Carnet de voyage

Nouvelle-Zélande

36 étapes
68 commentaires
Je vous emmène avec moi au pays des kiwis !
Du 11 janvier au 12 décembre 2018
48 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

C'est le jour du grand départ avec mon sac à dos plein à craquer !

2

11 janvier, arrivée à Auckland

Enfin arrivée à Auckland après 33 heures de voyage. Je découvre ma chambre et la maison de Célia qui sera mon hôte pour 1 semaine.

Celia's house

Je découvre le Silo Park et Wynyard Quarter dans le centre-ville. Je suis ravi de pouvoir retrouver l'océan et la chaleur du soleil ! Cela m'avait manqué.

Silo Park 
• • •

12 janvier, découverte d'Auckland

Ce matin, Célia m'a emmené découvrir la baie d'Auckland en voiture. Nous nous sommes arrêtés à Achilles Point pour admirer la vue sur le volcan Rangitoto, Browns Island et sur le quartier d'affaires d'Auckland. Cette balade m'a donné pleins d'idées pour la suite !

Achilles Point 

L'après-midi je suis allée dans le centre d'Auckland. J'ai découvert les multiples ports que compte la ville et j'ai fêté mon arrivée avec ma première glace 😀

Les différents ports d'Auckland 
• • •

13 janvier, Waiheke Island

Pour rejoindre l'île Waiheke à 30min d'Auckland j'ai pris le ferry. Le trajet est très agréable car j'ai pu admirer les nombreuses îles que compte la baie.

A mon arrivée sur l'île, j'ai marché jusqu'à la première plage Oneroa ainsi que Little Oneroa. Le chemin pour y accéder est entouré de végétations verdoyantes. Les deux plages ont toutes les deux beaucoup de charme !

Oneroa et Little Oneroa 

Direction Palm Beach à quelques kilomètres de Little Oneroa ! La encore je n'ai pas été déçu par le trajet ! J'ai pu longer de jolies habitations mais aussi admirer la vue de la plage en hauteur. Je me suis récompensée à l'arrivée avec une baignade dans une eau à température parfaite !

Palm Beach 

Pour finir ma visite je suis allée jusqu'à la plus grande plage Onetangi que je n'ai malheureusement pas pu rejoindre à pied (merci le GPS qui indique des chemins inexistants...). Cette plage est là plus grande de Waiheke et s'étend sur plusieurs kilomètres. Je me suis arrêté boire un verre de vin en bord de mer avant de reprendre le ferry. Il faut savoir que l'île est célèbre pour ses nombreux vignobles.

Onetangi beach et port pour l'arrivée des ferry à Waiheke 
• • •

14 janvier, Piha Beach et Harbour bridge

J'ai eu la chance de pouvoir admirer la plage de sable noir Piha sur la côte Ouest avec Célia. En effet, cette plage n'est pas accessible en transport en commun.

Avant d'y arriver, nous nous sommes arrêtés pour admirer la vue sur un lac entouré d'une forêt gigantesque.

A mon arrivée sur la magnifique plage Piha j'ai été complètement subjugué par ce décor lunaire ! C'est une des plus belles que j'ai pu voir dans ma vie ! Pour info, le gros rocher au milieu de la plage est surnommé "Lion Rock" car il ressemble à un lion allongé (avec un peu d'imagination).

Piha Beach 

En revenant sur Auckland j'ai eu envie de me balader pour rejoindre Harbour bridge. Ce gigantesque pont, relie la ville à une partie du Nord de la Nouvelle Zélande.

Harbour bridge 

15 janvier, Devonport

Direction Devonport, un quartier d'Auckland situé sur la rive Nord.

J'ai grimpé tout en haut du Mont Victoria pour avoir une vue 360 sur la baie et les îles. Cette colline en pleine ville est en fait un ancien volcan ! La vue d'en haut est super et le vent permet de contrer la chaleur 😀

 Mont Victoria

J'ai continué ma visite de Devonport avec une agréable balade le long de la mer pour rejoindre l'extrémité de la côte.

Kind Edouard Parade Road 

Il fallait que je rejoigne le deuxième sommet volcanique pour faire le tour de Devonport ! J'ai donc terminé ma visite par North Head à l'extrémité de la baie. Ce cône a servi de défense côtière pendant la Seconde Guerre Mondiale. On peut y visiter les tunnels et les anciens bunkers. Encore une fois la vue sur la baie est imprenable !

North Head ou Maungauika en Maori
• • •

19 janvier, Auckland Domain et Parnell Street

Après quelques jours de pluie je suis allé profiter du retour du soleil à Auckland Domain. J'y suis allé à pied en passant par un jolie parc à côté de Ponsonby street.

Western Park 

J'ai adoré me promener à Auckland domain qui est un grand parc verdoyant et très fleuri.

Auckland Domain 

Dans Auckland Domain on peut aussi trouver le musée d'Auckland. Il permet de mieux comprendre la culture Maorie ainsi que la faune et la flore en Nouvelle-Zélande. On y trouve aussi une partie dédiée aux guerres qui ont touché la Nouvelle-Zélande. Vraiment intéressant pour m'imprégner de la culture.

Auckland Museum 

A la fin de la journée je me suis dirigée vers Parnell Street. Un petit quartier en plein centre-ville très agréable avec de jolie petite maison de style victorienne.

Parnell Village 
• • •

20 janvier, Cornwall Park et One Tree Hill

Je ne pouvais pas aller à Auckland sans passer par Cornwall Park et la colline One Tree Hill. Sir John Logan Campbell a fait don de Cornwall Park à la Nouvelle-Zélande en 1901. Il souhaitait que le parc soit gratuit pour tous les Néo-Zélandais, pour toujours. On peut aussi croiser des moutons sur le chemin !

Obélisque de One Tree Hill et Cornwall Park 
• • •

23 janvier, Exposition de Banksy

Dans l'auberge de jeunesse où je suis j'ai rencontré des français avec lesquels nous sommes allés à l'exposition de Banksy. C'est un artiste de Street Art originaire d'Angleterre.

Œuvres de Banksy 

Après l'exposition nous sommes allés boire un verre en bord de mer avec Justine, Luc et Martin.

Luc, Justine, Martin et moi ! 
• • •

26 janvier, Sky Tower

Vivre à Auckland implique un passage obligé à la Sky Tower qui surplombe toute la ville. Avec Justine nous sommes montés jusqu'au 52ième étage pour admirer la vue en 36° sur toute la ville.

19 au 31 janvier, ma vie au Brown Kiwi Backpackers

J'ai passé plus d'une semaine dans l'auberge Brown Kiwi à Auckland. J'ai reçu un super accueil et rencontré des amies que je vais revoir pendant mon voyage. Nous avons organisé des soirées crêpes, pizzas, pancake, etc. pour pouvoir partager des moments avec tout le monde. Nous étions tous mélangés entre français, allemand, néerlandais, coréen etc. J'ai pu lier de véritable amitié et je vais continuer mon voyage avec ma copine Justine (que nous appelons tous Justin). Maintenant parti d'Auckland j'ai hâte de tous les revoir !

 Les amis du Brown Kiwi
3

2 février, Paihia et Waitangi

Ma deuxième étape est à Paihia qui fait partie de Bay of Islands situé dans le Nord de la Nouvelle-Zélande. La ville n'a pas grand intérêt en elle-même mais le bord de mer est très sympa. En plus elle va me permettre de me déplacer plus facilement dans la baie et les îles.

Paihia 

Après ma balade en bord de mer je me suis dirigé vers Waitangi, ville chargée d'histoire. En effet, c'est ici que la couronne d'Angleterre et les différentes tribus Maori ont signé le traité de Waitangi. Depuis celui-ci la Nouvelle-Zélande est considéré comme une Nation et est devenu une colonie britannique.

Port de Waitangi 

Je suis donc allé Waitangi Treaty Grouds, un espace dédié à la signature du traité. On y trouve notamment un musée retraçant son histoire, des pirogues de guerres, un Marae, mais aussi une super vue sur la baie. J'ai également pu échanger avec un artisan Maori qui prépare la fête nationale ayant lieu le 6 février prochain. Il m'a montré et expliquer l'art de tailler du bois utiliser dans les danses traditionnelles. J'ai justement pu voir des danses Maories dans l'enceinte d'un Marae (endroit sacré de rassemblement). Une après-midi très constructive et très intéressante pour comprendre l'histoire du pays!

Waitangi Treaty Grounds 

Etant donné qu'il me restait encore de l'énergie, j'ai entrepris une randonnée de 5 km pour admirer les chutes d'eau Haruru ! Je n'ai pas fait cette marche seule car j'ai rencontré un anglais avec lequel j'ai pu perfectionner my english pendant 3h (allé et retour). Randonnée hyper constructive donc ! Le chemin pour arriver à la cascade était vraiment beau et l'arrivée encore meilleure.

Haruru Falls 

Ayant toujours de l'énergie à revendre (je me demande encore comment) j'ai accompagné Jack (l'anglais rencontré sur la route de Haruru Falls) pour une petite randonnée non loin de nos auberges. Nous avons marché sur une colline entourés d'arbres en bord de mer. Les couleurs du coucher de soleil étaient sublime ! 25 km plus tard je suis enfin allée me coucher épuisée mais très heureusement de ma journée.

• • •

3 février, Paihia et Russel

Toujours pleine d'énergie je me suis levée tôt pour entreprendre une petite randonnée à Paihia. L'objectif étant de pouvoir admirer la baie de plus haut ! J'aurais pu croiser des Kiwis sur le chemin mais malheureusement ils ne se sont pas montré...

Paihia School Road Track 

Dans l'après-midi, j'ai pris le ferry direction Russel ! Une petite ville juste en face de Paihia, séparée par l'océan. J'ai commencé par une balade le long du port et de la plage.

Russel 

J'ai marché marché jusqu'en haut de Flagstaff Hill. Je dois dire que je m'attendais à une vue approximative sur la baie... Arrivée en haut j'ai été émerveillée par la vue 360° sur toute la baie des îles mais aussi sur toutes les montagnes au loin. Le spectacle m'a vraiment coupé le souffle. J'y suis restée le plus longtemps possible pour admirer la vue !

Flasgstaff Hill 

4 février, arrivée de Justine à Paihia

Aujourd'hui j'ai enfin retrouvée ma copine Justine qui est venue me retrouvé à Paihia ! Nous avons simplement passé l’après-midi à la plage et c'était très bien !

• • •

5 février, Haruru falls 

Il fallait que j'emmène Justine à Haruru Falls car le chemin de randonnée pour y accéder est vraiment agréable et a beaucoup de charme ! Je vais quand même vous montrer d'autres photos car la marée était haute et le chemin pour y accéder complètement différent. Vous pouvez regarder mes photos précédentes pour regarder les différences 😀

• • •

6 février, cap vers l'extrémité nord de la Nouvelle-Zélande !

Aujourd'hui le programme était bien rempli ! Nous avons pris un bus direction le nord de la Nouvelle-Zélande.

La journée a commencé à Ninety Mile Beach que nous avons traversé en bus sur le sable. En réalité la plage s'étend sur 60 km ! Cela est assez impressionnant à voir. Normalement on peut y voir des carcasses de voitures qui se sont enfoncées dans le sable. Nous n'en avons pas vu car ils doivent les retirer régulièrement.

Ninety Mile Beach 

Nous nous sommes ensuite dirigées vers Giant Sand Dunes. Nous avons pu glisser sur les dunes avec des bodyboards ! Cela nous a bien fait rire ! Nous avons juste regretté de ne pas avoir plus de temps pour nous balader dans ces grands espaces ensablés.

Giant Sand Dunes 

Après ces découvertes nous avions faim et nous n'avons pas été déçu par le barbecue qui nous attendaient sur une très jolie plage !

Tapotupotu Bay 

Et le meilleur pour la fin direction Cape Reinga !! J'avais hâte de découvrir ce cadre et de comprendre la symbolique que représente ce lieu pour les Maoris. Et bien j'ai été tout simplement émerveillée devant les paysages à couper le souffle ! La où se trouve le phare, l'océan et la mer se rejoignent à cet endroit précis et l'on peut distinguer les deux nuances de bleus. Pour les Maoris le Cape représente le passage des âmes dans l'au-delà. Dans leur langue on l'appelle "Te Rerenga Wairua", signifiant "le lieu du grand saut de départ des esprits". Les paysages sont à couper le souffle ! Vous pouvez me croire cela est bien plus impressionnant en vrai qu'en photo !!

Cape Reinga 
• • •

7 février, après-midi bateau direction Hole in the Rock !

Cette après-midi, nous avons retrouvé Emilie que nous avions rencontré au Brown Kiwi. Nous sommes partis en bateau direction Hole in the Rock ! C'est un gros rocher dans lequel il y a un trou (oui dit comme cela ça n'a pas l'air génial). Le bateau est passé en dessous, c'était assez impressionnant sachant qu'à l'intérieur il y avait beaucoup de vague !

Hole in the Rock 

Nous avons finis l'excursion en bateau sur Otehei Bay. Nous avons bu un verres au bord de la plage et devant une mer turquoise, histoire de finir la journée en beauté !

Otehei bay 
• • •

8 février, à la recherche des Dauphins ! 

Nous avons repris le bateau de bon matin sous la pluie et le vent pour voir des dauphins sauvages ! Après avoir navigué pendant 1h nous avons enfin trouvé des dauphins qui étaient accompagnés de leurs bébés ! C'était vraiment impressionnant de les voir en vrai dans leur habitat naturel et surtout en totale liberté ! Nous n'avons pas pu nager avec eux car ils étaient accompagnés de leurs petits et les conditions météo n'étaient pas optimales pour se baigner sans danger. Mais en tous les cas le spectacle était magique ! Les photos ne sont pas génial car les dauphins sont bien trop rapides. Je garde les images dans ma tête et c'est le plus important !

Demain nous partons pour de nouvelles aventures direction Whangarei à 1h de Paihia ! J'ai hâte de vous montrer la suite de mes aventures 😀

4

9 février, arrivée à Whangarei sous la pluie

Départ de Paihia direction Whangarei en auto-stop (hitchhiking en anglais) avec Justine. Nous n'avons pas attendu plus de 2min avant que quelqu'un s'arrête. La personne était hyper sympa et nous a déposé devant notre auberge ! Notre Hostel pour quelques jours est top c'est une grande maison qui a été réaménagée pour accueillir une trentaine de personnes. Notre hôte Peter est très accueillant et nous donne des idées de visite.

hitchhiking direction Whangarei 

Arrivées sur Whangarei nous sommes allées en ville et notamment sur le port. Le centre n'a pas de charme, il nous fait penser à une grande zone industrielle. Le port est plus sympa mais il pleut des cordes et le temps est brumeux.

En allant faire les courses nous avons croisé par hasard un allemand que nous avions rencontré à Auckland 1 semaine avant. On c'est donc tous rejoins avec des amis à lui le soir pour aller boire quelques verres.

• • •

10 février, Whangarei falls

Aujourd'hui il pleut encore sur Whangarei... Nous avons rencontré des français qui y travaillent depuis 2 mois et ils nous ont dit que ce temps est habituel ici.

On se motive quand même pour aller voir les Whangarei falls. On se dirige dans le centre pour prendre un bus et surprise, il n'y a pas de bus le samedi après-midi... Nous n'avons pas le choix que de faire du stop. Encore une fois cela fonctionne très bien ! La cascade est très puissante à cause de la pluie du coup cela ne rend pas très bien en photo mais elles sont assez impressionnantes.

Whangarei falls 

On se dirige maintenant vers les Paranui falls. La balade en forêt pour y accéder est très sympa.

Les Paranui falls sont canon ! On a pu les observer de tout en haut.

Paranui Falls 

Le lendemain nous n'avons rien fait car nous voulions aller à plage mais il pleuvait des cordes. La prochaine étape est de rentrer à Auckland pour l'anniversaire d'un ami et pour trouver un travail.

5

12 janvier, retour à Auckland pour l'anniversaire de Yann !

Nous sommes revenu à Auckland au Brown Kiwi pour fêter l'anniversaire de Yann qui travaille à l'auberge. Nous avons mangé dans un restaurant français qui sert des tartiflettes, des galettes, crêpes, etc. On s'est évidemment régalé ! Cela nous avait manqués !!! Nous étions une quinzaine. J'ai oublié de prendre des photos mais c'était une super soirée.

• • •

15 février, lazy day at the beach 

Aujourd'hui rien de fascinant mais j'ai passé du bon temps avec mes amies à la plage ! En fin de journée nous avons fait des hamburger maison avec le barbecue.

Anaïs, Sarah, Sarah, Justine - Anaïs, Justine, Yann, Lucas
• • •

16 février, black sand tour

Découverte de la côte Ouest avec mon acolyte Justine pour la journée. Nous avions réservé cela avant de partir pour visiter la côte en bus avec un guide. Nous étions un petit groupe de 10 personnes avec notre super guide Shaun ! Tout d'abord direction Piha beach. J'y étais déjà allé avec mon hôte Célia. C'était génial car j'ai pu découvrir une autre partie de la plage sur laquelle je n'étais pas allée.

Piha Beach 

Nous sommes allées nous baigner et manger sur une petite crique juste à côté de la grande plage Piha. L'endroit était vraiment magnifique ! Avec le changement de marée, des courants se créer et on peut se baigner en se laissant totalement porter sans danger. Justine a trouvé une algue qu'elle a renommé "serpent" et qu'elle a évidemment gardé ! Sa texture est caoutchouteuse et élastique (nous devons la mouiller régulièrement pour qu'elle ne sèche pas). C'est un peu notre nouveau jouet 😀

Piha beach 

Après une super matinée sur la plage nous nous sommes dirigés vers la cascade Kitekite. Le chemin à travers la forêt était féerique avec le ruisseau transparent coloré par la lumière et les roches. 40 min de marche plus tard, nous sommes arrivés à la cascade qui était impressionnante par sa hauteur ! Et en bonus nous avons pu nous baigner dessous !! L'eau était glaciale mais tellement agréable après cette marche !

Kitekite track and fall 

Notre guide Shaun nous a pris en photo quand nous étions de l'autre côté de la cascade ! Il nous y a emmenés car l'eau était tellement glacée que j'en avais la respiration coupée. Ayant eu un petit coup de panique, il m'a aidé à traverser pour que je puisse profiter de cette super expérience ! A la sortie de la cascade nous étions euphoriques (photo à l'appui). Avant de partir nous avons pris une photo avec Shaun en souvenir de cette super journée.

 Baignade sous la cascade
• • •

17 au 21 février, recherche de travail

Rien de très intéressant ou de photogénique à vous montrer ces derniers jours. Nous avons cherché du travail avec Justine pour 2/3 semaines avant de partir en Road Trip dans le sud. De mon côté, j'ai trouvé un travail dans un restaurent avec une centaine de table et une équipe qui dépote ! Je pense que cela va être une bonne expérience pour pratiquer mon anglais.

