Par Mawoo
A la découverte des paysages de Gaspésie en passant par une brève parenthèse au Nouveau-Brunswick
Du 12 au 28 septembre 2017
17 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Arrivées à Montréal la vieille en fin d'après-midi, nous n'avons pas fait long feu après un voyage fatiguant et sous le coup du décalage horaire. Ayant déjà visité Montréal lors d'un ancien séjour en 2014 nous n'avons prévu d'y passer seulement une nuit et un jour. Nous séjournons au gîte "Maison des Jardins" situé pas loin du métro Papineau. L'accueil y est très sympathique, la chambre est petite mais mignonne et nous profitons d'un très bon petit déjeuner le lendemain matin (salade de fruits, crêpes de sarrasin avec coulis à la fraise accompagnées de bleuets, bananes et fruits rouges). Nos hôtes ont deux superbes chiennes Bobtail, la mère et la fille, et cette dernière dénommée Guimauve devient rapidement notre grande copine !

La Journée promet d'être très chaude et nous quittons le gîte un peu avant 9h pour nous diriger vers le Parc Mont Royal que nous n'avions pas fait lors de notre dernier voyage en raison d'un temps assez mauvais. Après une bonne montée nous sommes récompensées par une très belle vue de Montréal et du Saint Laurent depuis le Chalet du Mont Royal.

Montréal vu du Parc du Mont Royal 

Puis nous redescendons vers le lac aux Castors. Pas de castors en vue mais un jeune cormoran se prélasse sur un ponton. Petite pause méritée au bord du lac sur un des bancs très confortables puis direction Westmont, quartier résidentiel chic aux abords du Parc qui abrite de très belles maisons.

Westmont 

Nous laissons Westmont derrière nous pour nous balader sur le vieux port où nous dégustons un cocktail de fruits avant d'aller récupérer notre voiture de location. Rouler dans Montréal est assez stressant... Nous faisons un détour par notre gîte afin de récupérer nos valises puis prenons l'autoroute vers Québec au milieu d'un traffic chargé. Les québécois sont certes très sympathiques mais ils roulent comme des fous !

Quartier du vieux port 

Nous arrivons vers 19h à notre étape pour la nuit à Lévis, au gîte Kezako. Lévis une étape très sympa qui offre une superbe vue sur la ville de Québec. La chambre que nous avions était très grande et avec sa propre salle de bain. Sur les conseils de notre hôte nous avons trouvé le courage pour descendre dîner au bord du fleuve dans une microbrasserie très sympa, le Corsaire Pub, où nous avons englouti pour moi un hamburger et pour ma mère un fish and chips.

• • •
2

Après un petit déjeuner sympathique sans être fabuleux, nous prenons la route assez tôt direction Saint Jean Port Joli où nous visitons le musée de la sculpture sur bois, spécialité de la région et faisons quelques achats de souvenirs et cadeaux issus de l'artisanat du bois.

Nous déjeunons près de Kamouraska, au bord du fleuve Saint Laurent après avoir acheter du pain et des pâtisseries dans une boulangerie renommée du coin : la Boulangerie Niemand qui sert des spécialités allemandes (dont des bretzels qui ne ressemblaient pas vraiment à ce qu'on trouve en Alsace) ! Il fait toujours aussi beau mais un peu plus frais, surtout le long du fleuve.

Fleuve Saint Laurent 

Un autre arrêt à Trois Pistoles histoire de boire un café et nous reprenons la route en direction de l'Auberge du Mange Grenouille près du Parc du Bic où nous avons prévu de séjourner deux nuits.

3

L'auberge du Mange Grenouille est une demeure très pittoresque au décor très théâtral. Nous avons une chambre avec un lit assez petit. Après avoir posé nos affaires nous allons réservé nos sorties en kayak pour le lendemain à 16h et en profitons pour prendre les entrées pour le parc du Bic pour la journée du lendemain. Pour le repas du soir nous allons faire quelques emplettes dans l'épicerie du sainte Cécile du Bic et rentrons profiter du jardin de l'auberge qui offre une très belle vue sur le Saint Laurent.

