Voyage au « pays du matin calme »
Partager ce carnet de voyage

La Corée du Sud constitue l’un des pays incontournables pour un voyage de détente et de découverte en Asie de l’est. Se trouvant entre le Japon et la Chine, le pays attire de nombreux touristes et vacanciers chaque année grâce à l’exportation massive de sa culture du divertissement.

L’explosion du phénomène K-pop tend à les laisser à l’arrière-plan, pourtant de nombreux attraits touristiques méritent le voyage : paysages époustouflants, monuments épatants, cultures diversifiées, richesses gastronomiques et tant d’autres. Durant vos séjours au pays du matin calme, laissez-vous également émerveiller par ses villes ultra modernes bâties sur une tradition locale. Alors, pourquoi visiter la Corée du Sud ? Que visiter en Corée du Sud ? Quand partir en Corée du Sud ? En voici un petit aperçu.

Corée-temple-maison
Corée-temple-maison
Temple 

La péninsule coréenne

Il s’agit de l’un des pays de l’Asie de l’Est, constituant la moitié sud de la péninsule coréenne. La capitale du “pays du matin calme” est Séoul, l’une des plus grandes métropoles du monde. Le pays est bordé à l’est par la mer du Japon et à l’ouest par la mer Jaune.

La Corée du Sud est séparée de sa voisine, la Corée du Nord, par une zone démilitarisée ou DMZ longue de 236 km. Outre Séoul, la capitale, les autres grandes villes sud-coréennes sont Busan, Daegu, Gwangju, Sejong et Ulsan. 70 % du territoire du pays sont recouverts de montagnes. Celles-ci sont orientées dans l’axe nord-sud, ce qui rend plus difficile le déplacement est-ouest.

Le point culminant de la Corée du Sud est le volcan Halla, situé sur l’île de Jeju. Comme tous les autres anciens points volcaniques du pays, celui-ci n’est plus actif. Il n’existe même pas d’activités sismiques dans la région, contrairement au Japon.


La Corée du Sud, le pays du matin calme

Même si la destination est moins connue par rapport à la Chine et le Japon, la Corée du Sud voit cependant son activité touristique se développer ces dernières années. Le pays compte aujourd’hui près de 12 millions de visiteurs par an, ce qui le classe parmi les 20 premiers pays les plus visités au monde. Les principaux touristes sont des Japonais, des Chinois, des Taïwanais, et des Hongkongais.

Si le pays est faussement désigné comme étant le « le pays du matin calme », c’est parce qu’une telle dénomination est traduite d’une manière impropre de l’ancien nom du royaume de Choson. Ce dernier signifie littéralement « matin frais ». C’est au XIXè siècle que l’appellation « pays du matin calme » apparaît quand les missionnaires traduisent faussement le nom « choson ».


Description de la Corée du Sud

  • Superficie : 100 210 km²
  • Population : 51 830 000 habitants, selon un recensement de 2021
  • Président de la République : Moon Jae-In
  • Premier ministre : Kim Boo-kyum
  • Capitale : Séoul
  • Pays voisins : Japon , Chine
  • Villes principales : Séoul, Pusan, Daegu, Daejeon, Gwangju, Incheon, Sejong.
  • Langue : le coréen et l’anglais
  • Monnaie : Won (1 € = 1376 KRW)
rue-corée-nuit
rue-corée-nuit
Rue de Seoul la nuit 

Pourquoi visiter la Corée du Sud ?

Il existe de multiples raisons de visiter ou de faire ses vacances en Corée du Sud.

La Corée du Sud et ses nombreux monuments somptueux

Au même titre que les autres pays de l’Asie, la Corée du Sud dispose d’innombrables monuments historiques, culturels et religieux. Font, par exemple, partie des incontournables les majestueux palais coréens qui sont bien conservés. Le plus connu d’entre eux est le palais Gyeongbokgung. Ses somptueux temples bouddhistes méritent également un vrai détour, à l’instar des temples Changdeokgung (le palais de la Vertu), et le Jogyesa.

La Corée du Sud et ses villes parmi les plus animées du monde

À Séoul, les enseignes des grands magasins ne s’éteignent que très rarement. La capitale fait partie de l’un des lieux les plus visités par les touristes, du fait de son dynamisme fulgurant. Vous pouvez y manger, boire du café, faire vos courses, aller au sauna à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Quand vous faites un séjour en Corée du Sud, vous n’avez pas à vous soucier de votre sécurité étant donné que c’est une des destinations les plus sûres. Les Sud-Coréens ont également la réputation d’être bien accueillants et organisés.

