péninsule de Snæfellsnes. Située au centre ouest du pays, c'est une belle découverte pour nous.

Le lieu est principalement connu pour héberger le volcan/glacier Snæfellsjökull que nous repérons au loin dès notre arrivée. "Connu" car c'est le volcan que Jules Verne a choisi pour son départ du voyage au centre la terre.

Le Snæfellsjökull et son somment enneigé à 1446m.

Notre premier arrêt dans la péninsule se fera au village de Búðir abritant l'église noire Búðakirkja. Très photogénique, de nombreuses personnes s'arrêtent pour l'immortaliser.

L'église de Búðakirkja

Nous poursuivons vers l'ouest à 10min de route pour nous rendre au village d'Arnarstapi. L'endroit réuni deux "monuments" : l'un natuel et l'autre artificiel. Le premier est l'arche basaltique de Gatklettur, le second est une statue en pierre de Bárður Snæfellsás le protecteur de la peninsule mi-humain/mi-troll.

L'arche de Gatklettur
Statut de Bárður Snæfellsás
L'arche de Gatklettur
L'arche et la statue d'Arnarstapi

Depuis la statue et face à l'océan nous décidons ensuite de nous rendre à pieds à Hellnar en suivant le chemin balisé sur la droite (piquets rouge). Comptez 1h aller/retour sur un sentier facile.

Vue pendant la balade

Une fois arrivés à Hellnar et avant de rebrousser chemin, au bout du sentier en bois, nous décidons de nous arrêter au café s'y trouvant : Fjöruhúsið Café. Un lieu très convivial, une carte restreinte et des produits maison délicieux. Un petit plaisir à 16€ les 2 parts de gâteau. Welcome to Iceland !

Une part de Chokolatecake au Fjöruhúsið Café

De retour à la voiture, nous continuons toujours plus à l'ouest pour nous rendre aux falaises de Londrangar. Non loin du parking se trouve un view point d'où nous pouvons admirer les deux pitons rocheux l'un s'élevant à 75m et le second à 61m. Comme souvent cela ne nous suffit pas, c'est pourquoi nous décidons d'emprunter le chemin de trouvant en contrebas pour rejoindre la phare de Malarrif dans l'espoir de croiser des macareux.

Contrairement aux falaises de Dyrhólaey, ici nous n'en verrons pas. Mais en scrutant l'océan nous apercevons un énorme aileron qui semble appartenir à un requin. S'en suivent de longues minutes de contemplation.

Les pitons rocheux de Londrangar et leurs ossements de baleine.

Non loin de là nous nous arrêterons très brièvement dans la baie de Dritvik abritant la plage de galets noirs de Djúpalónssandur. Elle abritait autrefois soixante bateaux de pêche et était l’un des villages de pêcheurs les plus prolifiques de la péninsule. Aujourd'hui, vous pourrez y trouvez les vestiges rouillés des restes d'un chalutier de pêche qui a été détruit le 13 mars 1948. S'y trouvent 4 pierres de levage utilisées par les pêcheurs pour tester leur force :154 kg💪, 100 kg🥵, 54 kg😤 et 23 kg😅.

De notre côté nous avons eu de nouveau beaucoup de chance en admirant pas moins de 3 dorsales de requins au large.

Plage de Djúpalónssandur dans la baie de Dritvik

Enfin, direction le populaire cratère de Saxhóll vers le nord-ouest. Du haut du cratère, on jouit d'une vue incroyable sur l'océan Atlantique et les vastes champs de lave séchée de la péninsule de Snæfellsnes. Sans oublier le volcan Snæfellsjökull se trouvant devant nos yeux.

Montée du cratère Saxhóll

Fin de journée, nous bouclons la boucle en retournant à Grundarfjörður là où se trouve notre logement 🏡 à la ferme.

Notre logement à la ferme
9

En ce matin du jour n°9, Richard a décidé de tenter à nouveau sa chance en partant à la recherche des baleines. La légende raconte qu'il a pu voir 6 ou 7 individus de baleines de Minke.

