Carnet de voyage

Philippines

21 étapes
50 commentaires
21 jours aux Philippines
Du 24 janvier au 14 février 2019
22 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après trois semaines de voyage à travers la Thaïlande nous voilà désormais sur l’île de Cebu, une des plus grandes parmis les 7000 îles que comptent les Phillippines. Pour les quelques jours que nous passerons sur cette île nous avons décidé de séjourner au sud, dans la ville d’oslob, proche des activités et excentrée de la grande ville de Cebu.

Étant arrivés dans la nuit nous devons dormir dans un hôtel proche de l’aéroport, car la petite ville d’Oslob est à 3 heures de route. Après une courte nuit la première chose que nous faisons ce matin est de louer une voiture. Cela sera plus confortable et plus économique pour la découverte de l’île qui est très étendue. Je trouve un loueur via Facebook, ce dernier s’avère très sympathique. Comme en Thaïlande la location se fait très simplement et il n’y a même pas besoin d’un permis de conduire. Nous voilà alors les heureux locataires d’une petite Toyota Wigo rouge, pour la modeste somme de 1000 pesos par jour (soit 16,65 € par jour).

Notre Toyota Wigo sur l’île de Cebu 

Après une rapide halte dans un centre commercial, pour y acheter deux cartes SIM et du crédit internet, nous prenons la route vers le « fort de San Pedro » (Fuerza de San Pedro) qui est une fortification construite en 1565 par les conquistadors espagnols arrivés aux Philippines.

Fort de San Pedro 

Nous prenons ensuite la route pour notre hôtel de Oslob, la route est longue et le code de la route philippin est assez particulier, en effet chacun fait ce qu’il veut.. Nous traversons quelques villages et nous nous rendons vite compte que le pays est bien moins évolué que la Thaïlande. Après avoir longé la mer pendant 3h sur la seule vraie route de l’île nous arrivons enfin à Oslob et nous y découvrons notre chambre pour les prochains jours. Nous sommes bien loin du luxe de Koh Phangan mais la chambre ne nous coûte que 20€ par nuit. Ce soir nous décidons de dîner dans un restaurant tout près de l’hôtel, nous en profitons pour etablire notre programme des prochains jours et c’est l’occasion pour moi de goûter une spécialité philippine au poulet.

Spécialité Philippines au poulet  
2

Aujourd’hui malheureusement il pleut sur l’île de Cebu, c’est dommage pour notre premier jour...

Après le petit déjeuner nous décidons tout de même d’aller nous promener et nous prenons donc la direction de « Tumalog Waterfall », une célèbre cascade. Sur la route nous entrons au cœur de l’île où nous découvrons la vie locale, les enfants qui partent pour l’école tous en uniformes, les habitations faites de bric et de broc et les paysages verdoyants. Une fois sur place nous garons la voiture et nous continuons à pied pour notre petite marche sportive quotidienne. Nous découvrons finalement la très haute cascade qui surplombe une piscine naturelle où l’eau y est turquoise. On constate que les parois de la falaise sont recouvertes d’un mur végétal.

Tumalog Waterfall  

Un peu après midi, le temps ne s’améliorant pas, nous décidons d’aller boire un jus de fruits frais avant de retourner dans notre chambre pour s’y reposer.

Une fois la nuit tombée nous sortons pour dîner dans un restaurant que j’ai aperçu sur la route en rentrant vers l’hôtel, il est spécialisé dans la cuisson de la viande au grill. Nous commandons chacun des brochettes de viandes accompagnées d’une portion de riz et d’une boisson, nous mangeons très bien et nous payons 435 php (7,20€).

Brochettes de viande de chez « Brice BBQ & Grill » 

Après manger nous rentrons regarder un petit film et nous coucher.

3

Ce matin au réveil nous remarquons que le temps s’est amélioré, nous décidons donc d’aller découvrir la côte ouest de l’île. La route est superbe, nous longeons la mer bleue azur et nous passons de villages en villages décorés à l’occasion de la fête de Sumilog, une célébration en l’honneur du petit Jésus.

Nous marquons un premier arrêt à « Inambakan Falls », une belle cascade où nous ne pouvons résister à plonger dans cette eau claire.

Inambakan Waterfall 

Nous remontons ensuite la côte vers « Lambug Beach »dans la ville de Badian, une plage de sable blanc sur laquelle plusieurs petits cabanons se louent pour des après midis karaoke. Nous y restons un moment pour bronzer et profiter de la vue sur la mer.

