Carnet de voyage

Vietnam

11 étapes
23 commentaires
Je commence mon voyage en Asie par 1 mois au Vietnam !
Du 20 février au 19 mars 2019
4 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

20 février, arrivée à Hanoï après un long voyage

Nous avons eu une première escale à Helsinki assez rapide, la suivante était à Bangkok. L'aéroport est gigantesque, heureusement que Justine le connaît. Il y fait très chaud et humide... Enfin arrivées à Hanoï avec 1h30 de retard nous avons pris un bus pour rejoindre notre auberge. Après avoir posé nos bagages nous sommes allé en ville pour déguster une bière fraîche bien méritée. Les 19h de voyage nous ont cassées !

Je n'ai pas précisé que je suis parti avec Justine une amie que j'ai rencontrée les premiers jours de mon long voyage en Nouvelle-Zélande.

• • •

21 février, première journée à Hanoï

Nous commençons par un bon petit déjeuner sur le rooftop de l'auberge avec une superbe vue sur la ville !

Terrasse de l'auberge 

Nous sommes ensuite parti nous balader dans les rues animées du vieux quartier de Hanoï. Les trottoirs sont occupés par les marchands et les routes sont envahies de scooter ! Les bruits de klaxon retentissent à chaque coin de rue. Plutôt impressionnant !

Les rues du vieux quartier d’Hanoï 

Nous avions repéré un musée avant de partir qui est celui sur les femmes vietnamiennes. Nous avons adoré ! On en apprend beaucoup sur les traditions telles que le mariage, les naissances, l'artisanat, l'économie, les costumes traditionnels mais aussi l'histoire des femmes pendant les guerres. J'ai préféré cette partie où l'on peut lire des récits poignants de femmes qui se sont battus pour l'indépendance de leur pays. On y apprend leur rôle dans la résistance mais aussi leur condition de vie. Justine a pris en photo les images de propagande utilisée pendant cette période de conflit. Ce musée est hyper intéressant pour comprendre le pays, je le recommande 1000 fois !

Les affiches de propagande pendant les guerres d'indépendance au Vietnam 

Nous nous sommes baladées le long du lac Hoan Kiem où deux jeunes filles nous ont arrêtés pour que l'on parle anglais avec elles. Cela ne m'était encore jamais arrivé ! C'est reposant de marcher sur des trottoirs où les scooters ne klaxonnent pas. Nous voulions traverser le pont mais il fallait payer pour cela... Nous nous sommes abstenu !

Lac Hoan Kiem

Ayant mal aux jambes et aux pieds après notre long voyage nous nous sommes accordé une pause pour nous faire masser ! Prix défiant toute concurrence et cela nous a fait du bien.

Le soir à l'auberge il y a des bières gratuites entre 19h et 20h nous en avons donc profité. Nous sommes ensuite allé manger des noodles avec poulet, bœuf et crevettes pour moi. On s'est régalé !

• • •

22 février, journée sur les rails 

Aujourd'hui nous nous sommes réveillée épuisées à cause du décalage horaire donc nous avons fait une grosse grasse matinée !

Au programme cette après-midi, balade sur les rails qui passent entre les habitations de la ville. Nous avons d'abord marché sur celles que le train emprunte pour rejoindre le nord du Vietnam. Nous n'avions jamais vu ça, les habitations sont quasiment collées à la voie ferrée ! Il n'y a qu'un maigre trottoir de chaque côté. On peut trouver plein de petits restaurants cafés avec des petites tables dehors. Tout est hyper mignon.

Tronçon nord des rails de Hanoï 

Nous avons ensuite dû contourner la gare pour accéder à la voix qui emmène les voyageurs au sud du pays. Nous avons croisé quelques poules sur la route et nous nous sommes arrêtés pour déguster des nems et boire un thé froid au citron.

Les rails côté nord 

En rentrant à l'auberge nous sommes passé devant le lieu où les présidents les plus fous de notre époque (Donald Trump et Kim Jong Un) vont se rencontrer le 28 février à Hanoï.

Nous avons aussi croisé deux enfants qui nous ont tapé dans la main et nous on dit "Hello teacher !!!" cela nous a beaucoup amusées !

Le soir j'ai encore mangé des Noodles mais au poulet cette fois-ci !

• • •

23 février, temples et pagode 

Réveil tôt ce matin pour pouvoir se rendre au mausolée d'Ho Chi Min. Les visiteurs ne peuvent plus rentrer à partir de 10h15. Arrivée devant l'entrée, la queue est immense... Nous n'avions pas envie d'y passer des heures. Le règlement à l'air en plus très stricte, pas le droit de discuter, ni de croiser les bras et ce genre de chose. Cela sera donc sans nous ! Nous nous sommes contenté d'observer l'impressionnant bâtiment de loin.

Mausolée d'Ho Chi Min 

Après cet échec nous sommes allé voir la pagode Tran Quoc qui est la plus ancienne du Vietnam. Elle est située sur le lac Ho Tay qui est le plus grand à Hanoï. On peut voir beaucoup de personnes prier autour de ce lieu qui est d'une beauté rare.

Pagode de Tran Quoc 

De l'autre côté de l'énorme lac Ho Tay on aperçoit des buildings couverts par un temps brumeux.

Lac Ho Tay 

Ensuite direction le temple de la littérature qui est le plus grand d’Hanoï ! Il était la première université au Vietnam en 1076. On traverse plusieurs cours bordés de temples et d'arbres majestueux. Le lieu est paisible, on oublie vite la folie des rues en ville.

Temple de la littérature  

Sur la route pour rentrer à l'auberge où nous allions déguster un bon plat nous sommes repassées par les rails. Nous nous sommes également arrêtée en face d'immeubles avec des vêtements en train de sécher. On aurait dit des dressing en plein air.

Dans les rues d’Hanoï 

Après cela nous voulions voir la fresque en mosaïque qui s'étend sur 4 km. Malheureusement elle se trouve en bord d'une grosse route avec un tout petit trottoir. On a vite fait demi-tour !

Un marché couvert est animé tous les jours dans le vieux quartier d’Hanoï. Il ne nous a pas plus emballé que ça à vrai dire.

Dernière visite de la journée au temple Bach Ma qui serait l'un des plus anciens de la ville. L'atmosphère y est paisible et l'architecture est magnifique.

Temple Bach Ma  

Ce soir c'est repos ! Nous sommes crevées après cette journée.

Il nous reste encore une journée à Hanoï que je vous raconterais plus tard. Demain mon ami anglais Jamie nous rejoint pour continuer le voyage.

• • •

24 février, arrivé de Jamie 

Justine s'est réveillé très malade aujourd'hui donc elle est restée à l'auberge pour se reposer. De mon côté j'en ai profité pour trier mes photos et vous écrire ici. Je pars ensuite à la rencontre de Jamie mon ami anglais avec lequel je vais voyager en Asie. Il vient d'arriver à Hanoï depuis la Nouvelle-Zélande. Nous l'attendions le jeudi mais on lui a volé son passeport à Auckland juste avant son départ... Après plusieurs démarches il a réussi à nous rejoindre. Nous nous sommes un peu baladé dans le vieux quartier avant de rejoindre l'auberge.

Le soir nous avons mangé dans un restaurant typiquement Vietnamien avec le cousin de Jamie qui vit à Hanoï depuis 6 ans. Sa copine, Nguyen, est originaire du Vietnam était aussi avec nous. Les noms des plats n'étaient pas traduits en anglais du coup nous l'avons laissé choisir pour nous. Les tables étaient à ras du sol pour que l'on puisse manger assis par terre. Mais nous avions aussi la possibilité de mettre nos jambes dessous comme sur un banc si je puis dire. La photo qui va suivre vous aidera à comprendre. Nous avons goûté à plein de plats différents, c'était génial de découvrir ces saveurs dans un endroit atypique. Une très bonne soirée !

Nguyen, Josh, Jamie et moi 
2

25 février, départ pour l'île de Cat Ba

Direction l'île de Cat Ba en bus puis en bateau depuis Hanoï. La météo n'est pas avec nous et je pense que cela restera pour nos quelques jours ici. Etant habitué à la météo néo-zélandaise capricieuse je ne suis pas déçu et je me dis que cela apportera une vision différente des paysages autour de nous.

