Carnet de voyage

Amérique Latine et Polynésie Française

31 étapes
72 commentaires
32 abonnés
Dernière étape postée il y a 1822 jours
5 mois à la découverte des glaciers de Patagonie, des déserts boliviens, des montagnes péruviennes et de la jungle équatoriale... Et un mois sur les plages paradisiaques de Tahiti!
Février 2017
171 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 13 février 2017

Après 24h heures d'attente à Charles de Gaulle pour cause de problèmes techniques sur notre avion (pas du tout flippant!) nous passons par Madrid pour prendre un vol de 13h jusqu'à Santiago au Chili, puis à Santiago petit vol de 4h jusqu'à Punta Arenas notre destination finale!

Quelques photos prises pendant le vol Santiago-Punta Arenas pendant lequel nous avons eu la chance de survoler la cordillère des Andes de jour et sans nuages!

2
2
Publié le 15 février 2017

Nous découvrons notre première ville d'Amérique latine : Punta Arenas! Ici le vent souffle très fort et apparemment toute l'année, mais le soleil est au rendez vous! Nous sommes en été et il fait une vingtaine de degrés la journée (pas beaucoup me diriez vous? Nous sommes "à peine" à 1000km de l'Antarctique..).

Nous nous faisons tranquillement au rythme de vie chilien, notre nouvelle phrase préférée étant "On a le temps" 😀

Quelques photos de nos premières errances >>

Nous sommes montés jusqu'au Mirador où une superbe vue de la ville nous attendait! Tous les chiens sur les photos sont des chiens errants, il y en a partout ici et ils sont très mignons on en ramènerai bien un chez nous :) ils ont l'air bien nourris donc on suppose qu'ils se font allègrement chouchouter par les touristes et les habitants de Punta Arenas. D'ailleurs il ne faut pas leur donner trop d'attention car ils sont très amicaux et peuvent nous suivre pendant des heures, on en a fait l'expérience :)

3
3
Publié le 16 février 2017

Une des activités incontournables à Punta Arenas est d'aller observer les fameux manchots de Magellan sur la petit île de Magdalena, située en plein milieu du détroit de Magellan. Après quelques hésitations (l'expédition n'est pas donnée... Au final pas de regrets ;) ) nous avons pris nos billets pour 2h de bateau jusqu'à la colonie de manchots!

Sur la route jusqu'au bateau! Un berger allemand nous a suivi pendant une heure de marche ^^ 

Arrivés sur l'île Magdalena le spectacle est à la fois impressionnant et comique, il y a des manchots partout et évidemment ils sont trop mignons :) mais aussi trop marrants, on dirait vraiment qu'ils sont ivres quand ils marchent!!

Et maintenant je veux adopter une colonie de manchots... 

Et au retour une ENORME surprise nous attendait (et ENORME est vraiment le bon terme..) nous avons eu la chance d'observer des BALEINES!!!! Elles étaient assez loin du bateau on ne voyait que l'eau qu'elles recrachent à la surface, mais une d'entre elle c'est approchée à environ 50m du bateau et j'ai pu prendre cette photo >>

En plus de la colonie de manchots, j'aimerais aussi adopter une baleine.. Comment ça c'est pas possible?? 
4
4
Publié le 18 février 2017

Nous commençons à remonter le continent! Après 3h de bus nous voici arrivés à Puerto Natales, petite ville remplie de touristes habillés en Quechua (nous inclus!), car c'est ici qu'il faut s'arrêter pour préparer le trek dans le grand parc national de Torres del Paine! Pas de trek pour nous, car il fallait réserver sa nuit dans le parc et tout est complet jusqu'en avril.. Pas grave, on se fera quand même une journée dans le parc et puis d'autres treks nous attendent sur la route!

Pour l'instant découverte de la ville ! >>

5

Première journée sportive du voyage! Réveil à 5h30 (pas facile!) et deux heures de bus pour rejoindre l'entrée du parc, on est pas frais à l'arrivée! Un peu déçus dès le début car on se rend vite compte que l'endroit est blindé de touristes... On repassera pour le côté sauvage! Au moins 5 ou 6 bus déversent les voyageurs qui font la queue pour payer l'entrée de Torres del Paine, on se fait ensuite entasser dans une petite salle où les Park ranger nous expliquent ce qu'on peut faire ou ne pas faire, et enfin nous sommes tous libérés dans la nature! Parce que oui, après un petit moment de déception, les paysages à couper le souffle nous font vite oublier le monde qu'il y a!

C'est parti pour 4h de montée bien escarpée! >>

La dernière heure de montée est la plus difficile, la piste devient un amas de rocher qu'il faut escalader (j'exagère à peine!) mais à l'arrivée au Mirador de Las Torres, la vue est magnifique ! Ça valait vraiment le coup de souffrir !

Torre Sur, Torre Central et Torre Norte culminent respectivement à 2850m, 2800m et 2248m. Et nous ne sommes qu'à 875m !

On prend le temps de manger une banane de la victoire, d'admirer la vue et c'est reparti pour 3h30 de descente! Je ne prends plus de photos puisque mon organisme est tout juste capable de mettre un pied devant l'autre ^^ mais je prends quand même le temps de photographier un renard pas farouche du tout, posé tranquille au milieu d'une vingtaine de touristes qui le prennent en photo sous tous les angles! Rien à voir avec nos renards européens, il est tellement gros qu'on dirait un loup!

6
6
Publié le 26 février 2017

Nous voici en Argentine! Après 6h de bus (dont une bonne heure de formalité à la sortie du Chili, puis à la frontière avec l'Argentine), nous arrivons à notre première étape dans ce pays : El Calafate! Au bord du lago Argentino, c'est l'étape obligatoire pour entrer dans le sud du parc nationale Los Glaciares et enfin admirer le Perito Moreno!

Nous avons logés dans une petite auberge tenue par Roberto, un argentin très sympa (et peut être un peu mafieux 😎) qui nous a même payé un taxi jusqu'à la gare routière quand nous somme répartis!

On profite en plus d'une vue très cool sur le lago Argentino !

Premier jour, on découvre une ville beaucoup plus européenne que les petites villes où nous étions au Chili! On déguste aussi nos premiers empanadas de carne, qui vont en faite devenir la base de notre alimentation en Argentine 😏

7
7
Publié le 27 février 2017

Nous partons enfin découvrir cet énorme glacier dont tout le monde parle ici! Nous reprenons un bus pour une petite heure de route avant d'entrer dans le Parc National des Glaciers, qui regroupe les deux immenses lacs Argentino et Viedma ainsi qu'entre autres les gigantesques glaciers Upsala, Viedma et Perito Moreno!

Dans le bus les paysages sont déjà impressionnants ! 

Arrivés sur place, le chauffeur du bus nous explique un peu les balades qu'on peut faire en 5h, que le bus ne nous attendra pas si on est à la bourre à 19h, qu'on a intérêt à pas faire les dégueulasses si on veut pas se faire fesser par les Park rangers, et tout ça en espagnol s'il vous plaît !! Heureusement on commence à pas mal se débrouiller, même si les Argentins ont un accent un peu compliqué !

Pour les amateurs, 100 pesos le verre de whisky avec un bout du glacier dedans! 😁

On part donc pour le parcours d'une dizaine de km sur les passerelles aménagées face au glacier! On voit pour la première fois le Perito Moreno de loin, et c'est déjà très impressionnant.. Surtout que plus on se rapproche, plus on l'entend ! Ce géant de glace est en effet l'un des plus vivants au monde, il avance jusqu'à 2m par jour ! Du coup il craque, il gronde et de temps en temps des énormes morceaux se détachent et tombe dans le lac avec un bruit de tonnerre !

À son point le plus haut, il fait jusqu'à 70m.. Difficile de s'en rendre compte même quand on est devant!

Clou du spectacle, on a la chance à plusieurs reprises de voir des énormes blocs de glace se détacher du glacier! Tout est incroyable, l'image, le son... D'ailleurs tout le monde se met à hurler et à applaudir, on se croirait en finale de coupe du monde, l'ambiance est géniale !

Première chute >>

Seconde chute, et la plus impressionnante ! >>

C'est carrément un pan entier du glacier qui s'effondre ! Je vous laisse imaginer le bruit ! 

Et la troisième, cadeau, juste avant qu'on parte! >>

Cet énorme morceau a juste coulé à pic ! 

Niveau animaux, on aperçoit souvent des condors mais qui volent trop haut pour les avoir en photo.. Et une trop mignonne petite chouette 😍 posée juste devant nous ! Elle nous regarde très mal 😂

8
8
Publié le 2 mars 2017

Seconde étape en Argentine : la (toute) petite ville d'El Chalten ! 3h de route depuis El Calafate, pour une fois on monte en premier dans le bus de deux étages pour choper les places en haut devant le pare-brise !

