Tour du monde en 365 jours...

Un tour du monde comme ça, sur un coup de tête... Beaucoup de préparation en peu de temps, et j’espere que ça va lefaire #carpediem
Dernière étape postée il y a 2265 jours
Février 2018
52 semaines
28
fév
28
fév
Publié le 28 février 2018

Jour 1

Décollage ✈ prévu à 10h porte C81 direction Dubaï. L’avion est déjà là, un A380. Et oui je vole avec Emirates. Je ne trouve pas l’appareil si impressionnant que ça vu de l’extérieur. Attendons de monter à bord pour voir ce qu’il en est vraiment.

Je profite donc de ces derniers instants français pour déguster une spécialité française : un BaconBeef à McDonald’s

9h30 il est temps d’embarquer. Waouh que l’avion est grand vu de l’intérieur, et dire qu’il y a un étage au-dessus de nos têtes #waouh #impressionée #grandiose

Siège 53B, arrivée sur place, aïe aïe aïe ! Pas moins de 7 enfants dans les rangées alentours, dont 3 bébés 👶🏼

« Que le voyage va être long... » (finalement ils ont été adorables)

10h précise décollage :

« A cette vitesse on ne décollera jamais »

Et pourtant nous avons bien décollé. Nous voilà partis pour 6h30 de vol, 3 films 🎬 #homeagain #jourJ #cestbeaulavie un super déjeuner #purée #boeufbraisé #salademarrocaine #desserttoutocolat #boissonàvolonté (je vous épargne la photo, une purée ressemble à une purée, mais en plus elle était bonne)

Arrivée à Dubaï, 19h30 heure locale (16h30 en France). J’irai bien me coucher dès maintenant, mais il faut d’abord que je récupère mon billet pour mon vol suivant et que je m’assure que ma valise va prendre le même avion que moi. Et me voilà lancée dans un parcours à travers tout l’aéroport #passimplelavieici #stress #parcoursducombattant. Je trouve enfin le bon guichet et là c’est pas encore gagné. Mon billet a été mal imprimé, est-ce un 1 ou un 7??? Advienne que pourra, j’espère que ma valise ne ratera pas l’avion...

Il est maintenant 23h30 à Dubaï, Terminal 1 porte D13, l’embarquement pour Delhi commence. 3h de vol où j’espere Bien dormir avant d’arriver à Delhi à 4h45 heure locale avant de reprendre un avion direction Jaipur à 7h.

Bref je vous raconterai ça plus tard, enfin si j’arrive jusque là-bas...

Bonne nuit 🌛

1
mars
1
mars
Publié le 4 mars 2018

Je vous ai quitter à La porte D13 à Dubaï, prête à monter dans un avion où j’espérais plus que tout dormir. J’avais essayer de choisir mon siège en conséquence, le hublot de la dernière rangée. Et bien c’était pas une mauvaise idée. Il y avait seulement 2 sièges dans cette rangée, donc plus d’espace; mais surtout

« Sorry sir, that’s m’y place 💺😤😡🤬 »

J’ai réservé le hublot, je veux mon hublot!!! Je savais très bien que j’allais dormir tout le temps, et c’est ce que j’ai essayé de faire. J’ai plutôt somnoler 😴, et j’ai zappé :

  • le décollage 🛫
  • le dîner 🍽
  • l’atterrissage 🛬

Bon j’ai un peu dû lutter pour ne pas regarder de film #addictionaupetitécran, le Bollywood de ma voisine de devant avait l’air drôle et en plus sous-titré en anglais #mubarakan


4h30 du matin, à New Delhi, la panique commence. Prendre l’avion tranquillement, ça c’est facile. Faire valider son e-visa, retrouver son bagage, découvrir d’où part son avion, y arriver, s’enregistrer et enfin montrer à bord. C’est maintenant que le vrai voyage commence...


1/ Faire valider son e-visa: petit pic de stress en prévision

Il est bientôt 5h, le Check-in ferme dans 2h. J’espère que ça va le faire par ce que passer l’immigration ça peut être long; plus de 2h parfois...


Aéroport de New Delhi 

Mais oui, mais ça c’est quand on arrive directement d’Europe, dans mon avion venant de Dubaï, je faisais un peu tâche. Alors à l’immigration je peux dire qu’ils m’attendaient - Personne.