La Corée du Sud et sa nature d’exception

Le pays du matin calme réserve à ses visiteurs une nature d’exception qui se visite en famille, en groupe ou individuellement. Si vous aimez prendre du recul hors des sentiers battus, ne manquez pas de visiter ses forêts primaires, ses chutes d’eau, ses lacs, ses grottes et ses volcans. Voyager en Corée du Sud, c'est se détendre et aussi découvrir. D’ailleurs, rien qu’à Séoul, pas moins de 7 montagnes vous attendent.

Enfin, il y a aussi ses plats uniques et délicieux, s’offrant aux adeptes d’un voyage culinaire. Parmi les aliments marquants, on peut énumérer la pâte épicée au chou, le bouillon de graines de soja, les calamars entiers…

Ville-Corée
Ville-Corée
 Entre modernité et traditions

Activités et lieux d’intérêts en Corée du Sud

Une chose est sûre, quand vous arrivez dans le pays, vous ne manquez pas de choses à faire. On trouve d’innombrables lieux et activités incontournables en Corée du Sud.

L’île de Jeju

L’île de Jeju constitue l’un des endroits à visiter absolument en Corée du Sud. L’île se trouve à 85 km au sud de la péninsule et est connue pour ses merveilles naturelles. Il s’agit d’une île volcanique née de l’éruption du mont Halla, le plus haut sommet du pays. En raison de son climat subtropical, elle est très fréquentée l’été.

Jeju est un véritable paradis pour les amoureux de la nature. Elle se démarque notamment par sa verdure sauvage, ses paysages somptueux et ses nombreux musées d’art. Si vous êtes un amateur de randonnée, vous y trouverez votre bonheur étant donné que le lieu regorge de nombreux chemins de randonnée. Voici quelques idées de découvertes lors de votre séjour à Jeju :

● Voir les Haenyeo, les femmes plongeuses de Jeju dont la tradition est classée à l’UNESCO

● Faire l’ascension du Mont Halla. Le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour en profiter. L’été est extrêmement chaud.

● Le Hanwha Aqua Planet, qui est le plus grand aquarium d’Asie ;

● Le pic de Byeoldobong et sa grotte de la baleine qui permettent d’accéder au sentier Jang su et d’explorer des falaises vertigineuses ;

● Les pics de Suwolbonget d’Ilchulbong pour profiter de beaux paysages au coucher du soleil.

corée-seoul
 Séoul de nuit

Séoul

Séoul, la capitale, fait partie des points de visite immanquables de la Corée du Sud. Située au nord-ouest du pays, la gigantesque métropole fait preuve d’un dynamisme important dans divers domaines, notamment en termes de haute technologie.

Parmi les lieux les plus choisis par les touristes figure le quartier commercial de Myeongdong. On peut également énumérer les quartiers chics et huppés de la ville, comme Apgujeong et Gangnam.

Outre cela, visitez le quartier d’Insadong, un véritable vestige de l’histoire patrimoniale et historique du pays. Il est constitué de maisons traditionnelles appelées Hanok, aujourd’hui reconverties en café et boutiques sympathiques. Celui-ci se situe à quelques pas du palais de Gyeongbokgung. Enfin, Séoul émerveille ses visiteurs avec ses nombreux musées et galeries d’art. Citons, par exemple, le Musée National de Corée, le LEEUM ou encore le SEMA.

Montagnes de Seoraksan

Lors de votre voyage en Corée du Sud, ne ratez pas la visite des montagnes de Seoraksan. Se trouvant au nord-est du pays, celles-ci constituent la troisième plus grande montagne de la péninsule. Est plus particulièrement incontournable le rocher de Ulsanbawi, appelé également « Ulsan Rock » en anglais.

L’ascension de ce rocher fait partie des attractions principales de Seoraksan, et ce, pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, il offre un magnifique paysage, notamment une fois qu’on se trouve au sommet. De plus, les amateurs de randonnées y trouvent leur part de bonheur grâce à son chemin de randonnée très connu. La dernière partie de ce dernier offre une aventure bien sportive grâce à ses 800 marches.

À l’entrée du parc de Seoraksan, vous trouverez le grand bouddha, appelé également « Bouddha de la grande réunification ». Vous y passez obligatoirement avant l’ascension du rocher de Ulsanbawi. Parmi ses particularités, il mesure près de 15 mètres de haut. Il est aussi en position de méditation, les yeux mi-clos et les jambes croisées. Il constitue un lieu de culte.

Le parc de Seoraksan dispose de deux temples. Le temple de Sinheungsa, est le plus complet et se situe sur les flancs de la montagne Seorak. Vous arrivez dans cet endroit quelques minutes seulement après votre départ depuis le grand Bouddha, sur le chemin de randonnée menant au sommet de Ulsanbawi. Plus loin encore, vous trouvez le second temple, celui de Gyejoam. Étant plus petit, celui-ci possède un sanctuaire construit dans une grotte sous de gros rochers.