Du coup, on est comme au cinéma et on profite encore plus des paysages de fou pendant le trajet, avec les montagnes et le fat mont FitzRoy (3359m d'altitude) qui se rapproche petit à petit >>

On a adoré cette ville ambiance très roots ! Beaucoup moins de monde que les villes précédentes, de la musique à tous les coins de rue (Ici ils adorent Dire Straits, The Doors, Creedence Clearwater Revival, Nirvana, Jimi Hendrix, The Rolling Stones...) et surtout de bons empanadas ! Promis on vous en fait dès qu'on revient (si on revient 😋)! Par contre il faut prévoir de l'argent en liquide (il ne prennent pas les cartes à puce et il n'y a pas d'agence de change!) et de la bouffe (des fois le supermercador est vide et il faut attendre que le "truck" vienne ravitailler!), heureusement on a été prévenus de ces légers inconvénients avant de prendre le bus!

Après une première nuit en auberge de jeunesse, nous avons décidé de monter notre super tente pour la première fois dans un camping très cool, et équipé d'une cuisine ! "En plus il fait super beau!" qu'on s'est dit, naïvement... Mais en faite la nuit il fait 3 à 4° maximum 😥 du coup nos trois nuits de camping on été un peu difficiles ! On a même essuyé une méga tempête avec pluie et vent violent, on a cru que la tente allait pas résister !

La devise du camping : No hay wi-fi pero puede hablar entre ustedes ! 

La super cuisine équipée de... Environ 3 casseroles 😀 pas d'assiettes et à peu près 2 fourchettes pour 30 personnes, on va s'acheter un petit cooking set pour les prochains campings !

Du coup on mange à même la casserole, tels des vrais aventuriers! 
Dormir sous une tente en Patagonie... 
9
9

Bon, c'est clair qu'avec les nuits galères sous la tente, on a pas pu faire toutes les randos qu'on voulait pour cause de gros manque de dodo ! On a donc choisi les plus faciles du secteur 😎 mais on a quand même eu droit à de superbes paysages, montagnes enneigées et glaciers, lacs turquoises, chevaux et chenilles en liberté (oui, énormément de chenilles, me demandez pas pourquoi)!

Premier jour, nous montons à 2 miradors pas loin d'El Chalten : Los Condores qui surplombe la ville, et Las Aguilas pour la vue sur le Lago Viedma. "Très facile", nous dit le Routard.. Je souffre un peu quand même durant cette courte montée 😓 mais en haut les paysages sont justes magnifiques!

Nous sommes au nord du Parc National des Glaciers, le Perito Moreno était tout au sud du même parc! 

Seconde journée, nous partons pour le Laguna Torre ! Cette fois ça rigole moins : une vingtaine de kilomètres aller-retour, mais par contre il n'y a que 250m de dénivelé donc c'est plutôt plat ! 😁

À l'arrivée, magnifique vue sur le cerro Torre (3128m) au bord du laguna Torre ! Il y a même un petit glacier qui se jette dans le lac, et de gros morceaux de glaces qui se baladent à sa surface !

Après une journée de glandages diverses et variés (dont boire des bières avec des français.. Pour nous changer un peu de Paris hein!) on entame notre dernière petite balade dans les environs d'El Chalten pour aller voir une jolie cascade : Chorillo del Salto !

On rencontre plein de chevaux sur ce sentier ! 
10
10
Publié le 6 mars 2017

Nous quittons El Chalten après une dernière nuit dans une auberge de jeunesse dans un lit bien douillet 😍 pour entamer notre premier long (très long) voyage en bus ! Nous remontons le continent par la route 40 (célèbre route ici, qui traverse tout le pays du Nord au Sud) jusqu'à Esquel, au total 2 bus et un taxi pour 18h de voyage ! On quitte El Chalten à 21h pour atteindre Esquel à 16h, on dort comme des bébés dans le premier bus "semi-cama" et on a même le droit à un "repas"... Constitué d'un sandwich nain salade-tomate-fromage, d'un petit gâteau et d'un jus de fruit !

Arrivés à Esquel on file à notre auberge La Casa del Pueblo qu'on a adoré surtout pour l'ambiance ! On rencontre des argentines qui nous font goûter et nous apprennent à faire le maté, et on re-croise un copain français qu'on rencontre par hasard à toutes nos étapes depuis Puerto Natales 😁

Quelques photos de la ville >>

Sur les bons conseils d'un des mecs qui bossent dans notre auberge, nous marchons quelques km jusqu'à un petit lac trop joli pas connu des touristes ! Ok, il faut passer par dessus une clôture, et du coup on flippe un peu de se faire courser par le fermier du coin.. Mais ça vaut le coup, on se retrouve seuls avec seulement quelques vaches et chevaux qui broutent au loin !

Petit bonus, le gâteau le plus fou que j'ai trouvé en Argentine :

Oreo triple couche recouvert de Milka ET avec une couche dulce de leche ! Niveau calorie c'est un demi Big Mac 😁
11
11
Publié le 7 mars 2017

Rapide arrêt à El Bolson, au final la ville ne nous plaît pas tellement donc on repart vite voir d'autres choses ! 😃

Ce que j'ai préféré dans l'auberge : le chat ! >>

On se balade un peu et on teste quand même les empanadas locaux ! 😋

12
12
Publié le 12 mars 2017

Après 3 petites​ heures de bus depuis El Bolson, nous arrivons à Bariloche ! Très jolie ville au bord du lac Nahuel Huapi, dont on commençait à apercevoir les belles nuances de bleus depuis le bus, et que nous allons tout de suite voir en arrivant ! C'est le premier lac sur lequel nous apercevons des kite surf et des planches à voile, il y a tellement de vent que les vagues font penser qu'on est au bord de la mer 😃

En hiver, Bariloche est LA station de ski huppée des argentins, du coup c'est vrai que la ville est très européenne (ça ressemble à une ville des Alpes) et qu'on est pas trop dépaysés ! C'est aussi pour ça qu'on s'y sent bien 😋 et qu'on réserve deux nuits dans une auberge sympa (billard en libre service!) pour préparer notre première nuit dans un refuge !

13

Nous laissons une bonne partie de nos affaires à notre auberge à Bariloche, et équipés de notre tente, sac de couchage et Cie, nous partons pour deux jours de trek vers cerro Catedral ! Le bus nous largue dans une grosse station de ski (la fameuse qui est apparemment blindée tous les hivers), et c'est parti pour 10km de montée jusqu'au refuge Frey ! 💪

Le dernier kilomètre est le plus difficile ça monte fort et le poids des sacs commence à pas mal se faire sentir ! Mais le paysage est de plus en plus beau, ce qui garde notre motivation intacte 😆 !

On atteint enfin le refuge après 4h30 de marche ! C'est magnifique, au bord du lago Toncek encaissé dans les montagnes... On plante notre tente en face du lac, et on retrouve deux français rencontrés dans notre auberge à Bariloche pour une bonne bière devant le soleil couchant ! On se prépare un bon repas dans la petite cuisine du refuge, et après une soirée sympa avec les français (on a joué au Uno en buvant du rhum, ça aide à dormir en montagne parait-il..😁) on regagne notre tente pour une bonne nuit de sommeil !

Après un bon dodo bien mérité, on se réveil avec quelques courbatures mais heureux devant ce paysage incroyable à la sortie de la tente ! On prend un bon café seuls devant le lac 😍 on profite du beau temps et du vent qui pour une fois s'est un peu calmé !

Après le petit déj, tour du lac et on monte un peu pour avoir une jolie vue sur le refuge !

Retour au refuge, on finit notre couscous de la veille et on repart pour une longue descente (on prend un autre sentier un peu plus long qu'à l'aller pour pas voir le même coin!) jusqu'au bus qui nous ramène vers la civilisation : Bariloche, l'hôtel, le lit et la douche 😄 (et oui pas de douches à 1700m d'altitude !)

On regarde les grimpeurs ! D'où la tête chelou du Matthieu ! 😆
14
14
Publié le 17 mars 2017

Après pas mal d'hésitations et beaucoup de changements de plan, on décide de traverser le pays vers l'est pour rejoindre Puerto Madryn ! Une petite quinzaine d'heures de bus "semi-cama" (traduit littéralement un "demi-lit", en réalité un siège de bus inclinable 😆) et nous retrouvons l'océan Atlantique !

Il fait très beau et presque chaud ! Toujours ce vent qu'on retrouve partout où on va en Patagonie ! 

Station balnéaire très tranquille, Puerto Madryn se retrouve blindée de touristes argentins et internationaux pendant la saison des baleines de novembre à janvier. Nous y arrivons pendant la saison des orques, mais je tue le suspens immédiatement : nous n'en verrons pas... 😢

Quelques photos de la ville >>

Puerto Madryn est surtout le point de départ pour aller faire un tour sur la péninsule Valdes, d'où on peut observer orques, baleines, éléphants et lions de mer, manchots... Pour n'en citer que quelques uns ! Article à venir prochainement pour découvrir ceux qu'on a vu et ceux qu'on a loupé !

15
15

Pour profiter au mieux de la péninsule Valdés, et surtout de sa faune, on décide de louer une voiture pour être plus tranquilles !

Notre superbe Wolswagen Voyage louée pour la journée ! L'autrichien n'est pas livré avec ! 😁

En route pour la péninsule les paysages sont déjà impressionnants et surtout on commence à croiser plein de GUANACOS 😍, c'est le lama de Patagonie ! Ils sont vraiment trop mignons, ils ont tous la même tête et une belle couleur rousse comme la barbe de Matthieu 😋 !