Arrivé sur l'île de Cat Ba  

Notre nouvelle auberge dispose d'une piscine mais ce qui est sûr c'est que l'on ne pourra pas en profiter ! Cet endroit doit être parfait en été. On profite quand même de la terrasse qui est agréable.

Notre nouvelle auberge sur l'île 

Nous sommes parti en "ville" qui dispose d'une seule route où les commerces se trouvent de chaque côté. Nous n'avions toujours pas réservé de croisière sur la baie d'Halong. J'avais entendu dire que depuis Cat Ba il est moins cher de booker cela mais c'est tout le contraire ! Il y avait 50$ de différence entre ce que l'on nous avais proposé à Hanoï et l'agence d'ici. Nous avons finit par réserver une croisière avec notre auberge. Ils ont investi dans une île privée qui leur appartient. Nous ne passerons donc pas la nuit sur le bateau mais sur une île. A suivre.

• • •

26 février, croisière sur la baie d'Halong

Nous prenons d'abord un bus pour rejoindre le bateau qui nous permettra de découvrir la baie d'Halong. Arrivés là-bas nous découvrons le petit groupe de personnes avec qui nous allons passer deux jours dans un endroit paradisiaque. Nous sommes tous originaires de pays différents, Angleterre, Suisse, Pays-Bas, Etats-unis, Allemagne, etc. Nous naviguons dans un décor à couper le souffle ! La météo brumeuse rend l'atmosphère mystérieuse.

Baie d'Halong 

On nous a proposé de sauté dans l'eau depuis le bateau. La pluie et le temps frais ne donnaient pas envie, il a fallu du courage pour se motiver ! Je me suis dit que j'aurais peut-être l'occasion de faire ça seulement une fois dans ma vie donc autant en profiter. Justine est resté sur le bateau pendant que Jamie et moi nous sommes jeté à l'eau ! Elle est effectivement gelée on est donc vite remonté pour se sécher.

Jamie et moi - Justine et moi - Justine 

Nous sommes resté un petit moment dans la baie. Un endroit plutôt sympa pour se reposer !

Arrivé sur notre île pour la nuit on rejoint nos chambres installées dans des petites maisons au-dessus de l'eau. C'est paradisiaque ! On est hyper content de pouvoir passer une nuit ici.

Nos têtes heureuses de passer la nuit sur une île au milieu de la baie d'Halong 

Le soir nous avons dégusté du poisson, des calamars et autres fruits de mer ! C'était un délice. Nous avons ensuite passé la soirée à jouer aux cartes avec nos nouveaux compagnons de croisière. Nous avons passé un superbe moment !

• • •

27 février, matinée kayak

Réveil tôt ce matin, fatigué de la soirée de la veille mais hyper excité d'aller faire du kayak. Je monte avec Justine mon acolyte et c'est parti !

On fait un premier arrêt devant un village sur l'eau où habitent des pêcheurs. Les fruits de mer et le poisson que l'on a mangé la veille ont été pêchés ici même !

Village sur l'eau de pêcheurs 

Et nous voilà reparti dans la baie. Petite anecdote marrante, notre guide Nicholas nous a indiqué la présence de serpents sur les roches. Justine et moi avons paniqué tout en rigolant en s'approchant trop près.

La balade en kayak étant fini, nous devons rejoindre l'île pour ranger nos affaires et manger. On a encore une fois très bien mangé. Il est temps de dire au revoir à notre coin de paradis.

Nous avons pris le bateau et nous nous sommes installés sur le pont dans des transats pour profiter du trajet dans cet endroit unique.

Nos deux super accompagnateur et guide  

Prochaine étape, la baie d'Halong terrestre !

3

27 février, trajet jusqu'à Ninh Binh

Après la baie d'Halong nous avons pris bateau et bus pour rejoindre la ville de Ninh Binh où nous allons passer une nuit et une journée.

• • •

28 février, journée à Tam Quoc

Aujourd'hui nous partons découvrir Tam Quoc et nous allons commencer par une balade sur les rivières de la baie d'Halong terrestre. Justine n'est pas venu avec nous car elle était trop fatigué, elle a préféré profiter de la journée pour se reposer. Nous avons donc loué un scooter avec Jamie pour rejoindre notre destination du jour. Etant toujours effrayé de conduire après mon accident en Nouvelle-Zélande, je l'ai laissé piloter.

Nous sommes arrivé à l'endroit où nous pouvons embarquer sur des petits bateaux pour naviguer sur la rivière. Nous avons rencontré notre guide de la matinée, vietnamienne qui parle un peu français. Elle rame et dirige la barque avec ses pieds, c'est assez impressionnant ! Elle me dit les noms des choses que nous avons autour en français puis en vietnamien, de mon côté je traduis en anglais pour que Jamie ne soit pas perdu. Elle est très gentille et souriante, c'est hyper agréable de l'avoir avec nous. De temps en temps elle chante, sa voix est enchanteresse dans ce lieu magique. Nous passons sous des grottes et sa voix résonne à l'intérieur.

Les paysages autour de nous sont magnifiques ! On est complètement subjugués par ce décor hors du commun !

Nous avons vu des arbres en forme de chapeau vietnamien ! J'ai trouvé ça hyper mignon ! Nous avons ensuite fini notre balade hyper content de cette rencontre et de ces beaux paysages.

Notre superbe guide et les arbres en forme de chapeau 

On s'est ensuite arrêté dans un petit restaurant au bord des rizières, j'a mangé des légumes et du riz c'était un délice ! En chemin pour notre prochaine destination, j'en ai profité pour faire quelques photos des rizières.

Maintenant direction Mua Cave. Un escalier de plus de 500 marches nous attend sous l'humidité et la chaleur. Nous avons d'abord marché dans une sorte de rue avec des restaurants, des cascades sur les roches et autres fantaisies.

Moi en train de prendre des photos (en bas à droite) 

Le moment tend attendu, les escaliers de l'enfer ! Heureusement que la vue est magnifique au fur et à mesure où on avance.

On arrive à un endroit où les escaliers se séparent en deux parties. On décide de commencer par prendre ceux de droite. La vue d'en haut est dingue ! La baie d'Halong terrestre se découvre sous nos yeux. J'avoue que les points de vue en hauteur m'avaient manqué depuis la Nouvelle-Zélande.

On doit maintenant redescendre pour pouvoir emprunter les escaliers de gauche. C'est reparti pour un tour ! D'ici on peut apercevoir ceux que l'on vient d'emprunter.

Arrivés en haut, la vue est spectaculaire ! Les rizières, les lagons et les énormes roches qui forment cette baie terrestre se dessinent sous nos yeux émerveillés.

Baie d'Halong terrestre 

Une belle journée qui a rempli ma tête de jolis paysages !

Nous prenons maintenant un bus de nuit pour rejoindre la ville d'Hué. On a 10 heures de route à peu près. Nous devons partir à 21h mais ce très chèr bus à décider de partir à 20h30 sans nous attendre... Heureusement un homme a appelé le chauffeur pour lui dire de nous attendre et nous l'avons rejoint en taxi. Ici les bus sont soit hyper en avance soit hyper en retard... Evidemment nous avons récupéré les sièges les plus pourris et j'ai dû réussir à dormir à peine 2h... La suite au prochaine épisode.

4

1 mars, citadelle impériale de la ville d'Hué

Après avoir dormi seulement deux heures dans le bus nous arrivons sous un grand ciel bleu dans la ville d'Hué. On se fait accoster par une dizaine de taxi à peine sorti du bus. L'enfer... On part vite de là pour aller boire un bon thé au gingembre et grignoter après ce long trajet. Arrivé dans notre auberge je cours prendre une douche bien méritée ! Je peux enfin attaquer la journée. On décide d'aller visiter la fameuse cité impériale fortifiée de la ville. Hué a été la capitale impériale du Vietnam entre 1802 et 1945. Elle a conservé les vestiges de cette époque malgré les guerres qui ont eu lieu dans le pays. La citadelle est le premier endroit au Vietnam à avoir été classé patrimoine de l'UNESCO en 1993.

