Carnet de voyage

Road Trip 2019

77 étapes
8 commentaires
6 abonnés
Dernière étape postée il y a 25 jours
Bonjour ! Nous sommes 4 amis en école à Angers et nous réalisons un voyage en Europe pendant 2 mois. Les différentes destinations sont sur notre photo de couverture. La bise et à plus tard !
Juin 2019
8 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 23 juin 2019

C'est parti pour le voyage de 2 mois en Europe !

Nous commençons (Alban et Matthieu) par un trajet de bus Saint-Nazaire Paris afin de rejoindre l'aéroport.

Voici Alban, il a un peu la haine car il a froid dans le bus... Qu'est-ce que ça va être en Norvège ?

C'est tout pour le moment !

2
2
Publié le 24 juin 2019

Voici l'équipe, de gauche à droite: Simon, Andreas et Alban. L'équipe de baroudeurs de l'extrême.

On devrait arriver à 14h à Bergen, 2ème plus grande ville de Norvège.

La présentation des membres arrivera bientôt...


3
3
Publié le 24 juin 2019

Après un trajet de 2h (éprouvant pour certains), nous sommes arrivés à Bergen.

1ère chose que nous avons fait dans cette ville: tester un maître kebabiste. Bon mais cher.

Comme prévu c'était sous la pluie. Mais cela ne nous a pas empêché de visiter Bergen.

4
4
Publié le 24 juin 2019

Sous la pluie norvégienne, nous avons baroudé dans la ville.

Nous avons pu voir les différentes façades colorés, l'ancien village de pêcheur et le marché de poisson.

Voici une photo de la team au complet, équipée comme il faut pour affronter la pluie.

5
5
Publié le 24 juin 2019

On commence les présentations avec Andreas, 22 ans, 1m86 sous la toise pour 86kg. C'est lui qui a en grande partie organisé la partie norvégienne de l'expédition. Il nous a concocté un programme mêlant randos techniques et promenades bucoliques le long des profonds fjords du sud de la Norvège. Sa grosse expérience de la montagne acquise sur les chemins scabreux de Chamonix fait de lui la locomotive du groupe. Sa bonne humeur a toute épreuve saura remotiver les troupes. Attention tout de même à sa gourmandise et ses troubles intestinaux qui risqueraient d'affecter le groupe et de l'handicaper durant les périodes de survie !


À demain pour la prochaine présentation !

6

Nous sommes partis ce matin en randonnée sur le flanc de montagne derrière notre Airbnb. Les pentes étaient importantes et même sous une pluie fine nous suâmes.

Mais l'effort en valait le coup. Vous pouvez voir la belle vue sur Bergen prise à 400m d'altitude, mais aussi tous ces touristes qui ont triché en montant en funiculaire.

Ce point de vue a été immortalisé sur la montagne Fløyen, c'est la montagne la plus visitée des 7 montagnes entourant Bergen (voir carte). Nous sommes allés ensuite à Brashytten puis Blamanen.

Quand le temps s'est levé et qu'il a arrêté de pleuvoir, le paysage s'est révélé à nous. Nous pouvions voir les différentes montagnes, lacs et fjords qui se présentaient à nous. Vous pouvez voir Matthieu face à cette nature incroyable. Déjà petit, il semble minuscule devant ce spectacle.

Vient ensuite la descente, un jeu d'enfant après avoir gravi ces monts.

Tout le monde va bien pour le moment, nous arrivons à supporter nos gros sacs petit à petit.


7
7
Publié le 25 juin 2019

Bien sûr après cette première randonnée nous étions affamés. Un pique-nique s'est donc improvisé sur le port de Bergen, ce fut un dernier moment privilégié avec cette ville.

En effet, nous avons pris un train direction Voss. Le train passe par de magnifiques endroits, vois pouvez voir par exemple ce fjord pris en photo du train.

Ce dernier à permis à certains de recharger les batteries.

8
8
Publié le 25 juin 2019

Arrivés à Voss nous fûmes surpris du magnifique lac et envisageames de camper autour. Voici le 1er endroit où nous voulions nous poser (2eme photo). Mais à peine nous commencions à déballer les tentes que deux flics en vélo débarquèrent. "Il est interdit de dormir dans cette zone".

Nous étions un peu déçus mais ce lieu présentait une odeur nauséabonde, comme a dit Andreas : une odeur de popo. En effet, une centrale d'incinération des déchets se trouvait à 500m. On se serait cru dans un porcherie ou sur une route de Mayenne entre deux élevages de bovins.

Nos deux compères de la police nous ayant conseillé une plage à 1km de marche, nous nous sommes mis en route. Nous avons traversé ce pont en bois puis avons trouvé cette plage et enfin avons posé notre bivouac.

Premier montage de tente du séjour, ce fut du gâteau. Pour les couchages, Andreas et Simon dorment dans la tente verte, Alban et Matthieu dans la grise.

Andreas a géré les pâtes à la Capri, ce fut bon. Nous sommes prêts à aller dormir.

9

Tout d'abord décrié par la team de la Ride, Matthieu a su convaincre un par un ses partenaires de l'utilité et du prestige d'un pantashort.

Mais qu'est-ce qu'un pantashort ? C'est un pantalon léger de type randonnée avec plusieurs poches possédant la particularité de pouvoir se transformer en short à votre convenance grâce à une fermeture éclair juste au dessus du genou. Comme vous pouvez le voir sur la photo, une des jambes est en mode short l'autre en mode pantalon.

Cet outil du baroudeur est très utile, car il permet de diminuer le nombre d'affaires à mettre dans son sac. Il permet de plus de pouvoir laver les bas de son pantalon tout en pouvant mettre le short. En effet, durant une rando c'est souvent la partie inferieure du pantalon qui est salie.

Et pour finir, cet objet est devenu un mythe dans la Team de la Ride. Nous avons pour objectif d'entrer en boîte de night à Berlin avec. Si ce défi est réussi, le voyage sera une victoire.

Nous espérons vous avoir convaincu.


(Vous remarquerez la différence de bronzage entre ces deux modèles...)

10
10
Publié le 25 juin 2019

On enchaine aujourd'hui sur la présentation du vaillant Simon. C'est le plus jeune de la bande, 21 ans mais c'est également le plus grand avec ses 1m90. Natif de Château Gontier, il est habitué à un environnement rustique et à une nature parfois rude. Ses lunettes font de lui l'intellectuel de l'équipe mais comme vous pouvez en juger sur les différentes photos publiées précédemment, cela ne transparaît pas sur les photos. Il est également un très bon cuisinier ! Nul doute que ces recettes gourmandes et généreuses sauront ragaillardir ses collègues les plus gloutons ! Cependant, il a été désigné par Alban comme le maillot faible de l'équipe. Espérons qu'il fera preuve d'une force de caractère suffisante pour surmonter cela et qu'il sera capable de renverser la vapeur.