Pour ma part, je suis restée sur le plancher des vaches (enfin des moutons 🐑) pour découvrir ce que Grundarfjörður avait à me faire découvrir. À proximité de cette ville ce trouve la montagne de Kirkjufell que de nombreux touristes viennent photographier (rendue célèbre par la série Game Of Thrones).

Le Kirkjufell

Le nom de Kirkjufell signifie littéralement « montagne église » en islandais, probablement à cause de forme ressemblant à un clocher. Les marchands danois visitant la région lui donnèrent l'autre nom de Sukkurtoppen (du danois, « sommet de sucre »).

À son sommet, différentes couches de lave accumulées sont visibles. Elles datent de quelques millions d'années. Depuis la Kirkjufellsfoss vous pourrez aussi faire de sympathiques clichés.

Kirkjufellsfoss

Pour ma part, ayant 3h devant moi, je me suis permise de la découvrir sous d'autres angles.

Au loin la montagne Kirkjufell

L'après-midi, nous rejoindrons l'ouest de la péninsule à Öndverðarnes à l'entrée du Parc National de Snæfellsnes. Ce rivage a servi pendant des siècles de lieu de pêche, aujourd'hui, ce sont les champs de lave que nous venons découvrir.

Nous utiliserons le guide des Sentiers du Parc national de Snæfellsjökull proposé par l'Agence Islandaise pour l'Environnement (www.umhverfisstofnun.is). Nous ferons la boucle Öndverðarneshólar – Vatnsborg – Grashólshellir, identifiée en n°5.

L'accès à la randonnée

Sous nos pieds de la lave, à l'horizon des cratères et l'océan puis en toile de fond, toujours le célèbre volcan Snæfellsjökull. Connu je vous l'ai dit grâce à Jules Verne mais aussi adoré de tous car il dégage soit disant des champs magnétiques puissants. Même les extraterrestres le connaîtraient car en 1993, pas moins de 500 personnes venant du monde entier ont attendues leur arrivée au somment du volcan.

Le Snæfellsjökull
10

Je vais tout de même prendre le temps de conclure ce carnet de voyage.

Le dernier jour n'a pas été des plus intéressants car il s'agit de faire la route du retour. Nous avons tout de même quitté la péninsule de Snæfellsnes en faisant un arrêt sur la plage de Ytri-Tunga.

C'est réellement un lieu incontournable de la péninsule car vous pouvez y observer très facilement des phoques. Nous en avions déjà aperçu précédemment au cœur des iceberg à Jökulsárlón mais ici vous les trouverez en pleine activité sieste sur des rochers.

Deux espèces sont observables : le phoque gris et le veau-marin.

En toile de fond, toujours ce sublime volcan.

Les phoques de la plage d'Ytri-Tunga

Ce fut un lieu très relaxant où nous sommes restés 1h sans quasiment parler pour profiter du spectacle.

Nous poursuivrons notre route en direction de Reykjavik en faisant une pause repas dans la ville de Borgarnes où se trouve un long tunnel sous le fjord de Hvalfjörður.


Pour conclure, l'Islande est une destination magnifique que je recommande à tous. Pour pouvoir la découvrir vous devez aimer parcourir des kilomètres chaque jour. Le fare niente ce n'est pas pour ce pays.

🤒Temperatures en août : 9°-14° avec beaucoup de soleil pour notre part

🌃 Couché de soleil : 22h30, levé : 4h30

🚶🏼‍♀️🚶‍♂️120km à pieds en 8 jours, soit 15km/jour

Budget (2 personnes) :

✈️Avion 464€78

🚌Bus 12€

🏡Logements 885€54

🚙Location voiture 651€69

⛽Essence 256€60 (plus de 2 000km)

🛂Parkings 16€09

🛒Courses 131€42

🍽️Restauration 64€92

🐳Activités 148€07


💰Soit un total de 2 631€ (1 315€/personne) pour 10 jours