Les plantations de thé de Boseong

Si vous êtes un amateur de thé, partez à la découverte des plantations de thé de Boseong. Ce lieu de verdure est situé dans la région de Jeola, en Corée du Sud. Le district de Boseong est connu pour la culture de thé vert de grande qualité. Passez dans le restaurant se trouvant aux pieds des plantations et dégustez les plats autour de la thématique du thé. On distingue plus particulièrement le bibimbap, les nouilles, les côtelettes de porc, etc. Lors de la visite, vous avez la possibilité d’acheter des boîtes de thé dans l’une des boutiques locales.

La ville de Busan

Difficile de se passer de la ville portuaire de Busan lors des vacances en Corée du Sud. Située à l’extrémité sud du pays, celle-ci constitue l’une des destinations les plus prisées par les visiteurs. Elle est la seconde plus grande ville de Corée du Sud après Séoul. La destination se démarque notamment par son port, faisant partie des 10 plus grands ports commerciaux au monde. La ville de Busan vous offre d’innombrables activités fascinantes, comme la visite du marché aux poissons de Jagalchi, du temple Beomeosa et du quartier artistique de Gamcheon.

Le phare et la falaise du parc Taejongdae, le quartier Dongnae et le temple Haedong Yonggungsa constituent également des lieux d’émerveillement dans la ville de Busan.

Busan-mer-corée
 Région de Busan

Le temple Haeinsa

Offrez-vous un souvenir mémorable lors de votre séjour en Corée du Sud. Visitez le temple Haeinsa, un monument situé à Gayasan, dans la province du Gyeongsang du Sud. Le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce qui fait la réputation du temple, ce sont ses tablettes en bois Tripitaka Koreana. Il s’agit d’une collection d’écritures bouddhiques qui datent de 1236. Elles sont conservées dans le bâtiment Janggyeong Panjeon. Ces tablettes sont écrites en langue chinoise puisque le Hangeul, l’alphabet coréen, n’est apparu qu’en 1443.

Le festival des lanternes

Le festival des lanternes constitue l’un des événements incontournables en Corée du Sud. Se déroulant au printemps, le festival célèbre la naissance de Bouddha et aussi les autres grandes étapes de son existence, comme sa naissance, son éveil et sa mort. Lors de cette étape, les temples sont ornés de lanternes en forme de lotus. C’est pour cela que l’événement est plutôt connu sous le nom de « festival des lanternes ».

Si vous vous trouvez à Séoul quelques semaines avant le jour J, vous aurez l’occasion de voir la ville couverte de Lanternes. Le week-end avant l’événement, de nombreuses parades y sont organisées, comme celle dans le centre de la capitale et aussi au temple de Jogyesa et à l’université de Dongguk.


Comment visiter la Corée du Sud ?

Si vous vous demandez comment vous rendre en Corée du Sud, sachez que de nombreuses compagnies aériennes relient le pays et la France : Air France, Asiana Airlines, Korean Air…Un vol direct depuis Paris peut vous prendre environ 11 heures. Le prix d’un billet aller-retour Paris – Corée du Sud tourne autour de 620 €. Le vol direct vous amène directement à l’aéroport international d’Incheon.

Si vous prenez un vol depuis le Japon ou la Chine, vous pouvez atterrir sur l’aéroport international de Gimpo, l’aéroport international de Gimhae, ou encore sur l’aéroport international de Jeju.


Comment se déplacer en Corée du Sud ?

Pour se déplacer en Corée du Sud, de nombreuses possibilités existent :

La location de voiture

La possession d’un permis international et d’un permis national français est exigée si vous envisagez de louer une voiture en Corée de Sud et d’y conduire. Assurez-vous également d’avoir 26 ans au minimum et de posséder une carte de crédit international (de type Mastercard, Visa, ou Amex). Cette dernière doit être au nom du conducteur principal mentionné dans la réservation. Tous ces points conditionnent la location. En ce qui concerne le prix d’une location de véhicule en Corée du Sud, celui-ci va de 35 €/jour à 155 €/jour, selon le type de véhicule.

Les bus grandes lignes

Le bus constitue le moyen de déplacement le plus confortable et le plus économique en Corée du Sud. Vous avez également d’autres alternatives, comme le ferry, le taxi, et le train. Pour le taxi, un choix s’offre à vous : les taxis ordinaires, les taxis de luxe, et les taxis jumbos. Puisque tous les conducteurs ne parlent pas l’anglais, munissez-vous toujours du nom et de l’adresse de votre destination traduits en coréen pour vous faire comprendre.

Le coût de la vie en Corée du Sud peut être plus élevé qu’en France mais cela dépend. Par exemple, manger dans de petits restaurants coûte beaucoup moins cher. Idem pour la livraison à domicile, tout se livre en Corée et à des prix imbattables.