Bon pas de chance je tombe sur le moins aimable, en même temps il est 5h du mat et y’a personne. Ça doit bien le faire 🤬 de bosser. Il me met un peu la pression quand même, il vérifie encore et encore, enregistre mes empreintes mais ça marche mal, je suis obligée de le faire plusieurs fois. À Dubaï, aucune objection n’avait été apportée concernant mon visa. Heureusement son collègue me tape la discute et c’est plutôt sympa. Après d’interminables minutes (au moins 3), il tamponne et au passage me balance les restes de tickets des autres voyageurs qui traînent sur son bureau.

Même pas de :

Bienvenue en Inde

Pas le temps de traîner : prochain objectif le sac à dos


2/ Retrouver son bagage: un jeu d’enfant

C’est le moment d’espérer que mon sac était bien dans le même avion que moi. Ça c’était plutôt facile, il arrive rapidement 🎒

Le tout maintenant est de l’apporter au prochain avion

(Depuis je me suis aperçue que ma sac a été ouvert et qu’il me manque quelquechose : ma toute nouvelle gourde de chez Décath, même pas eu le temps de l’utiliser)

French girl on the road... #ladurée 

3/ Découvrir d’où part son avion: un petit voyage en fraude l’air de rien...

Ça aussi c’était facile, il part du terminal 1 et je suis au 3. On m’indique très gentiment la navette gratuite qui part de l’emplacement numéro 10. En sortant du hall, quel choc. Un brouillard de pollution. Je n’ai jamais vu ça, et une symphonie perpétuelle de klaxons. Comme quoi c’est pas que dans les livres.


Cette fameuse navette 🚌 arrive à l’heure, là c’est la ruée vers les places assises...

Gagné, et en plus je suis entourée d’européennes, donc le voyage s’annonce tranquille. Le bus démarre et là :

CONTRÔLE DES BILLETS !!!

« Quoi? Mais je croyais que c’était une navette gratuite? Oh put**n comment je vais faire. Au secours il arrive! »

Les filles aux alentours donnent leurs billets, 1, 2 ou 3 selon la taille de leur groupe. Et pouf il croit que je suis avec elle et je passe à travers les mailles du filet.


4/ S’enregistrer: Bagage cabine maximum 7kg, mais et le bagage enregistré??

Arrivée au terminal 1 j’imprime ma carte d’embarquement :

¡ Reminder : Bagage cabin allowance 7kg!

Mais, mais et mon sac à dos? Vite, il faut que je trouve une hôtesse et que je lui fasse ma tête de martyr...

« - Excuse me, I’m lost (quelle c*nn* j’ai oublié de préciser que j’avais un bagage à enregistrer. J’ai réservé 1 billet d’avion par moi même et j’ai même pas réussit à le faire correctement) could you help me with my luggage?

- Yes sure, this way »

En fait en Inde, on ne peut pas dire que les gens voyagent léger, donc même avec le moins cher des billets on a un bagage enregistré.

Ça peut paraître anecdotique mais dans un pays qu’on ne connaît pas, après 10h de vols, et 5h de décalage horaire, ça peut être stressant.


Ensuite sécurité, bus, pollution, avion, dodo

Me voilà enfin à ma destination finale : Jaipur, the pink city (je laisse l’appellation la ville rose pour Toulouse)

L’aéroport est tout petit, mais joliment décoré pour la fête qui se prépare.

Pétales de fleurs à l’aeroport de Jaipur  

Maintenant il faut quitter cet endroit pour retrouver mes hôtes dans cette ville. Je tente Uber, rien. Je me décide à prendre un taxi prépayé, mais j’ai pas d’argent ❌💰❌ Évidemment le distributeur de l’aéroport j’y comprends rien. Bref le chauffeur me dit un prix et j’en ai tellement marre que je ne négocie même pas, en plus il faut qu’il me trouve un distributeur.

Je vais vous la faire courte, au 3ème distributeur ça a fonctionné. Maintenant il faut trouver l’adresse indiquée. Parce que dès qu’on quitte une rue principale, ce n’est plus qu’un labyrinthe géant, où à chaque intersection on donne un coup de klaxon.

Bref 30 minutes pour arriver au quartier et encore 30 minutes pour trouver la bonne adresse.

Mais heureusement j’étais attendue.

