Une ville dynamique et joyeuse à moins de trois heures de la France qui vaut la peine d'y passer quelques jours.
Partager ce carnet de voyage

Cluj Napoca, ville roumaine du comté de Cluj en Transylvanie est une destination idéale pour qui veut explorer l’Europe et découvrir des destinations éloignées du tourisme de masse. La vie y est très peu chère, les roumains sont gentils et accueillants, elle permet pour ceux qui ont le temps de découvrir les magnifiques paysages de la Transylvanie à quelques petites heures de route. La ville, bâtie sur les rives du Somesul Mic, a une riche histoire et une architecture intéressante, avec des bâtiments qui datent du Moyen Âge ainsi que des bâtiments modernes. Cluj-Napoca est également un centre culturel et économique important de la région, avec une vie nocturne animée, de nombreux événements et festivals culturels tout au long de l'année, et une scène artistique florissante. La ville est également un important centre universitaire, avec plusieurs universités renommées, dont l'université Babeș-Bolyai, qui est la plus grande et la plus respectée de Roumanie

Le centre de Cluj et le campus de l'USAMV 

Présentation 

Population : 286 598 hab

Superficie : 179,5 km2

Situation : Capitale non officielle de la Transylvanie, 4ème ville de Roumanie

Principaux points d'intérêt : Piata Unirii, le jardin botanique, les ruelles du centre, le musée ethnographique transylvain, le musée du Village transylvain.

Monnaie Locale : le leu (au pluriel Lei) ou le RON (La Roumanie fait partie de l'UE mais pas de la zone Euro). Pour convertir les lei en euros il suffit de multiplier par deux et diviser par dix, facile ! La vie est très peu chère.

Pourquoi visiter Cluj Napoca ?

Plus souvent appelée Cluj (prononcez clouge), la ville établie dans un environnement de collines verdoyantes offre un centre ville agréable, au centre duquel se trouve une grande place (Piata Unirii) où se trouvent de nombreuses terrasses à la belle saison. Il est facile et agréable de s'y promener à pied.

Un peu d'histoire : Cluj a connu plusieurs influences culturelles. l’ancienne Napoca fut successivement conquise par les Romains, les germaniques, les Daces et les Slaves. Cluj-Napoca appartint ensuite à l’Empire d’Autriche et à l’Empire soviétique, avant de devenir l’une des principales villes de Roumanie ! Depuis la fin du régime communiste et l'entrée du pays dans l'Union européenne, la ville s'est modernisée et continue toujours à restaurer ses façades et monuments.

Melting Pot étudiant : Capitale européenne de la jeunesse en 2015 la ville accueille 100 000 étudiants dont beaucoup de jeunes français venus étudier la médecine, la pharmacie ou la médecine vétérinaire à l'UMF et l'USAMV). Son université Babes-Bolyai (50000 étudiants) est la plus grande et la plus prestigieuse du pays. C'est une cité jeune, vivante et festive, près d'un quart des habitants sont des étudiants roumains ou étrangers.

Que voir à Cluj ?

la Piata Unirii

Le coeur de la cité, 160 sur 200m tout de même ! Quelques belles façades de palais des 17ème et 18ème siècles, l'église Saint Michel et le monument dédié au roi Matthias 1er, et beaucoup de terrasses de restaurants, bars très animés et très fréquentés, c'est le centre névralgique de la ville.

Les nombreux espaces verts aménagés dans et autour de la ville se chargent d'offrir des oasis de calme et de tranquillité.

 Le jardin botanique Alexandru Borza

Strada Republicii, 42, c'est un incontournable. Un havre de paix dans la ville, parc paysager et boisé, grandes serres tropicales, jardin japonais, et un musée pour les botanistes passionnés.

Le Parcul Central 

Propose de nombreuses activités (pédalo, basket, jogging...) Il accueille de nombreuses animations et manifestations (jazz in the park, street food festival, festival de lumières ...).

Le parc Cetatuia

A une altitude de 405 m au dessus de la ville, ce parc vaut la grimpette à pied par l'escalier (environ 200 marches). Il existe plusieurs terrasses pour profiter de la vue, et boire un verre ou même déjeuner au soleil.

Parc de la citadelle 

Pour ceux qui veulent se cultiver, Cluj possède de nombreux musées (pas d'explications en Français, anglais ou roumain uniquement) :

Le Musée des beaux-arts, Muzeul de Arta,

Piata Unirii, Peinture roumaine de l'époque médiévale essentiellement et quelques grands peintres roumains.

le Musée ethnographique, Muzeul etnografic transilvan, 

strada Memorandumului 2, petit musée très intéressant où l'on découvre l'art du bois, les costumes traditionnels, les activités agricoles, de belles poteries, instruments de musique, etc... Le musée gère aussi le Village transylvain, musée en plein air, installé sur 5ha au nord ouest de la ville, qui présente des maisons traditionnelles ainsi que des églises. Un joli lieu de balade.

Musée ethnographique.  

L'espace piéton de la vieille ville 

Il vaut la peine d'y consacrer un bon moment. Rendez vous Piata Muzeului et explorez le quartier. Une fois la nuit tombée les rues sont illuminées de guirlandes lumineuses et les bars et terrasses remplis d'étudiants. Pour découvrir la ville à pied le mieux est de passer à l'office du tourisme Boulevard Eoilor 6-8 et récupérer la documentation très bien faire, parfois en français, dont le guide des circuits touristiques piétons par thème : l'itinéraire gothique ou baroque, celui des églises, ou des statues, etc... les plans sont très bien faits.