Lambug Beach 

Nous poursuivons notre route vers la petite ville de Moalboal, pour y boire un jus au bord de l’eau avant de nous promener dans cette ville réputée pour le « sardine run », une activité qui consiste à nager au milieu d’un immense banc de sardines.

En fin d’après midi nous reprenons la longue route vers l’hôtel car ce soir nous devons nous coucher tôt, en effet demain une grosse activité nous attend.

4

Aujourd’hui réveil très matinal, nous avons la chance d’aller nager avec les requins baleines. S’agissant de l’activité phare de la ville d’Oslob, nous devons nous y rendre avant 6h du matin pour éviter la horde de touriste venue spécialement du monde entier. Après avoir payé 1000 Php chacun,(soit environ 16 €) et attendu un moment, nous embarquons à bord d’une « bangka », le bateau typique des Philippines. Un peu plus loin nous nous arrêtons dans une zone où ces géants marins viennent petit déjeuner (les philippins jettent des poissons pour les attirer). Le spectacle est magique nous approchons à quelques centimètres de ce gigantesque poisson mesurant une dizaine de mètres, c’est à couper le souffle. Ce requin est parfaitement inoffensif pour l’homme, à l’image de la baleine bleue, il se nourrit principalement de plancton, d’algues et de tous petits animaux marins.

Whales sharks  

Une fois revenus sur terre, et après un passage rapide par l’hôtel pour se doucher et petit déjeuner, nous reprenons la route en direction de la ville de Dalaguete. Nous montons au sommet de l’Osmeña Peak, afin de contempler la célèbre chaîne montagneuse de Montalungon située à environ 1000 mètres d’altitude. Nous profitons d’une vue à 360 degrés sur des collines en forme de cônes, au premier plan, et sur la mer turquoise au second plan. En redescendant nous croisons des locaux portant des paniers de choux, tout juste ramassés dans leurs plantations à flanc de collines.

Osmeña Peak  

Nous poursuivons la journée par une visite de la vieille ville de Dalaguete et notamment de l’église San Guillermo de Aquitania, avec son architecture baroque qui reflète la colonisation espagnole des Philippines. Nous avons la chance d’assister à une messe et d’entendre des chants religieux en « malé » (langue traditionnelle des Philippines)

Eglise San Guillermo de Aquitana 

Avant de rentrer nous profitons d’une météo favorable pour faire une petite balade dans Oslob, où nous découvrons une très jolie église et les ruines d’une ancienne caserne espagnole, appelée « cuartel », qui servait à abriter les soldats pendant la colonisation.

Cuartel de Oslob  
5

Ce matin nous petit-déjeunons dans la voiture sur la route vers Badian, située à environ 2h de notre hôtel, pour ne pas arriver trop tard aux “Kawasan falls” qui est le second site le plus visité de l’île. Ces cascades sont mondialement célèbres pour leur beauté et la transparence de l’eau qui s’en écoule.

Avant de pouvoir y parvenir il nous faut marcher un moment le long du ruisseau situé en aval des chutes.

Chemin vers les Kawasan falls 

Apres 2-3 kilomètres nous arrivons enfin face à la première cascade qui est magnifique mais nous décidons de poursuivre jusqu’à la troisième cascade située bien plus haut, un peu plus petite mais bien plus calme car moins facile d’accès. L’eau est si claire et le cadre si beau que nous ne pouvons nous empêcher de nous y baigner et de s’y prélasser une bonne partie de la journée. Il est aussi possible de sauter depuis les falaises grâce à une liane (comme tarzan) ce que je m’empresses de faire évidemment.

Kawasan falls 

Sur la route vers Oslob, nous nous arrêtons au centre commercial faire deux trois courses avant de rentrer car nous devons refaire nos sac avant d’aller dîner.

6

Aujourd’hui c’est une nouvelle journée de voyage qui nous attend en effet nous devons quitter l’île de Cebu pour celle de Palawan.

Après avoir petit déjeuner nous chargeons la voiture et nous voilà partis pour 3 heures et demi de route afin de rejoindre la ville de Lapu-Lapu, où nous devons rendre notre petite voiture.

Une fois la caution et ma carte d’identité récupérée nous nous mettons en quête d’un taxi pour l’aéroport, nous croisons un couple de français aussi à la recherche d’un chauffeur et nous décidons donc de partager la course. Arrivés à l’aéroport nous enchaînons check-in, sécurity-check, embarquement, décollage, vol et atterrissage à Puerto Princesa, (et oui on commence à avoir l’habitude) qui est la capitale de cette belle île de Palawan.