• • •

23 février, volcan Rangitoto

Ce matin, réveil à 7h pour prendre un ferry direction le volcan Rangitoto à 40 minutes de la ville d'Auckland. Accompagné d’Anaïs et Sarah, nous avons entrepris la marche pour rejoindre le sommet du volcan.

Nous avons commencé par visiter des anciennes caves creuser par la lave. On a bien rigolé car on ne voyait pas grand-chose avec les flashs des téléphones dans les caves. Mais on a quand même réussi à prendre quelques photos 😀

Lava Cave 

Ensuite nous avons marché jusqu'au cratère du volcan pour pouvoir admirer la vue sur la Skyline d'Auckland et sur les montagnes aux alentours.

Après une pause sandwich bien méritée nous nous sommes dirigés vers "Coastal Track". Un chemin de 10km longeant la côte et traversant les roches volcaniques. Les paysages étaient magnifiques mais le chemin très fatigant. J'ai mis beaucoup de photo car incapable de trier ces beaux paysages. Les contrastes et les mélanges entre la roche noire, la verdure, le bleu du ciel et de l'océan étaient sublimes.

Coastal Track 
• • •

8 mars, Auckland Domain wintergardens 

Je profite de mes jours de repos au restaurant pour visiter Auckland. Je suis donc parti à la découverte des jardins botaniques avec Sarah et Gildas. Les jardins se constituent de deux grandes serres, une tempérée non chauffé et une tropicale. La cour extérieure qui se situe entre les deux serres est très accueillante.

Nous avons commencé par la serre tempérée avec des plantes tel que des piments décoratifs.

Puis nous sommes allés dans la serre avec les plantes tropicales. La variété de fleur et de plante est impressionnante !

Plantes tropicales
• • •

21 février au 10 mars, travail au Mekong baby !

J'ai travaillé au Mekong Baby, un restaurant d'Asian fusion quelques semaines avant le Road Trip. L'équipe était géniale et j'ai bien pu pratiquer mon anglais ! C'était vraiment une bonne expérience. Je vous ai mis quelques photos du restaurant ci-dessous 😀

https://www.mekongbaby.com/ 
6

14 mars

C'est parti pour le Road Trip avec Justine, sa demie-sœur Amélie et son demi-frère Bastien ! Nous avons 10 jours pour parcourir l'île du Nord et du Sud de la Nouvelle-Zélande. Cela va être intense !

Après avoir récupéré notre voiture, nous partons pour la péninsule de Coromandel qui se situe à l'Est d'Auckland. Les paysages y sont paradisiaques, montagnes, océan et plage !

Nous avons commencé par nous diriger à pied vers Hahei beach où se trouve la légendaire Cathedral Cove. Les paysages avant d'y arriver sont magnifiques !

Hahei 

Arrivé sur la plage le spectacle était encore plus beau ! Du sable fin, une eau turquoise, les roches et cette arche qui séparent la plage en deux. Nous nous sommes baignés pour profiter de ce cadre paradisiaque !

Cathedral Cove - Hahei Beach 

Nous sommes ensuite parti direction Hot Water beach. La particularité de cette plage est qu'elle se situe sur une source d'eau chaude d'origine géothermique. Quand on creuse dans le sable cela crée des bains chauds naturels. La température de l'eau peut atteindre 64°C. Un spa gratuit face à l'océan ! Autant vous dire que nous en avons profité pour lézarder dans notre bain chaud ! Une bonne journée avant nos 3 h de route pour dormir proche de Waitomo Caves.

Hot Water Beach 
7

15 mars - Waitomo Glowworm Cave

Deuxième journée marathon ! Au programme, visite des Waitomo Caves puis du village Hobbiton et pour finir le parc Wai-O-Tapu à Rotorua.

Nous avons commencé par Waitomo Caves qui est célèbre pour la présence de verres luisant sur les parois des grottes. Je n'avais pas le droit de prendre des photos à l'intérieur. Je vais donc mettre une photo piquée sur internet pour que vous puissiez vous imaginer. Nous avons d'abord visité à pied pour finir sur un bateau qui nous a emmenés devant un plafond rempli de verres luisants ! La photo est bien sûr exagérée, nous n'en avons pas vu autant ! Et puis nous étions plongés dans le noir complet mais c'était l'idée.

Quelques photos dans la grotte et à la sortie de Glowworm Cave 
Photo provenant du site www.waitomocaves.com 

Hobbiton Movie Set

Ensuite nous nous sommes rendu à Hobbiton. Etape obligé en tant que fan du film "Le Seigneur des anneaux". Il s'agit du lieu de tournage de la Comté (The Shire) où vivent, Frodom , Sam, Pippin et Merry. Il s'agit du village des Hobbit avec ses petites maisons aux portes rondes et aux collines verdoyantes. Pour la petite histoire, après le tournage de la trilogie les décors avaient été en partie détruits. Mais il a fallu reconstituer le village pour le tournage de la trilogie "Le Hobbit". C'est alors que les décors ont été conservé pour pouvoir être visité. C'est un lieu très touristique je vous l'accorde mais l'organisation en petit groupe de visite évite les gens amassés trop longtemps devant les jolies petites maisons. En tous les cas cela avait un côté magique !

Petite anecdote : notre guide nous a pris en photo devant une petite maison et il nous a qualifié comme étant "Awkard" ce qui signifie être gênant ! Va savoir pourquoi même si je ferais un pari sur la posture d'Amélie et moi ! En tous les cas cela nous a fait beaucoup rire 😀

Hobbiton Movie Set - Maison de Frodom avec la porte verte et celle de Sam avec la porte jaune (en bas à droite) 

Nous avons continué la visite en passant devant le lac qui sépare les petites maisons de l'auberge du Dragon vert. La visite se terminant par une dégustation de bière dans cette fameuse auberge histoire de nous plonger complètement dans le décor.

Hobbiton et l'auberge du dragon vert (en haut à droite) 

Rotorua : Wai-O-Tapu Thermal Wonderland

Dernière étape de la journée à Rotorua direction la réserve Wai-O-Tapu qui signifie «Eaux Sacrées» en Maori. L'endroit est magnifique avec ses différentes nuances de couleurs résultant des phénomènes géothermiques : jaune pour le soufre, rouge brun pour l'oxyde de fer, violet pour le manganèse... On y voit des piscines de boue en ébullition et des geysers. Une odeur de souffre règne sur tout le parc. Cela fait penser à de l’œuf pourri en bien pire, heureusement que les paysages sont à couper le souffle !

Les paysages étaient canon avec les cratères, la roche colorée et les vapeurs de soufres ! Tout cela entouré de verdure.

Nous avons pu traverser un lac bouillant sur un petit chemin en bois. Le paysage encore une fois à couper le souffle

Nous nous sommes baladés entre des roches aux multiples couleurs.

Nous atteignons The Champagne Pool, impressionnante par les couleurs et la vapeur qui s'en dégage ! On a dû se prendre pas mal de vapeur de soufre bien chaude pour prendre nos photos !

The Champagne Pool - Bastien et Amélie disparaissait presque avec cette vapeur chaude 

On finit par Devil's Bath, un bassin jaune/vert selon la lumière ! Sa couleur est incroyable

Devil's Bath 
8

16 et 17 mars

Grosse déception car nous n'avons pas pu entreprendre la marche sur le Tongariro, premier parc naturel de Nouvelle Zélande et aussi lieu du tournage du film "Le Seigneur des anneaux". Le temps était trop couvert et pluvieux ce qui nous aurait empêché de pouvoir admirer le paysage et aurait rendu la marche dangereuse. Heureusement ce n'est que partie remise pour moi et Justine qui restons encore ici pour plusieurs mois.

Nous sommes donc directement parti pour Wellington ! Nous avons rejoint notre amie Anaïs que nous avions connue à Auckland. On a goûté les moules locales et c'était délicieux !

Le lendemain matin nous nous sommes baladés en ville. Il y règne une atmosphère chaleureuse ! J'ai hâte d'y retourner pour y travailler.

Wellington 

Etape suivante de la journée, prendre le ferry direction l'île du sud pour la suite du Road Trip ! Nous avions 3h de traversée devant de très beaux paysages. On ne pouvait pas se tromper, nous arrivions bien au sud ! Amélie a même aperçu des dauphins nager à côté de nous pendant que nous faisions une sieste.

South Island 

Quelques petites photos bonus de nous en train de manger une boîte de thon sur le parking de Mcdo et Justin sur son super vélo devant l'embarcation du ferry.

9

18 mars

Nous voilà reparti pour de nouvelles aventures dans l'île du sud ! Aujourd'hui nous partons pour le parc national Abel Tasman. Nous devons prendre un bateau taxi pour nous emmener sur la plage qui nous fera débuter la randonnée. Autant vous dire que nous avons hâte car tout le monde nous l'a vendue comme une des plus belles randonnées à faire en Nouvelle-Zélande. Le trajet en bateau est vraiment agréable car il nous permet de contempler les paysages et de pouvoir imaginer la suite de notre journée.

Le capitaine du bateau nous a arrêtés devant des otaries qui vivent leur vie tranquillement au soleil sur les rochers. J'ai essayé de prendre des photos mais on ne voit pas grand chose...

Les otaries d'Abel Tasman 

Nous passons également devant un mystérieux rocher coupé en deux comme s'il avait été frappé par la foudre. Il est appelé Split Apple Rock.

Split Apple Rock 

Nous arrivons enfin sur Medlands Beach pour débuter notre marche de plusieurs kilomètres entre plage et forêt.

Medlands beach 

Notre premier détour s'effectue à South Head afin de pouvoir obtenir une vue dégagée sur toute la baie ! Nous ne sommes pas déçus par le panorama qui s'offre à nous.

South Head 

Prochaine étape direction Sandfly Beach ! Le nom n'est pas très accueillant car un sandfly est la bête noire de la Nouvelle Zélande. Il s'agit d'une espèce de mouche/moustique célèbre pour ses morsures engendrant des boutons qui peuvent mettre des semaines à disparaître. Mais le pire reste surement les démangeaisons insupportables qui durent elles aussi assez longtemps. On peut les croiser près des points d'eau comme les lacs ou la mer. Nous n'étions donc pas très rassurés à l'idée de croiser une armée de sandfly sur cette fameuse plage... Mais la destination était tellement belle que nous les avons vite oublié ! Et puis par chance nous n'en avons pas croisé 😀

Sandfly Beach 

Nous avons ensuite repris la route direction Torrent Bay ! Le chemin pour l'atteindre était magnifique. Nous nous sommes retrouvé transporté dans la jungle entre ponts à traverser et panoramas sur toute la baie. C'est d'ailleurs sur cette route que nous avons pu apercevoir Frenchman Bay. Ce paysage est surprenant car cela forme un lagon avec une eau turquoise. Nous avons beaucoup de chance car il n'y a qu'à marée haute que l'on peut l’apercevoir. A marée basse l'eau se retire en partie et cela rend la vue bien moins belle.

Frenchman Bay 
Route pour atteindre Torrent Bay 

Ça y est nous arrivons enfin à Torrent Bay ! Nous pouvons déjà l’apercevoir sur le chemin. L'eau est d'un bleu turquoise hallucinant ! Cette partie du parc est privée car on y trouve des habitations. Le chemin de randonnée passe juste à côté des propriétés privées mais il est interdit de s'en éloigner ! Nous en profitons pour nous arrêter manger nos tomates et notre fameuse boîte de thon (déclaré déjeuner officiel du Road Trip). D'ailleurs c'est sur cette plage que nous avons fait la connaissance des fameux sandfly... Heureusement je n'ai pas été piqué car j'avais mis de la bombe anti-insecte sur moi avant de manger. Mais Amélie et Bastien n'ont pas eu cette chance et ont eu le droit à quelques piqûres.

Torrent Bay 

Nous voilà de nouveau reparti direction Anchorage Beach qui sera notre destination finale ! Le chemin qui s'offre à nous est très beau avec des jolies vu sur Torrent Bay mais aussi sur des lagons verdoyants. Il fait chaud nous commençons à fatiguer mais la beauté des paysages nous motive. En chemin avec Justine nous avons l'idée de mettre la chanson "L'aventurier" d'Indochine histoire de se mettre complètement dans l'ambiance des décors qui nous entourent.

Nous atteignons la dernière étape de notre randonnée, Anchorage Beach ! Une plage de sable orange s'étend alors devant nous. Le spectacle est sublime ! Avec Amélie nous nous promenons le long de la baie en ramassant quelques jolis coquillages trouvés en chemin. Nous entreprenons de nous baigner avant de reprendre le bateau taxi qui nous ramènera à la voiture. Malheureusement nous nous ravisons rapidement car l'eau est gelée ! Nous profitions donc de la vue allongée sur le sable chaud.

Anchorage Bay 

Nous reprenons le bateau taxi afin de pouvoir reprendre la route jusqu'à la ville de Grymouth qui est à 4h d'Abel Tasman. Le lendemain il nous attend 7h de route jusqu'à Queenstown tout au sud de l'île !

10

19 mars : sur la route direction Queenstown

Aujourd'hui au programme 7h de route pour atteindre Queenstown. Cela nous a pris plus de temps car les routes sont montagneuses et il pleuvait à torrent avec de la brume en prime. J'ai expérimenté la conduite à gauche sur une bonne partie du chemin. On s'habitue finalement très rapidement ! Nous n'avons pas eu de chance car la route est censé être joli car nous traversions les montagnes, glaciers, lacs etc. Sauf que la météo nous a empêché d'en profiter... Heureusement, sur la fin de la route nous avons eu des éclaircis ce qui nous a permis de nous arrêter et prendre quelques photos.

Nous sommes passé devant le lac Hawea qui nous a offert une vue à couper le souffle !

Lake Hawea 

Arrivé le soir sur Queenstown nous sommes allé manger un burger pour fêter l'anniversaire d'Amélie 😀

20 mars, visite de Queenstown

C'est avec un temps plus ou moins couvert que nous découvrons le petit port de Queenstown entouré de montagnes. Il règne un air de vacances dans la ville qui est très agréable ! J'ai pris quelques photos sous un temps couvert. Je vous en mettrais d'autres cette fois-ci avec le soleil ! (Je suis actuellement à Queenstown pour 1 semaine. Je prends le temps de mettre à jour mon carnet de voyage et de visiter.)

Queenstown 

Nous reprenons la route direction Te Anau dans la région des Fiordlands. Le temps n'est pas avec nous encore une fois... Nous allons passer 2 nuits dans l'auberge et nous avons retrouvé nos deux super-potes Luc et Martin que nous avions rencontrés à Auckland. Au programme ce soir 6 kg de moules vertes typiques en Nouvelle-Zélande à la marinière. Un vrai régal ! Nous avons fini la soirée à faire des Time's Up. Une petite pause bienvenue pendant ce Road Trip fatiguant.

Les fameuses moules qui sont bien plus grosses que celles que nous mangeons en France ! 
11

21 mars 

Avant mon arrivée en Nouvelle-Zélande j'avais hâte de découvrir Milford Sound, réputé pour la beauté du lieu. Je n'ai pas été déçu et cela reste une des choses que j'ai préférée pendant mon voyage. Nous sommes partis de Te Anau pour prendre un bateau pour visiter ce lieu magique. Au début le temps était très couvert donc une visibilité quasi nul. Mais cela a installé une atmosphère mystérieuse au milieu de ses montagnes qui plongent dans la mer. Cette région est réputée pour connaitre des saisons pluvieuses toute l'année et c'est exactement ce temps qui nous a accompagné durant notre balade. L'avantage de cette météo, est que les cascades qui coulent le long des montagnes sont encore plus visible par temps de pluie. Le capitaine nous a même approché d'une grande cascade pour que l'on se fasse un peu mouillé ! Les paysages de Milford sont vraiment spectaculaires. J'y retournerais par temps ensoleillé avec un kayak !

Début de la croisière dans la brume 
Les cascades de Milford Sound 
Paysages brumeux mais magique ! 
Le célèbre panorama de Milford Sound - On a posé avec Amélie 😀

Sur la route pour rejoindre Te Anau nous avions encore de jolis paysages montagneux et brumeux !

Nous nous sommes arrêté au niveau des Mirror Lakes. Normalement par temps ensoleillé et dégagé, on peut voir les montagnes se refléter dans les lacs. Cela n'a malheureusement pas été le cas pour nous.

Mirror Lakes 
12

22 mars

Nous repartons sur la route direction le Mont Cook ! En chemin nous croisons des montagnes aux sommets enneigés et des lacs couleurs turquoise. Impossible de s'ennuyer en voiture quand on traverse la Nouvelle-Zélande !

A notre arrivée au Mont Cook nous nous apercevons que les sommets des montagnes sont sous la brume... Impossible de voir quelque chose par ce temps. Le Mont Cook est le point culminant en Nouvelle-Zélande. Mais avec cette visibilité nul, nous ne pouvons rien voir... Nous nous rapprochons quand même des chaines de montagnes. Nous sommes déçus car nous ne voyons pas les sommets des glaciers... Inutiles de continuer plus loin. Je reviendrais pour faire cette randonnée car cela doit être impressionnant quand le temps est dégagé ! Nous repartons un peu dépités mais ce sont les aléas de la météo néo-zélandaise malheureusement !

Mont Cook sous la brume 

On ne se laisse pas abattre pour autant ! Sur la route pour rejoindre notre Airbnb, nous passons devant le lac Tekapo. La vue est magnifique même si encore une fois il manque le sommet des montagnes enneigées. Le lac a une couleur turquoise qui contraste avec les plantes et la verdure qui l'entourent. Encore un très beau lieu !

Tekapo Lake 

Le soir nous dormons dans un Airbnb à mi-chemin entre le Mont Cook et Christchurch notre prochaine et dernière destination. La maison où nous logeons nous fait penser à un chalet en montagne. Tout est très bien décoré sur ce thème et un feu de cheminée nous attend. Nous avons donc passé la soirée devant la cheminée sur les canapés à jouer au Monopoly en anglais sur le thème "The Hobbit". On reste toujours dans le thème de la Nouvelle-Zélande jusqu'aux jeux de société !

Notre Airbnb ultra confort après 3 mois passé dans des auberges pour Justine et moi ! 
13

23 mars

Ça y est c'est déjà la fin de notre Road Trip tous ensemble... Nous prenons la route pour la dernière fois direction Christchurch !

On the road  

A notre arrivée nous sommes allées nous balader dans la ville. Christchurch est malheureusement connue pour avoir subi plusieurs séismes ayant détruit une partie des bâtiments et causé la mort de sa population. Le premier en septembre 2010, le second en février 2011, le troisième en juin 2011 et le dernier en date en février 2016... Avant 2016 le gouvernement a décidé d'abandonner les quartiers Est de la ville qui ont étés les plus touchés par les séismes. Les édifices historiques partiellement ou totalement détruits comme leur cathédrale. Cela a causé la destruction du plus ancien patrimoine architectural du pays... En nous baladant cela nous saute aux yeux avec la présence de travaux ou de bâtiments partiellement ou totalement détruits... Il y règne une atmosphère particulière, un sentiment de renouveau en faisant face aux destructions subies. Beaucoup d'immeuble ont connu le passage d'artistes de street art pour redonner de la vie à leur façades. On ne peut pas s’empêcher de ressentir de la tristesse pour les habitants mais aussi de l'espoir pour cette ville en reconstruction.