Nous commençons d'abord par longer les remparts qui protègent la cité.

Citadelle impériale d'Hué 

Une fois à l'intérieur on est émerveillé dès l'entrée ! On est littéralement transporté dans la vie impériale vietnamienne d'autrefois.

On arrive sur une nouvelle partie de la cité, on marche dans des couloirs couleurs rouges. L'architecture asiatique est si belle et délicate. J'en ai profité pour faire cache-cache entre les portes-fenêtres et j'ai déambulé dans les beaux couloirs telle l'impératrice du Vietnam (j'ai essayé en tout cas).

Les jardins derrière sont beaux et calmes ! Nous croisons même un dragon tout en or qui trône fièrement face au palais. Canon !

Golden dragon 

On arrive au niveau d'une porte par laquelle on sort de la cité impériale. Nous nous arrêtons 5 min sur un petit muret au bord d'une rivière.

Petite pause 

On repasse par la cité pour pouvoir sortir du même côté par lequel on est rentré. J'en profite pour faire quelques dernières photos de cet endroit unique.

En chemin pour rentrer à l'auberge nous avons fait la rencontre de Huy, il organise une excursion en moto/scooter pour rejoindre la ville d'Hoi An. Son explication et sa gentillesse nous donnent hyper envie ! Nous prenons sa carte et nous allons y réfléchir un peu avant de réserver quoi que ce soit.

L'après-midi nous sommes allé à la plage en scooter avec Justine. Nous avons rejoins une de ses amis Italienne qu'elle a rencontré en Australie. On passe un bon moment entre filles. Cela fait du bien de ne rien faire quand on bouge tous les jours. Autant vous dire que la plage ne fait pas rêver, l'eau est infesté de méduses et le sable envahi de déchets. Nous avons quand même réussi à trouver un endroit sans déchets pour pouvoir se poser.

Plage de Hué

Le soir, les amis italiennes de Justine nous ont rejoint pour que l'on puisse manger ensemble avec Jamie.

• • •

2 mars, parc aquatique abandonné et jolie pagode

Ce matin nous rejoignons un endroit que je voulais absolument voir après quelques recherches sur le Vietnam. Il s'agit d'un parc aquatique abandonné qui a fermé il y a quelques années. On arrive sur le site en question, et il y a des sortes de soi-disant "garde" devant l'entrée. Ils nous obligent à payer pour pouvoir passer. Nous sommes avec Locki un anglais que Jamie a rencontré la veille, il parle quelques mots de vietnamien. Il négocie le prix pour que l'on paye moins chère. Ces personnes sont là juste pour se faire de l'argent avec le passage des touristes et non pour surveiller l'entrée. Enfin, on finit par pouvoir rentrer dans ce fameux parc. On marche au bord de l'eau et on finit par apercevoir la structure en forme de dragon qui accueillait une partie du parc aquatique.

On entre à l'intérieur de la structure. Le bâtiment est complètement abandonné, les vires sont cassées, les murs tagués. La végétation semblent même avoir repris ses droits à certains endroits.

On monte ensuite dans la bouche du dragon pour une vue imprenable sur le lac et le parc.

Nous faisons le tour du dragon et nous en profitions pour faire des photos devant. L'endroit est vraiment sympa ! J'adore ce côté underground.

On continue de se balader dans le parc et on tombe sur une partie avec des toboggans. Le reflet des palmiers et des bâtiments sur l'eau rendent le lieu enchanteur. Nous faisons aussi la rencontre d'une grosse araignée tranquillement accrochée dans sa toile.

Nous avons une deuxième visite prévue aujourd'hui, il s'agit de la pagode de la Dame Céleste qui est un temple bouddhiste situé le long de la rivière des parfums. Je tenais particulièrement à venir ici car ma maman m'a vivement conseillé d'y aller. En plus il s'agit d'un des endroits qu'elle a préféré en venant ici. Visite obligée donc ! J'y suis allé avec Justine en scooter, les garçons préférant aller à la plage cette après-midi.

Tout le monde s'agite devant ce lieu et je comprends vite pourquoi. Ils veulent tous leur photo sur les escaliers devant la pagode mais passé cela c'est beaucoup plus calme. La pagode est très belle, elle trône fièrement devant la rivière.

La pagode de la dame céleste et la rivière des parfums 

On se balade ensuite dans le temple bouddhiste de cette fameuse pagode. Le lieu est calme et apaisant, c'est hyper agréable d'être ici !

La dernière Pagode au fond du parc est aussi belle que le décor qui l'entoure. Cet endroit a beaucoup de charme ! Justine et moi sommes ravis d'être venue ici et on se sent ressourcé pour la suite. Merci maman!!

Nous avons repris le scooter et on a décidé de se perdre autour de la ville d'Hué. Les paysages sont canon ici.

Nous sommes ensuite allé nous balader en ville avant d'allé boire un coca bien frais en terrasse. On est hyper contente de nos deux journées dans cette ville ! On a adoré Hué. D'ailleurs nous avons réserver la "balade" en scooter qui va nous permettre de rejoindre notre prochaine destination, Hoi An. Au lieu de passer sous les montagnes en bus nous allons pouvoir passer à côté et nous arrêter dans pleins d'endroits auxquels nous n'aurions pas pensé. On est hyper excité mais ça vous le saurez dans la prochaine étape.

5

3 mars, road trip en scooter sur les routes de Hué à Hoi An

Vous être prêt pour le récit d'une de nos meilleures journée au Vietnam ? Et bien c'est parti, je vous emmène avec moi sur les routes montagneuses de Hué à Hoi An.

On nous récupère le matin, on prend un thé au gingembre et c'est parti ! Je monte avec Justin car elle conduit très bien et je lui fais totalement confiance. On nous donne des coudières, genouillères et des gants pour plus de sécurité. On est un groupe de jeunes avec une vingtaine de personnes à peu près. Il y a 4 vietnamiens qui encadrent notre cortège de scooter. C'est assez dingue car ils arrêtent carrément la circulation pour nous ! Du jamais vu ici. Au Vietnam les gens conduisent un peu n'importe comment. Par exemple si le feu est rouge ils peuvent quand même tourner à droite ou gauche mais pas allé tout droit. Un gros bordel organisé dira-t-on. Du coup c'était rassurant d'être aussi bien encadré.

Premier arrêt dans un village de pêcheur où en rencontre la mère de la famille qui organise cette excursion. Ils nous donnent à boire et à manger on prend quelques photos et c'est reparti !

Village de pêcheurs 

Deuxième arrêt à "Elephant spring", on va enfin pouvoir se baigner ! Il fait une chaleur de l'enfer sur le scooter avec le casque, les protections et tout ! La route pour y accéder m'a fait un peu peur avec les trous, le sable etc. D'ailleurs sur le retour on a failli déraper mais Justin a contrôlé le scooter comme un chef si ça avait été moi on aurait fini par terre (on roulait doucement donc on ne se serait pas fait mal). Anyway, comme on dit. On arrive donc à la fameuse cascade qui est comme une énorme piscine naturelle. On s'est d'abord laissé glisser dans l'eau emportée par le courant. On a voulu escalader un gros rocher pour pouvoir sauter dans l'eau mais notre surnom "les cassos" a encore pris tout son sens. On était en train de galérer pour monter quand un des organisateurs de l'excursion est venu à notre rescousse pour nous aider à grimper. Il n'y a vraiment qu'à nous que ça arrive ! D'ailleurs on a eu le droit à une distribution de bière quand nous étions dans l'eau. Il nous les jetait depuis les rochers, on aurait dit une bande de singes que l'on nourrit dans un zoo. C'était vraiment top, on a bien rigolé et cela nous a fait du bien de nous rafraîchir !

J'allais oublier une dernière anecdote. Avec Justine, on s'est changée dans un espèce de cagibis qui sert à entreposer pleins de trucs et qui ne dispose pas de lumière. Nous avions seulement le flash d'un portable pour y voir au minimum. Justin avait posé son sac sur une pile de je ne sais quoi. Au moment de le récupérer et de partir on se rend compte qu'une énorme araignée se trouve à quelques centimètres du sac. Et je ne vous parle pas de celle que l'on peut voir en Europe ! Celle-ci était toute noire avec un corps et des pattes assez épaisse ! L'horreur on est vite sorti de là.

