Carnet de voyage

Mann vs Indochine

40 étapes
26 commentaires
18 abonnés
Dernière étape postée il y a 1587 jours
❤ Voyage personnel en quêtes de vie et de mouvements. Just me, my backpack and the world🌏
Novembre 2017
1000 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 17 octobre 2017

Tout commence ici dans le petit sous sol aménagé et douillet de mes grands parents. Je les remercie encore de m'y accueillir généreusement. 😘 Cet endroit, je les nommée la grotte, mais c'est une merveilleuse grotte au milieu d'un près remplis de souvenirs et de magies. Enfin bref... Ici est né et a germé un magnifique avocat. 🌱 INCROYABLE non?!

Ainsi qu'une folle et fantastique idée de voyage... 🌏

Oui cela fait 2 à 3 ans que je parle, que bientôt dans un future inconnu, je partirais en voyage. L'Australie, 1000€ de vol, 400€ de visa et 3000€ sur le compte... Comment dire que pour moi, euh... c'est impossible ...😞😳😕

Oui j'ai beaucoup réfléchis à la cause de cette incapacité à écononisé... Ma meilleure excuse.. (appel moi Miss Excuses, si tu as besoin d'une excuse pour ton boulot, ton mari ou ton chien, tu peu me joindre au 0800565656, 34€/min) Et là tu te dis, en plus elle en ai contiente cette connasse. 😊 😆 Oui c'est un don! Je t'aime Maman ❤

Alors je me suis dis, que je profiter tellement du moment présent que j'en oubliais mes projets et oui je suis quelqu'un qui a des projets nessecitant d'économiser de l'argent, mais qui le dépense avec mes collègues, mes amis, ma famille et même des inconnus. Et oui il exixte toujours un moment dans la journée où je claque ma tunes pour passer du bon temps. Je fuis l'ennui comme la peste. Je sais j'aurais pu trouver une meilleure excuse, mais je crois que celle-ci se rapproche au plus près de la réalité. . .

Mais saviez-vous que derrière l'Australie se cachai un rêve encore plus précieux, découvrir ce pays que j'affectionne depuis toute jeune: "Le Népal" , mais je réserve ce rêve à plus tard afin de pouvoir en profiter pleinement le jour venu. En attendant, je pars à la conquête de l'Indochine (elle m'à déjà conquise) Ho oui! 🌄

Mon grand-père a fait la guerre du Vietnam, je veux voir ce mékong dont il me parle, je veux voir ces rizières, ces cascades, ces temples, ces plages, découvrir ces personnes, leurs culture et bien plus encore, je veux du mouvement, de l'aventure, du partage et repousser mes limites avec mon backpack. 🎒

Et là tu dis, comment petit avocat? Si tu n'as pas su mettre de l'argent de côté? Ma réponse est simple, je fais de la survie en France... Je pense pouvoir faire pareil à l'étranger (en plus la vie est beaucoup mon cher). Certes le mot est peut être exagéré, mais nous, le peuple faisons tous de la survie à notre echelle.

J'ai 25an et je ne veux pas m'enfermer dans un emploi, pour louer mon apparte, faire un crédit pour ma voiture, économiser pour me payer une plus belle et plus grosse télé, m'acheter des tenues pour me faire accepter et intégrer des masses. Tous ça dans l'espoir de rencontrer un homme ayant les mèmes idées, avec qui peut être j'aurais des enfants et une maison et une promotion et un amants et un divorce et une retraite et une belle mort.

Au final j'aurais travaillé 10,5/12 mois par année de ma courte vie tout en me faisant raquetter par l'état

🐐👈


🎶《il est où le bonheur, il est où ?》🎵


J'ai le temps pour tous ça, je suis qu'une gosse ! 😇

"J'ai le syndrome de Peter Pan, j'ai arrêté de grandir à 21an..."

2
2
Publié le 13 novembre 2017

Hello, ça y est mon avion d'école dans 1h. L'aventure commence je vous dirais comment c'est passé mon vol, euh mes vols....


3
3
Publié le 14 novembre 2017

Et oui, au moment du décolage, j'aperçois dans mon sac une petite touffe grise... 😅

Un âne miniature c'est glissé dans mon sac à dos, je vous présente Eben.

😏 Il va m'accompagner dans mon aventure.


Du coup nous sommes bien arrivé à Bangkok, je suis complètement crevé, après l'avion, je me suis amusée à prendre le métro thailandais, pour ensuite intercepter un taxi en ville jusqu'à l'hôtel. 🛫🛬🚈🚋🚖🏙

Avec le décalage horaire et mes 3 heures de sommeil, il est temps pour moi de dormir...😴

Je vous laisse profiter de cette magnifique vu aérienne de la Birmanie. Kiss

4
4
Publié le 15 novembre 2017

"L'homme qui voulait être heureux" de Laurent gounelle


5
5
Publié le 15 novembre 2017


... Des temples, aujourd'hui, j'en ai visité!!! Tous plus beaux les un que les autres.

À midi, le réceptionniste Mos, super sympathique m'a déposé vers la station de métro la plus proche de l'hotel, il m'avait gentilment préparé un plan précis de ma journée, qu'il m'avait décrit et imprimé en anglais.

De là j'ai mangé dans un centre commercial version thaï biensur et c'était un peu épicée, une soupe à base de crevettes, de champignons et de gingembre accompagné de riz. 🍜

Ensuite j'ai pris le métro et je me suis rendu vers des monuments que Mos m'avait indiqué sur le plan, j'ai du faire 3,4 ou 5 temples dans la journée entre tuktuk et marche à pied dans Bangkok...

Sans oublier mon grand moment de solitude... Que je partage avec vous....et non pas possible de partager ma vidéo.. Ok c'est bon à savoir.. Elle était plus ou moins comique..

Juste moi dans un temple immense sans personne autour, alors que Bangkok est connue pour sa horde de touristes.

Alors je me suis dit que j'avais sûrement pas l'autorisation d'être là, j'ai fait une super vidéo là-dessus où je vous montre tout le temple vide, jusqu'à ce que je croise une personne, donc oui, j'avais le droit d'être là... Bref...

Sinon moins drôle... 😣

Autour de toutes c'est belles choses ce cache un Bangkok pauvre, les gens vivent dans conditions qui me dépasse et cela fait vite redescendre sur terre.. Et gâche toute la beauté des sites... Dans le sens, où le contraste met réellement mal à l'aise... Faire du tourisme et être touriste au milieu de tous ça... Personnellement je me sent pas trop bien dans mes pompes... 😔😞😳😢

Okay, les photos sont nettement loin de là réalité... Mes yeux savent... 😪


Je suis pas venu pour déprimer, ça je peu le faire en France.... 🙅💪

OK, jai Passé une super soirée sur china town! De voir tous ce monde partager un repas dans la rue, moi j'adore, de la vie du sourire à chaque coins et tout les 2 mètres..

😍 😍😍😍😍😋😋😋😋❤❤❤❤

Dans l'impossibilité de partager les vidéo je vous évite le vomito...


Et Oui j'ai mangé une larve et un scorpion, que j'ai partagé avec mauro. Un chilien rencontré devant le stand d'insectes.

Puis nous avons partagé un vrai repas ensemble, bu quelques bières thaï...

Bon je vous passe le moment où pendant mon repas, en pleine rue sur un tabouré et une table banquale, un liquide non identifié m'a coulé dessus! OK, je vous dis Même que quand j'ai pris le métro jusqu'à mon hôtel. Les thaï s'éloigner de moi et sentaient leurs vêtements pour savoir qui puait le chien mouillé à base d'urine de poissons... 🙀🐩🐟

J'ai Passé un petit bout de temps à laver, vêtements et sacs 🚿🙄

It's time... Have a good night 🌃

(Oui, Je fais ma maline mais quand je parle anglais, je pleure.. Et je lâche des merdes, putains, ça me soûle, j'arrive pas, Je sais pas comment dire...) 💩😨🤐

6
6
Publié le 16 novembre 2017

En restant optimiste, on trouve du positif dans toute situation...

Ce matin Mos, m'a préparé une journée bien remplis.

Imaginez-vous les bus à Bangkok?!

Et le trafic?! .... Impossible!!!

Pour un thaïlandais c'est sûrement simple. Pour moi une réelle galère!

Comme vous avez vu tout en haut de la liste, First Wat Phra Keaw, je devais, à la sortis 4 du métro, prendre le bus 25. Après 1h de galère j'ai sauté dans le bus 25! Ne sachant pas où je devais descendre (puisque rien n'es indiqué, ou bien tout est en thaïlandais) j'ai demandé à des jeunes filles qu'elles me préviennent lorsqu'on arrive à Wat Phra Keaw. Malheureusement le bus n'y allé pas du tout, j'étais en train de quitter la ville 😅

Heureusement Appel, une super thaïlandaise qui parle français, est arrivé à mon secours, elle est descendu du bus avec moi pour m'indiquer mon chemin et au fils de la discution, on a décidé de passer la fin de la journée ensemble. Et j'ai partagé un super moment en ça compagnie.