Broken city - Christchurch 

Pour finir notre voyage néo-zélandais en beauté nous étions obligés d'assister à un match de Rugby ! C'est exactement ce que nous avons fait pour notre dernier soir tous ensemble. Nous sommes allés voir les Crusaders (équipe de Christchurch) contre les Bulls (équipe sud-africaine). Nous étions dans la tribune des locaux et nous avons eu le droit à un drapeau de l'équipe de Rugby de Christchurch. L'ambiance était très sympa ! En plus de cela nous étions très bien placé ! Une très bonne dernière soirée

Crusaders VS Bulls 

Voilà c'est la fin de notre Road Trip ! Le lendemain, Justine, Amélie et Bastien prennent l'avion direction Auckland pour rentrer sur Toulouse (à part Justine qui reste à Auckland). De mon côté je prends l'avion à l'exacte opposée, direction Queenstown. C'était génial de faire leur connaissance et de partager tous ces moments avec eux ! Je remercie encore ma Cassoss Family de m'avoir emmené avec eux pour parcourir la Nouvelle-Zélande ! A bientôt sur Toulouse 😉

14

24 mars, départ Christchurch pour Queenstown !

Me voilà de retour à Queenstown après 50 min de vol depuis Christchurch. Je vais passer 1 semaine en ville pour commencer à chercher du travail pour la saison d'hiver et visiter la région. Je retrouve également mes deux acolytes Luc et Martin rencontrés à Auckland lors de ma première semaine en NZ.

J'avais pris des photos depuis l'avion et à mon arrivée en ville mais j'ai malheureusement fait une mauvaise manip sur mon téléphone qui les a supprimée.

• • •

25 mars, port de Queenstown et télécabines

Je commence ma journée par une balade le long du port de Queenstown. Cette endroit est apaisant et beau entouré par les montagnes et baigné par la lumière matinale.

Port de Queenstown 

Je me dirige ensuite vers les télécabines pour pouvoir admirer Queenstown de plus haut ! Le trajet est très rapide et cela en vaut 10000 fois le coup ! Arrivé en haut je suis complètement subjuguée par cette vue magnifique.

Skyline Queenstown  

J'ai ensuite fini ma journée en dégustant les meilleures burger de Nouvelle Zélande chez Fergbruger !!

• • •

29 mars, Glenorchy et Mont Alfred

Aujourd'hui mission stop depuis Queenstown pour rejoindre la ville de Glenorchy afin de faire une randonnée pour atteindre le sommet du Mont Alfred. J'ai faits la route avec une allemande venu voyager en Nouvelle-Zélande pendant 1 mois. Nous nous sommes arrêtée en chemin pour admirer la vue sur le lac Wakatipu.

Wakatipu lake 

Elle m'a ensuite déposé juste devant le départ de la randonnée. Au départ sur la pancarte il est notifié que le chemin a connu des dommages suite à des chutes de neige en octobre. En effet j'ai dû escalader des troncs d'arbres, des branches, etc. en plein milieu de la route balisée. Un vrai chantier ! Me voilà donc parti pour 10 km de marche dans la forêt avec plus de 1000 mètres de déniveler.

Le chemin pour atteindre le sommet a été particulièrement éprouvant ! J'ai mis un peu moins de 3h pour l'atteindre et non sans peine ! Je n'ai croisé qu'un marcheur sur la route. C'était agréable d'entendre seulement mes pas sur le sol et le bruit des oiseaux. En revanche, déception ultime arrivée en haut car je ne pouvais obtenir le panorama sur tout le lac et les montagnes alentour... En effet pour cela je devais encore monter mais l'accès était interdit car devenu propriété privée. Le seul moyen pour atteindre le Graal étant de faire appel à un guide... J'aurais pu monter et croiser les doigts pour ne croiser personne mais en NZ on ne rigole pas avec les lois... L'outre-passer m'aurait surement coûté une fortune. J'ai donc entrepris la descente

En descendant j'ai eu la chance de croiser un oiseau typique de Nouvelle-Zélande, le Fantail ! Un petit oiseau avec une queue en forme d'éventail ! Il s'en sert pour virevolter dans les airs. Il m'a fait beaucoup rire car il s'amusait à me suivre partout ! Il faisait également des pirouettes juste devant moi. Par moments j'avais l'impression qu'il allait se poser sur mes épaules. Un randonneur m'a informé que ce drôle de petit oiseau adore suivre les randonneurs et cela pour ma plus grande joie !

Mon ami le petit Fantail ! 

Après avoir enfin terminé cette randonnée éprouvante il m'a fallu trouver une voiture pour me ramener à Queenstown. En effet le chemin de randonnée est à 40 min en voiture. La route était quasiment déserte mais un couple de suédois m'a récupéré et m'a déposé devant mon auberge ! Les paysages autour étaient encore une fois très beaux !

30 mars, fête de Pâques !

Avant mon départ pour Wanaka nous sommes sorti avec Luc et Martin. Nous avons vite été étonné car le 30 et le 1er pour Pâques pas de ventes d'alcool dans les supermarchés. Concernant les bars, nous ne pouvions pas prendre une bière sans commander à manger. Etant donné que nous avions déjà dîné, nous avons attendu minuit pour que tout redevienne à la normale ! Encore une bizarrerie de la loi néo-zélandaise 😀

Martin, moi et Luc 
15

Etant donné que l'auberge où je loge avec les garçons n'avait plus de dispo pour le week-end, j'ai décidé de partir quelques jours dans la ville de Wanaka à un peu plus d'1 h de voiture depuis Queenstown. Autant vous dire que je n'ai pas été déçu ! Et vous allez vite comprendre pourquoi 😀

• • •

31 mars, premier jour à Wanaka

C'est reparti pour de nouvelles aventures dans la ville de Wanaka ! Je pars donc de Queenstown le matin à la recherche d'une voiture qui pourrait m'y emmener. Je tombe sur un monsieur qui vit entre les deux villes. Il me parle de ses enfants, de sa vie on échange sur tout et rien en anglais avant qu'il me dépose sur une route pour que je trouve facilement une autre voiture. Je recommence à faire du stop et au bout de quelques minutes une dame s'arrête. Elle est né en Nouvelle-Zélande et vit à Queenstown. On échange sur tout le chemin. Cela est très enrichissant et me permet de perfectionner mon anglais ! Le stop est vraiment super ici, il permet de faire de belle rencontre, de s’immerger dans la culture et de voyager à moindres frais.

Arrivée dans ma nouvelle auberge je pose mes affaires et commence ma visite en longeant le lac de Wanaka. La météo est avec moi, le soleil m'accompagne toute l'après-midi ! L'automne est bien installé ici et les couleurs rendent l'endroit encore plus beau !

Wanaka Lake 

Je tombe sur l'arbre le plus célèbre de Nouvelle-Zélande ! Le fameux "Lone Tree" (l'arbre solitaire). Sa particularité est qu'il pousse dans l'eau du lac et ce depuis plus de 70 ans ! Evidemment on peut y voir pas mal de touriste agglutinés devant pour obtenir la meilleure photo.

The Lone Tree of Wanaka  

La majorité des touristes s'arrêtent au niveau de l'arbre mais je préfère continuer ma balade qui est des plus agréable. Les arbres revêtent leur jolie couleur automnale et le ciel bleu est toujours présent.

Wanaka Lake 

Le soir je suis allée dans un cinéma connu pour sa particularité dans la région. On peut regarder un film en mangeant une pizza ou déguster un cookie fait maison qui sort tout juste du fou. Ils servent également des bières ou du vin pour accompagner la séance. Et le mieux dans tout cela est que l'on peut s’asseoir sur des canapés ou sur les fauteuils d'une vieille voiture !

Paradiso Cinema 
• • •

1 avril, randonnée sur Roys Peak

Réveil tôt ce matin pour un départ de l'auberge à 7 h direction Roys Peak ! Je pars avec une française, Pauline, rencontrée la veille. Nous entreprenons une randonnée de plus de 15 km avec 1200 mètres de déniveler. Nous débutons avec les jolies lumières matinales. Les paysages sur la route sont vraiment spectaculaires ! La montée est assez difficile, cela nous épuise rapidement mais on garde le moral et on continue à avancer ! Nous faisons un stop le temps que quelqu'un immortalise le moment.

Roys Peak 

Nous atteignons le premier point de vue après 2h30 de marche. La vue est particulièrement spectaculaire ! Je ne pensais pas pouvoir admirer quelque chose d'aussi beau. Nous pouvons même nous avancer sur la crête pour un résultat encore plus beau.

 Roys Peak view
A gauche, c'est le sommet que nous devons encore atteindre - sur la photo de droite c'est moi au bout de la crête !

Nous reprenons notre chemin après avoir hésité à continuer car épuisée de la monter. Mais nous nous sommes rapidement motivée à aller au bout sinon nous risquions de le regretter. Effectivement arrivée en haut la vue est encore plus spectaculaire ! On se sent minuscule au milieu de ces paysages !

Roys Peak - vue depuis le sommet 

En redescendant on prend le temps de s'arrêter prendre en photo des moutons que l'on trouve partout sur le chemin de randonnée.

Cette randonnée fait partie d'un de mes plus beaux moments ici ! Les paysages sont vraiment spectaculaires (je sais je me répète). J'espère pouvoir en refaire d'autres avec une si belle vue 😀 En plus j'ai passé un très bon moment avec Pauline que je ne connaissais pas avant de commencer cette journée. On a échangé et partagé plein de choses, c'était top ! Si tu passes par ic Pauline, merci pour cette journée de folie !

• • •

2 avril, Puzzling World

Aujourd'hui il devait pleuvoir toute la journée donc j'avais prévu une journée dans le musée Puzzling World. Finalement j'ai eu un beau soleil pour marcher jusque là bas et pour faire le labyrinthe. Que je vous explique le concept. C'est un musée avec un labyrinthe géant une partie musée basée sur l'illusion d'optique.

Avant de rentrée dans Puzzling World 

J'ai commencé par faire le labyrinthe ! Le but étant de trouver les 4 tours de couleurs différentes (bleu, jaune, rouge et verte) dans un ordre particulier et ensuite de chercher la sortie. Autant vous dire que c'est un vrai casse-tête ! Heureusement de grands escaliers sont présents pour pouvoir se repérer dans le labyrinthe. Mais évidemment certains sont difficilement accessibles et rien que pour trouver l'escalier il faut bien chercher. Le plus difficile est de trouver la sortie ! J'ai mis 1 h pour tout faire ! A a fin j'ai vite perdu patience !

The great maze (le grand labyrinthe) 

Je continue ma visite vers le musée de l'illusion. Quelques pièces sont sympas comme la maison penchée. J'ai eu peur de tomber plusieurs fois ! Cela rend un peu étourdi. Ensuite il y a une salle où le sol est un peu penché avec deux portes de tailles différentes. On a l'impression que la personne à gauche est géante et que l'autre est minuscule ! Vraiment sympas cet effet d'optique. Apparemment cela serait utilisé dans certains films comme dans le Seigneurs des anneaux pour que les Hobbit puisse avoir leur petite taille. Il y a également une pièce avec des visages sur les murs et en avançant dans la pièce les visages semblent me fixer et se retourner sur mon passage ! Assez flippant mais l'illusion est totale !

Voilà une bonne petite journée ! Le musée n'est pas exceptionnel mais cela permet de passer le temps et de découvrir des choses sympas.

16

3 avril, retour à Queenstown

Je reprends la route direction Queenstown après quelques jours des plus agréables à Wanaka. Je trouve une voiture en faisant du stop avec plus d'attente que d'habitude mais le principal est d'y arriver. Sur la route nous nous sommes arrêtés pour contempler le paysage. J'ai cru m'envoler tellement le vent était fort !

-;Photo de gauche : entre les deux montagnes tout à fait à gauche on peut apercevoir Queenstown 

Le soir même j'ai retrouvé Luc et Martin dans l'auberge où j'avais logé quelques jours auparavant. Des amis rencontrés à Auckland se sont joint à nous et nous avons fêté nos retrouvailles en ville.

• • •

4 avril, session luge 

En arrivant à Queenstown j'avais très envie de tester les luges à roulettes qui permettent de descendre sur la montagne avec une vue dingue. Mais étant seule les premiers jours je préférais garder cette activité pour un moment à partager avec des amis. Ce qui paraissait beaucoup plus sympa !

Nous avons donc testé entre potes cette fameuse descente en luge. Autant vous dire que nous avons bien rigolé ! Nous l'avons même fait deux fois. Et la vue est vraiment canon tout au long !

 1er photo : Nolwenn et moi -2ième photo : Montée en télésiège pour atteindre le début de la piste de luge / 3ième photo : Moi, No...
J'ai pris cette photo sur internet pour vous montrer à quoi ressemble une partie de la piste et surtout la vue tout au long ! (Cre...

Un très bon moment avec mes amis ! Nolwen et Guillaume ont repris la route le soir même pour continuer leur road trip. Espérons que je puisse les revoir en juin quand je reviendrais pour le match France - All Blacks.

• • •

5 avril, Arrowtown

A tout juste 30 min de bus de Queenstown on peut trouver une ville qui semble avoir été arrêté dans le temps des Western (si on arrive à oublier les voitures garées dans les rues). Il s'agit d'Arrowtown que je suis parti visiter l'après-midi. C'est très petit car il n'y a que 2/3 rues à visiter. Les devantures des magasins me donnent l'impression d'être transporté dans un autre temps. Et on comprend vite pourquoi car les établissements ont été conservé de l'époque de la ruée vers l'Or en 1862. Il est très agréable de se balader entre ses jolis établissements mais aussi de s'asseoir dans le joli parc de la ville.

Arrowtown et son allure de Western

Etant donné que la ville est rapide à visiter, il faut allé un peu plus loin pour découvrir les anciens campements où des chercheurs d'or chinois vivaient. Le site n'a pas grand intérêt si on ne connait pas l'histoire qui va avec. Je vais donc vous la raconter.

Les chercheurs chinois sont arrivés à Arrowtown au moment du déclin de la ruée vers l'or. Malgré le fait que la ville se soit beaucoup développé, la population a commencé à fuir. Pour éviter qu'elle se transforme en ville fantôme on fit venir par bateau 5000 Chinois en leur faisant croire qu'ils pourraient faire fortune. Ils se retrouvent alors parqués en dehors de la ville. Les trouvailles d'or ne sont plus que de la poussière et non les pépites promises. Cela leur permet seulement de vivre mais non de faire fortune et rentrer chez eux comme ils l'avaient espéré. Tous ces pauvres gens avaient laissé derrière eux leur famille afin de rendre leur avenir meilleur. La plupart ont finis par se reconvertir dans des emplois de construction ou de travail dont personne ne voulait. Ils espéraient pouvoir économiser pour pouvoir rentrer chez eux. Finalement ils n'ont jamais quitté Arrowtown car un voyage retour impliquait en plus de rembourser un impôt par tête pour pouvoir embarquer à bord d'un bateau... Une histoire glaçante. En visitant le village avec les anciennes maisons on ne peut que penser à ces pauvres gens à qui on a menti et à qui on a volé leur vie.

Chinese Settlement 

J'ai ensuite pris un bus pour me balader le long du lac Hayes. Les couleurs de l'automne et la lumière fin de journée ont rendu le lieu magique. J'aurais aimé pouvoir faire le tour du lac mais le temps me manquait. Mais ce n'est que partie remise car je reviendrais dans le sud dans la région de Queenstown pour pouvoir travailler pendant la saison d'hiver.

Lake Haynes 
• • •

6 avril, je m'envol direction Wellington ! 

Ca y est c'est le départ ! Finis les vacances et direction Wellington dans l'objectif de trouver du travail et y vivre 2 mois. Et bien sûr gros bonus qui n'est pas des moindre, je retrouve ma copine Anaïs et son copain irlandais Wayne.

Le vol depuis Queenstown dure 1h20 mais cela a été les plus longues heures de ma vie ! Il faut savoir que je ne suis pas très rassurée en avion et surtout malade dans les transports (oui c'est pour ça que je m'amuse à faire 30 h de vol pour venir en NZ haha). Le décollage intense avec des turbulences et des trous d'air (je n'en avais jamais vécu) qui m'ont rendu malade et pas franchement rassuré. Heureusement le vol est une visite magnifique au-dessus de l'île du sud. On aperçoit les montagnes enneigées, les lacs turquoise et la nature si présente dans cette partie de la Nouvelle-Zélande. J'arrive à me concentrer sur ces paysages pour oublier ce vol jusqu'au moment où nous devons atterrir à Wellington. On était littéralement en "rase-motte" au-dessus de l'eau et le vent qui est ultra-présent ici faisait bouger l'avion. J'ai vraiment cru finir dans l'eau... Ce qui en y repensant est complètement débile car les pilotes ont à faire cela à chaque fois qu'ils atterrissent à Wellington ! Enfin me voilà saine et sauve dans ma nouvelle ville d'accueil pour mon plus grand bonheur 😀

Traversé de l'île du sud en avion 
17

6 avril, nuit venteuse en tente 

Avant de chercher un travail et m'installer dans ma nouvelle auberge à Wellington je suis parti en weekend camping avec Anaïs, Wayne, Clara et Yannick. Une joyeuse bande composée de 3 françaises, 1 irlandais et 1 néerlandais. Autant vous dire que l'on a organisé cela complètement à l'arrache ! On a donc cherché un camping gratuit avec nos applications et c'était parti ! Nous avons dû prendre la route quand il faisait déjà nuit. Arrivé dans le camping au bord d'un lac on a lutté pour installer nos tentes à cause des grosses bourrasques de vent et de la nuit noire. Cela nous a quand même bien fait rire ! Le vent était vraiment très puissant on a cru que nos tentes allaient s'envoler des dizaines de fois.

• • •

7 avril, visite de Putangirua Pinnacles

Après une nuit mouvementée dans nos tentes nous n'avons pas été déçu de découvrir le paysage à la lumière du jour. Nous avions installé notre campement près du lac pour notre plus grand bonheur au réveil !

Notre campement au bord du lac  
Je vous présente notre petite bande - Photo de gauche : Yannick, Clara, Anaïs, moi et Wayne 

Nous avons commencé notre visite des Putangirua Pinnacles part une marche menant à un point de vue en hauteur. Nous accédons à une plateforme à l'arrivée qui nous donne une vue surplombant les formations rocheuses grisâtres. La roche est complètement découpée formant des sortes de piques. Ce paysage a été utilisé pour la trilogie du Seigneur des Anneaux. C'est à cet endroit qu'Aragorn et ses deux acolytes vont chercher l'armée des morts qui les aidera à gagner la guerre dans "Le retour du roi".

Putangirua Pinnacles 

Nous reprenons un chemin qui nous mènera cette fois-ci au milieu des formations rocheuses. Cela est encore plus impressionnant d'en bas ! On se rend compte de la taille des roches et on se sent tout petit. On le remarque bien sur certaines photos.