Aéroport de Puerto Princessa  

Les bagages récupérés, nous trouvons assez facilement un transporteur pour Port Barton situé à environ 4 heures de Puerto Princesa. Malheureusement le trajet n’est pas des plus confortable car nous somme un petit peu entassés les uns sur les autres, mais pour 500 Php par personne (8€) il ne fallait pas espérer beaucoup mieux.

Van pour Port Barton  

Heureusement à notre arrivée nous découvrons notre petit bungalow, sous un magnifique ciel étoilé pour les 5 prochains jours, qui est très mignon et tout neuf. Notre hôte est française ce qui est très pratique pour organiser notre séjour sur l’île.

Bungalow Port Barton  

A peine les affaires déballées nous sous rendons dans le centre ville qui se trouve à 5 min à pied, et nous sommes agréablement surpris. Il y a de très beaux restaurants très cosy, un petit marché de nuit et même un grand concert. Nous nous arrêtons devant une pizzeria très conviviale, les cuisiniers préparent des pizzas de 60 cm à partager, nous pouvons choisir les ingrédients à la carte et se ne sont que des produits frais. Nous nous sommes régalés et avons adoré le concept. Après manger nous rentrons nous reposer pour pouvoir profiter pleinement des jours à venir.

Pizza 60cm au « Gorgonzola » à Port Barton  
7

Le soleil est au rendez-vous pour notre premier jour à Port Barton nous commandons donc le petit-déjeuner sur la terrasse de notre bungalow et il s’avère excellent.

Bungalow à Port Barton  

Au programme de la journée un « Island Hopping » (excursion d’îles en îles, 1200 Php/personne soit 20 €) qui est l’activité touristique phare des Philippines. Aux alentours de 9h un local viens nous chercher à notre hôtel, en moto, nous montons donc à 3 sur la moto en direction de la plage. Habituellement il y a une dizaine de personnes sur le bateau, mais nous avons la chance de partager notre « Banka » (bateau typique des Philippines) qu’avec un autre couple de parisiens du même âge que nous. Après nous être enregistrés auprès des gardes côtes nous montons à bord et entamons notre journée de navigation. Les « boatmen » sont très sympathiques et nous emmènent la où nous le souhaitons. Nous commençons donc par la Turtle Bay, car c’est un rêve pour Sandra de nager avec les tortues. Nous ne sommes vraiment pas déçus du spectacle, l’eau est transparente, il y’a peu de fond et nous pouvons nager tout près d’une grosse tortue pendant plusieurs minutes. Nous avons fait une heureuse !

Island Hopping Port Barton 

A l’heure du déjeuner nous allons chercher directement du poisson sur une île de pêcheur, et nous nous rendons sur une petite île déserte pour une petite heure de farniente pendant que nos accompagnateur cuisinent le repas. Grillades, riz et petite salade les pieds dans le sable, nous nous régalons.

Island Hopping Port Barton  

Une fois le repas terminé nous reprenons la mer en direction de German Island, une île paradisiaque sur laquelle nous pouvons nous prélasser durant la digestion.

A la demande des filles nous partons ensuite à la recherche de Nemo, le célèbre poisson clown qui vit uniquement dans des anémones. Grâce à Elmer notre capitaine nous le trouvons très rapidement. A cet endroit les coraux sont magnifiques, nous sommes conquis par la beauté des lieux.

Pour bien terminer cette journée, nous marquons un dernier arrêt, pour admirer de grosses étoiles de mer. Encore une fois nous en prenons plein les yeux.

Nous avons passé une excellente journée, riche en émotion, qui restera gravée dans nos mémoires.

Island Hopping Port Barton  
8

Aujourd’hui le ciel est un peu nuageux, nous nous reposons donc une partie de la matinée dans notre chambre le temps que le soleil repointe le bout de son nez. Puis aux alentours de 11h30 nous décidons de partir pour « White Beach », une plage qui est située à environ 5km de notre hôtel nous nous y rendons à pied afin de profiter des paysages et de faire de l’exercice. Une fois arrivés nous découvrons une plage paradisiaque aménagée pour la détente, hamac, petit coin d’herbe et petite table pour boire un verre ou déjeuner.