J'ai bien rigolé quand je lui ai demandé son métier, et qu'elle m'a répondu "guide pour français". Je pensais qu'elle faisait référence à mon sauvetage dans le bus 😆

Mais, quand elle me l'a redit sérieusement en ajoutant "je te taquine pas" , j'ai bien compris que c'était vrai 😂

Ensemble nous sommes allé nous amuser avec une girafe dans un zoo qui fermé, c'était désert trop classe.


Puis ensuite nous sommes allé manger à Pinkloa, dans son quartier un peu loin du centre. Des SUSHIS 😁😋🍣 les meilleures jamais goûté!


Bangkok, c'est fini pour moi, j'en aurais pris pleins les yeux, plein les oreilles mais surtout plein le nez!! Moi je peux vous dire, j'y suis allé et j'ai rencontré que des personnes formidables, les locaux sont serviable, accueillant et souriant, j'ai sentis aucune malveillance, j'ai peu être juste de la chance.

Mais je me suis sentis toute suite en sécurité, le seule danger que j'ai rencontré c'est au moment de traverser une route!

😜🌺🚌🌶🍜🍏🍎🌃😷🌡😍💐🚷🚕🍻💕

(Oui maman, je reste quand même prudente)


FANN DEE 😴 Bonne nuit

7
7
Publié le 17 novembre 2017

Je suis bien arrivé sur mon île, j'ai passé ma journée entière dans les transports entre métro, taxi, mototaxi, bus, ferry et 4x4tuktuk. Je suis morte, je crois que demain je vais faire la grace mat jusqu'à... Euhhh on verra... Vous savez pas encore où je dors... Je garde du suspense! (j'ai juste la flemme ce soir, Je suis cuite)


8
8
Publié le 18 novembre 2017

Mon tel a foiré, j'ai pas les photos de la plage mais je partage celles de mon bungalow.

Aujourd'hui, ça a était une journée crafting, j'ai ramasser les déchets sur le petit bout de plage paradisiaque que j'ai accidentellement trouvé... (demain j'y retournerai sûrement, je les rajouterai) Et j'ai passé ma journée à bricoler sur cette plage, j'ai fais un banc, des guirlandes de coquillages et un bracelet avec des fils trouvés. (Ceux qui me connaissent bien comprendrons) #Manonsouillon

😂😆🐚🌺🌴🌊

J'ai juste 2 photos de la jungle, dans laquelle je me suis un peu perdu... Enfin pas dans la jungle jungle, je me suis juste trompé de route au retour, a la nuit tombante, moi la jungle et mon flash... Ça n'arrivera plus, j'ai repéré les directions et j'ai un GPS hors ligne! Merci MAPS ME 😉

🙊🙈🙉


Ça c'est mon petit déjeuner à 9h30 (Ceux qui me connaissent bien serons choqués) #Manonlamarmotte

Alors j'ai pas traduit avant de commander, j'ai vu coco, j'ai dis "I want try this" . Alors c'est du lait de coco chaud et sucrée, et non c'est pas de la mangue mais de la citrouille. Mais oui ça me disais bien quelque chose pumpkin... 😄


Ma première installation de filtration d'eau👍💉💧

Je vous met ma tête de folle quand même 😜

9
9
Publié le 19 novembre 2017
Oh and me

9h la pluie rebondie sur mon cabanon, ducoup grace mat jusqu'à midi. Je passe au restaurant prendre un café puis je retourne à mon cabanon me motiver à me rendre à la plage. Après préparation, kawé, remplissage des bouteille, protection pour le sac.. Je traverse jusqu'au restaurant plus au moins mouillé et capitule. Je commande une bière et bouquine tranquillement sur la terrasse du restau avec en fond de la musique thaï.

(Si vous êtes curieux "bird thongchai")🎵


Laurent Gounelle

Quand tout à coup, Franky, un hollandais arrive et commence à mettre la musique à fond puis la femme du restaurant d'en face c'est mise à dancer et Ham le patron aussi... Battle de danse thaï entre les 2 restau... Fou rire, sur fou rire, j'ai passé une super après midi avec toutes l'équipe thaï de l'établissement "Eve house" et Franky. Après avoir passé Indochine à fond, je leurs ai appris que le pastis se buvai avec de l'eau et des glaçons... Oui, Oui la bouteille étant vide je les imaginent le boire pure dans des verre à shooter, comme ils ont voulu me le servir. 😂 Enfin bref que de grands moments. 💞

C'était juste géniale de partager tous ça avec eux. Merci à la pluie sinon je serai partie à la plage et j'aurais pas fais travailler mes zygomatiques☔😁🍻😂🇹🇭

10
10
Publié le 20 novembre 2017

Aujourd'hui direction la plage, je traverse discrètement un hôtel 26 étoiles et j'arrive sur une immense plage déserte, merci aux nuages et a la pluie menaçante.

J'attendais la pluie, je voulais voir la mer se déchaîner, alors j'ai construi un abris pour me protéger, à base de bambous, de feuilles de palmiers et de noix de coco. .. tel une aventurière dans koh lanta je me suis mise au travail, altérant, cabane, baignade et collecte de coquillages. 😄 💪🐚☁🌊🌴👍

J'ai une maison à kho kood

Je ne peux m'empêcher de vous partager cette autre facettes de la plage...

Là j'ai compris que je ne peu pas passer mon temps à ramasser les déchets à moins d'avoir un camion ben... du coup j'ai ouvert un commerce...

Et j'ai fait les soldes, moi qui de baladais en baskets depuis tous ce temps...

J'ai troqué la Tong pour la tatane aux lanières orange 😂

En fin d'après-midi j'ai fais la rencontre de "hat" le chef cuisto du restaurant 26* ,on a discuté un bon moment, il m'a ramené des "french frieds" des frites... Mais depuis quand les frites c'est français? Je comprend mieux notre réputation de voleur! 😅

Je suis rentré à la nuit tombé retrouver l'équipe thai de mon hébergement, le couple d'hollandais et jai fais la rencontre de mimi une alsacienne avec son mari autrichien, biensur j'ai encore passé une super soirée.


Ham tatoo
11
11
Publié le 21 novembre 2017

Aujourd'hui mission pêche sur la plage, je prend mes affaires, bois mon café et me met en route. Une jeune fille en scooter s'arrête et me demande si elle peut me déposer quelque pars... Elena une russe de 28 ans en voyage solo, me propose au finale de venir avec elle voir les cascades de l'île. Superbe rencontre, on s'ai régaler dans l'eau toute l'après midi. Et il y à de super sauts à faire 😍

Le soir, je suis allée manger le Ho Mhuk avec les 2 couples d'amis. 😋❤

OKay la photo est minable je suis dégoûtée !
12
12
Publié le 25 novembre 2017

Samedi 25 novembre

C'est le coeur lourd et la tête remplis de souvenirs que je quitte koh kood. J'y ai passé des moments magiques et j'ai rencontré des personnes merveilleuses sur ceux bout de paradis.

A mon arrivée vous m'aviez dit que vous étiez comme ma famille, je ne savez pas à quelle point cela était possible. Kob khun ka my friends 😍

La beauté de la vie dépend de ton regard. K.A

J'ai passé une semaine dans une carte postale, il n'y a pas un jour sans que je réalise la chance que j'ai. Je remercie la vie pour m'avoir donné l'opportunité d'être libre et de goûter à ces moments de bonheur.

Koh chang

13
13
Publié le 7 décembre 2017

1er décembre

A mon arrivée à koh chang je suis allée, le coeur lourd et bien fatiguée, dans une auberge Rasta. Tout étais parfait, la décoration, le responsable, l'ambiance... Mais pas ma chambre, était trop petite, il faisais chaud, le lit c'était de la pierre, j'étais à 5 mètre face au bar et la douche extérieur euhh... pas tip top...

J'ai quitté koh kood à reculons et je suis venu ici juste parce que tout y est moins chère.


Le deuxièmement jour j'ai chercher un nouveau logement. J'ai trouvé une chambre dans un gros bungalow sur pilotis, vu sur la mer moins chère, et avec un bon matelas. Le cadre était sympa, mais je m'y sentais pas à ma place. Je voulais pas être cette touristique, dans sa guest house visitant l'île. Un sentiment de déjà vu. J'ai quand même réservé ma nuit et (pour pas changer) je me suis trompé de chemin pour me rendre à la plage et j'ai traversé un bout de jungle en suivant un panneau indiquant, peu etre un bar.... Je suis tombée sur un petit bout de plage avec plusieurs bâtisses en bambous, la plus grosse avait le toit cassé et tout et n'importe quoi traîner de partout.