Elephant spring

On a fait un bref arrêt sur le bord de la route pour prendre les montagnes en photo. Le cadre est vraiment magnifique ! On ne regrette pas une seule seconde d'avoir entrepris ce trip en scooter.

Petit arrêt entouré des montagnes 

Troisième arrêt dans un restaurant sur pilotis où des vietnamiens étaient en train de faire un karaoké. La vue d'ici est dingue ! On est vraiment chanceux. La nourriture était délicieuse on a mangé des fruits de mer, du poisson et même des langoustines ! Un régal.

Pause déjeuné 

En repartant on refait un petit arrêt pour pouvoir prendre en photo depuis la montagne l'endroit où nous venions de manger.

Quatrième arrêt sur les hauteurs d'une montagne où l'on a une vue imprenable sur la côte de Da Nang. On en profite pour se dégourdir les jambes et s'hydrater avec du jus de coco !

Arrêt dans les montagnes  

En descendant sur les routes de montagne, nous avons fait un stop pour photographier Monkey Island au loin. Le guide nous a fortement déconseillé d'aller sur la plage en contrebas car elle est peuplée de personnes ayant la lèpre...

Monkey Island 

Encore un arrêt mais cette fois-ci sur le pont qui va nous permettre de nous rendre dans la ville la plus grande du centre du Vietnam, Da Nang.

Da Nang

Cinquième arrêt à Da Nang pour visiter Les Montagnes de Marbre. Les français leur ont donné ce nom après avoir étudié le composant chimique présent dans le sol. Les vietnamiens les appellent "Ngu Hanh Son" qui signifie "la montagne des cinq éléments". Elles en représentent donc cinq : l'eau, la terre, le métal, bois et feu. Une légende Cham veut qu'un vieux pêcheur qui vivait à Da Nang à un jour aperçût un dragon sortir de l'eau pour déposer un œuf de dragon. Quand celui-ci est reparti, une tortue serait apparu en prétendant être le dieu Kim Quy. Le pêcheur eut alors la charge de protéger l’œuf. Celui-ci fut enterré sous terre et finit par éclore et se briser en 5 morceaux.

Aujourd'hui nous allons visiter celle de Thuy Son qui est la plus grande des montagnes mais aussi celle qui dispose du plus grand nombre de Pagodes, Temples et grottes. Nous commençons par prendre un ascenseur qui nous emmène sur un point de vue pour observer les autres montagnes ainsi que la ville.

Les montagnes de marbre et la ville de Da Nang 

Nous avons ensuite déambulé devant plusieurs Pagodes, temples et nous avons croisé un bouddha géant ! On est littéralement transporté dans cette culture.

Les pagodes des montagnes de marbre 

Nous avons ensuite marché à l'intérieur des grottes qui abritent des lieux de culte.

Les grottes des montagnes de marbre 

Nous avons fait coucou à la statue de Happy Bouddha qui trônait devant un joli temple.

Happy Bouddha et une dernière vue depuis la montagne 

Cet endroit est un réel trésor pour la culture Bouddhiste !

Sixième et dernier arrêt à Hoi An ! Ça y est c'est la fin de notre road trip en scooter. On est content d'être arrivé car épuisé d'avoir passé une journée entière sur la route. Mais en même on est hyper heureux de l'avoir fait ! Les organisateurs ont été aux petits soins toute la journée et surtout d'une gentillesse rare ! Ils ont rendu ce voyage unique et l'on sait pourquoi tout le monde repart avec le sourire. Merci à eux 1000000 fois. Nous pouvons aller nous coucher avec de belles images plein la tête et pouvoir profiter de quelques jours dans la ville des lanternes, Hoi An.

Je vous écris depuis Chau Doc depuis laquelle je vais prendre un bateau mercredi pour passer la frontière du Cambodge.

6

4 mars, premier jour dans la ville des lanternes

Aujourd'hui on est complètement H.S avec Justine ! Cela fait bientôt deux semaines que l'on ne s'est pas posé. On passe la matinée à lézarder dans notre lit, j'en profite pour trier mes photos et vous écrire ici. On décide ensuite de partir en ville pour se balader dans les rues d'Hoi An. Et puis ce n'est pas le tout mais on commence à avoir faim nous ! Jamie est parti en ville pour faire réparer son téléphone qui ne fonctionne plus. On part donc à la découverte des lanternes et de du vieux quartier d'Hoi An.

Nous nous baladons au bord de la rivière. Tout est trop mignon ici ! Je pense que l'on a répété ce mot une bonne dizaine de fois en s'émerveillant du charme de cette ville. Coup de cœur dès les premiers instants ici. Comment ne pas apprécier toutes ces jolies couleurs, ces rues piétonnes et cette douce atmosphère de ville animée ?

On cherche ensuite un endroit pour manger mais pas vietnamiens car la sauce soja, le riz et les noodles ça va 5 min ! On trouve un endroit parfait ou j'ai mangé des gnocchis au fromage. Quel bonheur ! Je me demande toujours comment un français peut vivre longtemps dans un pays sans avoir du bon fromage. Vous me direz que j'ai réussi pendant 1 an en Nouvelle-Zélande 😀

On s'est perdu dans les petites ruelles aux mille couleurs, complètement sous le charme.

Nous sommes passés devant un ancien pont couvert japonais. Surprise ! Il faut payer pour pouvoir le traverser ! La grosse blague. Nous nous sommes donc abstenu, même si le prix est dérisoire on trouve ça ridicule de nous faire payer pour pouvoir marcher sur un pont. Je l'ai quand même pris en photo, ça au moins c'était gratuit.

Pont couvert Japonais 

Pour le dernier soir de Justine on s'est accordé un gros plaisir en mangeant dans un restaurant tenu par un italien. Les prix se rapprochent des prix européens mais c'était un pur délice ! Un bon moyen pour fêter son départ pour les Philippines.


• • •

5 mars, départ de Justine

Aujourd'hui c'est le départ de mon Justin ! Nous somme allé en ville pour un dernier repas avec elle. Une amie m'avait conseillé le restaurant en question et c'était un délice ! On en a profité pour prendre quelques photos.

Dernier déjeuné avec Justine 

Voilà c'est l'heure du départ ! Trop triste de la voir partir mais en même trop contente de l'avoir eu avec moi pendant deux semaines. Merci Justin d'être venu au Vietnam ! 😀

Le soir on est allé se balader en ville avec Jamie pour voir les lanternes illuminées les rues. La ville a un charme encore différent la nuit tombée ! Tellement jolie.

La rivière illuminée par les lanternes 

On s'est ensuite balader dans le marché pour manger de la street food mais aussi observer les lanternes de plus près.

Les jolies lanternes de la ville de Hoi An 

Nous sommes ensuite repassé par la vieille ville qui a retrouvé son calme.

• • •

6 mars, rizières et plages à vélo

Pour changer du scooter on a loué des vélos pour pouvoir se balader dans les allant-tour de Hoi An. On a d'abord commencé par se perdre dans les rizières et dans les villages autour. Oui on s'est littéralement perdu à cause de toutes les petites ruelles qui sont en fait des cul-de-sac. Cela ne me dérange pas, j'aime bien vadrouiller comme ça, cela permet toujours de tomber sur des choses que l'on n'aurait pas vues en prenant les routes tracées. On a d'ailleurs croisé un énorme buffle au bord du chemin attaché à un arbre. impressionnant !

Les rizières à Hoi An 

On est ensuite allé au niveau des plages. On a voulu nous faire payer pour garer les vélos dès la première. Hors de question que je paye pour aller sur une plage. On a donc décidé d'aller voir un peu plus loin. On est tombé sur un petit parking à vélo mais sans personne pour nous demander de l'argent. Il s'agit surtout de plage privée avec des transat et restaurant. Chose que je n'apprécie pas particulièrement... Mais l'endroit était agréable pour faire une pause et manger face à la mer.