La nuit est assez courte du fait d'un incendie qui s'est déclaré dans une pharmacie à deux maisons de l'auberge et juste du côté où nous avions notre chambre ! Nous sommes donc levées très tôt et petit déjeunons dès que possible à 7h30. Le cadre du restaurant est vraiment très agréable et les plats servis excellents (omelette pour maman, gaufre pour moi).

Puis nous partons explorer le Parc du Bic où nous croisons immédiatement quelques biches !

Biche 

Puis nous débutons la matinée par une randonnée dénommée "chemin du nord" qui longe plusieurs petites criques du Saint Laurent. Il fait très beau, mais frais, et certains endroits sont infestés de moustiques...

Parc du Bic - Chemin du nord

Nous allons jusqu'au cap à l'orignal mais somme obligées de rebrousser chemin car c'est marée haute.

Cap à l'Orignal 

Retour à la voiture par le chemin du contrebandier qui traverse une forêt oppressante, il porte bien son nom !

Chemin du contrebandier 

Après une pause déjeuner face au fleuve nous partons vers le Cap Caribou pour aller observer les phoques. Il y en a plein qui se font sécher sur des rochers et se disputent les meilleurs places. Mais le lieu est infesté de moustiques donc nous ne nous attardons pas et continuons le sentier qui traverse une très belle forêt de bouleaux.

Phoques au Cap Caribou 

Il est encore trop tôt pour notre sortie en kayak mais nous sommes trop fatiguées pour tenter une vraie randonnée. Nous partons donc visiter un autre coin du parc en voiture.

Notre sortie en kayak avec Aventures Archipel est toute une aventure. C'est pour toutes les deux une vraie première ! Mais c'est une activité qui vaut vraiment la peine à mon sens, même si vous n'êtes pas extrêmement sportif. Le coucher du soleil est splendide au Parc du Bic et les paysages sont vraiment fantastiques vu du fleuve. C'est par ailleurs assez incroyable de se retrouver au milieu des phoques joueurs sans la barrière d'un bateau. Notre guide est très sympathique et même si nous n'étions pas les plus douées (nous étions en réalité très très lentes...) nous ne nous sommes pas renversées et avons fini la sortie entières bien qu'avec quelques courbatures. Douche obligatoire avant de se coucher sous peine de sentir la vase à plein nez !

4

Nous quittons l'auberge du Mange Grenouille après un très bon petit déjeuner (Gaufres pour l'une et Pudding au Pain - excellent ! - pour l'autre). Pour une première étape aux jardins de Métis. C'est notre première visite en Gaspésie. Le temps est malheureusement un peu gris mais notre arrivée matinale nous permet de profiter des jardins sans trop de monde. Si vous êtes amateurs de plantes et de fleurs c'est réellement une étape à faire.

Jardins de Métis 

Aujourd'hui nous traversons la péninsule gaspésienne en suivant la vallée de la Matapédia. La route est très belle. Nous nous arrêtons à mi parcours pour déjeuner près de la rivière Matapédia.

Une piste de 4 km aux alentours de Saint Alexis de Matapédia permet d'accéder à un superbe panorama sur la Gaspésie et le Nouveau Brunswick.

A gauche la Gaspésie, à droite le Nouveau Brunswick 

Nous traversons ensuite la rivière pour entrer au Nouveau Brunswick où nous allons passer 2 nuits. Il faut avancer les montres d'une heure. Il s'agit du seul état canadien entièrement bilingue.

Panneau bilingue Nouveau Brunswick 

Notre gîte, l'Etoile du Havre, est situé à Bathurst. L'accueil est très chaleureux et la chambre confortable mais c'est tout le contraire de notre étape précédente : ici le décor est moderne et épuré. Sur les conseils d'un de nos hôtes nous allons dîner dans un pub (Joey's Pub) à 20 minutes de marche où la nourriture est bonne et pas trop chère.

