Partir en voyage, je sais faire. En Europe. Mais au-delà de nos frontières européennes, c'est l'inconnu... et encore plus en "solitaire". Nous partons donc à 2 👭➡ Go to... the Philippines !!! 😁🏖🌅
Avril 2018
16 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Le spitch ? 2 nanas en quête d'aventures, de découvertes, d'évasion et de... vacances !! Toutes les deux en couple, l'Homme de l'une n'était pas dispo, quant à l'autre, l'Homme n'aime pas spécialement voyager (ni la chaleur)... Il n'en fallu pas plus pour que je réponde à une petite annonce de Laura sur le groupe Facebook "We Are Backpackeuses" (ou "WAB", pour les intimes 😉) qui recherchait une co-voyageuse pour partir aux Philippines avant l'été (c'était trop long sinon).

Les billets d'avions aller-retour sont pris. Mais quid de notre "compatibilité" !!?! Donc nous décidons de nous rencontrer. Je connais déjà un peu la région parisienne, Laura ne connaissant pas du tout le Lot-et-Garonne, cette dernière est donc venue chez moi pour le découvrir 😊 Et bien sûr, je lui avais réservé un petit programme sur-mesure 😋 Cependant, nous n'avons pas chômé : rencontre, partages, découvertes, échanges... en 3 jours, notre programme était bouclé ! 😁✌

Maintenant, rendez-vous le 29 Avril pour de nouvelles aventures !!!!!

Rencontre 👭😍😘 "Un voyage se vit trois fois : quand on le rêve, quand on le vit, et quand on s'en souvient." 🛫🌐🗺
2

Après un train annulé et une carte bancaire cassée et quasi inutilisable (vous avez dit "chat noir" 🐱🐱 ?), nous avons finalement embarqué dans le calme à bord d'un Boeing 777 de la compagnie Saudi Arabian. Tout d'abord, direction Jeddah (Arabie Saoudite) où nous nous sommes posées vers 20h.

Nous sommes restées 2h à Jeddah dans un brouhaha incessant, et pas toujours très à l'aise ! ^^ C'est un peu... particulier... Croiser des femmes portant le niqab en pleine rue en France est une chose, en être entourée en est une autre. Personnellement, malgré les 29° qui nous attendaient en sortant de l'avion, c'est à peine si j'ai osé relever les manches de mon sweat. Mais bon, soit, l'escale fut brève et tout s'est bien passé.

Nous avons tenté de nous faire "up-grader" sur notre second vol mais... On nous a presque ri au nez... En ce qui concerne la compagnie aérienne à proprement parlé, nous n'avons trop rien à redire : les repas étaient franchement corrects, et nous avions tous des plaids, coussins, et sur le dernier vol, brosse à dent, dentifrice, masque pour les yeux et boules Quies.


Bref, tout ça pour vous dire que nous sommes ENFIN arrivées à Manille !!!! 😁🌞😁🌞 Sous un soleil en demi-teinte, la chaleur, les bouchons et... les klaxons, puisque nous nous reposons pendant quelques heures au Garden City Hotel dans le quartier des affaires de Makati, avant de reprendre le bus pour 8h de route ce soir...


See you soon !! 👋

First dinner in Manille 🍔 Une tuerie !! 😍
First dinner in Manille 🍔 Une tuerie !! 😍
3

Au départ, nous étions tombées sur un trek de 3 jours; mais voulant profiter le plus possible de nos 15 petits jours de vacances ici, nous avons finalement opté pour un trek de 2 jours. Et heureusement !! 😥


