Carnet de voyage

Ma vie au Canada

Par
Par Mla
Durant mon année de terminale, j,'ai vécu trois mois au Canada, dans la Province d'Ontario, afin d'apprendre l'anglais
Du 16 août au 9 novembre 2013
86 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Une fois arrivé au Canada avec toute l'équipe et tous les étudiants français, nous avons rejoins un hôtel pour plusieurs jours. Nous avons passés une journée à Toronto. Une ville très dépaysante comparée à nos villes français. Il y a de nombreux immeubles très haut, en verre, mais on peut voir parmi ces immeubles une Eglise ancienne, qui ressemble un peu aux nôtres.

Il faut monter au sommet de la CN Tower pour observer tout Toronto. Elle donne un point de vue magnifique sur la ville. Il est possible de marcher sur un sol en verre, au dessus de l'aquarium de Toronto, au sommet de la tour, ce qui fera battre votre coeur.

Au pied de la tour, il vous sera possible de visiter le terrain de football américain, et notamment les loges.

Bien sur, lors de cette journée, j'ai fait du shopping, dans un centre commerciale immense. Il a comme particularité d'avoir plusieurs de sous-sol et dont un étage au sous-sol est réservé uniquement à la restauration. Cela permet de ne pas chercher pendant un moment où l'on va manger à travers les étages du centre commercial.

2

Avec l'équipe et les étudiants nous avons passés une journée à Niagara, qui se trouve à deux heures de bus de Toronto. Nous avons utilisés les bus scolaires jaunes pour nous y rendre, ce qui était très amusant, surtout quand on a 17 ans et qu'on voit cela dans nos films préférés.

Nous nous sommes d'abord arrêtés en amont pour voir la force du courant de la rivière.

Puis nous avons continué notre route jusqu'à Niagara. Nous sommes montés sur la Skylon tower, similaire à celle de Toronto, elle offre une vu magnifique sur les chutes et la ville de Niagara, ville qui me faisait penser à Las Vegas.

Ensuite, nous sommes allés dans un cinéma spécial pour voir un film retraçant les légendes, des personnes ayant survécus à la descende des chutes de Niagara. Notamment, il y a l'histoire d'un chaton dans un tonneau, qui était noir et la sortie du tonneau, en bas des chutes, il est devenu blanc. Enfin, nous avons pris le bateau et enfiler nos magnifiques sacs poubelles bleus pour aller au pied des chutes. Préparez vous à prendre une grande douche !

3

En Ontario, il y a de nombreux grands espaces naturels. Je suis donc partie pendant 3 jours en canoë, en faisant du camping sauvage. Il faut alors apprendre à vivre sans toilette, ni douche, ce n'est pas toujours facile. Malheureusement pour les personnes qui étaient avec moi, je suis un vrai boulet en canoë, je le fais tourner sur lui-même. Néanmoins, le deuxième jour, nous avons attachés nos canoës ensemble et pris une grande bâche pour faire une voile, ce qui nous a permis d'arriver plus vite au second point de camping, grâce au vent !

Lors du camping, il faut faire attention, car nous sommes dans la nature, sur le territoire des ours. Nous n'avions pas le droit d'avoir des déo et de parfums pour ne pas les attirés et on devait mettre la nourriture en hauteur. Mais bon, nous n'avons rencontrer aucun ours.

Le plus difficile a pu être le moment où il a fallu porter les canoës et les sacs sur un chemin sur une petite île afin de rejoindre une autre partie du lac. Ils sont très lourds et on a déjà assez mal aux bras à force de ramer.

4

Une semaine après mon arrivée au Canada, j'ai rejoint la petite ville de Chatham, où j'allais séjourné pendant 10 semaines, au sein d'une famille d'accueil.

Le plus impressionnant au début est le quartier résidentiel, qui ressemble trait pour trait, à ce que l'on voit dans les films. On a beau se dire dès le début que les films sont inspirés de la vraie vie, on se croit vraiment dans un de ces films hollywoodiens dès notre arrivée.

Ma famille était très accueillante. Ils m'ont emmener rapidement dans la ville de Windsor pour voir le fleuve qui sépare le Canada des Etats-Unis, ainsi que la vue sur la ville de Détroit. j'ai pu rapidement faire des soirées feu de camp et des labyrinthe en pleine nuit. Famille très agréable qui a su être ma famille pendant 3 mois.

5

Bien sûr, étant une fille, j'ai voulu faire de nombreuses fois les magasins. Cependant, j'ai pu être surprise. En effet, en France, on peut faire les magasins du lundi au samedi, entre 9h et 19h environ. Mais au Canada on peut faire les magasins aussi le dimanche et ces derniers ferment très tard, je crois qu'un fois, je suis allée faire des cours dans un Walmark vers 21h ! J'ai eu du mal à m'y faire.

Un dimanche matin, ma mère d'accueil m' a prévenue que nous passerons la journée aux Etats-Unis pour faire du shopping. J'y suis allée en passant par une réserve indienne et en utilisant le férie, alors que nous sommes revenus par le pont séparent Windsor et Détroit. L'obtention du visa est vraiment bizarre, surtout les questions posées et ça prend du temps, mais cela est nécessaire. Les magasins aux Etats-Unis sont vraiment immenses, on s'y perd facilement ! Le centre commercial était aussi grand que celui de Toronto, pourtant on était au alentour de Détroit, alors que celui de Chatham était vraiment petit. Les prix sont moindres aussi, mais il faut se rappeler que la taxe n'est jamais comprise.