J'ai aperçu deux hommes qui passer le balais sur le chemin qui rejoignait les cabanes entre elles. Je leurs ai demandé si ils avaient un bungalow cassé à me louer et en échange, je pouvais peut être les aider.


De chance l'un d'eux était français, Alex et il m'explica que Jap vivait ici avec Doudou, ça copine française et que si je nettoyait la chambre du haut je pouvais y séjourné.

Biensur, j'ai saisi un balais, rangé, dépoussiérer, et nettoyer la chambre. (Plus bas vous verrez qui j'ai déranger)


J'ai fais la connaissance de Doudou une fille géniale, au top, toujours le smile et le mot pour rire. On a récupéré mes affaire à la guest et je me suis installée.

Vous l'aurais compris, j'ai trouvé encore un bout de paradis et ça fait 5 jours que je vis dans la cabane de robinsson cruzoé avec tarzan et janne, entre jungle et plage avec des belles personnes, que du bonheur. Doudou viens 6 mois par année ici depuis 2 ans, du coup elle connais tous le monde sur l'île et c'est une pilote de scooter, merci de m'avoir emmené partout avec toi comme un petit koala.

Sans oublier Daria, la bella ragazza della Roma au beau sourire.

Notre slogan: ALLEZ LES MEUFS !!! 👊❤


Ce soir, je vous souhaite une bonne nuit bercé par le bruit des vagues, pour moi, ça n'a pas de prix!

Ps: le lit c'est le même, ce soir première nuit avec un vrai coussin, ma chambre est sans porte, sans fenêtres, il n'y a pas de WiFi, salle de bain et toilettes extérieure pour le coup c'est du rustique sans oublier qu'il n'y a pas d'eau chaude.

Mais tous ça, n'a plus aucune importance. C'est juste magique!

14
14
Publié le 8 décembre 2017

7 décembre


J'ai quitté mes îles pour de nouvelles aventures, avec de nouvelles rencontres. Je remercie mon petit chocopain pour tout, pour ces rires, ces délires, pour tous ce que tu m'as appris, comme un petit ange tu as pris soin de moi. L'Asie c'est petit, la France aussi on se reverra ma belle Doudou. Gros bisous à Daria qui a était un rayon de soleil, merci à Jap pour m'avoir accueillis chez lui et merci à sa dance de geelifish. J'embrasse Alex et Jamon, attristée de pas vous avoir dis aurevoir, mais le coeur y est. Gros bisous à ma petite Catherine, à l'équipe de L'IdoIdo, et tous les autres... 💞🌶🦂🐙🐒😍


Ses you take cair of you

Actuellement à Trat j'hésite entre aller au Cambodge qui est tout proche ou monter visiter le nord de la Thaïlande... Le choix m'est difficile, mais c'est génial et incroyable, de se poser ce genre de question quel liberté et légèreté.

Dans le taxi j'ai rencontré un couple, Léo, italien et sa femme, thai (je mettrais son nom demain😞) Nous sommes allé manger dans le magnifique et magique marché de nuit de Trat.

Je vous laisse imaginez les senteurs de la cuisine thaï, les couleurs et grand mon smile en découvrant ce lieu.

Hummm que j'aime la cuisine Thaï !!!

15
15
Publié le 13 décembre 2017

Après recherches, réflexions et calculs du budget, j'ai décidé de passer les fêtes dans le nord de la Thaïlande. Direction le poste d'immigration pour faire mon extension de visa.


Je suis sortis de mon confort, et j'ai fais pas mal de concessions depuis que je suis en Thaïlande. Mais j'avais jamais dormis en dortoir... et c'est trop de la bombe du coup dortoir mixte de 8 lits à Ayutthaya.

J'ai fais la rencontre de Julia une Suédoise, de Yann un Allemand, de Shuan un Irlandais et de Vincent un Français. Premier soir nous avons passé une bonne petite soirée, dans un bar où jouait un groupe de Rock/Métal/Thai... (sans commentaires)

Vincent voyage en solo depuis 4 jours et nous avons le même projet, aller à Chiang Mai. Il n'avait jamais conduit de scooter lui aussi. Mais faut bien commencer un jour, puis se déplacer en taxi ou tuktuk c'est un luxe. Durant nos 2 jours, chevauchant nos bolides, nous avons parcourus les rue d'Ayutthaya à la conquête des temples.


J'ai eu le privilège et l'autorisation de prendre ce groupe de moines en photo.

Avant de prendre notre train nous avons déposé nos scooters équipé de nos bagpacks. Une blague. ..

En vue de faire des économies, nous avons pris un billet en 3ème classe, 236 bath au lieu de 1200. Je vous avoue que je ne savais pas du tout dans quoi je m'embarqué. Des rumeurs couraient, comme quoi la 3ème classe c'était l'enfer. Je m'imaginais debout au milieu d'une masse de voyageurs durant 14h de train !

L'angoisse, fut vite terminé lorsque je suis rentrée dans le wagon. Certes, les sièges ne sont pas au top niveau confort. J'appellerai même ça des bancs. Mais finalement c'est pratique pour s'étaler et dormir, OK les lumières ne s'éteignent jamais et les ventilateurs ne sont pas de toutes jeunesses. Mais honnêtement pour 230B, c'est le top. Puis les trains Thai j'adore, les portes sont ouvertes, on peu donc fumer et le paysage est magnifique.

Et oui je lis de plus en plus... 2ème livre dévoré "l'Achimiste"

16
16
Publié le 13 décembre 2017

Merci à Arielle pour c'est belles photos en souvenirs de la plus belle des îles!

Une oeuvre d'art!!! Light Painting

17
17
Publié le 19 décembre 2017

19 décembre


Aujourd'hui je quitte Chiang Mai après une semaine. Ok, j'ai un peu de retard... Mais c'est que je vis à fond chaque moments. 😊😅

Nous sommes arrivés à 13h sur Chiang Mai et nous avons trouvé, avec l'aide du taxi une hauberge avec des dortoirs vraiment pas chère. Nous avons passé la journée dans la ville, une ville remplis de tourristes et de boutiques pour touristes... un peu déçu, je me suis dis que je resterai pas longtemps ici. Le soir nous avons fais la rencontre de Elisabeth qui travaille et vie à Chiang Mai. Nous avons passé une excellente soirée avec ses amis dans un Reggae Bar. Musique Live, avec des mecs qui sont juste trop fort, impossible de ne pas danser. La folie ce bar, j'y suis retourné a 3 fois 😆🎶🎺🎸🎷🎵

Notre dortoir ne possede pas de fenêtres. Gros problème pour moi... Le deuxième jours j'ai dormis toute la journée! Lorsque je me reveillais, des gas dormaient dans les lits voisins et les lumières étaient éteintes, je pensais que c'était encore la nuit. J'ai du me réveiller 3 à 4 fois. Je me rendormai automatique, entant persuadée que si tout le monde dormaient c'est que c'est pas l'heure pour se lever. 😂😂😴

Jusqu'au moment où Vincent rentra dans la chambre et m'annonca qu'il était 17h. .. Une journée foutu, j'étais dégoûtée.😢😡

Le Lendemain Vincent, quitta Chiang Mai pour Chiang Rai. J'ai passé de super moments en ça compagnie. Vincent est en quête de spiritualités, et nous avons ue des conversations vraiment intéressantes et de bons délires enssemble. Il a su m'écouter et il a essayer de me comprendre (ce qui est loin d'être facile)😅. Encore merci, j'étais ravie de te rencontré, ravis d'avoir partagé ce bout de route avec toi. ENJOY YOUR TRIP😉

A l'auberge j'ai fais la rencontre de Mr Jo et Katy les propriétaires des lieux ainsi que de oudi et swit les jungle man. J'ai passé de super soirées avec eux et d'autres backpackers Jr and Linus.

J'ai passer deux journées dans les temples, où j'ai fais des aquarelles. (Je suis une débutante et mes peintures ressemble beaucoup à celle d'un enfant, je les garde pour moi) 😝

Mais j'adore ça! Je passe des heures dans les temples à peindre et c'est des moments vraiment magiques.

J'ai eu la chance d'échanger et partager avec deux jeunes moines, vraiment adorable. Je leurs ai fais cadeau d'une de mes aquarelle.

J'ai rencontré un autre moines qui m'a fais don d'un bracelet, il m'a bénit enfin je crois... et je suis allée prier avec lui dans le temple de bouddha.