11
11
Publié le 25 juin 2019

Voici une partie que vous devriez apprécier si vous êtes des amateurs de la vanne.

Premièrement, nous avons Andreas. Arrivés en haut de Fløyen, nous admirons la vue lorsque qu'une vendeuse locale nous interpelle. Celle-ci propose à Andreas de poser pour elle et sa marque de gourde. Notre mannequin s'exécuta non sans les rires de ses collègues. Comme vous pouvez le voir sur les photos, Andreas s'applique en espérant obtenir la gourde en cadeau. Mais non, c'est donc un shooting gratuit. Espérons qu'il puisse rajouter la photo dans son book.

Ensuite nous avons Alban. Dans le bus nous emmenant à Voss, il a commencé un jeu de regard avec cette magnifique demoiselle (photo 3). Alban, étant le séducteur de la team, s'est lancé un défi durant ces 2 mois de balade: conquérir une fille locale dans chaque pays traversé. Énorme défi pour ce jeune nantais. Malheureusement, la jeune demoiselle n'a pas craqué pour son regard, nous ne perdons pas espoir.



12
12
Publié le 26 juin 2019

Nous avons visité ce matin une magnifique gorge profond. Cela nous a bien raidi... Les mollets.

Le long d'un chemin sinueux nous avons pu admirer ce lieu creusé par la nature depuis 150000 ans.

Après cela nous nous dirigeons vers notre vraie randonnée de la journée.

13

Après s'être ravitaillé en eau et nourriture, nous sommes partis à l'ascension de cette montagne. L'objectif de cette 1ère étape est d'arriver à Hangursbana.

Les chemins étaient rocailleux et très très pentues comme l'attestent les photos. Ils nous ont coupé les jambes, c'était très difficile physiquement. À ce moment là, le plaisir était absent.

Heureusement après 2h de montée intense, nous sommes arrivés à 800m d'altitude et nous avons pu observer un magnifique point de vue sur Voss et son lac. Les organismes étaient à plat, nous avons donc dû nous reposer un peu.

20min plus tard, nous sommes repartis.

14
14
Publié le 26 juin 2019

Tout le monde attendais avec impatience la rubrique quotidienne de présentation de l'équipe. Et pour cause, elle est rédigée avec légèreté et souplesse de la pointe de la plume du merveilleux Alban Moisdon. Trêve de plaisanterie et intéressons nous aujourd'hui à Matthieu, originaire de St Nazaire et doyen de l'aventure, il n'en sera pas moins le poumon. Sa vivacité, sa malice et sa capacité physique seront des atouts pour lui et pour ses 3 collègues. Sa relative petite taille fera de lui notre Passe Partout. Attention à ses problèmes de flatulences qui pourraient irriter ses camarades de chambrée ainsi que sa grande générosité qui pourrait le transformer en le sherpa de la bande !

15
15
Publié le 27 juin 2019

La 2ème partie de la randonnée a été différente. Nous étions pas sûr de notre chemin. Nous avons donc randonné sur de longs chemins droits. Nous sommes arrivés dans une station de ski, c'était un peu moins beau que ce que l'on attendait.

Mais cette randonnée nous a permis de tester la gourde permettant de boire n'importe quelle eau: une réussite.

Nous nous sommes arrêtés car la fatigue commençait à se faire sentir.

16
16
Publié le 27 juin 2019

Nous nous sommes décidés à monter les tentes après un léger quatre heure. L'objectif était d'éviter le vent car à cette altitude (900-1000m), il fait froid et ça souffle fort. Le problème de cet endroit est qu'il était plutôt humide. Ainsi, on avait peur que l'eau traverse la tente.

Après plusieurs échecs pour trouver un meilleur endroit, nous avons décidé de rester ici.

Heureusement juste à côté il y avait une cabane de remontées mécanique où nous avons pu faire à manger. Nous avons eu un petit coup de chaud en allumant le réchaud. Une grosse flamme est sortie et a suivi le visage de Matthieu qui allumait le réchaud. Plus de peur que de mal, malgré le bout des sourcils cramés.

La nuit a été difficile. Elle était froide par rapport à celle de la veille. Nous nous sommes donc réveillés souvent à cause du froid.

17
17

Dur réveil après une nuit passée sous un froid polaire en altitude.

Certains ont profité des petites cascades pour faire la vaisselle pendant que d'autres se sont gentillement nettoyé l'arrière train.

Nous avons terminé l'ascension du Mont Lonahorgi après une marche de 4h. Le temps était très agréable et la vue au sommet au rendez vous !

Nous avons ensuite commencé la descente et nous avons profité de la présence d'un refuge abandonné pour déjeuner la bonne plâtré de spaghettis "à la Capri" habituelles !


Après 4 heures de descente, nous nous sommes émerveillés devant un magnifique ruisseau !


Bilan des deux jours: 1400m de dénivelé positif, 1400m de dénivelé négatif. Encore une expérience qui nous les a bien raidies. Les couisses. Pour finir cette journée en beauté, nous avons pique niquer devant un Rema 1000 (notre sponsor officiel d'alimentation).


18
18
Publié le 28 juin 2019

Finissons avec le dernier collaborateur de ce projet qui se prénomme Alban. Ce nantais est aujourd’hui un habitué des randonnée et autres sauvageries. Notre Bear Grylls a déjà arpenté les montagnes du Conemara en Irlande et il saura amadouer le grizzli des fjords de Norvège. Son âme d'aventurier associé à son côté je m'enfoutiste nous permettra de traverser tout type de galère.

Il se définit lui même comme le laxatif du groupe, celui qui va tous nous faire chier. Son pessimisme sans faille lui assure de ne pas finir le séjour, il va craquer et prendre un avion pour revoir ses parents.


De nouveaux membres nous rejoindrons par la suite, nous vous laissons la surprise.

19
19
Publié le 28 juin 2019

Nous avons placé notre tente dans un champ malgré la peur de se faire réveiller par un agriculteur. Nous nous sommes fait plaisir en cuisinant dans hot dogs avec oignons et mayonnaise, un délice.

Fatigués de notre longue marche, nous nous sommes couchés rapidement.

Au réveil, un tracteur nous a réveillé mais l'agriculteur ne s'est pas plaint. Ensuite, malgré les 3 hot dogs mangés la veille, Andreas a déjà faim, un vrai estomac sur pattes.

20

Nous avons consacré cette journée au repos. Après un petit déjeuner copieux devant notre supermarché favori (Rema 1000), nous sommes partis pour 8km de marche afin de rejoindre la cascade. La route devenant trop dangereuse, nous avons opté pour d'utiliser un autre moyen l'autostop. Andreas s'est trouvé une place en 10min puis les autres ont suivi 20min plus tard. La cascade était très joli mais rester en bas comme les simples touristes ne nous suffisait pas.