Pour le 1er jour de trek, 7h de marche au programme (n'oublions pas que nous n'avions presque pas dormi depuis deux jours...). 2ème jour : 3h de marche + 1h de baignade. Ces deux jours resteront certainement parmi les plus éprouvants de notre vie, tant par la chaleur que par la rudesse du terrain (nous ne comprenons d'ailleurs toujours pas pourquoi les Philippains font des marches aussi hautes alors qu'ils ne sont eux-mêmes pas très grands... ? 🤔). La différence d'âge a elle aussi été flagrante : tandis que Laura sautait tranquillement d'une pierre à l'autre dans les rizières, je galérais à tenir en équilibre... Ha ha !! Cela étant dit, les rizières étaient... magiques !! 😮😍 Nous avons eu peur qu'il pleuve lors du 2ème après-midi mais finalement, le temps était juste couvert. Nous avons donc profité à 200% des rizières avec les explications de notre guide "privé" local, Miller. Malgré les difficultés du parcours, nous avons beaucoup rigolé, entre notre "private joke about poo" lors du déjeuner le 1er jour, nos surnoms de "miss Laura" alias "miss princess" également et "miss beautiful" pour moi, jusqu'à la femme de Miller qui est venue lui faire une scène de jalousie (sûrement assez justifiée) sous nos yeux à notre arrivée à Batad, allant jusqu'à nous demander "Does he fuck you last night ??!?" (ils sont cash les Philippains !). Nous avons aussi découvert les "comfort room" à la Philippine (comprendre un wc avec une bassine contenant de l'eau posée à côté et une sorte de coupelle pour prendre l'eau de la bassine er évacuer votre cadeau 🎁).

Il faut savoir que les plants de riz sont plantés un par un, à la main, ce qui représente un travail faramineux et de longue haleine. L'excursion s'est réellement faite DANS les rizières, et que nous marchions sur les pierres qui forment les rizières. Afin de réutiliser les sols, les Philippains brûlent les coques de noix de coco utilisées. La plantation se fait un peu avant cette période et les plants sont récoltés 6 mois plus tard (toujours à la main). Certaines rizières sont réservées exclusivement aux locaux. Évidemment, il y a plusieurs type de riz.


Nous avons dormi dans une guest house, avec d'autres trekkeurs arrivant d'Israël, d'Allemagne et... majoritairement de France 😁 Nous avons donc passé une soirée certes certainement un peu pensée pour les touristes mais assez typique tout de même. Nous avons vite remarqué que la nourriture ici est assez épicée (ce qui explique peut-être pourquoi les Philippains ne sont pas constipés malgré leur consommation pluri-quotidienne de riz 😁😋😆) ! 😥🌡 Les enfants nous avaient réservé un petit concert en tenues traditionnelles, le tout chanté dans différentes langues ! Il n'y a pas d'école proche là-bas, à moins de compter plusieurs heures de marche (Cambulo est réellement inaccessible autrement, même en tuk-tuk); aussi, les traditions et le travail dans les rizières se transmettent de génération en génération. Toutefois, De plus en plus de familles envoient leurs enfants à l'école, ce qui a pour conséquence l'abandon de plus en plus important des rizières...

Seul, on va plus vite; ensemble, on va plus loin.
Seul, on va plus vite; ensemble, on va plus loin.

Le 2ème jour, une escale était prévue à une cascade. Pour cela, il fallait descendre 800 marches (et donc les remonter...). Laura a pu le faire et déguster un bain rafraîchissant (et décrassant !), tandis que notre guide m'avait déconseillé de le faire en raison de très fortes douleurs aux genoux...


Au fil des échanges, nous avons aussi appris que chez les Philippains, on ne parle pas de chat noir, mais de "little red bird"; il y a une croyance également selon laquelle si vous croisez un serpent sur votre chemin et qu'il vous barre la route, cela porte malheur.

Un coucher de soleil en récompense...

Bref, c'était 2 jours de fou, avec au total 3 jours sans douche, une première pour Nous, occidentales habituées à notre petit confort (finalement, c'est tellement bien une vraie chasse d'eau !!!)... Inoubliable !!