Une journée, j'ai loué un scooter et je suis allée dans un magnifique temple en montagne.

En Thaïlande ce cache beaucoup d'artistes, ils vendent des produits qu'ils créent eux mêmes. C'est fascinant!

Un soir je suis rentrée dans une boutique de peinture. Sangouen et Oil étaient paisiblement entrain de peindre et l'atmosphère de cette endroit m'a poussé à m'inviter avec eux. J'ai passé 2 ou 3 heures en compagnies de 3 super artistes à faire une de mes aquarelle. 😍

J'ai fais la rencontre de Safouen, un Tunisien qui voyage en solo. Enssemble nous avons fais un trek dans la jungle à la recherche de mystérieuses cascades.

Lac de chiang mai 😜❤

18
18
Publié le 3 janvier 2018

Avec Safouen nous avons passé 5 jours magiques à Pai. C'est une petite ville Hippie très animée avec un super marché de nuit. Entouré de montagnes et de rizières. Par contre il faisait trop froid (tout est relatif par rapport aux alpes), mais je vous avoue que je m'y était pas vraiment préparé.😌

Surtout ce fameux jour où nous sommes partis à la découverte des grottes, 1h30 de scooter dans les montagnes. (Pai tatoo sur la route) Comme une impression de me rouler en bikini dans la neige! Mais ça en valait la peine.

Petite randonnée dans le noir avec nos frotales accompagnés d'une guide munies d'une lampe a huile. Nous avons visités trois immenses grottes au détour d'une rivière.

Pour y accéder il nous a fallut escalader des escaliers aussi raides qu'une échelle et monter à bord d'un radeau en bambou encerclé de gros poissons affamées, ou plutôt de gros poissons qui savent très bien que tous les visiteurs ont un sacs de bouffe, acheté spécialement pour les engraisser. 😅



Lodje Caves pai

J'ai pu prendre pleins de belles photos sur ce trajet glaciale.

C'est juste féerique et splendide. 💚💛❤

Nous sommes allés au canyon de Pai.

Nous avons parcourus les alentours de ville à l'aveugle et nous sommes tombés sur des petits villages sans tourristes, découverts un très beau temples où nous avons était invité à prier avec les monks et nous avons mangé un délicieux plat thai entourait de locaux, dans un petit "bouiboui" en bord de route. 😍

Le pont de Pai doit avoir une longue histoire sur la qu'elle je me suis bêtement jamais intéressée. .. 😅😌 puis il avait rien de spectaculaire, mais j'ai juste adoré ma rencontre avec le troupeau de buffles qui se rafraîchissaient dans la rivière.🐂🐃🐂🐃

Puis voilà quoi, c'était juste super cool ce petit séjour à Pai. On y est bien entre ce calme de la campagne et le contraste avec une ville animée avec un marché pleins de vies, d'odeurs et de saveurs. Malgré le froid j'ai pu apprécier, m'émerveiller et profiter du charme de cette ville hippie du nord.

Jai pris conscience que le tourisme ai une bonne chose et apporte énormément au habitants, mêmes si les touristes sont moches (oui moi aussi je suis moche 😋) puis surtout qu'une masse de tourristes peut vous gâcher un paysage. 😤

Le tourisme fait vivre des familles et leurs permetent de rester unies. 😉

Imaginez que pendant des années les jeunes filles étaient obligées de partir sur bangkok pour faire de l'argent... elles commençaient comme serveuse et terminaient comme... aujourd'hui ils créaient de belles choses et cuisine des plat fabuleusement bon 😊😊😊😍😍😍😍 en famille. C'est ça la beauté du tourisme.

19
19
Publié le 3 janvier 2018

Je quitte pai en même temps que Safouen et Safouen me quitte pour redescendre sur bangkok et s'envoler pour la Tunisie.

Me revoilà à la case départ, dans mon ancienne guest house chez Mr jungle. Où je retrouve Vincent (le français que j'ai rencontré à Ayutthaya) et toute l'équipe de la guest. Comme toujours j'ai était super bien accueilli par kraty, Mr Jo, Woudi et Sweet.

Noël est là et c'est partit pour un restaurant entre français et belge, j'ai fais la rencontre de Yannis, Jo, Marine et le petit Loucas superbe rencontre et on a passés une super soirée.

Comme à chaque foi à Chiang Mai 😆

On mangent, on vas au reggae bar et on termine dans les secrets bar. On dors, on vas au temple, on mange, on va au reggae bar et on termine dans les secrets bar, on dors. .. c'est fatiguant Chiang Mai 😅


💚❤❤ JOYEUX NOËL ❤❤💚

Et Merci à la petite famille pour ce super moment. 🎅💕


A la guest house ils sont tous très gentils et extrêmement généreux. Tout les soirs je mange avec eux et ils se disputent pour que mon verre ne soit jamais vide! Alors avec Vincent nous avons décidés de préparer un french meal. Au menu ratatouille provençale et blanquette de poulet. Direction le centre commercial pour récolter nos ingrédients. C'est horrible, je vois les bières de chez nous, de la charcuteries, du pain et du fromages. Je craque juste pour un camembert. .. 😊

Ce soir là c'était comme un repas de famille, de la nourriture à plus savoir où la poser sur la table, de l'alcool ça étonnera personnes...

Un moment magique entre danses, karaoké et fou rires. Dommage vous pouvez pas voir les vidéos... 😂😂😂

20
20
Publié le 3 janvier 2018

Entre hésitations et réflexions je reçois un message de mon Chocopain DouDou de Koh Chang, elle monte à Pai. Alors j'ai décidé de partir à Pai avec Yannis un Belge que j'ai rencontré une foi pour la Noël. Et qui va dans la ville hippie pour fêter la nouvelle année. On avait un petit van avec que des personnes francophones. Le plus drôle, c'est qu'on s'est tous retrouver dans la même guest house. Et on à passé un super jour de l'an avec tout le monde qu'on pouvait rencontrer dans les rues ou dans les bars ou sur les ponts. A danser avec les thaï, des lanternes éclairaient le ciel accompagné de tout les feu d'artifices qui pétaient dans tous les sens, un mélange de toutes les nationalités complètement bourrés et heureuse, une énergie énorme et un finale très drôle. Oui, oui j'ai plongée dans la rivière dégeulasse où ont n'y apercevait même pas le fond. J'était sur qu'il y avait au moins un mètre. Mais non l'eau m'arrivait aux genoux, heureusement que je ne me suis pas fait très mal et je vous ai envoyé à tous ce petit montage vidéo de mon début d'année 2018.

Avec ma Doudou on est allées faire trempette dans une hot spring.

Elle avait réservée les bassins de source d'eau chaude juste pour nous. 😋😍 (joke)

21
21
Publié le 16 janvier 2018

J'ai passé de trop bons moments avec mon chocopain, j'ai découvert Pai autrement avec elle. C'était géniale de redevenir un petit koala et de repartir sur les routes avec Doudou la pilote.

J'ai passé une super semaine, petit clin d'oeil à Bella, Arrêt alias Marc et Paul.

Repas dans mes restaurants préférés de la Thaïlande les "Bouibouis"

Marché de nuit et marché aux légumes

Nos virées en scooter et tous c'est moments merveilleux. 💚💛❤

Gros bisous mon chocopain, j'espère te retrouver bientôt merci pour tous. Tu es une merveilleuse rencontre dans mon voyage, ne change pas reste cette belle femme rayonnante, je te dis bouille bouille encore une fois et à bientôt ❤

22
22
Publié le 16 janvier 2018

Lundi 8 janvier


Me voilà de retour dans ma famille chez Mr jungle.

Ça fais environs 1 mois que je tourne en rond dans le nord de la Thaïlande et il est temps pour moi de la quitté.

J'ai enfin posté mon colis qui m'attendait gentiment depuis tout ce temps à la guest.

J'ai retrouvé mon compagnon de voyage Vincent, Oil et Sanguen (le couple de peintre), et toute ma famille. C'est dur de savoir que je l'ai quittent pour de bon cette fois...

Alors on a fêtaient mon retour, puis on a fêtaient mon départ.

❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤

Je vous cachent pas que j'ai versé ma larme dans le taxi.

Vincent, Katy, Mr Jo, Swit, Oudi, Mr John, Oil et Sanguen. 😢😉😘❤


Mon temple à Chiang Mai ❤📚🎨

Vous allez me manquer, merci pour votre joie de vie contagieuse. J'espère un jour tous vous retrouverez autour d'un verre de samsong en souvenir de ce bon temps. 💙👽💚🍻🍜💛

Mention spéciale pour Vincent qui reste mon super compagnon de voyage. On se reverra à Chiang Mai quand tu y habitera. 😉

23
23
Publié le 16 janvier 2018

Me voilà dans les transports direction Luang Pra Bang au Laos.