Restaurant en bord de mer 

On a ensuite repris les vélos et continuer notre balade jusqu'à arriver dans le centre-ville pour les déposer.

• • •


7 mars, cours de cuisine

On peut difficilement venir au Vietnam sans essayer un cours de cuisine ! C'est donc ce que nous avons fait. On a réservé une excursion qui nous permet de visiter le marché, de prendre des petits bateaux de pêcheurs et ensuite cuisiner. Nous avons donc commencé le matin par faire des courses dans le marché de Hoi An. Notre accompagnatrice nous a fait goûter plein d'épices, fruits et autres produits. Elle a pu nous expliquer des choses sur les aliments, c'était très intéressant de déambuler dans cette endroit avec plus d'informations que d'habitude. D'ailleurs un truc qui nous a frappés est la conservation des poissons et fruits de mer. Ils sont simplement disposés dans d'espèces de plats avec des gros blocs de glaçons ! J'ai adoré ce marché, il est vivant et coloré ! Tout ce que j'aime.

Le marché animé de Hoi An 

Après cette balade instructive nous sommes monté dans un bateau et avons navigué à côté des pêcheurs qui approvisionnent le marché.

Après cela nous sommes monté dans les bateaux de pêcheurs typiques du Vietnam. Ils ont une forme ronde assez surprenante ! Moi et mon mal de mer n'étions pas très rassuré mais tout c'est très bien passé. J'ai trouvé génial de pouvoir expérimenter cela. On a essayé de pêcher des crabes dans les palmiers.

Balade dans un bateau de pêcheur 

On peut maintenant passer au cours de cuisine ! Le lieu est canon ! Il y a une sorte de pont doré en forme de dragon et nous allons cuisiner en plein air mais abrité. Le rêve non ?

Cours de cuisine en plein air 

Nous avons commencé par couper les légumes qui nous servirons dans nos différentes préparations. Ensuite nous avons préparé des Spring Roll (ou rouleau de printemps si vous préférez) avec des crevettes, du porc, des carottes, oignions, salade, soja, menthe et le tout enroulé dans une feuille de riz. On a aussi préparé une sauce avec du beurre de cacahuète ! Non vous ne rêvez pas on a vraiment utilisé cela et c'est un pur délice !!! (ne vous inquiétez pas je ramène le petit livre de recettes avec moi à la maison). Ensuite on a préparé une salade de papaye avec des crevettes et du porc. On a aussi fait ce qu'ils appellent du "braised pork". Et pour finir des "Rice Pancake", encore un truc trop bon !! On a aussi fait cuire des sortes de chips de crevettes ! Mais si vous savez, celles que l'on vous offre toujours quand vous prenez à emporter chez un traiteur chinois. Au début elles sont toutes petites et dures et en les mettant dans l'huile bouillante elles gonflent en quelques instants ! Tout était trop bon on s'est vraiment régalé et le cours était hyper instructif. Moi qui ne suis pas un cuistot dans l'âme j'ai adoré !

Cours de cuisine 

L'après-midi je suis parti me balader toute seule en ville pour prendre quelques photos. C'est mon dernier jour ici donc j'avais envie de m'imprégner une dernière fois de ces jolies ruelles.

Le soir nous sommes retourné dans le vieux quartier pour nous balader et reprendre quelques photos des jolies lanternes. Non je ne m'en lasse pas ! Nous avons aussi acheté une sorte de lanterne qu'il faut déposer sur l'eau. On l'a ensuite regardé partir au loin emporter par les courants.

Cela m'a fait du bien de rester plus de deux jours dans un endroit. C'est vite fatigant de devoir faire son sac tous les jours pour changer de lieu. La ville d'Hoi An est parfaite pour se reposer et profiter de son atmosphère agréable bien que parfois surpeuplée.

7

8 mars, journée dans le train

Il est grand temps de partir de Hoi An pour vivre de nouvelles aventures au Vietnam ! Nous rejoignons d'abord Da Nang pour pouvoir prendre le train qui nous emmène à Nha Trang. Un trajet d'une dizaine d'heures car ici, ils ne sont pas hyper rapide. Mais nous voulions expérimenter au moins une fois le train en Asie.

Train de Nha Trang à Da Nang 

Nous avons seulement passé la nuit à Nha Trang pour pouvoir prendre un bus le lendemain matin pour Da Lat.

• • •

9 mars, arrivé à Da Lat, ville des hauts plateaux du Vietnam

Nous avons pris une sorte de minibus avec des sièges qui avaient l'air confortable. Et bien c'était l'un des pires trajets que l'on est pu faire jusqu'ici... Les sièges à l'arrière n'étant pas correctement fixé si je puis dire nous rebondissions dessus à chaque secousse ou virage. Evidemment il s'agissait de route montagneuse sinon ce n'est pas drôle... A la fin nous avions mal partout et nous étions très fatigués. Arrivé à l'auberge la première chose que nous avons faite c'est de faire une sieste pour nous remettre de nos émotions.

Après cela nous sommes allé en ville pour manger avant d'aller nous balader dans Da Lat. Nous avons trouvé un superbe petit café tout ouvert avec des terrasses un peu partout et on s'est régalé !

Nous sommes ensuite allé dans le temple de Linh Son dans le centre-ville. C'est une des plus belle pagode que j'ai pu voir au Vietnam. Nous étions en plus quasiment seuls à nous balader à l'intérieur du temple. Cet endroit est très paisible et reposant ! Aucun bruit de scooter ni d'agitation, un vrai havre de paix.

J'avoue avoir pris la pagode sous tous les angles tellement je la trouvais jolie. Une explosion de couleur et de beauté !

La jolie pagode de Linh Son 

J'ai aussi adoré prendre en photo les détails sur la pagode.

Je me suis perdu dans le temple mon appareil photo à la main pour capturer tous les détails qui me plaisait. J'y ai pris beaucoup de plaisir et j'ai pris mon temps.

Après cette balade apaisante nous avons retrouvé le chaos familier de la ville. Nous avons marché le long d'un lac et nous nous sommes arrêtés dans un parc avec des structures étranges. Nous sommes resté là à observer les tonnes de touristes essayant de prendre la meilleure photo d'eux devant. Cela nous a beaucoup amusés à vrai dire !

Il faut savoir que Da Lat est réputé pour avoir des bâtiments de style français et c'est vrai que certains m'ont fait penser à notre cher pays.

Le soir nous sommes allé manger du riz avec des fruits de mer, c'était très bon !

• • •

10 mars, scooter et pluie 

Cette journée a été un vrai échec ! Nous avons loué un scooter pour l'après-midi pour voir un temple et des cascades. En chemin pour voir le temple il a commencé à pleuvoir, même si nous avions pris nos K-way nous n'étions pas préparés à ces trombes d'eau ! En moins de deux nous étions complètement trempés... Mes chaussures étaient remplies de 10 litres d'eaux ! Arrivés au niveau du temple nous sommes allé boire un thé au gingembre histoire de se réchauffer et d'attendre que cela passe... L'espoir fait vivre, la pluie ne c'est pas du tout arrêtée ! C'était même de pire en pire. Je n'avais jamais vu une pluie aussi forte ! Nous avons donc décidé de rebrousser chemin et rentrer à l'auberge pour se réchauffer avant d'attraper la crève.

Le soir nous avons trouvé une sorte d'épicerie/boulangerie où nous avons acheté de quoi manger pendant les 8 km de randonnée qui nous attendaient le lendemain. J'ai dû aussi trouver tous les moyens possibles pour sécher les seuls basket que j'ai emportés avec moi...

• • •

11 mars, randonnée dans les montagnes de Da Lat

La seule raison pour laquelle nous sommes venu à Da Lat est la randonnée sur le sommet de Lang Biang. Nous sommes parti dans la matinée car la pluie devait pointer le bout de son nez en début d'après-midi. Nous avions croisé deux filles la veille qui l'avait fait sous l'eau et une d'elles a glissé et c'est écorché la jambe. Nous avons donc préféré éviter !