Edifices religieux

Catedrala Ortodoxă Adormirea Maicii Domnului sur la piața Avram Ianciu construite entre 1923 et 1933 dans un style neo bizantin (Jetez un oeil en passant de l'autre côté de la place sur le beau bâtiment de l'Opéra). La cathédrale de la Transfiguration, connue aussi sous le nom d'église des Frères mineurs sur le boulevard Eroilor est beaucoup plus claire et lumineuse, architecture baroque. L'Église catholique romaine Saint Michel, architecture gothique, se trouve sur la Piata Unirii.

Quelques trésors cachés :

En montant vers l'entrée du Jardin Botanique, sur la droite, se cache une jolie petite église orthodoxe, reliée à l'hôpital par une passerelle.

Le joli campus boisé de l'université USAMV accessible depuis Calea Manastur en face du centre commercial Platinia Mall pour y faire une jolie balade.

Le quartier de petites rues pavées entre la Strada Avram Iancu et le centre. Beaucoup de cafés, bars, restos dans des petites cours pleines de charme.

Un peu plus loin

Les Mines de sel de Turda 

(à environ 30 km de Cluj, accessible en bus ou en louant une voiture). Turda est célèbre pour ses anciennes et gigantesques mines de sel. Abandonnée en 1932 la mine est devenu un improbable parc d'attraction à 72m sous terre, il y a même un lac avec des barques ! Cela vaut le détour pour le gigantisme du lieu. Pensez à prendre un pull, il y fait frais, voire froid ! Le site est accessible en bus, les compagnies Alis ou encore Fanny partant du centre-ville (piata Mihai Viteazu), ou en louant une voiture. Ensuite, il vous faudra marcher un peu ou prendre un taxi pour atteindre les mines. Si vous êtes en voiture, poussez jusqu'aux gorges de Turda, parmi les plus belles du pays.

Les mines de sel  

Hoia Baciu

La célèbre forêt « hantée » de Cluj. Certains affirment y avoir vu des fantômes ou des événements étranges ... Parmi les éléments mystérieux, des arbres tordus, un cercle sans arbre parfait au milieu de la forêt, un champ électro-magnétique très fort ... De temps en temps, les jeunes roumains et étrangers y organisent des soirées feu de camp. Accessible à pied pour les plus vaillants, sinon en taxi, mais certains refuseront de s'en approcher et vous déposeront loin des esprits maléfiques de la forêt !

Quelques adresses gourmandes 

Roots : Strada Eroilor nr. 4 : Petit déjeuner ou pause café, lieu de rencontre pour amateurs de "bonnes choses". Délicieux cafés, accueil adorable, plats créatifs et délicieux, Banana bread, sandwiches avocat, oeufs pochés saumon, tout est frais et bon.

Meron (plusieurs lieux dans la ville), décoration type industriel, café agréable pour un petit déjeuner ou une pause.

Tortelli Pasta Bar, Strada Virgil Fulicea 2 : un délicieux restaurant italien dans les rues piétonnes du centre. A ne pas rater pour les amateurs de pâtes. Elles sont délicieuses et le service du parmesan et du poivre que l'on vient raper ou moudre selon votre envie est un must. Terrasse agréable et décoration très sympa à l'intérieur.

La Roata Strada Alexandru Ciurea 6 : Un incontournable de la cuisine transylvanienne, au fond d'une d'une impasse tout près du centre, jolie terrasse, accueil très sympa, jolies salles à l'intérieur et un régal local dans l'assiette ! Ne pas rater la mamaliga, plat traditionnel roumain et moldave, à base de maïs jaune. C'est l'équivalent de la Polenta. Et pour le dessert : des papanasi, à prononcer papanache, des beignets sucrés au fromage blanc recouverts de confiture myrtille ou fruits rouges.

Souper, Bulevardul Eroilor 3 : pour un déjeuner sur le pouce à proximité de la Piata Unirri pour un prix tout petit ! un choix de 5 soupes, des sandwiches confectionnés à la commande et quelques salades, un vrai régal à déguster assis au soleil sur la place. (à 8,5 RON la soupe maison, Citrouille ou poulet ou encore petits pois, soit moins de 2€ et 2€ le sandwich votre déjeuner ne vous ruinera pas et vous régalera !)

Ursus, Calea Manastur, 6-6 : Brasserie mythique datant de 1878. Salle immense et décoration très réussie. Les bières maison sont à goûter ! Cartes internationale, bons burgers. Accueil... pas toujours au top (c'est rare à Cluj)

Che Guevara Social Pub, Palatul Josika, 400015, Piața Unirii 10 : Bar très prisé des étudiants, jolie décoration vintage, terrasse intérieur, rien d'extraordinaire à manger ou à boire, mais un endroit sympa et original.

Au centre la terrasse du Che Guevara Social Pub 

Comment y aller :

Avion : Aéroport International Avram Iancu, à 8km à l'est de la ville. Vols directs (un peu moins de 3heures) avec Wizzair depuis Paris-Beauvais, Lyon-Saint-Exupéry, Bâle, Barcelone, Charleroi. Ryanair depuis Pairs-Beauvais. Autres compagnies possibles mais vols non directs ou multi compagnies via Buccarest.

Voiture : ( environ 20-22h par la Suisse ou Allemagne > Autriche > Hongrie > Roumanie ou Italie > Slovénie > Hongrie > Roumanie.

Bus : Si vous voulez tester votre endurance ! Une option peu chère mais très longue : Flix bus : environ 90€ pour 33h de trajet.