Bon je vous avoue que j'ai pas vraiment dormis la veille et que j'ai 18h de route devant moi...

Petit arrêt rapide devant le temple blanc à Chiang Rai.

J'ai opté pour le trajet en bus. Beaucoup moins chère et plus rapide. J'aurai pu prendre le bateau qui descend le Mékong, mais vu la température j'ai bien fais de pas m'y embarquer.

J'ai fais la rencontre de Manisanouth, une belle Laosienne qui a étudié en France. Nous avons franchis la frontière enssemble et c'est juste passionnant d'apprendre la culture Laosienne.

Au Laos personnes n'ait pressé, ils ne sont n'y stressés n'y inquiets de rien. Ce sont des gros fêtards et j'ai pu le constater dès mon arrivée au poste de frontière. Au moment de faire le visa, les agents étaient tous complètement bourrés et n'étaient même plus capable de faire leurs boulot correctement. Leurs raison?

Il y avait trop de monde le jour de l'an alors ils le fêtent ce soir. Mais en réalité ils le fêtent pendant 2 semaines. 😂

Les voyageurs s'inquiétaient un peu plus vu qu'il resté 10 minutes avant que bus parte direction Luang Pra Bang.

Avec Manisanouth nous avons étaient invitées à prendre un verre avec eux et elle a rencontré sa cousine dans les bureaux.

Oui le Laos est une grande famille.

Je me sentais un peu comme une VIP, surtout au moment de monter dans le taxi nous nous sommes assisent à côté du chauffeur et derrière ils étaient entassés à 25. Vous ne pouvez pas imaginez 25 voyageurs avec leurs sacs dans un taxi, ça débordait de tout les côtés. Et moi à l'avant, tranquillement, a écouter le chauffeur dire qu'ils n'auront pas froid comme ça.


Ce genre de taxi... 25... Avec les sacs... 😆


Le bus de nuit était un bus couchettes, du jamais vu pour moi.

Avec Manisanouth nous avions la plus grande couchette au fond du bus, j'espérai que c'était pour 4 personnes, mais non, on étaient collés à 5.

C'est partis pour 12h dans les routes montagneuses et vertigineuses du Laos. Heureusement qu'il faisait nuit....

J'ai appris tellement durant ce trajet, Manisanouth est une femme extrêmement cultivée et tellement intéressante. C'était passionnant d'apprendre la culture, la religieux, l'histoire, la politique et d'entendre toutes c'est anecdotes sur les tribus des montagnes.

Heureuse d'avoir fais la rencontre de cette belle personne, remplis de sagesse et de beauté humaine. Je descend de ce bus à 6h du matin, des étoiles pleins les yeux impatiente de découvrir ce pays et ses habitants.

24
24
Publié le 16 janvier 2018

Je suis arrivée à 6h en centre ville et le TukTuk est sensé me déposer devant la guest que j'avais vu sur booking "Yaya", j'ai parcouru les rues, mais pas de Yaya en vu. Là j'ai fais la rencontre de Marie une anglaise qui travaille à l'hôpital.

Elle m'a accompagné jusqu'à une autre guest située à deux pas de son boulot. La moins cher de la ville.. Parfait, merci Marie.

De là je pose mon sac et je pars à la découverte de Luang Phra Bang.

Dites bonjour au Mékong.

Ce fleuve sur lequel mon grand père à navigué pendant la guerre.

Ce fleuve qui est la mère de toute vie par ici.

Ce fleuve qui alimente le Laos, le Cambodge et le Vietnam.

Comme à mon habitude je me perd dans les rues et tombe sur le mont Phousi qui domine la ville.

Puis je parcoure les rues sans savoir où je vais. Mon petit plaisir quand j'arrive dans une nouvelle ville, c'est bien de m'y perdre.



Les températures ont chutées à mon arrivée. Je ne pourrais pas vous dire qu'elle température il a fait mais j'ai eu trop froid. J'étais à deux doigts de m'acheter un manteau.

25
25
Publié le 1er février 2018

Dans la guest j'ai fais la rencontre de Sarah et de son frère Mohamed Ali. Trop un sketch c'est deux parisien 😁 Nous sommes allés boire un coup à l'Utopia, un bar magnifique et super chill.

Le matin levée 7h, (merci Sarah 😅😴) direction l'Utopia pour une petite séance de yoga avec vu sur le Nam khan.


Le lendemain Alois et Romain, deux français (dont un, un peu fragile, nous l'apelleront Papi 😄 et l'autre eux...) tout les cinq, nous sommes allés à Khuang Si Waterfall, la plus belle cascade que j'ai jamais vu.

Après un petit treck au dessus de la cascade, on prend notre premier bain en se risquant à traverser une rivière sur un petit rodin instable. À la clé, une bière bien fraîche, inutile de vous dire que j'ai essayé une dizaine de fois avant de me payer ma bière. J'ai retourné le défis au Laosien qui se foutait de ma gueule, j'ai ue le droit au show, il a traversé et il est revenu avec trois bières sur son crâne en faisant le clown.

Personne ne peut passer à Luang Phrabang sans s'être arrêté au buffet Laosien et aux grillades du Night Market 😍

Après les pattes en Thaïlande, j'ai goûté, ou plutôt dévoré ma première tête de poulet et pour tout vous dire... ça a le goût de poulet... non franchement la crête c'est bon!

Le lendemain levés 5h30 (merci Sarah) pour voir les moines récolter de la nourriture dans la rue.

Des tabourets sont déposés tout le long des trottoirs, les moines défilent à la fils indienne avec une jarre et chaques personnes y déposent à manger. Gâteaux, sticky rice, ect...

Motivation, motivation, après s'être recouchés deux petites heures, nous partons en quêtes des Warterfalls de Pad Sae en vélo. Merci Ali pour les 5 km en plus 😅 du coup nous avons fait 20km, puis nous avons pris un petit bateaux avant d'atteindre les cascades.

Bon courageux mais pas stupides, nous avons arrêté un pick-up pour le retour. .. et oui 3 minutes de roue libre dans une grande pente à l'aller, je sais que je suis incapable de la remonter.

Malgré le fait qu'Ali soit mythomane, j'ai passée de super moments à Luang Phrabang avec la fille au voile et son petit frère. 😅😉😁

Non vraiment j'ai kiffé vadrouiller avec vous!! Quand vous vous embrouillez pas pour une photo. .. Non sérieusement merci et restez comme vous êtes, j'adore votre bonne humeur contagieuse. 😜

26
26
Publié le 1er février 2018

C'est partis pour deux jours à Nong Khiaw, un petit village à 3h de Luang Phrabang.

Sur un pont j'ai fais la rencontre de cinq backpackers. Sarah et Quentin un couple Toulousain, Audrey et Rodrigue un couple Belge et Aaron un Allemand. Le soir nous sommes allé boir un coup et nous avons rencontré Alexis un Finlandais, trop drôle c'est le sosie de Aaron, on dirais deux frères.


Ensemble nous avons monté une des montagnes, la randonnée n'etait pas de tout repos mais ça vallait vraiment la peine.

27
27
Publié le 2 février 2018

Avec la fine équipe nous avons fait une petite randonnée au alentours de Luang Prabang.

Nous avons découvert beaucoup d'atelier de métiers à tisser et de petites boutiques d'artisanat dans les villages.

Je me suis amusée à faire une sélection des plus belles maisons. Le choix des couleurs reste pour moi un mystère, mais j'adore.

Le lendemain je suis allée dans une petite boutique de bijoux pour apprendre à faire une bague et un pendentif.


Sans oublier les fameuses soirées à l'Utopia.

28
28
Publié le 2 février 2018

Dans le van j'ai fais la rencontre de Hadrien un francais, nous sommes arrivés à 20h à Vang Vieng.

Ville de fêtard, la seule activité qu'on a fait c'est le tubbing.

Le concept:

Descendre la rivière dans une grosse bouée en forme de dunuts.

Se faire pêcher par les rabatteurs des bar, à l'aide d'une corde avec en guise d'hameçon une bouteille d'eau.

Puis boire des coups et se baigner.

Du coup nous avons formé une petite équipe de voyageurs en solo.

Ennio un Flamant, Audrey, Gerrick et Hadrien des français. (Sans oublier Boris, mon pote chien qui m'a suivi toute une journée)

29
29
Publié le 14 février 2018

Nous partons, motivés plus que jamais à Paksé dans le sud du Laos pour faire la "loop", la petite boucle du plateau des Bolavens.

Petit tour au marché géant ou on se perd un premier temps.