4
4
El Nido

El Nido

Dernier jour à El Nido ce soir (bon, ok, il est 12h chez vous 😊). Comme nous avons rencontré des français dans le coin, nous nous sommes fait un petit resto "fish party" pour le dîner (à 1600PHP pour 2, soit moins de 15€/personne, et on a eu assez à manger - et à boire)... 🐟🐠🐡🍽 C'est à la fois bien et dommage, car les Philippines sont remplies de français, expat ou touristes... Parlant tourisme, il est clair que celui-ci se développe de plus en plus et TRÈS rapidement. C'est peut être surprenant et malvenu de notre part en tant qu'occidentaux mais... Si on peut comprendre l'attrait des Philippains pour le développement touristique et donc les gains financiers, cela reste toutefois dommage car la plage de Las Cabañas (pour ne pas la citer - et apparemment l'une des plus belles du coin) sera bientôt bordée exclusivement de resorts et autres constructions en béton... Et on ne vous parle même pas de tous les déchets polluant l'environnement (nous avons d ailleurs repris des chinois qui allaient laisser leurs bouteilles de bières en verre sur la plage !!! 😮😲😲)... Les Philippains n'ont pas encore tous l'électricité H24 et pourtant, ils connaissent déjà les derniers smartphones... Sans parler de leurs maisons, parfois faite de 4 morceaux de tôle...


Il pleuvait à verse ce matin; du coup, à 7h, quand le personnel de l'hôtel (un petit paradis sur Terre 😍😍😍) est venu tiquer à notre porte, nous avons annulé notre tour sur sur les Hopping Islands... que nous avons regretté toute la journée puisqu'il a fait beau dès 11h... Au final, notre fainéantise nous a permis de Nous (re)poser ce matin. Nous avons donc reporté notre choix sur la zipline d'El Nido (une tyrolienne d'1.4km d'El Nido à la Snake Island). Et elle valait le détour !! Même si la hauteur fait peur, on se sent en sécurité; et même si le temps de la descente est court en soi (pas plus de 2min), on a droit à un magnifique panorama 🏝🏞😍 nous l'avons faite avec un couple de français que nous avions croisés dans le bus de Banaue à Manille. Résultat, nous avons passé l'après-midi ensemble, après que nous ayions mangé un morceau (pardon, j'ai juste dégusté un délicieux "watermelon shake" 🍉🥛😍). Le tout, dans une mer légèrement plus fraîche que la température ambiante 😍 et dans un paysage paradisiaque... 😍


Demain, départ à 4h30 pour Cebu !! 🚌🛣🏖

Vue de notre bungalow...
Coucher de soleil... 🌅
Breakfast
Moment détente... 😏
Coucher de soleil à Las Cabañas
5

En nous envolant aux Philippines, nous savions que c'était un pays pauvre, qu'il allait faire assez humide, et nous partions dans l'idée de backpacker. Ce que nous n'avions pas assez anticiper en revanche, ce sont les transports... 🚕🛵🚌⛴ quasi inexistants, ou en tous cas très (TRÈS) longs... Du coup, jusque-là, c'était finalement pas trop mal, puisque nous ne restions qu'à un endroit par île. Mais comme sur l'île de Cebu, il y a pas mal de choses à faire et à voir, nous avions décidé de faire une destination par jour, pour un total de 4 jours sur l'île. Sauf qu'au final, nous passons notre temps et botre budget dans les transports, même sur des courtes distances.

Aujourd'hui, nous avons testé... le jeepney !! C'est une sorte de van mais en métal, sans fenêtre et ouvert à l'arrière. En général, il y a un terminus, une sorte de ligne, mais pas d'arrêt défini. Et le jeepney est (très) lent, pas plus de 30km/h... 🐌 Donc un trajet d'une vingtaine de minutes en France devient un trajet... d'une heure en jeepney aux Philippines. On pourrait penser les tuk-tuks plus rapides mais du coup, ils reviennent aussi parfois plus chers. Aussi, une fois que nous avons pris tout ça en compte, nous avons finalement opté, un peu à contre-cœur, de faire le trajet Danao-Moalboal (prononcez toutes les lettres une par une, et non à l'anglaise, si vous voulez parler façon locaux) en taxi. Aussi, 107km nous ont coûté 3h de temps et 3000PHP... (le chauffeur étant trop sympa, nous donnant même des conseils sécurité pour la plage publique White Beach à Moalboal, méritait un bon pourboire car nous avons été sacrément pénibles... 😁). Ah oui... cela nous a aussi valu quelques prières et diverses poussées d'adrénaline... 😓 C'est à se demander s'il y a un code de la route ici... auquel cas, celui-ci n'est apparemment pas respecté et on vous assure que c'est sacrément folklorique !!