Arrivés à Lang Biang nous devons payer pour accéder à la randonnée et nous apercevons un énorme parking rempli de jeep qui emmène les touristes au sommet à 1900 mètres d'altitudes. Nous avons décidé de notre côté d'aller à celui à 2167 mètres d'altitude. Nous commençons à marcher sur une route goudronnée croisant toutes les jeep remplies de touristes... C'était hyper désagréable de respirer l'odeur des pots d'échappement en pleine montée... Heureusement au bout de plus d'une heure de marche le chemin bifurque dans la forêt où les voitures ne peuvent pas aller ! Nous étions complètement seuls sur la route ! Ce qui est plutôt agréable en comparaison de la cohue habituelle du Vietnam.

Je ne vais pas vous mentir, après 3 mois sans randonnée cela a été très dur ! Surtout que pour atteindre le sommet les marches sont inégales et parfois assez hautes. Et puis évidemment il fait chaud et humide ! J'ai dû perdre 10 litres d'eaux et faire 10 arrêts avant d'arriver au sommet. Hyper contente de l'avoir fait évidemment !! La vue en haut est canon ! Nous pouvons apercevoir la ville tout en bas ainsi que les autres montagnes.

Sommet de Liang Biang 

Dans la descente j'ai failli glisser plusieurs fois à cause de la pluie de la veille mais tout c'est bien passé ! J'ai pu ensuite gambader gaiement et prendre en photo les jolies couleurs de la forêt.

Nous avons marché un peu plus de 3h30 pour faire ces 8 km ! Plutôt fière de nous j'avoue et content de l'avoir fait. Cela m'avait manqué !

En revanche j'ai eu une migraine terrible après cela... Je n'avais probablement pas assez bu d'eau... Oups ! Nous sommes quand même allé au temple Truc Lam que nous voulions faire la veille. Nous nous sommes baladé dans les jardins c'était très agréable malgré la pluie qui commençait à arriver.

Nous nous sommes pas attardé longtemps car mes maux de têtes étaient en train de m'épuiser. Il fallait vite que je rentre à l'auberge pour prendre un doliprane et rester dans le noir. C'est donc ce que j'ai fait, cela a mis plusieurs heures à passer mais après je pouvais enfin penser sans la douleur ! Nous nous sommes couché tôt car le lendemain nous repartons pour de nouvelles aventures dans une autre ville.

8

12 mars, arrivé dans une nouvelle ville, Mui Né

Ici on sent de suite l'atmosphère qui règne sur les lieux de vacances. Le soleil, la plage, la piscine, les gens en maillot de bain toute la journée avec le sourire aux lèvres. Dès notre arrivé nous avons décidé de visiter Fairy Steam. Il s'agit d'un cours d'eau dans lequel on peut se balader entouré par un canyon de sable orangé. Cet endroit est complètement improbable ! Je n'aurais jamais cru voir cela au Vietnam. Dès le début du chemin il y avait une tonne de touriste se prenant en photo partout... Nous avions une petite faim du coup nous nous sommes arrêté manger dans un petit restaurant avec vue sur un joli lac.

Fairy Steam 

Après cette petite pause, nous avons repris notre balade dans ce canyon aux couleurs enchanteresses. Marcher dans l'eau par cette chaleur est vraiment hyper agréable ! Et en plus il n'y a quasiment plus personne sur le chemin, c'est parfait !

Nous nous retrouvons avec de l'eau au-dessus des genoux sur la fin du canyon ! Bain obligatoire pour tout le monde.

Après cela nous sommes rentré à l'auberge pour prendre une bonne douche et manger un morceau. Complètement à plat de notre journée bus plus balade.

Pour information, la police est corrompue dans cette ville du coup il arrive très souvent que les touristes en scooter se fassent arrêter par les barrages de ceux-ci. Ils demandent de l'argent en prétextant tout et n'importe quoi pour vous faire payer. Nous avons donc décidé de ne pas prendre de risque et emprunter des taxis ou réserver des tours organisés.

• • •

13 mars, une journée bien chargée à travers dunes de sables et village de pêcheurs. 

Vous allez découvrir au fur et à mesure de mon voyage que nous sommes poisseux niveau levé de soleil mais ça vous le remarquerez bien plus tard.

4h du matin le réveil sonne, nous avons rendez-vous à 4h30 devant l'auberge pour un lever de soleil sur les dunes de sable blanc de Mui Né. Nous partons en jeep rejoindre cet endroit qui semble encore sorti tout droit d'un film. Franchement étonnant de pouvoir voir des dunes de sable au Vietnam ! Nous marchons donc pour arriver à un des points le plus haut, histoire de voir le soleil se lever. La bonne blague on l'aura attendu ce soleil mais il n'a jamais pointé le bout de son nez... Mais on ne se laisse pas abattre pour autant ! Nous avons eu le droit à un joli changement de couleur sur les dunes passant d'un beige clair à un rosé jusqu'à atteindre sa couleur naturelle sablée. Point négatif que je me dois de souligner et qui n'est pas des moindre selon moi, les touristes flemmards ! Oui ceux qui sont incapables de marcher 15 min et qui empruntent des jeep pour atteindre le sommet des dunes... Et on se demande encore pourquoi la planète va mal... Et puis c'est désagréable de voir ces paysages paisibles dérangés par les bruits des moteurs et les hordes de touristes qui en sortent...

Les dunes de sable blanc 

Après ce lever de soleil raté nous nous dirigeons vers les dunes de sable rouge (plus orangé que rouge si vous voulez mon avis). Nous avions peu de temps sur place et franchement les dunes ne sont pas impressionnantes ! La Dune du Pilat n'a pas à rougir devant celle-ci. Mais j'ai quand même prix quelques photos histoire de vous le montrer.

Les dunes de sable rouge 

Maintenant direction le village de pêcheurs de la ville de Mui Né. J'ai particulièrement apprécié cet endroit où règne le chaos qui est si représentatif de l'Asie. En plus les jolis petits bateaux de pêcheurs remplissent la mer de jolies couleurs et de vies. Il ne faut surtout pas être précieuse pour marcher ici, le sol est recouvert de déchets de poissons, crustacé, plastiques et autres choses non identifiées. Cela ajoute un peu d'aventure ! Et puis c'est toujours sympa de voir les locaux dans leur vraie vie.

Le village de pêcheur de Mui Né  

Nous sommes ensuite retourné dans le canyon des Fairy Steam qui est inclus dans notre excursion. Cela ne me dérange pas je trouve cet endroit particulièrement sympa pour une balade. En plus nous prenons le temps de discuter avec les personnes dans notre groupe. La plupart viennent d'Angleterre, il y aussi des Canadiens, un Australien et une Coréenne. Nous sommes ensuite rentré à l'auberge pour un petit-déjeuner bien mérité !

L'après-midi nous sommes allé faire bronzette à la plage où j'ai pu profiter de lire mon livre.

Le soir nous avons passé la soirée avec les personnes de notre groupe et j'ai aussi fait la connaissance de Camilia une chilienne qui vit aux Etats-Unis. Nous avons rendez-vous le lendemain dans la ville d'Ho Chi Minh !

9

14 mars, le chaos de la ville d'Ho Chi Minh 

On prend un bus le matin pour rejoindre la ville d'Ho Chi Minh aussi appelé Saigon. Nous arrivons en début d'après-midi, on en profite donc pour faire un petit tour en ville et s'arrêter manger.

i

Nous partons nous balader dans un joli parc qui nous permet de nous extirper de la folie qui règne dans les rues. On aperçoit des locaux en train de jouer avec une sorte de balle de badminton mais plus grosse. Il se la lance en donnant des coups de pied dedans ! Il y a aussi des sortes de "machines" en métal pour faire du sport!

Le trajet et la soirée de la veille nous ont fatigué du coup on rentre se reposer à l'auberge. Nous rejoignons Camilia une voyageuse rencontrée la veille à Mui Né. La rue dans laquelle nous sommes s'éveille petit à petit. Nous trouvons un petit restaurant calme pour pouvoir discuter tranquillement. Après cela, nous décidons d'aller nous balader en ville et le long du fleuve. Jamie rentre se coucher car il est fatigué. De notre côté nous rejoignons un ami de Camilia, il s'appel Alex et il est néerlandais. On quitte au plus vite la rue principal où règne le chaos ! Je n'avais jamais vu ça de ma vie. La musique à fond dans chaque bar, des tables partout sur les trottoirs, la rue est blindée de personne et les scooters tentent de se frayer un chemin ! On rejoint au plus vite les bords de la rivière où l'on s'arrête pour discuter.