Putangirua Pinnacles 

On a repris le chemin direction la voiture. Nous devions passer de chaque côté d'un ruisseau pour ne pas se mouiller les pieds. On a eu le droit à une jolie lumière de fin de journée. La roche grise, la végétation et ce fameux ruisseau nous ont offert un tableau des plus agréable.

Putangirua Pinnacles 

Petit coucher de soleil sur la route avant de retrouver notre dernier campement. Mais avant de monter nos tentes nous sommes allées dans notre cantine du week-end, un petit restaurant hyper accueillant avec une bonne cuisine.

• • •

8 avril, shooting photo et rigolade 

Le vent ne nous a pas accompagné pendant la nuit mais plutôt le froid ! Mais nous avons quand même bien dormi. Les garçons sont allé se rafraîchir dans une rivière bien fraîche de bon matin. Nous les avons rejoins pour nous mouiller les pieds (cela faisait déjà 3 jours que nous n'avions pas pris de douche). Petite pause agréable avant de reprendre la route.

Nous sommes ensuite allé à Rivendell à 1 h de notre campement. Il s'agit ici encore d'un lieu de tournage de la trilogie "Le Seigneurs des Anneaux". Rivendell est le lieu où se situe la cité elfique mais les décors ont été complètement déconstruits. Autant vous dire qu'il n'y a rien à voir ! A part une espèce d'arche qui aurait servi pendant le film. On ne s'est pas démonté pour autant et nous en avons profité pour faire des photos tous ensemble.

Rivendell 

Voilà il est maintenant l'heure de rentrer à Wellington dans ma nouvelle auberge. Je suis très contente d'avoir passé les week-end avec eux ! Je ne connaissais pas Clara et Yannick quelques jours avant mais je peux maintenant les compter parmi mes amis. Merci pour ces 3 jours les copains 😀

18

8 au 13 avril, travail à Wellington

Après ce super week-end avec mes amies il est temps de trouver du travail ! Je prévois de rester 2 mois à Wellington pour renflouer les caisses 😀 Je suis donc très vite allé dans une agence d'intérim qui m'a tout de suite recrutée. Pour cette première semaine de travail, je suis allé plusieurs fois à l'aéroport pour faire du service dans le lounge destiné au vol domestique (en Nouvelle-Zélande). La première journée a été hyper intense car la majorité des vols ont été annulé en raison de la tempête à Wellington. Les clients restaient donc dans le lounge et cela nous a donnés 10x plus de travail... L'avantage c'est que l'équipe est vraiment très amicale ! Vendredi soir j'ai travaillé dans un des snacks du stade de Wellington. J'ai eu la chance d'être dans la même équipe que Clara. Elle servait les bières et moi les frites et nuggets ! On a beaucoup rigolé pendant le travail l'ambiance était top !

• • •

14 avril, musée Te Papa 

Un peu de culture cette après-midi direction le musée Te Papa avec Sarah que j'avais rencontré à Auckland. Il s'agit du musée national de Nouvelle-Zélande. "Te Papa Tongarewa" signifie "le lieu des trésors de cette terre", il est découpé en deux parties. La première centrée sur le passé du pays et l'autre sur le futur. Le bâtiment est un vrai labyrinthe où l'on trouve de l'art ancien et moderne. Je pense que nous n'avons pas tout vu tellement il est grand ! J'ai surtout pris des photos de la partie moderne car j'en avais déjà d'art ancien. Une des artistes confectionne des objets assez étranges comme un collier poussin (photo en haut à gauche) qui nous a valu un bon fou rire !

Photo en bas à droite : pour la petite anecdote, l'artiste met à disposition des tabourets car elle considère que l'on peut compre...

L'extérieur devant le musée est vraiment très agréable accompagné des lumières de fin de journée.

Photo du milieu : les 4 globes devant le musée Te Papa 

Ensuite nous sommes allée photographier les quais avec les jolies lumières en attendant notre Chai Latte tout chaud. C'est exactement ce genre d'endroit qui m'ont fait tomber amoureuse de Wellington !

• • •

15 avril, journée des amies

En ce dimanche ensoleillé nous avons tous profité de la terrasse de l'auberge d'amies d'Anais et Wayne. Nous avons passé l'après-midi tous ensemble à échanger de tout et de rien. Un dimanche comme on les aime ! Leur auberge bénéficie d'une superbe vue sur Wellington.

• • •

19 avril, day off

Quand l'agence ne nous contact pas pour travailler nous pouvons profiter de nos journées sur Wellington. C'est donc ce que l'on a fait durant cette après-midi ensoleillée avec Anaïs. Nous avons d'abord fait un peu de shopping puis nous sommes allées boire un verre au soleil sur des gros pouffe devant la mer.

 Une après-midi bien reposante !
• • •

20 avril, jardin botanique de Wellington

Encore une journée off aujourd'hui ! Nous sommes donc allées nous balader dans le jardin botanique de Wellington et pour cela nous avons emprunté le fameux Cable Car. Il s'agit d'un funiculaire qui permet d'atteindre les hauteurs de la ville. La vue d'en haut est vraiment top !

Cable  Car 

Le jardin n'a rien d'exceptionnel en soi mais c'est très agréable de s'y balader. Pour finir l'après-midi nous nous sommes amusé dans les jeux pour enfants avec tyroliennes et toboggan ! Oui ça fait du bien de faire l'enfant de temps en temps 😀

Jardin Botanique de Wellington 
• • •

27 avril, match de rugby au Westpac Stadium

Ce soir nous sommes partis à plusieurs pour voir le match de rugby de l'équipe de Wellington (Hurricanes) contre une équipe japonaise (Sunwolves). L'ambiance dans le stade était encore une fois au rendez-vous et les Hurricanes ont gagné pour notre plus grand plaisir.

Hurricanes VS. Sunwolves 
• • •

28 avril, anniversaire d'Andréa 

Ce soir-là nous avons tous fêté l'anniversaire d'Andréa ! Sharone a même préparé un gâteau pour l'occasion et on s'est régalé ! On a passé une super soirée tous ensemble 😀

• • •

29 avril, fête de départ d’Anaïs 

Dernier soir d’Anaïs inclut un restaurant entre pote ! Et c'est exactement ce que l'on a fait. Nous sommes allés manger une pizza tous les 5 et avons bien rigolé. Anaïs s'envolait le lendemain pour l'Australie sans savoir si elle allait revenir.

Photo première ligne au milieu : Anaïs, moi, Jérémie, Wayne et Lionel  
• • •

8 mai, balade sur les hauteurs de Wellington - Mont Victoria 

Il était temps de faire une des activités phares de Wellington ! Je vous présente le Mont Victoria, une colline qui permet d'admirer la ville en hauteur. La vue d'en haut est parfaite accompagnée du célèbre vent. Ici on l'appelle "Welli windy" (signifie "vent" en anglais) et elle porte plutôt bien son nom croyez-moi.

Wellington depuis le Mont Victoria

13 mai, visite des studios de Weta Caves 

Après-midi dans les studios de Weta Caves avec Myriam et Julian un couple de frenchie que j'adore ! Il s'agit de l'un des studios d'effets spéciaux les plus renommés de l'industrie du cinéma. Le studio a été créé par Peter Jackson et utilisé pour les trilogies "Le Seigneurs des Anneaux" et "Le Hobbit" ainsi que pour Avatar et encore bien d'autres. Ils y réalisent les armes, les armures, mais aussi les monstres comme vous pourrez le voir sur mes photos. Le travail est impressionnant ! Tout est hyper réaliste on se croirait transporter dans les films. Les photos étaient interdites à l'intérieur des studios pour raison de propriété privée je n'ai donc pas pu en prendre beaucoup.

Nous sommes ensuite parti visiter les studios où sont entreposé toutes les maquettes miniatures utilisées dans un film animé. C'est assez impressionnant de voir comment peuvent rendre ces miniatures sur écran.

• • •

19 mai, visite du Zoo de Wellington

Une après-midi des plus sympas dans le zoo de Wellington accompagné de mon pote néerlandais Patrick. On a pu enfin voir un fameux Kiwi !! Je n'ai pas pu le prendre en photo car ils vivent la nuit. Cet oiseau est vraiment gros c'est impressionnant. Nous avons aussi pu croiser plein d'espèces de singes mais aussi des lapins, panthères, lions, lynx, girafes, etc. Je dois avouer que l'on a été plutôt attristé de voir tous ces animaux en cage qui avaient l'air malheureux...

Nous avons eu la chance de contempler des panda roux !! J'ai envie d'en adopter un depuis 😀 C'est vraiment très mignon !

Un panda roux 

Et alors le clou de la visite pour moi a été de pouvoir approcher et toucher des kangourous !! C'était génial j'ai vraiment adoré !

Sinon le zoo est très mignon et dispose d'une vue en hauteur particulièrement canon.

• • •

30 mai, anniversaire de Patrick

Et un anniversaire de plus à fêter ! Ce jour-là c'était celui de Patrick notre ami néerlandais. Nous sommes allé manger dans un restaurant Thai à côté de l'auberge en petit comité. 3 néerlandais et 2 françaises réunies à la même table. Myriam et Julian étaient aussi invités mais n'ont pas pu se joindre à nous malheureusement. Et oui, entre-temps Anaïs est revenu à Wellington pour mon plus grand bonheur ! On a passé une très bonne soirée tous les 5. Et avec Anaïs nous avions même préparé des gâteaux pour lui faire souffler ses bougies après le restaurant.

Evi, Yannick, Anaïs, moi et Patrick 
• • •

2 juin, la randonnée de l’extrême

Cette journée ne c'est pas du tout déroulé comme prévu et vous allez comprendre pourquoi. Tout avait pourtant très bien commencé. Nous somme parti en voiture Myriam, Anaïs, Julian, Patrick et moi sous une journée ensoleillé pour rejoindre un chemin de randonné à une quarantaine de minute de la ville. Nous avons marché pendant une bonne heure et demie le long d'une rivière sur un chemin plutôt facile. Une balade rafraîchissante à travers la "jungle" entouré de mes amies.

Photo en bas à droite : 1er plan Anaïs et Myriam, 2ième plan Julian, moi et Patrick

Nous arrivons au bout du chemin et nous en profitions pour nous arrêter au bord de la rivière pour manger un peu. L'endroit est très mignon et donne envie de lézarder toute la journée au soleil !

Catchpool Valley via Orongorongo track 

Au moment de reprendre le même chemin pour rentrer nous croisons un guide qui nous suggère de prendre un chemin différent qui nous permettrait d'obtenir une vue en hauteur sur Wellington. Pour cela il nous fallait prendre une première route et ensuite bifurquer sur une deuxième. Le chemin devait durer un peu moins de 3h mais avec plus de difficulté que l'allé. Tous ultra motivé nous partons sur ce nouveau chemin. C'est vrai que cela est lus difficile car le terrain monte beaucoup plus et sur une partie assez longue. La nature est encore plus belle sur cette partie de la route ! Nous sommes conquis et nous utilisons plus d'énergie pour notre plus grand bonheur.

Bon me direz-vous tout va bien, qu'a-t-il bien pu se passer ? Et bien c'est une très bonne question nous avons marché marché et tout à coup nous n'avons plus aperçu les signalements triangulaires qui indiquent le chemin de randonnée. On c'est donc retrouvé au milieu de la forêt en montagne complètement perdue. Le problème étant : quand est-ce que nous avions quitté le chemin ? Impossible de le savoir forcément. Nous avons trouvé des rubans roses que nous avions croisés plus tôt sur la route mais sans savoir ce qu'ils indiquaient précisément. Nous avons décidé de les suivre faute de pouvoir faire autrement. Nous nous enfoncions dans la forêt sur un terrain hyper raide et glissant. Je ne saurais vous dire le nombre de fois où l'on est tombé. Parfois fatiguée de m'accrocher aux arbres je me contentais de glisser sur les fesses dans la boue. Problème supplémentaire, la nuit était en train de tomber et cela allait rendre le chemin encore plus difficile. Au bout d'un moment Julian réalise qu'il a un GPS qui nous permettrait de savoir à peu près où l'on est et où peut-on rejoindre le chemin de randonnée initiale. Facile me direz-vous ! La descente jusqu'au chemin n'en finissait plus c'était un vrai cauchemar. Heureusement nous avions une super équipe, personne ne c'est plaint, tout le monde a gardé son calme et son sang-froid alors que la situation était franchement critique surtout avec la tombée de la nuit. On a préféré rigoler de nos chutes répétées même si elles ont coûté une épaule pour Anaïs, une petit doigt pour Myriam, un menton pour Julian et ma fesse gauche ! Rien de grave bien sûr 😀 Après plus d'une heure de galère dans les bois à esquiver les branches et à glisser nous arrivons ENFIN sur le chemin de randonnée. La nuit était effectivement tombée on a donc fini dans le noir mais sur une VRAIE route ! Nous sommes arrivées tous sains et sauf à la voiture épuisée de cet incident mais content.

• • •

4 juin, journée plage avec les polaires !

En ce jour férié nous avons décidé de sortir des quatre murs de l'auberge. Nous avons donc grimpé dans la voiture de Myriam et Julian avec Florent pour une petite balade. Nous cherchions un chemin pour accéder à un point de vue en hauteur pour observer Wellington. Malheureusement nous ne sommes tombés que sur des chemins avec propriété privée. Mais en roulant nous sommes tombé sur des indications menant à une plage. Nous avons atterri sur la plage de galet de Makara. Nous avons tous beaucoup apprécié de prendre l'air et marcher le long de la mer. Il faisait assez froid mais cela ne nous a pas empêché d'en profiter.

Makara Beach 

Arrivés à l'extrémité de la plage nous avons pris un peu de hauteur. La vue était sympa bien que venteuse. Une bonne après-midi revigorante à souhait !

Photo de droite : Florent, Myriam et Julian 
• • •

8 avril au 8 juin, la vie dans la capitale de Wellington

En écrivant cette dernière partie sur Wellington je me rends compte que je serais resté 2 mois pile dans cette ville que j'adore. Elle a été un vrai coup de coeur pour moi et je pense y retourner pour travailler encore et finir mon année en Nouvelle-Zélande. A suivre... Je peux encore changer d'avis d'ici là 😉

J'ai travaillé pour une agence d'intérim pendant ces 2 mois. J'ai surtout fait du service dans des événements tel que les matchs de rugby, de basket, les concerts de rock, symphoniques mais aussi beaucoup à l'aéroport dans le service lounge. Cela a été enrichissant pour améliorer mon niveau d'anglais et rencontrer de vrais kiwis !

J'ai également fait de belles rencontres dont Myriam et Julian qui se sont occupé de moi comme une grande sœur et un grand frère. Il y a aussi mes deux dutch Patrick et Yannick qui n'ont pas été faciles à comprendre au début avec leur accent mais qui sont devenu par la suite de véritables amis. Bien sûr il y a eu Anaïs et Wayne qui ont été présents pendant presque 2 mois et que je connaissais déjà. Grâce à eux j'ai fait la rencontre de la petite Clara mais aussi de Jérémie et Lionel les deux déjantés attachants. Et puis bien sûr la bande constituée d'Andréa, Raphael, Sharone, Stéphanie, etc. qui m'ont accueilli comme une famille quand Anaïs est partie. Je ne saurais compter le nombre de soirée latina et autres avec eux. Il y a eu tous les anniversaires, les départs, les soirées pizzas, gnocchis organisés par les Italiens, mais aussi les soirées film. Et j'allais oublier mon roommate Mitch le canadien qui a partagé une chambre minuscule pour 4 personnes avec moi. Il nous a renommé les "migrants" à cause de la taille de la chambre et cela nous a beaucoup fait rire. Bref encore de superbe rencontre que je ne risque pas d'oublier. Merci Wellington et à très bientôt !

A l'heure où je vous écris je passe mes dernières heures ici. Je prends un bus demain avec Emilie direction Auckland. Nous allons enfin assister au match France/All Backs à l'Eden Parc et assister à notre premier Haka !! Je vais de nouveau voyager dans l'île du nord et vous tiens au courant de mes prochaines aventures 😀

19

8 juin, 12 heures de bus 

Et c'est reparti pour de nouvelles aventures ! Réveil à 6h30 du matin pour prendre le bus de 7h45 direction Auckland. Nous partons de Wellington avec Emilie pour un long voyage de 12 heures... J'ai dormi toute la matinée et heureusement car le temps est passé plus vite ! Rien de passionnant à vous raconter à part que c'était long et que l'on avait hâte d'arriver. Mais l'avantage en Nouvelle-Zélande c'est que les trajets sont toujours accompagnés de jolis paysages !

20h30 arrivé à Auckland dans notre maison qui n'est autre que l'auberge Brown Kiwi ! On retrouve tous les copains et dont mon Justin !! On passe une partie de la soirée à se raconter nos vies depuis notre départ d'ici. Après cela je rejoins des amis pour sortir. Nous avions à fêter le départ de Nolwenn qui rentre en France le lendemain. Une bonne dernière soirée avec elle !

• • •

9 juin, JOUR J !! France - All Blacks à l'Eden 

On y est, c'est enfin le jour du match France -All Blacks dans le légendaire stade de l'Eden Parc !! Ca faisait plus de deux mois qui nous avions nos places alors autant vous dire que nous avions hâte !

Nous avons commencé la journée par des burger maisons au barbecue que nous avons dégusté sur la terrasse au soleil avec une bière fraîche. Comme un air de vacances me direz-vous. Les heures défiles et on approche de l'heure de départ direction l'Eden Parc ! Avant de partir on se maquille avec un drapeau tricolore pour supporter notre pays d'origine. Le manager de l'auberge Hannes nous a tous pris en photo sur la terrasse pour immortaliser ce super moment !

Les frenchies fières supporteur pour le match France - All Blacks 

Avant d'aller au stade on s'est arrêté prendre une bière dans un bar juste à côté. C'était assez marrant car nous étions les seuls français entourés par des supporteurs des All Blacks. Mais c'était un chouette moment ! Emilie a même réussi à maquiller des kiwis avec le drapeau tricolore !

Avant le match. Photo gauche : Sarah, Chloé, Emilie, Thomas, moi et Gildas - Photo de droite : Sarah, Chloé, Emilie et moi

Maintenant les choses sérieuses peuvent commencer ! Nous avons marché jusqu'au stade. Et à sa découverte nous avons été subjugué par le design extérieur du bâtiment. L'entrée à l'intérieur c'est fait très rapidement et nous en avons profité pour récupérer des pancartes et écrire dessus. Nous avons récupéré nos sièges, nous étions placés dans l'angle et on voyait très bien le terrain ! Ce stade est hyper bien conçu et peu importe où tu es assis tu vois bien le match. Pour e avoir fait 3 différents en Nouvelle-Zélande je confirme que l'Eden Parc est le meilleur. L'ambiance était incroyable ! Les gens autour de nous hyper sympas. J'avais surtout hâte d'assister à un haka, je n'ai pas été déçu car j'en ai eu des frissons ! Nous avons juste regretté que ce soit aussi court. La première mi-temps remporté mais la deuxième écrasé par les All Blacks.Malgré la défaite nous avons passé un super moment tous ensemble !