Conduite prudente obligée, les guanacos sont comme à la maison et traversent la route n'importe comment ! 

Après une petite heure de route depuis Puerto Madryn nous arrivons sur la péninsule, c'est le début de la "pista"... hé oui pas de route goudronnée à Valdés mais du coup on se sent encore plus en phase avec la nature (et la poussière😄) Le loueur de voiture nous avait prévenu : ne pas dépasser les 50km/h parce qu'au moindre guanaco qui traverse c'est le tonneau assuré ! On croise quand même quelques mini bus remplis de touristes qui filent à toute berzingue... Bien contents d'avoir notre voiture !

On arrive assez rapidement à Punta Norte au nord de la péninsule. C'est ici que loge toute une colonie de lions de mer tous allongés en tas sur la plage, et vers fevrier-mars, les bébés lions de mer naissent et commencent à apprendre à nager en bord de plage... C'est là que nos copains les orques sont censés faire une apparition, ils se jettent presque jusqu'à la plage pour bouffer les bébés phoques ! Oui, oui, c'est un peu horrible mais quand même grave la classe si on a la chance d'assister au spectacle ! Malheureusement, messieurs les orques ne se montrent que 2 ou 3 fois par mois donc il faut vraiment avoir de la chance... On profite quand même des très beaux paysages de Punta Norte et de la colonie de lions de mer (qui sont très très mignons 😍 et très très gros!)

Et c'est là qu'on découvre l'animal le plus étrange jamais vu ! On le voit d'abord trottiner au loin, puis on tombe nez à nez avec lui près de notre voiture : LE PELUDO !

C'est pas loin d'être un Pokémon 😂

On observe aussi de grands condors qui passent sans arrêt au dessus de nos têtes !

On remonte vite dans notre voiture pour continuer le tour de la péninsule ! On continue à croiser plein de guanacos 😍

On s'arrête sur la côte est de la péninsule après avoir croisé un panneau nous annonçant une colonie de manchots... Qui est en faite composée d'un unique manchot, célébrité locale en train de se faire mitrailler de photos par un groupe de touristes (et par nous !). Le spectacle est comique, le manchot est pas loin de signer des autographes ! 😂

On repart et on croise sur la​ route nos premiers nandous (c'est​ comme des petites autruches !), on s'arrête tous les 3 mètres pour faire des photos on se croirait à Thoiry !

On atteint Punta Cantor, toujours dans l'est de la péninsule, où nous attend cette fois la colonie d'éléphants de mer ! On voit que les femelles, les mâles se sont apparemment fait la malle (hahaha! Pardon..) et certaines se battent en faisant des bruits bizarres.. Assez fou à observer ces gros animaux tout gras qui se jettent les uns sur les autres ! Petit bonus : pour se venger de toutes les photos ridicules que je mets de lui sur le blog, Matthieu m'attend devant les toilettes pour un superbe portait "sortie de chiotte"... Bonne joueuse, je vous en fait profiter !

On reprend notre "safari" autour de Valdés !

Dernière étape avant de quitter Valdés : Puerto Piramides ! Seule ville sur la péninsule, c'est une toute petite station balnéaire très agréable où, en saison, on entend apparemment chanter les baleines depuis la plage... Le rêve ! Du coup on a très envie de revenir un jour voir ces fameuses baleines !!

Et voilà, nous repartons pour Puerto Madryn très contents de notre journée ! Quelques photos de guanacos pour finir 😍

16
16
Publié le 26 mars 2017

Ça y est nous quittons définitivement la Patagonie 😥 pour cette fois !

Depuis Puerto Madryn nous prenons un bus pour 18h de voyage jusqu'à Retiro, la gare routière de Buenos Aires ! Arrivés vers 11h30 à la capitale, premier choc thermique : il fait chaud ! Hé oui plus de grosses rafales de vent en permanence comme en Patagonie, pour la première fois on peut se mettre en tee-shirts et attraper des coups de soleil 😎 ce qui n'est pas pour nous déplaire !

Bien fatigués du voyage on saute dans un taxi direction le quartier San Telmo où nous attend le petit appart loué pour la semaine ! Après une bonne grosse sieste, on part direction le quartier Centro où se trouve la Casa Rosada (l'Elysée des argentins) sur la Plaza de Mayo. Petite balade bien sympa, on retrouve la civilisation, les pigeons, les klaxons, la pollution, le Burger King... Les bonheurs d'une grande ville quoi !

L'architecture nous rappel un peu Paris... D'autres quartiers sont plus dépaysants! 

Au final le quartier qu'on a préféré était celui dans lequel était situé notre appart : le bario San Telmo ! Beaucoup de vieilles maisons coloniales très jolies et assez chics (à l'époque), c'est le coeur historique de la ville, là où vivait tous les riches immigrés. Maintenant c'est plutôt populaire, les quartiers plus "riches" étant ceux de Palermo ou Recoleta... Qui ressemblent beaucoup à Madrid ou Paris !

Du coup on s'est pas mal baladés dans San Telmo >>

Pour ceux qui ont le mal du pays, rien de mieux qu'un Ricard à la Brasserie Pétanque tenue par des marseillais 😝

C'est dans ce quartier qu'on peut trouver la statue de Mafalda, héroïne d'un comic strip très connu en Argentine ! Dans toutes les boutiques de souvenirs, on trouve à peu près tout à son effigie, du tablier de cuisine au stylo bic en passant par le thermos pour faire le maté ! Son créateur Quino est un argentin originaire de Mendoza, qui a souvent utilisé le côté naïf de son personnage pour faire discrètement passer des messages politiques en pleine période de dictature...

Plus de photos du joli quartier de San Telmo >>

Le dimanche la moitiée du quartier est occupée par un énorme marché ! 

On découvre aussi le quartier de Puerto Madero, là où coule le fameux Río (d'une belle couleur maronasse, digne de notre Seine natale 😁). On voulait voir la grande réserve écologique (grand parc construit sur une ancienne décharge ! Bien joué les gars !) qui était malheureusement fermée à cause du déluge de pluie qu'on avait subit la veille...

En quête de nature, on se rabat donc sur le Parque Lezama, jardin botanique à la périphérie de San Telmo >>

Très joli mais envahi de moustiques ! On les avait oublié ceux la ! 

Petite interlude française avec Thibault qui nous emmène au meilleur burger de Buenos Aires ! Et qui nous accueillera plus tard dans sa coloc pour un asado de fou (le barbecue local!) Merci Thibault !

Le Burger Joint, vraiment délicieux et bière maison pas mauvaise !😃

On ne pouvait pas rester à Buenos Aires sans visiter le quartier de la Boca ! Plus précisément El Caminito, célèbre rue multicolore et surtout très populaire. Car si c'est l'endroit de la ville où on trouve la plus grande concentration de touristes au mètre carré, c'est aussi le quartier le plus pauvre de Buenos Aires, le Routard et d'autres voyageurs rencontrés sur la route nous déconseillant carrément de ne pas nous éloigner de cette petite rue... Mais la rue est effectivement très jolie, des couleurs et de la musique partout, de nombreuses démonstrations de tango, on profite quand même de ce quartier très dépaysant !

On se décide quand même à s'aventurer un peu dans la Boca, pour aller voir le célèbre stade de la Boca Junior dit "la bombonera"! On constate quand même rapidement le contraste avec la rue Caminito, deux mètres après il n'y a plus personne et on se rend vite compte de la pauvreté du quartier..

Aux abords du stade tout est bleu et jaune, les couleurs de l'équipe de la Boca Junior! Ici le foot est une religion... 

Petite visite culturelle, nous passons au musée d'art contemporain de Buenos Aires ! Pas très grand mais notamment très bonne exposition sur Antonio Berni, artiste peintre-dessinateur-colleur-contemporain argentin !

Matthieu reste quand même assez dubitatif face à certaines oeuvres... 😁

C'est aussi à Buenos Aires qu'on trouve l'avenue la plus large au monde (elle est dans le livre des records, nous a précisé un chauffeur de taxi) l'Avenida 9 de Julio, 140 mètres de large pour 14 voies ! Ils sont fous ces argentins...

Il nous faudrait un très grand angle pour la photographier... Ou un drone ! 

Niveau transport, on retrouve avec beaucoup d'émotion (je déconne) le métro, ou plutôt le subte ! Trop pas chère, environ 40 centimes d'euros le trajet ! Mais il n'est pas très étendu, du coup on prend souvent le taxi qui est aussi très abordable et les chauffeurs sont en général plutôt bavards (des fois tu es arrivé, le compteur ne tourne plus, et il continue à te taper la discute ! ). Mais les bus... On ne comprend rien, ni aux horaires ni aux arrêts ! Mais comment font les locaux?? C'est un mystère que nous n'avons pas résolu... Cet arbre par exemple, est un arrêt du bus 29 >>

Trouver un arrêt de bus à Buenos Aires, une véritable chasse au trésor ! Ça pourrait être une épreuve de Pékin Express 😆

Et pour finir le tango ! Né dans le quartier de la Boca, qu'est ce qui représente mieux cette ville ? Si vous faites un jour un tour à Buenos aires on vous déconseille de payer pour voir un spectacle (il y en a énormément et c'est vrai que dans un joli théâtre ça peut valoir le coup) c'est très chère, et dans beaucoup de restaurants en terrasse il y a des show gratos (c'est quand même sympa de leur lâcher un petit billet à la fin! Ne soyons pas radins non plus!) On n'a pas essayé de pratiquer, mais c'est également possible dans des clubs spécialisés ! Nous on préfère regarder, c'est plus sûr 😅

Notre dernier repas à Buenos Aires ! Dans San Telmo et devant des danseurs de tango 😍

Et en live ça donne ça >>

17
17
Publié le 30 mars 2017

Après une semaine passée tranquilou à Buenos Aires, on reprend la route ! 10 heures de bus plus tard, nous voici arrivés à Córdoba notre première étape pour découvrir le nord-ouest de l'Argentine. On ne reste que deux jours, du coup on part tout de suite explorer le centre ville vraiment très joli avec ses belles églises colorées !