Nous avons donc trouvé un chemin menant au sommet et avons pu profiter d'une magnifique rivière et d'un point d'eau.

Dans cette eau glacé, nous avons pu nous laver (première fois en 5 jours), faire notre lessive et surtout nous ressourcer. Plonger fut une épreuve très difficile. Certains en ont perdu une ou deux dans l'affaire... Ce paradis nous a permis de bien nous reposer.


21
21
Publié le 29 juin 2019

Suite à notre après midi passé le long d'un ruisseau, nous avons poursuivi notre voyage vers l'ouest.


A peine le pouce d'Alban sorti plusieurs voitures se sont arrêtés pour nous prendre en stop vers Flam. C'est finalement un chauffeur de bus, pas en service, qui nous a rapproche de notre destination.


En seulement quelques minutes et quelques kilomètres, le décor et les paysages se sont totalement métamorphosés. Les collines et les lacs ont laissés place à la mer et aux majestueux fjords.


Par hasard, le bus nous a déposé à à Gudvangen, une ville situé au bout du Naeroyfjord. Ce dernier est considéré comme étant un des plus beau fjord du monde.


Après s'être émerveillé pendant quelques minutes, nous avons repris la route vers Flam notre destination pour la fin de journée !


Alban et Andreas ont réussi à rejoindre la destination en auto-stop. Simon et Matthieu en bus.


AI : C'est un peu gênant de marcher à côté de Simon, il ne semble pas savoir se mettre de la crème solaire sur le visage... En témoigne les photos ci dessous.


22
22
Publié le 29 juin 2019

Arrivé à Flam, nous avons rapidement fait les courses car le magasin allait fermer. Ensuite est venu le problème de trouver un endroit pour poser la tente. Par soucie d'économie, nous avons préféré éviter de dormir en camping.

Nous nous sommes donc placés sur un flanc de montagne, un peu trop près des habitations. Nous allons crescendo niveau campement. C'est de plus en plus ghetto !

La le sol était bancale et nous étions à seulement 50cm des orties... Nous devions également rejoindre discrètement notre tente pour éviter de se faire repérer par les voisins.

Pour équilibrer la balance, nous avons dîne dans un cadre idyllique, au bout d'un fjord. Magique.

Pour finir la soirée et faire le plein de batterie, nous avons passés la soirée dans le bar de la ville ! Les bières étaient locales et nous ont permis de nous endormir très rapidement hihi !

23
23
Publié le 29 juin 2019

Grosse étape du périple aujourd'hui ! Nous avons rejoint la ville de Myrdal en partant de Flam. Un kilomètre de dénivelé positif et 21 km de route séparent ces 2 lieux.


Il nous aura fallu près de 5h30 de montée pour atteindre notre objectif.


Le chemin se fait normalement en train. Nous avons opté pour la solution économique en la réalisant à pied ! Ce choix s'est avéré excellent : le décor était une nouvelle fois magnifique !


Les 2 derniers kilomètres de l'étape concentraient une grande partie du dénivelé. Nous avons décidé de faire une course pour élir le maillot à pois de l'équipe. C'est finalement Matthieu qui s'est imposé dans cette épreuve devant Andreas suivi d'Alban.

24
24
Publié le 29 juin 2019

Le Bergensbanen nous a permis de rejoindre Geilo de Myrdal. Gratuitement hihi : plus de 150 kms réalisé sans aucun frais depuis le début du voyage !


Le trajet nous a encore offert des paysages magnifiques.


Une fois arrivé à Geilo, nous avons profité de la présence d'un Rema 1000 pour un apero dans la vallée !


Il était alors grand temps de chercher un endroit pour poser nos tentes. En longeant le magnifique lac de la station nous avons trouvé notre bonheur au milieu d'un champ.

25
25
Publié le 30 juin 2019

Aujourd'hui, il a plu et nous étions fatigués de la veille. Nous nous sommes donc posés à l'office de tourisme afin d'être au chaud, recharger les portables et prévoir la suite du séjour. Nous avons pur établir les randonnées que nous allons faire dans les 2 semaines qui arrivent avec la venue de nouveaux participants ! Nous avons aussi réserver des flixbus pour la suite du voyage.

Après quelques essais à la slack line, Andreas est parti marcher tandis que les 3 autres sont restés à Geilo pour se reposer et lire dans l'herbe. Alban est peu malade, espérons que cela passe vite.


26
26
Publié le 1er juillet 2019

Dernier jour en Norvège à 4 ! Nous attendons avec impatience l'arrivée de notre 5ème collègue qui devrait nous rejoindre dans la nuit.


En l'attendant nous avons réalisé une randonnée d'une vingtaine de kilomètres dans les hauteurs de Geilo.


Pour rejoindre le départ nous avons pris le Bergensbanen pour rejoindre la ville de Ustaoset. De la nous avons pris de la hauteur via un petit chemin dans la montagne.


Au sommet de notre randonnée nous avons profité de la présence d'un vent glacial pour pique-niquer dans le froid et la bonne humeur.


Les 15 derniers kilomètres de la randonnée ont été particulierement appréciables dans la mesure où le terrain était relativement plat et les paysages une nouvelle fois magnifique.


La pluie est venue parfaire notre décor et geler nos miches. Certains ont profités pour sortir leurs capes. Un délice.


Cette randonnée s'est terminée en beauté le long du lac de Geilo. Un jeune norvégien nous a proposé son jardin en guise de terrain pour la tente. Nous avons dû refusé pour accueillir dignement notre nouvelle collègue.


La fin de la journée fut odorante et agréable dans la gare de Geilo.


Nous nous préparons à affronter une nuit particulièrement froide avec des températures approchant les 0 degrés... Certains vont encore en perdre une ou deux pendant que d'autres sauront les placer stratégiquement.


Demain nous partons pour une excursions de 3 jours sur le plus grand plateau d'Europe dans le plus beau parc national du pays !!


27
27
Publié le 3 juillet 2019

Une froide matinée réchauffée par l'arrivée de Caroline !



À 13h nous commençons notre trek dans le parc national d'Hardangervidda. Nous partons pour une soixantaine de kilomètres à réaliser en 3 jours.


Nous avons entammé la randonnée mais les éléments étaient contre nous. Les bourrasques de vent étaient très fortes, la pluie et la grêle tombaient aussi. Mais le plus étonnant est la neige qui tombait. Une neige en été, c'était le première fois pour 4 d'entre nous.


Les 4h de marche ont été très sympathiques malgré les conditions le décor était encore une fois magnifique !





28
28
Publié le 3 juillet 2019

Arrivés à ce refuge, nous nous sommes empressés d'aller boire un chocolat chaud pour nous réchauffer. Nous en avons profité pour jouer au Yams.