White Beach, Port Barton  

En milieu d’après-midi nous retrouvons notre couple de copains rencontré la veille pour aller boire un verre dans un bar situé en pleine jungle et surplombant la mer, le « Jungle Bar ». Sur le chemin nous croisons une multitude d’animaux, des buffles, des cochons, des poules, des coqs et évidemment des chiens (comme partout aux Philippines).

Jungle Bar, Port Barton  

En fin d’après midi nous reprenons le chemin de l’hôtel, car une longue marche nous attends avant la tombée de la nuit.

Ce soir nous allons dîner avec nos nouveaux copains dans un restaurant très apprécié des backpackers du monde entier.

9

En cette belle journée ensoleillée nous décidons de retourner faire un Island Hopping avec Elmar et Mickael, nos deux boatmen de la fois précédente , car nous avions vraiment apprécié leurs services. Cette fois ci nous partageons notre Bangka avec un couple de retraités belges et un parisien d’environ 50ans très sympathique, la chance nous a souri de nouveau !

Elmar, capitaine du Princess Jaïbie 

La journée est encore une fois exceptionnelle, nous croisons de nouveau une tortue, des poissons clowns, des coraux magnifiques et nous débarquons sur des plages toutes plus belles les unes que les autres.

Island Hopping, Port Barton  

Le soir venu nous allons prendre un verre devant le coucher de soleil avec Joseph, le parisien rencontré sur le bateau, puis nous allons nous partager une shakshouka, du houmous et des falafels dans un petit restaurant israélien installé à Port Barton. Ce bon repas terminé nous quittons Joseph et rentrons nous coucher.

Sunset, Port Barton  
10

Pour notre dernière journée à Port Barton le beau temps est avec nous, nous décidons donc de nous faire une journée détente et farniente sur la plage de white beach. Cette fois si nous prenons une bangka pour nous y rendre car le soleil tape fort ce matin, il nous en coûtera 150Php par personne (environ 2,50€). Après nous être acquittés de « l’entrante fee » (« frais d’entrée » pour les non anglophones) de 50Php par personne, nous installons nos serviettes sur cette magnifique plage de sable blanc pour une séance de bronzage face à l’eau turquoise.

 White Beach, Port Barton.

Comme nous n’avons pas petit-déjeuné ce matin, nous déjeunons aux alentours de midi les pieds dans le sable, puis nous nous installons chacun dans un hamac pour une sieste digestive et un moment de lecture qui durera jusqu’en fin d’après midi. La vie est dure !

White Beach, Port Barton. 

Ce soir après être rentrés à pied depuis white beach (5km de rap road) nous décidons d’aller manger au « Mojito Restobar » un restaurant mexicain connu, vous l’aurez compris, pour ses Mojitos.

Mojitos Restobar, Port Barton  
11

Aujourd’hui nous devons quitter le Jolie petit village de Port Barton pour la ville bien plus animée de El Nido. Après avoir fait nos sacs nous rejoignons le « bus terminal » un peu avant 8h pour prendre un mini bus qui nous conduira à El Nido. Le bus est plein à craquer le chauffeur place donc nos sac sur le toit et nous prenons place à l’avant avec lui, ce qui n’est pas plus mal vu qu’il faudra 4h pour rejoindre El Nido et que les passagers derrière nous sont les uns sur les autres.

Van pour El Nido 

Comme il était très compliqué de ce loger à El Nido nous avions réservé un Airbnb quelques jours plus tôt. Charmaigne & Tony, nos hôtes, nous accueillent et nous font découvrir notre chambre pour les prochains jours, elles est très simple mais très lumineuse et climatisée, amplement suffisant ! A peine nos affaires déballées nous partons nous promener et découvrir cette nouvelle ville dans laquelle nous allons passer 6 jours. J’en profite pour me faire couper les cheveux directement sur le trottoir pour 150 Php (2,25€) puis nous allons boire un jus sur la plage avant de rentrer nous préparer pour la soirée.

El Nido  

Ce soir nous retrouvons Sasha et Sophiany, nos copains de Port Barton pour dîner dans un restaurant tenu par des Israélien, qui sont très implantés à El Nido. Nous passons une tres bonne soirée et nous planifions notre journée de demain.

Happiness Restaurant & Bar, El Nido  
12

Au programme de cette nouvelle journée, découverte des îles de Linapacan situées au nord de Palawan. En effet nous sommes chanceux car Sophiany a trouver un contact et a pu organiser cette journée qui s’éloigne des sentiers battus.