Nous sommes arrivées à Moalboal vers 17h; sachant qu'ici le soleil se couche tôt (18h, et noir total à 19h), Laura était plutôt dépitée car sans lumière, impossible de nager avec les sardines. Au final, nous sommes tombées sur un gars plutôt sympa de prime abord, qui nous a expliqué que les sardines ne se trouvaient pas à la White Beach mais plus haut, à 7km. Et qu'il pouvait nous emmener... pour 300PHP... Et qu'il était guide. C'est ainsi que Laura a pu réaliser l'un de ses plus grands souhaits de son séjour : le "sardine run", autrement dit, donc, nager avec les sardines 🏊🐟😍 Et il faut avouer que même sans trop de luminosité, c'était dingue !! Des poissons de toutes les couleurs, des sardines tout autour de nous, et même... une tortue !!! 🐢


Bref, même s'il y a du positif, c'était quand même une sacrée Journée De Mer**... ( = JDM) Maintenant, il ne nous tarde qu'une chose : la douche, manger (ça commence à faire long depuis 9h ce matin...), et au lit !! 😪🛏🛌😴 Quoi qu'avant, Laura doit envoyer un mail à sa banque, puisqu'elle n'a pas pu retirer d'argent (et que donc, pour rappel, ma carte étant cassée, je ne peux pas retirer non plus)... Heureusement, je peux encore payer directement les commerçants (du moment qu'ils possèdent un terminal).


Keep hope !! 🤞

6

Aujourd'hui était une journée sportive ! Départ à 10h de l'hôtel pour 4h de canyoning aux Kawasan Falls. Et cette expérience valait clairement le coup et nous ne sommes pas prêtes de l'oublier !!!! Personnellement, je crois que cela restera l'une des plus crazy et amazing experience que j'aurais jamais faite de toute ma vie !!

Notre guide s'appelait Joshua et fêtait aujourd'hui ses 18 ans 🎁🎂 Nous nous sommes bien marrées avec lui, et comme beaucoup de Philippains, il est complètement barré 🙃😂 Au début, il nous a proposé de sauter de 5m mais en tant que trouillardes, nous nous sommes limitées à 3m 😊 L'eau était délicieuse, d'autant plus appréciable que les Kawasan Falls sont situées en plein milieu de la jungle de l'île de Cebu et qu'il y fait donc très humide (et c'était sans compter la pluie qui a fait son apparition pendant une dizaine de minutes). Sa couleur est... comme sur les photos, ou dans vos rêves d'évasion : d'un bleu... limpide, cristallin 😍 Il y a eu une chute d'eau où notre guide voulait nous là faire faire en arrière, mais... non, en avant, c'est mieux ^^ Enfin, il y a eu le toboggan, que nous avons fait ensemble, tous les 3, GoPro embarquée ! Juste à côté, une longue corde avec un bâton pour se prendre pour Tarzan (à moins que vous ne soyez pas doué et que vos mains glissent... comme moi 😂).

Dernière étape, deux immenses chutes d'eau, avec 2 options pour sauter : 12m et 9m. Le saut de 12m étant quand même assez impressionnant, nous avons tout de même sauté de 9m (et sans casque - question de sécurité) !!! 😮😮😮 C'était... wahou !

À la fin du parcours, il y a encore 2 bassins pour se baigner au soleil, mais cela est très touristique. Sur le chemin du retour, nous avons croisé d'ÉNOOOORMES araignées dégueulasses ^^ D'un point de vue gustatif, nous avons pu goûter à de petites bananes grillées et à des "pommes" d'ici (qui n'ont pas du tout le même goût que chez nous !). Quand nous sommes sorties de la jungle, nous nous sommes rendues compte que les Kawasan Falls étaient... juste à côté de l'hôtel où nous nous trouvions !