Au moment d'aller manger le dîner et monter les tentes, le temps était abominable. Impossible de faire bouillir l'eau pour les pâtes. Ensuite, Caro et Matthieu ont donc craqué et réservé une nuit dans le refuge. Les 3 autres ont voulu braver le mauvais temps.

Résultat: Simon et Andreas ont passé une nuit très compliquée tandis qu'Alban à passé une de ses meilleures nuits grâce à son très bon sac de couchage. Ainsi au lieu de continuer le trajet prévu, nous avons coupé le chemin afin de prendre un bateau et de retrouver une ville où il fera plus chaud.

29
29
Publié le 4 juillet 2019

Vous l'avez sûrement remarqué une nouvelle participante est arrivée.

Il s'agit de Caroline. Habitant à Pornichet, elle étudie à Groningen aux Pays-Bas. C'est la copine de Matthieu. Ce petit bout-en-train est capable de passer par tout sentiers grâce à une bonne condition physique. Sa douceur et sa subtilité amélioreront notre vie sur le camp et égayeront nos conversations. Sa grande envie de voyager, marcher et découvrir de nouveaux paysages est un boost pour l'équipe et lui permettra de dépasser ses limites.

Attention tout de même de ne pas se cramer sur les premières étapes de son voyage, cela pourrait lui jouer des tours.


30
30
Publié le 4 juillet 2019

Arrivée du bateau à Halne, toujours dans le froid et sous la neige. Nous avons pu nous abriter dans une cafétéria (seul bâtiment aux alentours) en attendant le bus, direction Ovre Eidfjord. La route pour y arriver était une mise en bouche de ce qui nous attendait le lendemain. Nous en avions le nez collé à la vitre, en pleine admiration devant les hauteurs et les chutes d'eau de ce magnifique fjord.


Après 45 min de bus, nous avons posé nos tentes à côté d'une rivière, et commencé à préparer à manger. Un bon riz mexicain, et dodo pour tout le monde !


Bien qu'il est plu durant la nuit, et que la tente vintage de Matthieu et Caro fut complètement trempée, l'équipe s'est bien reposée après cette nuit des plus agréables comparée à la précédente.

31
31
Publié le 4 juillet 2019

Nous avons quitté le campement en direction l'une des plus grandes cascades de la Norvège : Voringfossen.


Pour cela nous avons pris un bus qui nous a gentillement déposé au début du sentier. De la 2km de chemin sur un parcours scabreux nous attendait avant de rejoindre notre objectif.


Le jeu en valait la chandelle ! Les chutes d'eau était vraiment impressionnantes !


32
32
Publié le 5 juillet 2019

Après cette somptueuse randonnée, nous sommes arrivés à Eidfjord. Cette ville est au bout d'un magnifique fjord.

Après quelques explications d'Alban sur les turbines Pelton, nous avons trouvé un camping au plus proche de l'eau. Nous avons pu se doucher (après 11 jours sans douches) , laver nos affaires et recharger les portables.

Ayant accès à un beau salon, nous nous sommes relaxés autour de la télé. Simon a maté Andreas aux échecs, la haine pouvait se voir sur le visage de ce dernier.

33

Levé 9h direction la ferme de Kjeasen (considérée comme la ferme la plus inaccessible au monde !). 5 kilomètres de marche le long du Eidfjorden pour accéder au début du sentier, que nous avons loupé en suivant la route principale.

Cette erreur nous a valu la malchance de traverser la montagne via un tunnel de 3 km, dans le noir et à la portée des voitures. Plutot marrant au début, mais cette traversée s'est vite transformée en cauchemar pour certain(e)s!! Heureusement, le bout du tunnel en valait la peine. La vue sur le fjord était à couper le souffle.

Petit pique-nique et sieste sur les hauteurs du fjord, à côté de la ferme. Coincidence, nous avons croisé une famille de français dont le père était gadzard. Nous sommes partout !

L'heure de la descente a sonné. Assez raide mais bien plus agréable que l'allée, toujours dans un cadre incroyable.

Retour au camping après 17 kilomètres de marche, c'est parti pour un barbuc bien mérité pour se reposer les jambes.

34
34

Après cette longue marche, nous avons dégusté des cookies aux smarties dans le lounge. C'est à ce moment là que Grégoire (voir présentation plus tard) a fait son apparition. Nous sommes maintenant 6 dans la team de la Ride.

Nous avons ensuite tout mis en œuvre pour réaliser un bon barbecue : recherche de petits bois, préparation du feu et assaisonnement 8des aliments. Dans un cadre magnifique, le feu a été réalisé à la perfection par le trio de choc: Greg, Simon et Matthieu. Alban à pu prendre des cours et a obtenu le premier grade afin de devenir maître BBQ.

Avec des pommes de terre cuites dans le feu, des côtes de porc et des bananes chocolat en dessert, nous nous sommes régalés


35
35
Publié le 7 juillet 2019

C'est parti pour la boucle de Fossli. On démarre par 2 heures de marche en suivant les lacets dans la montagne, le long d'impressionnantes cascades.

Petit arrêt casse dalle, à l'entrée du chemin de randonnée et c'est parti !

Les premiers pas donnent le ton, le sentier est boueux et trempé, ça s'annonce compliqué. (une jambe aurait été perdue en s'embourbant complètement dans un trou ?)

La montée est raide et chauffe les cuisses mais (on ne le répétera jamais assez) le paysage en vaut le coup.

Après 5 heures de marche bien épuisantes, nous hésitons à nous arrêter pour camper. Mais il en faut plus pour arrêter nos jeunes aventuriers. Nous continuons donc sur un chemin impraticable à cause de l'eau. Malgré des chaussures trempées et des pantashorts ruinés par la boue (y aurait-il eu d'autres chutes ?), nous arrivons enfin à fossli, ou nous attend une bière bien méritée avec une vue imprenable au dessus de la cascade.

36
36
Publié le 9 juillet 2019

Après les deux grosses journées que nous avions réalisées, Caro, Alban, Simon et Matthieu se sont accordés une journée de repos. Après avoir pris le bus pour Eidfjord, ils se sont fait plaisir avec un déjeuner gourmand puis ils ont fait la sieste. Ils ont ensuite mangé des glaces pour certains et regardé la finale de la coupe du monde féminine de football pour les autres.


Andreas et Greg, deux ardus gaillards, ont préférés descendre ces 20 km à pied pour profiter du paysage ! Une balade qui devait se boucler en 3h30, s'est finalement réalisé en 5h30!


37
37

Cette journée a été marqué par la realisation de notre plus belle randonnée ! Une ascension de 3h30 dans la vallée de Husedalen nous ont permis de nous émerveillés devant 4 cascades majestueuses !