• • •

10 juin, le repos du guerrier

Après deux jours de fête nous nous somme reposés à l'auberge t ça fait du bien ! Le soir nous sommes allés dans notre restaurent préféré à Auckland qui sert de la nourriture française. Oui le bon fromage et la bonne viande me manquent terriblement ici ! Emilie, Claire et moi avons savouré une soupe à l'oignon, puis une tartiflette et pour finir une crêpe au Nutella. Pour accompagner tout ça nous avons bien sûr bu du vin rouge. C'était encore une fois délicieux ! Nous avons bien fini ce week-end aux couleurs de la France 😀

20

12 juin, Coromandel Town

Je reprends la route direction la péninsule de Coromandel ! Je prends le bus depuis Auckland. 3h plus tard, j'arrive à destination à Coromandel Town. Je n'ai pas eu de chance car la route qui longe la côte est censé être magnifique mais avec la pluie et la grisaille cela n'avait rien de beau. J'arrive à mon auberge, je pose mes affaires et repars pour une balade en ville et sur le chemin Kauri Track.

La ville de Coromandel est toute petite, il n'y a qu'une rue principale donc je l'ai parcours assez vite. Ensuite je me dirige vers Kauri Track non loin de là. Par chance je passe à travers la pluie et le soleil s'invite même pendant ma balade. Le chemin est sympa et je peux observer la côte de tout en haut.

Après cela je suis rentrée à l'auberge qui était quasi déserte ! Nous étions que 2 dans la maison. Cela est dû à la basse saison car c'est l'hiver ici. J'ai donc passé la soirée avec Henry, un anglais avec un des pires accents que j'ai pu entendre ! Mais c'était une agréable soirée.

• • •

13 juin, stop jusqu'à Whitianga 

Nouvelles aventures en stop ces prochains jours car j'ai prévu de me déplacer autour de la péninsule par cet unique moyen de transport.

Je me place donc sur la route principale en espérant trouver une voiture rapidement ! Je commençais à être inquiète car la route était presque déserte mais au bout de quelques minutes, un couple s'est arrêté. Ils avaient pour projet de s'arrêter à Matarangi pour y visiter une maison avant de repartir pour Whitianga. Ils m'ont proposé de me laisser 30 min sur la plage avant de passer me récupérer. J'ai bien sûr accepté et je ne le regrette pas ! Je suis donc allé me balader le long de la mer et face aux montagnes qui encadre la plage. L'endroit était vraiment splendide ! Les photos ne rendent pas justice à l'endroit mais cela vous donnera une idée.

Matarangi beach 

Nous avons ensuite repris la route direction Whitianga. Georgina et Philippe, le couple de retraité ont été des plus gentils avec moi et m'ont appris pleins de choses sur l'histoire de Coromandel et de la Nouvelle-Zélande. Petite fierté pour moi, Georgina est professeur d'anglais ici et elle m'a dit que je parlais bien 😀. Arrivé à Whitianga, elle m'a accompagné à pied jusqu'à mon auberge accompagné de son chien Benji. Elle a même attendu que la réceptionniste arrive avant de me quitter. Ce couple m'a beaucoup touché, je les remercie encore leur gentillesse !

Il est temps maintenant de visiter Whitianga et pour cela j'ai pris le ferry qui ne met que quelques minutes à rejoindre la côte juste en face de la ville. En attendant sur le quai je fais la rencontre de Morgane une Lyonnaise qui voyage depuis 2 mois en Nouvelle-Zélande et qui doit rentrer en France quelques jours plus tard pour un mariage. Nous avons commencé par prendre un chemin dans la forêt pour éviter de marcher à côté de la route. Chemin boueux mais plutôt sympa qui nous a permis d'observer la baie en hauteur. Nous en avons profité pour discuter sur le trajet.

Nous continuons à marcher pour atteindre notre but qui est Lonely Bay. Vous pouvez l’apercevoir sur les deux photos ci-dessus en bas Il s'agit de la formation rocheuse qui s'étend sur l'océan. Nous arrivons au point culminant qui nous offre une vue splendide sur la baie !

Lonely Bay 

Nous continuons notre route direction Cooks Beach non loin de là. Il nous faut enlever nos chaussures pour pouvoir traverser le chemin sous l'eau. Quel plaisir de pouvoir mettre les pieds dans la mer ! Cela fait vraiment partie des petits bonheurs simple de la vie mais qui font toujours autant plaisir. On en a donc profité pour marcher le long de cette gigantesque plage les chevilles dans l'eau. Je n'ai pas pensé à prendre des photos de la plage en question mais vous pouvez l’apercevoir derrière le rocher sur la photo ci-dessous première ligne au milieu 😀

Cooks beach 

On reprend la route du retour direction l'auberge avant de partir faire quelques courses pour nous faire un bon repas le soir. Nous décidons de nous faire une salade grecque que nous avons complètement revisitée en raison du prix de certains ingrédients. Joie et bonheur de la Nouvelle-Zélande. Nous avons aussi acheté des bières locales made in Coromandel qui étaient délicieuses (Pierre-Yves si tu lis je t'ai gardé les étiquettes). Après avoir fait notre apéro et manger notre super salade nous avons déguster un bon chocolat chaud. Une soirée parfaite à discuter de tout et de rien. Merci encore à Morgane pour cette super journée ! C'était vraiment sympa de partager tout cela avec toi. Encore une rencontre que je ne suis pas prête d'oublier !

• • •

14 juin, direction Tairua !

Ce matin je me réveille assez tôt pour pouvoir prendre le petit déjeuner avec Morgane et faire une balade sur la plage de Whitianga où je ne suis pas encore allée. J'en profite même pour appeler mon frère Seb pour lui raconter mes dernières aventures.

Whitianga Beach 

Il est maintenant temps de partir pour faire du stop direction Tairua. Je trouve un premier conducteur qui me dépose à mi-chemin de Whitianga et de ma ville d'arrivée. 3 voitures plus tard un jeune me récupère. Il est Kiwi et était parti voir sa mère qui vit à Whitianga pour le week-end. Nous avons discuté de tout et de rien et il m'a déposé devant mon auberge ! Merci à lui encore une fois. Je dépose mes affaires dans l'auberge et en profite pour manger le reste de salade de la veille au soleil sur la terrasse. Et qu'elle terrasse !! J'avais une vue sur le Mont Paku où j'allais justement l'après-midi.

Vue sur Mont Paku depuis l'auberge 

C'est reparti je marche en direction de Paku Summit en longeant les plages et cette petite péninsule. Les paysages sont vraiment beaux.

J'arrive sur la péninsule Paku et je commence par me balader sur la plage. J'ai trouvé un gros tronc d'arbre pour admirer la vue et attendre qu'un gros nuage passe pour faire l’ascension du mont.

Il est grand temps de rejoindre le sommet du mont Paku ! Je me mets donc en route et je passe par des chemins qui longent de jolies maisons avec vue sur la baie qui est incroyable.

Arrivé en haut, le spectacle est à couper le souffle, la vue est dingue !! Le sommet est assez petit mais laisse de quoi profiter entièrement du paysage qui se découpe devant mon regard brillant. Sur la photo ci-dessous sur la 2ième ligne à gauche j'ai réussi à capturer le passage d'un petit Fantail (oiseau typique en Nouvelle-Zélande).

Paku Summit 

Je redescends tranquillement et prends le temps de m'arrêter pour prendre quelques photos avec les lumières de fin de journée.

Encore une bonne journée ! Je peux m'endormir avec des étoiles plein les yeux.

• • •

15 juin, direction Whangamata la ville du surf

C'est reparti en stop direction Whangamata ! Je trouve une voiture encore une fois facilement et c'est un local qui vit justement à ma prochaine destination. Arrivée en ville il me montre où je peux faire des courses et où se trouve la plage avant de me déposer juste devant mon auberge. Cette gentillesse m'épatera toujours ! Les gens ici prennent le temps pour tout et c'est vraiment agréable.

Miss catastrophe le retour, un produit de beauté s'est ouvert dans mon sac inondant une partie de mes affaires... Je devais faire une lessive mais quand même je n'avais pas prévu de relaver ma paire de chaussures qui est complètement imbibée... Un malheur n'arrive jamais seul, l'auberge ne dispose pas de machine laver. Je trouve une laundry publique à 20 min de là. C'est cadeau ! Je prends donc la route pour faire ma lessive avec mes deux gros sacs. Heureusement Anaïs m'appelle pendant bien 3h ce qui me fait passer le temps en attendant. Oui on est particulièrement bavarde 😀

Après cela je suis allée me balader sur la plage de Whitianga, elle est vraiment grande ça m'a pris pas mal de temps pour l'a parcourir. Mais c'était très agréable !

Whangamata beach 

J'ai eu le droit à un début de coucher de soleil, les couleurs qui se reflétaient ont rendu le paysage encore plus beau !!

Whangamata beach avec le coucher de soleil 

Le soir nous avons bu quelques bières avec des jeunes qui travaillent dans l'auberge. C'est un endroit hyper chaleureux il fait penser à une petite maison de bord de mer. J'ai passé une bonne dernière soirée à Coromandel. Le lendemain matin je dois me lever tôt pour une balade en kayak avec un guide.

• • •

16 juin, Kayak à Whangamata 

Levée tôt pour une balade en kayak sur l'île Whenuakura aussi appelée Donut Island. J'ai beaucoup de chance car je suis seule avec le guide ! Nous prenons donc un kayak pour deux et il n'a plus qu'à se caler sur mes mouvements. La météo est parfaite, un grand soleil nous accompagne pendant toute la balade ! L'île sur laquelle nous devons aller est une que vous apercevez sur mes photos prises la veille.

Matinée kayak  

Arrivé sur Donut Island le spectacle est magnifique ! On y rentre comme dans une grotte et au milieu il y a un énorme trou qui illumine l'intérieur. Cette île servait aux Maories pour se réfugier en cas de conflit. L'endroit est vraiment beau et pour le préserver il est maintenant interdit de s'y baigner.

Whenuakura Island 

Nous nous sommes ensuite dirigé vers une autre île pour nous dégourdir les jambes quelques instants.

L'après-midi je me suis reposée à l'auberge avant de reprendre la route pour Tauranga en stop encore ! Ces quelques jours ont été particulièrement fatigant car j'ai bougé d'endroit tous les jours en essayant de trouver des voitures pour me rendre dans ces différentes villes. Néanmoins je suis très contente de ces quelques jours au paradis !

En fin de journée j'ai fait du stop pour rejoindre Tauranga où je rejoins mon ami néerlandais Patrick. J'ai failli désespérer car j'ai attendu bien 15/20 minutes avant de trouver une voiture. Mais heureusement un homme d'une cinquantaine d'années s'est arrêté. Il a été hyper sympa et nous avons discuté de choses hyper intéressante. Arrivée à Tauranga j'ai attendu Patrick qui venait de Wellington en bus. Nous sommes ensuite allé manger une pizza avant de rejoindre la maison de ses amis néerlandais eux aussi. Ils nous hébergent pendant 3 nuits et nous réservent un accueil chaleureux. Nous passons la soirée à discuter avant de nous coucher épuisé.

21

17 juin, sommet du Mount Maunganui et hot pools !

Après une bonne nuit nous nous réveillons direction le Mount Maunganui ! Le but étant de grimper tout en haut pour une vue sur Maunganui et Tauranga. Avant cela nous avons marché sur la plage qui est gigantesque ! Vous pourrez le constater sur les photos en hauteur.

Mount Maunganui de loin 

Nous commençons l'ascension du mont avec un superbe soleil ! On prend le chemin court mais qui est bien plus raide. Je ne sais pas combien de marches il y a jusqu'en haut mais je peux vous dire que ça fait mal aux jambes !! Nous arrivons au sommet en même pas 30 min alors que certains le font plus en 40min/1h !! On est assez étonné mais finalement content de nous ! La vue d'en haut est spectaculaire ! La baie se découpe sous nos yeux.

Mount Maunganui 

On est redescendu affamé et nous sommes allés manger un bon plat de pâtes ! Ensuite nous avons passé l'après-midi dans des piscines chaudes en extérieurs. Cela fait vraiment bizarre de se mettre en maillot de bain en plein hiver croyez-moi ! Mais une fois dans l'eau chaude on est obligé de se détendre et on oublie vie la température extérieure ! C'était vraiment parfait après notre marche matinale. On en a profité pour discuter et se raconter nos vies. Un super moment !

Le soir nous sommes rentré chez Josh et Brigitte qui nous héberge. Ils sont un couple d'une cinquantaine d'années qui vivent depuis une vingtaine d'années en Nouvelle-Zélande. Brigitte vient des Pays-Bas à Amsterdam comme Patrick. Josh est né à Israel, il a ensuite passé 7 ans à Amsterdam pour venir ensuite s'installer ici. Ces personnes sont vraiment passionnantes.

• • •

18 juin, journée relax !

La météo annonçant une journée pluvieuse nous sommes allés au cinéma et faire du shopping. Et bien c'était parfait et cela fait du bien de se poser un peu. Le soir nous avons encore passé la soirée avec Brigitte et Josh. Nous avons aussi préparé nos valises pour le départ le lendemain.

• • •

19 juin, départ de Tauranga 

Aujourd'hui c'est le départ pour nous deux. Patrick prend le bus pour Auckland car il doit rentrer à Amsterdam pour 2 mois avant de revenir en Nouvelle-Zélande. De mon côté je repars en stop direction Taupo !

Je pars donc pour trouver une voiture. Un monsieur s'arrête mais part en direction d'Auckland. Néanmoins, il me dépose sur une route qui mène à Taupo. J'attends donc sur cette nouvelle route. Deux dames s'arrêtent. Tout d'abord elles doivent effectuer un arrêt à Rotorua. Karen qui conduit la voiture dépose son ami et reprend la route avec moi. Finalement son rendez-vous en ville est annulé donc elle peut m'emmener directement à Taupo. Mais avant cela elle me fait une visite guider de Rotorua où règne une odeur de souffre assez épouvantable. Je ne sais vraiment pas comment les gens peuvent vivre avec cette terrible odeur. Elle s'arrête pour me montrer une superbe vue avec les fameuses vapeurs de souffre. Elle en profite pour me présenter sa cousine qui habite juste à côté.

Ensuite elle m'emmène dans un village typique de Rotorua qui a conservé tout son charme. On passe aussi devant un bâtiment à l'architecture particulière mais très jolie.

J'apprends sur la route qu'elle est née à Rotorua et quelle vie à Taupo depuis une quinzaine d'années. Elle a deux enfants, une fille qui a mon âge et un garçon qui a 28 ans. Elle est une des personnes les plus gentilles que j'ai pu croiser ici ! Elle m'emmène même dans la galerie d'art de son meilleur ami. Il fait des sculptures Maories et expose des artistes d'ici. Il nous montre son atelier et ses œuvres. Vraiment passionnant.

Nous reprenons cette fois la route direction Taupo à 1h de là. Je discute avec Karen qui est hyper amicale et qui me donne pleins de conseils. Elle m'emmène aux cascades Huka Falls qui est un des sites les plus visités à Taupo. Je vous montrerais des photos plus tard car j'y suis retourné quelques jours après. Karen m'a ensuite déposée devant mon auberge, nous avons échangé nos Facebook. Quelques heures plus tard elle m'a envoyé son numéro de portable en cas de besoin. Cette rencontre est une des plus belles que j'ai pu faire en stop ! Elle a pis de son temps pour me montrer la région et l'a fait avec beaucoup de passion. Je l'ai trouvé étonnante et pleine d'énergie. Ce genre de personne vous rend tout simplement heureux et je l'en remercie mille fois !!

22

20 juin, il y a des jours avec et des jours sans 

Ce matin je me réveille malade, gros maux de tête, maux de gorge, etc. la journée commence bien... Je décide donc de rester tranquille à l'auberge pour me reposer et pouvoir me balader plus en forme le lendemain. On ne s'en rend pas toujours compte mais tout cela est fatigant, bouger tous les jours d'endroits, refaire son sac, faire du stop, changer parfois plusieurs fois de voiture, s'installer, visiter, etc. C'est une cadence infernale que j'adore car je suis constamment en train de découvrir différents endroits et de nouvelles personnes mais cela est fatigant. Et puis pour tout vous dire cela fait déjà plus de 5 mois que je suis ici et que famille et amies me manquent beaucoup ! Le mal de la maison est parfois très difficile et son se sent parfois bien seul. Je voyage depuis 2 semaines en solitaire (à part le week-end avec Patrick) et je m'étais habitué à être constamment entouré de tous mes nouveaux amis à Wellington. Forcément se retrouver de nouveau toute seule peut être parfois difficile même si ce sont des moments parfaits pour réfléchir et apprendre à se connaître. Des moments que j'ai appris à apprécier mais qui parfois sont éprouvant. Voilà je voulais vous partager mes états d'âme pour vous montrer que parfois ce n'est pas facile d'être à l'autre bout du monde seule même si je ne regrette ce choix pour rien au monde ! Je reste évidemment positive comme toujours et je continue avec le sourire 😀

• • •

21 juin, la puissance des Huka Falls 

On ne laisse jamais abattre et c'est reparti pour de nouvelles aventures ! Toujours malade mais beaucoup mieux que la veille je pars sur le chemin de randonnée qui mène aux Huka Falls. Le trajet dure à peu près 1 h sans grande difficulté. Cela est très agréable de se balader le long du cours d'eau à travers la forêt. Les paysages sont vraiment sympas comme toujours.

Après 1h de marche des plus agréables j'arrive enfin aux fameuses Huka Falls ! Le spectacle est assez dingue, la cascade est hyper puissante !! En effet, elles peuvent remplir l'équivalent de plusieurs piscines olympiques en moins d'une minute ! Je vous laisse imaginer le bruit que cela peut faire. La couleur de l'eau est d'un bleu pur dû à l'oxygénation dans l'eau dû à la puissance des chutes. Impressionnant !

Huka Falls 

Je reprends le chemin après m'être arrêté pour manger ma boîte de thon devant la cascade. Oui cela est resté un repas traditionnel depuis le road trip avec ma cassos family. Cela ne vous fait pas rêver ? Je ne comprends pas pourquoi vraiment 😛. Anymay comme on dit souvent ici. Je marche de nouveau 1h sur ce chemin plus qu'agréable mais cette fois si je l'accompagne avec de la musique !

Un peu fatigué du chemin je pense rentrer directement à l'auberge mais sur la route j’aperçois les montagnes et le volcan Tongariro. Impossible de ne pas aller jusqu'au bord du lac pour pouvoir observer ce paysage qui est si représentatif de Taupo. Et il faut savoir que le Tongariro est le premier parc national aménagé en Nouvelle-Zélande, il est l'un des lieux incontournables ici et vous allez vite comprendre pourquoi. Je m'arrête donc devant le lac et m'assieds pour admirer les montagnes enneigées au loin. Moment suspendu dans le temps à observer ce beau paysage.