Tout est bien qui fini bien (je sais pas à qui je l’ai piqué celle là, mais c’était de circonstance)

2
mars
2
mars
Publié le 13 mars 2018

Holi festival

La veillée

Aussitôt arrivée, aussitôt embarquée ! Tout juste le temps de faire une petite sieste qu’il est déjà temps de célébrer Holi

Depuis plusieurs heures les habitants du quartier ont préparé un bûcher au milieu de la rue (dans chaque quartier il y aura également un bûcher). Essentiellement des herbes mais une fois celui-ci prêt, on y ajoute des cerfs-volants, des foulards, des prières, des incantations...

Le feu sera allumé dans toute la ville à exactement 19h45. En attendant nous allons faire un tour dans plusieurs temples aux alentours.

Chaque endroit est décoré avec soin, plein de couleurs et de dorures.

Temple de Ganesh 

19h30 il est temps de rentrer pour ne rien manquer.

Juste à temps pour voir arriver “l’allumeur” précédé par les enfants fois de joie. Le feu allumé, chacun récupère des cendres pour mettre chez soi, ou les rallument pour faire un feu à l’intérieur (odeur et fumée insupportable), bref cela servira à éloigner le mal pour l’année à venir.

Il est temps de rentrer, car demain une longue journée s’annonce.

• • •

La fête des couleurs

Le matin, on entend arriver une “moto sonorisée”, avec un speaker qui raconte je ne sais quoi, suivie une vingtaine d’hommes déjà bien colorés. Ils passent de rues en rues, se font offrir à boire (tout est prévu) et surtout se peinturlurent la figure de poudre colorée.

Holi festival 


Une fois le “troupeau” passé, on me propose d’aller faire un tour en ville pour voir comment ça se passe. Bon je vous cache pas qu’on y va façon locale. Moto sans casque et à coup de klaxon à tous les coins de rue.

Au passage je prends quelques couleurs

De retour à la maison, c’est autre chose, je me suis faite attaquée plusieurs fois

De pire en pire... 

Il a bien fallu 1h pour retirer toutes ces couleurs...


La journée n’est pas encore finie, on profite de ce jour de repos jusqu’au bout. Et puis demain c’est samedi, ça tombe bien...

Un autre temple cette fois, avec beaucoup plus de monde. Une bénédiction générale a lieu, c’est un peu la cohue.

Un dernier petit tour avant de rentrer et une glace bien méritée...

3
mars
3
mars
Publié le 13 mars 2018

Maintenant que je suis bien acclimatée, il est temps de commencer à visiter la ville.

Cap au nord, 3 anciens forts s’y trouvent : Amber Fort, Jaigarh Fort, Nahargarh Fort

• • •

Amber Fort

Amber Fort 

Une petite montée pour se mettre en jambe dès le matin, cependant certains préfèreront un moyen de transport légèrement moins fatiguant mais beaucoup plus encombrant...

Arriver en éléphants : la classe  

Ici il y a la possibilité de prendre un ticket composé au prix de 1000 roupie pour visiter plusieurs monuments sur 2 jours.

J’engage même un guide « français » pour profiter de ce magnifique endroit. Et nous voilà parti pour plus de 2h de visite à travers le Fort.

A l'intérieur Du Fort  

Bon je ne vous cache pas que je n’ai pas tout retenu, et surtout les noms des maharadjas qui se ressemblent tous. Je me souviens que l’un d’entre eux était très intelligent, c’était un astronome, il a d’ailleurs beaucoup œuvré pour les sciences et plus particulièrement l’astronomie 🤩🤩🤩 Il a aménagé tout un espace dédié à cela en ville (visite incluse dans le ticket et prévue demain). Bon j’ai googlé son nom il s’appelait Sawâî Jai Singh II, le titre Sawâî qui veut dire « qui vaut un plus un quart » lui a été accordé par un empereur mongole parce qui était très intelligent. Bref !

• • •

Jaigarh Fort

Maintenant direction Jaigarh Fort. C’est l’occasion de faire mon premier voyage en tuk-tuk.

J’ai même eu le droit de conduire...

Cette visite n’est pas vraiment transcendante.

Malgré tout ce Fort est connu pour avoir le plus grand canon sur roues du monde.

• • •

Nahargarh Fort

Pour la dernière visite de la journée direction Nahargarh Fort

Encore un fort, c’est presque ennuyant...

Bon celui là est plus intéressant que le précédant. Il y a une explosion d’œuvres d’arts à l’interieur

Un temple 

Pour rentrer, une petite randonnée sur le flanc de la montagne avec une vue imprenable...

Vue de Jaipur