Matin du départ, on quitte notre hôtel direction le terminal de bus pour déposer nos sacs pour la journée (le bus est à 21h..) et on part à la recherche d'une activité sympa en ville ! On longe un grand parc dont on cherche désespérément l'entrée (^^) pour finalement tomber sur.. Un zoo ! 😍

On a adoré les perroquets, ils sont vraiment trop beaux et yen a un qui savait dire "¡hola!" 😮

Cerise sur le gâteau, pompon sur la garonne : on rencontre les maras ! Sorte de lièvre-chevreuil, cet animal super chelou vit, entre autres, sur la péninsule Valdés où nous étions très déçus de ne pas l'avoir vu !

18
18
Publié le 2 avril 2017

Départ de Córdoba à 21h, après 40min de route notre chauffeur fait demi tour et revient au terminal parce que des gens on raté le bus 😂 ce pays est génial ! 12 heures plus tard, on arrive sans encombres à Salta, surnommée Salta la Linda par ses habitants c'est la plus grande ville du nord de l'Argentine. On y reste trois jours le temps de visiter et de préparer notre road trip dans la région !

Très joli parc près de la gare routière, équipé d'un petit plan d'eau où on peut même faire un tour de pédalo 👍 !

Le cerro San Bernardo qui surplombe la ville est accessible en téléphérique, ou par un chemin composé d'à peine 1070 marches 😑 en tant que grands aventuriers sportifs de l'extrême, on opte pour la deuxième option 😎💪

Ces charmantes araignées sont suspendues au dessus de nos têtes pendant tout le trajet 😆

Arrivés en haut, petites chutes d'eau artificielles et vue incroyable sur la ville ! >>

À Salta on boit de la Salta et on mange (encore!) des empanadas salteñas, spécialité de la ville !

À voir aussi le musée MAAM (Museo de Arqueología de Alta Montaña) où on a pu observer des momies d'enfants Incas sacrifiés (parfaitement conservées) retrouvées à plus de 6000m d'altitude sur le volcan Llullaillaco... Bonne ambiance garantie ! 😆

Dernier jour, nous louons une superbe Volkswagen Up! pour 6 jours de road trip dans le sud et le nord de Salta ! Article à venir !

19
19
Publié le 15 avril 2017

Nous voilà partis pour 6 jours de road trip pour découvrir la belle région du nord-ouest argentin ! Pour l'occasion on loue une superbe Volkswagen Up! très mignonne petite voiture qu'on aura emmenée dans des chemins pas faciles​ faciles​... Mais qui aura bien tenu le coup !

La classe, tout simplement ! 😎

On quitte Salta pour prendre la route 33, direction notre première étape : Cachi ! On en prend déjà plein les yeux sur la première partie de la route, on ne fait que monter sur une route de montagne très escarpée et tout est vert autour de nous !

Du vert, les montagnes passent au rouge et se couvrent petit à petit de cactus géant 🌵 ! Nous sommes dans la Cuesta del Obispo.

Après une petite pause photos, on remonte dans la Up! pour passer le col de Piedra del Molino à 3457 m d'altitude !

On est complètement dans les nuages, tant pis pour la vue ! 

Après le col, la route redescend, s'élargit, et soudain le paysage change radicalement ! On entre dans le parc national Los Cardones (nom des grands cactus), tout est plat et recouvert de cactus candélabres ! On traverse la recta Tin-Tin, grande ligne droite de 14 km, avant de faire une petite pause sandwichs au milieu des cactus 🌵🌵🌵

Dernière ligne droite jusqu'à Cachi, on commence à croiser un semblant de civilisation !

Arrivés à Cachi dans l'après-midi, on en profite pour se balader dans cette petite ville très jolie ! C'est calme, il fait bon, étape très cool et reposante ! 😃

Puis installation de la tente dans le camping municipale à 3€ la nuit 😎 on a de l'électricité, un petit ruisseau pour rafraichir les bières et même un nouveau copain chien qui passera la nuit devant notre tente ! 🐕 😍

L'électricité au top avec les fils qui traînent dans la flotte!! 
20

On quitte Cachi au matin direction notre prochaine étape dodo : Cafayate ! On se retrouve de nouveau sur la route nationale 40 qu'on a pas mal rodée en Patagonie (en bus), bien qu'ici elle ne soit pas encore goudronnée 😆 ! Du coup la Up! commence à prendre chère et nous aussi 😁 !

🌵🌵🌵

On arrive à Molinos où on s'arrête grignoter un bout dans un petit resto !

Une bonne tortilla de papas ! 

On reprend la ruta 40, et les paysages sont de plus en plus fous ! Depuis la vallée, de grosses formations rocheuses commencent à nous encercler et se transforment bientôt en pointes, nous arrivons dans la quebrada Las Flechas !

On s'arrête à un point de vue incroyable... On se croirait sur une autre planète !

On grimpe un peu sur un petit chemin pour une vue grandiose sur la quebrada Las Flechas ! 😮

Lunaire... 🌖

Puis dernière ligne "droite" jusqu'à Cafayate !

Tout redevient vert aux abords de la ville ! Re-changement de décor ! 

Arrivés sur place, on s'installe dans une auberge très sympa >>

Puis découverte de la ville de Cafayate, étape importante de la route des vins d'Argentine ! 🍷

Départ le lendemain matin, il nous reste à rejoindre Salta par la ruta 68 pour finir la boucle sud ! En quittant les vignes entourant Cafayate, on se retrouve vite dans un paysage de western... Les montagnes sont rouges et on croise d'étranges formations​ rocheuses du même rouge, formées il y a deux millions d'années par l'océan qui recouvrait alors cette partie des Andes : c'est la quebrada Las Conchas (Conchas : coquillages🐚) !

Premier arrêt, on tombe direct sur des petits chats trooop mignons 😍 ! Je craque complètement pour le petit blanc aux yeux vairons 😻 >>

À l'aise, le petit matou s'installe dans le coffre de la Up ! 😼

Bon c'est pas tout ça mais on a une quebrada à visiter ! >>

Encore un petit chat 😺 !

On reprend la route... Pour s'arrêter 5 mètres plus loin, les paysages sont vraiment magnifiques !

Arrêt devant l'Obelisco >>

Arrêt "Olala-c'est-trop-beau-arrête-toi-là!!" >>

Toujours la ruta 68... 💓

Ce n'est plus des guanacos que nous croisons mais des vrais lamas ! 😍

El Sapo ( = le crapaud 🐸 ! ) >>

Un mirador grandiose (un de plus!) celui des Tres Cruces où il faut escalader une petite dune de sable aussi rouge que les montagnes environnantes, pour une vue magnifique sur la vallée entourant le río las Conchas !

Puis arrêt à l'étonnante gorge El Anfiteatro, qui doit sa forme arrondie à un ancien lac interne !

Toujours considéré comme sacré, cet espace impressionne... Avec la résonance, on se croirait dans une église ! 

Seconde gorge sur notre route, la garganta del Diablo 😈 de forme moins régulière et qui nécessite un peu plus de crapahutages, mais tout aussi impressionnante !

On reprend la route (toujours trop belle!), et on fait un dernier arrêt avant notre nuit à Salta : dans la toute petite ville Coronel Moldes on bifurque sur la ruta 47 pour traverser le joli lac artificiel Dique del Corral !

On se croirait dans Jurassic Park, je m'attend à voir surgir un troupeau de dinosaures à tout moment !! 
Le Dique del Corral 🌅

Et enfin nous retrouvons Salta la Linda pour une nuit avant de partir pour la boucle nord de notre road trip ! Article à venir ! 😘

21

Fin du road trip, on part pour la boucle au nord de Salta qui finalement n'en a pas vraiment été une, de boucle... Vous allez comprendre !

On quitte donc Salta dans la matinée par la route 9, et grand changement par rapport aux paysages désertiques du sud, la route très étroite serpente dans une véritable forêt tropicale !

Le temps est couvert, il pleuviote, on commence à le sentir mal niveau météo ! 

On traverse le petit village de El Carmen, le moins petit village de San Salvador de Jujuy, puis Yala, où on décide de prendre une petite route pour aller voir les lagunas de Yala (apparemment très jolis petits lacs perdus dans la jungle du coin). Premier échec : au bout d'une demi heure de montée sur une route caillouteuse on se rend à l'évidence, il pleut, la piste est très escarpée, la Up ne pourra pas aller plus loin... On redescend donc retrouver une route plus sûre pour continuer vers Humahuaca !