Le temps est gris et pluvieux le lendemain matin. Après une rapide promenade sur une plage non loin du gite, nous prenons la route vers Caraquet pour la découverte du village historique acadien.

Baie des Chaleurs 

C'est la fin de la saison touristique et beaucoup de maisons sont fermées mais la visite est tout de même très intéressante.

Village historique acadien 

L'histoire des acadiens est terrible et très peu connue en France. Nous souhaitions poursuivre notre découverte avec le musée des acadiens de Caraquet mais il est malheureusement fermé. Nous profitons donc du reste de la journée pour nous reposer, le temps étant trop mauvais pour se promener.

Le soir, mauvaise surprise à nouveau, puisque le restaurant que nous avions repéré est lui aussi fermé : il est clair que la saison touristique est finie dans la Baie des Chaleurs...

5

La journée commence à nouveau sous la grisaille. Nous quittons nos hôtes assez tôt pour retourner au Québec et débuter notre découverte de la Gaspésie avec le Parc de Miguasha. Ce parc est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco du fait de sa situation remarquable pour les fossiles datant du dévonien (ère des poissons ; - 380 millions d'années).

Les activités organisées sur le site sont passionnantes et les explications à la portée de tous. C'est réellement une étape incontournable d'un voyage en Gaspésie.

Parc de Miguasha 

Nous nous arrêtons ensuite déjeuner à Carleton sur Mer à la Mie d'en haut, petit café accolé à une boulangerie très sympa. Ensuite, étape shopping dans une boutique d'artisanat MicMac avant de se rendre à notre gîte de la nuit. Là encore c'est le véritable opposé de notre dernière nuit : tout est plutôt vieillot et l'accueil n'est pas très chaleureux (on ne peut même pas verrouiller la porte de la salle de bain commune...).

Comme il est encore tôt, nous sortons visiter une ferme des alentours spécialisée dans les produits de fraises et achetons deux bouteilles de vin de fraise, puis rentons manger dans notre chambre.

6

La nuit n'a pas été très bonne notamment du fait d'un lit peu confortable. Le mari de notre logeuse est néanmoins plus sympathique et nous sert un bon petit déjeuner.

Nous partons ensuite direction Percé mais nous arrêtons visiter le musée des acadiens au Québec à Bonaventure. C'est un musée intéressant mais le ton est clairement à la minoration des crimes commis à l'encontre des acadiens par les anglais durant la déportation et cela nous choque quelque peu. Ce que nous avons appris sur l'histoire des acadiens de notre hôte au Nouveau Brunswick était réellement plus fort.

Le temps est encore assez couvert mais nous faisons étape sur la plage de l'Anse à Beaufils avant d'arriver à Percé pour nous essayer à la cueillette de jaspes et d'agates. Il y a de très belles pierres mais nous ne savons pas vraiment les identifier...

Cueillette d'agates 

Le soleil a refait son apparition quand nous atteignons Percé. Nous nous garons près du centre d'information touristique et allons nous procurer des billets pour la croisière sur l'île Bonaventure pour le lendemain.

Puis nous visitons le centre de découverte de l'île Bonaventure et nous rendons sur le belvédère du Mont Joli pour admirer la vue sur le Rocher Percé.

Belvédère du Mont Joli et vue sur le Rocher Percé 

Nous visitons alors quelques boutiques d'artisanat (potiers, boutique travaillant les pierres de la région - Agate et Caillou...) et déposons nos affaires au Gîte A l'abri du vent. Le style est assez simple mais la chambre est très grande et a sa propre salle de bain. Comme il est encore tôt nous repartons reprendre nos tentatives de cueillette de jaspes et d'agates sur la plage du Coin du Banc un peu au nord de Percé. La plage est très belle et nous trouvons plein de jolies pierres même s'il ne s'agit probablement pas d'agates.

Plage du coin du banc 

Retour à Percé pour dîner dans un restaurant de spécialités de la mer (Restaurant Biard). C'est très bon et pas trop cher.