Tongariro au loin  

Et alors le plus drôle dans cette histoire c'est qu'à ce moment-là je ne savais pas que le lendemain je serais en train de faire cette randonnée magique. Pour la petite histoire, je suis sur un groupe Facebook "Les français en NZ" qui permet de poser tout type de question sur tout et n'importe quoi. Et en regardant mon fil d'actualité je tombe complètement par hasard sur un post de Chloé, une amie que j'avais rencontrée à Auckland, qui demande si elle peut faire le Tongariro le lendemain sans crampon. Je lui écris de suite pour me joindre à elle pour effectuer cette randonnée. Je réserve la navette elle me prend des crampons au cas où l'ascension dans la neige serait trop dangereuse sans et je mets mon réveil pour le lendemain à 5h du matin. Autant vous dire que je suis surexcité à l'idée de pouvoir faire cette randonnée avec de la neige !

• • •

22 juin, Tongariro Alpine Crossing

Ça y est je vais enfin pouvoir faire cette randonnée ! J'ai eu un sommeil assez agité, je pense que l'excitation n'a pas réussi à redescendre je n'ai donc pas beaucoup dormi mais je suis boosté à 2000% pour effectuer les 20 km à travers montagnes et volcans. A l'heure où je vous écris j'ai encore du mal à réaliser ce que l'on a fait avec Chloé, c'était de loin l'un de mes plus beaux moments en Nouvelle-Zélande ! Vous allez vitre comprendre pourquoi 😀

Je prends donc la navette à 6h du matin et j'arrive au départ de la randonnée vers 8h et rejoins Chloé pour commencer la marche. Il fait hyper froid ce matin, on n'est pas hyper équipé malgré les deux leggings, la polaire et la petite doudoune on sent le froid. Heureusement Chloé a pu emprunter des gants auprès de son auberge pour moi. Le soleil pointe rapidement le bout de son nez et nous réchauffe pour notre plus grand bonheur. Nous avons un ciel hyper dégagé nous pouvons voir les paysages lointains ! Sur la photo ci-dessous au milieu on peut même apercevoir le Mont Taranaki (à gauche) où je vais aller dans quelques jours. On est tout simplement folle de joie de pouvoir le voir de si loin ! Ah oui et j'oubliais le volcan Tongariro est toujours en activité !

Photo de gauche : le fameux volcan Tongariro 

Le chemin au début est assez plat et au bout d'1h cela commence à monter ! Je n'ai pas compté le nombre de marche mais cela fait mal aux jambes ! Nous arrivons sur un chemin plat et au pied du Tongariro. Le volcan se dresse devant nous majestueux et avec ses couleurs d'hiver. Magnifique ! Petite anecdote, le volcan a été utilisé dans la trilogie Le Seigneurs des Anneaux, il s'agit de l'endroit où Frodon et Sam doivent jeter l'anneau de pouvoir pour le détruire. La trilogie repose sur ce moment précis donc autant vous dire que l'on ne peut pas oublier cette scène.

Tongariro 

On reprend la montée et cette fois-ci ce sera les pieds dans la neige !! Nous n'enfilons pas nos crampons car la neige accroche et nous ne glissons pas trop. Evidemment nous mesurons chacun de nos pas pour ne pas tomber. La monter est assez raide et nous n'avons pas envie de redescendre tout cela sur les fesses ! On peut lire le sourire sur nos lèvres, nous avons une météo parfaite et le paysage est tout simplement spectaculaire ! Un ciel bleu, du soleil et surtout pas de vent, on adore !

Nous marchons sur le sommet de la montagne et nous pouvons admirer le cratère rouge de près. Le contraste avec le blanc de la neige et la couleur rouge est magnifiques !

Red Crater 

Quelques mètres plus tard nous arrivons sur l'autre versant de la montagne et le paysage est à coupler le souffle ! On ne sait même plus où poser les yeux ! Nous apercevons les très connus lacs émeraude qui sont magiques entourés par cette neige. Le lac bleu se dessine également devant nous encadré par les montagnes mais également par le lac au loin. Je ne saurais vous décrire notre émerveillement à cet instant précis.

Emeralde Lakes 
Blue Lake au loin  

Nous débutons la descente qui est réputée pour les nombreuses chutes qu'elle cause. En effet le sol volcanique fait rouler des cailloux sous les pieds et la neige ne facilite pas la chose ! Je descends donc une partie sur les fesses pour ne pas tomber. Vous connaissez ma maladresse légendaire, je ne préfère pas trop prendre de risque 😉. Nous arrivons tout près du lac émeraude, la couleur est vraiment incroyable ! On aperçoit également des vapeurs de soufre sur la montagne. Nous décidons de nous arrêter devant pour manger. Avec cette météo de folie nous pouvons même manger en polaire devant le soleil, incroyable !

A droite, la fameuse descente ! Attention aux glissades  
Emeralde Lakes 

Après avoir pris le de manger et de discuter nous reprenons notre route à la découverte des merveilles du Tongariro Alpine Crossing. Toujours les pieds dans la neige, les paysages sont gigantesques, on se sent minuscule ! On se retourne et on admire le Red Crater, le Tongariro et les montagnes. Nous sommes subjugués par ce paysage.

Nous sommes arrivé au niveau du lac bleu ! Il est en partie gelé mais la couleur est magnifique ! Nous avons même la chance de pouvoir admirer l'effet miroir des montagnes sur l'eau. Splendide !

Blue Lake 

Dernières photos du Tongariro car le chemin nous emmène d'un autre côté où nous ne pourrons plus l'apercevoir.

Au revoir Tongariro ! 

Cette fois une vue encore une fois complètement différente s'offre à nous pour notre plus grand plaisir !

Le chemin pour redescendre est particulièrement long. Il dure 2 h à peu près et nous n'avons qu'une envie c'est d'arriver en bas. Les 20 km ont été assez éprouvants et c'est seulement dans cette dernière ligne droite qu'on finit par le ressentir. Nous arrivons aux navettes à 16 h pile ! Juste à temps pour les derniers départs. Nous avons particulièrement bien marché mais nous avons surtout pris le temps de nous arrêter pour observer ces paysages d'une beauté irréelle.

Cette journée était incroyable et avec Chloé nous avons mesuré à chaque instant la chance que nous avions d'avoir une météo aussi parfaite ! Nous n'aurions jamais pu rêver mieux ! La variété des paysages est tout simplement dingue. Les couleurs, les montagnes, la neige, le soufre, le ciel bleu, les lacs aux couleurs incroyables... Je pense que vous avez compris en me lisant que j'ai adoré ce moment ! C'est de loin l'un des meilleurs que j'ai passé ici ! Ce qui est assez fou c'est que j'ai du mal à réaliser d'avoir vu et vécu cela même en l'écrivant. J'espère que vous pourrez admirer la beauté de ces paysages à travers mes photos. Merci 10000000 fois à Chloé sans qui je n'y serais pas allé ce jour précis ! Et surtout merci d'avoir partagé ce moment incroyable avec moi, je ne risque pas de l'oublier 😀

• • •

23 juin, le repos du guerrier

Alors merci le Tongariro pour ces 20 km dans la montagne mais je ne sens plus mes jambes ce matin ! J'ai pourtant beaucoup marché ces dernières semaines mais là les courbatures sont bien installées 😀. Mon rhume à bien sûr fait son retour en force sinon ça ne serait pas drôle ! Je décide donc de me reposer et de faire un tour en ville. Le soir je mange avec Chloé qui est venu passer une nuit dans la même auberge que moi. Demain je dois faire du stop en direction de New Plymouth qui est à 3h de route d'ici.

23

24 juin, stop direction New Plymouth

Ce matin je prends la route direction la ville de New Plymouth à plus de 3h de Taupo. Je cherche une voiture en faisant du stop et pour une fois cela prend beaucoup de temps. Le problème étant que je me suis positionnée plusieurs fois aux mauvais endroits... J'ai dû attendre plus d'une heure. Un monsieur qui se trouve être le gérant de la société de navettes qui relient Taupo au Tongariro me dépose sur une route proche de là pour faciliter ma recherche. A peine mon sac posé par terre pour reprendre le stop une voiture s'arrête. Il s'agit d'un jeune allemand en voyage comme moi et son patron qui se dirige vers Wellington. Je leur précise que ce n'est pas la bonne direction mais ils insistent pour faire un détour et me déposer à New Plymouth. Je dois préciser que le détour est de 3 heures ! J'ai vraiment beaucoup de chance encore une fois et nous discutons pendant ce long trajet. Les routes pour accéder à la ville sont montagneuses donc nous prenons plus de temps que prévu. Arrivé à l'auberge vers 18h je m'écroule de fatigue !

• • •

25 juin, journée musées

En me réveillant ce matin, j'écris sur le groupe Facebook "Les français en Nouvelle-Zélande" pour trouver une voiture qui pourrait m'emmener au départ de la marche du Mont Taranaki dans deux jours. Un français me répond mais il n'a pas de voiture. Quelques minutes plus tard on se rend compte tous les deux que nous sommes dans la même chambre ! Nous discutons et nous décidons d'aller visiter la ville dans l'après-midi. Le temps est pluvieux donc nous nous dirigeons vers le musée Govett-Brewster Art Gallery / Len Lye Centre. L'architecture extérieure est impressionnante ! Il s'agit d'un musée d'art moderne qui expose notamment les sculptures de Len Lye. Il s'agit de l'art cinétique, des œuvres en mouvements provoqués par l'électricité (en autre) dans son cas. Le musée expose aussi temporairement des artistes d'art moderne. Nous faisons rapidement le tour.

 Govett-Brewster Art Gallery / Len Lye Centre 

Il nous reste encore du temps à tuer du coup nous décidons de visiter le musée Puke Ariki qui présente la culture Maori ainsi que la faune et la flore en Nouvelle-Zélande. Ayant déjà fait plusieurs musées de ce style je regarde assez rapidement les œuvres qui nous entourent. Et puis nous trouvons le musée un peu trop enfantin. Nous faisons encore une fois le tour assez rapidement. Nous rentrons donc à l'auberge pour discuter dans le salon au coin du feu avec notre ami Belge rencontré le jour même.

• • •

26 juin, Paritutu Rock

Aujourd'hui nous partons pour l'ascension du Paritutu Rock avec Colin, Pierre et un allemand (je ne me souviens plus de son prénom). Nous avons marché sur une partie de la Coastall Walk de New Plymouth qui longe la mer.

Coastall Walk New Plymouth 

Après 1h de marche, nous atteignons notre destination le Paritutu Rock. L'ascension a dû nous prendre une bonne demi-heure. On s'est retrouvé à quasiment escalader la roche. Nous avions une sorte de corde pour nous tenir et cela nous a vraiment facilité la vie ! Avis à ceux qui ont le vertige, ne surtout pas regarder en bas car c'est assez impressionnant. Nous arrivons en haut avec une vue dingue sur toute la côte mais aussi sur le Mont Taranaki qui est malheureusement caché sous un gros nuage...

New Plymouth depuis le Paritutu Rock 

Je vous disais donc que ce chère Mont Taranaki était bien caché sous un gros nuage... Nous étions un peu dégoûtés mais nous avons décidé d'attendre un peu car depuis notre arrivée le nuage se déplaçait doucement... Et bien nous avons bien fait d'attendre car le sommet a fini par se dégager ! Nous étions surexcités comme des enfants la veille de Noel ! Je vous ai mis une petite évolution ci-dessous 😀

Le Mont Taranaki dégagé (à peu près) en bas à gauche.  

Nous repartons direction l'auberge à la tombée de la nuit pour de nouveau tous nous retrouver au coin du feu. Le lendemain nous allons enfin voir le fameux Mont Taranaki !!

• • •

27 juin, Mont Taranaki

Réveil matinal pour prendre une navette direction le départ de la randonnée qui va nous permettre de profiter de la proximité du Mont Taranaki. Nous laissons Pierre sur un autre chemin car il va faire un trek de plusieurs jours. Nous nous arrêtons en route pour prendre en photo le Mont.

Point culturel : Le Mont Taranaki est un volcan au repos de 2 518 mètres d'altitude. Sa forme conique est parfaite, les pentes régulières font de lui l'un des volcans les plus symétriques du monde. Il ressemble beaucoup au Mont Fuji au Japon.

Légende Maorie : Taranaki vivait au centre de l'île du Nord avec les autres dieux des montagnes, Tongariro, Ruapehu et Ngauruhoe. Ils étaient tous épris de la montagne Pihanga dominant le lac Taupo. Tongariro semblait avoir les faveurs de la belle. Un jour, en l'absence de Tongariro, Taranaki fit des aveux brulants à Pihanga. Le duel entre les deux secoua la terre. Tongariro considérablement diminué en hauteur mais vainqueur se tenait aux côtés de Pihanga. Taranaki, ivre de douleur et de colère retourna à sa terre natale. En chemin il creusa la Whanganui River comme une barrière entre lui et son ennemi. On dit que quand la montagne se couvre de brouillard et de crachin, que Taranaki se cache pour pleurer son amour perdu. Et je peux vous dire qu'il aime souvent se cacher.

Mont Taranaki 

C'est parti pour l'ascension jusqu'à la Hut Pouhakai. Si vous n'aimez pas les escaliers cette marche n'est pas faite pour vous ! Cela nous a pris 2h pour atteindre la Hut. Je n'avais jamais vu autant de marche au même endroit. J'avoue les avoir détesté. Surtout qu'arrivé à une certaine altitude nous marchions sur la neige et le verglas. J'ai été la plus vigilante possible pour que ma maladresse légendaire ne reprenne pas le dessus. Le chemin dans la forêt était vraiment agréable. Par moments nous avions la chance d'avoir une vue dégagée sur les Montagnes et la côte.

Arrivés à la Hut, nous devons encore monter un peu pour mieux admirer le Mont. La vue y est impressionnante et le Taranaki est définitivement la plus belle montagne que j'ai pu voir ici. Jugé par vous-même. En plus nous avons les pieds dans la neige, il ne m'en faut pas plus pour être heureuse !

Mont Taranaki les pieds dans la neige 

Et grosse surprise le ciel est tellement dégagé que nous apercevons l'ennemi de Taranaki qui n'est autre que Tongariro ! J'ai encore une fois beaucoup de chance ! Quelques jours avant je faisais l’ascension du Tongariro depuis lequel nous pouvions voir Taranaki.

Coucou Tongariro !! Oui il s'agit des montagnes enneigé au loin  

Ensuite il nous a fallu descendre jusqu'au tout petit lac qui reflète le Taranaki quand le temps le permet. Ma maladresse a repris le dessus et mon pied à raté une marche. Je me suis retrouvé avec de la boue jusqu'au dessus de la cheville, oups ! Rien de grave cela nous a surtout fait beaucoup rire. Nous arrivons au niveau du lac qui pour nous est plus une mare. Nous n'avions pas le reflet du Mont dans l'eau car il était gelé. C'est assez dommage car nous n'avions pas de vent ce jour-là. On ne se laisse pas démonter pour autant et nous avons profité de cette superbe vue pour manger notre sandwich.

Vous pouvez me voir en tout petit sur la photo de gauche ! 

Nous reprenons la route pour faire le chemin inverse. On s'arrête encore en haut pour admirer la vue. Décidément je ne m'en lasse pas !!

Alors comment vous dire que la descente m'a paru interminable ! J'étais sûr de faire un cauchemar avec des escaliers le soir même ! Heureusement la végétation nous offre toujours de jolies choses à admirer. Merci mère nature

On est rentré à l'auberge content et fatigué par cette marche ! Nous avons un super temps, je ne pouvais espérer mieux encore une fois. L'hiver Néo-zélandais m'offre de jolie surprise et je l'en remercie.

• • •

28 juin, Pukekura Park et Te Rewa Rewa Bridge

Dernier jour à New Plymouth et il nous reste encore deux activités à faire ! Je reprends donc la route accompagnée de Colin et de notre ami allemand. Nous commençons par le parc Pukekura qui a des allures de jardin japonais. Nous passons devant des cascades, fontaines, végétations verdoyantes, petits pontons japonais. La balade est des plus agréable ici.

Nous continuons notre marche en longeant un plus grand lac. La végétation se reflète dans l'eau à certains endroits pour mon plus grand plaisir !

Un très joli parc ! Nous avons beaucoup aimé nous y promener. En plus notre ami allemand nous a fait une visite guidée par il y avait été quelques jours plus tôt ! C'était parfait.

Ensuite nous avons marché en direction du Pont Te Rewa Rewa célèbre pour son architecture. Nous avons encore emprunté la Coastal walk qui longe la mer mais cette fois si de l'autre côté.

Le Te Rewa Rewa bridge a la particularité d'avoir été construit dans l'axe du Mont Taranaki. Quand le temps le permet on peut l’apercevoir. Evidemment cela n'a pas été le cas pour nous. La lumière du couché de soleil se reflétant sur le pont nous a offert un jolie spectacle.

Te Rewa Rewa Bridge 

Nous rentrons l'auberge pour notre dernière soirée. Nous retrouvons Pierre qui a passée 2 jours tout seul dans la montagne pour son plus grand plaisir ! Le lendemain je prends le bus avec Colin direction Wellington où je vais passer la week-end avec mes amies que nous appelons maintenant la Welli Family. Autant vous dire que j'ai hâte de les retrouver !!

24

29 juin, quelques heures de bus avant de retrouver ma famille d'adoption du bout du monde

Nous prenons donc le bus avec Colin de bon matin pour rejoindre Wellington où j'ai prévu de passer le week-end. Vous ne pouvez imaginer à quel point j'avais envie de retrouver tout le monde ! Ces quasi deux semaines toutes seules sans mes amies ont été géniales mais difficiles aussi par moments. Je sais que je vais avoir le meilleur comité d'accueil à mon arrivée dans ma ville d'adoption.

Nous avons donc passé plusieurs heures dans le bus avec Colin. C'était sympa d'être avec lui, cela nous a permis de ne pas trop nous ennuyer.

ENFIN arrivée à l'auberge je retrouve Yannick, Sharone, Andréa, Florent, Annika, Alma, Léa, Paula etc. après quelques minutes. C'est ensuite le tour de mon Raphael que j'adore. Et puis le meilleur pour la fin bien sûr Myriam et Julian. Myriam me fait venir dans le salon et me saute littéralement dessus en sortant de nulle part pour me faire peur. Crise de rire et de joie s'en suivent évidemment. J'en retrouve encore bien d'autres au fur et à mesure. La soirée peut enfin commencer entouré de la Welli Family.

Sharone, Julian, moi, Yannick et Myriam 

Nous n'avons pas fait grand-chose du week-end à part faire la fête et passer des moments ensemble à l'auberge. Je n'avais de toute façon pas prévu d'en faire beaucoup plus. Pour moi l'objectif de ces quelques jours était de tous les retrouver. J'ai également appris à connaître des personnes que j'avais rencontré juste avant de partir agrandissant un peu plus notre joyeuse bande.