38
38
Publié le 9 juillet 2019

Cette semaine nous avons le plaisir d'accueillir Grégoire, le fameux père Gadzarique d'Andreas et le nouveau colocataire de tente d'Alban (bon courage Alban hihi)

Prenez garde : derrière son air jovial et sa bonne humeur se cache surtout un intestin devastateur qui va mettre notre sens olfactif à dur épreuve !

Nous comptons sur ce rayon de soleil venu tout droit d'Allemagne pour venir ensoleiller notre magnifique périple dans les terres parfois froides de la Norvège !


39
39
Publié le 9 juillet 2019

Cette journée s'est terminée en beauté dans le camping de Kinsarvik. Nous avons profité des rayons du soleil tardifs pour jouer au mini golf et faire une petite baignade.


Dans la premiere partie, c'est Andreas qui s'est imposé devant Grégoire et Alban.


Dans la seconde, c'est Matthieu qui a su faire la différence en battant Simon et Caroline !


Bonne plâtrée de pates carbo et jeux de cartes pour finir cette soirée !


Ai : C'est Simon qui a perdu hihi


40
40
Publié le 10 juillet 2019

Nous y sommes parvenus ! Nous avons atteint notre objectif pour notre premier pays visité : accéder au sommet de l'emblématique langue de Troll norvégienne !


Une magnifique ascension de 4h surplombant le lac de Langavatnet nous a permis de rejoindre ce symbole norvégien !


Une multitude de chinois nous a accompagné dans ces sentiers. Quelle chance.


Au sommet, nous avons pu prendre de nombreuses photos sur cette langue surplombant 700 mètres de vide !


41

Après avoir admiré cet incroyable site norvégien, Andreas nous a trouvé un petit coin de paradis pour dormir.

Nous avons planté les tentes à côté de ce point d'eau. Les trois téméraires Alban, Greg et Matthieu ont piqué une tête afin de se rafraîchir, d'accélérer la récupération et de se laver.

Après un bon repas, nous avons joué aux cartes et cette fois-ci c'est Caro qui a perdu, au malheur d'Andreas qui voulait voir Simon perdre encore une fois. Chacun s'est ensuite reposé dans sa tente avant d'aller voir le couché du soleil.

Il s'est ensuite passé un événement exceptionnel ! Quand nous étions face au couché de soleil, un homme s'amusait avec son drone afin d'immortaliser le moment. Il l'a placé en stationnaire au dessus de la langue du Troll pendant que lui, sa femme et son chien étaient en position. C'est au moment où le drone a commencé à les filmer en tournant en l'air, qu'il a réalisé sa demande en mariage ! Le moment était émouvant mais le drone a subitement accéléré avant de s'écraser sur la falaise à quelques mètres du vide. Un ange est passé puis l'assemblée a applaudi les nouveaux fiancés.

Que d'émotions avant d'aller se coucher...

Alban, qui n'a pas froid aux yeux, a concrétisé cette belle journée en dormant à la belle étoile.

42
42
Publié le 11 juillet 2019

Après une bonne nuit dans ce coin magnifique, nous sommes repartis pour aller à Odda.

Dès les premiers mètres les organismes froids et fatigués ont souffert : le genou de Caro et la cheville de Simon. Plus de peur que de mal pour le dernier qui est bien reparti. Mais pour Caro le retour a été très difficile, elle souffrait. Elle a réussi a atteindre une navette qu'elle a pris avec Matthieu car elle ne pouvait plus descendre.

Nous avons ensuite pris un bus qui nous emmené à Odda. Nous sommes allés dans un camping où nous étions placés dans un "champ" et où l'eau chaude était payante... Super après la rando...

43

C'est à l'aube que Caro nous a quittée. Matthieu l'a amenée au bus afin de rejoindre Bergen où elle avait son vol retour direction Paris.

Après une visite rapide d'Odda, nous nous sommes restaurés et reposés. Pendant que certains jouaient aux échecs, d'autres lisaient et s'entraînaient à la slack-line. Simon a encore dominé Andreas sur ce plateau géant.

En allant prendre le bus direction Haukeliseter, Matthieu en a profité pour oublier sa veste... Première galère de la journée, heureusement il n'y avait que des écouteurs dans les poches, rien d'essentiel.

Arrivés à notre destination, alors que l'office de tourisme d'Odda nous avait promis un magasin, il n'y en avait pas, seconde galère. Ainsi Alban et Matthieu ont fait du stop pour aller au magasin le plus proche (20 km). Une fois les courses finies, impossible de trouver une voiture pour les ramener.

C'est au bout de plus d'une heure et demi qu'ils ont réussi à rentrer. Heureusement tout s'est bien fini avec un repas et une nuit devant un décor exceptionnel.

44
44
Publié le 12 juillet 2019

Doux réveil après une nuit froide devant le magnifique lac d'Haukeliseter.

Pour débuter cette nouvelle journée très ensoleillée, certains ont poursuivi leurs tentatives de pêche pendant que d'autres ont préparé la journée de randonnée.

Aujourd’hui, nous devions rejoindre la ville de Botn où un bus nous attendait le lendemain pour nous déposer dans la capitale norvégienne.

Cette randonnée, de 20 kilomètres, a commencé sévèrement par une courte montée bien raide !

Cette journée à été marquée par notre incapacité à nous situer sur notre carte et à trouver notre chemin. De ce fait, nous avons loupé 3 fois le chemin que nous devions suivre...

Pour parvenir à notre destination, nous avons du couper plusieurs fois à travers la montagne dans des sentiers non balisés !

La seule personne que nous avons croisée sur le chemin fut un berger isolé dans la montagne. Ce dernier ne possédait pas 1 mais 10 teckels !!

Nous avons terminé cette randonnée en nous trompant une énième fois de chemin. Cette erreur nous a obligé à finir cette marche sur la route le long des voitures... Pas terrible.

Heureusement, nous avons trouvé un bon endroit pour camper sur une plage près d'un lac. Greg est donc parti pêcher.

Nous nous sommes fait un petit feu pour nous réchauffer.

45
45
Publié le 14 juillet 2019

Après une baignade matinale et de la pêche pour Grégoire, nous avons pris le bus direction Oslo. Le trajet s'est vu marqué par l'odeur de vomi provenant de deux enfants pakistanais ayant vomi. Un délice...

Arrivés à Oslo nous avons trouvé un camping pour la nuit et nous sommes partis nous restaurer en ville.

Le style urbain et décontracté de Matthieu rendait jaloux les autres garçons et ne laissait pas indifférentes les norvégiennes.

Nous avons fini la soirée dans un magnifique bar à jouer aux cartes.

46

Nous avons visité la ville d'Oslo en suivant un guide gratuit. Il nous a partagé de nombreux éléments sur l'histoire et la culture norvégienne.