Nous vous laissons juger de la beauté du lieu 😉

Qui a dit que l'argentargent ne poussait pas aux arbres !? 😁
9m de chute libre... 😮😍
LES Kawasan Falls !
Little spider 🕷

Il etait prévu que nous prenions un bus (pardon... 2 bus en vrai... 😫😒) pour nous rendre à Oslob et finalement, notre guide s'est arrangé pour qu'on nous emmène. Au final, le trajet n'aura duré, pour une fois, que 45min !! 🕘😁

Donc malgré notre déception par rapport à l'hôtel une fois arrivées à Oslob, nous avons fait une "petite" sieste (1h 😁) et nous sommes prêtes à nous endormir la tête pleine de souvenirs et de belles images 😍😍😍

7

Hello tout le monde !!


Nous voilà enfin arrivées à notre dernière étape et notre tant rêve (voire fantasmé ^^) hôtel avec piscine à débordement 😍 Il faut dire qu'après l'hôtel à Oslob, nous avions besoin qu'on nous redonne un peu espoir 😊 bien que grossièrement "propre" (attendez la suite...), dans le sens "pas miteux non plus", le couloir sentait l'urine, la douche à quelques centimètres des wc sans aucune séparation, la salle-de-bain malodorante, la clim qui ne rafraîchissait rien du tout et qui faisait un bruit d'enfer... Du coup, entre la fatigue, la déception et nos "difficultés financières", et après mûre réflexion sur l'aspect touristique de la chose, nous avons laissé tomber l'excursion pour aller voir les requins-baleines.

Bref, quand la réceptionniste nous a ouvert la porte de notre chambre à Tagbilaran, sur l'île de Bohol, c'était l'émerveillement !! 😍 Tout est propre, la salle-de-bain est grande et, malgré l'humidité ambiante, propre et aérée, des draps propres et une clim qui fonctionne (presque un peu trop, ha ha)... Sans parler de la piscine à débordement donnant directement sur la mer... Nous avons donc mis à profit notre première soirée sur Bohol pour nous improviser photographe d'un soir !!

#PinUpdunsoir

Nous avons donc pu aller dormir quelques heures la tête pleine de belles images avant de nous lever à 4h du matin (en vacances !!!) pour... sortir en mer en bangka et voir le lever du soleil et... les dauphins... 😍 Personnellement, je ne m'y attendais pas du tout, mais les voir et les revoir m'a finalement pas mal émue.

Ensuite, nous avons profiter des eaux translucides et peu profondes des Philippines pour nous rendre sur l'île de Balicasag afin de nous adonner au snorkelling... Le guide était génial car il nous aidait vraiment à essayer de trouver où étaient les tortues et il était avec nous dans l'eau !! Voici la seule photo que j'ai pu prendre, le toucher étant difficile lorsque le téléphone se trouve dans une pochette de protection (tout le reste a été filmer par la GoPro qu'à ramenée Laura - il y a une cinquantaine de vidéos... 🎥); c'était juste dingue de voir tout la faune et la flore (malheureusement décolorée - Humanité : réveille toi !!! Il y a urgence !!!) aussi bien. C'était comme si le temps s'arrêtait lorsque nous étions sous l'eau 🕰 J'ai bien essayé de plonger plus profondément dans l'eau, à l'instar de notre guide, mais j'ai du perdre du poids durant le trek, car même quand Laura ou notre guide me poussait vers le fond, je remontais presque immédiatement ^^

Nous avons eu la chance de voir 3 ou 4 tortues, dont une maman et son "baby tortle" 😍

Ensuite, nous avons fait un détour de 10-15min (prévu) pour voir la Virgin Island, qui n'avait rien de "virgin" du tout compte tenu de tous les bangkas de touristes qui s'y trouvaient, sans compter les stands de street-food et autres vendeurs ambulants (nous avons d ailleurs appris que ces vendeurs à la sauvette étaient des musulmans, et pas forcément très appréciés par les locaux). Malgré tout, une séance photo était obligatoire, et nous avons demandé à une touriste chinoise de nous prendre en photo toutes les deux; du coup, certes, les photos sont très chouettes, mais elle m'a quand même demandé de rentrer mon ventre... 😒