Nous retrouvons aux alentours de 7 heures afin de louer deux scooters (un par couple), et nous voilà partis pour une une heure de route jusqu’à Sibaltan, petit village situé au nord de l’île. La route est magnifique, nous traversons des rizières et des montagnes à la végétation luxuriante.

Route El Nido - Sibaltan 

Une fois arrivés nous retrouvons notre contact benji et nous embarquons directement à bord d’une « bangka » un peu plus grosse que celles que nous avons l’habitude de voir. Nous naviguons environ 1 heure sur une mer assez agitée avant de rejoindre l’archipel de Linapacan, référencé dans les 10 lieux où l’on trouve l’eau la plus claire du monde. Au cours de la journée nous nous arrêtons sur différentes îles totalement dénuées de civilisation et de touristes, l’immensité des lieux nous y fait nous sentir comme seuls au monde. Le décor est paradisiaque, longues plages de sable blanc et eau translucide.

Plage déserte des Îles de Linapacan  

Nous nous arrêtons aussi sur différents spots de snorkeling où l’on peut y observer de magnifiques coraux et la faune sous marine les habitant. Nous pouvons rester des heures à contempler ce spectacle naturel.

Fonds marins des  Îles de Linapacan

Le soir venu, c’est exténués et plein de coups de soleil que nous nous rendons tous les quatre au restaurant, afin de déguster un plat local et se rappeler cette journée magnifique.

13

Ce matin nous dormons jusqu’aux alentours de 10h car nous étions fatigués de la journée de la veille. Après avoir récupéré notre linge, nous montons dans un tricycle pour rejoindre la plage de « las Cabañas » à 15min du centre ville de El Nido. Une fois sur place nous trouvons un restaurant très chaleureux surplombant la plage, nous décidons de nous y arrêter pour déjeuner. La vue est magnifique et la nourriture très bonne, nous sommes ravis !

Nous nous étendons ensuite sur le sable pour une petite sieste digestive avant d’aller faire une tyrolienne reliant les hauteurs de la plage de Las Cabañas à une petite Ile en face. La traversée est superbe et très fun nous en prenons plein les yeux.

Las Cabañas beach, El Nido  

Une fois de retour sur la plage nous nous installons sur des transats en attendant le coucher de soleil et nous sommes rejoints par nos deux copains, Sacha et Sophiany. Le spectacle est au rendez-vous, le soleil se couche à l’horizon sur la mer et les îles !

Sunset, Las Cabañas beach, El Nido  

Le soir venu nous partons manger tous les 4 dans un restaurant typique philippin où nous mangeons tous des nouilles puis nous rentrons nous coucher.

14

Aujourd’hui nous faisons encore la grasse matinée et nous restons dans la chambre jusqu’aux alentours de 11h. Nous sortons ensuite en ville pour louer un scooter (400Php) et aller manger une pizza cuite au feu de bois chacun, elles nous coûteront le double de la location du scooter. C’est à n’y plus rien comprendre..

Pizza au feu de bois, « Altrov’é », El Nido  

Nous prenons ensuite la route de « Nacpan », une plage située à environ 25 minutes au nord de El Nido. Une fois arrivés nous nous étendons sur nos serviettes pour une après midi de détente et de farniente. Quelle vie !

La plage est très belle, elle s’étend sur presque 4km et est bordée par une forêt de cocotiers, l’eau est chaude et très claire, nous sommes aux anges.

Nacpan beach,  El Nido

Après être rentrés sur El Nido nous allons manger une petite salade grecque au bord de l’eau avant de regagner notre chambre pour y regarder un film et nous coucher.

15

Aujourd’hui nous devons acheter notre billet pour le ferry vers Coron pour dans deux jours, comme nous savons qu’ils sont très demandés nous décidons de nous rendre au bureau de la compagnie 30 minutes avant l’ouverture pour être dans les premiers à pouvoir faire notre réservation. En effet nous ne l’avions pas réservé en ligne longtemps à l’avance et quand nous avions voulu le faire les réservations sur internet étaient stoppées car un des deux bateaux est en panne. Nous arrivons donc à 8h30 au « Monténégro Lines office », mais là surprise, le bateau pour le 9 est déjà plein en raison des réservations en lignes qui avaient été déjà faites depuis longtemps sur les deux bateaux au départ de El Nido, qui ont été rabattus sur le seul encore en état de marche. Au guichet un employé de la compagnie nous explique qu’il y a peu être un « Big Ferry » qui pourrait venir de Puerto Princessa afin de faire un trajet El Nido - Coron mais que rien n’est sur et qu’ils auraient plus d’informations au alentours de 15h, nous décidons donc d’aller prendre un petit-déjeuner buffet pour nous consoler dans un hôtel, puis de retourner dans notre chambre nous reposer en attendant le début d’après midi.