7

Après un excellent petit déjeuner, nous nous rendons au quai de Percé pour prendre notre bateau pour l'île Bonaventure qui part à 9h. Il y a pas mal de monde sur la bateau mais nous trouvons tout de même de la place à l'extérieur.

Quai de Percé et Ile Bonaventure 

Le bateau fait d'abord le tour du rocher percé avant de se diriger vers l'île Bonaventure.

Rocher Percé 

Durant la traversée nous apercevons une baleine et un requin pèlerin.

A gauche petit rorqual ; à droite requin pèlerin 

Le bateau fait le tour de l'île afin d'aller voir la colonie de fous de bassan qui niche sur le côté est. Tout autour de l'île se trouvent également des colonies de phoques gris (ils sont moins mignons que les phoques communs !) Le temps est très brumeux et il n'est pas évident de faire de belles photos.

Tour de l'île Bonaventure 

Nous admirons les fous de bassan qui pêchent en plongeant à pic dans l'eau tels des missiles. Puis nous débarquons sur l'île où il faut s'acquitter des droits d'entrer au parc (comme dans tous les parcs canadiens). Nous prenons le sentier des colonies pour atteindre la colonie de fous de bassan rapidement. On sent très fortement la présence de ces derniers dès qu'on se rapproche de la colonie ! C'est une vision impressionnante : ils sont des milliers rassemblés sur les falaises de l'île et occupés à se bagarrer, prendre soin de leur compagnon ou bébé ou encore à s'essayer à voler pour les plus jeunes.

Colonie de fous de bassan 

Nous longeons la colonie pour repartir par le chemin du Roy qui longe la mer. Nous apercevons au large le requin pèlerin qui fait le tour de l'île et de nombreux phoques, de même que des cormorans. La fin de la randonnée nous mène vers la partie de l'île qui était à une époque habitée.

Chemin du Roy 

Nous sommes de retour au quai vers 14h pour prendre le bateau et rentrer à Percé. Le temps est superbe et permet de faire de très belles photos sur la traversée du retour.

Traversée retour 

Nous récupérons la voiture et prenons la route vers le Parc Forillon en passant par Gaspé. La route offre des panoramas magnifiques.

Route vers Gaspé 

Nous atteignons le gîte Maison Madame Alain vers 16h30 et ressortons pour une courte randonnée de 30 minutes dans le Parc du Forillon : le sentier de la Chute qui parcourt la forêt et mène à une cascade.

Sentier de la chute 

Nous finissons la ballade alors que le soleil se couche. Sur la route nous croisons un orignal qui boit dans un cours d'eau et quelques castors.

Nous dînons au café de l'anse, de la morue, et rentrons nous coucher.

Au coucher du soleil... 
8

La journée est consacrée à la découverte du Parc national Forillon. Le temps est magnifique et après un excellent petit déjeuner (avec des galettes de sarrasin comme en Bretagne !), notre hôte nous indique les meilleures randonnées à faire dans le parc.

Nous débutons par le secteur sud avec la randonnée jusqu'au cap Gaspé. Sur la route (en voiture), nous croisons le chemin d'un ours se baladant tranquillement qui prend vite peur et prend ses jambes à son cou !

Ballade matinal pour un des ours du Parc Forillon 

La randonnée jusqu'au cap Gaspé offre de très beaux panoramas sur le golf du Saint Laurent et on peut admirer des phoques communs qui nagent le long des falaises.

Randonnée vers le cap Gaspé

A l'arrivée nous sommes attendues par un gros porc épic ! On aperçoit au large le souffle des baleines.

Cap Gaspé 

Nous poussons la ballade jusqu'au "bout du monde" puis retournons tranquillement à la voiture.

Au bout du monde

Puis nous allons découvrir le secteur "Penouille" où nous profitons de la plage pour mettre les pieds dans l'eau et nous reposer.

Plage du secteur Penouille 

Nous empruntons ensuite le sentier de la Taïga qui parcourt une zone comparable aux forêts boréales.