Tranquillité le long de la rivière - Le chaos dans les rues d'Ho Chi Minh

Après cela nous sommes allé sur le toit de l'auberge de Camilia pour continuer à discuter devant quelques bières. J'ai passé une superbe soirée avec eux deux, nous avons échangé sur plein de sujets intéressants et nous avons aussi bien rigolé ! Je les adore déjà ! On s'est donné rendez-vous le lendemain pour visiter le musée sur la guerre du Vietnam.

Moi, Camilia et Alex  
• • •

15 mars, une journée forte en émotion avec le musée de la guerre au Vietnam

Jamie et moi avons rejoint Alex et Camilia pour visiter le fameux musée qui retrace la guerre du Vietnam. Toutes les personnes que j'ai croisées ici me l'ont tous vivement conseillé.

Je ne vais pas vous raconter toute l'histoire autour de cette guerre dont on se garde bien de raconter les détails sordides mais je vais essayer de vous parler de mes émotions. J'ai écrit le texte qui va suivre quelques heures après car j'avais besoin d'évacuer tout le malheur ingurgité pendant la visite.

Nous parlons beaucoup des Guerres Mondiales qui ont touché l'Europe mais nous faisons quasi l'impasse sur celle du Vietnam qui a été d'une violence sans nom. Sur le chemin pour se rendre au musée nous avions tous des interrogations sur le sujet. Alex à 30 ans il vient de Hollande, Jamie 25 ans, anglais, Camilia 26 ans, d'origine colombienne qui vit aux Etats-Unis et moi française âgée de 25 ans. Plusieurs générations venant tous de pays différents avec des interrogations différentes. Nous commençons par connaître les origines du conflit en détail avec ses acteurs. Déambuler dans ce musée est particulièrement intense... Les photographies de guerres sont fortes et très choquantes... J'avoue avoir eu les larmes aux yeux plusieurs fois devant la monstruosité de l'espèce humaine. Camilia est sortie en pleure de la salle qui explique les massacres de la population que ce soit femme, enfants ou personnes âgés... On a dû prendre l'air pour faire une pause histoire d'ingurgiter tout ça et d'essayer de consoler Camilia. Par exemple, une des photos montrait deux petits garçons blessés au sol sur lesquels des soldats venaient de tirer. Le plus grand se trouve sur le plus petit comme pour essayer de le protéger. Le photographe précise en légende qu'ils ont été abattus quelques minutes plus tard. Nous avons aussi vu des photos de personnes complètement déformées à la suite du déversement de l'agent orange sur la population vietnamienne. Un poison qui a ruiné leur vie et qui détruits encore aujourd'hui l'avenir d'enfants naissant en situation de handicap à cause de cela. Je me suis senti très mal face à ces horreurs et très en colère contre nos pays occidentaux qui sème la guerre et la terreur partout dans le monde. Un sentiment d'impuissance aussi... La visite a été riche pour notre culture et nous permet aussi de pouvoir raconter les horreurs commises pendant cette guerre dont on parle à peine. Si vous aller au Vietnam vous devez allé dans ce musée !

Après ces heures fortes en émotions nous nous sommes tous les quatre séparés en espérant se revoir un jour ! J'adore ces amitiés qui durent 24h mais qui sont intenses. Je rejoins une des villes du Delta du Mekong avec Jamie.

10

16 mars, bienvenue sur le delta du Mekong à Can Tho 

Bien arrivés dans notre avant-dernière ville du Vietnam nous cherchons un endroit où petit déjeuner et nous nous perdons dans les rues animées de Can Tho. Nous sommes quasiment les seules touristes et je peux vous dire que cela change ! Les gens nous regardent et nous sourient timidement un peu interloqué par notre présence. Nous apercevons une pagode coincée dans les ruelles de la ville. Sa couleur flamboyante dorée détone au milieu des bâtiments qui l'entoure. On ne peut pas passer à côté ! Dès l'entrée on me donne un tissu pour couvrir mes jambes. Il est d'un rose pétant et des liserés dorés le rend brillant au soleil, il est magnifique !! La décoration dès l'entrée du temple est incroyablement colorée ! Nous n'avions encore jamais vu cela au Vietnam et on comprend vite pourquoi. Il s'agit en fait d'un temple bouddhiste cambodgien ! Cela me donne déjà envie d'y être.

Temple Pitu Khosa Rangsay

Un petit monsieur d'un certain âge nous fait des gestes pour le suivre et nous faire visiter le temple. Il ne parle pas anglais mais nous le suivons bien volontiers ! Nous arrivons au premier étage avec une vue sur la cour extérieur et nous observons une grande statue dans une grande pièce colorée. Au deuxième étage c'est tout aussi joli avec vue sur la ville.

Nous arrivons encore sur des étages supérieurs et nous accédons à une sorte de grande bibliothèque ! Notre guide nous montre des anciens ouvrages pour nous faire comprendre qu'il s'agit d'un temple bouddhiste cambodgien. Je suis fasciné par cet endroit et cette explosion de couleur !

Nous accédons ensuite sur le "toit" du temple, la vue est incroyable !! Je suis totalement sous le charme de cet endroit !! Vivement le Cambodge 😀

Un truc que j'adore ici c'est qu'il faut enlever ses chaussures pour circuler dans les lieux de culte, je ne sais pas pourquoi mais je trouve cela hyper agréable. C'est comme si je me sentais plus proche de l'endroit que je suis en train de visiter.

Evidemment je suis triste de me séparer du joli tissu que l'on m'a prêté à l'entrée (vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous).

Sur le toit du temple 

Nous partons ensuite parcourir les rues de la ville en direction d'un autre temple.

Nous arrivons devant le temple plus connu de la ville de Can Tho, il s'agit de "Ong Temple". L'entrée ne paye pas de mine mais une fois à l'intérieur c'est magique ! Je n'ai jamais vu ça nul par auparavant, des centaines d'encens accrochés au plafond diffusent leur parfum étourdissant quand on n'est pas habitué. Incroyable ! Il s'agit de sorte de tourbillon couleur rouge que vous pouvez voir en train de se consumer. D'ailleurs il faut faire attention car on se prend un peu de cendre sur la tête ! Encore un temple coup de cœur en l'espace d'une seule journée !!

Ong Temple 

Nous finissons notre marathon des temples par la pagode Munirangsyaram. Nous rentrons dans une cour extérieure entourée de jolis bâtiments. Devant nous se dresse un temple majestueux. Dans ce lieu nous avons rencontré un moine qui nous a expliqué qu'il étudie ici depuis plusieurs années. Il doit avoir une vingtaine d'années, 30 ans tout au plus. Il parle plutôt bien anglais, c'est agréable de pouvoir discuter avec lui.

pagode Munirangsyaram 

Une bonne journée bien remplie avec de beaux temples ! Les deux premiers font partie de ma liste des temples que je préfère.

• • •

17 mars, journée en bateau pour visiter les marchés flottants 

Pour voir les marchés flottant s'animer il faut être matinal ! Nous nous somme réveillée tôt pour découvrir cette particularité présente sur le Mékong. Pour rejoindre notre embarcation, un vietnamien est venue nous chercher en scooter et nous étions trois dessus... Je vous avoue que je l'ai détesté pour cela... Mais nous sommes arrivé en un seul morceau. Nous avons rejoint notre chère guide pour la journée, une dame dont je ne me souviens plus le nom mais qui a été très accueillante. Nous atteignons le marché de Cai Rang qui est le plus grand du Delta du Mékong. Ce qui est sûr c'est qu'il est difficile de rater l'entrée !