Bus-cerisier-corée
Route au printemps 

Climat et météo en Corée du Sud

La Corée du Sud possède quatre saisons bien distinctes :

L’été en Corée du Sud

Cette saison se déroule entre juin et août. Durant cette période, les pluies sont plus abondantes. Il peut même y avoir des typhons. L’été en Corée du Sud est marqué par un climat chaud et humide à tendance tropicale. Les températures peuvent atteindre 35 °C dans certaines régions.

L’hiver en Corée du Sud

La saison hivernale sud-coréenne commence fin novembre et se termine début mars. Quand les vents polaires chargés de poussière venus de Sibérie arrivent dans la péninsule, le mercure peut tomber facilement jusqu’à -10 °C. Les précipitations sont cependant rares.

Le printemps et l’automne en Corée du Sud

Lors de ces deux saisons, le soleil est presque toujours présent. Certes, le printemps et l’automne ne sont que de courtes durées, mais elles sont cependant agréables.

Printemps-cerisier-corée
Cerisier en fleur 

Quand partir en Corée du Sud ?

Le moment idéal pour partir en Corée du Sud est le printemps et l’automne. Même si le printemps est caractérisé par un taux de précipitation assez élevé, il permet cependant l’organisation d’un voyage. L’automne quant à lui est doux et sec. Puisque la météo est clémente et que le soleil est toujours au rendez-vous, la période permet ainsi l’exploration de tous les trésors du pays. Il est à préciser que le printemps en Corée du Sud se déroule entre avril et juin et l’automne entre septembre et novembre.

Si le ski est au programme de vos vacances en Corée du Sud, préférez un voyage en hiver. Enfin, le séjour en été est déconseillé puisque la chaleur peut devenir insupportable. Les pluies sont également abondantes, ce qui ne permet pas de réaliser des excursions.

Les vêtements à emporter

Avant de partir en Corée du Sud, on peut se demander quoi mettre dans sa valise. En ce qui concerne les vêtements à emporter, ceux-ci sont en fonction de la période à laquelle vous décidez de partir. Si vous y séjournez en été, privilégiez des vêtements légers pour faire face à la chaleur. Si vous voyagez au printemps et en automne, mettez de côté des vêtements longs pour vous couvrir le soir. Enfin, n’oubliez pas de porter des vêtements couvrants si vous envisagez de visiter des sites religieux.

Parlons maintenant des chaussures. Pour les balades en montagne, optez pour des chaussures légères. Privilégiez des sandales pour les déplacements en ville et les tongs pour les moments de détente sur la plage.


Bon à savoir

Voici les informations pratiques à connaître avant de s’envoler vers la Corée du Sud.

Le décalage horaire

L’heure sud-coréenne est en avance de 9 heures par rapport à celle de la France en été, et de 8 heures en hiver.

L’électricité

Les tensions les plus courantes sont 220V. On peut cependant en trouver 110V dans certaines régions.

L’internet

Une chose est sûre, vous ne manquerez pas de connexion internet en Corée et la vitesse de téléchargement est à couper le souffle. Le pays est connu pour cela et c’est une des raisons de son succès dans les hautes technologies.


Les endroits insolites en Corée du Sud

La zone démilitarisée coréenne, à Yeoncheon-gun

Lors de votre escapade dans la ville de Paju, n’oubliez pas de visiter la zone démilitarisée ou DMZ. Ce No Man's Land séparant la Corée du Sud du Corée du Nord constitue un point de visite à ne pas manquer. Lors d’une excursion organisée en groupe, admirez depuis l’observatoire la faune et la flore qui règnent dans le milieu naturel. On distingue plus particulièrement les cerfs, l’un des animaux emblématiques de la région. On dit aussi qu’il y aurait des félins.

L’observatoire de Cheomseongdae à Gyeongju

Construit au VIIè siècle durant le royaume de Silla, ce site constitue le plus vieil observatoire astronomique de l’Asie de l’Est. Il constitue également l’une des plus vieilles infrastructures scientifiques au monde. « Cheomseongdae » signifie littéralement « la tour où l’on observe des étoiles ». Il se trouve au sein du parc de Wolseong, dans la ville de Gyeongju en Corée du Sud. Cette majestueuse fondation en granit se reconnaît facilement grâce à sa forme d’une bouteille.

Observatoire-corée
Observatoire de Cheomseongdae 

Le pont Weolyeonggyo à Andong

Avec ses 380 mètres de long, il constitue l’un des ponts piétonniers les plus longs du pays. Il se trouve à Andong, enjambant la rivière Nakdong. À la tombée de la nuit, le Weolyeonggyo devient un lieu d’émerveillement dans la mesure où il est sublimé par des lumières aux multiples couleurs. Du fait de sa beauté exceptionnelle, il devient l’un des endroits insolites à visiter en Corée du Sud.