J'aurais toujours une petite place dans mon cœur pour la Welli family avec laquelle j'ai passé deux mois mémorables. Nous venions tous d'endroits différents, France, Allemagne, Pays-Bas, Brésil, Argentine, Italie, Japon, Malaisie, etc. et c'est peut-être ça finalement notre force. Je n'oublierais jamais les paroles de certains quand Anaïs est partie en Australie. Ils m'ont dit "ne t'en fait pas on est une famille, on sera là pour toi quand elle partira". C'est exactement ce qu'ils ont fait et je ne les remercierais jamais assez pour ça. Ils me manquent déjà tous beaucoup et j'espère les recroiser leur chemin un jour ici ou ailleurs. Merci encore à ma Welli Family pour ces quelques jours de bonheur !

• • •

3 juillet, départ de Wellington direction Queenstown. 

Je peux encore compter sur Julian qui me dépose à l'aéroport et à qui je promets de revenir dans quelques mois.

Je prends l'avion une nouvelle fois pour Queenstown où je rejoins mon autre famille d'adoption, Anaïs, Wayne, Lionel et Jérémie. Je vais y rester deux mois pour travailler et skier au moins un week-end car cela coûte très cher. J'ai encore des photos à vous montrer et vous allez adorer !! Mais je publierais cela à la fin du mois quand j'aurais finit cette étape. A très vite pour de nouvelles aventures !

25

3 juillet, c'est la fête à Queenstown !

Prendre l'avion pour Queenstown est toujours un beau voyage ! Traverser l'île du sud vue du ciel ça n'a pas de prix. J'ai passé plus d'une heure à admirer les lacs et les montagnes enneigées. Les photos en diront bien plus que moi...

L'île du sud vue du ciel 

Arrivée à l'aéroport j'attends mes bagages et envoi de suite un message à Anaïs pour lui confirmer mon arrivée imminente en ville. Surprise, elle vient me chercher en voiture au terminal avec les garçons ! Trop contente forcément. Nous fêtons nos retrouvailles en ville devant un bon repas et une bière fraîche. Nous passons toute l'après-midi et soirée ensemble dans la joie et la bonne humeur comme à notre habitude. Je rejoins leur auberge seulement 3 jours plus tard car il n'y avait plus de lits disponibles. Mais cela ne nous empêche pas de nous voir tous les jours suivants.

• • •

6 juillet, nouvelle auberge, nouvelle maison

Encore une nouvelle maison à découvrir, à apprendre à détester et à aimer. Je dis ça car la vie en auberge comporte ses hauts et ses bas. Il faut apprendre à vivre en communauté entouré de personnes en permanence dans les dortoirs, la cuisine, la salle de bain, le salon etc. Mais l'avantage est que l'on rencontre toujours du monde ! Dans ce nouvel endroit nous avons un jardin qui nous offre une vue magnifique sur le lac et les montagnes de Queenstown. On ne peut que se sentir chanceux.

Vue depuis le jardin de l'auberge 
• • •

7 juillet, recherche d'un nouveau travail pour une nouvelle vie

Aujourd'hui je suis partie déposer des CV un peu partout en ville. Cela a l'air compliqué de trouver car la saison d'hiver à beaucoup de mal à démarrer. Selon les locaux cela est dû à la météo des saisons passées. Les touristes venues trop tôt allaient skier sur top peu de neige. Pas de chance cette année la saison a commencé avec de la belle neige et une superbe météo. Mais les touristes n'ont pas voulu commettre la même erreur que les années passées... A suivre donc pour cette recherche de travail.

Deux photos jour/nuit depuis les escaliers qui nous permettent d'accéder au centre-ville.

Queenstown city 
• • •

10 juillet, balade à Glenorchy

Je motive les troupes pour aller nous promener à Glenorchy qui est situé à un peu moins d'une heure de Queenstown. Quand j'étais venu ici quelques mois avant je m'étais noté pleins de balade à faire pour mon retour. Nous commençons donc par Glenorchy Walkway ! Je pars avec Anaïs, Lionel et Chris un anglais que nous avons rencontré à l'auberge. Nous prenons la voiture et profitions de la route qui mène à notre destination. Ce trajet est toujours aussi beau que la première fois que je l'ai fait ! Nous sommes entouré de montagnes et nous longeons le lac Wakatipu.

Glenorchy road 

Nous arrivons donc à Glenorchy et nous entreprenons la marche Glenorchy Walkway sous un grand soleil. Le chemin est vraiment agréable et sans difficulté. Nous marchons sur des pontons car il y a des marécages partout. Les montagnes se reflètent sur l'eau, c'est vraiment joli.

Glenorchy Walkway 

Nous reprenons la voiture pour admirer la route Paradise toujours entourée de montagnes.

Paradise 
• • •

11 juillet, 25 ans à l'autre bout du monde

Aujourd'hui c'est mon anniversaire et je vais le fêter à l'autre bout du monde. Nous devions faire un restaurent mais nous avons préféré attendre le week-end. Nous sommes simplement restés à l'auberge, Jérémie nous a amené une très bonne bouteille de vin rouge du restaurant où il travaille. Anaïs m'a acheté un pull "Sorry, Not Sorry" que j'adore ! une bonne soirée entre amies pour fêter mes 25 ans.

• • •

14 et 15 juillet, raclette et coupe du monde de foot

Ce soir nous sommes allée manger une raclette avec Anaïs, Wayne et Jérémie pour fêter mon anniversaire. Le bon fromage nous manque tellement ici... On c'est donc régalé et avons passé une très bonne soirée.

Wayne, Jérémie, Anaïs et moi  - Chris, Anais, Lionel, Moi, Tommy et Wayne

Nous avons ensuite attendu 2h du matin pour regarder le match France - Croatie dans un pub en ville. L'ambiance était dingue ! Beaucoup de français évidemment mais aussi des anglais, irlandais, belges, etc. C'était top de fêter la victoire avec toutes ces différentes nationalités. A vrai dire je ne suis pas une grande fan de foot mais j'ai adoré passer ce moment avec tout le monde. C'est donc ça que je retiendrais.

• • •

17 juillet, nouveau travail

J'ai enfin trouvé un travail à Queenstown ! Je fais les livraisons, pizzas, etc. à Domino's. L'équipe est plutôt cool même si mon manager ne fait aucun effort pour adoucir son fort accent australien... C'est assez sympa car je fais tout dans la boutique, que ce soit les livraisons en voiture, la pâte à pizza, les pizzas, la préparation des aliments, le ménage, etc. C'est assez varié du coup les journées ou soirées passent très vite !

• • •

26 juillet, soirée retrouvaille avec notre Dutch

Ce soir nous retrouvons notre ami Yannick que nous avions rencontré à Wellington. Il était avec son meilleur ami à Queenstown pour fêter son anniversaire. On a passé une super soirée et nous étions hypers contentes de le retrouver !

Soirée retrouvaille  - Anais, Yannick et moi
• • •

30 juillet, balade autour du lac Hayes avec mon acolyte 

Aujourd'hui j'ai enfin une journée où je ne travaille pas ! J'en profite donc pour motiver Anaïs à venir faire une marche autour du lac Hayes non loin de Queenstown. J'étais déjà venu ici il y a quelques mois mais je n'avais pas eu le temps de faire le tour. Nous sommes chanceuses car un grand soleil nous accompagne durant ces 3 heures de marche. Les paysages sont magiques et les montagnes se reflètent dans le lac... J'adore la Nouvelle-Zélande pour ça et surtout Queenstown, il y a toujours de jolie marche à faire.

Balade autour du lac Hayes 

Nous en sommes à la moitié du trajet et nous apercevons que le chemin est complètement inondé... Plusieurs choix s'imposent à nous, faire demi-tour (option inenvisageable pour moi), traverser et continuer le chemin avec les chaussures trempées ou enlever les chaussures et y aller pieds nus. Nous avons retenu l'option 3 en nous disant que ça allait nous amuser ! L'eau était complètement gelée on ne sentait plus nos pieds après la traverser mais ce n'était pas profond, heureusement. On a bien rigolé et cela nous fera un bon souvenir ! Nous pouvons donc continuer la marche devant des paysages changeants encore et encore...

Le soleil commence à se coucher et transforme les paysages sous nos yeux. C'est tellement agréable, on ne peut jamais s'ennuyer ici !

Nous avons passé une super après-midi et apprécié chaque secondes.

• • •

11 août, Kayak à Milford Sound avec les Boyyyyys

Quelques mois avant j'étais venu à Milford Sound avec la famille de Justine et nous avions visité les Fiord en bateau. Depuis ce jour je m'étais promis de revenir avec un kayak et surtout un grand soleil. Les locaux le disent tous, il y a deux façons de voir Milford, sous la pluie et sous le soleil.

Nous avions donc regardé la météo et réservé la balade en kayak avec un guide. Je suis parti avec Anaïs, Wayne, Lionel, Jérémy, Chris et Tom à 6h du matin ! La route est assez longue pour rejoindre les Fiord. Nous avons commencé le trajet de nuit, puis un joli lever de soleil nous a accompagné jusqu'à laisser apparaître un beau ciel bleu. La journée promettait d'être superbe ! Le chemin pour les atteindre est splendide. Nous avons eu quand même une grosse frayeur, car le bitume était verglacé et la voiture à glissé juste après un virage. Heureusement il n'y avait personne en face et Anaïs a très bien géré la voiture. Plus de peur que de mal donc.

Sur la route de Milford Sound - Photo en bas à gauche : Anaïs, Jérémy, Lionel et moi 

Arrivés près de la cabane où nous devions démarrer la balade nous avons dù nous changer entièrement pour éviter de repartir avec nos vêtements trempés. Nous avons eu le droit à de superbe manteaux imperméable jaune fluo ! Le plus drôle était les leggings rayés. Lionel ressemblait à un Irlandais/lutin. Crise de rire assurée !

Les dégaines à Milford ! Photo gauche : Lionel - Photo droite : Lionel, moi, Chris, Tom, Anaïs, Wayne et Jérémy 

Nous prenons enfin les kayaks ! Je monte avec le guide car nous devions être deux par deux. Nous naviguons dans une partie du Fiord avant d'atteindre le célèbre panorama de Milford. Somptueux, nous croisons même une otarie en train de dorer au soleil sur un rocher.

Nous rejoignons le fameux panorama de Milford, on se sent minuscule à travers ces grandes montagnes qui plongent dans l'eau. Nous sommes aussi passés non loin d'une grande cascade, impressionnant. Avec cette bande de fous on a évidemment bien rigolé !

Cette balade était magique nous avons tous adoré ! Notre seul regret était que nous n'avons pas pu aller plus loin dans les Fiord. Cela prendrait trop de temps en kayak. Mais c'était génial de se sentir aussi petit devant l'immensité de ces paysages somptueux.

Nous reprenons ensuite la route en prévision de faire quelques arrêts pour admirer différents lieux. Avant de passer sous le tunnel nous devons nous arrêter un certain temps pour laisser les voitures passer dans l'autre sens. Nous en profitions pour sortir des voitures et prendre quelques photos. Nous faisons la rencontre d'un drôle d'oiseau hyper amicale. Dans la voiture de Wayne il y a un espèce de jouet en plastique que les garçons gardent depuis Auckland. Je leur fais la blague de le donner à manger à notre nouvel ami. Je ne voulais pas le lâcher car je sais que les garçons y tiennent. Sauf que la blague tourne mal et l'oiseau s'empare du fameux jouet et s'en va en courant plus loin. Situation très drôle car nous nous retrouvons à lui courir après pour le récupérer. Heureusement nous avons finit par réussir. Oups !

Premier arrêt à la rivière Cleddau. Nous faisons une petite marche pour atteindre le gouffre "The Chasm" sculpté par la rivière. Le bleu de l'eau et les formes de la roche sont captivantes.

"The Chasm" 

Nous croisons encore le chemin de notre nouvel ami l'oiseau rencontré avant le tunnel. Entre-temps je suis allée me renseigner. Il s'agit d'un perroquet des montagnes du Fiordland appelé le Kea. Il n'a pas peur de l'homme et est toujours en train de réclamer de la nourriture.

Deuxième arrêt à Mirror Lake qui ne reflétait pas grand-chose avec les nuages qui s'étaient installés. Dommage !

Mirror Lake 

Troisième et dernier arrêt, je ne me souviens plus du nom mais nous avons traversé une forêt pour arriver au bord d'un lac entouré de montagnes. Canon ! Tom ne nous a pas accompagné car trop fatigué après la fête de la vieille à laquelle nous n'avons pas participé. Ah ces anglais ! Oui nous passons notre temps à nous charrier et nous embêter sur nos origines respectives.

Nous sommes rentrés épuisé de notre journée mais hyper content ! Merci Milford pour ces beaux paysages et merci les copains pour les fous rire !

• • •

22 août, balade à la Moonlight track 

Nous partons enfin faire la Moonlight track avec Anaïs ! Nous en parlions depuis notre balade au Lac Hayes. Autant vous dire que nous avions hâte de découvrir les paysages. La marche doit durer entre 4h et 5h et nous avons demandé à Wayne de nous récupérer à l'arrivée. Nous avons immortalisé le départ devant le panneau de la marche. La journée promet d'être belle, nous partons sous un ciel bleu (un peu nuageux) !

Nous avons une superbe vue sur Arthur's point proche de Queenstown ! Le chemin monte mais sans trop de difficulté. Les paysages sont superbes ! Nous passons à côté de la plus grande tyrolienne du monde et nous entendons les cris des personnes se jetant dans le vide.

Nous nous arrêtons pour prendre la pause sur un rocher les pieds dans le vide.Effrayantt mais tellement beau !

Nous avons ensuite fait la connaissance d'un troupeau de vaches ! Il y en avait même une en plein milieu du chemin avec son veau. Elle n'a pas vraiment apprécié que l'on passe derrière avec Anaïs. Elle a commencé à taper du pied pour manifester son mécontentement.

Sur le chemin nous avons repéré un point de vue en hauteur en dehors de la route balisée mais facilement accessible. Le panorama était magnifique ! Nous avons donc décidé de nous arrêter manger. Nous avions apporté du fromage de chèvre et du pâté. Repas de luxe pour la Nouvelle Zélande. On s'est régalée !! Et nous avions une vue parfaite.

Nous continuons notre route devant les paysages toujours aussi beaux. La randonnée est fatigante car il y a 3 montés et 3 descentes. Le dénivelé n'est pas particulièrement élevé mais moralement on le ressent. Nous sommes plus habitués à des randonnées avec une bonne montée et une descente mais pas plusieurs d'affilée.

Nous devions appeler Wayne pour qu'il vienne nous chercher car le chemin s'arrête assez loin de la ville. Gros problème, nous n'avions aucun réseau et je devais bosser quelques heures plus tard... Nous avons demandé à un garçon qui était dans son van s'il pouvait nous déposer sur la route principale où nous pourrions avoir du réseau. Au départ il n'avait pas l'air très motivé et finalement il a accepté. Nous avons donc attendu qu'il finisse de manger et de ranger ses affaires pour pouvoir partir. En attendant des canards sont venus nous réclamer à manger ! Finalement il nous a même déposées en ville. Trop contente et épuisée de notre journée. Cela a été compliqué de me motiver pour aller travailler !

• • •

31 août, balade à Bobs Cove 

Je dois encore aller au travail tard aujourd'hui du coup je motive Anaïs pour une balade non loin de Queenstown. Le ciel est bleu et le soleil brille ! Une belle journée en prévision. Nous partons accompagnés de nos deux potes Australiens Laine et Mickael. Bobs Cove est une crique entourée de montagnes. C'est magnifique ! On a aussi fait les cascadeurs car Mickael m'a transporté sur ses épaules tout en mettant les pieds à l'eau. Nous avons bien rigolé !

Bobs Cove 

Nous avons atteint le ponton connu de Bobs Cove et pris quelques photos.

Nous avons ensuite emprunté un chemin qui nous a permis d'obtenir une vue en hauteur sur Bobs Cove et les montagnes. Magnifique ! Et la couleur de l'eau dingue.

Bobs Cove vue  d'en haut 

Gros coup de cœur pour cet endroit. La marche est sans difficulté et surtout assez rapide mais les paysages sont magnifiques. Mais il est vrai que l'on peut aisément dire cela pour tous les endroits autour de Queenstown. Je clôture cette journée avec ma photo préférée de Bobs Cove.

Joli effet miroir sur le lac 
• • •

6 septembre, journée ski à l'autre bout du monde

J'ai retardé mon départ de Queenstown car je voulais absolument faire une journée au ski avec Anaïs. Nous avons emprunté les vestes à des filles de l'auberge pour ne pas avoir trop froid et avons choisi une belle journée ensoleillée. Nous avons décidé de skier à The Remarkables, célèbre montagne de Queenstown. Nous louons le matériel requis, prenons la navette et nous voilà sur les pistes à 9h du matin. La journée promet d'être belle ! Effectivement ciel bleu et grand soleil nous ont accompagnés tout du long. Nous sommes étonnés car la station est censé être une des plus grande mais nous faisons le tour assez rapidement. Incomparable avec les Alpes ! Mais en tous les cas nous avons apprécié chaque minute.

Nous avons évidemment fait un stop à l'Ice Bar de la station pour nous rafraîchir avec une bonne bière et surtout profiter de la vue absolument canon.

Une très bonne journée que nous ne risquons pas d'oublier !

• • •

3 juillet au 7 septembre, ma vie à Queenstown

Pour résumer tout cela, je vais commencer par vous parler de mon job à Domino's. J'ai beaucoup travaillé en faisant absolument de tout dans le magasin. Mes collègues étaient très sympas, mon manager trop jeune et incapable de manager une équipe correctement. En plus étant australien il a un accent très prononcé, il ne faisait aucun effort pour que je le comprenne et prenait des airs agacé en permanence. Bref pas cool, pas souvent des pauses, pas à manger pendant le service. Du grand n'importe quoi. En plus de ça ils ont eu la bonne idée de me faire faire des livraisons en scooter alors que nous prenions la voiture habituellement. Ce qui devait arriver arriva j'ai glissé sur une route à cause du sable et des graviers. Heureusement que je portais un jean et je m'en suis sorti avec des grosses égratignures et un bel hématome. Plus de peur que de mal tout va très bien ! Je leur ai fait la guerre pour ne pas remonter sur un scooter et j'ai eu gain de cause. J'ai rencontré des personnes adorables et le travail la journée était agréable. Je n'en garde pas les meilleurs souvenir mais les dernières semaines ont été plus agréables.