Vers 14h nous retournons au bureau de Monténégro Lines en espérant que nous pourrons acheter nos billets pour le Big Ferry, malheureusement après avoir attendu un long moment que l’employé revienne de sa pause déjeuner il nous explique qu’ils n’en savent pas plus et qu’il faut revenir demain matin .. QUEL LOOSE !!

Monténégro Lines office, El Nido  

Un peu dépités et paniqués par ce manque d’organisation, d’informations nous nous mettons à la recherche d’une autre alternative au cas où le Big Ferry ne viendrait jamais. Deux autres possibilités s’offre à nous :

  • Une bangka qui fait la traversée en 8h la veille de notre départ initial pour 4000Php par personnes, soit 135€ à deux et l’obligation de prendre une nuit supplémentaire à Coron.
  • Un van jusqu’à Puerto Princessa puis un Ferry faisant la traversée jusqu’à Coron en 11h le lendemain de notre départ initial pour 1700 Php par personne soit 60€ à deux et la perte d’une nuit d’hôtel à Coron.

Évidement notre budget nous dirige vers la seconde solution et nous décidons de réserver le bateau sur internet au cas où nous ne pourrions pas partir de El Nido le 09.

Sava Beach Bar, El Nido 

Pour nous détendre de cette journée et oublier un peu le premier « problème » de notre voyage nous partons profiter de l’happy hour dans un bar en bort plage assez branché avant d’aller dîner et de rentrer nous coucher.

16

Ce matin nous nous réveillons aux alentours de 9h et nous partons directement prendre un petit déjeuner dans un restaurant du centre ville. Nous prenons tous les deux un américan breakfast comme à notre habitude pour seulement 150Php soit 2,50€ par personne.

American Breakfast, El Nido 

Ensuite nous allons louer un scooter à notre loueur habituel, et nous voilà partis en direction de Nacpan Beach, la plage où nous étions allés il y’a deux jours et que nous avions adoré.

Nous arrivons vers 12h, il n y’a pas beaucoup de monde nous en profitons pour louer deux transats et un parasol, afin de passer une journée farniente des plus agréables. Cela nous revient à 500php soit 8€ pour la journée complète ce qui change totalement de la France.

Comme la dernière fois l’endroit est superbe, la mer est chaude et transparente la longue plage de sable fin s’étend sous les cocotiers et le soleil est au rendez vous. Nous craquons pour un petit cocktail en milieu d’après midi afin de se rafraîchir sous cette chaleur.

Nacpan Beach, El Nido  

Nous quittons les lieux en fin d’après midi afin de nous rendre au Monténégro office, pour y récupérer ou non nos billets tant convoités pour le bateau du lendemain. Par chance un bateau sera bien disponible et notre place est réservée grâce à la liste sur laquelle nous nous étions inscrits la veille, nous sommes soulagés. Avant de rentrer préparer nos affaires nous flânons dans les magasins pour un petit moment de shopping.

Ce soir petit repas dans un restaurant local et coucher très tôt car demain nous nous levons à 4h30 pour quitter la magnifique ville d’El Nido.

17

Réveil très matinal aujourd’hui car nous avons rendez-vous à 5h au port d’El Nido pour embarquer sur le ferry pour Coron. Nous retrouvons avant l’embarquement un couple de marseillais que l’on avait aidé à se procurer des billets la veille , en filoutant un petit peu au Monténégro Lines office. La traversée est plutôt longue (4h30) et se fait sur une mer agitée, ce qui provoque un mal de mer chez plusieurs des passagers. Bonjour l’ambiance !

Une fois débarqués à Coron nous récupérons rapidement nos sacs et nous sautons dans un tricycle en direction de l’hôtel, le Skylodge Resort, celui-ci a l’air très bien, chambre propre, terrasse avec vue panoramique, personnel au petit soin, seul petit bémol il est encore en travaux.