À notre habitude, nous nous sommes relaxés dans un parc après le déjeuner. Après ce moment de sieste, nous avons rejoins notre très beau airBnB.

Nous avons pu admirer la fin de la magnifique final Djoko-Federer. Nous sommes sortis dans le centre après le dîner pour la dernière soirée de Grégoire.

Et à minuit, un nouveau collègue est arrivé. Il s'agit de Thibault !

47
47
Publié le 16 juillet 2019

Une journée qui démarrait bien tristement... Notre cher et tendre Grégoire nous a quitté tôt dans la matinée. Un depart qui nous permet d'inspirer sereinement par le nez.

Heureusement, ce départ s'est accompagné de l'arrivée d'un autre collègue. Thibault, l'ancien coloc d'Andreas!

Après s'être rempli la panse avec un brunch et de magnifiques pancakes concoctés par Alban, nous avons loué des vélos pour 24h pour 5€. La chute de Simon pour commencer en a fait rire certains.

Ils nous ont permis d'aller au Fram Muséum. Ce musée présente la conquête des pôles par les explorateurs norvégiens et les bateaux qu'ils ont utilisé.

Nous nous sommes ensuite baladés dans la ville et nous avons découvert de beaux quartiers. Nous avons craqué pour une petite chicha avant le dîner.

Thibault nous a ensuite régalé en cuisinant un bon poisson.

Une séance de muscu s'est improvisée dans le salon où chacun a pu dévoiler sa puissance.


48
48
Publié le 17 juillet 2019

Durant le dernier jour à Oslo, nous avons visité le Vigeland Park. On y trouve 600 statues créées par Gustave Vigeland dont la plus célèbre, le bébé qui crie.

Andreas a pu admirer le siège norvégien de sa future entreprise, KPMG.

Sur le temps du déjeuner, Andreas et Alban sont allés visiter le musée de la ville d'Oslo.

Nous sommes ensuite allés découvrir les quartiers de la ville que nous n'avions pas visité avant de prendre notre Flixbus.

Un petit kebab avant de partir et hop nous avons quitté la Norvège.

49
49
Publié le 17 juillet 2019

Déjà 3 semaines que nous avons quitté la France ! Ce soir, nous quittons la Norvège pour la Suède. Il est grand temps de faire un bilan sur ce pays que nous avons traversé d’Ouest en Est en 22 jours.


Pour ce faire, nous avons eu recours à une multitude de moyens de transport :

- Nos pieds (~400 kms)

- Bus

- Trains

- Tram

- Trottinette

- Vélo

- Bateau


Nous avons logé dans 2 AirBnB (1 nuit à Bergen & 2 nuits à Oslo) et dormi le reste des nuits dans la nature dans des endroits toujours plus majestueux. Le froid a marqué nos premières nuits (nous avons même dormi sous la neige) mais la température nous est devenue graduellement agréable au fur et à mesure des jours.


La Norvège nous a marquée pour plusieurs raisons. D’abord, c’est un pays qui s’est nouvellement enrichie grâce à l’extraction du pétrole qui a commencé dans les années 60. De ce fait, l’intégralité des infrastructures sont très modernes. Le revenu moyen de ses habitants est bien supérieur à celui que nous avons en France. Ceci est mis en avant par le nombre important de belles voitures que nous avons pu voir (Tesla, Jaguar) et par les prix battant aucunes concurrences (très chers!!)


Par ailleurs, nous avons terminé notre parcours en Norvège en découvrant sa capitale: Oslo. Nous avons pu découvrir une ville totalement neuve et moderne. La plupart des quartiers sortent tout juste des chantiers!


La Norvège a la chance d’avoir une population droite, cordiale et blonde !


Pour finir, la Norvège s’est révélée être un magnifique pays à visiter. Ces décors, ces paysages et ces cascades nous ont souvent laissés sans voix. Nous en gardons un très bon souvenir et nous avons hâte de découvrir la Suède !


Durant ce premier périple, la team de la Ride a évolué avec le passage de nouveaux collègues tels que Caro et Greg. Nous les remercions d'être venus. Nous allons maintenant découvrir la Suède avec Thibault !

50
50
Publié le 18 juillet 2019

Arrivés le soir à Arjang, nous avons posé notre campement dans une forêt malgré la peur d'Andreas.

Le lendemain nous sommes partis randonner au travers d'un parc national. Nous avons réalisé la moitié du parcours, c'est à dire 20km.

Nous avons dormi au camping au centre du parc. Thibault a essayé de pêcher mais cela a été un échec. Il a cassé la canne de Greg hihi. "Too much power, no brain" nous a dit en souriant une allemande.

51

Réveil matinal pour terminer les 20 kilomètres restants du parc !

Après la randonnée, nous avons pris deux bus pour rejoindre Arjang. Une fois là-bas, nous avons dû préparer la semaine de camping ! Ensuite nous avons pris un taxi direction le camp de canoë.

Nous avons souhaité un joyeux anniversaire à notre ami Youn autour d'un bon feu de camp.

52
52
Publié le 20 juillet 2019

Nous commençons aujourd'hui notre semaine de canoë sur le lac d'Arjang !

Les équipages sont les suivants :

- Andreas, Thibault et Simon

- Alban et Matthieu

Ce premier jour de mise en bras (hihi) nous a permis d'apprendre à manipuler un canoë. C'est bien plus compliqué à diriger que prévu !! Certains ne s'attendaient pas à faire une activité aussi physique.

Dès ce premier jour, une équipe semble être bien plus efficace que l'autre. L'équipage d'Alban et Matthieu s'est très rapidement trouvé loin dans le rétroviseur de l'autre équipage. Matthieu, a révélé avoir un corps de lâche. Après seulement quelques kilomètres parcourus, ce dernier a montré des signes de faiblesses. Nous comptons sur lui pour être en forme demain !

En quête de rédemption, Thibault a voulu retenter de pêcher du poisson avec une nouvelle technique. Il a seulement cassé un hameçon aujourd'hui. Nous avons hâte de goûter son premier poisson hehe !

Malgré cela nous avons tout de même parcouru une vingtaine de kilomètres dans un décor sauvage et somptueux.

Deux petites averses sont gentillement venus nous tremper. Heureusement, elles étaient passagères. Le reste du parcours s'est réalisé dans la joie et la bonne humeur.

Notre parcours nous a permis de passer une écluse. Une expérience fort sympathique.

Pour finir cette belle journée, nous avons monté le camp sur une île isolé au milieu d'un lac. Feu de camp et pates carbo au programme !!


Nous ne mettrons sûrement pas de photos tous les jours car nous utilisons peu nos téléphones par peur qu'ils tombent à l'eau.

53

Nous revoilà sur la toile pour vous faire part de notre semaine de canoë sur le lac d'Arjang!