6

Je suis allée au Canada, afin d'apprendre l'anglais, cependant, j'étais encore scolarisée au lycée, je devais donc faire valider mon trimestre en allant à l'école au Canada. J'étais inscrite dans un secondary school, propre au Canada, et non un high school. J'ai pu choisir mes quatre cours: Anglais, Histoire des Etats-Unis, business et coiffure. On m'avait conseillé de prendre des matières amusantes afin de ne pas m'embêter à ne rien comprendre. Cependant, j'étais obligé de prendre anglais et je devais déjà choisir entre histoire et géographie. Il m'arrivait aussi de venir aider le professeur de français, une semaine sur deux, le jeudi après-midi.

Dans chaque matière, j'avais une classe propre et des élèves différents. Mais je suis devenue vraiment copine avec des filles de mon cours d'anglais et d'autres de mon cours de coiffure. Bien que j'avais des copains dans chacune des classes. Une classe dure 1h15 puis on a 10 minutes de pause, afin d'aller à son casier, de faire un petit tour de couloir avec les copines et de retourner en cours. Lors de la première heure le matin, on commençait tout d'abord par écouter l'hymne du Canada ce qui peut être déroutant au début. Mais on s'y fait. Les cours se terminait à 14h15 mais on avait une pause plus longue vers 11h30 pour déjeuner. Parfois, avec les filles ont allé au club de golf derrière le lycée, afin de manger des frites poutines, sinon on allait à la cafétéria et on mangeait nos petit snack qu'on apportait de chez nous, il n'y a pas de cantine comme en France.

La particularité du lycée est le faite qu'on a un casier, comme dans les films, mais il m'a fallu une semaine pour réussir à ouvrir le mien, foutu cadenas ! Mais surtout, les étudiants ont le droit d'utiliser leur téléphone en cours et le lycée propose un accès internet par WIFI. Cela me permettait de rester en contact avec ma famille plus facilement car le soir, le décalage aurait ne me le permettait pas. De plus, les étudiants sont beaucoup plus libres lors des heures de classes et font plus d'exercice par groupe ou seul qu'on le fait en France.

7

Au Canada Thanksgiving se fête le 1er lundi d'octobre et non le troisième jeudi de novembre comme aux Etats-Unis. J'ai donc pu vivre cette fête et notamment avoir un weekend de trois jours. Trois jours à ne faire que manger. J'ai eu un premier repas, le samedi, qui a durée toute la journée. J'ai eu un simple repas avec la grand-mère et des muffins au petit déjeuner le dimanche. Le lundi, jour de Thanksgiving , toute la famille était là! Et il y avait tous les plats connus en Amérique: la fameuse dinde, la purée de pomme de terre et des macaronis au fromage! Je me souviens avoir beaucoup trop mangé et commaté le reste de la journée, pendant que les autres jouets dehors, bricoler des motos, chose que l'on fait en famille ! Le soir, on a fait un dernier feu de camp.

Je me rappelle, que ce jour n'avait pas été très heureux pour moi, il m'avait donné le mal du pays, ma famille me manquait. Mais c'était une très bonne expérience et l'accomplissement du rêve américain !

8

Aux Etats-Unis et au Canada, Halloween est une fête très importante. Elle ressemble à notre carnaval, le jour même, au lycée tout le monde est déguisé, le soir même les plus grands vont encore faire la chasse aux bonbons. On fait beaucoup de soirée pour fêter cela. Longtemps à l'avance, de nombreux labyrinthe et maison hanté sont installés un peu partout dans les environs de la ville. J'en ai fait deux et j'ai beaucoup flippé.

On se met aussi à faire de la sculpture sur citrouille, c'est très ludique, et faut être minutieux pour ne pas la casser!

Ma famille m'a donc fait faire une citrouille mais j'en ai aussi fait une avec mes copines, on a préparé de nombreux cupcake d'halloween et on m'a déguisé en drapeau français, j'ai aidé ma correspondante à se déguiser en minon ! C'était vraiment une période très festive et amusante !

9

Lors de mon dernier week-end au Canada, ma famille d'accueil m'a offert un week-end dans un parc aquatique couvert aux Etats-Unis. Nous sommes parties entre filles : la mère, la soeur, ma correspondante, la tante, la grande-mère, la cousine et moi, le vendredi soir. La route fut longue jusqu'au Winsconsin.

Nous sommes arrivées dans un parc couvert, immense, avec des nombreux hôtel, des salles de jeux, restaurants. Notre chambre d'hôtel était immense, avec deux salles de bains avec baignoire. Nous avons beaucoup rigolé et profité.

Le parc en lui-même n'était pas immense mais avec une bonne dizaine d'attraction, des toboggans et montagne russe. Il y a un toboggans que nous avons adoré et que nous avons fait une bonne centaine de fois avec ma correspondante. Grace à mon accent français, les maitres nageurs me faisaient passée devant dans les files d'attente, comme quoi ça à du bon parfois d'être étrangère ! C'était le plus beau de mes week-ends. Les parcs d'attraction c'est toujours super agréable et amusant et puis je peux dire que je suis restée un week-end aux Etats-Unis.