Nous sommes ensuite rentrées paisiblement, bronzant au soleil sur le bangka. Pendant que nous attendions notre "driver" une petite philippaine prénommée Rachel (et sa sœur Mareydayl) nous a abordée en nous demandant d abord comment nous nous appelions, d'où nous venions, et même si nous avions Facebook ! Même si d'ordinaire, les enfants et moi faisons 10, je ne sais pas pourquoi, mais les petits philippains sont trop craquants 😍 Nous vous laissons juger 😉

#rencontre #échanges

Lorsque notre taxi est arrivé, il a commencé par s'excuser car il devait passer à un hôtel déposer un smartphone que des précédents clients avaient oublié; nous lui avons alors expliquer qu'en France, le taxi l'aurait gardé (ou sinon, les clients suivants). Il fallait voir la tête du taxi ! "But... it's... not mine !!", en mode "WTF ?? Cest quoi ces français !?!?!?".


Bref, encore une journée bien remplie et formidable !! 🌞 À bientôt aux Chocolat Hills et chez les tarsiers 😉👋

8

Semi-grâce mat hier matin pour réaliser un hopping tour comprenant la visite dun monument construit en 1999 en mémoire du pacte de sang ("blood compact shrine") et qui a été scellé le 16 Mars 1565. Ce pacte est considéré comme le premier traité d'amitié internationale dans le pays entre 2 "tribus".

Monument du #BloodCompactShrine

Ensuite, direction Baclayon afin de voir l'église qui a été complètement détruite lors du terrible tremblement de terre ayant eu lieu aux Philippines, il y a 5 ans. Heureusement, le Vatican en a eu écho et à aider à reconstruire entre autres cette belle église, initialement construite uniquement avec des pierres de coraux ⛪🐚 Si celle-ci a fini d'être reconstruite, ça n'est pas le cas d'autres églises encore en ruines...

Au cours de l'une de nos discussions avec l'un de nos "drivers", nous avons appris que les Philippains doivent se rendre au moins 1h/semaine à l'église. Les églises sont d ailleurs légion aux Philippines, qu'elle que soit l'île. Cependant, il y a aussi pas mal de grands lieux de recueillement pour les témoins de Jéhovah (bâtiments qui ne sont pas cachés); nous en avons vus 5.

#BaclayonsChurch

On reprend la route direction le Butterflies Garden, où vous pouvez également "admirer" des pythons... option que nous n'avons pas retenue car... non... impossible... Ha ha ! Sauf que quand nous sommes sorties du jardin aux papillons, l'une des employées tenait un python dans ses mains et l'avait autour de son cou... Nous "avons du" attendre le bon moment pour passer car nous n'étions pas franchement rassurées (d'autant plus que le 2ème python commençait à se faire la malle hors de sa cage... 🐍).

Bref. Nous avons été un peu déçues du jardin aux papillons car celui-ci est tout petit... Et le grillage du plafond (pour éviter que les papillons ne s'échappent) pas très haut... 😕

Suite à cela, nous avons enfin pris la direction des tant attendus Chocolat Hills !! ⛰ Initialement, ces collines étaient appelées "Carmen Hills", du nom de la localité où elles sont. Mais les Philippines ayant été également colonisées par les Américains, ces derniers les ont renommées ainsi en raison de la couleur "chocolat" que prennent les collines à une certaine période de l'année. On dénombre 1776 "hills".

#ChocolatHills

Direction maintenant le sanctuaire des tarsiers, visite très attendue par Laura. Il faut savoir que les tarsiers sont les plus petits primates au monde (ils ne sont pas plus grands que la taille de votre main), et la taille de leurs yeux fait 3x celle des nôtres 👀 Et en effet, nous ne pensions pas qu'ils étaient si petits ! En revanche, une fois encore, nous avons été déçues par l'aspect touristique de la chose puisque le parc dans lequel les visiteurs peuvent se promener n'est pas très grand... Et bizarrement, quelques tarsiers se trouvaient facilement à portée de vue des visiteurs, avec des employés à côté pour nous les montrer...