La partie la plus sympa a été ma vie à l'auberge avec mes amis. Queenstown est la ville idéale pour les randonnées et les soirées. Il y règne une atmosphère des plus agréable. J'ai passé la majorité de mon temps avec Anaïs, Wayne, Lionel et Jérémy. Une belle bande de fous, on peut dire que nous avons bien rigolé. J'ai aussi fait la connaissance de plusieurs anglais, Tom, Chris, Becca, Paddy et aussi de français Chloé, Mélanie, etc. Nous avons tous passé de très bons moments ensemble. J'ai aussi partagé une chambre avec Lionel quand Jérémy est parti pour une collocation. Il a été le roommate parfait ! Quand je rentrais tard il était toujours là pour discuter et le matin il ne faisait pas de bruit. Pour la petite histoire, Anaïs m'avait acheté un cochon en peluche et Lionel s'amusait à le cacher un peu partout dans la chambre. Crise de rire à chaque fois que je rentrais après le travail en retrouvant Piggy à des endroits improbables. Ce pauvre cochon a fini noyé dans un verre de vin du coup Anaïs m'en a pris un autre avant que je parte. Mais entre-temps nous en avions pris un pour Lionel et un pour Wayne. C'est devenu notre grand jeu. La dernière semaine avant mon départ et celui de Lionel en Australie nous avons dîner plusieurs fois tous ensemble et fêter nos derniers instants ensemble. Merci à ma joyeuse bande avec lesquels j'ai passé des moments mémorables !

Après cela je suis parti en road trip dans un van toute seule pendant une semaine ! Je peux déjà vous dire que c'était génial. Je vous raconte tout cela au plus vite !

26

Si vous m'aviez dit il y a quelques mois que je partirais en road trip seule dans un van je ne vous aurais pas cru. Et bien si je l'ai fait ! Gros défis pour moi qui avant de partir de France, avais peur de la solitude en quittant ma famille et mes amies. Mais après avoir surmonté cela et voyager en stop seule dans l'île du nord je me suis dit qu'il me restait une dernière chose à accomplir en solo, prendre un van et parcourir les routes de l'île du sud. Je peux déjà vous dire que cette décision est l'une des meilleures que j'ai pu prendre !

• • •

7 septembre, départ de Queenstown pour rejoindre le sud de l'île du sud

On y est ! Je vas enfin prendre la route dans mon van avec cuisine et lit inclut pour pouvoir parcourir les routes de l'île du sud pendant une semaine. L'objectif est de traverser toute l'île pour remonter jusqu'à Christchurch, puis faire du stop jusqu'à Picton où je prendrais le ferry pour Wellington. Je suis hyper excité mais aussi stressée de partir toute seule. Catastrophe sur patte que je suis, je pars forcément avec la peur de me retrouver dans des situations compliquées avec ce fameux van. Le matin Wayne me dépose en voiture à l'aéroport où je dois récupérer ma nouvelle maison roulante. On se promet de se revoir à Wellington mais aussi que l'on va se manquer. Je récupère enfin la voiture, je pars faire des courses et récupère mes bagages à l'auberge. Anaïs est malade mais toujours présente pour m'aider. Je fais des bisous à Anaïs, Chris et Chloé et pars le plus vite possible pour ne pas verser une larme. Je quitte l'auberge sans me retourner avec un gros pincement au cœur et mon stress au plus haut. Je sais que je les reverrais mais on ne sait jamais quand et où. J'installe mes Piggy's derrière le pare-brise histoire de me faire un peu de compagnie et de penser à mes amis qui vont vite me manquer. Je prends enfin la route excité et stressé, musique à fond pour me donner du courage. Je longe le fameux Wakatipu Lake, passe à travers les montagnes et regarde Queenstown s'éloigner progressivement de moi. Je me rends compte à cet instant précis que cette ville va beaucoup me manquer, il est impossible de se lasser de la beauté de ses paysages. Je fais un stop pour prendre quelques dernières photos. Sur la route je vois doucement les montagnes et le lac s’effacer et je me promets de revenir en décembre avant de rentrer en France.

Les fameux Piggy's sur photo de gauche - Paysage de Queenstown et Wakatipu Lake

Ma première étape est de rejoindre la ville la plus au sud de l'île du sud à 2h30 de route. Je traverse des paysages qui se transforment au fur et à mesure devant mes yeux, impossible de m'ennuyer, je suis complètement subjugué par la nature qui m'entoure.

J'arrive enfin à Bluff et prends la route pour rejoindre Bluff Hill, il s'agit d'une colline qui permet d'avoir une vue imprenable. De toute en haut on peut observer comment les paysages se découpent et je peux même apercevoir Stewart Island considéré comme la troisième île de Nouvelle-Zélande. Je ne pourrais malheureusement pas y aller faute de temps et d'argent. La traverser coûte très cher et on ne peut pas y emmener une voiture. En haut de la colline je discute avec un Kiwi venue d'Auckland pour le travail.

Photo en bas à droite : Stewart Island au loin / Bluff Hill  

En redescendant la colline je passe à côté d'un mémorial de guerre. Le lieu est magnifique, la végétation est flamboyante.

Je me rends ensuite à Stirling Point. Jolies plages et panneau indiquant la distance avec des villes connues. C'est un lieu apaisant et la météo est avec moi.

Stirling  Point

Je saute dans la voiture direction Waipapa Point ! Les paysages sur la route sont toujours aussi beaux. Je fait quelques stop pour pouvoir prendre des photos.

Je quitte les routes goudronnées pour une route de gravier qui mène à Waipapa Point. L'enfer ! Je dois rouler lentement pour ne pas abîmer la voiture. J'ai pris une assurance en cas de problème mais je ne veux pas prendre de risque. Au bout d'une bonne trentaine de minutes j'arrive enfin au parking. Je marche en direction du phare, les lumières de fin de journée sont sublimes.

Waipapa Point 

Sur la plage j'entends des bruits, curieuse je m'approche et découvre une famille de lion de mer. Incroyable, je n'en avais jamais vu d'aussi près en liberté. Ils m'ont bien fait rire car certains embêtaient le plus gros d'entre eux en faisant des cris et en crachant du sable. Forcément le gros manifestait son mécontentement. Je suis restée un bon moment à les observer sans les déranger.

Famille de lion de mer 

Je suis seule sur la plage, sensation de liberté assuré. Le paysage est magnifique.

La plage de Waipapa Point 

Je retourne près du phare que je trouve très jolie et profite des dernières lueurs de la journée.

Joli phare de Waipapa Point 

Je reprends la route pour un dernier lieu, il s'agit de Slope Point. C'est le point le plus au sud de l'île du sud. Cela m'a fait bizarre de penser que 8 mois plus tôt je me trouvais au point le plus nord de l'île du nord (Cape Reinga) avec Justine que je retrouve dans quelques jours. Comme souvent des panneaux indiquant des distances sont présents. Le soleil est en train de se coucher pour mon plus grand bonheur.

Slope Point 

Maintenant il est temps de rejoindre mon camping non loin de là pour y passer ma première nuit dans le van. Je vous avoue que j'ai eu froid. J'ai une cuisine qui se trouve dans le coffre et quand je dois cuisiner je dois laisser la porte ouverte. Forcément le froid s'est invité. J'ai un lit double à l'arrière de la voiture et c'est plutôt confortable ! J'ai passé une très bonne nuit et j'avais surtout hâte de prendre la route le lendemain pour de nouvelles aventures.

Ma maison sur roue  
• • •

8 septembre, Les Caitlins, Nugget Point et Dunedin

Je me suis réveillée à côté d'une jolie plage, j'en ai donc profité pour une petite balade matinale. C'est à ce moment précis que je me suis dit que ce road trip en van était la meilleure des idées !

Plage près du camping 

Ne perdons pas de temps, j'ai un programme assez chargé aujourd'hui. Je me dirige vers Porpoise Bay non loin de là. Il s'agit d'une grande plage. La météo n'est pas avec moi, le ciel est nuageux et le vent souffle. Des courageux font du surf au loin.

Porpoise Bay 

A côté on trouve Curio Bay qui est connu pour être un observatoire pour les pingouins. Evidemment il faut payer pour pouvoir espérer les apercevoir. Je trouve ça ridicule car on peut en croiser un peu partout, il faut juste être là en fin de journée et au bon moment. Je me contente d'observer cette jolie baie. La météo me fait un cadeau, le soleil revient petit à petit.

Curio Bay 

Je reprends la route, je compte faire trois stop pour admirer des cascades dans les Catlins. Je traverse une forêt qui a l'air immense, la route est des plus agréables.

Premier arrêt à Koropuku Falls. J'avais mis mon GPS pour trouver l'endroit même si en général tout est indiqué ici. Et bien pour une fois ce n'était pas le cas ! J'ai dû faire demi-tour pour trouver. Je m'enfonce dans la forêt doucement en faisant bien attention à suivre les balises qui indiquent le chemin. Il ne s'agirait pas de me perdre toute seule au milieu de l'immense forêt des Catlins. La route est fabuleuse, la végétation verdoyante à souhait !

Koropuku Falls Track 

Après une vingtaine de minutes de marche dans la forêt j'atteins la cascade Koropuku. Je dois escalader des rochers pour m'approcher. Avec ma maladresse c'est un peu mon activité favorite... ou pas ! La cascade est jolie et surtout l'environnement qui l'entoure.

Koropuku Falls 

Cette forêt est fabuleuse elle me fait penser à une forêt enchantée ! On sent l'humidité grâce à laquelle la forêt se teint de vert. Une de mes balade préféré !

Direction McLean Falls !! Cette fois-ci il est impossible de rater la route qui mène au parking. Je marche encore une vingtaine de minutes pour y accéder. Je m'arrête à un premier point où on voit une cascade. Je pensais être arrivé mais pas du tout ! La partie la plus impressionnante étant encore un peu plus loin. Il s'agissait de la fin de la cascade.

Je continue donc sur le chemin et j'atteins rapidement la cascade. Le spectacle est tout simplement impressionnant ! Elle est gigantesque et s'écoule sur plusieurs niveaux. Vous pouvez d'ailleurs vous rendre compte de la hauteur sur la photo en bas à droite. Le bruit de l'eau qui s'écrase est assourdissant mais tellement agréable. Je reste assise à côté et profite au maximum de ce bon moment.

McLean Falls - En bas à droit, photo de moi de dos  

Je me dirige maintenant vers la troisième et dernière cascade. Je m'arrête d'abord pour profiter du panorama sur Taurutu Bay ! Splendide, la plage semble gigantesque d'en haut et si petite à la fois.

Taurutu Bay

Deuxième arrêt très rapide à Papatowai pour prendre quelques photos. Ce bras de mer découpé entre deux bouts de terre m'a inspiré.

Je croise sur la route un panneau indiquant d'autres cascades. Je décide d'y faire un arrêt improvisé. Il s'agit de Matai et Horseshoe falls. Je marche et traverse une nouvelle forêt pour les atteindre. J'arrive d'abord à Matai Falls et continue vers Horseshoe. Jolie mais moins impressionnante que les cascades précédentes.

Horseshoe Falls 

Dernière cascade pour aujourd'hui et il s'agira de ma préférée. Le meilleur pour la fin comme on dit. Je m'arrête sur le parking et me prépare un petit sandwich que je pourrais déguster devant la Purakanui Falls. J'arrive à la cascade et je reste bouche bée devant le charme de cette chute d'eau. Je me retrouve transporté dans la forêt enchantée à nouveau. Je n'avais pas oublié de prendre les Piggy's pour envoyer une photo à Anni, Winny, Lili et Jerry (leurs surnoms).

Purakanui Falls 

Cette journée n'en finit plus, je prends de nouveau la route pour rejoindre le phare de Nugget Point à 1h30 d'ici. Etant l'un des endroits les plus visités de l'île du sud j'ai peur d'y croiser des hordes de touristes chinois malgré la basse saison. La route est canon car je longe la côte et prends petit à petit de la hauteur pour pouvoir accéder à la marche qui me mènera à ce fameux phare.

Sur les trois photos en haut on aperçoit la pointe où est le phare de Nugget Point 

Je me gare et marche en direction du phare sous un grand soleil. Je marche le long des falaises, la vue est canon et attention au vertige si vous regardez en bas ! Même si le chemin est large pour ne pas avoir peur.

J'arrive enfin au phare, il y a des groupes de touristes mais pas tant que cela, je m'en sors plutôt bien ! Les rochers que vous apercevez dans l'eau ont donné le nom de Nugget à cet endroit. C'est vraiment beau j'en prends plein les yeux !

Nugget Point 

Il est maintenant temps de reprendre la voiture pour la dernière fois de la journée direction Dunedin ! Je vais y passer deux jours et deux nuits. Je loge dans l'auberge de Martin que j'ai rencontré au tout début de mon voyage à Auckland. Je vais surtout retrouver Justine et passer du temps avec elle pour mon plus grand bonheur ! Arrivé en ville je pose mes affaires et prends une douche bien mérité car la dernière était à Queenstown. Quand on dort dans des camping gratuits il y a des toilettes mais pas de douche. Je rejoins Justine et nous mangeons ensemble dans un restaurant italien qui est délicieux. On en profite pour se raconter nos vies depuis la dernière fois que l'on s'est eu au téléphone. Je rentre fatiguée et ai hâte de découvrir encore pleins de choses le lendemain.

27

9 septembre, Dunedin, péninsule d'Otago et Curling 

Ce matin je décide d'aller faire un tour des monuments de Dunedin. Cette ville me transporte en Ecosse où je ne suis jamais allé mais j'en perçois complètement l'idée. Les bâtiments me font penser aux villes d'Europe. Je me rends compte que cela me manque beaucoup en Nouvelle-Zélande. Je fais le tour des église qui sont nombreuses ici.

Dunedin et ses églises  

Je me rends ensuite à la gare de Dunedin. Le bâtiment est magnifique ! L'architecte a été surnommer "Georges Pain d'épice" suite à cela et on comprend vite pourquoi. Il s'agit de l'une des plus belles gares du monde. Je rentre à l'intérieur et elle a gardé son style d'époque. On peut même voir un vieux train à quai.

Gare de Dunedin 

Je prends un peu de hauteur comme j'aime souvent le faire. Je déambule dans les rues et trouve des jolis panoramas sur la ville. Un petit air de Wellington ici qui n'est pas pour me déplaire.

Jolis panoramas sur Dunedin 

Je passe devant une école pour garçons qui loge dans un château de style écossais. Il bénéficie d'une vue sur la ville des plus jolies.

Je retourne ensuite à mon auberge en passant par la célèbre place octogonale. Il y a ici encore une église depuis laquelle on se rend mieux compte de la forme de cette place.

Place Octogonale de Dunedin 

Je rentre à l'auberge pour prendre la voiture et récupérer Justin. Nous allons passer l'après-midi sur la péninsule d'Otago. La route longe la mer sur plusieurs kilomètres. Nous faisons un arrêt pour manger un peu face à ces beaux paysages.

Péninsule d'Otago 

Nous reprenons ensuite la route direction Sandlfy Beach où nous allons voir des lions de mer et avec beaucoup de chance peut-être aussi des pingouins. Nous commençons à marcher et nous arrivons sur une plateforme où nous avons une vue splendide sur la plage.

Sandfly Beach 

Le chemin pour accéder à la plage se fait dans des dunes de sable. Cela change et on s'enfonce dans le sable ce qui rend la descente assez drôle. Le vent souffle fort, autant vous dire qu'il ne fait pas chaud !

Arrivées sur la plage nous marchons pour rejoindre l'autre côté. Nous passons entre des lions de mer en train de dorer au soleil. Cela doit être l'heure de la sieste car ils ne bougent pas.

Sandfly Beach et ses lions de mer 

Balade des plus agréables. Nous repartons en ville et nous faisons un stop sur la route car la vue sur la péninsule est magnifique. Ces différentes couleurs qui se mélangent sont superbe.

Péninsule d'Otago 

Nous rejoignons Yann, le copain de Justine que nous avions rencontré à Auckland quand nous sommes toutes les deux arrivées. Nous allons faire du curling avec ses colloc'. Grande première pour toute les deux ! Nous nous sommes éclaté en prenant de jolies glissades avec atterrissages complètement ratés. Vraiment très drôle ! Nous nous sommes vite pris au jeu une fois que nous avions la bonne technique. Une sorte de semelle en plastique ultra glissante à mettre sous nos chaussures avant de lancer l'espèce de boule. nous permettait de glisser sur la glace. Le principe est assez simple et ressemble à la pétanque. On doit placer les boules au plus près du petit cercle de l'autre côté de la piste. J'ai fait gagner mon équipe quasiment à chaque fois en poussant les "boules" de l'équipe adverse. Un talent caché peut être !

Essai au curling 

Nous sommes ensuite parti manger une pizza et avons passé une bonne partie de la soirée avant de se séparer et se dire au revoir encore une fois. Cela m'a fait énormément plaisir de les retrouver et de passer un peu de temps avec eux. Merci les petits potes !

• • •

10 septembre, Street Art, Tunnel Walkway et Moeraki Boulders

Ce matin je me suis levée tôt pour pouvoir faire un dernier tour en ville avant de reprendre la route. J'ai bien sûr profité de la douche de l'auberge ne sachant pas quand serait la prochaine. J'ai téléchargé une carte de la ville où on peut y trouver tous les tagues réalisés par des artistes de street art Néo-Zélandais. Un bon moyen de se perdre en ville et de visiter. J'ai donc déambulé à la recherche des œuvres mon téléphone en main pour les capturer et pouvoir vous les montrer ensuite. Je vous laisse deviner ceux que je préfère !

Street Art à Dunedin 

Je reprends la route pour rejoindre Tunnel Beach toujours à Dunedin. Balade que je n'avais pas prévu au programme et que j'ai adoré ! J'adore ce genre de bonne surprise. Sur le panneau au départ de la marche il est indiqué que cela devrait me prendre 1h pour faire l'aller-retour. Rapidement j'aperçois l'endroit vers lequel je me dirige et je me dis de suite que je ne vais pas le regretter.

Tunnel Beach Walkway

J'arrive assez rapidement sur le bout de roche qui s'avance sur l'eau et dans lequel on y voit une sorte de tunnel creusé par la mer. On se sent tout petit face à la force de la nature et sa beauté. La vue sur les falaises est magnifique ! Je grimpe au plus loin sur la roche.

Je m'aventure un peu partout pour prendre de jolies photos et là bien sûr je marche dans une énorme marre de gadoue avec mes chaussures blanches (je les avais lavé juste avant de partir). Je sais pourquoi on me dit toujours de regarder où je mets les pieds mais ça ne rentre toujours pas ! J'ai eu un peu peur j'avoue par ce ça glissait carrément et que je devais m'extirper de là avant de glisser de la falaise. J'avais de la marge bien sûr mais tout de même ce n'est pas rassurant !

Photo en haut et en bas au milieu : moi de loin 

La balade ne s'arrête pas ici ! J'aperçois un vieux monsieur tout en bas des falaises en train de prendre des photos depuis les rochers. C'est là que je me souviens qu'un tunnel a été creuser et par lequel on peut atteindre la plage tout en bas. Je ne sais pas où il se trouve du coup au retour du monsieur je lui demande de suite où je peux aller. Le fameux tunnel a été creusé à la dynamite pour rendre accessible la plage en bas des falaises. Je prends donc les escaliers et arrivent sur la plage. La marée est haute et mes chaussures glissent sur la roche à cause du sable et de l'eau. Mais la vue d'en bas est magnifique !!