Sentier de la Taïga 

Nous affrontons enfin la rude ascension vers le Mont Alban (283m d'altitude) pour assister au coucher du soleil. Nous redescendons néanmoins avant qu'il ne fasse nuit malgré les lampes frontales prêtées par notre hôte car la pente est très abrupte.

Ascension du Mont Alban 

Après cette longue journée de marche nous sommes épuisées et rentrons nous coucher.

9

Après un petit déjeuner composé de gaufres, nous prenons congé de nos très sympathiques hôtes et reprenons la route vers La Martre.

Premier arrêt au Phare de la Pointe à la Renommée où nous suivons une visite guidée très intéressante. Le phare date de 1879 et n'était pendant longtemps qu'uniquement accessible par la mer ou des petits sentiers.

Phare de la Pointe à la Renommée 

Les couleurs de l'automne sont désormais bien présentes dans le paysage qui borde la route.

Nous nous arrêtons en route à Saint Maxime du Mont-Louis pour acheter du saumon fumé, comme nous l'a recommandé notre précédente hôte, et en profitons pour faire notre pause déjeuner au village suivant.

A La Martre, le Phare, qui est très beau et juste en face de notre nouveau gîte, est malheureusement fermé pour la saison.

Phare de La Martre 

Nous nous installons au gîte le "Turquoiz Café" qui est décoré avec énormément de goût et est très confortable. Nous profitons de l'après midi pour aller nous ravitailler à Sainte Anne des Monts et visitons la superbe boutique d'une céramiste, Nathalie Dumouchel.

Nous dinons au restaurant du quai, où la nourriture est correcte mais le service assez moyen, puis rentrons nous coucher.

10

Après le petit déjeuner nous faisons route vers le parc de la Gaspésie. Il y a beaucoup de vent et le ciel est encore un peu couvert.

Nous débutons notre journée de randonnées par le sentier du Mont Ernest-Laforce. Il n'est pas très difficile mais le vent souffle très fort au sommet. Malheureusement nous n'avons pas eu la chance d'apercevoir d'Orignal... La randonnée est assez courte (1h35).

Sentier Ernest-Laforce 

Nous nous dirigeons ensuite vers le lac aux américains. Le soleil est sorti et il y a beaucoup du monde au bord du lac. Une famille nourrit des pies du Québec et nous trempons rapidement nos pieds dans l'eau (glacée...) et déjeunons au bord du lac.

Lac aux américains 

Comme il est encore tôt quand nous avons fini la randonnée, nous retournons vers le centre d'accueil pour emprunter un petit sentier dans la forêt à côté de la rivière Sainte Anne. C'est ma randonnée préférée de la journée, l'ambiance est très féérique.

Sentier de la rivière Sainte Anne 

Nous faisons ensuite un tour dans la boutique du parc puis décidons de finir la journée par une courte randonnée vers la rivière Cascapédia. Malheureusement la route pour arriver au sentier en voiture est longue et très mauvaise, nous perdons donc beaucoup de temps pour une toute petite randonnée de 30 minutes...

Sentier de la rivière Cascapédia 

Le retour au soleil couchant et de nuit vers La Martre est très fatiguant, nous mangeons sur le pouce avant d'aller vite nous coucher. Nous sommes un peu déçues de ne pas avoir croisé d'orignal...

11

Aujourd'hui il fait trop gris et froid pour affronter la route à faire jusqu'au parc de la Gaspésie. Nous nous rabattons donc sur Sainte Anne des Monts où nous dégustons des chocolats chauds à la boulangerie MARIE4poches et achetons un excellent pain avoine miel et figues.

Nous faisons ensuite un tour à la fête des récoltes de Cap au Renard où nous hôtes nous ont invité à passer. Nous visitons ensuite l'Exploramer de Sainte Anne des Monts pour occuper notre après-midi où se déroule une exposition très intéressante sur les requins.

Nous dinons ensuite à la Broue dans le Touquet, restaurant très sympa puis rentrons tranquillement au gite à La Martre.