#TarsiersSanctuary

Pour finir, nous avons retraversé la même forêt qu'à l'aller, la "Man Forest". Apaisante. C'est ici que les tarsiers habitent naturellement, et c'est pourquoi cette forêt est extrêmement protégée 🌲🌳🌴

#ManForest

Enfin, comme nous lui avions fait part de nos sensation concernant l'aspect touristique de certains grands sites, notre guide s'est arrêté pour que nous puissions descendre voir une petite cascade, couleur verte-émeraude.

Aujourd'hui, last day in Bohol ! 😔 Alors on profite, et on fait bronzette ! 🌞✌

9

Toute bonne chose a une fin, paraît-il... Nous avons donc comme prévu profité de notre dernière journée à Tagbilaran pour parfaire notre bronzage, mais seulement jusqu'à 12h car après, le soleil devient trop difficile à supporter... 🌞😥 En tous cas, si Laura avait déjà bien pris le soleil, de mon côté, j'ai rattrapé mon retard !! 😁

#bronzage #bronzagephilippin

Nous avons mis à profit notre dernier après-midi pour réaliser un projet que nous avions toutes les 2 : nous faire tatouer là-bas, aux Philippines 😍 Très symbolique pour moi. Nous avions un nom sur Tagbilaran, mais malgré 2 adresses pour ce même nom, nous n'avons pas réussi à trouver le tatoueur en question... Du coup, alors que nous le cherchions, nous en avons vu un autre, chez qui nous sommes entrées. Bradex tatoo shop. Nous lui avons parlé de nos projets, moi en particulier puisque j'avais vraiment une idée de ce que je voulais, sans trop savoir comment l'organiser d'un point de vue graphique, malgré une tentative de dessin (ratée apparemment puisqu'ils ont pris mon avion pour... un requin 🦈😆😂). En tous cas, et surtout en ce qui me concerne donc, ils ont vraiment pris le temps de parler et d'échanger avec nous pour que nous ayons un tatouage qui nous plaise ☺ Nous avons tout checké côté hygiène et il n'y avait rien à redire : aiguilles stériles, gants à usage unique changés systématiquement, table désinfectée. La seule chose, c'est quils tatouent dans "l'entrée" car unique pièce pour l'instant, et que tout le monde entre et sort comme dans un moulin.

"Nooon ! J'ai mal mais j'veux pas que ça se sache !" ^^ 😁😊😉
"Nakaligtas" = "survivante" en tagalog

Le lendemain, nous avons encore pris un peu notre temps pour bronzer au bord de la piscine, puis sommes parties vers 14h, direction l'aéroport pour revenir sur Manille où nous avions réservé ce qui laissait prévoir un magnifique AirBnB !!! Et nous n'avons pas été déçues !!! Du panorama nocturne au lever de soleil, en passant par la literie et la déco, tout était impecc' !! Coïncidence, l'appartement se trouvait juste derrière notre premier hôtel ! ^^ Le soir, nous sommes parties à la recherche d'un resto, et avons entendu de la musique qui provenait de sous un grand "chapiteau" sous lequel nous avons découvert un petit marché et des stands de nourriture et de boissons. Voilà donc où et comment nous avons profité de notre toute dernière soirée aux Philippines : un peu comme des locaux 😋 Et notre repas ne nous aura coûté que 350PHP pour 2, soit à peine 3€/personne environ !! 😮

Vint enfin LE dernier jour, celui où nous avons longtemps pensé louper accidentellement notre avion... mais non, il fallait au moins que je récupère une carte bancaire en état de marche avant... Le trajet nous a paru bien plus long qu'à l'aller... 😔

Par chance, nous avons quand même eu droit à un dernier lever de soleil, au-dessus des Cyclades cette fois.



See you !!! 👋👍🤛👣