Chevauchant nos scooters semis automatique, on commence par une route fraturée, composée de terre batu et de goudrons. Avec prudence je suis Ennio qui est en tête, après avoir mangé la poussière pendant une bonne demis heure, nous nous rendons compte que nous avons semés le reste du convoie. On passiante une quinzaine de minutes, inquiets nous faisons demis tour... Personne... On s'arrête dans un restaurant pour se connecté à Internet... Pas de nouvelles... On regarde la carte... MERDE!

On s'est trompé de route... On étaient partis pour faire la boucle à l'envers... STUPIDOS.


Demis tour, again, puis go fast, après une cascade, 6 demis tours on arrive enfin au point de RDV où nous allons passer la nuit, chez Mama Tiam. Il est environs 16h et il l'heur de profiter de la superbe cascades de Tad Lo pour se rafraîchir.

Je ne savais pas que j'aimais les deux roues à se point la, traverser les beaux villages du Laos avec mon semis, à slalomer entre cochons, poules, chiens et vaches.

😆🐈🐕🐓🐤🐤🐤🐃🐗🐖🐖😍

J'ai fais la rencontre d'une éléphant âgée de 60 ans. Je boycotte et j'ai boycotté tout le long de mon voyage le tourisme animaliers. Mais là elle était en liberté dans le jardin d'un hostel au bord des cascades en train de manger. Je sais pas la vie qu'on lui fais mener mais je l'ai juste approché et touché sans trop de touristes autour, sans chênes sans armatures sur le dos...

On passe la nuit dans un super bungalow, chez la douce Mama Tiam pour 2.50€ avec vue sur les cascades, le Top du Top.

Superbe souvenirs. ❤

Le soir on retrouvent l'équipe.. Qui ont décidés de partir le lendemain à 8h... Heuu, avec Ennio on a décidé de poursuivre l'aventure à deux, on limite le stresse au max, je vois pas pourquoi être pressés?! Enfin chacun son trip! ✌😅

Bon OK on à vraiment pris notre temps chez Mama Tiam, en même temps c'est un endroit géniale. Vers midi, après longue réflexion de 2 minutes, on décide de reprendre la route dans le même sens que la veille... Ça c'est de la boucle!!! 😂😂😂

Nous avons appris le soir que nous avons évité la pluie et des routes merdiques. 😁

À Paksé, jai fais la rencontre de Pauline une Française qui travaille dans une Auberge.

Nous avons le projet de faire le Cambodge en stop direction Koh Rong Samluen.

30
30
Publié le 19 février 2018

Faute de visa Hadrien retourne au Cambodge. Et nous on prend le bus pour Don Det une des île des 4000 islands. Où on fait la rencontre de Sébastien un Français et Lara une Belge.

Après avoir traversé toute l'île sous un soleil foudroyant avec nos backpacks, on nous apprend que la guest qu'on convoité est full. Du coup je pars en quête d'un autre logement et je trouve 2 bungalows de libre au Jungle Bar. Et là, super nouvelle:

JE PEUX POSER MA TENTE ⛺

(Et oui Safouen m'avait donné sa tente et je la transporte depuis 2 mois sans jamais l'utiliser).

Seb et Ennio on pris un bungalow à 2 et gerick et Audrey vont dans une autre guest. 😁

Ce soir c'est Full Moon Party sur la plage du Jungle Bar.

Ici c'est chill, chill and chill. Sur l'île y'a pas de routes c'est juste des chemins en terre où passe vélos et scooters. L'île est belle et calme et chaque soir nous offre un magnifique couché de soleil sur le Mekong.

Sir l'île voisine se cache un paradis, avec les gas nous nous y rendons à bicyclette. Des cascades à perte de vu, qui s'entremêlent et ne fond qu'un. C'est les chutes de Khone Phapheng, en raison de sa beauté, les gens du pays appelé ces chutes comme le joyau du Mékong, les étrangers appellent cet endroit Les chutes du Niagara Asiaticas.


Toutes les chutes se rassemblent et traversent devant une petite plage de sable. Les lumières du soleil couchant donnent un spectacle féerique.

Organisé comme jamais on doit rejoindre notre île avant la nuit, ayant profité du Sun Set, ils nous faut faire vite.

Et là, ont se perd sur Don Khone... Et on pédale dans l'obscurité... 😅

31
31
Publié le 22 février 2018

Aujourd'hui on reprend nos vélos avec mes deux petites pedales pour retourner sur Don Khone, voir une autre cascade et se poser sur un petit spot de plage au bord du Mékong.

So, après avoir passé le pont qui rejoint les deux îles, je me retourne et plus personne, je suis toute seule, alors je pédale sur un beau chemin entre rizières et forêts.

Là je rencontre une petite Laosienne d'une dizaine d'années, elle marchait toute seule au milieu de nul part. Je m'arrête et elle me fait un signe de la main, comme si elle avait faim. Je lui propose de l'eau et lui demande si elle sait parler anglais, elle ne me comprend pas mais boit.

Je ne sais pas ce qu'elle fait ici, où elle va et où elle habite. Alors je reprend ma route sans vraiment savoir quoi faire. Puis je tourne la tête et je la vois marcher dans la même direction que moi, alors je m'arrête et lui fais signe de s'assoire à l'arrière du vélo. En courant et avec un grand sourire elle saute sur le porte bagage et nous voilà toute les deux en route.

Lorsque l'on arrive au village qui est au bout de l'île, la fiellette me tapote le dos, je stop la bicyclette, elle me souris puis s'enva. Alors je décide de regarder la carte, savoir où je suis pour rejoindre le swimming spot.

Et merde, faut que je fasse demi tour et reprendre toute la route jusqu'au pont ou bien prendre un mystérieux chemin à travers l'île dessiné en pointillés sur Maps Me.


De tempérament aventurière je tente les pointillés... 😄

En faisant demi tour je recroise la fillette qui repartait dans l'autre sens, avec une bouteille d'eau dans la main, je suis confuse, je saisis pas pourquoi... Alors ignorante et impuissante je la reprend sur mon vélo jusqu'au croisement où se trouve mon chemin, je lui dis aurevoir et surtout lui souhaite bonne chance. 😔😓

Je continue sur un petit sentier pendant quelques kilomètres jusqu'au moment où je tombe sur un premier pont fracturé, décomposé et insecure.

Par chance je trouve un autre chemin qui le contourne. Je continue sur le sentier de plus en plus étroit et je m'emfonce de plus en plus dans la jungle, je découvre à nouveau un pont encore plus abîmé et incrossable que le précédent. On peu imaginer les emprunter à pied, mais pas en vélo, puis étant seule au milieu de nul pars, je m'y risque pas. Alors je cherche

un chemin pour le contourner, mais rien, seulement de la jungle et le Mékong. Je pose mon vélo au milieu du sentier et pars explorer un potentiel passage.

Je ne veux pas faire demis tour ça serais vraiment trop bête, alors j'imagine un chemin dans la forêt, je prend mon vélo sous le bras et traverse les branchages, franchis une plage au sable lourd, puis au sable mou, j'escalade une grande dune, parcours à nouveau les bois et trouve enfin le chemin. Après une bonne demi heure à traîné mon vélo en bravant la nature, je remonte dessus avec une fierté et une joie énorme.

Puis soudain un pont...

Il paraît en bonne état par rapport aux précédents, je descend du vélo et l'emprunte prudemment. Yes je suis arrivé au swimming spot, il y a des buffles qui se baignent dans le mekong et je fais la rencontre d'une spagnole et lui propose de peindre avec moi.

À 17h nous sommes allées sur le pont (le vrai pont, en béton, qui rejoint les deux îles), pour profiter du couché de soleil en sirotant une coconut, avec vu sur le Mekong. 🌄

Très belle aventure qui se finis à merveille.

32
32
Publié le 22 février 2018

Mr Mush and Melle Lao Lao.

Donc même concept qu'à Vang Vieng, une grosse bouée en forme de donuts, et nos cul dedans.

Sauf que la on pars et rentre en bateau.

Et le retour on s'accroche au bateau, en théorie on ne lâche pas le bateau...

Ba j'ai lâché le bateau et Seb tenais ma bouée... Ça donne deux cons dans des bouées au milieu du Mékong... Avec le soleil qui commence à se coucher.

20 longue minutes plus tard un bateau est venu nous pêcher.

Merci au courageux Sébastien 🙄😁😅


33
33
Publié le 2 mars 2018

Au jungle bar, à ma guest j'ai fais la rencontre de Pedro, un Brésilien qui a construit une machine qui transforme le plastique, (n'importe quel plastique) en planches.

Son projet est de construire une maison en plastique et il va habiter un an sur Don Det afin de le réaliser.