Conduite prudente, une biquette peut se balader sur la route à chaque tournant ! 🐐

C'est après la ville de Volcan que le paysage se transforme à nouveau ! On entre dans la quebrada de Humahuaca, la végétation dense laisse place à de belles montagnes aux dégradés de couleurs incroyables, du rouge au vert pâle !

On passe devant Tilcara, notre étape pour le lendemain soir ! 

La route est plus large et goudronnée, on arrive vite à Humahuaca ! Fin d'aprem, on réalise que la rue de l'auberge qu'on a réservé n'existe sur aucune carte (impossible de trouver de la wifi... C'était avant qu'on découvre maps.me !) et aucun local ne semble la connaître... 👍 On finit par abandonner les recherches pour s'arrêter dans une pension aux airs sympas ! Puis petite visite de la ville >>

Entre temps, un gros orage s'abat sur Humahuaca ☔⚡! Vraiment pas de chance avec la météo... 

Quelques empanadas dans un bar ambiance reggae très cool La Puerta Verde >>

Réveil pluvieux sur Humahuaca, on garde le sourire et on reprend la route 9 jusqu'à Abra Pampa !

 On croise encore de magnifiques montagnes multicolores, on dirait qu'elles sont en train de fondre au soleil (léger, le soleil..)

Arrivés à Abra Pampa, on décide de faire un petit détour pour aller voir le Laguna de los Pozuelos qui culmine à plus de 4000 m d'altitude ! Ça à l'air trop beau et il n'est qu'à 50km d'Abra Pampa, un détour de rien du tout, qu'on se dit, plein d'insouciance et de naïveté... Mais 50km de piste pourrie après un gros orage, bah ça prend plus d'une heure en Up ! Et cerise sur le pompon du gâteau de la garonne, 3-4 km avant le lac la route se remplit carrément d'eau, la Up déclare forfait et on fait demi tour, défaits et vaincus par les éléments... 😥

La "route", quelques km avant l'abandon final... 

Dans notre malheur, on a quand même la joie de croiser quelques lamas ! 💛

Vu l'état des pistes, on revoit notre programme et on décide de refaire la route 9 (goudronnée👍) en sens inverse pour rejoindre le désert de sel de Salinas Grandes, au lieu de faire la boucle qui nous fait passer par la route 40 (pas goudronnée👎). Juste le temps de choper une petite mamie locale en stop (trop mignonne) qu'on dépose à Abra Pampa, et on redescend vite vite (mine de rien, cet échec cuisant nous a fait perdre presque 3h...) jusqu'à Humahuaca, puis Tilcara, pour ensuite prendre​ la route 52 pour passer devant Purmamarca et sa belle montagne aux sept couleurs >>

Puis la route remonte dans la montagne, on passe un col à 4170m ! Plus on monte, plus le temps est maussade, il pleut, il fait gris.. Mais des paysages toujours aussi grandiose !

Et la, miracle plus on redescend plus le ciel s'éclaircit 🌞 il fait beau et il fait chaud ! Et on aperçoit enfin au loin le superbe désert de sel de Salinas Grandes, avec les montagnes dans le fond le paysage est fantastique ! La récompense de la journée ! 😃

🌞😮💕

Après avoir bien profité de ce paysage de folie et du soleil, demi-tour, on regagne la petite ville de Tilcara où nous attend notre auberge !

Le lendemain, on se lève tôt pour aller rendre la Up avant 13h à Salta ! C'est la fin du road trip, bye la Up 😥... Dernière​ nuit à Salta la Linda avant de partir pour de nouvelles aventures à San Pedro de Atacama, Chile 😉😎 !

Dernière auberge à Salta, qu'on retiendra pour sa mascotte lama pas du tout flippante ! 😱😂
22
22

On quitte enfin Salta et à priori définitivement l'Argentine (pour cette fois 😉) pour rejoindre San Pedro de Atacama au Chili !

Le trajet en bus est trop cool, il nous fait d'abord repasser par le désert de sel de Salinas Grandes 😄 qu'on traverse, puis on continue à travers de belles plaines arides entourées de montagnes, on croise d'autres petit déserts de sel et des jolis lacs turquoises, bref, on profite de ce trajet d'environ 8h ! Puis on arrive en vue de la frontière avec le Chili, située ici à plus de 4000 m d'altitude, pas facile de sortir les gros sacs du bus pour les faire fouiller (ou pas) par les douaniers ! On se retrouve tous avec la tête qui tourne un peu, nous ne sommes pas encore bien habitués à l'Altiplano, le mal d'altitude nous guette !

On arrive ensuite à San Pedro, dominée​ par l'impressionnant volcan Licancabur (5916m, à la frontière Chili-Bolivie!🗻 ) c'est une toute petite ville au milieu de la région la plus aride du monde, néanmoins très touristique, blindée d'agences​ pour moultes excursions et de petites​ boutiques...

On découvre une boulangerie française ! Joie, croissants et baguettes ! 😍

On s'offre une excursion vraiment très sympa avec Alain Maury, astronome français installé à San Pedro, qui nous fait découvrir le magnifique ciel nocturne du désert le temps d'une soirée ! On observe à travers ses 11 téléscopes Jupiter, la lune, des nébuleuses et autres amas d'étoiles... Incroyable ! 🌌🌠🌝 Pour ne rien gâcher, Alain est marrant et très bon professeur ! Et pour finir, petit maté de coca en prime en fin de soirée ! 👍

On peut même photographier la lune à travers l'un de ses téléscopes ! 😮

🌔🌕🌖

Et c'est à San Pedro qu'on retrouve Antoine, un copain français du voyage, qui nous fait rencontrer Remy, français lui aussi, et Josie, américaine quant à elle ! Avec cette joyeuse troupe nous décidons de louer une voiture 2-3 jours pour découvrir la magnifique région du désert d'Atacama, article à venir 😉

23

Avec cette super équipe nouvellement formée (Antoine, Josie, Rémy, Matthieu et moi!) on part donc à Calama à environ 1h30 de bus de San Pedro, où louer une voiture coûte beaucoup moins chère qu'ici !

Levé de soleil à la gare routière de San Pedro 🌄

On se retrouve donc au Hertz de Calama après avoir pris un taxi à cinq avec tous nos gros sacs dans le coffre qui ferme pas 😆, pour enfin récupérer notre Toyota Rav-4 ! Et oui, finis les Up et autre Voyage, on se retrouve avec une vraie jeep quatre roues motrices, super sono et de la place pour tout le monde (bagages et courses incluses, ça en fait du bordel!) !

La classe 😎🚙

Et c'est parti pour 2 jours et 2 nuits de balades ! On part direct pour le désert de sel d'Atacama où on rejoint la jolie laguna Tebenquiche, lac salé, comme tout ce qu'il y a autour de nous ! Le paysage est blanc comme neige (sensation étrange car il fait très TRÈS chaud! ) les montagnes et le volcan Licancabur se reflètent​ dans le lac, tout est paisible... On en profite pour manger nos sandwichs​ en admirant ce paysage fantastique !

On quitte ce paysage lunaire, et avant de sortir du salar on tombe sur deux trous d'eau tous ronds et l'un en face de l'autre : los Ojos (les Yeux, pour les allemands LV2😁) !

Matthieu, trop heureux au volant de son Rav-4 😂

On reprend la route, paysages magnifiques avec la lune qui apparait au dessus du volcan... 😍

Petite pause pour se dégourdir les pattes, au milieu d'étranges rochers troués comme du gruyère !

Après la chaleur du salar d'Atacama, on est maintenant presque à 4000m et on a un peu froid ! 

On repart, on croise quelques vigognes sur la route. Trop mignonnes, elles sont très peureuses car contrairement à ses cousins lamas, guanacos et alpagas, elles​ n'ont jamais été domestiquées​ !

Fin d'aprem, on arrive aux lagunas Miscanti et Miniques ! Mauvaise surprise, l'entrée est payante et il ne nous reste que 30min pour se balader... Du coup on se met à courir partout, ce qui n'est franchement pas évident à 4350m d'altitude (j'ai frôlé la crise d'apoplexie) mais on profite quand même des paysages qui sont du coup vides de touristes à cette heure tardive ! Autre bonus : la jolie lumière de fin d'après midi !

🌅🗻🌄

On quitte ces jolis lacs, et là, la course contre la montre commence ! Le soleil va se coucher et on veut trouver un bon spot pour boire une bière devant ! 🌄 🍺

La golden hour sur l'Altiplano chilien 🌄

On trouve un coin sympa juste à temps, on s'assoit pour le spectacle en profitant d'une bonne bière-cacahuètes. On en profite pour expliquer à Josie le sens du mot "apéro", qui n'a apparemment pas de traduction littérale en anglais ! 😀🍻

Les couleurs sont incroyables ! 

On se trouve un petit coin pour installer notre campement​ pas loin ! ⛺ Dans la soirée, grosse frayeur, deux types armés débarquent silencieusement et ils sont franchement pas amicaux.. Il font en faite parti d'une brigade anti-drogue et deviennent beaucoup plus sympas quand ils comprennent qu'on est des touristes ! Ils nous font même essayer leur lunettes de vision nocturne ("Wouaouh Splinter Cell !!" s'écrit Rémy, un peu ivre 😆), du coup plus de peur que de mal, rencontre étrange mais sympathique !