12

Il fait très gris quand nous nous levons. Après un bon petit déjeuner nous prenons congés de nos hôtes qui sont devenus de plus en plus accueillants au fil des jours et nous font cadeau de deux cartes peintes par notre logeuse.

Il pleut sur la route mais à mi chemin le ciel se dégage et il fait très beau quand nous arrivons à Saint Luce pour une pause déjeuner, malgré un bon vent frais qui persiste.

Puis direction la Pointe au Père pour la visite du site historique. Au programme un musée sur le naufrage du navire the Empress of Ireland en 1914 au large de Saint Luce. Puis visite du Phare de la Pointe au Père, un des plus haut du Québec (123 marches) après celui de Cap aux rosiers.

Phare de la Pointe au Père 

Puis nous terminons par la visite d'un sous-marin, l'Onondaga et d'un musée sur la vie en 1914.

Nous poursuivons ensuite notre route jusqu'à Cacouna où nous allons passé la nuit.

Route vers Cacouna 

Difficile de trouver un bout de côte qui ne soit pas une propriété privée à Cacouna. Finalement nous nous installons dans un parc où l'on admire le magnifique couché de soleil sur le Saint Laurent.

Couché de soleil à Cacouna 

Nous dinons dans un pub du village où nous sommes les uniques clientes. La serveuse est adorable et ce n'est vraiment pas cher. Il fait toujours un vent très fort quand nous rentrons au gîte.

13

Journée estivale pour notre descente vers Québec. Après un excellent petit déjeuner riche en fruits, nous prenons la route vers Québec. Nous faisons escale dans une savonnerie à Karamouska, puis près de Saint Jean Port Joli pour la visite d'une érablière.

Nous avons droit à une visite privée très instructive sur la production de sirop d'érable, puis à une dégustation des différents types de sirop d'érable et de produits dérivés. Nous avons fait plein d'achats !

Nous nous arrêtons un peu plus loin pour pique-niquer à Montmargny sous un soleil de plomb, puis reprenons notre descente du Saint Laurent pour un arrêt sur l'île d'Orléans afin de déguster une glace.

Ile d'Orléans 

Après une petite ballade au bord de l'eau à Sainte Pétronille, qui offre une magnifique vue sur Québec, nous reprenons la route vers notre gîte au nord de Québec où nous mangeons un morceau avant d'aller nous coucher.

14

Journée grise et humide. Le petit est décevant, il ressemble plus à celui d'un hôtel que d'un gîte, c'est à nous de nous servir et rien n'est fait maison...

Aujourd'hui le Parc de la Jacques Cartier est au programme. Nous débutons par la randonnée du perdreau qui s'avère assez délicate à certains endroits. Le sol est en plus parfois glissant à cause de la pluie et des feuilles mortes.

Sentier du perdreau 

Nous pique-niquons ensuite près de la rivière Jacques Cariter et enchainons sur le sentier des cascades qui est moins compliqué mais assez fatiguant tout de même.

Sentier des cascades 

Nous finissons par une petite randonnée d'une heure appelée la tourbière. Dès notre départ, le tonnerre commence à gronder et il fait de plus en plus sombre... Nous pressons donc le pas. Heureusement, le sentier est relativement plat et facile et nous retournons à la voiture juste au moment où l'orage débute !

Parc de la Jacques Cartier 

Sur la route pour rentrer au gîte c'est le déluge et il y a de nombreux éclairs. Nous rentrons nous changer et ressortons diner dans une microbrasserie pas très loin. Le cadre y est sympa mais le rapport qualité-prix est assez moyen.

15

Avant de prendre la route vers Montréal, nous faisons étape au Parc des moulins dans la banlieue de Québec. C'est un très joli parc où nous avons pu voir plein d'oiseaux et d'écureuils !

Parc des Moulins 

Puis nous faisons route vers l'aéroport de Montréal pour rendre la voiture et prendre notre avion de retour vers la France...