Cette semaine de canoë s'est avérée être une véritable prouesse physique et sportive ! Nous avons parcouru plus de 100 kilomètres avec la seule force de nos bras pendant 6 jours. Certains ressortent de cette expérience avec des biceps plus que turgescents.

L'eau du lac s'est avéré être un outil particulierement efficace puisqu'elle nous a permis de nous hydrater, nous nettoyer et nous vider. Un régal.

La météo n'a malheureusement pas été tout du long avec nous. Un immense déluge nous a obligé à rester une après midi confiné dans une cabane !

Un épisode marquant est venu pimenté cette semaine. Alban, Matthieu et Andreas sont parvenus à faire l'impossible. Ils ont réussi à renverser le canoë et ainsi mettre à l'eau l'intégralité des equipements utiles pour nos 2 mois. Cette épisode qui aurait pu mal se terminer s'est finalement bien fini !

Un jardinier, profitant de sa pause, a laissé traîner son regard sur le lac et est devenu spectateur de cet incident. Il s'est alors empressé de prendre une barque et les a rapidement rejoints au milieu du lac. Sans lui, l'intégralité de nos affaires seraient aujourd'hui au fond du lac !

Bilan de cet épisode : seul un siège du canoë, une pelle, quelques vêtements de Matthieu et l'intégralité de notre vaisselle a été perdu. Beaucoup plus sport de se nourrir maintenant !

Ils ne faisaient pas les fiers. Mais plus de rire que de mal !

Nous nous sommes arrêtés aussi un jour auprès d'une falaise. Après avoir sondé la profondeur, certains ont grimpé afin de réaliser des sauts. Matthieu s'est démarqué en réalisant un saut de plus de 10m de haut. Les autres n'en revenaient pas. De leurs côtés Alban et Andreas ont voulu sauter d'une hauteur de 7m mais ils se sont déchauffés l'un après l'autre. Ils ont été les lâches de la journée.


La prochaine étape de notre périple est Goteborg ! Nous quittons la Suède pour le Danemark samedi.


À demain !



54
54
Publié le 26 juillet 2019

Départ matinal du Airbnb ce matin pour nous rendre dans le quartier historique de la ville pour un petit déjeuner copieux typique suédois ! Un délice.


Une visite de la ville, via un chemin touristique, nous a permis de traverser la ville en long en large et en travers. Nous avons découvert une ville chaleureuse et agréable.


Une visite des halles et du "fish market" de la ville nous a permis de découvrir une culture alimentaire bien centrée autour de la mer et un savoir vivre appréciable. Les suédois savent se faire plaisir pour le déjeuner autour de mange-debouts et de spécialités locales !


Nous avons également pu voir la fameuse statue de Poseidon censée protéger et symboliser la ville de Goteborg ! Bien qu'acceptée aujourd'hui par sa population, elle a été à fortement critiqué lors de son installation. Le choix de l'artiste sur la taille du sexe de la statue a longtemps été remis en question !

Nous avons finalement terminer notre visite de la ville autour d'une bière dégusté dans un "boulebar".


Thibault nous a encore régalé pour le dîner !


55
55
Publié le 29 juillet 2019

Lors de notre dernier jour à Goteborg, la team s'est divisé en 2. Simon et Matthieu sont allés au musée des Beaux-arts de Goteborg tandis que les autres sont allés au Volvo Museum.

Simon et Matthieu ont pu admirer des œuvres d'artistes connus tels que Picasso, Rembrandt, Van Gogh, Matisse... De l'art contemporain a finalisé leur visite.

Les autres ont pu observé les gros engins Volvo et notamment l'évolution des différents modèles.

Nous avons ensuite pris le bus direction Copenhague. Nous avons fait un arrêt chez Zlatan à Malmo.

Arrivés à Copenhague, nous sommes tombés par hasard sur le bar d'une auberge de jeunesse et nous y avons passé la soirée. Cela nous a permis de célébrer nos 5 semaines de voyage plutôt nature.

Enfin nous avons dormi sur un terrain vague, à 10m du camping, car ce-dernier était fermé.

56
56
Publié le 30 juillet 2019

Après avoir passé la nuit dans un parc de la ville, nous avons déplacé nos tentes jusqu'au camping qui nous accueille pendant ces quelques jours. C'est le pire camping que nous avons dégusté depuis le début de notre voyage!

Nous avons tout d'abord regardé une compétition de cross-fit, activité plutôt distrayante.

Nous avons ensuite visité la ville via un "free tour" organisé de la ville. Copenhague est une ville étonnante à tous points de vues. Elle présente une très grande richesse culturelle et une grande qualité de vie. C'est une ville grouillante de vies ! C'est la plus belle ville que nous avons visité jusqu'à présent.


Pour finir la journée, nous avons siroté quelques bières danoises près de la mer jusque très tard dans la nuit.

57
57
Publié le 31 juillet 2019

Pour débuter cette nouvelle journée, nous avons visité le quartier de "Christiana", un quartier libre et indépendant, géré par les hippies de la ville. Dans ce quartier, nous avons profité du fait que la vente et la consommation de drogues douces soient tolérées pour fumer ce qu'on aime appeler une grosse batte (joint de cannabis). Cette dernière s'est avérée punitive pour certains...

Sous l'effet de la substance, Thibault et Andreas sont allés visiter la grande cathédrale danoise et la citadelle de la ville. Les autres se sont inclinés face à ce coup de massue en succombant à une sieste.

Une fois les idées retrouvées, nous avons profité de la mer pour nous baigner !

Nous avons également rejoint des camarades de promotion, qui faisait un voyage similaire au notre, pour une soirée dans un bar de la ville. Là, les litres de bières et les mètres de shooters se sont rapidement enchaînés... Une belle soirée hihi.

Le charme d'Alban a (encore) fait succomber une jolie scandinave! Elle était Française et Norvégienne. Ceci lui permet, d'un seul coup, de marquer 2 points. Pour rappel, une nationalité compte un point ! Bon courage Alban !

58
58
Publié le 31 juillet 2019

Dur réveil ce matin sous une chaleur accablante. Les activités vespérales de la veille ont laissés quelques séquelles : de bonnes grosses gueules de bois!


Pour soulager notre souffrance, nous avons décidé de louer un bateau semi-rigide pour découvrir la villa via les canaux de la ville. Une longue balade qui nous a fait beaucoup de bien ! Thibault, notre capitaine, s'est fait plaisir et a grimpé aux alentours des 30 nœuds. Nous n'avons pas réussi à chavirer, dommage nous y étions entraînés.

Nous sommes allés rapidement nous coucher car le réveil était fixé à 4h afin de prendre notre avion direction Berlin.