Le lendemain matin, après que Josie et moi nous sommes perdues en allant faire la vaisselle dans un ruisseau (impossible de retrouver le campement au retour😆) , on part explorer rapidement un petit canyon qu'on avait repéré sur la route la veille !

Rapidement, parce que 3 heures de route nous attendent jusqu'au salar de Talar et les fameuses Piedras Rojas ! En arrivant on se retrouve face à un panorama incroyable : étendues salées, lac bleu turquoise, jolies montagnes colorées dans le fond... Trop beau !

On arrive devant le lac, sable blanc, eau turquoise... Ce ne sont pas les Caraïbes mais bien l'Altiplano chilien, nous sommes à plus de 4000 m au-dessus de l'océan !

La team >>

On se balade sur les Piedras rojas, pas de mots pour d'écrire le paysage les photos parlent d'elles mêmes ! Sans doute un des plus beaux panoramas du voyage ! 😍

De t-shirt-chapeau on repasse vite à manteau-bonnet, beaucoup de changements​ de température brutaux pendant ce trip 😓

Avant de repartir, une photo de la team au complet avec notre jeep ! 🚙 😄

On repart avec pour but de trouver un endroit calé dans le désert où dresser notre campement (idée qui nous paraissait géniale sur le coup 😆)

On trouve un coin un peu abrité du vent et éloigné de la route, tout ça juste avant le coucher du soleil ! Installation du campement et magnifique coucher de soleil sur le désert... On est heureux, mais on commence quand même à se dire "il fait froid hein les gars..."

Heureusement pour la soirée, on a ramassé du bois pendant la journée pour se faire un bon feu (oui parce qu'on s'est dit qu'on en trouverait pas beaucoup, du bois, dans le désert... Pas cons les types !)

Au final c'est LA mauvaise idée ! Parce que la nuit, dans le désert, à 4000m d'altitude, il fait -10° !! Oui oui, vous avez bien lu -10°... Du coup on finit tous dans la jeep, impossible de dormir en tente, sauf pour Rémy qui lui est équipé au top (matelas gonflable, sac de couchage -15° et chaussettes​ en laine 😉) il passera quand même une mauvaise nuit, un peu malade à cause de l'altitude... Au matin, tout à gelé ! La voiture, les tentes et tout ce qu'on a laissé dehors ! Quelques canettes de bières ont même explosé à cause du froid !

Bon on la voulait notre nuit dans le désert, et on l'a eu ! Une expérience qu'on est quand même contents d'avoir​ vécu après coup 😁 Au matin, tous gelés, on remballe nos affaires le plus vite possible : on dépose Antoine, Josie et Rémy à la frontière bolivienne où ils partent faire l'ascension du volcan Licancabur 🌋, avant de redéposer la jeep à 13h à Calama ! On se sépare avec tristesse de la moitiée de l'équipe et de notre Toyota Rav-4, et on repart pour San Pedro où de nouvelles aventures nous attendent !

24

Après une bonne nuit réparatrice à San Pedro, on part louer des vélos pour aller explorer la Vallée de la Luna ! 🚲🚲

C'est parti pour une autre journée​ dans le désert ! 

On quitte la ville pour se retrouver directement au milieu du desert, pour l'instant c'est plat, il fait beau, on est contents 😎 !

Premier arrêt, on part explorer une sorte de mini canyon ! >>

Le chemin nous fait passer par des cavernes très étroites, dans lesquelles on se retrouve en train de ramper... Claustrophobes s'abstenir ! Au passage, on est contents d'avoir pensé aux lampes frontales !

Et on remonte pour se retrouver au dessus des cavernes, vue magnifique sur le désert et les montagnes salées !

On remonte en selle pour se taper une montée de l'horreur​ qu'on finira à pied (surtout moi 😁), nombreuses pauses pour photographier le paysage impressionnant de la vallée !

Toujours du sel partout ! 

On s'arrête ensuite à "l'Anfiteatro" où on descend à nouveau de vélo pour monter une petite demi heure jusqu'à un mirador !

L'homme, victorieux, après avoir grimpé une dune 💪

Et là c'est le drame, l'appareil photo tombe en rade de batterie ! Ça devait bien m'arriver à un moment du voyage 😆 du coup, pas de photos de la vue et surtout pas de photos du coucher de soleil depuis la Duna Mayor... Tant pis ! Retour à San Pedro difficile, on a trop mal aux fesses (les selles sont pas terribles!), on en gardera des courbatures plusieurs jours 😣 ...

Prochaine étape, trip de 3 jours dans le sud de la Bolivie en jeep ! 😎🚙

25

De San Pedro on décide de se lancer dans une excursion en jeep sur 3 jours, recommandée par un couple de voyageur qu'on avait rencontré à Cafayate, et qui nous dépose directement à Uyuni en Bolivie ! 3 jours et 2 nuits avec un guide pour découvrir les paysages de fou du Sud Lipez, magnifique région bolivienne ! 😎

Premier jour, un colectivo vient nous récupérer à 8h à notre auberge de San Pedro pour nous emmener au poste de douane de sortie du territoire chilien où on attend une bonne heure en compagnie d'autres voyageurs... Puis on repart direction la frontière avec la Bolivie >>

 Et oui, cette petite cabane devant les volcans est bien la douane bolivienne ! 😁

On a droit à un bon petit déj, on rencontre notre guide, Romulo, et notre "car-team" : Jacky, Tessa, Irma et Klara ! Comme vous l'avez compris, Matthieu sera entouré de femelles pendant 3 jours (ça aurait pu être pire, le guide aurait pu être une femme 😁)...

Ptit déj à 4000m d'altitude, on a même eu du vrai pain de baguette ! 😊 Et du bon café ! ☕

Et c'est parti ! On s'arrête rapidement pour payer l'entrée de la réserve nationale Eduardo Alvaroa, et on remonte en jeep pour un court trajet jusqu'au premier arrêt : la Laguna Blanca ! Très proche de la frontière chilienne, situé à 4350m d'altitude, on commence fort niveau paysage avec ce lac salé tout blanc, devant les montagnes et volcans de la cordillère !

Quelques kilomètres plus loin, on découvre le Laguna Verde ! Tout aussi salé et haut (4300m d'altitude), ce petit lac devient vert turquoise quand le vent souffle et remue les sédiments fortement concentrés en cuivre. Chanceux, le vent est avec nous et on peut admirer cette jolie couleur !

On repart sur les "routes" de l'Altiplano bolivien >>

Romulo, best guide ever et surtout best driver ! 🚙😃

Petite pause pour se dégourdir un peu les pattes >>

Et on s'arrête ensuite au bord d'un joli lac turquoise où on se baigne dans des sources d'eau chaude ! L'eau est à 38°, le guide nous conseil de n'y rester que 15min pour ne pas complètement cuire telle une patate 😆 et parce qu'à plus de 4000m d'altitude on peut rapidement faire un malaise en sortant ! Dur dur, d'ailleurs, de sortir... Il fait pas non plus très chaud à cette altitude !

4eme photo, les petites piscines d'eau chaude vue d'en haut  

C'est aussi ici qu'on nous sert l'almuerzo (le repas du midi), et on repart vite pour la prochaine étape : les geysers de Sol de Mañana! Cette fois on arrive au point culminant des 3 jours, nous sommes à 5000m d'altitude ! Du coup l'énergie de notre car-team est largement redescendue, on dort tous à moitié, on a tous un peu mal au crâne... Mais on sort quand même admirer cette zone étrange pleine de grosses marmites bouillonnantes, et un petit geyser qui crache un grand panache de vapeur d'eau !

On a l'impression d'être sur une autre planète, impression renforcée par le fait qu'on ai un peu du mal à respirer ! 🌑🌕

Le geyser en action >>

On remonte avec notre guide bien-aimé pour redescendre un peu jusqu'à exactement 4278m où nous atteignons la Laguna Colorada ! Lac salé aux jolies teintes rouges (dues aux algues et aux sédiments) recouvert de milliers de flamand roses... Grâce à Romulo qui connait tous les raccourcis on arrive laaargement avant toutes les autres jeep, nous sommes seuls, l'atmosphère est paisible, on profite du spectacle !

Pour mon plus grand bonheur, on croise un troupeau de lamas ! Pas farouches, ils posent tranquille devant nos objectifs 😎

En rentrant j'adopte un lama et un alpaga, je les appelle​ Machu et Picchu 😁

Puis on roule direction la dernière étape de la journée, un petit village paumé où on va nous nourrir et nous faire dormir !

Après une bonne nuit de sommeil, on repart les premiers (ce malin de Romulo est toujours dans l'optique de nous faire éviter la foule des autres voyageurs !) et on assiste à un lâcher de lamas géants dans la montagne >>

Après ce superbe spectacle de bon matin, Romulo nous emmène voir des petroglyphes (des très vieux dessins sur des rochers 😀) >>

Puis au milieu de ces immenses plaines d'altiplano apparaissent des formations rocheuses aux formes toutes plus étranges les unes que les autres ! On s'arrête devant "la Copa del Mundo" (bon la je vous explique pas pourquoi hein...) >>

Puis le "Camello" (je vous laisse deviner!..)