Le soleil n'est même pas encore levé que l'agitation bat son plein ! Tous les marchands s'affairent et jettent leurs marchandises d'un bateau à un autre. Noter guide nous explique qu'ici il s'agit surtout de grosse quantité qui sont vendus. Mais il y a aussi des marchands qui distribuent café, noix de coco et autres gourmandises pour le touristes et les vendeurs. J'ai donc pris une noix de coco pour me rafraîchir et Jamie un bon café Vietnamien. Vous remarquerez les sortes de perches où sont accrochés les marchandises qui permettent de savoir qui vend quoi. C'est génial de pouvoir observer toutes ces personnes s'agiter sur leur bateau.

Marché flottant de Cai Rang 

Pendant que le soleil se levait notre guide nous a découpé un ananas frais pour notre petit déjeuné. Normalement je ne suis pas une fan de ce fruit mais ici ils sont délicieux ! Je n'ai jamais autant mangé de fruits que depuis mes deux mois en Asie (à l'heure où je vous écris cela va bientôt faire deux mois).

Nous avons quitté l'agitation du marché pour rejoindre une rivière entourée d'une forêt luxuriante. Vraiment très jolie ! Petite anecdote que j'ai failli oublier. Nous sommes presque restés coincé à cause d'un bateau échoué qui nous barrait la route... Nous sommes passé à moitié dessus et Jamie a dû mettre la main à la pâte pour aider notre guide. Nous sommes sorti de là en deux temps trois mouvements. Les locaux sont toujours pleins de ressources ils m'impressionnent !

Nous voilà maintenant sur un plus petit marché beaucoup moins animé que le précédent mais que j'ai tout autant apprécié ! C'est d'ailleurs à cet endroit que j'ai pu trouver le parfait chapeau vietnamien que je cherchais depuis longtemps. J'ai même pu choisir le tissu pour le maintenir en place sur ma tête. Bon en revanche c'était la pire idée car le trimbaler quand on voyage en sac à dos, je ne vous dis pas la galère.

Nous nous sommes ensuite arrêté sur la terre ferme cette fois-ci dans une fabrique de pâte de riz qui servirons ensuite de noodles ! Nous avons même pu essayer d'étaler les feuilles de riz. On s'en est plutôt bien sorti !

Nous nous sommes arrêté manger sur le retour. Jamie a fait une sieste par ce que le trajet était hyper long. J'avoue que l'on a passé des heures sur ce bateau... A la fin on n'en pouvait plus !! Mais cette journée était vraiment sympa.

Nous rejoignons notre dernière ville du Vietnam le lendemain !

11

18 mars, dernière étape à Chau Doc

Ça y est nous sommes sur la fin de notre trip au Vietnam ! J'avoue que j'ai hâte de découvrir le Cambodge. Nous passons deux jours ici car mes parents m'avaient recommandé de rejoindre Phnom Penh, au Cambodge, en bateau en partant de Chau Doc. C'est donc ce que nous avons prévu 😀

Nous commençons notre journée en partant chercher un endroit pour déjeuner. En ville nous trouvons le temple Bodh Gaya juste à côté du grand marché de la ville.

Bodh Gaya Temple 

Nous sommes ensuite allé nous perdre dans le marché principal de la ville. Les odeurs de poissons séchés nous accompagnent entre les étalages. Odeurs qui sont plutôt insoutenables avec cette chaleur mais on sait que l'on ne va pas passer la journée ici ! Les allées défilent, le marché est gigantesque, un des plus grand que j'ai pu visiter jusque-là ! Il y a même des scooters qui circulent à l'intérieur. Ils sont fous ! Mais cela fait partie du charme de l'Asie.

Marché de Chau Doc 

Quand je dis que l'on s'est perdu dans ce marché, c'est vraiment le cas ! J'ai perdu Jamie en déambulant dans les allées... Il avait évidemment laissé son portable en train de charger à l'auberge... Impossible de le retrouver dans cet endroit gigantesque. J'ai donc continué mon chemin jusqu'au bord du Mékong où on peut apercevoir des villages flottants et j'en ai profité pour prendre quelques photos.

Village flottant sur le Mékong 

J'ai croisé une petite dame qui m'a parlé d'une excursion en bateau pour aller dans un village Cham. Il s'agit d'une population de religion musulmane qui vit au Vietnam et au Cambodge entre la frontière. J'en avais entendu parler avant de venir ici et j'avais très envie de voir cela dans un pays majoritairement bouddhiste. Je lui ai dit que je reviendrais le lendemain.

• • •

19 mars, visite de temples et rencontre avec le peuple Cham

Nous commençons la journée par la montagne Sam où nous devons visiter plusieurs temples. Très franchement ce n'était pas génial... La vue plutôt sympa mais rien de dingue. Nous nous sommes arrêté au dernier temple de la montagne qui lui était magnifique ! D'inspiration chinoise cela nous change de ce que l'on peut voir habituellement. Ce que j'ai préféré c'était la musique que les moines diffusaient. Elle rendait l'endroit complètement magique. J'aurais adoré connaître le nom de celle-ci pour pouvoir ensuite l'écouter en boucle. Je vous laisse vous perdre dans ce beau temple à travers mes photos et je vous laisse imaginer la douce musique.

Après cela on est parti pour la balade en bateau à la rencontre du peuple Cham. Nous sommes passé à côté des villages flottants.

On a fait un premier stop en route pour rencontrer des pêcheurs. En fait ils ont des élevages de poissons retenus dans des cages juste en dessous de leur maison. Immonde... Franchement ça ne donne pas envie d'en manger... Quand ils leur jettent de la nourriture ils frétillent tous complètement excité à l'idée de manger. Je ne vous raconte pas les conditions de vies des poissons tout serrés dans leur cage...

Nous reprenons la route sur notre petit bateau.

Nous arrivons enfin dans le village Cham qui est une population de religion musulmane. Nous faisons la rencontre de femmes qui utilisent une sorte de machine pour tisser des écharpes et des étoles. Bon évidemment accolé à cela il y a une boutique ! Nous traversons le village sur pilotis et on peut voir le niveau de l'eau selon les années (j'ai même posé pour vous, pour que vous pussiez vous rendre compte de la hauteur). On réalise à quel point cela doit être différent en saison des pluies ! Nous rejoignons ensuite la Mosquée du village. Cela fait tellement bizarre de voir cela dans un pays bouddhiste où on a l'habitude de voir seulement des temples. Evidemment on se pose la question de l'isolement de cette population qui reste dans ce village et que l'on voit très rarement en ville...

Village Cham 

Nous finissons notre journée par le dernier temple que nous allons visiter au Vietnam ! Cela fait bizarre d'y penser mais je suis tellement excitée à l'idée d'aller au Cambodge le lendemain. J'ai particulièrement aimé celui-ci pour ses jolies couleurs jaunes, sa jolie architecture et surtout pour les enfants qui me suivaient comme mon ombre. Ils me faisaient de grand sourire et me répétaient "Hello, what's your name ?", trop mignons. Ils faisaient les pitres devant un moine qui s'amusait de leur intérêt pour moi. Cela m'a beaucoup amusé. En repartant ils m'ont quasiment suivi jusqu'à la sortie et les parents autour me faisaient tous de grand sourire. Cela fait toujours chaud au cœur de voir ces regards bienveillants malgré la barrière de la langue.

The End comme on dit ? Oui ça y est c'est la fin du Vietnam mais c'est aussi le début de nouvelles aventures dans un autre pays qui va me réserver plein de surprises.

Si je devais faire un bilan du Vietnam je pourrais dire qu'il a été une bonne surprise. L'Asie est une expérience de vie et elle apporte un dépaysement total. On a besoin de quelques jours d'adaptation mais une fois que cela est fait ce n'est que du bonheur ! Ici, j'ai appris à être beaucoup plus patiente et à relativiser sur beaucoup de choses. Je prends toujours un peu plus en assurance et en confiance en moi. J'ai apprécié chaque moment et ai été trop contente de partager les deux premières semaines avec mon Justin. Et bien sûr tout le reste avec mon pote anglais avec qui je continue le voyage.

Je vous écris à deux jours de quitter le Cambodge, pays coup de cœur, pour rejoindre le Laos ! Je vais créer de suite le carnet de voyage pour que vous puissiez vous abonner et lire ma première étape qui est très riche en émotion. See you soon !