Ferry et hôtel à Coron  

Après avoir rapidement déballés nos sacs nous partons en ville pour que je puisse booker une journée de plongée et pour déjeuner car nous mourons de faim. Nous nous dirigeons vers un restaurant de burger, nous nous régalons. Après avoir mangé nous retournons à l’hôtel pour une petite sieste.

Buzz Express, Coron 

En fin d’après midi nous rejoignons nos nouveaux copains, Alexia et Rocco, en ville pour réserver un bateau privé pour le lendemain afin de faire un Island Hopping personnalisé et éviter les hordes de touristes asiatiques qui s’entassent à 30 sur les bangkas. Après avoir trouvé notre capitaine nous partons sur un roof top pour boire un verre devant le coucher de soleil. Le spot est magnifique et nous passons un moment à discuter et regarder le soleil tomber derrière les îles à l’horizon. Nous partons ensuite dîner tous les 4 dans un restaurant de viande et nous sommes rejoints par la meilleure amie d’Alexia et son petit copain Italien, Chloé et Andrea. Une fois le repas terminé nous rentrons chacun dans nos hôtels pour dormir.

Sunset, Coron 
18

Aujourd’hui premier réveil sur l’île de Coron et nous avons très bien dormi. Nous prenons notre petit déjeuner aux alentours de 7h30 puis nous nous préparons car aujourd’hui nous partons en excursion avec nos deux couples de copains. Le capitaine nous envoie un trycicle qui fait le tour des hôtels pour tous nous récupérer. En effet nous avons décidé de louer un bateau privé, afin de ne pas nous retrouver sur un bateau avec une quinzaine d’autres touristes. Cela est plus confortable car nous pouvons aller à notre rythme et choisir les endroits où nous souhaitons aller. Avant d’embarquer nous faisons une halte au marché afin de faire les courses pour le repas du midi, viande, poisson et accompagnements, nous prévoyons un vrai festin.

Food Market, Coron 

Seul bémol de la matinée, le soleil n’est pas au rendez vous, nous avons même le droit à de la pluie, nous décidons donc de faire du snorkeling et espérons que le soleil réapparaîtra l’après midi pour découvrir les célèbres lagons de l’ile. Les fonds marins sont superbes, nous observons des coraux et des poissons magnifiques.

Snorkeling, private tour, Coron 

A l’heure du déjeuner, nous nous arrêtons sur une petite plage très sympathique et nous dégustons le repas que notre capitaine nous a cuisiné, nous nous régalons. Par chance le soleil est revenu et il fait très chaud, nous nous étalons tous sur nos serviettes pour une petite sieste digestive. Dans l’après midi nous visitons des lagons magnifiques où l’eau y est turquoise, nous en prenons plein les yeux grâce à la beauté des paysages. Nous en profitons pleinement, baignade, farniente et snorkeling.

Lunch Island Hopping, Coron  

Nous rentrons aux alentours de 16h30, nous prenons une douche rapide afin de rejoindre nos copains à leur hôtel, ils nous invitent à boire un verre sur le rooftop depuis lequel il est possible d’admirer un magnifique coucher de soleil. Nous prenons donc l’apéro tout en profitant du spectacle, et nous restons pour dîner une tres bonne pizza. Encore une excellente journée, passée aux Philippines.

Sunset et dîner au Funny Lion Resort, Coron 
19

Aujourd’hui c’est une journée plongée qui m’attends, en effet 3 plongées sont au programme : deux épaves et un récif.

Je quitte donc la chambre aux alentours de 7h30 pour rejoindre le diving center, où je rencontre Giorgia, la dive master avec qui je serais en binôme pour la journée et les autres plongeurs avec qui nous partagerons le bateau. Après avoir récupéré l’équipement nous embarquons sur le bateau et nous partons pour 1h30 de navigation vers le premier site, « Akistushima ».

L’épave d’Akitsushima est un ancien transporteur d’hydravion long de 118 m, coulé le 24 septembre 1944 durant la Seconde Guerre Mondiale par un raid aérien américain. Il gît à présent en bon état sur son côté babord à environ 36 m de profondeur. Nous pénétrons dans l’épave par la salle des machines où nous pouvons observer les machines et les 4 moteurs. L’hydravion que l’Akitsushima transportait a disparu pendant l’explosion, cependant nous pouvons toujours observer l’immense grue utilisée pour soulever l’hydravion et également une arme antiaérienne.