🐪🐪🐪

Puis toute une zone où Romulo nous laisse crapahuter à loisir, on escalade on prend des photos, on profite !

La car-team au complet 🙌

Prochain arrêt : la Laguna Misteriosa... Lagune aux eaux sombres qu'on atteint après un petit quart d'heure de marche, entourée de hauts rochers et posée sur une véritable moquette de mousse verte, l'endroit est calme et un peu surréaliste !

Romulo nous fait remarquer que des gros lapins se planquent dans les rochers ! Pas facile de les observer ils se fondent littéralement dans le paysage 🐰 >>

Trouve le lapin ! 🐰

On reprend la route pour s'arrêter au canyon del Anaconda, qui doit son nom à la rivière qu'on voit serpenter au fond ! 🐍

Et on remonte en voiture, prochaine arrêt : la pause déjeuner ! Ça se passe dans un petit village aux allures de ville déserte du far-west, "les champs Élysées" nous sort Matthieu qui fait bien rire tout le monde 😁

Repus, on repart pour rouler une bonne partie de l'après-midi ! Petit arrêt dans un "village" (un bar, une école, deux maisons et des chiottes pour les touristes, tout ça traversé par une voie de chemin de fer !) où on peut déguster des bières locales. Ce sera à la coca pour Matthieu et au fruit du cactus pour Lélé ! 🍻

Et on repart jusqu'à enfin apercevoir notre destination finale : le salar de Uyuni ! Ce lieu est tellement magique qu'il mérite bien un article à lui tout seul, du coup la suite au prochain épisode 😉 !

26
26
Publié le 1er juin 2017

On débarque donc en vue du fameux salar de Uyuni, pour s'arrêter dans un hôtel... De sel ! Du sol au plafond (littéralement) en passant par notre lit, tout est fait en sel ! >>

Petite balade près de l'hôtel où on avait repéré un troupeau de lamas en arrivant 😀

Très beau spécimen : le lama-dalmatien que j'imagine très bien dans mon jardin 😁

S'ensuit un bon dîner durant lequel on découvre une spécialité bolivienne plutôt étrange : le salchipapa, un plat de frites recouvert de bouts de Knacki, d'oeufs durs, et de quelques bouts de poivrons... On a aussi le droit à une bouteille de vin ! Puis on va tous vite se coucher, demain matin départ à 5h!...

Réveil difficile, mais on comprend vite pourquoi en arrivant sur le salar ! La zone est un peu inondée (elle l'est apparemment tout le temps à cet endroit), et les belles lumières du soleil levant se reflètent sur l'eau accumulée sur le désert... Incroyable !

On en profite pour tenter des photos artistiques 😁 >>

Et derrière nous, la lune nous offre aussi un joli spectacle 🌝

Émerveillement général, le soleil pointe enfin le bout de son nez ! 🌞

Une fois le soleil levé, on reprend la route avec Romulo direction "l'île" d'Incahuasi !

12 000 km carrés​ de sel, l'horizon à perte de vue...  

On roule tranquillement vers le p'tit déj ! >>

À l'arrivée, p'tit déj donc, et surtout un bon café avant d'aller crapahuter sur l'île !

🐕☕😃

Le ventre rempli, on part gaiement explorer l'île d'Incahuasi (La maison des Incas en quechua !). Recouverte de cactus géants 🌵 on se croirait vraiment sur une île au milieu de l'océan ! Elle en devient d'ailleurs vraiment une quelques jours dans l'année quand le désert se couvre presque entièrement d'eau.

On quitte l'île d'Incahuasi pour aller en plein milieu du désert de sel où Romulo nous laisse le temps de faire quelques photos ! >>

On tente quelques illusions d'optique mais on est pas très doués !... 

On repart direction le "musée de sel" (une maison en sel avec une boutique et un peu tout et n'importe quoi dedans !) >>

On croise aussi la statue en sel du Dakar qui a traversé le salar de Uyuni !

Et on quitte le désert de sel 😣... Dernière étape de ces 3 jours, le cimetière de train ! 🚂🚃

Et c'est la fin de cette excursion exceptionnelle ! Vraiment on la recommande chaudement à tout voyageur, le Sud-Lipez (et les alentours de San Pedro) est pour l'instant l'endroit où nous avons vu les paysages les plus fous et les plus variés !

On se retrouve donc à Uyuni en Bolivie, la ville en elle-même n'ayant pas grand intérêt on achète vite nos billets de bus pour partir dès le lendemain à Potosi ! La suite bientôt 😉

27
27
Publié le 4 juin 2017

Première grande ville bolivienne et pas des moindres puisque Potosí est la ville de plus de 100 000 habitants la plus haute du monde ! Elle se trouve à 4000 m d'altitude, et le cerro Rico (la montagne Riche) qui la surplombe culmine à 4700m. Cette montagne à été l'une des mines d'argent les plus importantes au monde, et s'est faite largement pillée par les colons espagnols...

Toujours en activité, la mine est aujourd'hui divisée en coopératives qui se "partagent" la montagne, et elle est une source de revenue pour beaucoup d'habitants de la région qui travaillent aujourd'hui encore dans des conditions vraiment pas terribles ("vraiment pas terrible" étant un euphémisme !)... Du coup, on est pas très à l'aise avec l'idée de visiter la dite mine.

Car c'est l'activité phare de la ville et beaucoup d'agences dans Potosí propose ce tour ! Mais après s'être un peu renseignés on comprend que ces "balades" touristiques ne profitent pas aux mineurs, que les touristes vont joyeusement observer pendant leur travail accompagnés d'un guide... On trouve l'idée un peu malsaine, on décide donc de faire l'impasse sur cette excursion ! Je précise quand même qu'on a entendu parler de certaines agences qui organisent ces tours dans le respect des mineurs et de leur travail.

Par contre la ville se prête très bien à la balade ! Bruyante, authentique, vivante et colorée, on a bien profité de ces deux journées pour découvrir Potosí, même si à 4000m d'altitude une infusion de coca est nécessaire de temps en temps pour reprendre des forces 💪 ! En vrac, les photos des petites ruelles et belles places de la ville >>

📷📷📷

On a en plus profité du soleil, marrant de se balader en tee-shirt à 4000m d'altitude ! 🌞 Prochaine étape en Bolivie : Sucre !

28
28
Publié le 14 juin 2017

On arrive donc à la prochaine ville de notre périple bolivien : Sucre ! Pour certain boliviens, il s'agit de la capitale... Bon, nous on avait compris que c'était La Paz mais il existe en faite une rivalité entre les deux villes ! On peut en tout cas dire que Sucre est la capitale constitutionnelle de la Bolivie puisqu'on y trouve le siège de la Cour suprême.

Jolie ville située à 2800m d'altitude, on se balade agréablement dans ses rues aux bâtiments blancs et on profite d'un climat doux et même parfois chaud malgré l'altitude ! 🌞

Pas de chance avec le temps, on a droit à 3 jours de ciel blanc ! ☁

Dans les hauteurs de la ville le Parque Bolivar offre aussi une jolie balade quand on est en manque de végétation dans cette grande ville 🌿🌳🌴! Très beaux bâtiments à proximité, belles rues et petites places.

Un peu plus sportif, on monte plus haut pour découvrir une autre partie de la ville et profiter d'une jolie vue ! >>

On découvre aussi le Museo de Arte Indigena où on peut voir de magnifiques tissus, encore tissés aujourd'hui par les communautés locales (oui je sais ça paraît chiant comme ça mais c'était très beau !!) Je n'avais pas le droit de prendre de photos du musée (à part l'entrée !) du coup je vous ai quand même trouvé (merci Google) des exemples des beaux tissages qu'on a pu voir !

Voilà pour nos trois jours à Sucre ! Siguiente parada : La Paz ! 😃

29
29
Publié le 20 juin 2017

Après 10h de bus de nuit avec un mouton (vivant) dans la soute (oui, oui...🐏) nous arrivons enfin à La Paz ! Capitale administrative, on y trouve le siège du gouvernement bolivien, cette fourmilière s'étend sur 800 mètres de dénivelé, entre 3200 et 4000 m d'altitude ce qui en fait la capitale la plus haute du monde ! La moindre balade est donc soit une grosse montée de l'horreur (ce qu'on a expérimenté à l'arrivée avec nos gros sacs sur le dos... "Ho l'auberge n'est qu'à 300 mètres, allons-y à pied!"...😑) soit une descente appréciée (après la grosse montée) !

Dépaysement total dans cette immense ville bolivienne ! C'est le bordel, entre la circulation (à côté Paris c'est Vilennes-sur-seine 😆) les nombreux marchés dont les stands dégueulent littéralement sur les trottoirs et les installations électriques peu fiables... On se sent vraiment loin de chez nous 😁 !

Près de notre auberge un peu excentrée les rues sont plutôt calmes ! 