Je suis admirative de se gas qui a appris tous ça sur YouTube. Franchement géniale et grand respect à se jeune qui a trouvé un sens à son voyage, jai était témoin de la participation des habitants, j'ai vu des remorques débordant de plastiques se vider par des enfants. Chapeau!!!!

Pour moi il est temps de partir au Cambodge, après une bonne semaine à Don Det. Ennio et Seb font le même trajet alors on pars en Trio direction Kratie.

Et j'ai revue Pauline alias Pudding in Don Det 😀

À défaut d'avoir une photo de Pedro et sa machine je vous partage la fameuse Voiture/Remorque/Tracteur d'Asie

PS: Après 3 mois enfermée dans une trousse la petite ébène ma quitté. Elle aussi à beaucoup aimé Don Det et la voilà partis pour de nouvelles aventures en compagnie de Donna une petite laotienne de 4ans au sourir ravageur et d'une énergie débordante.



34
34
Publié le 20 mars 2018

En compagnie d'Ennio et Seb direction Kratie.

Deuxième frontière franchis sans aucuns soucis.

En arrivant j'ai étais agréablement surprise par tout les sourires des habitants et les "hello" entoushiastes des enfants.

Après le Laos et ses habitants de caractères timides et réservés nous voila accueillit dans la joie et la bonne humeur.

Kratie est une ville qui longe le Mekong sur le qu'elle on y découvrent une île. Que nous avons parcouru à pieds. Encore toutes une histoire avec papi stress, mais encore une journée inoubliable.





Deuxième jours à Kratie, journée Kayac dans les eaux du mekong à la rencontre des dauphins d'eau douce et des waterproof bufallos.


La journée se poursuis par une virée en tuktuk en compagnie de notre guide kmert de la journée. Nous avons visité des temples et rencontré des locaux qui font du sucre de palmiers. Des rires, de la joie et de la bonne humeur.

35
35
Publié le 20 mars 2018

En route en direction des plus anciens temples du Cambodge les Temples de Kampong Thom.

Le soir nous sommes allés au festival national de le bière "Cambodia", environs 3000 locaux pour 3 touristes, autant vous dire qu'on nous à accueillent comme des stars et que la bières coulait à flot!!! 😆🍻😍

''Joll Mouille''

36
36
Publié le 22 mars 2018

Quand je vous dis Siam Reap, vous pensez à Angkor watt, binh nous aussi ... Enfin avant de découvrir Kafu hôtel, un coin de paradis située au milieu de la ville, à 5 minutes de la rue des pubs et du marché nocturne... Kafu, c'est du sable, une superbe piscine, des palmiers et des dorms à 3$. Gaetan un corse que Sébastien a rencontré au Vietnam, nous a rejoint et nous avons rencontré deux filles extra Soline et Manon autant vous dire qu'on était une belle équipe de fifous et qu'on a passé de super moments.

Sinon oui je suis allée voir les magnifiques temples d'Angkor, avec Kevin, un petit belge et Noemi, une belle française.

Nous sommes sommes partis à 4h aux temples et nous sommes rentrés à 19h, une longue journée magique au beau milieu des arbres, des cailloux et des chinois...

Il vrai que cette endroit est juste extraordinaire, une énergie surprenante se dégage des temples et dès qu'il est possible de s'éloigner des tourristes en se posant paisiblement sur une des pierres ont peu réaliser à quel point c'est lieux sont merveilleux.

Merci à Noemi et Kevin pour leur sérénité et leurs bonne humeur.

Merci à tout les deux grâce à vous j'ai pu prendre mon temps de visiter les temples sans en perdre.



Faut que vous sachiez que Angkor watt c'est aussi. ...


Des bains de foule et des photos ratés ! Après un passage à Angkor je pense que tout le monde haï les chinois. J'ai rien contre eux mais trop c'est trop, entre la politesse et le savoir vivre...

37
37
Publié le 2 avril 2018

Un matin où je dormais profondément, Sébastien est venu me secouer en me demandant si je voulais qu'il me réserve un ticket de bus pour koh kong, j'ai dis oui et je me suis rendormir sans savoir où j'allais aller.

Le soir on prend un bus couchette, Ennio, Seb et moi, j'étais incapable de dire au chauffeur le nom de la ville où ont allées, mais aucune importance Papi Seb était devenu notre guide, il avait LE bouquin du voyageur organisé. 😋

Tellement organisé qu'on a atteris à Sianoukville 😂

Une ville immonde remplis de chinois et de casinos, l'air y est irrespirable. Arrivés à 5h du matin et partis 3h plus tard direction les îles. Les gas ont pris un speedboat pour koh rong et moi pour koh rong samluen. J'ai choisis cette île car elle plus petite est beaucoup moins tourrisques, puis connaissan les deux lascares, je sentais déjà les soirées à plus s'en terminer et j'avais besoin de calme et me retrouver un peu toute seule dans mon voyage.


Comme à mon habitude, pas de plans et pas de réservation. À côté de moi, était assis un jeune homme pas vraiment bavard. Auparavant, le skiper (😂E) m'avait demandé à quel port je descendais, mais j'avais pas su lui répondre, alors il m'avait ordonné de descendre à "maint port", j'ai cru comprendre qu'il parlait du port principale, donc du port tourrisques. Je lui est clairement dis non, que je voulais aller "a little place" ce qui voulais absolument rien dire pour lui... Donc me voilà dans le bateau avec l'ordre de descendre a un endroit qui ne me convenai pas... Solution, demander au jeune bavard, qui a tout l'air d'un backpacker, où il descendait et si il connaissait une guest pas cher. Et c'est comme ça que j'ai fais la connaissance de Dominique un Allemand ultra sympa et intéressant. Il avait une idée du port où descendre et il avait booké une guest; "Dragon fly".

Mon projet en arrivant sur l'île, dormir dans ma tente!

La mère, le soleil, les bateaux, le sable, les cocotiers. ... hummm que du bonheur 😍

On a marché une dizaines de minutes avant d'arriver à Dragon fly, un endroit magnifique qui surplombe une petite crique accessible.

Un véritable paradis.

J'ai fais la rencontre de Kirstene la propriétaire et je lui ai demandé si je pouvais dormir en tente, contre quelques dollars et avoir accès à la douche et aux toilettes. Elle m'indiqua un emplacement à l'ombre, sous les arbres et me demanda 3$ par nuit, j'étais tellement heureuse de pouvoir à nouveau dormir dans ma tente!

En premier temps j'ai enfilé mon maillot et je suis partis me baigner, une chance d'avoir rencontrée un couple français qui m'ont gentilment prêté un masque et un tuba. J'ai pu éviter les oursins géants et voir des poissons et des coraux magnifiques.

Après un bon bain, je me suis motivée à installer mon campement. 1,2,3,8,12,19 piqûres de moustiques en 5 minutes. J'ai tout replié et chercher un emplacement loin des bois, quite a être au soleil, je préfère avoir chaud le matin plutôt que me faire bouffer.

J'ai alors opté pour un hamac/moustiquaire entre deux petits arbres avec une vu incroyable sur la mer.

J'ai finalement rejoins le couple pour manger et nous sommes partis à la conquête de "clean water beach", une plage magnifique à 45 minutes en tongs à travers la jungle.

Vu la longue journée que je venais de passer, j'ai finalement préféré dormis dans un vrai lit pour ma première nuit.

Le lendemain avec Nathalie une hollandaise, arrivée le même jour que moi et deux autres jeunes de la guest nous sommes partis l'après-midi en bateau, nous avons fait du snorkeling et visités le vieux far de l'autre côté de l'île.

Apart le jeune couple rencontré la veille, je n'ai côtoyé aucun français et j'étais en immersion dans un monde où on parlés seulement anglais. Cela ne m'étais pas arrivée depuis mon premier passage sur les îles en Thaïlande... J'étais entourée de personnes géniaux, qui ont étés patients et même si je les comprenais pas, ils ne me jugeaient pas. Enfin vu que je les comprenais pas, je pouvais pas savoir... Non, sérieusement ils sont tous super cool 😊 puis c'est faux, je pouvais avoir des conversations à conditions que je sache de quoi on parlait 😂

Tous ça pour vous raconter comment j'ai gâché ma deuxième session de snorkeling... Le guide était Australien ou Américain, dans les deux cas il avait juste un accent horrible. Après avoir visités le far nous sommes retournés sur le site du snorkeling à plusieurs mettre d'une grande plage. Il expliqua, je ne sais quoi et après de nouvelles explications, j'en avais conclu qu'on avaient le choix entre nager jusqu'au port, ou bien faire du snorkeling à côté du bateau.