Akitsushima, Coron 

Après environ 35 minutes de plongée, nous remontons à bord et prenons la direction de « Okinawa », juste le temps de changer de bouteille, de vérifier l’équipement, de manger un fruit et de voir un peu d’eau que nous arrivons sur le site.

L'Okikawa est un pétrolier japonais de 160 m de Long et 20 m de large, attaqué lors du même raid aérien que Akitsushima mais il a brûlé pendant 20jours avant d’être coulé lors d’un second raid. Avec une profondeur maximum de 26 m, et un pont principal à 18 m, ce géant immergé présente une grande concentration de coraux et de petites créatures. C'est un point de vue magnifique pour observer de grands bancs de poissons se mettre à l'abris du courant derrière l'énorme gouvernail. Nous commençons l’exploration intérieure par l'arbre de transmission de l'hélice, jusqu'aux cales à pétrole. L’immensité de ce bateau est impressionnante et certaines salle et couloir sont totalement plongées dans le noir.

Okinawa, Coron 

Une fois remonté à bord nous équipons nos gilets d’une nouvelle bouteille avant de déjeuner et de nous reposer sur le pont au soleil en attendant d’arriver sur « Malpadone » un récif corallien très beau sur lequel nous plongeons pendant 45 minutes à une profondeur d’environ 25m. La faune y est très diverse nous croisons des « lionfish », des bancs de bébés barracudas, un poisson scorpion, des méduses roses, des « triggerfish », des « razorfish » et même un petit poisson chat. Après cette troisième plongée nous rentrons vers Coron où je retrouve Sandra qui passer l’après-midi dans un bar au bord de l’eau pour y lire son livre. Nous rentrons ensuite à l’hôtel pour dîner et nous coucher car je suis assez fatigué.

20

Aujourd’hui nous avions réservé un Island Hopping avec nos copains, mais malheureusement les gardes côtes ont dû annuler tous les départs de bateaux à cause du vent et de la mer très agitée.. Nous restons donc toute la journée au bord de la piscine de l’hôtel d’Alexia et Roch.

Piscine du Funny Lion, Coron 

Aux alentours de 17h nous prenons un tricycle tous les 4 pour nous rendre aux « hot springs » (sources d’eau chaude) où nous restons presque 2h à nous prélasser et boire l’apéro dans l’eau à 40 degrés. L’endroit est très reposant et très apprécié des locaux.


Hot Springs, Coron 

Nous rentrons ensuite nous préparer pour aller dîner et boire un petit verre avant de rentrer dormir.

21

Dernière journée aux Philippines, nous sommes déjà nostalgiques de ces 3 semaines passées dans ce magnifique pays. Bonne nouvelle, le soleil est au rendez vous nous décidons donc de faire un dernier Island hopping avec nos amis. Cette fois ci nous passons par l’hôtel, cela est plus confortable car le bateau est plus grand et ils s’occupent de tout, cependant nous serons plus nombreux sur le bateau. Après le petit déjeuner un van nous récupère, nous passons prendre les autres passagers dans leurs hôtels respectifs.

Nous embarquons aux alentours de 9h30 pour un tour assez particulier, en effet aujourd’hui nous allons découvrir trois îles désertes, assez éloignées de l’île de Coron. Nous sommes une quinzaine sur le bateau mais celui ci est assez grand et confortable.

Après 1h30 de navigation sur une mer assez agitée (nous avons pris une bonne douche), nous arrivons sur l’île de « Ditaytayan » sur laquelle nous pouvons nous poser sur un magnifique banc de sable et profiter du soleil et de l’eau turquoise.

Ditaytayan, Philippines  

Nous reprenons ensuite la mer pour l’île de « Coco Beach » où nous déjeunons, au menu de ce midi : du riz (évidemment), un plat de poulet adobo, trois énormes poissons, des crevettes et quelques légumes, un vrais régal ! Après avoir bien mangé Roch et moi etendons nos serviettes sous un cocotier pour y faire une petite sieste, pendant que les filles se dorent la pilule au soleil.

Coco Beach, Philippines  


Notre troisième destination est l’île de « Malcapuya », la plage est superbe et l’eau est cristalline nous profitons de la mer et du soleil une bonne heure avant de regagner le bateau pour le trajet retour.

Malcapuya, Philippines  


Le soir venu nous nous retrouvons tous pour un dernier petit apéro et un dîner dans un restaurant typique avant de ce dire aurevoir et de rentrer chacun dans son hôtel et partir pour des destinations différentes le lendemain matin.