Avec un tel dénivelé, on trouve de nombreux point de vues sur la ville et les montagnes environnantes ! 🗻

On aperçoit une des ligne de téléphérique sur quelques photos 🚡

Niveau transport en commun on trouve les "micros"🚍, minibus aux couleurs criardes qu'on hèle tel un taxi (encore faut-il savoir où il va, on a pas réussi à piger le truc...), les milliards de taxis qui sillonnent la ville🚖, et surtout le téléphérique🚡! Bah ouais pas facile d'installer un métro entre 3200 et 4000 m, du coup à la Paz les boliviens se rendent au boulot en télécabine (définitivement beaucoup plus sympa que le métro) et ça coûte 3 bolivianos, c'est à dire 0 € haha ! On fait un petit tour sur la ligne jaune, superbe vue arrivés tout en haut >>

Vue dégagée sur les sommets enneigés de l'Illimani, qui culmine à 6490 m d'altitude 😮🗻

Première promenade dans le centre ville, on s'acclimate tranquillement ! >>

Le marché de Buenos Aires et ses alentours, c'est là qu'il faut vous rendre si vous avez, par exemple, besoin d'un foetus de lama séché (à enterrer sous sa maison ou sa boutique, ça porte bonheur parait-il...). On se contentera d'y refaire nos stocks de chaussettes (moins original, plus utile😆), même si on aurait pu y acheter à peu près tout et n'importe quoi, du maillot de foot de Paris jusqu'au kilo de maïs🌽, en passant par les énormes jupons que portent les "cholas" (ou plus affectueusement les cholitas, ces femmes boliviennes en habit traditionel : le chapeau melon, plusieurs couches de jupons colorés et toujours deux longues nattes attachées ensemble dans le dos).

Petite pause resto, on était si heureux de trouver cette mignonne petite terrasse ! Je l'étais beaucoup moins 3h plus tard, quand j'ai vomi toute mon omelette au jambon 👍😖

🍻

C'est aussi dans ce charmant quartier que nous avons visité le musée de la coca ! Un peu scolaire (j'entends par là chiant, beaucoup de lecture et peu de lumière, tu chopes une conjonctivite dans l'heure) mais on apprend beaucoup de choses​, notamment que la recette du Coca-cola s'inspirait à l'origine du Vin de Coca🍷, un "tonique" inventé par un pharmacien corse du nom de Mariani, à qui vous pouvez aller rendre hommage à Paris au Père Lachaise ! Très importante dans la culture andine et considérée comme sacrée aujourd'hui encore, la feuille de coca 🍃 était déjà mâchouillée il y a plus de 5000 ans en Amérique du sud... Bien longtemps avant que quelques chimistes découvrent un de ses principes actifs : la cocaïne !

On a pas essayé d'en mâcher mais c'est pas mal en infusion et très efficace contre le mal d'altitude ! 🍵

Suite des balades dans La Paz, on découvre d'autres quartiers du joyeux remue-ménage de la capitale !

Dans cette petite rue on tombe sur la galerie du peintre bolivien Roberto Mamani Mamani. Petite pause artistique pour y observer ses toiles très colorées aux nombreux symboles de la culture Aymara (les aymaras vivaient des bords du lac Titicaca jusqu'à la cordillère des Andes péruvienne il y a plus de deux siècles ! Le président de la République bolivienne, Evo Morales, est d'origine aymara).

Balade aussi jusqu'à la Plaza Murillo, où on trouve le palais présidentiel et le congrès >>

🏫🏢🏫

Pour clore cet article, je vous parlais plus haut des installations électriques peu fiables de la ville, voici quelques exemples qui nous ont fait bien rire 😂 >>

Quand tu passes en dessous t'as un peu l'impression de risquer ta vie... 😂

Prochain arrêt, Copacabana au bord du lac Titicaca ! 😎

30

Trajet folklorique depuis La Paz, dans un bus qui sent le lama et dans lequel des locaux embarquent avec leur poule sur les genoux🐓! Une heure environ avant d'arriver à Copacabana on nous fait descendre du bus, on comprend pas trop ce qu'il se passe jusqu'à ce qu'une passagère nous explique qu'on doit aller prendre un petit bateau à moteur pour traverser un détroit ! Le bus, lui, embarque sur un bac (ils l'ont juste posé sur une sorte de radeau, genre ceux qu'on construisait avec mes cousins-cousines quand on était petits en Auvergne 😆), balade en bateau inattendue mais sympa !⛵

On aperçoit enfin le fameux lac Titicaca ! 3780 mètres carrés entre le Pérou et la Bolivie, il est si immense qu'on se croirait vraiment au bord de l'océan, alors que nous sommes en faite 3800m au dessus 😆 !

Arrivés à Copacabana, je vous parle bien de la ville bolivienne et non de la plage brésilienne, on pose nos sacs dans une auberge mignonne avec une jolie terrasse véranda >>

Découverte du petit port, on pensait qu'on pourrait se baigner mais l'eau n'a pas l'air très propre.. La plage non plus d'ailleurs ce qui est un peu dommage ! La balade est quand même agréable après le boucan de La Paz, on profite de ce joli bord de mer, heu, de lac ! 🌅⚓⛵

Drôle de spectacle que ces dizaines de pédalos bien kitsch en forme de cygnes ou de Donald Duck ! Personne ne s'en sert ils ont l'air d'être là depuis des siècles 😄 !

Mon préféré c'est Batman II ! 😂

On assiste aussi à de sublimes couchers de soleil ! >>

🌅😮

La ville se prête assez bien à la balade, c'est quand même très touristique et on se fait pas mal héler par tous les vendeurs-restaurateurs !

Si la ville attire beaucoup de boliviens et de péruviens, c'est grâce à sa Catedral ! En effet, c'est ici que tout le monde vient faire baptiser sa voiture (oui, oui!) des taxis aux camionnettes en passant par les motos des policiers, on vient de tout le Pérou et la Bolivie ! Malheureusement ces cérémonies se tiennent surtout le weekend, nous n'en verrons donc pas... 😥 Mais la cathédrale vaut le détour !

Autre activité phare de la ville : crapahuter jusqu'en haut du Calvario ! Officiellement nommé cerro San Cristobal, on comprend vite l'origine de son surnom car c'est un véritable calvaire d'atteindre le sommet !

Ça a l'air tranquille comme ça hein... On y a laissé un poumon ou deux ! 

Je vous rappel qu'on est presque à 4000m d'altitude et l'oxygène se fait rare... Mais la vue en haut se mérite ! Déjà très beau panorama à mi-chemin >>

On continue la grimpette ! >>

Enfin l'arrivée et la vue sur la baie de Copacabana !

À 4000m d'altitude, je tombe encore sur un trop mignon bébé chat 😻

😺😸😼

On décide de s'offrir un petit tour sur l'isla del Sol ! On voulait à la base accoster au nord de l'île et marcher jusqu'au sud pour y dormir... Mais apparemment c'est la guerre entre les habitants du nord et du sud, ceux du nord ayant totalement bloqué l'accès à leur partie de l'île ! La dispute est à priori causée par la répartition des touristes qui profiterait plus au sud qu'au nord... Bref, on revoit nos plans et on décide finalement de visiter dans la journée l'isla de la Luna🌝, puis le sud de l'isla del Sol🌞!

Départ le matin, petite balade en bateau à moteur sympa sur le lac ! Au bout de presque une heure on aperçoit l'isla de la Luna 🌝 et les sommets éternellement enneigés de la cordillère Royale 🗻 au fond du paysage !

On débarque sur cette toute petite île de 2,8km de long sur 800m de large. Au programme visite des ruines du temple des vierges du soleil et petit tour (bah oui, c'est pas grand !) autour de l'île !

Puis il est temps d'embarquer de nouveau pour se rendre au sud de l'isla del Sol🌞! Entre temps sur le bateau un guide nous explique qu'on ne peut pas se déplacer seuls et qu'on doit payer pour une excursion avec lui si on veut marcher un peu... Sinon c'est direct au port de Yumani où on ne bougera pas de l'après midi ! Ah les joies d'être un touriste... Résignés, (bon bah maintenant qu'on est là..) on paye tous pour la balade avec le guide (ça reste raisonnable comme prix).

On accoste donc tout au sud où on visite avec notre guide "imposé" des ruines Tiwanaku (plus anciens que les Incas), puis petite marche jusqu'à Yumani !

C'est sur l'isla del Sol que seraient nés le fils et la fille du soleil, fondateurs de la capitale Inca : Cusco ! 🌞

On découvre des jolis champs de quinoa fleuris ! Il en existe différentes sortes, d'où les couleurs ! 🌼🌸

Après une bière partagée avec des français rencontrés sur place🍻, il est temps de regagner Copacabana !

C'est la fin de nos aventures au bord du lago Titicaca, mais aussi la fin du périple bolivien ! Prochaine étape à Puno au Pérou 😉 !

31
31
Publié le 2 juillet 2017

On quitte la Bolivie pour arriver au Pérou à Puno ! Au final on ne restera que deux jours, la météo est vraiment pourrie (et il fait très froid !😣), on voulait aller sur les îles flottantes car nous sommes toujours près du lac Titicaca... Mais sous la pluie ça donne moins envie !

Pour preuve : l'air déprimé de Matthieu, alors même qu'il s'apprête à engloutir son plat de glace-bananes grillées 🍌🍨 😂

Rapide visite de la ville dont voici quelques photos >>

On file vite vers notre prochaine étape : Cusco ! 😃