Moi j'avais payé pour voir des poissons pas pour nager, javais enfilé mon masque et j'avais plongé à la découverte des fonds marins. J'en avais pris pleins les yeux entre les coraux multicolores, les poissons de toutes sortes et les crustacés phosphorescents, c'était incroyable d'être témoin du monde magique qu'il y avait là desous. Après avoir suivis des bancs de poissons en faisant des allés retours et des cercles. Je plongeais au fond pour voir de près, coraux et coquillages, hypnotisée, je ne sortais jamais la tête et je crachais l'eau de mon tuba comme mobydik. 🐳

Jusqu'au moment où j'entendis enfin mon nom, on me faisait signe de remonter à bord. Une foi sur le bateau, l'americain etait désorienté et demanda ce que je faisais? Et si je voulais nager ou rester sur le bateau... De peur de faire attendre tous le monde je resta sur le bateau, j'avais pas compris que c'était nager jusqu'au port avec le masque et le tuba ou rentrer au port en bateau. Puis ensuite j'avais pas compris qu'on resté 1h au port pour attendre le couché de soleil avant de rentrer. Et que du coup j'avais largement le temps de faire ma nage jusqu'au port... J'imagine leurs têtes, quand ils ont du essayer de m'appeler pendant que je me prenais pour Ariel.

🆘🔇 La honte.... Hahahaha 😂 🐳 🐋 🐟 🐠 🐙 🐚 🐬 🏊 😅

Tempi, j'en aurais tout de même bien profité. 😍

Et le sunset, était incroyable, le plus beau qu'il m'a était donnée de voir. Un mélange de couleurs à travers les nuages accompagné d'éclaires. Un spectacle inoubliable.

Le soir c'était soirée sirènes vs pirates.

J'ai fais mon premier body painting.

Une après midi, où j'étais sur la plage avec Nathalie j'ai revue Pudding. Rappelez-vous, je l'avais rencontrée au laos à Paksé et nous nous sommes revues à Don det. Nous avions cette idée folle de traverser le Cambodge en stop et de dormir en tente sur l'île.

Nous ne sommes pas partis en même temps des 4000 îles et nous nous sommes jamais recroisées au Cambodge avant ce jour. Depuis Pudding c'était équipée d'un hamac, le même que celui où je dormais à Dragon fly, un hamac d'exception, avec moustiquaire intégrée et toil matelassée.

Alors un soir, nous avons plantées notre campement sur la plage.

Pudding dans son hamac et moi dans ma tente. Heureusement que j'avais la tente, à 5h du matin j'avais reçu la visite de Pudding réveillée par pluie... 😅

I love Koh Rong Samluen 🐳🐚🐡🐠🐟🐋🍻🍺🍸🌴🌸🌞🌝🌚🌊🐉🐃💙💙💙💙🚤😊❤🎨👙🌅🌌🌏


Sans oublier ... Nager avec le plancton lumineux... Mes sessions de snorkeling en solo... Nager avec un mini poisson dans la main, qui ne pouvais plus se passer de moi... Toutes les rencontres que j'ai pu faire... Recroiser des vielles connaissance de voyage... Participer à des conversations sans rien comprendre... La petite travailleuse de 8 ans aux yeux malicieux...

Que de bons moments, mais surtout beaucoup de moments magiques, où tu réalise à qu'elle point si tu aimes la vie et si tu crois en toi, la vie t'aime et te sourie... (casser mon masque 1h avant de quitter l'île et en trouver un autre, le soir de pluie dans mon hamac...)

38
38
Publié le 2 avril 2018

Du coup direction Kampote avec ma petite Pudding retrouver les gas, qui m'ont tout de même manquée. 😊

On arrivent dans un hôtel genial, géré par un couple de français. Ce soir là c'était soirée sur la terrasse autour d'un pastaga. Nous avons fais la rencontre de Michelle, une femme âgée et libéré comme jamais, deux jeunes parisiens et jeune femmes étudiante en médecine. Super soirée bercée par les incroyables histoires de Michelle 😆

Le lendemain chevauchant nos bolides, nous sommes allées visiter la plantation de poivres de Kampote.

La plantation était magnifique et la visite très intéressante!

J'étais tellement heureuse de retrouver Timon et Punba 😄, ils m'avait vraiment manqués, le matin Pudding parta pour Phnom-Penh, je rejoigna les gas à leurs guest pour profiter de la piscine et manger un super burgger. Dans l'après-midi nous prenions également un bus pour la capitale.

Petit raté au moment de monter dans le tuk-tuk... Quand nous sommes tout les 3, on passe notre temps à rigoler, se disputer, s'insulter, jouet aux cartes, délirer et s'embêter... Que d'Amour !

Je ne me rappelle plus vraiment de quoi c'était partis mais j'ai voulu mettre un coup de pied dans le cul d'Ennio quand il montait dans le tuk-tuk et maladroite que je suis j'ai heurté l'accoudoir... En tong!! Une douleure indescriptible était inscrite sur mon visage. Sur une échelle de 1 à 10 j'étais à 18, j'en ai même perdu l'équilibre... Entorse ou foulure du petit orteil, je ne serais jamais...

39
39
Publié le 2 avril 2018

Capitale veut dire chaud, bruits, circulation, foules et pollution. Notre désir était une guest avec piscine... Et pour 4$ en dortoir notre rêve était devenu réalité. Premier soir Seb voulais aller au night market et j'ai marchée le petit doigt pied en l'air. Le night market était enfait une foire pour les gosses, nous avons mangé et nous sommes allés boire un coup dans les BBars. 😅

Le lendemain Pudding, nous rejoigna et je revis Paul rencontré il y a 3 mois en Thaïlande. Rien de bien intéressant a faire à la capitale, on a jouer au cartes, au volley dans la piscine et enchaînés les soirées au mini-market. (Speciale dédicace à Darling et Giovani)

Pudding s'envola rejoindre ses parents en Nouvelle-Calédonie.

Et nous, nous avons fait nos visa pour le Vietnam.



40
40
Publié le 12 avril 2018

Perplexe entre vous expliquer clairement le cauchemar vécus par les Cambodgiens de 1975 à 1979. Et vous épargner cette douleur.

Nous sommes partis à 4 encore une très belle journée au Cambodge, en direction du fameux musée S21 et des camps de Killing fields

Nous sommes arrivés au camp, l'ambiance y était lourde, on nous donna un casque et un boîtier. Chaque numéro correspondait à un emplacement, accompagné d'explications auditivent. On nous raconte comment les Kmerts Rouges, sous le régime de Pol Pot, ont étaient massacrés. Le projets étant de vider les villes, afin de créer une nouvelle société soi-disant pure. Tout le monde était envoyés dans les campagnes, privés de leurs liberté et traités comme des esclaves. Les enfants étaient séparés de leurs parents pour intégrer l'armée Kmerts Rouges. Les familles d'intellectuels, de minorites ethniques et de fonctionnaires étaient tués, le simple fait de porter des lunettes vous menez à la mort. Plus de 21% de la population Cambodgienne à disparus...

FAMINE MASSACRES MALADIES EXÉCUTIONS DÉSHUMANISATION


Dans mes oreilles un Cambodgien me racontait en détail les massacres... (Je ne retranscrirais pas ses mots) Biensur j'avais conscience que ce ne serais ni facile, ni joyeux, ni un bon moments.

Avec le recule je me dis que j'aurais préféré ne pas pénétrer sur ce lieux... C'est la première et la dernière fois que je visite un camp.

Je veux savoir le passé du pays dans lequel je voyage, même si il est douloureux. Mais j'ai eu la chance de ne pas assister et ne pas être présente à cette terrible époque. Pourquoi alors m'infliger cette douleur qui ne m'appartient pas. Je ne vois pas l'intérêt de revivre à l'aide de poignants témoignages les horreurs comisent dans ce camp.

Je n'ai pas su finir la visite, les gas m'avaient laissés le choix entre rentrer à l'auberge ou aller à la prison S21 comme il était prévu. Le choix était vite vu... Durant le retour personnes ne parlait et j'avais la nausée.

J'ai appris plus tard que le grand monument blanc au centre du camp était un mémorial remplis de crânes et que S21 était 10X pire que Killing Fields ... Heureusement que je n'y ai pas mis les pieds et c'est sans aucuns regrets

Je connaissais déjà l'histoire du pays et j'aimerais partager avec vous un reportage, fait par de vrai journalistes. Il est très dur à regarder et c'est peut être la cause de ma hypersensibilité lors de ma visite à Killing Fields. Mais je respecte énormément le courage et des journalistes ainsi que des médecins qui ont étaient présents à l'époque pour ces hommes.


"Cambodge (1979): un peuple à l'agonie" sur YouTube

https://youtu.be/ponUtW2FyB4