59

Réveil matinal pour prendre notre avion pour la capitale allemande ! Après seulement 45 minutes de vol (à peine le temps de faire un dodo), nous atterrissons a notre destination !

Un petit tour dans le centre, nous a permis de découvrir les plus beaux monuments de la ville tels que la Porte de Brandebourg, le palais du Reichstag ainsi que le Berliner Dom. Ces premiers monuments ont contrecarré l'image que nous avions de cette ville. Nous pensions découvrir une ville austère. Finalement, nous avons trouvé une très belle ville. Très agreable à visiter.

Un kebab typique de la ville nous a permis de nous restaurer pour le déjeuner. Nous avons ensuite rejoint le AirBnb, situé dans les quartiers populaires de la vile, pour faire une petite sieste.

Suite à cette dernière, nous avons décidé de poursuivre notre visite en longeant "East Side Gallery", l'un des derniers vestiges du mur de Berlin.

Nous avons également visité une friperie de la ville (des magasins de la ville vendant des vetements déjà portés). Malgré les articles attrayants (ou pas hihi), nous n'avons pas craqué devant les prix trop importants !

Pour finir, nous avons terminé notre première journée en dégustant une petite bière dans le quartier de Suicide Circus, un quartier atypique de la ville ressemblant à Christiana (Copenhague).

60
60
Publié le 3 août 2019

Nous avons profité de cette journée pour faire une visite approfondie de la ville via un free tour. Ce dernier nous a permis de découvrir les autres grands lieux de la ville tels que le Charlie Checkpoint et le Mémorial aux Juifs assassinés d'Europe. Cette visite nous a également permis de visiter l'université de Humboldt. Cette école présente la particularité d'avoir accueilli de nombreux élèves célèbres : Einstein, Karl Marx... et d'avoir formé le plus nombre de prix Nobel : 27!


Petite sieste dans le Tiergarten, un magnifique parc situé en plein centre de la ville ! Puis départ direction les quartiers des friperies en prévision d'une soirée dans un célèbre club berlinois.

Andreas et Alban se sont achetés des vêtements décents pour rentrer en boîte car ils n'avaient que des shorts et des chaussures de randonnée.

61
61
Publié le 4 août 2019

Cette journée s'est avérée être une nuit. En effet, à minuit, nous avons rejoint une célèbre boîte de nuit spécialisée dans la musique techno, le Watergate. Ici, nous avons passé une folle soirée jusqu'au petit matin. Cette fois ci, personne n'est parvenu à "pecho" de la Berlinoise hihi ! La terrasse sur la rivière nous a permis de prendre l'air et d'admirer le levé de soleil à 5h du matin !


Après 9h passé dans la boîte, nous sommes finalement rentré dormir dans notre appartement. Rien de perdu, rien de cassé, très bonne soirée !


Une fois remis de la soirée, nous avons rejoint des camarades de promotion pour déguster quelques breuvages dans un festival de bières organisé par la ville.

62

Nous avons quitté Berlin ce samedi. Voici la façade de notre Airbnb sur la 1ère photo. Nous avons loué des vélos afin d'aller dans le Mauer Park. Nous sommes passés par plusieurs coins sympathiques de Berlin dont la fameuse TV Tour.

Arrivés au parc, nous étions un peu déçus. En effet, le Mauer Park est annoncé comme LE parc à faire de Berlin mais à part une compétition de parkour il n'y avait rien à faire.

Après avoir déjeuné, nous avons fait deux groupes. Simon et Alban sont partis en métro vers Schloss Charlottenburg alors qu'Andreas et Matthieu ont pris des vélos afin de profiter une dernière fois du beau temps berlinois. Ils ont pédalé à travers le Tiergarten Park avant se diriger vers la même destination que les autres.

Nous nous sommes retrouvés à la gare routière afin de prendre le bus direction Prague.

4h de route après, nous avons pu profiter de notre nouvel appartement et dégusté deux magnifiques pizzas.

63
63
Publié le 5 août 2019

Durant cette première journée à Prague nous avons pu découvrir les magnifiques façades de différentes couleurs de cette ville. La statue de Franz Kafka nous a occupé pendant plusieurs minutes.

Après avoir bien déambulé, nous avons été "forcés" de nous arrêter chez un vendeur de Trdlo à cause d'une pluie battante. Cette spécialité Tchèque est une sandwich en forme de cheminée avec une garniture pouvant être salée ou sucrée. Alban et Andreas ont craqué pour la magnifique vendeuse mais ceux-ci n'ont pas osé tenter quelque chose. C'est triste...

Après une sieste bien méritée, la team a découvert le fameux Charles Bridge et le quartier l'accompagnant.

Nous avons fini la journée avec un bar et un restaurant typique où nous avons testé le bœuf goulash.

Nous nous sommes diverts devant un petit film pour finir cette bonne journée.

64
64
Publié le 7 août 2019

Après avoir pris un tram par hasard, nous sommes arrivés en bas de la colline surplombant la ville de Prague. Le point de vue au sommet était appréciable.

Nous nous sommes ensuite rapprochés du château et de la cathédrale de Prague. Ces deux bâtiments dominent la ville. La cathédrale est très impressionnante. Nous avons pu réaliser une pause détente au niveau des vignes.

Après le mur de John Lennon et le Charles Bridge, nous avons découvert l'horloge astronomique de Prague. Cette dernière s'anime toutes les heures pour le plaisir des touristes réunis devant.

Après notre sieste, nous sommes partis découvrir le quartier juif et nous avons trouvé un sympathique restaurant pour notre dernière soirée à Prague.

65
65
Publié le 8 août 2019

Longue journée de transport aujourd'hui pour rejoindre la capitale autrichienne. Vienne.

Un trajet qui devait durer 4 à finalement duré 8 heures...

À 20h, une fois la destination atteinte, nous avons souhaité profiter des dernieres heures de la journée pour visiter la ville.

C'est finalement le long du Danube que nous avons passé la soirée en sirotant une triple douzaine de canettes de bières locales vendues à la sauvette par les SDF de la ville.

Vers 3h du matin, nous avons rejoins notre logement situé en périphérie de la ville. Là, nous avons pu dormir à 3 dans un lit double. Un délice.

66
66
Publié le 9 août 2019

Réveil douloureux suite aux activités vespérales de la veille. La journée commence donc doucement. Un petit brunch nous a remis d'aplomb pour visiter la ville. Et quelle ville ! Vienne est sans aucun doute la ville la plus remarquable que nous avons eu la chance de traverser !

Cette dernière presente une importante richesse culturelle et une qualité de vie qui donne vraiment envie. La ville est belle, la population aussi.

Pour visiter, nous nous sommes d'abord balader dans la ville par ici et la. Puis nous avons suivi un free tour très bien fait. Pour finir, peu avant le crépuscule, nous nous sommes baladés dans les beaux quartiers de la ville.